Docstoc

Statuts

Document Sample
Statuts Powered By Docstoc
					




                            Statuts


    Le 7ème régiment d’infanterie de ligne (7ème RiL), anciennement
                          Régiment de Champagne




ARTICLE 1 : Préambule


On se situe dans l’histoire à un croisé de chemins où la Révolution française –
avec ses idéaux de liberté et d’égalité fraîchement ramenées de la guerre
d’indépendance d’Amérique – chemine pour un court instant avec l’ancienne
monarchie des Bourbons de l’Ancien Régime.


Ce curieux amalgame se retrouve également dans l’armée, dans les rangs de
laquelle les « bleus » et les « blancs » cohabitent.
On y retrouve, encore fort présent, l’uniforme de l’Ancien régime :
       Habit de drap blanc à la française, doublé de cadis à couleurs
       distinctives placées selon un ordre défini (le fond de l’habit en rouge ou
      bleu étant réservé aux troupes étrangères au service du roi). Les
      retroussis sont ornés de fleurs de lys pour les fusiliers, de grenades pour les
      grenadiers et de cors pour les chasseurs. Les épaulettes sont rendues aux
      grenadiers et chasseurs en 1788. Les grenadiers peuvent porter le bonnet à
      poils dès novembre 1789 (les poils sont dans le sens de la montée) Culotte
      de tricot blanc à grand pont. Guêtre de toile blanche (garde et parade)
      ou en laine ordinaire (été et route) qui remonte jusqu’au dessus du
      genou.
Mais les « bleus » arrivent et se mêlent aux anciens « du roi ». C’est la
Révolution. Tout est permis :
      Coiffures ancien régime, bicornes plus ou moins importants, casques à
      chenille divers et bonnets de police se mêlent dans les unités en fonction
      des approvisionnements. Reprise du bonnet pour les grenadiers en 1801.
      Plumets de toutes sortes, tricolores ou pas. Habit bleu roi (habit porté par
      la garde nationale), collet plus haut et écarlate ainsi que les
      parements. Des capotes civiles pallient aux manques. Les gilets civils de
      toutes formes et couleurs sont utilisés. Ornement et retroussis : cœur,
      étoiles, losanges, carreaux et chiffres.


C’est exactement cette période chaotique et cette diversité d’uniformes dans
l’armée française en ébullition que notre association désire représenter.




ARTICLE 2 : L’objet de notre association


Le souci d’offrir à nos membres de l’association ainsi qu’au public la
connaissance d’une époque toute particulière de l’histoire par le biais de
l’archéologie vivante. Partager et faire connaître les joies et les peines des
soldats de l’armée française sous la Révolution. Restituer et revivre de la
manière la plus authentique que possible la vie au quotidien du soldat de la
Révolution. Comme le définit bien la Charte de l’Histoire Vivante : le désire
d’approcher et de reproduire l’histoire avec un grand « H » pour ainsi donner
une vision réaliste de ce que devaient vivre nos aïeux au quotidien.




ARTICLE 3 : Engagements des membres


Pour atteindre cet objectif, les membres de notre association se doivent de
respecter certains engagements.


   -   engagement premier : nous veillons à nous procurer les vêtements, les
       équipements et les accessoires historiquement corrects nécessaires à notre
       représentation en bannissant tous les matériaux modernes qui n’étaient
       pas utilisés à l’époque représentée.


       Nous nous engageons à ne laisser visible aucun article en inadéquation
       avec la période représentée. Notre objectif n’est pas de dissimuler des
       articles modernes mais de recréer une époque et un lieu historique jusque
       dans son plus petit détail, dans nos vêtements jusque dans le contenu de
       nos poches ou de notre havresac ;


   -   engagement second : notre représentation est basée sur la recherche
       historique et l’analyse prudente des sources d’informations fiables.


       Nous reconnaissons néanmoins humblement que la perfection n’existe
       pas et qu’il y a toujours des aspects que l’histoire vivante ne pourra
       jamais restituer. Mais nous nous engageons à ne rien négliger dans notre
       représentation pour se rapprocher le plus possible de la véracité
       historique. Ainsi nous limitons les articles que nous utilisons lors de nos
       représentations à des articles que nous pourrions porter raisonnablement
       sur notre personne pour des périodes prolongées, dans des conditions
       identiques à celles vécues par les soldats de la Révolution, que ce soit en
    bivouac en campagne ou en casernement. Nous mangeons une
    nourriture qui simule aussi près que possible la nourriture disponible à
    l’époque. La reconstitution historique, faute d’être de la recherche
    scientifique, est aussi et avant tout un outil pédagogique qui permet de
    faire profiter toute personne intéressée – en commençant par le
    reconstitueur lui-même – de nos expériences, de nos trouvailles ou de nos
    recherches relatives à la période représentée ;


-   engagement troisième : nous respectons les normes de sécurité les plus
    strictes et veillons en permanence au bon entretien de nos armes ;


-   engagement quatrième : nous nous engageons à respecter et à suivre les
    ordres militaires reçus.


    Ne perdons pas de vue que nous avons librement choisi pour de la
    reconstitution militaire et que pour mener à bien cette représentation
    nous devons à tout moment respecter la discipline militaire. Nous
    respectons les manuels de règlement de l’époque relatifs aux manœuvres
    militaires et au maniement des armes, tout en respectant les normes de
    sécurité actuelles. Nous nous tenons scrupuleusement au programme de
    bivouac établi par les officiers et les organisateurs d’évènements. Nous
    nous plions aux inspections de tentes, de la tenue et des armes, aux
    corvées et aux piquets et tours de garde. Nous nous soumettons à la
    discipline inhérente à une telle organisation et participons entièrement
    aux activités de la formation pendant les évènements. Dans un souci de
    véracité historique militaire, nous nous engageons à acquérir
    l’expérience du soldat de la Révolution en participant aux écoles de
    soldat, écoles du peloton, écoles du régiment et autres activités d’écolage
    organisées.


-   engagement cinquième: nous adoptons une attitude ouverte et
    constructive envers les autres, nous respectons les avis des autres et nous
       acceptons les divergences d’opinions au sujet de l’interprétation de
       l’histoire en générale et de la reconstitution de celle-ci en particulier ;


       En aucun cas nous n’émettrons de critiques vis-à-vis de reconstitueurs
       qui ne se sont pas engagés sur les principes énoncés plus haut. Si nous
       sommes libres d’essayer d’amener autant que possible ces reconstitueurs à
       comprendre notre démarche et de convaincre ceux-ci d’adopter un
       comportement aussi rigoureux que possible sur le terrain au profit de la
       reconstitution, nous nous souviendrons à tout moment que nous adoptons
       notre attitude rigoureuse et notre niveau élevé d’exigence avant tout
       pour nous-mêmes et vis-à-vis de nous-mêmes.




ARTICLE 4 : Adhésion


Pour faire partie de l’association, il faut
   -   souscrire aux engagements repris sous l’article 3 de ces statuts ;
   -   avoir acquitté sa cotisation annuelle ;
   -   être agréé par les membres de l’Assemblée




ARTICLE 5 : Cotisation


Une cotisation annuelle doit être acquittée par tous les membres de
l’association. Son montant est proposé par la Chambre et entérinée par
l’Assemblée. Le montant de la cotisation sera déterminé en fonction du budget
des dépenses de la saison à venir et des projets convenus et approuvés par
l’Assemblée.
ARTICLE 6 : Radiation


La qualité de membre se perd :
   -   par démission orale ou écrite
   -   par non paiement de la cotisation
   -   par non-respect des engagements repris sous l’article 3 de ces statuts après
       vote de l’Assemblée à simple majorité des voix
   -   sur décision motivée de l’Assemblée à unanimité de voix




ARTICLE 7 : L’Assemblée


Une Assemblée est organisée lorsque l’un des membres de l’association en fait la
demande. Elle peut se tenir sur papier ou physiquement selon les sujets à
traiter, à un endroit à convenir. L’Assemblée ne peut statuer valablement
sans que la majorité simple de ses membres ne soit présente.




ARTICLE 8 : La Chambre


La Chambre est constituée des membres assumant les responsabilités suivantes :
   -   officier (ou sous-officier) du régiment
   -   trésorier
   -   toute autre personne jugée recommandable d’associer à la Chambre
La Chambre sera constituée d’au moins trois membres sur proposition de la
Chambre (pour la première année sur proposition des membres fondateurs de
l’association) et ratification par l’Assemblée à unanimité des voix.
Le titre de membre de la Chambre n’est en aucun cas un titre honorifique mais
purement fonctionnel. Aucun titre honorifique (du type Président, etc) ne
sera attribué aux membres de la Chambre. La composition de la Chambre peut
à tout moment être remise en question par l’Assemblée.


La Chambre gère les affaires courantes de l’Association
La Chambre tient la caisse du régiment (trésorier), gère les recettes et dépenses,
présente le budget et justifie les mouvements de caisse.
La Chambre propose les membres de la Chambre à l’Assemblée.
La Chambre propose l’officier et sous-officiers, le cas échéant à l’Assemblée.
La Chambre propose le calendrier des sorties, organise les inscriptions et les
déplacements du régiment
ARTICLE 9 : Communication


Les membres de l’association s’efforceront de rester en contact avec la Chambre
de par eux-mêmes via les media disponibles : e-mail (courriel), téléphone, fora


La Chambre publiera les informations relevantes sur le site de du 7ème RiL et
restera en contact avec les membres de l’association et la communauté de
reconstitueurs via e-mail (courriel) et le fora.




ARTICLE 10 : Décisions


Les décisions de l’Assemblée seront prises à la majorité simple des voix à
l’exception de la radiation d’un membre de l’association (cfr. article 6), de la
nomination d’un officier ou sous-officier et la modification des statuts,
décisions prises à l’unanimité des voix.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:3
posted:10/18/2011
language:French
pages:8