Alix Noble-Burnand_ conteuse by liuqingyan

VIEWS: 0 PAGES: 1

									Alix Noble-Burnand, conteuse

Alix Noble-Burnand est conteuse, enseignante secondaire et formatrice
d’adultes ; elle s’intéresse plus particulièrement aux contes traitant de la mort
et du mourir, aux contes de sagesse et aux Livres des traditions bibliques.

VIVRE. Alix Noble, vous llie le bonheur      temps,  et   disons-le       clairement,
de conter à celui de transmettre la          mensongère !
façon de le faire. Comment prend-on
goût à conter ?                              Une histoire réservée à des enfants ?
                                             Historiquement      non,    les   contes
Alixe Noble. Lorsque je parle avec les       s’adressent à un large public: pensez
personnes qui souhaitent se former,          aux Contes des Mille et Une Nuits, ou
presque toutes me disent avoir               la violence contenue dans des contes
commencé à déguster le conte avec            tels que ceux d’Andersen....
une personne qui leur narrait des            Mais deux facteurs ont certainement
histoires quand elles étaient enfants:       contribué à transformer le conte en
un parent, un grand-parent, une amie...      une histoire pour enfants.
D’autres évoquent le fait que lerus          D’une part, à partir des Lumières, la
parents ont vécu une telle expérience.       prise en compte de la spécificité de
Mais il y a toujours une transmission        l’enfant, longtemps considéré comme
préalable...                                 un in-fans – un pas parlant – entendez
                                             un non-existant, dont on réglait le dest
Selon vous, quelle est la qualité            in sans lui demander son avis. Et
majeure pour devenir conteur ?               d’autre part, la récupération des contes
Y trouver du plaisir, exprimer ses           en vue de faire passer une morale très
émotions et son intimité. A la               manichéenne: dès le XVIIe siècle avec
différence du comédien, le conteur ne        les adaptations mondaines de Perrault,
donne pas voix et corps à un texte,          mais surtout à partir du XIXe siècle
mais il crée et improvise en situation: il   avec la comtesse de Ségur.
brode sur une trame, mais il ne sait en
principe pas les mots qui vont naître de     On en serait sortis aujourd’hui ?
l’instant.                                   Oui, largement, et différents facteurs y
                                             ont contribué: le grand souffle y ont
Quelle réalité le conteur exprime-t-il ?     contribué: le grand souffle de libération
On peut assimiler le conteur à un            de mai 68 certes, mais aussi la remise
rêveur éveillé, qui parle pour tous ceux     en valeur d’une autre dimension des
qui dorment, à travers un récit qui vient    contes grâce à des conteurs tels que
d’ailleurs.                                  Pierre Jacquez Helias, Gougaud, ou
                                             encore grâce aux émissions de France
Une histoire vraie ?                         Inter. Petit à petit – et même les
Justement pas: une histoire arrangée,        grands-mères s’y mettent ! – les
anonyme, profane, en dehors du               contes sortent de leur fonction
                                             éducative, reprennent vie....

                                              Propos recueillis par
                                              Monique Bondolfi-Masraff

La suite dans le numéro «Le conte est bon» de Vivre au présent

								
To top