Titre

Document Sample
Titre Powered By Docstoc
					  Le financement
         de
l’éco-innovation
        Sommaire

1   L’éco-innovation : un marché émergent

2   Les partenaires de l’éco-innovation

3   Les entrepreneurs d’éco PME

4   Le financement écologique des PME

5   Le Fonds d’amorçage Banque Populaire
    1      L’éco-innovation : un marché émergent


       L’éco-innovation :
•       Conposante essentielle du développement durable concerne l’ensemble des innovations
•       Associe un réseau d’acteurs diversifiés : monde la recherche, entreprises, collectivités territoriales, organismes financiers


       Un rôle croissant dans le développement de l’économie :
       L’Union Européenne parie sur le levier de l’éco-innovation et conduit des programmes d’aides au lancement des Clean Tech
       En France, les régions mettent en place des programmes spécifiques de soutien à l’émergence de projets d’éco-entrepreneurs
       Des pôles de compétitivi tés ont été constitués afin de structurer l’innovation en France
       Mise en place de la Loi TEPA pour favoriser la souscription d’actions au capital des PME ainsi que des parts de FCPI, FCPR, FIP


       Le concept de « développement durable » devient très présent dans le secteur bancaire :
       Contexte économique porteur mais information diffuse et absence de marché
       Le Groupe Banque Populaire, pionnier sur ces marchés émergents, se retrouve rattraper par les acteurs de la place
       Les PME et TPE, cœur de cible du Groupe portent les projets éco-innovants
       Le Groupe doit se mobiliser sur des outils d’accompagnement du financement de l’éco-innovation



              Nécessité de mettre en place une cartographie d’un sourcing régional et national

              Identifier les instruments financiers de la place

              Positionner le Groupe sur un fonds d’amorçage dédié à l’éco-innovation
2          Comment identifier les projets innovants ?


   Structuration d’un réseau d’apport et de suivi des clean-tech
            Conseils régionaux : www.conseilsregionaux.fr
       •     Développer une approche partenariale public-privé en associant les industriels et entrepreneurs privés
       •     Mise en place d’un guichet unique à destination des TPE, PME-PMI innovantes en matière environnementale
       •     Deux outils sont privilégiés : le fonds de garantie « européen » et les fonds d’investissement à long terme avec l’amorçage


            Pôles de compétitivité : www.polescompetitivité.fr
       •     271 pôles de compéti ti vi té ayant pour objec tif de faire fructifier les synergies entre les entreprises, la forma tion, et la
             recherche sur des projets innovants et constituer des leaders de niveau international dans leur domaine respectif
       •     32 pôles dédiés à l’environnement : www.polescompetitivité-environnement.fr
       •     Un label ouvrant droits aux subventions de l’état qui versera pour la période 2009/2011 une enveloppe de 1,5 milliard d’euros


            Clusters & réseau de laboratoires de recherches : www.cluster-eco-energies.fr
       •     Ces clusters rassemblent des laboratoires en région, qui travaillent sur des projets de recherches à fort i mpac ts économiques e t
             sociétaux, en partenariat avec des industriels du secteur énergétique implantés au sein même de la région
       •     Objectif : lancer des projets concrets avec les acteurs du terrain dans l’éco-bâtiment :
                  •   Groupements d’entreprises, afin de développer une offre intégrée à l’éco-bâ ti ment en c réant des consortiums locaux
                      d’entreprises
                  •   Développement d’une ma rque, visant à rendre lisible l’offre régionale en ma tière d’intégra tion d’énergies renouvelables
                      appliquée aux bâtimentx professionnels et immobilier résidentiel
       •     Programme européen « Green Energy Clusters » www.green.energy.org
                  •   Promotion des clusters « verts » et des entreprises affiliées en développant des opérations de
                      benchmark et en nouant des partenariats avec les réseaux européens de place
2       Comment identifier les projets innovants ?


         L’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) : www.ademe.fr
    •     Anime, coordonne et facilite les opérations ayant pour objet la protection de l’environnement et la maîtrise de l’énergie
    •     Partenariat sur le financement PROVair : validation des équipements éligibles


         L’INES (Institut National de l’Energie Solaire) : www.institut-solaire.com
    •     Insti tut dédié à l’énergie solaire, impliqué dans chaques régions pa r le biais de chercheurs issus du CEA, CNRS et Universi tés
          Régionales


         Syndicat des Energies Renouvelables : : www.syndicat-energies-renouvelables.com
    •     Représente les intérêts des professionnels français des énergies renouvelables


         L’Agence Locale de l’Energie : www.ale.fr
    •     Assure pour les collec tivi tés une a ssistance technique et financière ainsi qu’une veille technologique et règlementaire sur le thème
          de l’énergie


         ENERPLAN : www.enerplan.fr
    •     Association professionnelle qui agit pour la promotion et le développement de l’énergie solaire


         DRIRE : (Direction Régionale de l’Industrie de la Recherche et de l’Environnement)      : www.drire.fr
    •     Missions d’animation et de contrôle de l’Eta t ayant pour finalité le développement durable dans l’environnement industriel et
          l’énergie
2       Comment identifier les projets innovants ?



         Business Angels : www.ecobusinessangels.com
          Mr André Brouchet aubonconseil@yahoo.fr


         Partenaires industriels :
    •     Saint Gobain : www.saint-gobain.com - Mr Utzmann, Frederic - frederic.utzmann@saint-gobain.com


    •     Echangeur PME : plateforme d’échange dédiée aux PME innovantes et éco-innovantes
          www.echangeur.fr – Mme Audrey Regna a.regna@experts-consulting.com


    •     EDF « énergies nouvelles » : www.edf.enr.com


    •     Fédération nationale des producteurs indépendants d’électricité : www.federation-eaf.org
          Mr Daniel Soreau – dsoreau@federation-eaf.org


    •     ECONEO JOHSON CONTROLS : leader mondial du marché des systèmes de gestion du froid et de la climatisation
          www.johsoncontrolfrance.fr - Mr Jacques Chevalier – jacques.chevalier@jci.com


    •     ENDESA France : filiale d’ENEL, second groupe européen d’électricité : www.endesa.fr
          Mr Miguel Campos – miguel.campos@endesa.fr


    •     ECOLIFE : Journal de l’économie durable
          www.écolife.fr – Mme Julie Renaud – julie.renaud@eco-life.fr
3       Les entrepreneurs d’éco PME



       42 « éco entrepreneurs » rencontrés sur un semestre (58 entretiens)
    •   50% des contacts en provenance des partenaires – 50% en « direct »
    •   70% des projets orientés sur les « énergies nouvelles »
    •   92% des projets relèvent de la cible TPE-PME


       8 projets sur 10 relèvent d’un fonds d’amorçage ou capital investissement
    •   1 projet sur 2 sollicitent « l’épargne solidaire » type FIP – FCPI - FCPR
    •   100% des projets financés en partage de risques : OSEO – Business Angels – fonds d’amorçage – Crédit Bail Natixis Energéco
    •   12 projets présentés à nos partenaires « capital investisseurs » : 3 acceptés – 7 en cours d’étude - 2 refusés
    •   1 projet sur 10 ajourné


       4 conventions de partenariat à établir par la Diretion du Développement pour le compte des B.P.R :
    •   Offres de financements PROVair : ECONEO J OHSON CONTROLS – Fédéra tion na tionale des producteurs indépendants
        d’électricité (EAF) – ENDESA
    •   Offre d’assurance : COA assurances « responsabilité civile » et « perte d’exploitation »
4       Le financement écologique des PME

   Le « Private Equity » ou capital investissement :
          Quelques fonds de capital risque essentiellement dans les secteurs de l’énergie et de l’environnement
                •   EMERTEC Energie Environnement : secteurs énergies et environnement
                •   DEMETER : secteurs éco-industries, éco-énergies, sécurité et cadre de vie
                •   FIDEME : secteurs énergies renouvelables, notamment dans l’éolien
                •   ORAXYS : secteurs environnement, énergies, biotechnologie et biothérapie
          Le capi tal risque « vert » progresse : 0,5 milliard d’euros en 09/2007 à 1 Md s d’euros à fin 2008, soi t 10% des 10 Md s d’euros du
           Private Equity

   L’lnvestissement Socialement Responsable :
          Un marché en émergence mais en forte expension
                •   22,1 Md d’euros fin 2007, comparé aux 1 000 Mds de fonds d’OPCVM Français
                •   +30% depuis 2006, comparé au +1,7% de progression d’OPCVM
          Les fonds ISR résistent mieux à la crise financière que les fonds classiques
                •   Sur l’année écoulée, les fonds ISR superforment leur indice de 50 à 70 points de base
                •   L’intégration de critères extra-financiers permet d’avoir une vision plus large du risque
                •   36% des pargnants français sont favorables pour franchir le pas sur l’investissement ISR


   Les Business Angels :
          Premiers financeurs d’un projet à fort potentiel (phase d’amorçage)
          Apportent une véritable caution à ces projets et facilitent l’arrivée de nouveaux investisseurs
                •   7000 business angels en France contre 40 000 au Royaume Unis
                •   La loi TEPA devrait soutenir les investisseurs en capital au sein des Business Angels
                •   Environ 15% des dossiers reçus par les réseaux membres de l’association France Angels
                    ont été financés
5       Le financement écologique des PME

   Le dispositif de garantie
          Les acteurs économiques du secteur de l’environnement ne bénéficient pas encore de fonds de garantie dédiés
          La création d’un dispositif de garantie efficace serait un facteur important de dynamisation du marché
                 •   FOGIME : partenariat OSEO/ADEME         pour les investissements de maîtrise de l’énergie
                 •   Fonds de garantie Innovation
                 •   Fonds de garantie Biotech
                 •   OSEO répond au cas par cas avec des fonds de garanties « classiques »

   Les instruments financiers complémentaires d’OSEO
          Le Prêt participatif d’amorçage
                 •   Sorte de prêt relais en attendant un investiiseur en capital risque
                 •   Prêt sans garantie ni caution personnelle de 50 à 75 K€ d’une durée de 8 ans avec différé d’amortissement
          L’avance remboursable à taux zéro
                 •   Aide financière plafonnée à 50 K€ pour réaliser la faisabilité globale d’un projet de R&D dans l’éco-innovation
                 •   Remboursable en cas de succès technique et commercial      du projet avec obtention d’un Label
          Le contrat de développement innovation
                 •   Financement des investissements immatériels et des besoins en fonds de roulement du programme d’innovation
                 •   Prêt sans garantie ni caution de 40 à 400 K€ dans la limite des fonds propres de la PME
5          Le fonds d’amorçage éco-innovation Banque Populaire



   Mise en place de partenariats de place avec les acteurs régionaux de l’éco-innovation :


   2 partenariats a formaliser avec Conseil Régional Rhône Alpe et Conseil Régional Franche-Comté
       •     Combiner l’expertise bancaire à l’expertise technique
       •     Absence d’outils financiers significatifs, comme l’amorçage, le capital investissement ou encore le dispositif de garantie
       •     Accompagner les projets « clean-tech » liés à l’environnement et à la création d’entreprise innovante


   Partenariats informels et partage de risques avec institutions financières et organismes de Place :
       •     CAP DECISIF – CDC Innovation – NEF CAPITAL
       •     Plateforme Obligataire Wise – Banque SARAZIN
       •     Business Angels


   Les leviers d’action du fonds d’amorçage à l’éco-innovation :


   Réseau important et diversifié de repérage et d’identification des Clean-Tech : industriels, publics, universitaitres, financiers
   Financement couplé avec un dispositif de garanties dans le cadre d’un partenariat avec les régions
   Cible PME et TPE : mise de fonds faible hors champs des investisseurs institutionnels et Private Equity
   Répondre aux projets rejetés par de plus grands fonds du Private Equity faute de rentabilité suffisante



   3 Banques Populaires mobilisées sur un fond d’amorçage « région » : BP Alpes – BP2L - BPBFC


   Enveloppe annuelle comprise entre 2 et 5 M€ d’euros au démarrage
   Statut fiscal : S.C.R
   Ticket d’investissement compris entre 150 et 500 K€

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:7
posted:9/26/2011
language:French
pages:10