Docstoc

Premiere page

Document Sample
Premiere page Powered By Docstoc
					Première page
Remerciement
Sommaire
Introduction
Présentation générale de la banque :

   Définition de la banque :

 La banque est une entreprise commerciale dont l’activité principale est la collecte des fonds
du public qui n’utilisent pas immédiatement des sommes dont ils disposent et octroie une
partie de ses fonds comme crédit moyennant une rémunération.

  L’article premier de la loi bancaire du 14 février 2006 définit les établissements de crédits
comme :
« Les personnes morales qui exercent leurs activités au Maroc, quels que soient le lieu de
leurs siège sociale, la nationalité des apporteurs de leurs capital social ou leur dotation ou
celle de leur dirigeants et qui effectuent, à titre de profession habituelle, une ou plusieurs des
activités suivantes :
La réception du fond du public
Les opérations de crédits
La mise à disposition de la clientèle de tous moyens de paiement ou leur gestion.

Rôle de la banque :

La banque a un double rôle :
    Une fonction passive qui consiste à recevoir des dépôts d’épargne soit des particuliers
       ou des entreprises.

      Une fonction active qui est l’octroi de crédits destinés à couvrir en premier lieu les
       besoins d’investissement.


                  « La banque se présente comme une industrie de services »
                              Ouverture
                              du compte




                                                       Epargne
    Projet

                 Qualité de         Prévoyance
                  service           & sécurité
 Crédits                                                    Placements




Monétique                                                   Retraite

     Transfer                                   Assurance
     t express   Banque à          Assistance
                 domicile
 Le système bancaire au Maroc


Historiquement, le système bancaire marocain est passé par trois phases importantes qui ont
marqué la configuration du paysage bancaire national depuis l'indépendance :

· Une phase qui s'étale de 1956 à 1966, ·

Une phase comprise entre 1967 et 1985

· Une phase de 1986 à nos jours,

 Ainsi, et à l'heure actuelle, Le secteur bancaire marocain est devenu moderne et efficace. Il a
 connu un mouvement de concentration significatif aujourd’hui achevé. Dix-sept banques
 possèdent aujourd'hui une licence d'exploitation mais sept banques contrôlent le marché. Le
 principal acteur est constitué par le réseau public des Banques Populaires. Viennent ensuite
 Attijariwafabank, la BNPE et des banques contrôlées majoritairement par des actionnaires
 étrangers, parmi lesquelles la BMCI, filiale de BNP-Paribas, et le Crédit du Maroc, filiale du
 groupe Crédit Lyonnais-Crédit Agricole. Enfin, la Caisse de Dépôt et de Gestion est
 extrêmement active dans les secteurs de l'immobilier et du tourisme, en accompagnant les
 projets d'intérêt général et en intervenant dans une logique d'amorçage pour des projets plus
 modestes.
Présentation du groupe banques populaires :
Le groupe banque populaire est un groupement de banque, constitué de la banque centrale
avec ses filiales et fondations et de 11 banques populaires régionales (BPR).



     - la banque centrale populaire, ses filiales et fondations.


      La banque centrale populaire (BCP) est un établissement de crédit, sous forme de
société anonyme à Conseil d’Administration. Elle est cotée en bourse à compter du 8 juillet
2004.

      La BCP, qui assure un rôle central au sein du groupe, est investi de deux missions
principales :

       Etablissement de crédit habilité à réaliser toutes les opérations bancaires, sans
toutefois disposer d'un réseau propre.
       Organisme central bancaire des BPR.

      A ce titre, elle coordonne la politique financière du Groupe, assure le refinancement des
BPR et la gestion de leurs excédents de trésorerie ainsi que les services d’intérêt commun
pour le compte de ses organismes.
Filiales au Maroc
                     CASABLANCA

  Chaabi Leasing
                                 Crédit-bail mobilier et immobilier.




  Assalaf Chaabi                     Crédit à la consommation.



 Maroc Assistance                Prestations médicales, techniques
  Internationale                (assistance véhicules) et juridiques
                             (défense et recours, cautions pénales en
                                cas d'accidents de la circulation et
                               autres) pour clientèle locale et MRE.

  MAI Tourisme                 Suivi des prestations d'assistance aux
                               voyages : billetterie et programmes de
                                        voyage et tourisme.



Al Istitmar Chaabi                       Gestion d'OPCVM.



  C AIFl Wassit                  Intermédiation boursière et conseil
                                             financier.

                               Capital risque et capital investissement.
   Moussahama


                                Intermédiation en valeurs du Trésor,
  Média Finance                         Banque de Marché.



   Chaabi LLD                  Location Longue Durée et gestion de
                                       flottes Automobiles.



    Essoukna                 Promotion immobilière et réalisation de
                                 projets immobiliers du GBP.

                      TANGER
                                                           Toutes opérations de banque et de
Chaabi International                                             crédits en off-shore.
  Bank Off Shore


                                      BERRECHID
                                                             Prise en charge, archivage et
  Chaabi Doc Net                                           conservation de tous documents et
                                                                supports informatiques.




Fondations Banques Populaires
Fondation Banque Populaire pour l'Education et la Culture

                       Imprégnant ses activités de la nature citoyenne qui le caractérise, le
                       Groupe Banques Populaires a très tôt traduit cette vocation par la
                       création de la Fondation Banque Populaire pour l'Education et la
                       Culture en 1984. Cet ancrage dans l'environnement socioculturel
                       national s'effectue autour de deux axes prioritaires : l'Education et la
                       Culture.




Fondation Banque Populaire pour la Création d'Entreprise

                        Créée en 1991 par le Groupe des Banques Populaires, sous la forme
                        d'une association à but non lucratif, la Fondation Banque Populaire
                        pour la Création d'Entreprises (F.B.P.C.E) a pour vocation la
                        promotion de l'entrepreneuriat. Elle traduit de ce fait l'engagement
                        permanent du C.P.M. en faveur des PME/PMI, artisans et les jeunes
                        promoteurs.




Fondation Banque Populaire pour le Micro-Crédit

                          La Fondation Banque Populaire pour le Micro Crédit -FBPMC- qui
                          a été créée sous forme d'association à but non lucratif (dahir du 15
                          nov. 1958) a obtenu en mars 2000 l'agrément du ministère de
                          l'Economie et des Finances pour exercer l'activité de micro finance.
                          Elle constitue de ce faite une réponse citoyenne du Crédit Populaire
                          du Maroc et un soutien aux efforts de l'Etat dans la lutte contre la
                          pauvreté.
     - les banques populaires régionales.

 Les BPR sont des sociétés coopératives de crédit à capital variable qui réservent
essentiellement leurs concours aux sociétaires participant (personnes physiques ou morales)
appartenant à des professions libérales aux différents secteurs d’activité (commerce, artisanat
et industrie).
Ces banques populaires régionales de proximité, constituent le socle du crédit Populaire au
Maroc et sont qualifiées aussi comme étant des acteurs majeurs du développement régional
dans le cadre d’une politique nationale.

Actuellement, elles sont au nombre de 11, à savoir :

BP Casablanca
BP Meknès
BP Oujda
BP Rabat-Kenitra
BP Laayoune
BP Fès- Taza
BP Nador-Al Hoceima
BP Marrakech- Bénimellal
BP Tanger-Tétouan
BP El Jadida-Safi


Le capital de chacune de ces BPR est détenu par les sociétaires qui sont les clients de ses
banques. Il est constitué de parts sociales rémunérées annuellement.
    les agences :
   Ce sont des points de vente permettant à la banque de se rapprocher du client,
   il y a deux types d’agences :
        o   agence villes : crée pour se rapprocher des clients se trouvant dans
            cette même ville.

        o   agences extérieurs : créer pour se rapprocher de la clientèle
            lointaine pour …… le Maroc rural.
     Présentation de la banque populaire d’Oujda

            - les pôles d’identification

     Pôle identitaire :



  Raison       Banque populaire d’Oujda
  sociale


                        1983
  Date de
  création

Nationalité           Marocaine            Siège sociale au Maroc (Oujda)




Localisation

                  - Juridique :    34,
                 Boulevard Mohammed
                 Derfoufi .BP 440.



                   - Physique :      18
                 agences     à   Oujda,
                 Taourirt(2), Figuig(2),
                 Bouarfa(1), Jerada(1),
                 Béni Drar(1), El Aïnou
                 Mellouk            (1),
                 Berkane(4), Saidia(1),
                 Ahfir(1), Tendrara(1),
                 Aklim(1).




                   Société de forme                Directoire
   Statut        coopérative à capital                   +
                       variable.              Conseil de surveillance
                Groupe banque populaire : (2006)
                     Effectif : 8083
                     Produit net bancaire : 6093 millions de DHS.
taille
         Méga   Banque populaire d’Oujda : (2006)
                     Effectif : 338
                     Produit net bancaire : 355386 milliers de DHS
Pôle d’orientation
L’objet :

La société a pour objet de réaliser sous la tutelle et le contrôle administratif, technique et
financier du comité Directeur les opérations suivantes :

   -   opérations de banques
   -   opérations de fonctionnement, d’investissement et de prise de participation.
   -   Autre opérations : la société peut, généralement, effectuer toutes opérations bancaires,
       financières, commerciales, industrielles, mobilières et immobilières pouvant se
       rattacher directement ou indirectement à son objet social et susceptible d’en faciliter le
       développement.


Métier :

Pour réaliser son objet la banque populaire adopte deux savoir-faire : un savoir-faire au
service de l’entreprise et un savoir-faire au service des particuliers.

   -   un savoir-faire au service de l’entreprise :

    Ingénierie financière : pour profiter des nouvelles opportunités de financement offertes
    pour le haut du bilan.
    Financement des activités à l’international : pour disposer d’instrument, d’outils adéquats
    aux meilleures conditions du marché de changes.
    Financement des projets d’investissement : pour avoir les meilleures conditions du
    marché.
Placement : pour assurer le meilleur rendement aux excédents de trésorerie.
Financement du cycle d’exploitation : pour bénéficier d’une gamme complète de produits
adaptés.

   -   un savoir-faire au service des particuliers :

Une offre très large et diversifiées pour les besoins personnalisés :

Ouvrir un compte à la banque populaire permet de bénéficier des services des 464 agences du
groupe ;
Disposer d’une carte monétique permet d’utiliser les 400 guichets automatiques du groupe ;
Une gamme très diversifiée de crédits répond aux besoins de consommation, de financement
et d’acquisition de propriété.
Des services spécialisés sont offerts par les filiales du groupe.

Un capital ouvert aux particuliers et aux investisseurs :

La banque populaire est une coopérative capitale variable qui permet à ses clients de devenir
sociétaire en souscrivant à des parts sociales.
La part sociale est une valeur sûre non sujette aux fluctuations du marché et qui offre une
rémunération annuelle selon les bénéfices réalisés.
En devenant sociétaire, le client peut aussi participer de manière active au développement de
la banque en s’impliquant dans ses instances décisionnelles.




Missions :
                 Contribuer au développement économique et social

   Le groupe banques populaires a su diversifier son offre pour investir et couvrir l‘ensemble
   des secteurs de l’économie.
   Chacune de ses actions contribue à faire du groupe l’acteur incontournable en matière
   d’accompagnement des projets, quelque soient leur nature et leur envergure.

                 Participer au développement régional

La politique d’implantation correspond aux besoins de financement de chaque région.
La banque populaire d’Oujda agit et dynamise les projets d’infrastructure de sa région, grâce
aux fonds collectés dans cette même région.

                 Favoriser le développement durable

La BPRO a pour mission d’inscrire ses actions dans le sens du développement durable au
Maroc.
L’artisanat bénéfice depuis longtemps d’un soutien permanent, au moyen de financements à
des taux avantageux.




Objectifs :

La banque a fixé comme objectif principal de faire coïncider la réalité de la banque populaire
avec l’image qu’elle projette :
   - conférer au groupe banques populaires l’image d’une banque qui accompagne toutes
        les PM et grandes entreprises.
   - Valoriser ses compétences et la gamme des produits et services distribués par les
        différentes entités du groupe.
   - Faire valoir clairement le positionnement du groupe comme banque de l’entreprise :
        assistance à la création d’entreprise et soutien au développement des entreprises
        existantes.

Valeurs :

Coopération

Les banques populaires régionales, qui constituent le socle du groupe, ont toujours revêtu la
forme coopérative. Ce mode d’organisation, unique au sein du système bancaire marocain,
perme aux banques régionales d’approcher différemment leurs clients, puisque ces derniers
se trouvent également des détenteurs du capital de leur banque, formant ainsi ce qu’on appelle
le sociétariat.

Proximité

La force du groupe réside dans sa structure régionale qui lui permet de s’impliquer
localement, pour tenir compte des besoins et sensibilités locales et de contribuer activement
au développement régional.
Grace à un réseau dense et étendu, le groupe a investi tous les secteurs de l’économie et de la
société, pour permettre à chaque citoyen et à chaque entreprise de bénéficier des fruits de la
croissance et de participer au développement du pays.
Solidarité

Le fonctionnement du groupe se caractérise par un système de solidarité, permettant de
garantir et de renforcer la solvabilité et la pérennité de chaque organisme du CPM, à travers le
fonds de soutien.
Pôle spatial
Ce volet correspond à l’entité entreprise dans son existence matérielle autrement dit son
déploiement dans l’espace.

Ressources
Ressources humaines :

Les ressources humaines figurent parmi les axes prioritaires de la stratégie de développement
de la banque populaire. De ce fait elle a pu capitaliser son savoir faire dans les métiers de la
banque et de la finance en général. Cette expertise dont jouit l’ensemble de son capital
humain constitue un atout considérable pour la banque.

    Politique sociale

La banque populaire d’Oujda adopte la politique sociale instaurée par le groupe banques
populaires visant à motiver ses ressources humaines. Dans ce contexte, la rémunération des
salariés comprend un salaire de base, auquel s’ajoute une bonification personnelle, une prime
d’ancienneté…la banque populaire offre plusieurs avantages en matière de crédits et
d’assurance pour son personnel et ce toujours dans le carde de la motivation.

    Politique de recrutement

La banque privilégie le recrutement en interne et n’a recours au recrutement externe qu’après
avoir épuisé les possibilités de recrutement au sein de la banque.
Le recrutement externe, en cas de besoin, se fait à travers un schéma bien défini permettant à
la banque de sélectionner les profils adéquats.

    Formation et évaluation :

La politique de formation poursuive par la banque populaire est basée sur la mise à niveau des
qualifications techniques, sur la préparation de la relève et sur l’évaluation du niveau de
compétence général du personnel.


Ressources techniques

L’amélioration de la qualité du service, l’augmentation de la productivité et la maitrise de la
gestion représentent une priorité et une préoccupation permanente de l’équipe dirigeante de la
banque populaire.
     L’infrastructure et les moyens techniques :

Les ordinateurs au niveau de la banque populaire d’Oujda représentent les caractéristiques
suivantes :
    - Des serveurs sous NT
    - Un Datawarehouse.
    - Deux contrôleurs de domaines NT qui contrôlent l’ensemble des postes de travail.
    - Des postes de travail bureautique sous Windows 95, 98, NT 2000 ou XP en réseau
       local accédant aux applications de différents ordinateurs de la BPR.
Les agences sont équipées du matériel informatique suivant :
    - Un serveur sous Windows XP pilote les postes de travail
    - Des postes de travail sous Windows 95 et 98.
Evolution des systèmes d’information :

Une série d’étude visant le diagnostic technique et fonctionnel des systèmes informatique et
de télécommunication, la définition du système d’information cible et l’instauration d’un plan
de développement de la monétique et de renforcement de la sécurité du système a été
réalisée.



   L’environnement

   Client

    Marché des marocains résidants à l’étrangers,

    Marché des particuliers résidants,

      Marché des entreprises et professionnels :
   -   le segment des professions libérales
   -   le segment des artisanats et commerçants
   -   le segment des micro- entreprise
   -   le segment de la petite entreprise
   -   le segment des PME-PMI
   -   le segment des grandes entreprises et institutionnels.

Fournisseurs

La banque populaire d’Oujda externalise quelques services tels que le
nettoyage, la sécurité, et l’approvisionnement en équipement et matériel de
bureau, et ce en lançant des appels d’offre dans les journaux par la suite le
comité chargé de cette fonction organise une réunion d’ouverture des plies, pour
sélectionner l’offre qui répond au meilleur rapport qualité/prix.

   Concurrents
   Le groupe banques populaires sert la plus large base clientèle au Maroc avec près de 2,5
   millions de clients.
   Les banques populaires gèrent près de 60% des actifs financiers locaux des "Marocains
   Du Monde".
   Plusieurs produits spécifiques et adaptés ont été développés spécialement à ce marché tout
   particulièrement dans le domaine de la gestion d’actifs et des crédits. En plus de sa
   position dominante sur le marché de la banque de détail, le Groupe des Banques
   Populaires est aussi leader sur le segment PME avec 60% des crédits distribués (2004).
   La banque populaire est aussi la banque des marocains résidents à l’étranger.
   Grace à ce créneau, il se taille la part la plus grande des dépôts du système bancaire. à lui
   seul, il accueille 68,72%des transferts des MRE, loin devant la BMCE et AttijariWafa
   Bank qui tentent de lui disputer ce leadership avec des part de marché respectives de
   10,70% et 9,84% .


   Partenaires


   Etat
   Société


Structure de la BPO
Le nouvel organigramme de la PO instauré récemment a apporté plusieurs
modifications à la structure de cette BPR notamment :
La BPO est dirigée par un directoire présidé par le directeur régional et par le
conseil de surveillance composé des principaux actionnaires de la BPO.
Plusieurs directions ont été instaurées et cela pour une spécialisation dans la
répartition des taches.
Dans ce modèle de structure hiérarchique, l’employeur ne reçoit ses instructions
que d’un supérieur, l’autorité descend verticalement.

Voir organigramme

Description des départements :

   - Département marketing et communication :

   Ce département est nommé ainsi car il a pour mission d’effectuer les études
   de marchés nécessaires ainsi que la communication interne et externe.
   Ce département gère les relations avec les clients qui ont une part très
   importante. Alors que les clients ordinaires sont servis par les agences.

   - Département planification et contrôle :

          1) La planification :

La planification est basée sur la mise en œuvre d’une stratégie pour la bonne
marche de la banque. Cette planification devrait prendre en compte les divers
paramètres économiques et en premier lieu ceux du marché.
La planification doit mettre en évidence les objectifs et le budget :



          A- les objectifs :       c’est ce qui va au-delà des possibilités du
          marché.


          B- le budget :       c’est ce que la banque envisage d’atteindre selon
          les possibilités du marché.
La planification s’effectue selon trois phases :


       a)     La première phase :
Il s’agit de l’élaboration de la note d’orientation stratégique (NOS) qui contient
les orientations stratégiques éditées par la BCP.



       b) La deuxième phase :
L’élaboration du plan à moyen terme (PMT), qui est en effet une sorte de
décryptage de la NOS. Ce plan se fait au niveau des BPR en prenant en
considération les ressources disponibles



       c) La troisième phase :
Marqué par l’établissement du plan annuel d’activité.



          2) contrôle de gestion :
Ce service a deux missions principales :

   A- Le suivi de la réalisation des objectifs.
   B- Assurer l’amélioration continue de la rentabilité de la banque.

   - Département audit interne :

Le terme « AUDIT »veut dire trois choses : surveillance, contrôle et évaluation.
   - Département études de crédit et recouvrement amiable :

Ce département se charge des études de toute sorte de crédits octroyés et des
recouvrements amiables avant d’avoir recours au tribunal.
On peut classer les crédits en deux catégories

       Crédit aux particuliers : crédits pour consommation, pour acquisition
        d’immobilisations.
       Crédit pour les entreprises : il contient lui aussi deux types de crédits :
              - Crédits d’investissement
              - Crédits de fonctionnement




   - Département animation réseau :

   C’est le département commercial, il permet à la banque d’avoir une vision
   stratégique permettant de mieux se positionner sur le marché et être
   compétitive.
Le commercial a une place primordiale au sein de la banque car il se charge du
développement des services des agences.
Il a deux grandes missions :
         -une mission administrative « le Back Office » qui est celle
   de la collecte des statistiques auprès des agences pour les communiquer à la
   BCP et pour la préparation des études de marché.
          -une mission commerciale : « le Front Office »et                      cela
         veut bien dire une démarche sur terrain exercée par des commerciaux.


La tache principale du département consiste :
    à mener une enquête d’identification des besoins des clients, proposer un
      produit ou un service et enfin procéder à la vente de ce produit en
      assurant à ce dernier une amélioration continue.
    au suivi de la qualité réseau qui s’applique sous forme de visites aux
      agences pour contrôler et évaluer la qualité des services offerts.
   Ainsi ce département peut être considéré comme « le noyau de la banque ».
   - Département comptabilité et finance :

Le département comptabilité et finance a pour rôle la comptabilisation des
différents produits et charges de la banque au niveau local (BPO) ainsi qu’au
niveau régional.il permet aussi d’avoir une idée sur le patrimoine réel de la
banque.
Le contrôle des opérations comptables pour détecter tout abus, relève de ses
principales fonctions.
Ce service est l’un des plus importants et indispensables à la banque car il est en
permanence en contact avec les différents services.
Ce département est subdivisé en trois services   :


                                  Département
                              comptabilité et finance


 Service facturation             Service concordance              Service déclaration

    Ce service a pour             Il permet le suivi de la
   mission de passer l               régularisation des
                                  comptes à travers des
 écritures nécessaires            comptes statiques qui
  pour que le paiement             facilitent le contrôle
                                                                   Ce service assure la
  ou le remboursement            comptable et le constat
 de chaque facture soit              de toute anomalie.           déclaration de la taxe
     assuré avec les               Il existe différents
      justifications                types de comptes :
                                                                   sur la valeur ajoutée
    nécessaires pour                *21111 : compte de
     chaque dossier.                      dépôt.                   (TVA) et l’impôt sur
                                  *21117 : compte dépôt
    Il assure aussi le             police gendarmerie.
     traitement des               *21140 : compte MRE.              les sociétés (IS).
  charges et dépenses                *21150 : compte
  des agences et de la                  personnel.
           BPR                       *21211 : compte
                                         courant.




   - Département organisation et informatique :
   Le siège a été informatisé dans les années 70 afin de faciliter la saisie l’envoi
   et le travail des cadres, ainsi il est fondé autour d’un logiciel baptisé
   « MANSOUR », il est aussi considéré comme l’entité centrale des différentes
   agences liés au siège.
Pôle de pilotage
Le groupe banque populaire a défini ses ambitions et ses principes d’action dans
une perspective de moyen terme et vise non seulement maintenir sa position de
leadership au sein du système bancaire mais aussi à en faire le meilleur
groupement grâce aux axes stratégiques suivants :
   - la défense des positions acquises,
   -   la fidélité aux missions d‘intérêt général,
   -   la conquête de nouveaux territoire et de nouveaux métiers.
   -   L’amélioration des performances
Les objectifs globaux, que se fixe le plan de développement 2006-2008 , se
réaliseront à travers les orientations stratégiques prévues d’une part par les plans
sectoriels marketing ,ressources humaines, logistique et systèmes d’informations
ainsi que les mesures d’accompagnement ayant trait à la communication ,
l’organisation ,la qualité , le sociétariat et la sécurité, et d’autre part à travers une
approche sectorielle régionale des secteurs d’activité économiques pouvant
constituer un gisement pour le développement du business de la banque .
        Les politiques Marketing dans le Groupe Banques
        Populaires :



        La politique de Produit :

Le produit bancaire est un service qui a pour objectif de répondre aux besoins de la clientèle bancaire. La
banque joue deux rôles distincts, un rôle d'intermédiaire financier entre demandeurs et offreurs de fonds et un
rôle de producteur de services aux emprunteurs et aux déposants.

En effet, le métier de la banque lui affecte une particularité en matière de produits et services, cette
particularité est due en premier lieu à la spécificité qui caractérise les services et en deuxième lieu au
conditionnement du produit bancaire.

I Le concept de la politique produit dans le domaine bancaire.

1. Les caractéristiques du produit bancaire.

La littérature marketing a établi quatre caractéristiques majeurs qui distingue le service, ces caractéristiques
sont également valables pour les produits bancaires :

- L'intangibilité des services : Elle tient à leur nature : ils sont actes, efforts ou performances, tandis que les
produits sont des objets. Le service ne peut pas être perçu sensoriellement avant l'achat, il doit être testé et
essayé pour être apprécié.

- L'inséparabilité de la production et de la consommation des services renvoie à la chronologie des
opérations : le service est d'abord vendu puis produit et consommé simultanément.

- L'hétérogénéité traduit une différence potentielle entre deux transactions successives, une absence de
régularité qualitative, qui peut être combattue dans la production de biens et non dans celle de services.

- La périssabilité des services est liée à leur caractère non stockable, ils ne peuvent pas être produits à l'avance
et conservés.

2. Le conditionnement.

Le conditionnement de la production bancaire met en jeux trois variables qui participent à la différenciation
des banques les unes des autres. Ces trois variables sont le support physique, le personnel en contact et la
gestion de la participation du client dans l'acte d'achat.la banque populaire s’est basée elle aussi sur ces
variables et les a planifié ainsi :

a) Le support physique :

Ses rôles sont multiples, il est l'instrument du conditionnement des services, de l'amélioration du processus de
services, de la socialisation des clients et des employés dans leurs rôles respectifs, et enfin de la
différenciation des concurrents. On retient le caractère d'inséparabilité du service bancaire, ce qui donne toute
son importance au lieu d'achat dans une politique produit. En effet, le support physique joue un rôle
symbolique, un signal de qualité, un générateur d'image, donc la production bancaire est effectuée en réponse
à la segmentation et au positionnement adopté par la BP. Par exemple, on ne peut vendre un produit de crédit
pour logement de vacance dans une agence dont l'architecture et l'emplacement désignent son orientation vers
un public de masse.
La structure de la banque populaire qui comprend plusieurs filiales spécialisées chacune en une activité
différente permet de répondre au mieux aux besoins de la clientèle et pur éviter la surcharge dans un seul
établissement.

b) Le personnel en contact :

Le personnel en contact constitue également un atout pour appuyer la politique de produit de la BP. En effet,
on ne peut vendre un produit sans des vendeurs qualifiés et préparés pour répondre à toutes les interrogations
de la clientèle. C’est pour cela que la BP opte pour une formation dans le but de constituer, une équipe
commerciale forte capable de convaincre et de fidéliser ses clients.

L'importance des employés tient au rôle d'interface qu'ils jouent entre l'environnement extérieur et
l'organisation interne de la BP, le personnel incarne la banque toute entière aux yeux du client, ainsi les
commerciaux de la BP influencent le comportement du consommateur en matière de décision
d'achat moyennant un capital confiance.

c) La gestion de la participation des clients :

Dans une agence, le temps passé par un client est très déterminant en matière de satisfaction et de fidélisation
de ce même client. En effet, un client voit d'un mauvais œil le temps où il reste inactif pendant son attente en
plus d'un climat social qui le met mal à l'aise, ceci peut provoquer son insatisfaction ce qui constitue un frein
psychologique pour la consommation et une dégradation de l'image de la banque, ceci met en péril toute la
politique de produit axée sur le client.

Pour y remédier, la gestion de la participation du client dans la BP fait appel à deux solutions :

- La gestion des files d'attente : Elle repose sur la qualité d'accueil et de réception à l'intérieur des agences.
Pour éviter les longues files d'attentes, les agences mettent le nombre adéquat de guichets à la disposition de
la clientèle, cette gestion prend en compte les périodes de forte influence comme la fin du mois et la veille des
fêtes religieuses et des vacances. Pour réduire le degré de mécontentement du consommateur, les agences
installent également des salles d'attente équipées de chaises ou de fauteuils ou tout simplement d'accoudoirs .
Les banques ont aussi recours à la mise en place des prospectus et dépliants des différents produits et services
pour faire patienter les clients en cas de retard.

- La gestion de la participation du client :

Elle repose tout d'abord sur la socialisation des relations entre employés et clients(Al Bank Chaabi), ceci
installe un climat de confiance et de bonne entente. Ainsi, le client va sentir une appartenance au groupe et
involontairement va réagir comme un commercial de la banque, il sera impliqué dans une communication
favorable à l'établissement, ce qui est profitable en matière de politique de produit, c'est qu'il poussera son
environnement à consommer plus de produits bancaires et en plus, il donnera lui-même l'exemple en
multipliant les achats de produits et de services auprès de sa banque, tout cela dans un esprit de
complaisance. Cette gestion de la participation du client présente des avantages, ainsi le service sera
mieux adapté aux attentes du consommateur, plus rapidement obtenu et à moindre coût pour la banque
(moins d'efforts de fidélisation). Autre illustration de la participation du client, c'est l'utilisation des
guichets automatiques et des nouvelles technologies comme la banque à domicile, là la BP initie sa
clientèle à ce genre de service, deuxièmement, ces services se caractérisent par la facilité d'utilisation et
d'accès et par la sécurisation.

Produits de la banque populaire

Les produits sont présentés selon catégories et par ordre chronologique de la vie de la relation bancaire
avec le client.
Ces produits sont commercialisés aussi bien pour les locaux que pour les MRE, standardisés, ils sont
commercialisés à toute la clientèle sans distinction de segment, haut, moyen ou bas.
Le service étant intangible, son vendeur se trouve dans l’obligation d’expliquer les spécificités et les
avantage de ce service pour mieux le convaincre de l’utilité de son produit.
Produits                 Objet                                         cible


Compte cheque            Le client a la possibilité de déposer ses    Personne physique majeure
                      fonds en dirham et refaire des retraits à    résidente au Maroc
                      volonté selon son solde et sans contraintes     mineur avec autorisation du tuteur
                      particulières.                                  Marocain résidents à l’étranger

Compte en dirhams        Compte dans lequel le client a la             Marocains résidents à l’étranger
convertible           possibilité de déposer ses fonds en              Résidents de nationalités
                      devises et a faire des retraits en dirhams    étrangères
                      ou en devises, selon son solde et sans           Non résidents de nationalité
                      contrainte particulière                       étrangère

Compte en devises        Compte dans lequel le client a la             Marocain résidents à l’étranger
                      possibilité de déposer ses fonds en              Résidents de nationalités
                      devises et de faire des retraits en devises   étrangères
                      selon son solde et sans contrainte               Non résidents de nationalité
                      particulière                                  étrangère
Dépôts à terme           Compte dans lequel le client a la             Personne physique majeur
                      possibilité de déposer ses fonds en           résidente au Maroc
                      dirhams et de faire des retraits selon un        Mineur avec autorisation du tuteur
                      délai convenu à l’avance                      marocain résident à l’étranger.

Le bon de caisse          Titre de créance constituant une       Personne physique majeur
                      épargne rémunérée en fonction de la     résidente au Maroc
                      durée de placement convenue à l’avance.    Mineur avec autorisation du tuteur
                      Il peut être nominatif ou anonyme       marocain résident à l’étranger.


Compte sur carnet :      Compte dans lequel le client a la             Personne physique majeur
                      possibilité de déposer ses fonds en           résidente au Maroc
                      devises et a faire des retraits à volonté,       Mineur avec autorisation du tuteur
                      selon son solde et sans contrainte            marocain résident à l’étranger.
                      particulière
La part sociale          Titre de participation au capital de laPersonne physique majeur
banque populaire      bane populaire régionale.              résidente au Maroc
                                                                Mineur avec autorisation du tuteur
                                                             marocain résident à l’étranger
  Le plan épargne      Constituer progressivement une           Adhérant à la fonction Mohamed
logement enseignant épargne logement en vue d’acquérir ou de VI pour l’éducation & formation.
                    construire son logement principal.

                                                Les crédits
Crédit personnel         Achat ou aménagement d’un fond de             Particulier locaux et MRE.
d’opportunité         commerce, représentation de marque,
                      actions hors opération de bourse, achat
                      d’immeubles locatifs, prise de
                      participation dans une société,
                      augmentation de capital …etc.
Crédit mabrouk           Achat logement                                Particulier locaux et MRE
                         Achat terrain et / ou construction.
Crédit                   Acquisition terrain agricole, fonds de        Client MRE
d’investissement      commerce, matériel neuf ou d’occasion,
MRE                   immeubles locatifs….etc.
Crédit Moujoud           Crédit non affecté                          Particuliers locaux salariés du
                                                                  secteur public ou privé, agent
                                                                  temporaire de l’Etat, professionnels
                                                                  …
Crédit consommation      Crédit non affecté                          Clientèle MRE ou retraitée
MRE
                                              La monétique


La carte « WAFRA »     La carte de retrait WAFRA est une           Particuliers locaux dans le réseau
                   carte privative banque populaire valable même est inférieur ou égale à 2000
                   uniquement sur le territoire national qui DHS
                   permet à son porteur d’effectuer des
                   retraits d’espèce auprès de s guichets et
                   distributeurs automatiques bancaires du
                   réseau banque populaire
La carte « TARWA »     La carte de débit TARWA est une             Particuliers locaux dont le salaire
                   carte visa valable uniquement sur le        est supérieur à 2000 DHS.
                   territoire marocain qui permet à son
                   porteur d’effectuer les opérations
                   suivantes :
                       Retrait d’espèce sur les GAB/DAB du
                   réseau banque populaire
                       Opération de paiement d’achat de
                   biens et de services auprès des
                   commerçants affiliés
                       Cash-advance auprès des agences
                   banque populaire
                       La carte de débit ne eut être utilisée
                   pour le paiement de transactions sur Net.
La carte « SAFWA »     La carte de paiement SAFW est une           Particuliers locaux dont le salaire
                   carte valable uniquement sur le territoire est situé entre 7000 et 15000
                   marocain qui permet son porteur
                   d’effectuer les opérations suivantes :
                       Retrait d’espèce sur les GAB/DAB du
                   réseau banque populaire
                       Opération de paiement d’achat de
                   biens et de services auprès des
                   commerçants affiliés
                       Cash-advance auprès des agences
                   banque populaire
                       La carte SAFWA ne peut être utilisée
                   pour le paiement de transactions sur Net.
La carte Visa          Carte permettant                            Entreprise exportatrice détenant
international          Le retrait d’espèce et la consultation  un chiffre d’affaires export supérieur
                   du solde.                                   à 1 million de DHS.
                       Le paiement des achats au Maroc et à
                   l’étranger.
                       Le retrait d’espèce par présentation
                   aux agences au Maroc et à l’étranger
                   (cash-advance)
                               Les produits d’assurance et d’assistance
                         Assistance lors des déplacements            Particuliers locaux –conjoint et
Al Injad Achaabi :    isolés ou collectifs des assurés, avec ou   enfants
                      sans véhicule garanti, rapatriement du
                      corps en cas de décès de l’assuré, du
                      conjoint ou membre assuré.
                        Assistance à l’assuré en cas de
                     blessure ou de maladie subite (rapidement
                     sanitaire) et après hospitalisation, fris de
                     voyage et médication.
                        Assistance liée au véhicule assuré :
                     mise à disposition chauffeur,
                     compensation suite à l’immobilisation du
                     véhicule, défense et recours, caution
                     pénale, récupération remorquage, frais de
                     gardiennage, frais de gardiennage, frais
                     d’abandon.
Al Injad al             Assistance lors des déplacements            Particuliers locaux haut de
Moumtaz :            isolés ou collectifs des assurés, avec ou    gamme.
                     sans véhicule garanti, rapatriement du
                     corps en cas de décès de l’assuré, du
                     conjoint ou membre assuré.
                        Assistance à l’assuré en cas de
                     blessure ou de maladie subite (rapidement
                     sanitaire) et après hospitalisation, fris de
                     voyage et médication.
                        Assistance liée au véhicule assuré :
                     mise à disposition chauffeur,
                     compensation suite à l’immobilisation du
                     véhicule, défense et recours, caution
                     pénale, récupération remorquage, frais de
                     gardiennage, frais de gardiennage, frais
                     d’abandon
Al Injad Achamil        Assistance lors des déplacements            Clientèle MRE.
                     isolés au collectif des assurés, avec ou
                     sans véhicule garanti, rapatriement du
                     corps en cas de décès de l’assuré ou du
                     conjoint.

                                    Les services de transfert et NTC

Chaabi Mobile           Système par le quel la banque envoi à   Client particuliers locaux et MRE
                     son client abonné de manière sécurisée, (France) disposant d’un portable.
                     sur son portable, des informations
                     relatives à son compte.
Chaabi Net              Permettre aux clients abonnés                 Client local particulier ou
                     d’accéder à leurs comptes via Internet        entreprise
                     pour consultation.                               client MRE
Transferts express      Système automatisé des transferts de          Client MRE (France et Belgique).
                     fonds en France et en Belgique.

Chaabi express           Système virement MAD urgent                 Client MRE.
                     ordonné par un client MRE au profit des
                     tiers bénéficiaires résidents au Maroc.
Cash Express             Transfert international rapide de fonds     Clients MRE (pays du Golf).
                     MAD en faveur des bénéficiaires
                     désignés auprès d’une agence BP.
                         Virement à son compte à celui d’un
                     tiers du montant transféré.
La politique de Prix :


Dans l'attachement des clients à la banque populaire, le rôle des services apparaît comme particulièrement
important surtout en matière de qualité et de relationnel. Le prix, est souvent, interprété par les clients comme
un indice de qualité du produit ou service.

Plusieurs motifs ont fait que le prix à lui seul ne fait pas la différence entre les banques :

Premièrement on explique le rôle souvent considéré comme mineur de la variable prix par le fait qu'il faut
souligner les liens étroits qui existent entre la politique monétaire de l'Etat et les tarifs pratiqués pour les
produits bancaires. En effet de crainte d'effet d'inflation par la demande ou par les prix, les pouvoirs publics
contrôlent la tarification des produits bancaires, ainsi sont établis des taux maximum et minimum et des lois
sur la concurrence dans le domaine financier, ceci réduit la marge de manœuvre de la banque populaire en
matière de prix.

Deuxièmement, le public a tendance à ne pas différencier les enseignes bancaires par les prix qu'elles
pratiquent, alors que cette diversification peut être perçue entre les entreprises dans d'autres activités de
services. De plus, le public nie ou ignore très fréquemment l'existence d'une réelle concurrence entre les
banques et avance même l'idée d'une «cartellisation» occulte de l'offre bancaire.

Troisièmement, le caractère du marché bancaire de type oligopolistique. Sur ces marchés, si l'un des
concurrents immédiats procède à une modification de prix, les autres doivent au plus vite réajuster leurs prix
dans le même sens.

Un aperçu sur les prix des produits les plus importants de la BP :




Produits :                                           Prix :

                                            Les dépôts et placement :




Pour un compte sur chèque d’ :

Un client qui a enregistré de 1 à 7 opérations :
                                                     15 DHS par trimestre

Un client qui a enregistré plus de 7 opérations : 25 DHS par trimestre
                                                   La monétique :




Carte wafra :
                                                         35 DHS

Carte Tarwa :                                            95 DHS

Carte Safwa :
                                                         140 DHS

Carte Select :                                           500 DHS

                                                 Les crédits :




Frais du dossier de crédits :

Clientèle des entreprises et professionnels

                                                         1000 et 5500 DHS
     -   Cour terme :
     -   Crédits d’investissements :                     0,25 % du montant max 4500 DHS

Particuliers
                                                         1,25% du montant max 1500 DHS
     -   Moujoud :
                                                         1,75% du montant max 500 DHS
     -   Yossr :




Enfin, les tarifs des produits et services de la banque populaire sont justifiées par le fait de pratique de
stratégies de segmentation et de positionnement.

En général, les tarifs ne sont pas loin de la moyenne constatée sur le marché.

La politique de distribution :


Comme dans n'importe quel marché concurrentiel où s'exerce l'élasticité prix du produit pour le consommateur, la
question de l'efficacité de la distribution se pose.

 Au sens large, la distribution est l'ensemble des activités qui ont pour objectif de mettre les produits de l'entreprise à
disposition des consommateurs.

La densité du réseau bancaire a constitué la principale force de la banque populaire dans le cadre du développement de
leurs activités.
La banque populaire a bénéficié de la puissance de son réseau. Le coût du réseau et d'acquisition de la clientèle a été
minoré. Ceci lui a ainsi permis d'offrir des produits plus compétitifs en termes de prix.

En revanche, la commercialisation de nouveaux produits nécessite la mise en place de nouvelles procédures, de les faire
appliquer par l'ensemble du réseau et de faire acquérir une formation adaptée au personnel.

Comme toutes les activités de service, l'activité bancaire est caractérisée par le rôle important tenu par les relations
humaines directes entre le personnel de l'entreprise et ses clients. Cette place prépondérante du contact personnel est due
au caractère immatériel de l'activité.

Les entreprises de services sont en contact direct avec le client, contrairement à l'entreprise industrielle où le client n'a
de contact qu'avec la publicité et l'article acheté.

La politique de distribution, liée à la seule partie «visible» de la banque, revêt une grande importance dans le marketing-
mix.

La densité du réseau doit être adaptée à la complexité du service offert et y être inversement proportionnelle c'est à dire
un service simple pour un réseau dense. Il est donc important pour la banque de veiller à une qualité du service offert à
la clientèle. Les banques ont ainsi dû former leur personnel de manière à conseiller et à orienter le choix des clients
potentiels.

En effet, l'efficacité d'une politique de distribution passe aussi par l'accroissement constant du professionnalisme des
réseaux.

Dans un environnement où les institutions bancaires doivent anticiper au mieux les évolutions des marchés et adapter
rapidement son organisation, la politique de distribution doit donc viser en outre à accroître la réactivité et la cohésion
du couple formé par le réseau et la clientèle. Il faut donc donner au réseau les moyens de l'adaptation nécessaire.



L'importance de la distribution :

Pour la BP, la variable distribution a été longtemps marquée par l'exclusive traditionnelle du circuit que constitue le
réseau d'agences. Cette exclusivité incontestée jusqu'aux récentes évolutions est cependant remise en cause par
l'incursion de nouveaux concurrents non-banquiers.

Dans un premier temps, après les mesures de libéralisation des conditions d'ouverture des nouvelles agences, cette
variable distribution a constitué, par obligation concurrentielle, le moteur de toute l'activité de la banque populaire. La
logique de cette politique était fondée sur l'accumulation : davantage d'agences, plus de clients, plus de comptes et plus
de personnel- la politique de distribution va de pair avec les objectifs de production et avec le financement et la gestion
des ressources humaines.

Les méthodes de distribution, d'organisation commerciale et de vente ont également été profondément modifiées dans le
cadre d’une restructuration globale.

Les choix de distribution sont également étroitement liés à la diversification recherchée par les principales enseignes :

· Le développement de libre-service bancaire au-delà du seul GAB ;

· La création d'agences spécialisées ;

· La réduction du linéaire guichet qui privilégie la «relation assise» ;

· La création de réseaux de prescripteurs ;

· Et la multiplication des formes de banque directe.

Toutes ces évolutions des modalités de distribution sont en relation avec la modification de la structure des effectifs
dans l'affectation du personnel aux agences et aux services centraux. Le personnel le plus proche de la clientèle
constitue non seulement un élément important de la politique de distribution mais aussi un bon support de la politique
de communication.
        La politique de communication :


La politique de communication mis en œuvre obéit aux principes qui caractérisent en général toute activité de services.
Cette communication doit viser deux cibles : l'une externe, l'autre interne.

La cible externe est composée de clients actuels et potentiels. La cible interne comprend l'ensemble des unités du
réseau.

Cette communication à double voie revêt également un double aspect. Elle peut être institutionnelle, c'est à dire avoir
pour objectif l'amélioration de l'image de marque de l'entreprise. Cet aspect est très important pour la BP.

La communication peut également être informative c'est à dire informer les clients de la création ou l'existence de
services nouveaux ou améliorés. Pour chacun de ces types de communication, il semble important que les messages
soient véhiculés vers les deux cibles : interne et externe.

La spécificité de la politique de communication au sein des banques populaires, repose essentiellement sur la qualité des
relations de la banque avec ses clients.

En terme de communication, on a tenu compte des attentes de la clientèle : plus de simplicité, de clarté et de
transparence.

Ainsi, la BP poursuit l'ambition de devenir une banque tournée vers le client.

Ce désir de se mettre à la portée du client lui permettra de construire une communication externe claire et efficace et
aussi d’établir une relation de confiance et de proximité, de valoriser le service rendu et ainsi de mieux faire accepter la
valeur du conseil et le prix du service.

L'efficacité d'une campagne de communication externe est souvent due à la préparation préalable d'une bonne politique
de communication interne.

L'intégration de l'ensemble du personnel de la banque, depuis le siège jusqu'aux agences, relève des principales
stratégies de la BP ce qui constituera une condition indispensable pour réaliser une bonne communication vers le public.

Afin de parvenir à ce but, plusieurs moyens sont mis en œuvre:

- Renforcer chez le personnel le sentiment d'appartenance à l'entreprise (collecte de suggestions du personnel, journaux
d'entreprise...).

- Motiver les cadres pour être des relais de communication (formation spécifique des cadres à la communication,
réunions régulières d'information...).

- Communiquer avec le réseau (réunions avec les responsables des agences).

La cohérence est la condition nécessaire pour assurer une efficacité et une synergie à l'ensemble du processus de
communication.

De tous les moyens de communication de la banque, comme de toute entreprise, la publicité est le plus répandu et pour
lequel la BP a développé plus de méthodes et de techniques.

La communication dans les banques populaires ont pour but de s'identifier mais aussi de faire connaître, de fidéliser et
de mettre en confiance les partenaires, ne passe pas uniquement par le biais des publicités médiatisées. Les institutions
financières, comme toutes les grandes sociétés, s'appuient sur d'autres atouts en parallèle des supports médias.


II La communication par les logotypes et systèmes d'identification visuelle.

Le logotype représente une personnalité, une identité par l'intermédiaire d'un symbole ou d'une forme. Une société vie
avec son logo, c'est une preuve de son existence, un signe de reconnaissance et un moyen de distinguer. Le logo est la
première manifestation extérieure de la banque, c'est un effet évocateur et un symbole durable. Un logo est jugé à partir
de quatre critères :
- Perception : Qu'il se distingue des autres références visuelles ;

- Compréhension : Que sa signification soit claire ;

- Mémorisation : Qu'un observateur extérieur s'en souvienne ;

- Attribution : Qu'il s'associe à la société.

Cas : Groupe banque populaires :

Le GBP est une banque très dynamique en matière de communication, son statut de leader du secteur bancaire
marocain, la pousse à aller toujours de l'avant.

Concernant la communication interne, le GBP organise chaque année plusieurs séminaires de formation des
cadres sur le plan national mais aussi sur le plan régional. La banque met à la disposition de son personnel des
résidences pour vacances dans plusieurs villes marocaines (Tanger, Tétouan, Agadir...) pour faciliter la
rencontre et la création de relations fraternelles entre ces cadres.




Pour créer encore plus de liens avec son personnel, le GBP publie un bulletin de communication interne
nommé Crépo Flash.




En matière de communication externe, le GBP développe divers modes de communication.

On distingue une communication d'information envers sa clientèle d'entreprises et celle des MRE. Le GBP
publie mensuellement le Carnet de Bord de Conjoncture (CBC) et chaque semestre l'Enquette de
Conjoncture, ce sont des supports incontournables pour tous les opérateurs économiques qui ont besoin de
connaître régulièrement les principaux indicateurs macro-économiques, chiffres et commentaires. Pour les
MRE, la banque publie une lettre trimestrielle, contenant l'actualité du groupe et des informations spécifiques,
nommée Rissalat Al Bank Chaabi. La banque a également distribué gratuitement, pendant la période estivale,
un guide pour les jeunes MRE nommé « guide banque populaire des marocains du monde offrant un ensemble
d'informations alternant aspects pratiques et culturels (carnet d'adresse, festivals). L'objectif étant d'être un
véritable guide devant faciliter et animer le séjour des MRE.

En plus de cette communication d'information, le GBP communique également les produits et services
bancaires et parabancaires offerts par la BCP et autres filiales.

Durant la période qui s'étend de décembre 2003 à avril 2004, nous avons pu constater la promotion de
plusieurs produits bancaires, dont nous citons :

La nouvelle carte bancaire pour jeunes C'POP, le crédit à la consommation Crédit MOUJOUD et les crédits
immobiliers Crédit DOUIRA et SALAF MABROUK, dont les campagnes promotionnelles ont été axées sur
l'affichage urbain, la presse, la radio et les dépliants et affiches au sein des agences de la banque populaire.
La promotion d'autres produits comme ceux de l'assurance, de prévoyance et d'assistance tel que AL INJAD
CHAABI ou encore des services tels que CHAABI MOBILE, est pratiquée seulement via les dépliants
disponibles dans les agences de la banque.

Dernière campagne lancée par la banque, c'est celle du crédit revolving Crédit YOUSR. Cette
campagne est basée essentiellement sur la presse et les dépliants et affiches au sein des agences de la
banque populaire.

Autres promotions faites par le Groupe Banques Populaires, celles concernant les filiales ASSALAF
CHAABI ET CHAABI LEASING. Cette publicité repose sur la presse et l'affichage urbain. A noter une forte
présence de CHAABI LEASING via l'affichage urbain dans la capitale économique : Casablanca26(*).

Autre mode de communication pratiqué par la banque, dans un but d'augmenter sa notoriété, celui de l'action
sociale et de la solidarité à travers la Fondation Banque Populaire pour l'Education et la Culture.

En effet, outre la création d'école pilotes à Agadir et à Tanger destinées aux enfants des ressortissants
marocains à l'étranger, la Fondation Banque Populaire pour l'Education et la Culture organise des rencontres
et des échanges à caractère éducative te culturel comme la promotion et l'encouragement de jeunes peintres
marocains, l'édition de disques de musique comme celui du luthiste Saïd Chraïbi, la publication d'ouvrages
d'art et de culture comme celui de Mémoire du Maroc de Mohamed Sijelmassi, ainsi que l'organisation de
festivités artistiques au Maroc et à l'étranger, notamment au profit des MRE.

Le GBP sponsorise également les sections football et cyclisme de l'équipe du Wydad de Casablanca, une
équipe du rallye féminin du Trophée Aicha des Gazelles et organise le Trophée Golf Banque Populaire.

Concernant le logo du Groupe Banques Populaires, il incarne par le «Cheval» le leadership (le cheval en
tête de course), la puissance, l'offensif, la noblesse et la tradition chevaleresque marocaine (importance du
cheval dans la religion islamique et les traditions). Les couleurs symbolisent la force et la terre pour le
marron, et le mélange, le mariage et la richesse par l'orange. Ces couleurs incarnent le positionnement de
la banque, son caractère coopératif et de solidarité qui prennent naissance des traditions marocaines et
marie ces traditions à la modernit
            Département marketing et communication :
            Le département marketing et communication fait partie de la direction « développement
            réseau » et il a deux fonctions principales :

                -   Fonctions :

    - Perfectionnement du ciblage des particuliers (micro-segments) et développement du marketing relationnel :
    datamining et le `one to one, rôle de conseil accru pour les conseillers en agence, campagnes de communication
    orientées clientèle.

    - Développement et enrichissement d'une gamme de produits et de services fidélisant : multi-détention de contrats
    d'assurances, crédit revolving) et crédit immobilier, packages à valeur ajoutée, programmes de fidélisation et produits
    extra-bancaires.

    - Elargissement et interconnexion en temps réel des canaux de distribution : agences, centres d'appels, serveurs
    vocaux, Internet, télévision interactive, WAP, bornes interactives.

    C’est un département qui évolue rapidement car il doit avoir un capital relationnel pour bénéficier par la
    suite d’un capital client, et ce en adaptant au mieux les offres aux exigences des clients et en assurant par la
    suite leurs distribution sur le marché :
    -le marché des particuliers : locaux et MRE.
    -le marché des entreprises : PPE – PME – PMI.
    La détermination des types de produits et de leurs prix se fait au sein des services centraux : banque centrale
    populaire.

    La BPR d’Oujda s’intéresse :

    Aux études de marché (étude d’implantation d’agence).
    La veille concurrentielle (implantations de la concurrence).
    Veille a ce que les objectifs fixés dans le plan à moyen terme (PMT) soient atteints sinon le département
    marketing fait un recadrage aux études de conventions, actuellement on compte quatre conventions au
    niveau régional dont on site :
    Convention avec Colaimo.
    Convention avec la Radeeo.

    Etudes de marchés et communication:

    La banque populaire maintient ses relations avec son environnement à travers différents moyens, à titre
    exemple :
    La participation effective dans les manifestations régionales par le billet du sponsoring (exemple : expo
    Fogarim mars 2007) et à travers les affichages.


-                   Travaux pratiques
                                     BOBLIOGRAPHIE

Note d’information, « Introduction en bourse par cession par l’Etat de 20% du capital de la
banque centrale populaire », Edition 2004, P68, 70.
Les technique de banque e crédit et de commerce extérieur au Maroc, « Berrada Mohamed
Azzedine », 5ème édition 2007.
Catalogue produits et services de la banque populaire, édition 2002.
Rapport annuel 2005 de la banque populaire.
Statuts banque populaire d’Oujda, édition BCP 03/2003

				
DOCUMENT INFO