Documents
Resources
Learning Center
Upload
Plans & pricing Sign in
Sign Out

ETP

VIEWS: 15 PAGES: 33

									           ETP
EDUCATION THERAPEUTIQUE DU
          PATIENT



          France STAL
         Cadre de santé
        IFSI octobre 2010


                             1
             Textes de loi
• Arrêtés du 2 août 2010
• Décret n° 2010 -904 et 906 du 2 août 2010
• Reconnaissance législative de l’ETP 2
  juillet 2009 Loi HPST article 22
• Circulaire n° 2008-236 du 16 juillet 2008
  relative à l’ETP et à la mission d’intérêt
  général

                                           2
 Arrêtés et décrets du 2 août 2010
• Soumettent la réalisation des programmes
  d’ETP à autorisation auprès des ARS
• Définissent les compétences requises
  pour dispenser ETP
• Cahier des charges des programmes
  d’ETP
• Composition du dossier de demande de
  leur autorisation
                                         3
     Article 22 de la loi HPST
• Compétences nécessaires déterminées
  par décret
• Cahier des charges national par décret

• Objet: apporter une assistance et un
  soutien aux malades dans la PEC de leur
  maladie

                                            4
Circ n° 2008-236 du 16 juillet 2008


• Définition de l’ETP

• Financement : MIG




                                      5
            Recommandations
• La démarche éducative et la démarche
  thérapeutique selon l’OMS 1998
• Guide méthodologique HAS/INPES juin 2007
  (102 pages) et les 3 recommandations
                Education thérapeutique en 15
            questions- réponses sur le site de l’HAS
• Rapports Saout mars et septembre 2008                pour une
  politique nationale d’ETP
• Réf23 du manuel V2010 certification

                                                              6
            Enjeux de l’ETP
• Quelques chiffres en France
• 15 millions de malades atteints de maladies
  chroniques
• 200 mille nouveaux cas par an dont 150 mille
  diabétiques
• 4 millions de personnes concernées dans le
  NPC et seulement 3% de ces personnes sont
  prises en charges (PEC) par l’ETP actuellement
• Les maladies chroniques sont la 1 ère cause de
  mortalité dans le monde

                                                   7
     Qui prend en charge l’ETP?
•   Etablissements de santé ( public et privé)
•   Réseaux de santé (ex Rediab, Prevar)
•   Mutuelles: MSA ( fond de prévention)
•   Caisses de retraite (celle des mineurs)
•   Prestataires de service (Santélys,…)
•   Projet pharmaciens


                                                 8
    Sources de financements
     • Pour les établissements de santé
• Financement MIGAC
Missions d’intérêt général et d’aide à la
  contractualisation suite à un contrat
  négocié avec l’ARH maintenant ARS
• DAF: donation annuelle de financement
Pour le SSR, la psychiatrie

                                            9
      Sources de financements
                  • Pour les réseaux
Suite à un projet:
- Dotation régionale pour le développement
  des réseaux de santé
- Fonds d’intervention pour la qualité et la
  coordination des soins
- ARH ou ARS, URCAM( union régionale des caisses
  d’assurance maladie), MRS( mission régionale de santé)

                                                       10
       Définition de l’éducation
       thérapeutique du patient
• Elle répond à une demande de prévention
  tertiaire
• L’ETP fait partie intégrante de l’éducation
  pour la santé , sa spécificité est de
  s’adresser aux personnes porteuse d’une
  maladie chronique et à leur entourage
• Elle est prise en charge par des
  professionnels de santé
                                            11
        Définition de l’éducation
        thérapeutique du patient
• Une approche pluridisciplinaire (au minimum 2
  professionnels)
• Associant
• Des professionnels de santé (Médecins, IDE,
  diététiciens) formés à l’ETP
• Autres professionnels ( Psychologue, assistant
  social, EMS,…)
• Eventuellement des association de malades et
  l’entourage peuvent intervenir quand la
  personne éduquée en exprime les besoins

                                                   12
       Définition de l’éducation
       thérapeutique du patient
                  • Echanges
• Ces personnes vont transmettre une partie
  de leurs savoirs et savoirs faire
• au patient qui est aussi porteur d’un
  savoir, savoir faire et savoir être ( vécu et
  expérience) qu’il ne faut pas ignorer
• Afin d’améliorer la qualité de la PEC

                                             13
        Définition de l’éducation
        thérapeutique du patient
• L’ETP est un processus continu de soins et de
  prises en charge.
• L’approche doit rester centrée sur le patient et
  tenir compte de toutes ses dimensions
  (biologique, psychologique, socioculturelle,….)
• L’ETP vise à aider les patients à acquérir ou
  maintenir les savoirs et les compétences dont il
  a besoin pour gérer au mieux leur vie avec une
  maladie chronique, à disposer d’une qualité de
  vie acceptable.
• L’ETP vise à rendre le patient plus autonome.

                                                 14
     Information et Education
• L’information seule ne suffit pas à aider les
  patients à gérer leur maladie
• Mais elle servira de support pour l’ETP
• La démarche éducative accorde une place
  prépondérante au patient en tant qu’acteur
  de santé



                                             15
        Les finalités de l’ETP
• L’acquisition et le maintien par le patient
  de compétences d’auto soins
• L’acquisition et la mobilisation de
  compétences d’adaptation qui s’appuient
  sur le vécu et l’expérience du patient
• L’autonomie du patient
• L’amélioration de sa santé et de sa qualité
  de vie
                                            16
          Les publics visés
• Patients de tout âges: adultes,
  adolescents et enfants
• ayant une maladie chronique quelque soit
  le type, le stade et l’évolution de la
  maladie
• Leur famille: conjoints, enfants ou parents
• Patients ne nécessitant pas de prise en
  charge médicale, psychologique ou
  sociale importante
                                            17
      Les critères de qualité d’un
          programme d’ETP
• Un programme structuré et écrit, centré sur le
  patient
• Issu d’une évaluation des besoins du patient
• Fait partie intégrante de la PEC de la maladie
• Etabli et dispensé par des professionnels de
  santé pluridisciplinaires formés à l’ETP
• Basé sur des éléments scientifiques publiés
• Avec une évaluation des processus et des
  résultats
• Organisation de relations avec les médecins
  traitants, les professionnels libéraux
                                                   18
     Mise en œuvre de l’ETP
• Toujours avec l’accord du patient
• Intégrée dans la stratégie thérapeutique,
  dans la démarche de soins
• Nécessite la coordination des différents
  acteurs impliqués avec synthèse et
  courriers aux médecins traitants
• Proposition si nécessaire de suivi
  (médical, paramédical, éducatif)
                                              19
      La démarche de l’ETP
• 4 étapes après l’accord du patient
• Elaborer un diagnostic éducatif
• Définir un programme personnalisé d’ETP
  avec des objectifss d’apprentissage
• Planifier et mettre en œuvre les séances
  d’ETP individuelle (± 1h) ou collective
• Réaliser une évaluation des savoirs et
  compétences acquis, du déroulement du
  programme
                                         20
          Les étapes de L’ETP
•   Le diagnostic éducatif
•   Les séances d’éducation
•   Le bilan éducatif
•   Le courrier de synthèse
•   La poursuite éducative ou le suivi
    envisagé


                                         21
       Le diagnostic éducatif
• Etape essentielle
• Il est indispensable à la connaissance du
  patient, à l’identification de ses besoins et
  attentes
• Il permet de définir le programme
  personnalisé d’ETP en négociant et
  formulant avec lui les compétences à
  acquérir ou à mobiliser
             Le contrat d’éducation
                                                  22
           Le diagnostic éducatif
• Dans un lieu propice qui favorise la communication avec le patient
• Réalisé par le professionnel le plus adapté
  Personnel ressource ou interlocuteur privilégié

• Un questionnaire qui sert de
- guide d’entretien pour faciliter le recueil d’informations
- guide pour la démarche de changement chez le patient, reconnaître
  les difficultés et les ressources du patient
- guide pour définir avec le patient les compétences à acquérir

• Planification d’un programme personnalisé
• Identification des situations à risque (sociales, psychologiques)




                                                                       23
  Planifier ou mettre en œuvre un
          programme d’ETP
• Nécessité d’avoir un coordonnateur
• Un professionnel ressource ( celui qui réalisera
  le diagnostic et le bilan d’éducation)
• Définition des ≠ aspects de la PEC, des
  modalités de la PEC
• Programmation et organisation des séances
• Coordination des acteurs impliqués
• Partage des informations pour assurer la
  continuité des soins (coordonnateur, fiche ou
  temps de synthèse,….)
                                                     24
     Les séances d’éducation
• Individuelles ou collectives se structurent
  en 3 temps
• - un temps de préparation
• - la conduite de la séance avec toujours
  une question d’appel pour partir du vécu
  du patient et une phase de synthèse avec
  la participation du patient
• - un temps d’analyse après la séance
                                            25
       Les séances d’éducation
              • Séance individuelle
•   Elle se caractérise par un face à face
•   Elle permet
-   une plus grande personnalisation
-   une meilleure adaptation à la réalité de vie
    du patient (handicap)
-   L’acquisition d’une ou plusieurs
    compétences au rythme du patient.
                                               26
     Les séances d’éducation
• Séance collective ( ±1 à 2h)
• Présence simultanée de plusieurs patients
  (3 à 8) avec un professionnel de santé (ou
  un binôme)
• Propice au partage d’expérience
• Dynamisme de groupe: échanges entre
  les patients
• Isolement rompu, réceptivité du patient
  accrue
                                           27
Thèmes abordés lors des séances
          éducatives
• Pour les compétences d’autosoins
- Connaissance de la maladie
- Facteurs de risques
- Traitements, surveillances
- Réalisation de gestes techniques
- Modification du mode de vie (alimentation,
  activité physique,….)
- Prévention des complications………..
                                           28
    Thèmes abordés lors des séances
              éducatives
•   Pour les compétences d’adaptation
•   Avoir confiance en soi
•   Se connaître
•   Gérer ses émotions
•   Se motiver
•   Résoudre un problème
•   Prendre des décisions, faire des choix
•   Se fixer des buts à atteindre
                                             29
 Le bilan éducatif ou évaluation de
               l’ETP
              • Individuellement
• De préférence assuré par le professionnel
  qui a réalisé le diagnostic
• Partie intégrante de la démarche
  éducative
Au minimum à la fin de chaque programme
  d’ETP
• Dans un lieu propice qui favorise la
  communication avec le patient
                                          30
             Bilan éducatif
• Exploitation d’un questionnaire qui permet
  de mettre en valeurs les modifications
  réalisées chez le patient et/ou son
  entourage pour:
• les compétences d’autosoins
• les compétences d’adaptation
• la capacité d’agir
• le vécu de la maladie, la qualité de vie
                                           31
   Synthèse éducative et Suivi
• Synthèse écrite doit être réalisée pour les
  autres professionnels qui prennent en
  charge le patient
• Elle explicite la démarche éducative, les
résultats obtenus sans jugement.
• Elle propose un suivi



                                                32
 Les moyens pour parvenir à l’ETP
• Dossier thérapeutique partagé qui permet de consulter
  les informations recueillies par l’ensemble des acteurs
  de la PEC pluridisciplinaire et de réaliser la synthèse
  éducative
• Outils pédagogiques mis à disposition des
  professionnels
• Méthodes de communication
• Supports éducatifs mis à disposition des patients
• Temps de synthèse entre les différents intervenants

• Questionnaires de savoirs et savoirs faire
• Questionnaires de satisfaction et d’évaluation des
  programmes d’éducation
                                                            33

								
To top