Rapport Incoterms SDL

Document Sample
Rapport Incoterms SDL Powered By Docstoc
					   !
   !


   !




                                                                                           !

                       LES INCOTERMS 2000
                                          &
                        Assurance Transport
                            Le 12 Novembre 2009


Intervenant :                                                    Rédigé par :
Vincent DELAINE                                                  Bijan EGBAL (M2 MIL)


Professeur associé :                                             En collaboration avec :
Charles SIMON                                                    Gael JUPON (M2 MIL)



   "#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                 B!
!
!


SOMMAIRE
!

I.        Introduction :.................................................................................................................................4
II. Présentation des INCOTERMS ....................................................................................................5
III. Les INCOTERMS 2000................................................................................................................6
     a. Mode de transport et l'INCOTERM 2000 approprié .................................................................7
     b. Fonctionnement des INCOTERMS...........................................................................................7
     c. Les INCOTERMS de ventes au départ......................................................................................8
     d. Les INCOTERMS de vente à l’arrivée......................................................................................8
IV. Présentation détaillée des INCOTERMS 2000............................................................................9
     a. EXW: EX Works...Named place ...............................................................................................9
     b. FCA : Free carrier...named place.............................................................................................10
     c. FAS : Free alongside ship...named port of shipment...............................................................12
     d. FOB: Free on board...named port of shipment ........................................................................13
     e. CFR: Cost and freight...named port of destination..................................................................14
     f.      CIF: Cost, insurance and freight...named port of destination..................................................15
     g. CPT : Carriage paid to...named place of destination ...............................................................16
     h. CIP: Carriage, insurance paid to...named place of destination................................................18
     i.      DAF: Delivered at frontier...named place ...............................................................................20
     j.      DES: Delivered ex ship...named port of destination ...............................................................22
     k. DEQ: Delivered ex quay...named port of destination..............................................................22
     l.      DDU: Delivered duty unpaid...named place of destination.....................................................23
     m. DDP: delivered duty paid...named place of destination ..........................................................25
V. L’assurance des marchandises transportées................................................................................28
     a. Généralités ...............................................................................................................................28
     b. Les risques encourus par les marchandises en cours de transport ...........................................28
     c. L’intérêt de l’assurance transport ............................................................................................28
     d. Les différentes polices .............................................................................................................29

"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                                                                       >!
!
!
    e. Les risques couverts et les risques exclus................................................................................29
    f.   Le cadre du contrat d'assurance transport................................................................................30
    g. L'assurance aérienne ................................................................................................................30
    h. L'assurance terrestre ................................................................................................................31
    i.   Procédure en cas de sinistre en assurance marchandise transport ...........................................32
VI. INCOTERMS et assurance .........................................................................................................33
VII. CONCLUSION...........................................................................................................................34
VIII. BIBLIOGRAPHIE ....................................................................................................................35




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                                                            C!
!
!


    Introduction :

    Tout d'abord, le mot INCOTERMS est une abréviation des termes anglais INTERNATIONAL
COMMERCIAL TERMS.
Les INCOTERMS sont des éléments essentiels du contrat commercial international, et les parties
contractantes qui s'y réfèrent s'imposent une dizaine d'obligations types. En 1936 la Chambre de
commerce internationale (dont le siège est à Paris) a codifié les usages courants et diffusé la
première édition des INCOTERMS. L'évolution des techniques de transport, de manutention, de
transmission des données et des pratique commerciales l'a conduite á les mettre à jour et à les
modifier.
       Des révisions ont ainsi été opérées en 1953, 1967, 1974, 1976, 1980, 1990 et 2000. Les
INCOTERMS définissent ainsi les responsabilités et les obligations d'un vendeur et d'un acheteur
dans le cadre de contrat commercial international, notamment en ce qui concerne le choix du mode
de transport, du paiement des frais de manutention et de l'assurance. Il s'agit donc ici d'une
répartition des frais de transport, première fonction des INCOTERMS.
Le deuxième rôle des INCOTERMS est de définir le lieu de transfert des risques, c'est-à-dire qui du
vendeur ou de l'acheteur aura à supporter l'avarie en cas de mauvaise exécution du transport. Il
s'agit d'une norme mise à jour régulièrement et qui permet à l'acheteur et au vendeur de se mettre
d'accord rapidement et sans ambiguïté sur les modalités de la transaction.




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                D!
         !
         !


             I.   Présentation des INCOTERMS
                  La version 2000 de la Chambre de commerce internationale a retenu le même nombre
         d'INCOTERMS que la version 1990, soit treize, répartis en quatre familles.
         Ces treize INCOTERMS se dissocient également en :
         INCOTERMS de vente au départ (groupe E, F, C) où le vendeur s'acquitte de l'obligation de
         livraison dans son propre pays;

     Groupes      Modalités                                              INCOTERMS 2000

                  Le vendeur met les marchandises a la disposition de
     E                                                                   EX Works (EXW)
                  l'acheteur dans ses propres locaux

                  Le vendeur remet les marchandises à un transporteur
                                                                         Free Carrier (FCA)
                  désigné.
     F                                                                   Free Along side Ship (FAS)
                  L'acheteur assume les frais et risques du transport
                                                                         Free On Board (FOB)
                  principal.
                                                                         Cost and Freight (CFR)
                  Le vendeur assume les frais mais ne supporte pas les
                                                                         Cost Insurance and Freight (CIF)
     C            risques encourus
                                                                         Carriage Paid To (CPT)
                  pendant le transport principal.
                                                                         Carriage and Insurance Paid to (CIP)
                                                                         Delivered At Frontier (DAF)
                  Le vendeur supporte tous les frais et les risques
                                                                         Delivered Ex Ship (DES)
                  qu'entraine l'acheminement
     D                                                                   Delivered Ex Quay (DEQ)
                  des marchandises jusqu'au lieu de destination
                                                                         Delivered Duty Unpaid (DDU)
                  convenu
                                                                         Delivered Duty Paid (DDP)
!!
         INCOTERMS de vente à l'arrivée (groupe D sauf DAF qui n'appartient à aucune catégorie) où la
         livraison s'effectue dans le pays d'arrivée.
         La distinction entre les familles E, F, C, et D des INCOTERMS est très importante lorsque la
         marchandise est endommagée pendant le transport.
         Exemple: Une entreprise Camerounaise vend un produit à une société Française. Au cours du
         transport par mer, la marchandise est détruite. Le vendeur a rempli ses obligations contractuelles si
         le contrat est conclu selon un INCOTERM du groupe C (c’est à dire CFR, CIF, CPT ou CIP). En
         revanche, en cas d'utilisation d'un INCOTERM du groupe D (c’est a dire DAF; DEQ; DDU ou
         DDP), il n'a pas exécuté son contrat puisque le produit n'est pas arrivé au point de destination
         convenu.
         "#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                  E!
!
!

    II.       Les INCOTERMS 2000

La répartition des INCOTERMS 2000 selon le mode de transport choisi
Pour rappel, comme mode de transport, nous avons :
Pour les transports continentaux, on peut utiliser :
          •     Le fer
          •     L'air
          •     La voie fluviale
     Pour les transports intercontinentaux, le choix se réduit à:
          •     La mer
          •     L'air
Néanmoins certaines techniques permettent l'utilisation de plusieurs modes de transport sans
véritable rupture de charge, c'est-à-dire sans déchargement et rechargement de la marchandise. Il
s'agit par exemple de :
     -->transports combinés rail-route (technique de la «caisse mobile» ou de la « route roulante»);
     -->transports combinés fluvio-maritimes (navires porte-barges, cargo-liners) ;
     --> transports combinés route-mer (technique du ferry-boat, navires rouliers (Ro-Ro))
     -->transports combinés fer-mer (navires porte-wagons).
La plupart d'entre elles restent cependant d'utilisation limitée.
Le tableau ci-dessous vous présente, ainsi la correspondance entre chaque INCOTERM 2000 et les
différents modes de transports (dans la suite du cours, nous avons détaillés chaque INCOTERM
2000 selon chaque mode de transport choisi)


Que précisent les INCOTERMS 2000 ?

              Les INCOTERMS comme nous l'avons dit plutôt ont un rôle primordial dans le contrat
commercial international.
---->Le rôle des INCOTERMS
Les INCOTERMS précisent :
          •     Le transfert des risques,
          •     Le partage des frais,
          •     Les obligations documentaires du vendeur.



"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                      F!
!
!

      a. Mode de transport et l'INCOTERM 2000 approprié


    Tout mode de transport

    Groupe E    EXW         Ex Works (... named place)
    Groupe F    FCA         Free Carrier (... named place)
    Groupe C    CPT         Carriage Paid To (... named place of destination)
                CIP         Carriage and Insurance Paid To (... named place of destination)
                DAF         Delivered At Frontier (... named place)
    Groupe D    DDU         Delivered Duty Unpaid (... named place of destination)
                DDP         Delivered Duty Paid (... named place of destination)


            Maritime et transport de voie navigable intérieur seulement

    Groupe F    FAS         Free Alongside Ship (... named port of shipment)
                FOB         Free On Board (... named port of shipment)
    Groupe C    CFR         Cost and Freight (... named port of destination)
                CIF         Cost, Insurance and Freight (... named port of destination)
    Groupe D    DES         DES Delivered Ex Ship (... named port of destination)
                DEQ         Delivered Ex Quay (... named port of destination)
!

      b. Fonctionnement des INCOTERMS
!
      Chaque INCOTERM détermine les obligations réciproques du vendeur et de l’acheteur en
précisant :
      • Les conditions de livraison de la marchandise :
A partir de quel montant, à quel endroit, à quelle date, le vendeur a rempli son obligation de livrer.


      • La répartition des frais :
Qui du vendeur ou de l’acheteur paye les frais de transport, d’assurance, de dédouanement export
ou import, les droits de douanes et/ou les taxes.


      • Les obligations liées aux marchandises :
Le vendeur doit fournir une marchandise conforme au contrat de vente pour laquelle il est tenu d’en
"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                 G!
!
!
soigner l’emballage et le marquage.


    • Les obligations documentaires :

Les documents remis par le vendeur à l’acheteur sont la preuve de la réalisation du contrat ; cette
preuve déclenche l’engagement de l’acheteur (prendre livraison et payer).

    c. Les INCOTERMS de ventes au départ

• Les INCOTERMS de vente au départ font supporter par l’acheteur (dans une plus ou moins
grande mesure) les charges et les risques liés au transport des marchandises.
• Le vendeur utilisera un de ces INCOTERMS si son organisation n’a pas la capacité
organisationnelle pour prendre en charge le transport, ou si les conditions de prix ou de sécurité
dans le pays de destination ne sont pas satisfaisantes.
• L’acheteur qui ne dispose pas d’expérience en matière de transport les évitera quant à lui.
• Les INCOTERMS de cette famille sont les plus couramment utilisés dans les ventes réalisées par
les PME, qui disposent rarement des ressources suffisantes pour assurer un service de transport
complet jusqu’à destination.



    d. Les INCOTERMS de vente à l’arrivée


• Les INCOTERMS de vente à l’arrivée ne libèrent le vendeur de ses obligations que lorsque les
marchandises arrivent à destination.


• Les coûts et les risques liés au transport principal sont à charge du vendeur. Le vendeur décharge
ainsi l’acheteur de toute une série d’obligations et de risques, ce qui peut constituer un excellent
argument de vente.
• De plus, il est parfois préférable pour le vendeur de rester maître du transport de ses marchandises
jusqu’à leur livraison. Une des conséquences négatives cependant de l’utilisation des INCOTERMS
de cette famille est que le moment de la livraison et donc, souvent, le moment du paiement du solde
du prix est postposé à l'arrivée des marchandises à destination.
• En outre, ces INCOTERMS seront évités par le vendeur s’il ne dispose d’aucune expérience en
matière de transport, notamment vers la destination visée par l’INCOTERM.


"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                   H!
!
!


III.     Présentation détaillée des INCOTERMS 2000

!"#$%&'$'()*+,'$'"-.,/0'1$%&$2#,3)-4"&$'5"'$(),4"&$'()*+,$6*7-/-0$%&'$58%-2,0-5/'$65("+&/0,-#&'$
              &0$7-/,/(-9#&'$6"$.&/6&"#$,-/'-$4"&$%&'$#-'4"&'$,":4"&%'$-%$';&:35'&<$

       a. EXW: EX Works...Named place
    A l'usine (...lieu convenu).
    Utilisation: Pour tout mode de transport y compris le transport multimodal
    Type de Vente: Vente départ

Selon le mode de transport par mer!




DOCUMENTS .
RISQUES            .
FRAIS              .


Selon le mode de transport par air




DOCUMENTS .
RISQUES            .
FRAIS              .


Selon le mode de transport par rail




RI
DOCUMENTS .
RISQUES            .
FRAIS         .
"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                             @!
!
!

Selon le mode de transport par route




DOCUMENTS .
RISQUES          .
FRAIS             .


Obligations principales des parties

Le VENDEUR doit:
Livrer dans ses propres locaux, les marchandises emballées (sauf s'il est d'usage dans la profession
de les fournir sans emballage).
L’ACHETEUR doit:
Prendre livraison des marchandises et procéder à ses propres frais et risques à toutes les opérations
nécessaires pour amener les marchandises à leur destination (dédouanement à l'export et à l'import,
transports, manutentions ...).


Autres points importants

Documents exigés du vendeur:
Facture commerciale ou données informatiques équivalentes.
Point délicat:
Le vendeur fournit l'emballage adapté au transport dans la mesure où les conditions de ce dernier lui
sont communiquées avant la conclusion du contrat de vente.
Variante de cet INCOTERM :
EXW loaded on (à l'usine chargé sur). Les frais de chargement et de calage sont alors à la charge du
vendeur.



    b. FCA : Free carrier...named place
Franco transporteur (...lieu convenu).
Utilisation: Pour tout mode de transport y compris le transport multimodal.
Type de Vente: Vente départ.

"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                 B?!
!
!

Selon le mode de transport par mer




DOCUMENTS                         .
RISQUES             .
FRAIS               .


Selon le mode de transport par air




DOCUMENTS                             .
RISQUES                 .
FRAIS                .

Selon le mode de transport par rail




DOCUMENTS                     .
RISQUES                 .
FRAIS               .


Selon le mode de transport par route




DOCUMENTS                         .
RISQUES                 .
FRAIS               .
"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!   BB!
!
!

Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
          Livrer les marchandises emballées (sauf s'il est d'usage dans la profession de les fournir
les marchandises sans emballage) au transporteur désigné par l'acheteur ;
Charger les marchandises si la livraison intervient dans ses propres locaux ;
Effectuer le dédouanement export si cela est nécessaire.
L'ACHETEUR doit:
          Choisir le transporteur et conclure le contrat de transport.
Procéder à ses propres frais et risques à toutes les opérations nécessaires pour amener les
marchandises à leur destination à partir du moment où elles ont été remises au transporteur choisi ;
Réaliser le dédouanement import.

Autres points importants
Documents exigés du vendeur:
Facture commerciale ou données informatiques équivalentes. Document usuel attestant la livraison
des marchandises au transporteur désigné.
Point délicat:
Les parties doivent convenir précisément des modalités de livraison:
Lieu de remise des marchandises (terminal du transporteur ou locaux du vendeur) Conteneurisation
ou non des marchandises.



    c. FAS : Free alongside ship...named port of shipment
Franco le long du navire ...port d'embarquement convenu.
Utilisation: transport maritime
Type de Vente: Vente départ

Uniquement mode de transport maritime




DOCUMENTS                                            .
RISQUES                                 .
FRAIS                         .
"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                 B>!
!
!

Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
Livrer les marchandises le long du navire désigné sur le quai ou dans les allèges (barges ou
péniches) ;
Prendre en charge le dédouanement export si cela est nécessaire.
L'ACHETEUR doit:
Choisir le transporteur et conclure le contrat de transport ;
Supporter tous les frais à partir du moment où la marchandise a été remise le long du navire et
procéder au dédouanement import.


Autres points importants
Documents exigés du vendeur:
    Facture commerciale ou données informatiques équivalentes; reçu «le long du bord».
Point délicat:
     Le recours aux allèges soulève certaines controverses puisque les frais et risques de ce
transbordement incombent au vendeur. Il a été admis qu'il en serait ainsi lorsque l'utilisation des
allèges correspond à un usage habituel du port ; dans le cas contraire, ces frais et risques sont à la
charge de l'acheteur.



     d. FOB: Free on board...named port of shipment
Franco à bord ...port d'embarquement convenu.
Utilisation: transport maritime
Type de Vente: Vente départ

Uniquement mode de transport maritime




DOCUMENTS                                               .
RISQUES                                             .
FRAIS                                              .



"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                  BC!
!
!

Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
Prendre en charge le dédouanement export, si cela est nécessaire ;
Livrer les marchandises à bord du navire selon l'usage du port ;
Payer les frais de chargement.
L'ACHETEUR doit:
Choisir le transporteur, conclure le contrat transport et payer le fret ;
Supporter tous les frais et risques à partir du moment où les marchandises ont passé le bastingage
du navire dans le port d'embarquement ;
Réaliser le dédouanement import.

Autres points importants
Documents exigés du vendeur:
Facture commerciale ou données informatiques équivalentes; reçu [net à bord].
Point délicat:
           Le FOB peut avoir une signification différente dans certains pays. La prudence s'impose
en cas de transaction avec un opérateur américain. Aux états-Unis, il n'y a pas un FOB mais des
FOB issus des Foreign Trade Definitions ou de l'Uniform Commercial Code, le FOB américain le
plus proche du FOB selon ICC étant le (FOB Vessel). Le retard du navire qui impose des frais de
manutention et de stockage. D'après les termes de cet INCOTERM, c'est l'acheteur qui supportera
ces frais.
Variante FOB Stowed (FOB arrimé). Le vendeur prend en charge la totalité des frais supportés par
la marchandise au port d'embarquement.



    e. CFR: Cost and freight...named port of destination
Coût et fret ...port de destination convenu.
Utilisation: transport maritime
Type de Vente: Vente départ

Uniquement mode de transport maritime




DOCUMENTS                                                        .
RISQUES                                             .
FRAIS                                                                       .
"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                              BD!
!
!

Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
Procéder au dédouanement export. Si cela est nécessaire ;
Livrer les marchandises à bord du navire dans le port d'embarquement ;
Conclure le contrat de transport et payer le fret jusqu'au port de destination convenu :
Payer les frais de déchargement pour autant qu'ils soient inclus dans le fret.
L'ACHETEUR doit:
Réceptionner les marchandises au port de destination convenu ;
Supporter les risques à partir du moment où les marchandises ont passé le bastingage du navire dans
le port d'embarquement ;
Payer les frais de déchargement pour autant qu'ils ne sont pas inclus dans le fret ;
Procéder au dédouanement import.

Autres points importants
Documents exigés du vendeur:
    Facture commerciale ou données informatiques équivalentes: document de transport net
(connaissement ou lettre de transport maritime).
Point délicat:
   L’acheteur n'a plus de recours contre le vendeur dès lors qu'il a accepté le document de
transport. Toutefois, si les marchandises livrées ne sont pas conformes au contrat, il peut exercer un
droit de recours contre le vendeur en raison du non-respect du contrat.




     f. CIF: Cost, insurance and freight...named port of destination
Coût, assurance et fret ...port de destination convenu.
Utilisation: transport maritime
Type de Vente: Vente départ




DOCUMENTS                                                      .
RISQUES                                                                 .
FRAIS                                                                   .
"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                  BE!
!
!

Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
Procéder au dédouanement export, si cela est nécessaire ;
Livrer les marchandises à bord du navire dans le port d'embarquement ;
Conclure le contrat de transport et payer le fret jusqu'au port de destination convenu ;
Payer les frais de déchargement pour autant qu'ils sont inclus dans le fret ;
Souscrire une police d'assurance pour le compte de l'acheteur afin de couvrir le risque jusqu'au port
de destination convenu. La couverture de cette assurance est minimale ; Le montant assuré
correspond au prix d'achat fixé dans le contrat majoré au minimum de 10 %.
L'ACHETEUR doit:
Réceptionner les marchandises au port de destination convenu ;
Supporter les risques à partir du moment où les marchandises ont passé le bastingage du navire dans
le port d'embarquement ;
Payer les frais de déchargement pour autant qu'ils ne sont pas inclus dans le fret ;
Procéder au dédouanement import.

Autres points importants
Documents exigés du vendeur:
Facture commerciale ou données informatiques équivalentes: document de transport net
(connaissement ou lettre de transport maritime) et le contrat d'assurance.
Point délicat:
L’acheteur n'a plus de recours contre le vendeur dès lors qu'il a accepté le document de transport.
Toutefois, si les marchandises livrées ne sont pas conformes au contrat, il peut exercer un droit de
recours contre le vendeur en raison du non-respect du contrat.




    g. CPT : Carriage paid to...named place of destination
Port payé jusqu'à...lieu de destination convenu.
Utilisation: Pour tout mode de transport y compris le transport multimodal
Type de Vente: Vente départ




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                 BF!
!
!

Selon le mode de transport par mer




DOCUMENTS                                                                                     .
RISQUES                   .
FRAIS                                                                                         .


Selon le mode de transport par air




DOCUMENTS                                                                                     .
RISQUES                   .
FRAIS                                                                                         .


Selon le mode de transport par rail ou route




DOCUMENTS                                                                                     .
RISQUES                   .
FRAIS                                                                                         .


Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
Prendre en charge le dédouanement export si cela est nécessaire ;
Livrer la marchandise au transporteur ou, en cas de transporteurs successifs, au premier d'entre eux ;
Conclure le ou les contrats (s) de transport pour acheminer les marchandises au point convenu et
payer le fret.

"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                  BG!
!
!
L'ACHETEUR doit:
Réceptionner les marchandises au port de destination convenu ;
Supporter les risques à partir du moment où les marchandises ont été remises au transporteur ou, en
cas de transporteurs successifs, au premier d'entre eux ;
Proceder au dédouanement import ;
Autres points importants.
Documents exigés du vendeur:
          Facture commerciale ou données informatiques équivalentes; document de transport
(connaissement ou lettre de voiture ...).
Point délicat:
          La livraison au transporteur n'est pas clairement définie. Les usages locaux définissent les
conditions dans lesquelles le vendeur remplit cette obligation.




    h. CIP: Carriage, insurance paid to...named place of destination
Port payé, assurance comprise jusqu'à...lieu de destination convenu.
Utilisation: Pour tout mode de transport y compris le transport multimodal
Type de Vente: Vente départ


Selon le mode de transport par mer




DOCUMENTS                                                                                     .
RISQUES                                                                                       .
FRAIS                                                                                         .




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                  BH!
!
!

Selon le mode de transport par air




DOCUMENTS                                                                                     .
RISQUES                                                                                       .
FRAIS                                                                                         .


Selon le mode de transport par rail ou route




DOCUMENTS                                                                                     .
RISQUES                                                                                       .
FRAIS                                                                                         .


Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
Prendre en charge le dédouanement export si cela est nécessaire ;
Livrer la marchandise au transporteur ou, en cas de transporteurs successifs, au premier d'entre eux ;
Conclure le ou les contrats (s) de transport pour acheminer les marchandises au point convenu et
payer le fret ;
Souscrire une police d'assurance pour le compte de l'acheteur afin de couvrir le risque transport
jusqu'au point de destination convenu. La couverture de cette assurance est minimale. Le montant
assuré correspond au prix d'achat fixé dans contrat majoré au minimum de 10 %.
L'ACHETEUR doit:
Réceptionner les marchandises au port de destination convenu ;
Supporter les risques à partir du moment où les marchandises ont été remises au transporteur ou, en
cas de transporteurs successifs, au premier d'entre eux ;
Procéder au dédouanement import ;

"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                  B@!
!
!

Autres points importants.
Documents exigés du vendeur:
Facture   commerciale      ou      données   informatiques   équivalentes;   document   de   transport
(connaissement ou lettre de voiture ...).
Point délicat:
La livraison au transporteur n'est pas clairement définie. Les usages locaux définissent les
conditions dans lesquelles le vendeur remplit cette obligation.




    i. DAF: Delivered at frontier...named place
Rendu frontière...lieu convenu.
Utilisation: transport terrestre
Type de Vente: -----------

Selon le mode de transport par mer




DOCUMENTS                                                .
RISQUES                                                  .
FRAIS                                                    .


Selon le mode de transport par air




DOCUMENTS                                                .
RISQUES                                                  .
FRAIS                                                    .




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                  >?!
!
!

Selon le mode de transport par rail




DOCUMENTS                                               .
RISQUES                                                 .
FRAIS                                                   .


Selon le mode de transport par route




DOCUMENTS                                               .
RISQUES                                                 .
FRAIS                                                   .


Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
Livrer les marchandises au point frontière convenu ;
Procéder au dédouanement export, si cela est nécessaire.
L'ACHETEUR doit:
Prendre livraison des marchandises au point frontière convenu ;
Payer les frais de déchargement ou de transbordement au point frontière convenu ;
Réaliser le dédouanement import.
Autres points importants
Documents exigés du vendeur :
   Facture commerciale ou données informatiques équivalentes; document permettant à l'acheteur de
prendre livraison des marchandises à la frontière (document de transport ou certificat d'entrepôt).
   Point délicat:
          La détermination précise du lieu de livraison peut être une source de malentendus. Cela
peut concerner le lieu de passage convenu ou la frontière elle-même. Lorsque les pays n'ont pas de
frontière commune, il est indispensable que les parties en aient choisi une pour lieu de livraison. En
cas de silence au niveau du contrat, les obligations sont minimales pour le vendeur; le lieu de
livraison se situe à la frontière du pays d'exportation;
Lorsque le déplacement des marchandises est assuré par le même transporteur, les parties doivent
rechercher un accord afin que l'une d'elles souscrive le contrat d'assurance transport pour la totalité
du parcours.

"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                   >B!
!
!

    j. DES: Delivered ex ship...named port of destination
Rendu ex ship port de destination convenu
Utilisation: transport maritime
Type de Vente: Vente arrivée

Uniquement mode de transport maritime




DOCUMENTS                                                   .
RISQUES                                                     .
FRAIS                                                        .


Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
Prendre en charge le dédouanement export, si cela est nécessaire ;
Livrer les marchandises au port de destination convenu.
L'ACHETEUR doit:
Réceptionner les marchandises à bord dans le port de destination convenu ;
Payer les frais de déchargement ;
Prendre en charge le dédouanement import.
Autres points importants
Documents exigés du vendeur:
          Facture commerciale ou données informatiques équivalentes; document permettant à
l'acheteur de prendre livraison à bord du navire (connaissement ou bon de livraison).
Point délicat:
          La mise à disposition des marchandises par le vendeur recouvre un état physique
(marchandises dans le bateau au port de destination) mais aussi une situation juridique, c'est-à-dire
que l'acheteur doit être en possession du document lui permettant de prendre livraison.



    k. DEQ: Delivered ex quay...named port of destination
Rendu à quai... port de destination convenu
Utilisation: transport maritime
Type de Vente: Vente arrivée



"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                 >>!
!
!

Uniquement mode de transport maritime




DOCUMENTS                                                             .
RISQUES                                                               .
FRAIS                                                                  .


Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
Prendre en charge le dédouanement export, si cela est nécessaire ;
Livrer les marchandises au quai de destination convenu ;
Payer les frais de déchargement.
L'ACHETEUR doit:
Réceptionner les marchandises au quai dans le port de destination convenu ;
Prendre en charge le dédouanement import.
Autres points importants
Documents exigés du vendeur:
           Facture commerciale ou données informatiques équivalentes ; document permettant à
l'acheteur de prendre livraison au quai du navire (connaissement ou bon de livraison) ainsi que
facture de déchargement.
Point délicat:
           La mise à disposition des marchandises par le vendeur recouvre un état physique
(marchandises au quai de destination) mais aussi une situation juridique, c'est-à-dire que l'acheteur
doit être en possession du document lui permettant de prendre livraison.




    l. DDU: Delivered duty unpaid...named place of destination
Rendu droits non acquittés ...lieu de destination convenu.
Utilisation: Pour tout mode de transport y compris le transport multimodal.
Type de Vente: Vente arrivée.




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                 >C!
!
!

Selon le mode de transport maritime




DOCUMENTS                                                           .
RISQUES                                                             .
FRAIS                                                               .


Selon le mode de transport par air




DOCUMENTS                                                           .
RISQUES                                                             .
FRAIS                                                               .


Selon le mode de transport par rail




DOCUMENTS                                                           .
RISQUES                                                             .
FRAIS                                                               .




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!       >D!
!
!

Selon le mode de transport par route




DOCUMENTS                                                                                  .
RISQUES                                                                                    .
FRAIS                                                                                     .


Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
           Ne pas assumer les opérations de dédouanement à l'importation (il doit néanmoins tenir
compte de la durée de ces opérations eu égard à son obligation de livraison) ;
Livrer les marchandises au lieu de destination convenu.
L'ACHETEUR doit:
Prendre livraison des marchandises au lieu de destination convenu.
Payer les frais de déchargement au lieu de destination convenu.
Procéder au dédouanement export.
Autres points importants
Documents exigés du vendeur:
    Facture commerciale ou données informatiques équivalentes; document permettant à l'acheteur de
prendre livraison au lieu convenu.




     m. DDP: delivered duty paid...named place of destination
Rendu droits acquittés ...lieu de destination convenu.
Utilisation: Pour tout mode de transport y compris le transport multimodal
Type de Vente: Vente arrivée




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                              >E!
!
!

Selon le mode de transport maritime




DOCUMENTS                                                           .
RISQUES                                                             .
FRAIS                                                                    .


Selon le mode de transport par air




DOCUMENTS                                                           .
RISQUES                                                             .
FRAIS                                                                    .


Selon le mode de transport par rail




DOCUMENTS                                                           .
RISQUES                                                             .
FRAIS                                                                    .




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!       >F!
!
!

Selon le mode de transport par route




DOCUMENTS                                                                       .
RISQUES                                                                         .
FRAIS                                                                                .


Obligations principales des parties
Le VENDEUR doit:
Procéder au dédouanement export, si cela est nécessaire ;
Livrer les marchandises au lieu de destination convenu.
L'ACHETEUR doit:
Prendre livraison des marchandises au lieu de destination convenu ;
Payer les frais de déchargement au lieu de destination convenu ;
Autres points importants.
Documents exigés du vendeur:
       Facture commerciale ou données informatiques équivalentes; document permettant à
l'acheteur de prendre livraison au lieu convenu.




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                   >G!
!
!


IV. L’assurance des marchandises transportées
!
       Les risques du transport international de marchandises sont variés et se réalisent
fréquemment. Par ailleurs les indemnités versées à l’ayant droit, lorsque le transporteur n’a pas été
exonéré de sa responsabilité sont toujours limités et ne prennent en compte que le préjudice direct
causé aux marchandises.
Le montant de l’indemnisation est donc insuffisant pour compenser le préjudice d’où la nécessité de
contracter une assurance complémentaire pour les marchandises transportées.

    a. Généralités
    L’assurance transport demeure une assurance de biens et non une assurance au titre de la
responsabilité civile.
!


    b. Les risques encourus par les marchandises en cours de transport
    Les risques « ordinaires » découlent non seulement de l’opération de transport elle-même mais
aussi des opérations de manutention au départ et à l’arrivée, des ruptures de charge, du stockage
éventuel dans les locaux du transporteur.
Les risques « particuliers » (guerre, émeute, grève) doivent faire objet d’une extension de garantie,
la plupart des cas.
On distingue ainsi :
    • Les pertes et avaries particulières qui concernent tous les modes de transport. Ce sont les
        détériorations subies sur la marchandise elle-même, qui proviennent soit d’événements
        exceptionnel survenus au cours du transport (naufrage, accident…) soit d’évènements
        concernant uniquement la marchandise (chute de colis, perte….).
    • Les avaries communes qui sont une notion spécifique au transport maritime et à certaines
        voies fluviales. Ainsi l'avarie commune est une règle propre du droit maritime qui a pour
        but de répartir entre les propriétaires du navire et de la cargaison les sacrifices (dommages
        ou dépenses) résultant de mesures prises volontairement et raisonnablement par le capitaine
        pour le salut commun de l'expédition et qui ont eu un résultat utile.

       Un propriétaire de marchandise peut donc avoir à payer une contribution représentant une
       part de la valeur de ses marchandises, alors même que celles-ci lui sont livrées en parfait
       état.

    c. L’intérêt de l’assurance transport
     La marchandise voyage aux risques et périls de l’ayant droit. Il est donc nécessaire de la garantir
contre les aléas du transport. L'assurance transport a pour but de couvrir les préjudices subis par la
marchandise et de compenser les plafonds d'indemnités versées soit par le transitaire pour faute
personnelle, soit par les transporteurs. Lorsque ces derniers sont exonérés de toute responsabilité,
l'assurance permet d'obtenir une indemnisation égale au préjudice subi.
"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                    >H!
!
!

Indemnisation par le transporteur                        Indemnisation par l'assureur
• Prévue par les conventions de chaque mode de           • Assurances aux choix de l'assuré (attention aux
   transport                                                risques couverts et aux risques exclus)
• Indemnités plafonnées en fonction du poids de          • Indemnisation basée sur la valeur assurée de la
   la marchandise                                           marchandise (ex. : CIF+10%)
• Indemnisation en fonction de la valeur de la           • Indemnisation en cas de préjudice en fonction
   marchandise et uniquement si le transporteur             des risques garantis (si le transporteur est
   n'a pu s'exonérer de sa responsabilité                   responsable, l'assureur se trouve subrogé dans
                                                            les droits de l'assuré)

    d. Les différentes polices
Il existe quatre types de police :
         1. Police au voyage
    Elle est valable pour une relation et pour une marchandise donnée, elle est souscrite à chaque
expédition.
         2. Police à alimenter
    Elle est valable pour une durée indéterminée et un quantum déterminé.
Les envois sont fractionnés. L'assuré doit avertir l'assureur à chaque expédition de marchandises par
un document : «avis d'aliment».
         3. Police d'abonnement (ou flottante)
    Cette police est valable pour un quantum indéterminé pendant une durée déterminée, quel que
soit le mode de transport, la destination ou la nature de la marchandise. A chaque envoi de
marchandises, l'exportateur produit un « avis d'aliment » expliquant à l'assureur les détails de
l'envoi elle est valable un an, renouvelable par simple avenant.
         4. Police tiers-chargeur
Assurance que le transitaire met à disposition de son client. En cas de sinistre, c'est le transitaire qui
s'occupera des démarches de l'indemnisation.


    e. Les risques couverts et les risques exclus
       Toutes les marchandises sont couvertes par les polices sauf les moyens de transport lui-
même. Les risques exclus sont presque les mêmes dans chaque garantie. C'est à l'assureur de
préciser l'exclusion qu'il souhaite invoquer.
    Risques couverts                            Risques exclus
 • Risques liés au transport principal.              • Risques dus aux fautes de l'assuré ou du
                                                        bénéficiaire.
 • Risques liés à la manutention.                    • Risques dus aux violations du blocus,
                                                        contrebande, commerce prohibé ou clandestin.
                                                     • Risques liés au vice propre de la marchandise et
 • Risques liés au pré-et au post-acheminement          à la freinte de route.
    dans les assurances de magasin à magasin         • Risques dus à Influence de la température.
    (en aérien et en maritime).                      • Risques liées à l'insuffisance de l'emballage ou à
                                                        l'inadaptation du conditionnement.
                                                     • Risques liés aux préjudices financiers
                                                        commerciaux.


"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                      >@!
!
!
L'indemnisation est liée à deux notions :
    • la notion de plein : valeur maximale de l'expédition admise par mode de transport et fixée

        par la compagnie d'assurance.
    •   la notion de franchise : somme forfaitaire à la charge de l'assure.


    f. Le cadre du contrat d'assurance transport
         1. L’assurance maritime
    L’assurance maritime des marchandises (« facultés ») est l’une des plus anciennes. En principe
toutes les marchandises peuvent bénéficier de la garantie à condition qu’elles soient emballées et
conditionnées pour l’expédition. Cette assurance couvre également les parties non maritimes du
trajet, c’est-à-dire les transports terrestres, aériens, fluviaux, intervenant avant ou après le transport
par mer.
Quatre types de garanties sont proposés :
             La garantie «FAP SAUF» (Franc d'avaries particulières)
     Cette garantie couvre les risques majeurs tels que les naufrages, les abordages, les incendies et
d'autres     mais      elle   exclut     les     risques    de     mouille,    de    vol,   d'écrasement
Elle s'applique au transport maritime. Son équivalent pour les transports terrestres et aériens est la
garantie " Accidents Caractérisés " qui couvre les conséquences d'événements majeurs
limitativement énumérés dans le texte de la police.
             La garantie FAP
     La garantie est limitée à l’avarie commune et c’est la garantie minimale exigée dans les ventes
CIF.
             La garantie «TOUS RISQUES»
     Cette garantie est beaucoup plus large que la précédente et couvre les avaries
particulières. Cependant, toutes les avaries ne sont pas couvertes et des exclusions
existent. En particulier les préjudices financiers, commerciaux ou indirects sont exclus
(les conséquences du retard en particulier ne sont pas couvertes)
             La garantie «RISQUES DE GUERRES ET MINES»
    Cette garantie est toujours couverte séparément des autres et a une tarification spéciale Son coût
moyen varie autour de 0.03 % selon le degré de risque sur le parcours emprunté par la marchandise.
Elle couvre les actes tels que le sabotage, la piraterie, les torpillages etc. et peut être utilisé pour
tous les types de transport.


    g. L'assurance aérienne
    La " Police française d'assurance des marchandises transportées par voie aérienne " (imprimé du
25 octobre 1990) garantit les dommages et pertes matérielles subis par les marchandises assurées au
cours de leur transport aérien et pendant les trajets accessoires terrestres ou fluviaux préliminaires
ou complémentaires. Comme pour les autres polices " facultés ", il s'agit d'une assurance
dommages.
C'est une police tous risques, mais l'assuré peut toujours demander des garanties plus réduites ou la

"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                      C?!
!
!
couverture de risques particuliers : garantie limitée aux accidents majeurs par exemple, qui couvre
les pertes et dommages consécutifs à des catastrophes survenues au cours du transport ou

garantie des risques de guerres et assimilés . Il existe également des polices
pour la garantie de leur responsabilité contractuelle à l'égard des marchandises transportées.
Les marchandises sont couvertes de magasin à magasin. Il existe toutefois une limite à l'application
de cette police : les chargements à bord d'avions non exploités en ligne régulière, notamment les
charters doivent faire l'objet d'une déclaration spéciale à l'assureur et du règlement de primes
spéciales.

    h. L'assurance terrestre
    La " Police française d'assurance des marchandises transportées par voie de terre " est
étroitement inspirée de la police " facultés maritimes " et bien adaptée aux transports nationaux et
internationaux des marchandises. Elle prévoit deux modes principaux d'assurance des marchandises
:
    • une garantie tous risques qui couvre les dommages et pertes matériels, ainsi que les pertes
        de poids ou de quantité et, sous certaines conditions, les disparitions et les vols ;
    • une assurance accidents caractérisés qui garantit les dommages et pertes matériels, ainsi que
        les pertes de poids ou de quantité par les marchandises assurées par suite de la réalisation
        d'événement limitativement énumérés dans le texte de la police (heurt, collision du véhicule
        de transport, déraillement, incendie, éboulement, inondation, tremblement de terre, etc.).
    • La « Police française d'assurance des marchandises transportées par voie de terre » établit
        une distinction entre les risques exclus dans tous les cas de la garantie et ceux faisant l’objet
        d’exclusions dites « relatives ».
    • Dans la première catégorie sont regroupées un certain nombre de situations, à l’origine de
        pertes ou dommages, où le caractère aléatoire (qui constitue le fondement du contrat
        d’assurance) est le plus souvent absent : fautes intentionnelles ou inexcusables de l’assuré
        ou du bénéficiaire de l’assurance, absence, insuffisance ou inadaptation de l’emballage de la
        marchandise, vice propre, amende, prohibition d’exportation ou d’importation, obstacles
        apportés à l’exploitation ou à l’opération commerciale de l’assuré, etc.

       Les exclusions « relatives », quant à elles, peuvent faire l’objet de convention contraire et
       les risques qu’elles visent être ainsi couverts en souscrivant des Conventions spéciales pour
       les 7'5I695!J9!K69779L!J9!<977;7'5M9!9<!J9!K7NO9.




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                     CB!
!
!

    i. Procédure en cas de sinistre en assurance marchandise transport


La préservation des recours :
    La prise de RESERVES est essentielle. Elles entraînent une présomption de
responsabilité et conservent le recours conditionnant le droit à action contre le
responsable. Elles doivent être claires et précises et faites le plus rapidement possible.
    • Selon      les    types     de     transport     les    délais     varient     mais:
       a la livraison, en cas de dommage apparent, il est impératif de faire des
       réserves sur le titre de transport ou de livraison et de les confirmer
       immédiatement par lettre recommandée avec accusé de réception.
    • si les dommages ne sont pas apparents, les réserves doivent être faites par
       écrit (Lettre RAR) le plus souvent dans les 3 jours suivant la livraison. (Ce
       délai étant souvent impératif).
Si les réserves ne sont pas prises toute action peut être éteinte contre le responsable.




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                          C>!
!
!


V.     INCOTERMS et assurance
!
       Seuls les termes CIP et CIF prévoient l’obligation pour le vendeur de souscrire un contrat
d’assurance facultés (marchandises). Les autres termes ne prévoient pas l’obligation de souscrire un
tel contrat. Le fait, par exemple, que l’acheteur CFR n’ait pas l’obligation de souscrire une
assurance facultés (marchandises) ne doit toutefois pas conduire à une impasse sur cette question
essentielle. L’absence d’obligation en la matière est due au fait que les INCOTERMS ne visent que
les obligations réciproques des parties.
Dans le cadre du terme CFR, le vendeur n’a aucune obligation en matière d’assurance. Il résulte
cependant du terme CFR que le transfert de risque intervient lorsque la marchandise franchit le
bastingage du navire, au port de chargement. L’acheteur a donc indiscutablement intérêt à souscrire
une assurance facultés (marchandises).
Toutes les marchandises encourent des risques durant leur transport. Ces risques sont nombreux et
variés (risques liés à la manutention, au stockage, aux ruptures de charge et au transport lui-même).
D'autres risques peuvent se surajouter tels que les risques d'émeutes, de grèves, de sabotages, de
conflits armés, et d'autres encore. Les marchandises rencontrant ainsi plusieurs types de risques
durant leur transport ont donc besoin d'être garanties.




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                 CC!
!
!


VI.    CONCLUSION


Quel INCOTERM choisir ?
       Les INCOTERMS EXW, FCA, FAS, FOB limitent les obligations de l'exportateur et le
placent dans des conditions proches d'une vente nationale. En revanche, les autres INCOTERMS
prolongent son intervention et le conduisent à assumer une plus grande part des frais et risques.



Lequel choisir?
       Sur un marché très concurrentiel, l'exportateur doit présenter à son prospect une offre de prix
comparable à celle des producteurs nationaux. De ce fait, il privilégie les INCOTERMS des
groupes C (c’est à dire CFR, CIF, CPT, CIP) et D (c’est à dire DAF, DES, DEQ, DDU, DDP).
Par ailleurs, pour renforcer la compétitivité de son produit, il s'efforce de minimiser les coûts. Il est
préférable qu'il se charge des opérations d'acheminement de façon à retenir le mode de transport le
plus approprié et le moins onéreux, sous réserve d'une bonne connaissance des différentes
contraintes de la chaîne logistique dans le pays d'arrivée (encombrement portuaire, difficultés au
niveau du post-acheminement ou du dédouanement...).
Toutefois, les formulations de prix selon les conditions C (CFR, CIF, CPT, CIP) ou D (DAF, DES,
DEQ, DDU, DDP) peuvent être contrariées par l'intervention de l'état de l'acheteur qui, pour assurer
du trafic à ses entreprises nationales, incite ses ressortissants (ou leur impose) de traiter avec les
INCOTERMS du groupe F (c’est à dire FCA, FAS, FOB).




"#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!                                     CD!
 !
 !


VII.     BIBLIOGRAPHIE

 LIVRES :


       ! LES INCOTERMS 2000 ET LEUR USAGE PROFESSIONNEL
         Jean GUEDON
         EDITION : INFOMER


       ! LES ASSURANCES EN TRANSPORT LOGISTIQUE
         Francis DUVERNAY
         EDITION : CELSE
 !
 INTERNET :


         " www.ffsa.fr
         " PPPQ'8;MGQ8;M
         " PPPQR'O'*K5<;*'*<RQ8;M!
         " www.douane.gouv.fr!




 !




 "#$%&!$'()*+,-./0"123!4!%5567)*89!07)*5:;7<+3=&+,-33"0+>??@A>?B?!   CE!

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:6
posted:9/8/2011
language:French
pages:35