M 138 Lettre

Document Sample
M 138 Lettre Powered By Docstoc
					   N



 138
       U   M   É    R   O



                                BIoTEcH•INFo
                                    LA LETTRE DES BIOTECHNOLOGIES                                                 29 MAI 2002




A N A LY S E                                     ACTUALITÉS

La grille commence                               Berna Biotech achète Rhein Biotech
à s’étendre                                      Spécialisé dans les vaccins, le suisse Berna Biotech (Berne) va
                                                 acquérir son rival néerlandais Rhein Biotech (Maastricht) pour
Une énorme puissance de calcul                   272,2 millions d’euros. Chaque action de la firme néerlandaise sera
à un coût raisonnable: voilà ce que              échangée contre 1,42 action de Berna Biotech, plus 33,75 euros en
pourra proposer, en routine, le grid             cash. Rhein Biotech est le numéro un mondial du vaccin contre
                                                 l’hépatite B. Berna Biotech est, quant à lui, plus implanté en
computing, ou calcul distribué,                  Europe où il vend des vaccins contre la grippe, le choléra ou la
à l’industrie pharmaceutique dans                fièvre thyphoïde. Le groupe issu de cet achat, dont le siège social
quelques années. Pour le moment,                 sera à Berne, aura une capitalisation de 804 millions d’euros. Le P-
savoir-faire et stratégie des sociétés           DG de Berna Biotech, Kuno Sommer, se donne trois ans pour
informatiques s’affinent.                        diriger la plus grande société dans le monde dédiée exclusivement
                                                 aux vaccins. Avec cette acquisition, Berna se place déjà en seconde
                                                 position derrière le britannique Powderject.

M
          onsanto, Incyte ou encore Pfi-
          zer, les exemples donnés dans
          l’article de « Business Week » du
3 juin titré : « Who needs supercompu-           Nouvel accord pour Nicox
ters ? » viennent tous du secteur des
                                                 Nicox (Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes) prend des allures
sciences de la vie. Pour réaliser leurs
                                                 de société pharmaceutique intégrée, « avec une volonté claire
programmes de génomique, Monsanto                de développer nos propres activités marketing », indique Eric
et Incyte ont déjà intégré la technologie        Castaldi, directeur financier de la société spécialisée dans
de « grid computing », ou calcul distri-         l’amélioration des médicaments avec des dérivés nitrés. L’accord
bué. Objectif : relier des milliers d’ordi-      signé avec le canadien Axcan Pharma (Mont-Saint-Hilaire, Québec),
nateurs pour réaliser très rapidement            spécialiste des indications hépatiques, porte sur le NCX1000, un
des calculs.                                     dérivé de l’ursodiol développé pour traiter les affections
Dans cet article, le grid computing est vu       hépatiques chroniques. Axcan pourra verser à Nicox jusqu’à
comme la prochaine grande étape dans             20,6 millions d’euros, incluant la licence, l’option, les étapes clés du
l’évolution de l’informatique et d’Inter-        développement ainsi que des redevances (12 %) sur les ventes.
net. Cette technologie devrait permettre         Les deux signataires partageront les coûts de développement
une réduction de temps et de coût pour           jusqu’à la fin de la phase II, les autres étapes seront à la charge
les calculs qui brassent d’immenses bases        d’Axcan. Nicox cède également une licence exclusive pour
de données. Cependant, elle ne peut se           la commercialisation au Canada et en Pologne ainsi qu’une option
concevoir que pour ceux             SUITE P.2    de licence sur le marché américain. En France, les droits seront
                                                 partagés. Nicox a annoncé par ailleurs les résultats positifs des
                                                 essais cliniques de phase I pour deux de ses produits : le CINODs,
 SOMMAIRE                                        analgésique et anti-inflammatoire, cédé sous licence au géant
                                                 AstraZeneca et le NCX4016, un dérivé nitré de l’aspirine.
SOCIÉTÉ ÉMERGENTE
Fulcrum stabilise
les protéines
MARCHÉ
                                        PAGE 3
                                                 Gérer les recherches cliniques
Vers une sélection génétique                     Créé en octobre 2000, le barcelonais Onmedic (Espagne) a
des chevaux                             PAGE 4   développé un logiciel de gestion des recherches et essais cliniques
TECHNOLOGIE                                      sur le Web. Dès le départ, la société de capital-risque Innova 31
Genostar est sur les rails              PAGE 6   a investi 300 500 millions d’euros dans ce projet, prenant au passage
                                                 30 % du capital. Onmedic Data, le produit principal de la start-up,
EN BREF                                          permet d’introduire les données des patients, de les contrôler
Berna Biotech achète Rhein Biotch       PAGE 1   automatiquement, de les analyser selon les critères choisis
median mesure par l’image               PAGE 2   et d’imprimer les résultats sous forme de graphes. Ce produit est
Découverte d’une « synapse                       dédié aux laboratoires pharmaceutiques et aux hôpitaux.
immunologique »                         PAGE 7   « Nous venons de signer un accord de distribution international
                                                 avec Pharma Research (Research Triangle Park, Caroline du Nord),
Bourse et Ils bougent                   PAGE 5   qui aura un pourcentage sur les ventes du logiciel », stipule Albert
Sites Internet, rendez-vous             PAGE 8   Arno, P-DG d’Onmedic. Il prévoit pour la société un chiffre
                                                 d’affaires de 2 millions d’euros cette année.

BIoTEcH•INFo                                                                              NUMÉRO 138 — 29/05/2002 — PAGE 1
 EN BREF                       ACTUALITÉS
 En mettant à contribution
 sa plate-forme de chimie      Protnetéomix, spécialiste des puces
 combinatoire et
 sa banque de composés,
                               à protéines
 la société Evotec OAI         Incubée dans la technopole Atlanpole à Nantes (Loire-Atlantique), la société
 (Hambourg, Allemagne et       Protnetéomix devrait être créée entre juillet et septembre 2002. Toute sa plate-
 Abingdon, Royaume-Uni)        forme technologique porte sur la fabrication de puces à protéines en maîtrisant
 va sélectionner des cibles    notamment la synthèse in vitro et à haut débit de protéines (2 000 échantillons
 et faire du criblage pour     sur un centimètre carré). « Nous pouvons analyser plus de 96 échantillons
 le compte du japonais
                               en seulement 48 heures, indique Vehary Sakanyan, futur directeur scientifique
 Taisho Pharmaceutical
 (Tokyo).                      de Protnetéomix. De plus, notre système n’a pas besoin d’une étape de clonage
                               pour synthétiser les protéines. » D’où un gain de temps et d’argent. L’application
 Le britannique Vernalis       principale de ces puces est de détecter, avec seulement quelques femtogrammes
 (Berkshire) a lancé deux      de protéines, les interactions moléculaires. Protnetéomix privilégiera trois axes
 essais cliniques : une        de recherche : le criblage de molécules potentiellement thérapeutiques,
 phase II pour le VML 670,     le diagnostic et l’analyse du protéome d’une bactérie pathogène. Protnetéomix
 agoniste du récepteur 5-      collabore déjà avec deux laboratoires publics américains dans les domaines
 HT1A, dans le traitement      du sida et d’une maladie hépatique.
 des dysfonctionnements
 sexuels associés à la
 prise d’antidépresseurs
 et une phase I pour des       Median mesure par l’image
 agonistes du récepteur        Evaluer l’efficacité d’un médicament ou encore quantifier l’évolution
 5-HT2C – codéveloppés
                               d’une maladie à partir de l’image : voilà ce que propose une nouvelle start-up
 avec le suisse Roche –
 pour traiter l’obésité.
                               parisienne, Median, depuis le mois dernier. Spin-off de l’américain Health
                               Center, Median utilise des techniques sophistiquées de traitement de l’image
 Spécialisé dans la            qu’il compte valoriser sous forme de services ou de licences. « L’industrie
 fabrication d’appareils       pharmaceutique a besoin de mesures quantitatives et statistiques précises
 de dosage de très faibles     pour réduire la durée des essais cliniques et le nombre de patients enrôlés »,
 quantités de molécules,       indique Fredrik Brag, P-DG de la société. Deux essais cliniques sont en cours
 le français Picometrics       avec l’université américaine de Stanford. Les applications les plus immédiates
 (Montlaur, Haute-             sont le dépistage de maladies coronaires et l’amélioration des mammographies.
 Garonne) vient de lever       « Aux Etats-Unis, depuis six mois, cette analyse de l’image est remboursée.
 2,7 millions d’euros          Nous allons faire un dossier dans ce sens en France », souligne le P-DG.
 auprès du Crédit              Composé de cinq personnes aujourd’hui, Median espère arriver à vingt-cinq
 Lyonnais Private Equity,      dans un an mais tout dépend de la levée de fonds de 6 millions d’euros en cours.
 de SGAM, de CDC               La société compte réaliser un chiffre d’affaires d’environ 800 000 euros en 2002,
 Innovation Partners
                               essentiellement grâce à des contrats avec l’industrie pharmaceutique.
 et de l’Irdi. Objectif :
 renforcer son réseau
 de distribution en Europe
 et en Asie.                   A N A LY S E S U I T E                (SUITE DE LA PAGE 1)

 Le bruxellois Euroscreen
 a signé un accord de
                               La grille commence à s’étendre
 licence avec le groupe
                               qui peuvent être segmentés. Et ceci         lent tester le calcul distribué peuvent
 pharmaceutique Pfizer
 sur un récepteur couplé à     s’applique particulièrement aux             le faire au nouveau centre de Grid
 une protéine G. Le CCR5       sciences du vivant avec, par exemple,       Innovation d’IBM, ouvert depuis
 aurait un rôle dans           les comparaisons de séquences entre         quelques semaines à Montpellier. De
 le mécanisme d’infection      elles. Incyte Genomics utilise déjà         plus, IBM vient de lancer, avec l’amé-
 des cellules sanguines        aujourd’hui un millier de machines          ricain Avaki, la commercialisation du
 par le VIH.                   en réseau pour construire ses bases         logiciel Avaki 2.1 qui intègre les don-
                               de données génétiques.                      nées et les calculs distribués.
 Cryocell Europe (Zutphen,
                               Néanmoins, les projets de calcul dis-       Les concurrents ne sont pas en reste.
 Pays-Bas) a achevé
 l’acquisition de la société   tribué, en cours dans les industries        Compaq a annoncé, il y a quelques
 allemande MainGen             pharmaceutique ou biotechnologi-            mois, un programme mondial pour
 (Francfort), détenue          que, sont encore à l’état de pilote. « Et   monter des solutions de grid com-
 jusque-là par Asta            beaucoup de sociétés en sont à l’étape      puting. Début avril, HP communi-
 Medica, filiale du groupe     de réflexion », indiquait Jérôme Tron,      quait sur son intention d’accélérer le
 chimique allemand             directeur marketing de la région            développement d’offres commerciales
 Degussa. Entre autres, la     Ouest d’IBM Global Services, lors de        sur cette technologie. Et Sun pro-
 société MainGen prépare
                               la présentation de la première phase        pose gratuitement un logiciel grid
 et multiplie, pour
 des essais cliniques, des     du projet Decrypthon, grid computing        sur son site Web. Nul doute que le
 cellules souches adultes      réalisé en France avec l’AFM et la          secteur des sciences de la vie aura
 de la moelle osseuse          start-up de bio-informatique Geno-          rapidement un large choix de solu-
 et d’origine sanguine.        mining (Evry, Essonne). Les entre-          tions « grid computing » à sa dispo-
                               prises des sciences de la vie qui veu-      sition. s                      ANNE PEZET

BIoTEcH•INFo                                                                       NUMÉRO 138 — 29/05/2002 — PAGE 2
SOCIÉTÉ ÉMERGENTE                                                                                        EN BREF
                                                                                               Le parisien IDM vient
Fulcrum stabilise                                                                              d’ouvrir son dixième
                                                                                               centre de préparation

les protéines                                                                                  cellulaire à Montréal.
                                                                                               Le Centre de thérapies
                                                                                               expérimentales du
                                                                                               cancer, implanté dans
Créé en janvier 2001, l’israélien Fulcrum commercialise des protéines                          l’Hôpital général juif de
chaperonnes aux vertus protectrices et réparatrices. La société                                cette même ville, et
prépare son premier tour de table de 3 millions d’euros.                                       la filiale canadienne
                                                                                               IDM-Biotech du français
                                                                                               y ont participé.



P
      lus de dix ans d’études des          Pour produire plus facilement et à                  L’agence nationale de
      mécanismes biochimiques des          moindre coût SP1, Fulcrum a cloné et                technologie finlandaise,
      plantes résistantes aux condi-       exprimé dans la bactérie E. coli un                 le Tekes, a alloué l’équi-
tions environnementales extrêmes           recombinant, la r-SP1, aux caractéris-              valent de 3,6 millions
auront été nécessaires. Le généticien      tiques identiques. La technique d’ex-               d’euros en infrastructures
Arie Atman et le biochimiste Oded          traction a d’ailleurs fait l’objet du               et en prêts à des condi-
                                                                                               tions préférentielles au
Shoseyov, de la faculté d’agriculture      premier brevet déposé. Ces deux pro-
                                                                                               finlandais Biotie Therapies
de l’université hébraïque de Jérusalem,    téines seront commercialisées dès la                Corp, pour développer
ont mis le doigt sur une protéine de       fin de l’année. Mais la société ne                  la seconde génération
stabilisation moléculaire apparentée       s’arrête pas là. Dans le but de décou-              d’anticorps humanisés
aux protéines chaperonnes. Extraite        vrir de nouvelles SP1 dans d’autres                 anti-VAP-1, de l’héparine
du peuplier tremble Populus tremula,       espèces, Fulcrum a adopté une                       biosynthétique et des
la molécule a été baptisée SP1 (Stable     approche de comparaison de la                       inhibiteurs de l’intégrine
Protein 1). Pour valoriser leurs travaux   séquence du gène sp1 du peuplier aux                alpha2bêta1.
et créer en janvier 2001 la société Ful-   séquences végétales et bactériennes
                                                                                               La société de bio-infor-
crum, ces deux chercheurs ont fait         disponibles dans la littérature. De
                                                                                               matique lilloise, It.Omics,
appel à Zvi Pe’er et Ammon Wolf en         plus, des anticorps spécifiques anti-               filiale de Genfit, a cédé
tant que P-DG et directeur du busi-        SP1 sont utilisés pour découvrir des                40 % de son capital à la
ness development. Le siège est à           SP1 homologues à partir d’extrait de                société de reconversion
Herzliah Pituach, dans la banlieue         différentes plantes. Ces approches                  industrielle Finorpa ainsi
de Rehovot, où se trouvent les labo-       portent leurs fruits. Une nouvelle SP 1             qu’à BP Création, filiale
ratoires de Fulcrum.                       vient d’être découverte et fait l’ob-               de Natexis. La somme
                                           jet d’un dépôt de brevet.                           récupérée est de
                                                                                               300 000 euros.
Applications multiples                     Parallèlement, Fulcrum associe SP1
                                           à d’autres protéines, des enzymes                   Alors qu’il vient de
Outre protéger les protéines contre des    en particulier, pour découvrir de nou-              terminer la mise au point
dommages structurels, SP1 a la capa-       veaux composés chimiques. Ainsi,                    de son nouveau logiciel
cité de les réparer et d’améliorer         depuis un an, il teste SP1 avec la                  d’analyse de données à
leurs activités et demi-vies, sans ajout   protéine d’un kit de diagnostic d’un                haut débit, le GeneData
d’ATP. Ses propriétés la rendent très      partenaire américain. « Les premiers                Screener, le bâlois
attirante pour de nombreuses indus-        résultats sont très bons, nous signe-               GeneData (Suisse) a
                                                                                               annoncé sa participation
tries. Grâce à sa résistance à l’ébul-     rons un accord dès que nous aurons
                                                                                               au réseau allemand
lition, la SP1 peut être ajoutée seule     prouvé le réel bénéfice du complexe                 « Pathogenomik » de
comme stabilisant d’enzymes de les-        formé », rapporte Ammon Wolf. Ce                    l’université de Wuerzburg.
sives. De même, en protégeant de la        qui devrait se faire à la fin de l’année.           Il équipera les quelque
digestion protéolytique, la SP1 se         Prochaine étape : lever 3 millions d’eu-            vingt sites du réseau
positionne très bien sur le marché des     ros et négocier des contrats de colla-              avec ses logiciels pour
crèmes antirides. « SP1 sied parfaite-     boration avec plusieurs sociétés. s                 analyser le génome d’une
ment aux industries agroalimentaire                                       NADIA TIMIZAR        bactérie pathogène.
et cosmétique pour son côté “stabi-
                                                                                               Dans le but d’optimiser
lisant naturel” », précise Zvi Pe’er.                                                          des têtes de séries dans
Dans un domaine complètement dif-          FICHE D’IDENTITÉ
                                                                                               le traitement de la
férent, en santé humaine, elle ouvre       LIEU : Herzliah Pituach, Israël.                    migraine et de la colite,
un champ prometteur dans le traite-        SPÉCIALITÉ : Développement de produits              les britanniques
ment de pathologies neurodégénéra-         de stabilisation de protéines.                      Pharmagene (Royston)
tives, comme la maladie d’Alzheimer.                                                           et Argenta (Harlow)
                                           CRÉATION : Janvier 2001.                            viennent de signer
« Une étude de faisabilité est en cours
pour vérifier si la SP1 empêche la for-    FINANCEMENT : 450 000 euros.                        un accord. Argenta
                                                                                               est chargé d’identifier
mation de la plaque amyloïde », sou-       EFFECTIF : 5 personnes.                             et d’optimiser des
ligne Zvi Pe’er. Même si la société se     CONTACT : Zvi Pe’er, P-DG                           composés interagissant
concentre d’abord sur des applications     Tél : 00-972-4-9990479                              avec des récepteurs
industrielles génératrices de revenus      E-mail : zvi_p@fulcrumsp.com                        cibles de Pharmagene.
à court terme.                             Site Internet : www.fulcrumsp.com

BIoTEcH•INFo                                                                              NUMÉRO 138 — 29/05/2002 — PAGE 3
MARCHÉ



Vers une sélection génétique
Le marché des chevaux de course est en constante augmentation, malgré
l’absence évidente de critères d’évaluation fiables des poulains. L’étude
du génome équin, en cours dans plusieurs laboratoires dans le monde, aidera
à mettre au point des outils de sélection objectifs.



L
      e 7 mars dernier à Deauville, le
      trotteur français Késaco Phédo
                                                       C E RN E R LE S G ÈN E S D’I NTÉ RÊT
      a été adjugé pour la modique
somme de… 3 millions d’euros ! Une             Pour identifier les régions du génome susceptibles
                                                chromosomiques               de contenir les gènes
                                            influentes, les scientifiques ayant un effet majeur sur
                                                                                                          du cheval. « Ainsi, c’est en
                                                                                                          partant des connaissances
                                                                                                          acquises sur les gènes
exception, certes, mais le prix moyen       avancent à tâtons en             les caractères d’intérêt     gouvernant la couleur
d’un cheval a tout de même atteint          combinant deux approches. économique. » Pour l’étude du pelage des souris que
87 000 euros lors des ventes inter-         « Nous commençons                de certains d’entre eux, les nous avons mis en évidence
                                            par baliser le génome            chercheurs peuvent, dans     la mutation responsable de
nationales de pur-sang qui se               en établissant un réseau         un second temps, utiliser la la couleur noire récessive
sont déroulées dans cette ville en          de marqueurs polymorphes cartographie comparative. chez les chevaux, indique
août 2000. A ce tarif, les acquéreurs       (SNP, microsatellites,           Cette méthode consiste       Gérard Guérin. Nos
exigent de solides garanties sur la         gènes) de plus en plus           à exploiter les cartes       recherches à l’Inra ont
                                            dense, explique Gérard           génétiques d’espèces         également contribué
qualité des animaux qu’ils achètent.        Guérin, directeur de             différentes, en particulier  à proposer aux éleveurs
Dès le début des années 70, la géné-        recherche à l’Inra. Petit        l’homme et la souris,        un test moléculaire
tique quantitative a tenté d’apporter       à petit, nous parvenons          pour repérer des gènes       de coloration pour les
                                            à localiser les régions          candidats dans le génome     couleurs noire et alezane. »
de l’objectivité dans le choix des
poulains. « Pour chaque critère de
sélection, nous établissons un modèle statistique de moléculaire du cheval, créée au sein du génopôle
son héritabilité afin de déterminer dans quelle mesure               d’Evry (Essonne) en janvier 2001. Aujourd’hui, la
l’examen d’un parent peut informer sur son descen- génétique moléculaire est principalement utilisée pour
dant, explique Bertrand Langlois, directeur de recherche le contrôle de filiation et l’identification des animaux.
à l’Inra de Jouy-en-Josas (Yvelines). Pour les caractères En France, le laboratoire Labogena (Jouy-en-Josas)
difficilement mesurables comme l’aptitude au saut, en a le monopole. Cependant, un inventaire des
nous établissons ces modèles en nous basant sur les attentes des professionnels du cheval, réalisé en 2001
résultats obtenus aux épreuves. » Aujourd’hui, les ache-             par les Haras nationaux, met en évidence la néces-
teurs disposent d’arbres généalogiques et d’éléments sité de développer ce type d’outils pour évaluer de
statistiques parfois assez élaborés pour faire leur choix. manière plus objective la santé et les aptitudes spor-
L’entreprise britannique The Thoroughbred Genetics tives d’un animal.
(Kent) s’est positionnée sur ce créneau. Elle propose
du conseil en sélection en se fondant sur des argu- Ensuite, la recherche sur les maladies
ments génétiques.
                                                                     C’est dans cette optique qu’a été créé, en 1995, le Horse
Première étape : le contrôle de la filiation Genome Project, un consortium international d’une
                                                                     trentaine de laboratoires académiques pour l’étude du
Pourtant, cette approche est loin de satisfaire entière-             génome équin. La recherche sur les maladies, principal
ment les acteurs de la filière. « La génétique quantitative          enjeu de ce programme, commence à porter ses fruits
n’est valable qu’au niveau statistique, c’est-à-dire à et plusieurs tests ADN à visée vétérinaire ont déjà vu
grande échelle, mais elle ne donne pas d’information le jour. Des chercheurs américains ont, par exemple, déve-
fiable au niveau individuel comme l’attendent les éle- loppé des tests de dépistage pour le syndrome d’immuno-
veurs », souligne Xavier Quilliet, directeur général déficience combinée chez le cheval arabe, la maladie
d’Equigene, première société mondiale de génétique de l’hyperkaliémie paralysante ou encore le syndrome
                                                                     du poulain blanc. A chaque fois, un gène unique est
                                                                     en cause. Les choses se compliquent dès lors que plu-
                                                                     sieurs gènes sont impliqués dans le développement
Bientôt des outils pour                                              d’une maladie à côté de facteurs environnementaux.
                                                                     C’est le cas notamment de l’ostéochondrose, une affec-
évaluer et contrôler                                                 tion du cartilage en croissance, dont l’incidence écono-
le potentiel génétique                                               mique dans la filière équine est très importante. En
                                                                     effet, le coût total des boiteries (ostéochondrose et autres)
des chevaux pour leurs                                               a été estimé à 675 millions de dollars aux Etats-Unis
performances sportives.                                              par le Département de l’agriculture. Pour tenter d’éra-

BIoTEcH•INFo                                                                                      NUMÉRO 138 — 29/05/2002 — PAGE 4
                                                                                       BOURSE



des chevaux                                                       BIOGEN
                                                              L’action de la société américaine
                                                              Biogen a fait un bond vendredi
                                                              à 49,47 dollars, en prenant
                                                              près de 23 %, suite à la décision
                                                              du comité de conseil en dermato-
                                                              logie et en ophtalmologie
                                                              de la FDA de recommander
                                                              l’approbation de l’Amevive
                                                              pour le traitement du psoriasis
                                                              chronique modéré ou sévère.
                                                              Cette pathologie affecte
                                                              3 à 5 millions d’Américains
                                                              et plus de 100 millions
                                                              de personnes dans le monde.
 diquer la maladie, qui touche entre 10 et 15 % des che-      Cette annonce arrive à temps
 vaux de race, les reproducteurs sont rigoureusement          après un fléchissement du cours
                                                              de l’action depuis le 6 mars,
 sélectionnés. « Le principal critère de sélection des
                                                              après l’approbation par la FDA
 étalons reste aujourd’hui la qualité de l’examen radio-      du Rebif de Serono, produit
 logique, indique Eric Palmer, ancien responsable de          qui concurrence l’Avonex
 gestion des étalons aux Haras nationaux. Mais faute          de Biogen pour traiter la sclérose
 de connaissances précises sur l’héritabilité de la mala-     multiple.
 die, on élimine sans doute de très bons reproducteurs
 potentiels par simple principe de précaution. » Des              IMCLONE
 études de marché ont mis en évidence le fort intérêt         Des données du premier essai
 des vétérinaires pour des tests génétiques de prédis-        clinique de l’Erbitux comparé
 position à cette maladie multifactorielle dont la com-       à un placebo, présentées
 posante génétique est prépondérante.                         en Floride le 18 mai à un congrès
                                                              sur le cancer, n’ont pas donné
                                                              les résultats escomptés.
 Vers la sélection assistée par marqueurs                     Conséquence : le cours de l’action
                                                              a chuté de 20 % en une semaine.
 L’aptitude sportive n’est pas non plus déterminée tota-      Le départ du président Samuel
 lement par le bagage génétique des animaux. « Envi-          Waksal, pour cause de
 ron 25 à 40 % des facteurs qui déterminent l’aptitude        « vie dissolue », n’a pas fait
 en course sont hérités des parents : c’est le potentiel      remonter le cours. L’action
 génétique d’un cheval. Il n’existe peut-être pas de “gène    a clôturé vendredi à 10,65 dollars.
                                                              Samuel Waksal est remplacé
 de la course” mais il existe obligatoirement des régions
                                                              par son frère Harlan Waksal,
 chromosomiques qui ont une influence notable sur le          jusqu’ici directeur général.
 potentiel génétique pour les performances. En utili-
 sant des marqueurs proches de ces régions chromo-
 somiques, il est possible de faire une estimation pré-
 cise et précoce du potentiel génétique d’un cheval, et                       ILS BOUGENT
 de faire ce que l’on appelle de la “sélection assistée       s GALAPAGOS GENOMICS
 par marqueurs” », explique Xavier Quilliet. Equigene
                                                              ROBIN BROWN vient d’être nommé
 entend proposer, d’ici deux à trois ans, des outils
                                                              au poste de directeur scientifique
 d’analyse pour évaluer et contrôler le potentiel géné-       de la société belge Galapagos
 tique des chevaux pour leurs performances sportives.         Genomics, spécialisée dans la
 Un marché qu’il estime entre 50 et 100 millions d’eu-        découverte et la validation de cibles
 ros par an dans le monde. « La mesure directe au             pharmaceutiques. Robin Brown occupait
 niveau de l’ADN du potentiel génétique peut donner           auparavant ce même poste chez
 une indication très forte de valeur, assure Xavier           Devgen, une autre société de biotech-
 Quilliet. Cette évaluation peut être réalisée dès la         nologie belge. Avant cela, il a travaillé
 naissance du poulain, tandis que les méthodes actuelles      chez Glaxo Wellcome pendant neuf ans.
 imposent d’attendre de connaître les résultats des
 éventuels descendants. De plus, il sera possible d’éva-      s  KIADIS
 luer génétiquement les juments en vue de la repro-           Spécialisée dans le développement
 duction, ce qui actuellement est rarement possible. »        de nouvelles molécules, la société
 En attendant que les outils de génétique moléculaire         néerlandaise Kiadis vient de nommer
 soient utilisés en routine, Equigene propose aux éle-        STEVE LONG au poste de directeur
 veurs de conserver l’ADN de leurs chevaux…                   de la découverte de médicaments.
 Clonera-t-on bientôt les plus grands chevaux de              Il était depuis seize ans chez Solvay
                                                              Pharmaceuticals où il a occupé en
 course ? Dans le secret de leurs laboratoires, plusieurs
                                                              dernier lieu la fonction de directeur
 sociétés, dont l’australienne Clone International, se        de la pharmacologie dans le système
 seraient déjà penchées sur la question… s                    nerveux central.
                                       CLOTILDE LÉGER-WALTZ

 BIoTEcH•INFo                                                          NUMÉRO 138 — 29/05/2002 — PAGE 5
  EN BREF                      TECHNOLOGIE
 L’Agence nationale de
 recherche contre le sida
 (ANRS) vient d’annoncer
 des résultats très encou-
                               Genostar est sur les rails
 rageants de deux essais       La plate-forme bio-informatique de génomique exploratoire, mise
 cliniques visant à tester     au point par un consortium public-privé français, est actuellement
 différentes associations      en bêta-test. La version commerciale sera livrée en octobre.
 de plusieurs molécules.

 Des chercheurs américains
 ont présenté, lors du


                               L
                                     a semaine dernière, le vieil           philosophie de base du logiciel repose
 congrès de l’American
 Society of Clinical Onco-           amphithéâtre de l’Institut Pasteur     sur l’idée que les données de géno-
 logy (Orlando, Floride),            était bondé. Les équipes des           mique et de postgénomique consti-
 un nouveau type de thé-       sociétés Genome Express (Grenoble,           tuent un réseau, un graphe. Ces objets
 rapie contre le cancer du     Isère) et Hybrigenics (Paris), ainsi         peuvent être très concrets – par
 sein. Elle associe la chi-    que celles de l’Institut Pasteur (Paris)     exemple un gène, un organisme, une
 miothérapie délivrée par      et de l’Inria (Institut national de          protéine… – ou plus abstraits, comme
 des liposomes et l’hyper-     recherche en informatique et en auto-        une classe fonctionnelle. Entre tous
 thermie. Au bout de trois
                               matique, Grenoble) s’étaient réunies         ces objets, il existe des relations
 mois, on complète
 par de la chirurgie           pour conduire la première démonstra-         d’appartenance, de fonction, d’inter-
 et de la radiothérapie.       tion publique de Genostar. Cette             action… » Mais, pour construire ce
                               « plate-forme de génomique explora-          réseau, il faut d’abord identifier les
 Selon des chercheurs de       toire » est un outil bio-informatique très   objets. « Je dis bien “identifier”, et
 la société Corixa (Seattle,   poussé, destiné à l’étude de la struc-       non pas “découvrir”, précise Alain
 Californie), qui devaient     ture et des fonctions des gènes et des       Viari. Ici, le concept existe mais l’ob-
 présenter leurs résultats     protéines. Aujourd’hui, il est en bêta-      jet lui-même n’est pas connu.» Ensuite,
 lors du congrès de
                               test dans plusieurs laboratoires publics,    il faut identifier les relations qui exis-
 l’American Society of
 Microbiology, à Salt Lake     à qui il sera ensuite fourni gratuite-       tent entre les objets, ce qui peut cor-
 City, dans l’Utah, un         ment. La version commerciale devrait         respondre à une analyse fonctionnelle.
 vaccin expérimental           être livrée à l’automne. Impossible d’en     Enfin, le dernier module permet de
 à ADN contre l’agent          connaître le prix.                           « découvrir de nouveaux concepts et
 de la tuberculose voit                                                     relations. C’est typiquement une acti-
 son efficacité nettement                                                   vité exploratoire. Elle est réalisable
 améliorée par l’ajout         Trois modules
                                                                            grâce à GenoBool, module d’analyse
 d’ADN provenant d’un          interopérables                               qui fouille véritablement les données »,
 organisme totalement
 étranger.
                               Voilà trente mois environ, quelques          poursuit l’informaticien.
                               chercheurs se sont associés par le biais     Alain Viari a choisi de conduire sa
 Selon la multinationale       d’un accord de consortium. L’idée :          démonstration sur un fragment de
 Baxter, la première théra-    développer un outil informatique             l’unique chromosome de Borrelia
 pie contre l’hémophilie A,    adaptable au traitement de différentes       burgdorferi, dont le génome a été
 basée sur l’utilisation       bases. Genostar repose ainsi sur une         séquencé en 1997 par le TIGR. L’an-
 d’un facteur VIII recom-      analyse suivie d’une expérimentation         notation de séquence, fournie en
 binant préparé en l’ab-       in silico à partir de données hétéro-        quelques minutes par Genostar est
 sence totale de composé
                               gènes issues de la génomique et              similaire à celle précédemment obte-
 d’origine humaine ou
 animale, est équivalente      de la protéomique. La plate-forme            nue par l’institut américain. Mais
 aux thérapies recombi-        est constituée de trois applications         avant de commencer, il faut importer
 nantes standards.             majeures, trois modules interopérables:      les données à partir de la base Gen-
                               GenoAnnot, dédié à l’annotation des          Bank. L’opération semble simple et
 Des biologistes de            génomes ; GenoLink, qui permet de            rapide. Pourtant, c’est sur ce point que
 la clinique Mayo,             caractériser la ou les fonctions des         se focalisent les appréhensions de la
 à Rochester, Minnesota,       gènes identifiés en reliant différentes      salle : « Ce qui fait la qualité d’un
 ont découvert que la
                               entités biologiques et bio-informa-          outil de génomique exploratoire, ce
 démyélinisation surve-
 nant dans le cadre d’une      tiques ; et GenoBool qui explore des         sont ses bases de données. » Alors, les
 sclérose en plaques s’ac-     ensembles de données hétérogènes,            chercheurs assènent à nouveau leur
 compagne d’une aug-           détectant des corrélations utilisables       message : « Genostar est un outil de
 mentation importante          par GenoLink. L’interopérabilité du          manipulation des données. Son fonc-
 de la concentration d’une     système est assurée par un noyau.            tionnement est indépendant des don-
 enzyme de dégradation :       « La représentation gène-chromosome          nées ! » D’ailleurs, la version actuelle
 la myelencephalon-speci-      est au cœur de Genostar, présente            ne contient « qu‘un ou deux génomes
 fic protease (MSP).
                               François Rechenman, de l’Inria, à la         d’exemple ». Mais l’objectif est que
 Inhiber cette enzyme
 permettrait peut-être         tête du projet. La seconde caractéris-       chaque utilisateur enrichisse lui-
 de stopper la progression     tique innovante de la technologie            même son outil en piochant dans les
 de la maladie.                concerne les méthodes et les données,        banques existantes. Le téléchargement
 (« Brain », juin)             qui sont explicitement modélisées. »         d’un fichier ne prend que quelques
                               Alain Viari, de l’Inria, ajoute : « La       minutes. s               GÉRALDINE MAGNAN

BIoTEcH•INFo                                                                        NUMÉRO 138 — 29/05/2002 — PAGE 6
TECHNOLOGIE                                                                                                 EN BREF
Découverte d’une «synapse immunologique»                                                          Grâce à des techniques
                                                                                                  de microbiologie molécu-
Sentinelles du système immunitaire, les cellules dendritiques patrouillent les                    laire, des chercheurs de
différents tissus à l’affût de l’agent pathogène à neutraliser. Si elles rencontrent              l’université de l’Illinois
un tel intrus, elles alertent alors les cellules T. Elles les réveillent, leur conseillent        ont identifié la bactérie
                                                                                                  responsable de la « mala-
de se multiplier. Avec leurs équipes respectives, Paul-Henri Roméo (Inserm,
                                                                                                  die noire » des coraux.
Institut Cochin, Paris) et Olivier Hermine (CNRS, hôpital Necker, Paris) viennent                 Il s’agit de Phormidium
d’élucider une partie de ce dialogue. Paul-Henri Roméo a d’abord découvert à                      corallyticum. Mais les
la surface des cellules dendritiques une protéine qui n’avait a priori rien à y faire :           scientifiques ont aussi
la neuropiline 1. Jusqu’alors, cette protéine avait toujours été associée au processus            identifié trois autres
de migration des neurones. Après plusieurs expériences, les chercheurs ont aussi                  espèces de cyanobactéries
retrouvé la neuropiline 1 sur les cellules T, ainsi que sur des cellules dendritiques             associées à Phormidium.
en cours de maturation in vitro. Question : la neuropiline est-elle impliquée                     Ces résultats devaient
dans la réponse immunitaire primaire, à savoir le « réveil » des cellules T par                   être présentés lors du
les cellules dendritiques ? A en croire les résultats des scientifiques, la neuropiline           congrès de la société
des cellules dendritiques se couplerait directement à la neuropiline des cellules T               américaine
pour les activer. Aujourd’hui, les chercheurs tentent de valider leur modèle. Ils                 de microbiologie.
ont cependant déjà déposé un brevet. Par le biais de cette protéine, on pourrait
                                                                                                  Selon des chercheurs
en effet bloquer ou activer la réponse immunitaire. («Nature Immunology», mai)
                                                                                                  américains, la myosta-
                                                                                                  tine, d’abord identifiée
                                                                                                  comme un facteur clé de
La pyrrolysine, 22e acide aminé                                                                   la restriction de la crois-
                                                                                                  sance des muscles, pro-
En cherchant à comprendre par quels mécanismes l’archébactérie Methanosarcina                     voque une perte massive
barkeri transforme les composés méthylamines en gaz méthane, le biochimiste                       et rapide du muscle et de
Joseph Krzycki, de l’université de l’Ohio (Columbus, Etats-Unis), vient de découvrir              la graisse chez la souris
un 22e acide aminé : la pyrrolysine. Son équipe a d’abord isolé des protéines                     lorsqu’elle est en trop
impliquées dans le mécanisme de conversion des méthylamines. Elle a ensuite                       grande quantité. Mais
caractérisé puis séquencé l’un des gènes correspondants. La séquence en question                  cela n’affecte pas l’appê-
se révélant quelque peu étrange, Joseph Krzycki et ses collègues ont découpé                      tit des rongeurs.
la protéine en petits peptides qu’ils ont aussi séquencés. En même temps,                         (« Science », 24 mai)
les chercheurs ont travaillé à la cristallisation de la protéine pour en déterminer
la structure. Bingo : un nouvel et 22e acide aminé a été découvert. L’équipe a                    Le National Human
                                                                                                  Genome Research
également identifié l’ARN de transfert nécessaire à l’introduction de cet élément
                                                                                                  Institute (Bethesda,
dans une chaîne protéique. Aujourd’hui, les chercheurs estiment que d’autres                      Maryland) a décidé que
acides aminés inconnus pourraient bientôt être mis au jour. (« Science », 24 mai)                 les prochaines espèces
                                                                                                  dont le génome sera
                                                                                                  séquencé seront « utiles ».
Un moustique transgénique contre la malaria                                                       Ainsi, le poulet, le
                                                                                                  chimpanzé, plusieurs
Pour la première fois, une équipe américaine vient de bloquer la transmission                     espèces de champignon,
de l’agent du paludisme en modifiant génétiquement les moustiques-vecteurs                        un unicellulaire marin
Anopheles stefensi. Les chercheurs de la Case Western Reserve University                          et l’abeille sont des
(Cleveland, Ohio) n’y sont parvenus qu’au terme d’un long parcours : ils ont                      organismes de « haute
d’abord identifié un peptide capable de bloquer certains récepteurs présents                      priorité ». Le séquençage
sur les épithéliums de l’intestin et des glandes salivaires du moustique. Par                     du génome du macaque
le biais d’un vecteur, ils ont alors introduit dans les cellules germinales du                    rhésus n’est que de
                                                                                                  « priorité moyenne ».
moustique le gène codant ce peptide. Résultat : les moustiques modifiés sont
nettement moins efficaces dans la transmission du plasmodium. En outre,                           Pour une équipe de
ces moustiques sont hétérozygotes. Ils ne portent qu’une copie du transgène.                      l’école de médecine de
Mais avant de crier victoire, il faut encore vérifier que le transgène ne se                      l’université de Pittsburgh,
disperse pas dans l’ensemble de la population. Car sa présence n’altère ni                        à Orlando, des transplants
la longévité ni la fécondité des moustiques. (« Nature », 23 mai)                                 de cellules dérivées
                                                                                                  du muscle squelettique
                                                                                                  constituent, chez des
La ghréline stimule l’appétit                                                                     modèles animaux,
                                                                                                  un traitement contre
Des chercheurs de l’université de Washington viennent de prouver qu’une                           l’incontinence urinaire
hormone, la ghréline, stimule l’appétit. Pour y parvenir, les scientifiques sont                  beaucoup plus sûr et
partis d’une question : pourquoi les personnes obèses qui maigrissent beaucoup                    efficace que les méthodes
à la suite d’un régime reprennent-elles facilement leurs kilos perdus alors                       existantes. Les cellules
                                                                                                  de muscle sont prélevées
que celles qui ont choisi une chirurgie digestive s’en sortent bien ? En mesurant
                                                                                                  sur l’animal lui-même,
les taux d’hormones dans ces deux groupes, l’équipe a identifié une hormone
                                                                                                  purifiées, clonées, puis
sécrétée par l’estomac et le duodénum et impliquée dans les sensations de faim                    réinjectées. (« American
et dans la régulation à long terme du poids : la ghréline. Si ces données sont                    Urological Association
confirmées, les antagonistes de la ghréline ont de beaux jours devant eux.                        Proceedings », 25 mai)
(« NEJM », 23 mai)

BIoTEcH•INFo                                                                                 NUMÉRO 138 — 29/05/2002 — PAGE 7
 LES LIENS DE LA SEMAINE
 www.Gate2growth.com                                Gate2growth propose des outils                       www.ania.net                                                      d’accueil. Les internautes ont accès
 Pour aider les entrepreneurs à                     de réduction des délais                              L’Association nationale des                                       à un espace regroupant les
 lancer, financer et développer leur                d’obtention des investissements                      industries alimentaires (Ania)                                    communiqués, le rapport
 entreprise, la Commission                          et a pour objectif de renforcer                      vient de lancer ce site Internet                                  d’activités, les positions et les
 européenne ouvre un portail vers                   la visibilité des jeunes entreprises.                pour mieux communiquer.                                           dossiers de l’Ania. En s’inscrivant à
 des réseaux de financiers, d’experts               Les réseaux I-TecNet (capital                        Outre les rubriques présentant                                    une liste de diffusion, les
 en croissance micro-économique                     d’amorçage), Gate2Growth                             l’association et ses membres,                                     internautes ont la possibilité de
 et de prestataires de services.                    (incubateurs), Proton Europe                         il propose des informations                                       recevoir la lettre bimensuelle de
 L’entrepreneur aura à sa                           (liaison université-entreprise)                      économiques sur l’industrie                                       l’Ania : « Flash ». Des liens sont
 disposition des guides, des outils et              et Gate2Growth Finance                               alimentaire en France et                                          proposés pour mieux connaître les
 des contacts pour conforter son                    Academia (commerce et gestion)                       en Europe, un bulletin emploi                                     instances et organisations clés de
 plan d’activités. Le projet                        participent à ce portail.                            et des actualités sur la page                                     l’industrie alimentaire.


RENDEZ-VOUS
                                                                                                         est gratuit. Il permet l’actualisation                                • BIO2002, manifestation mon-
 • Pour la cinquième année                         (www.biotechno.asso.fr)                               rapide des connaissances                                              diale pour les acteurs des
 consécutive, les associations                     ou contacter par e-mail                               des acteurs de la cancérologie.                                       biotechnologies, se déroulera à
 de jeunes docteurs et doctorants                  (infos@biotechno.asso.fr).                            Ce congrès propose des thèmes                                         Toronto (Canada) du 9 au 12 juin.
 du Réseau BIOTechno organisent,                   Calendrier des journées :                             multidisciplinaires comme                                             « Life advances » en est cette
 dans toute la France, les journées                Strasbourg, le 23 mai                                 l’oncogénétique, la recherche                                         année le thème. En 2001, cette
 BIOTechno de rencontres                           (est@biotechno.asso.fr),                              appliquée, mais aussi des sessions                                    manifestation avait rassemblé plus
 jeunes chercheurs-entreprises.                    Poitiers, le 31 mai                                   par organes : cancers du sein,                                        de 250 heures de présentations,
 Les éditions BIOTechno2002,                       (poitiers@biotechno.asso.fr),                         cancers digestifs…                                                    750 stands et 14 000 visiteurs.
 organisées par treize associations                Nantes, le 12 juin (nantes                            Contact : Eurocancer                                                  Contact :
 de jeunes chercheurs, se tiendront                -angers@biotechno.asso.fr),                           Tél. : 0800-204-408,                                                  Tél. : 00-1-708-343-2885
 entre le 23 mai et le 27 juin                     Grenoble, le 17 juin                                  E-mail : inscription                                                  E-mail : bio2002info
 dans sept villes françaises :                     (lyongrenoble@biotechno.asso.fr),                     @eurocancer.com                                                       @compusystems.com
 Grenoble (en association avec                     Marseille, le 18 juin                                 Site : www.eurocancer.com                                             Site : www.bio2002.org
 Lyon), Nantes (avec Angers),                      (marseille@biotechno.asso.fr),
 Marseille (avec Nice), Montpellier,               Montpellier, le 20 juin
 Paris, Poitiers (avec Limoges)                    (languedoc-roussillon
 et Strasbourg (avec Nancy).                       @biotechno.asso.fr),                                    BIoTEcH•INFo
 Pour tout renseignement                           et Paris, le 27 juin                                    Une publication de « L’Usine Nouvelle » - 12-14, rue Médéric 75815 Paris Cedex 17
 complémentaire, site Internet                     (paris@biotechno.asso.fr).                              Tél. : 01-56-79-41-00 – Fax : 01-56-79-45-60
                                                                                                           Prix de l’abonnement 2002, France, 1 an (44 numéros) : 565 E TTC,
                                                                                                           6 mois (22 numéros) : 298 E TTC (TVA 2,10 %)
                                                                                                           Service abonnements : 41 30 – Fax : 41 34 – Petites annonces : Georges Marécaux : 41 57.
• « Les Transferts Industriels »,                  à présent par les changements                           Rédaction : Jean-Pierre Gaudard (rédacteur en chef) : 41 90 ; Anne Pezet (responsable
séminaire international proposé                    du secteur.                                             de la rédaction) : 41 74 ; Géraldine Magnan : 42 29 ; Nadia Timizar : 42 28. Réalisation :
par la Société française des sciences              Contact : SFSTP                                         Sophie Jarreau : 42 73.
et techniques pharmaceutiques,                     Tél. : 01-43-26-81-37                                   Groupe Industrie Services Info : Président : Philippe Clerget.
                                                                                                           Dépôt légal 2e trimestre 2002 - Editeur : Groupe Industrie Services Info. Siège social: 14, rue Médéric
se tiendront à Montpellier les 30,                 E-mail : info@sfstp.org                                 75017 Paris. SAS au capital de 40 000 euros. 428 612 600 RCS Paris.
                                                                                                           Directeur de la publication : Philippe Clerget. Imprimé par Dupliprint, 2, rue Descartes
31 mai et 1er juin. Le programme                   Site : www.sfstp.org                                    95330 Domont. Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse : 0601 I 78859.
intéressera les acteurs de l’industrie                                                                     N° ISSN : 1294 -2537.
                                                                                                           Toute reproduction intégrale ou partielle des pages publiées dans la UNE PUBLICATION DE
pharmaceutique préoccupés                          • Eurocancer se déroulera du 4                          présente publication est strictement interdite sans l’autorisation de
                                                                                                           l’éditeur, sauf dans les cas prévus par l’article L.1225 du code de la pro-
de mener à bien les activités                      au 6 juin au Palais des congrès,                        priété intellectuelle. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation
                                                                                                           et la reproduction sur tous les supports, y compris électroniques.
hautement complexes exigées                        à Paris. L’accès à ce forum annuel
                                                                                                                                                                                                                                              2CBT



    BIoTEcH•INFo BULLETIN D’ABONNEMENT PROFESSIONNEL
                                                                   à renvoyer à :      BIoTEcH•INFo            - Service Diffusion • 12-14 rue Médéric - 75815 Paris cedex 17
   Je souhaite recevoir BIoTEcH•INFo . Je m’abonne pour :                                                    SOCIÉTÉ
               1 an : 44 numéros au prix de 565 E TTC*                                                       NOM
               6 mois : 22 numéros au prix de 298 E TTC*                                                     PRÉNOM
        Tarif spécial Recherche Publique - Universitaires                                                    FONCTION
           1 an : 44 numéros au prix de 335 E TTC*                                                           SERVICE
   „ Je joins le paiement correspondant par chèque à l’ordre                                                 ADRESSE
                                                                                                             (Précisez B.P. et cedex s’il y a lieu)
     de : BIoTEcH•INFo . (Merci de m’envoyer une facture acquittée. „)
   „ Je préfère régler à réception de facture.                                                                                                VILLE
                                                                                                                   CODE POSTAL
   Souhaitez-vous recevoir, en plus, BIoTEcH•INFo                                                            E-MAIL
   par e-mail ?       „ oui       „ non
                                                                                                             TÉL. ( )                                                          FAX ( )
   *TVA 2,1%                                                                                                 Les informations demandées ici sont indispensables au traitement de votre abonnement. Conformément à la loi
   Offre valable en France métropolitaine jusqu’au 31/12/2002.                                               « Informatique et Libertés » du 6/01/78, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à
                                                                                                             leur transmission éventuelle en écrivant au Service Diffusion.
   Pour l’étranger, nous appeler au 33 1 56 79 41 30.                                                        L’imputation des frais d’abonnement au budget de formation permanente de votre entreprise est possible sous réserve des
   GROUPE INDUSTRIE SERVICES INFO - RCS Paris B 428 612 600 - TVA intra-communautaire : FR 89428612600       conditions édictées par la circulaire 471 du 17/08/1989 dont, sur demande, une copie peut être mise à votre disposition.

				
DOCUMENT INFO
Categories:
Tags:
Stats:
views:2
posted:9/2/2011
language:French
pages:8