Jeux en ligne un univers virtuel très prenant Quel jeu en ligne

Document Sample
Jeux en ligne un univers virtuel très prenant Quel jeu en ligne Powered By Docstoc
					Jeux en ligne : un univers virtuel très prenant



                                                   “Je m’appelle The Tud et je suis le chef des
                                                   Ninjas de Gensou.”
                                                   Certains enfants consacrent beaucoup de
                                                   temps aux Jeux en ligne. Quel intérêt y
                                                   trouvent-ils ? Témoignages d’une enseignante
                                                   et de cinq adolescents.
                                                     Voir la vidéo




Quel jeu en ligne choisir pour son                        Comment les ados jouent-ils en
Quelques précautions s’imposent pour                       Votre enfant vient de créer son blog. Il
être sûr que votre enfant s’amuse sans                     souhaite publier des photos, des vidéos,
prendre de risques en jouant en ligne.                     des textes ou des commentaires… Quels
Nos conseils pour le protéger de contenus                  sont ses droits et ses devoirs ? Qui est
vraiment inadaptés aux moins de dix-huit                   responsable en cas de problème ?
Lire la suite pages 2 ans.                                 Lire la suite pages 4

                                               Un partenariat




                  www.internetsanscrainte.fr
Jeux vidéo en ligne :
comment être sûr qu’il est
adapté à mon enfant ?
Petits jeux classiques (de type PacMan), jeux en
réseau (surtout de combat, pour deux joueurs ou
plusieurs équipes) ou bien jeux massivement
multijoueurs (des milliers de joueurs jouent
simultanément dans un univers en trois dimensions)
…


S’informer sur les jeux en ligne

Un nouveau système a été mis en place pour guider les parents. Comme la réglementation PEGI,
celle proposée par PEGI Online détermine l'âge minimum recommandé pour de nombreux jeux.
Leurs éditeurs se sont engagés, notamment, à proscrire tout contenu illégal et à protéger les
données personnelles des joueurs. Attention, tous les jeux ne souscrivent pas à cette
classification ! Vérifiez bien que le logo Pegi Online se trouve sur la page d'accueil du jeu en ligne,
ou sur sa boîte si vous l'achetez en magasin.

Plus d'infos sur le site Pegi Online

Quel jeu pour quel âge ?

Jouer avec son enfant

Pour vous tenir informé sur les jeux en ligne et trouver de nombreux conseils, n'hésitez pas à
consulter le site Pedagojeux.fr. La première des recommandations données par Laurent Baup,
animateur de ce site et juriste au sein du Forum des droits sur Internet, est de jouer avec son
enfant : “Il faut toujours s'intéresser aux pratiques de son enfant sur le net, que ce soit en jouant
réellement avec lui, ou en le regardant jouer.” Il y voit deux avantages pour les parents : “vérifier
que le type de jeu est adapté à leur enfant et pouvoir valoriser son activité et ainsi travailler sur le
reste, comme le temps de jeux”.

Pour aller plus loin, consultez les informations et les conseils du site PédaGoJeux.fr

Eclairage sur les jeux en ligne massivement multijoueurs

A l'intérieur des jeux massivement multijoueurs, les MMO, de nombreux univers totalement
différents se côtoient.
• Les jeux de tirs subjectifs (FPS, pour First Person Shooter) dans lesquels le joueur doit éliminer,
souvent à l'aide d'une arme à feu, ses ennemis, peuvent s'inscrire dans des mondes guerriers ou
fantastiques.
• Les jeux de rôle (RPG, pour Role Playing Game) mettent en scène un personnage (appelé aussi
“avatar”). Le joueur devra le faire évoluer dans un monde de science-fiction ou inspiré des super-
héros.
Les jeux les plus réputés (et les plus anciens), comme World of Warcraft, proposent eux un univers
médiéval fantastique, inspiré de l'heroïc fantasy.                      Le 12 mai 2010 Oanna Favennec 2
Jeux en ligne, comment les ados
jouent-ils ?
Certains ados consacrent aux jeux en ligne quelques minutes
par jour, d’autres des heures… Comment fonctionnent ces
jeux qui rencontrent un grand succès, principalement chez les
garçons, et quel est leur coût réel ? Peuvent-ils entraîner une
dépendance ? Nos conseils.

Jeux occasionnels (casual games) et jeux
massivement multijoueurs (MMO)

Un collégien sur deux joue en ligne sur Internet. Plusieurs types de jeux sont à sa disposition. Il
peut ainsi participer à des jeux occasionnels, les casual games. Le but de ces petits jeux rapides et
faciles à comprendre est, souvent, d'empiler des boules ou des cubes, sur le modèle du mythique
Tetris. Le réseau social Facebook, largement plébiscité par les adolescents, en propose plusieurs.
Les jeunes (et les moins jeunes) s'adonnent également à des jeux massivement multijoueurs,
appelés aussi MMO, qui regroupent des milliers de personnes en même temps, et dont l'univers
est dit “persistant”. Accessible à tout moment, le jeu continue à évoluer, même lorsque le joueur
n'est pas connecté.

Des heures devant l’écran

Les joueurs de MMO, tous âges confondus, passent en moyenne 3 à 4h30 devant leur écran
chaque semaine. En France, 50 % des adeptes des MMO, principalement des garçons, ont entre
13 et 19 ans. Si les garçons de 13 à 19 ans passent en moyenne 9 heures par semaine à jouer
aux jeux vidéo de tout type, les adolescentes jouent pour l'instant moins qu'eux. On remarque
toutefois, aux Etats-Unis, qu'elles sont de plus en plus attirées par les jeux vidéo lorsqu'ils sont en
ligne. Attention aussi à l'effet chronophage des jeux dits “occasionnels” ou “relaxants”. La
brièveté des parties pousse bien souvent le joueur à les enchaîner.

Sources : Etude Nationale sur les jeux vidéo 2009, TNS et Gameindustry et Comscore, septembre 2008.


Des abonnements plus coûteux que prévu !

Si le jeu est accessible sur Internet, ça ne veut pas pour autant dire qu'il est gratuit. Pour jouer à
World of Warcraft (un jeu de rôle en ligne massivement multijoueurs au succès mondial), il faut
d'abord acheter le jeu, en ligne ou chez un distributeur (environ 15 euros), puis, passée une
période d'essai, s'abonner pour pouvoir continuer l'aventure (entre 11 et 13 euros par mois). Ces
abonnements sont réglables par carte bleue en ligne, mais aussi via des cartes prépayées et des
numéros de téléphone surtaxés pour les micro-abonnements. Deux méthodes fréquemment
utilisées par les adolescents pour contourner les interdictions parentales.

De l’argent pas si virtuel…

Dans le cas des MMORPG (jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs), les frais ne
s'arrêtent souvent pas à l'abonnement. On peut, notamment, acheter des extensions du jeu.
Certains sites – interdit par le règlement du jeu – proposent aux joueurs d'acquérir des pièces
d'or ou d'autres monnaies virtuelles avec de l'argent bien réel, lui ! Autre pratique, qui se
                                                                                                      3
développe, le power leveling consiste à rémunérer quelqu'un pour qu'il s'occupe de votre
personnage et le fasse évoluer à votre place. Tentant…
Mode d’emploi des jeux de rôle en ligne
massivement multijoueurs (MMORPG)
MMORPG ? Michael Stora, psychologue et cofondateur de l’Observatoire des mondes
numériques, nous livre quelques clés sur les jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs qui
rencontrent un énorme succès auprès des adolescents.

Toujours plus de temps de jeu

Dans les jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs, aussi appelés MMORPG (Massively
Multiplayer Online Role Playing Games), l'implication du joueur se mesure en grande partie par le
temps passé à jouer. Plus on passe du temps sur les plates-formes de World of Warcraft ou de
Dofus, plus on améliore son niveau. Atteindre les objectifs, les quêtes ou les missions demande
également beaucoup de temps. De nombreuses heures, souvent consécutives, sont
généralement nécessaires. C'est le cas sur Dofus, jeu dans lequel les phases de combat ne
peuvent pas être interrompues.

Accros à l’écran ?

La notion d'addiction est très débattue, certains lui préfèrent celle de “jeu excessif”. Pour le
psychologue Michael Stora : “Il n'y a que 5 % environ des joueurs qui se retrouvent réellement no
life et présentent une “addiction” (bien que le jeu vidéo ne soit pas une drogue).” On emploie
l'expression “no life” dans les cas extrêmes, lorsque le jeune n'a plus de vie sociale, qu'il ne voit
plus ses amis et qu'il n'est plus scolarisé. Michael Stora identifie deux éléments addictogènes
dans les jeux de rôle : “D'abord, le jeu ne finit jamais, et il continue à progresser même quand on
n'est pas en ligne. Et puis parfois, on observe chez le joueur une boulimie digitale, il veut
accumuler coûte que coûte des items, comme des pièces d'or par exemple.”

A chaque joueur sa guilde

Pour jouer “efficacement”, le joueur doit rejoindre une guilde, une association d'entraide,
menant des actions communes. Chacun y a sa place, car les guildes sont organisées de manière
quasi militaire. Pour y rentrer, et y rester, il faut faire preuve de motivation et montrer son
implication. Il arrive souvent que les guildes imposent à leurs membres de passer du temps en
ligne, et de jouer à des horaires précis. “C'est aussi un ressort addictogène, pour Michael Stora,
quand, par exemple, les guildes d'élite exigent de leurs membres une présence sur le jeu de 9 h à
1 h du matin au moins trois nuits par semaine”.

Un univers rassurant

Pour certains adolescents, le jeu est aussi, selon le psychologue, une sorte de “salle d'attente”
avant l'âge adulte, un endroit où il se réfugiera pour ne pas affronter une vie, une société pour
laquelle il ne se sent pas prêt. Car, l'explique Michael Stora, “dans World of Warcraft, par
exemple, le monde est manichéen. Les personnages ont des statuts clairement identifiables”.

Et, à l'inverse de la vraie vie, les victoires sont toujours récompensées. “Ainsi, un adolescent
peut prendre par exemple la montée en puissance de son avatar (son personnage), comme un
ersatz de rite de passage initiatique”, poursuit le psychologue.
                                                                                                     4
                                                                      Le 25mai 2010 Oanna Favennec

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:5
posted:8/4/2011
language:French
pages:4