Docstoc

Analyse_Concurrence

Document Sample
Analyse_Concurrence Powered By Docstoc
					                        Le Marché Britannique
Octobre 2005
Source principale ONS
    Sommaire       :


           Le marché à l’export

           La concurrence

           La destination France

           Bilan




Octobre 2005
                           1. La conjoncture économique

                             Indicateurs : “le beau fixe”
                             2004   2005
Taux de                                         Chômage et croissance sont
                             3,1%    2%
croissance                                      respectivement moitié et
                                                double des nôtres.
Taux de
chômage                      4,7%   4,2%
                                                L’inflation a augmenté en
                                                2005 mais semble
Taux                                            maitrisée pour l’instant.
                             1,5%    2%
d’inflation

Taux de                                         La £ regagne graduellement du
                             1,44   1,47        terrain par rapport à l’ €.
change £/€




Octobre 2005
ONS, Mission Economique,
           2. La conjoncture évènementielle
                      Doute et attentisme…

   Préoccupation concernant l’enlisement en Iraq et la
   situation générale au Proche-Orient.

   Crainte récurrente de nouvelles actions terroristes en
   Europe.

   Inquiétude sur l’évolution de la situation pétrolière
   (prix élevés, voire pénurie).



          Le consommateur attend plus que jamais le dernier
          moment pour prendre sa décision.



Octobre 2005
                   3. Postes de dépense des Britanniques
                                       Les loisirs d’abord !
        Dépenses moyennes d'un foyer britannique
        (£ par semaine)

           Transport
    Loisirs et culture
        Alimentation
           Logement
Restaurants et hotels
               Divers
             Services
         Habillement                                           Au 1er rang, les
      Alcool et tabac                                          dépenses
     Communication                                             associées aux
           Education                                           loisirs !!!
                         0        20    40    60     80



   Octobre 2005
   Exp. & Food Survey, ONS 2005
                 4. Disparité régionale des revenus
               Londres, le Sud et l’Est caracolent en tête…
Salaire hebdomadaire brut par région, en £
Royaume-Uni                  422,1
Angleterre
  Nord-Est                   372,6
  Nord-Ouest                 397,1
  Yorkshire & Humber         392,9
  East midlands              385,5
  West Midlands              393,6
  Sud-Ouest                  393,0
  Est                        422,3
  Londres                    540,8
  Sud-Est                    449,1
Pays de Galle                393,2
Ecosse                       392,7
Irlande du nord              372,3

Octobre 2005
UK 2004, ONS
                             5. Données touristiques
                          Les vacances de Johnny English…
Chiffres clés :
En 2004, les Britanniques ont effectué 65,4
millions de visites à l’étranger (+5%) et ont
dépensé £30 milliards (+6%).
2/3 de ces visites sont des vacances-loisirs,
dont 46% en voyages organisés.
74% des visites se font en Europe; la France
et l’Espagne cumulent 45% des visites à
l’étranger.
Les séjours multiples et de plus courte durée
deviennent la norme.



Octobre 2005
ONS Holidays.Janvier 05
         6. Destinations préférées des britanniques
                                   La France en difficulté…

Visites en            2002          2003    2004         Δ
millions                                             2003/2004
France              12,112         11,957   11,603    - 2,9%     Après 14 années en
                                                                 tête, la France perd
Espagne             12,525         13,763   13,807    +0,3%
                                                                 sa place de leader
Etats-Unis            3,602         3,613   4,173     + 15,5%    en 2002 au profit de
                                                                 l’Espagne.
Irlande               3,965         3,913   4,112      + 5%
                                                                 L’écart se creuse en
Grèce                 2,958         2,857   2,701      - 5,4%    2003 , se maintient
                                                                 en 2004 mais
Italie                2,650         2,905   2,968      +2,2%     s’accélère en 2005.



Octobre 2005
Overseas Travel and Tourism, ONS
                    7. Les sources d’information
                    Internet encore et toujours…




 Changement du comportement du consommateur:
 Evolution positive sur les 4 dernières années de la demande d’information via
 l’électronique au détriment des approches traditionnelles.
 Depuis 2003, l’agent de voyage n’est plus la première source d’information du public
 (34% demandes) et l’Internet passe en tête (52%). 38% des touristes utilisent les
 brochures. Les recommandations de la famille et des amis sont aussi importantes
 (31%).


Octobre 2005
Mintel, juin 2004
                       8. La démographie
               La poussée des cheveux gris!
   10
    9                               15-24 ans
    8                               25-34 ans
    7                               35-44 ans
    6
                                    45-59 ans
    5
                                    60 ans et +
    4
    3
    2
    1
    0
        2000   2005   2010   2015


  Stabilité des 15-44 ans.
  Nette augmentation des 50+ : 20 millions en 2004. Ils
  représenteront 50% de la population en 2021.


Octobre 2005
                                         9. Les réservations
                   Jamais si bien servi que par soi-même…
                                 2000      2002    2004     %Δ
      Agents de                  33%       29.3%   24.5%   -8.8%
       voyages
           TO                    20.5%     17,5%   22.9%   +2.4%
         online                  46.8%     40,7%   51.4%   +4.4%


       En tenant compte du % d’utilisation d’internet par les intermédiaires
       Av/TO, ce sont 68% des consommateurs qui ont réservé on line.

       Parallèlement, le déclin dans la vente via les AV (- 8%) est indicatif.
       Le score des TO est plus respectable, même si les ventes de forfaits
       ont connu une baisse de 0,4% pendant la période de référence.


Octobre2005
Holiday bookings, Mintel,2004
Internet access, ONS, dec 2004
                           10. Niches de marché : les seniors
                                  L’avenir passe par les seniors…
                                                  20 millions de pax de plus de 50 ans au R.U. en
                                                2004, soit 1/3 de la population.
                                                     en 2031, ils seront 27 millions.
                                                  Au cours des 30 prochaines années, ce marché
                                                augmentera de 35% alors que celui des adultes de
                                                moins de 50 ans déclinera de 5% - la part des femmes
                                                dans ce groupe augmentera considérablement.
                                                  plus de 40% d’entre eux partent au moins 3 fois
                                                par an.

                      Clientèle de plus en plus aventureuse, prête à voyager plus loin
                      et qui s’éloigne un peu des forfaits traditionnels.
                      Le recul du vieillissement lui permet de rester plus active.


Octobre 2005
Focus on older people, Census 2004, ONS
The world’s leading outbound markets, Mintel, Juin 2003
               10. Niches de marché : les célibataires
                                       Toujours plus nombreux!

En 2004, ils représentaient 25% des 25-64 ans!

Qui dit célibataire, dit:
• Clientèle plutôt jeune, égocentrique et
exigeante mais augmentation du nombre de
femmes célibataires de + de 45 ans.
• Fort pouvoir d’achat (£25 000 à £40 000 /an).



                Segment à étudier d’autant plus qu’en 2010 les célibataires
                seront plus nombreux que les personnes en couple!!!



Octobre 2005
Marketing to tomorrow’s consumer UK,
Mintel, janv. 2004
                           10. Niches de marché : les gays
                           Le poids grandissant de la £ rose…
            4% de la population britannique mais 7% du marché des vacances.
              Profil type:
              • entre 25 et 35 ans
              • CSP ABC1
              • Travail à temps complet
              • Revenus entre £ 20 000 et £ 29 000 / an
          77% de la population gay a accès à Internet
          contre une moyenne nationale de 47% et 12%
          de leurs réservations se font on line.

           Pas réellement d’exigence de produits
           spécifiques gay mais souhait d’un
           environnement non-hostile (accueil et service).


Octobre 2005
Gay holidays, Mintel, nov. 2004
       10. Niches de marché : les francophiles
          « French fanatics » ou cœurs fidèles…

  Les inconditionnels de la France
  représenteraient 5% de la population
  britannique, soit 3 millions de pax.

  Surtout des CSP A et B.


 Ils partagent une même vision de la France,
 terre de raffinement et d’art de vivre.


          Clientèle d’une grande fidélité mais exigeante. Elle s’attend à
          ce que sa passion soit payée de retour.


Octobre 2005
               10. Niches de marché : le golf
        Toujours à la poursuite d’une notoriété…
  Marché le plus important d’Europe: 1 465 000
  golfeurs inscrits au Royaume-Uni (51% prenant
  régulièrement des vacances “golf”).
  Saisonnalité des départs: avril 12%, mai 18%,
  juin 23%, septembre 12%, octobre 10%.
   Concurrence de l’Espagne et du Portugal.
  70% réservent leur séjour auprès d’un TO, mais
  la part des réservations en direct augmente.

         La France dispose d’une excellente infrastructure golfique
         mais peine à s’imposer par déficit d’image. L’offre française
         est perçue comme étant chère. Les courts séjours sont à
         développer.



Octobre 2005
               10. Niches de marché : le ski
                          Tout schuss…?
 Marché global estimé à 1,25 millions de pax.

 France: 1ère destination avec 36,1% de part de marché.

 Handicapée par le manque de flexibilité de l’offre.

  Réservations de dernière minute: les voyageurs
  souhaitent s’assurer des bonnes conditions climatiques.

     Marché mature où toute nouvelle progression ne peut
     se faire qu’au détriment de la concurrence (Autriche,
     Suisse, Italie, Amérique du Nord et Europe de l’Est).
     Concurrence des destinations soleil d’hiver plus
     diversifiées, plus flexibles, meilleur marché.


Octobre 2005
    10. Niches de marché : Tourisme d’affaires
    “La France : 2ème destination après l’Espagne”
 Dépense moyenne par personne et par séjour importante:
 £ 2000 sur les destinations court-courriers mais baisse
 de la taille moyenne des groupes (87 pers.) et de la durée
 moyenne du séjour (3 jours).
  Repli vers le marché domestique (30% des
 opérations). L’Europe continentale maintient ses
 parts de marché au détriment des longs-
 courriers (40% des opérations).
  Paris (7% du marché) passe derrière Barcelone
 (9%). Cannes (2%) revient dans le Top 10. Les
 destinations montantes: Lisbonne, Prague.


    La France représente 15% du marché, derrière l’Espagne (20%).


Octobre 2005
               La concurrence




Octobre 2005
               1. Etude de la concurrence


   Part de marché de la France face à ses concurrents
   La concurrence de l’Espagne
   Dépenses moyennes par personne, par séjour
   Provenance géographique
   Nouvelle concurrence




Octobre 2005
           2. Parts de marché face à la concurrence
         La France cède sa place de leader à l’Espagne!
                  2001     2002      2003       2004

   France         11959   12112     11957      11603
                                                            Evolution 03-04:
   Espagne 11790          12525    13763      13807         France:   -2,9 %
   Irlande        3390     3965      3913      4112         Espagne: +0,3 %
   USA            3990    3602      3613       4173

   Comme prévu, l’écart entre la France et l’Espagne s’est largement creusé
   en 2003, et se maintient en 2004. Les visites des Britanniques en France
   sont en baisse de 2,9%, contre +0,3% pour l ’Espagne.
   A noter toutefois les typologies de clientèle très différentes.


Octobre 2005
IPS Survey, ONS
                                    3. Espagne : notre rival n°1
                               Fréquentation globale des Britanniques

              16000

              14000


              12000

              10000
en milliers




              8000
                                                                                            France
                                                                                            Espagne
              6000

              4000

              2000

                 0
                      1985   1987   1989   1991   1993   1995   1997   1999   2001   2003


  Octobre 2005
  ONS
          4. Dépense moyenne par pax/séjour

           Nombre      Dépenses    Dépenses     Dépenses       Durée
En 2004   de visites    totales    moyenne      moyennes     moyenne
                         en £      s par jour   par visite      des
                                      en £        en £        séjours


France     11,6           3,5         51           307       6 jours
          millions     milliards



Espagne    13,8           5,9         43           427       10 jours
          millions     milliards

 Les dépenses par jour et par personne en France sont plus élevées.
 En revanche, la durée du séjour en Espagne étant supérieure, ses
recettes globales sont plus importantes.
 En moyenne, les Britanniques dépensent £ 364 par séjour en Europe.

Octobre 2005
ONS
                  5. Provenance géographique
La France et l’Espagne attirent deux clientèles différentes :

      France :
      • visiteurs originaires du sud de
      l’Angleterre et de la région de Londres.
      • Accès low-cost + ferries et tunnel.
      Espagne :
      • Visiteurs originaires du Nord de
      l’Angleterre et de l’Ecosse (recherche
      d’un climat plus ensoleillé).
      • Accès vols charters et low-costs.




Octobre 2005
ONS
                  6. Nouvelle concurrence

                    Péril en la demeure
  Les pays d’Europe centrale et de l’Est nouvellement
  entrés dans l’Union Européenne.
    Grande Europe classique mais renouvelée
    Dessertes low-cost : accès rapide et peu cher
    Hors de la zone euro
    Développement des courts séjours et city-breaks
    Une augmentation de 45% du nombre de visites
  des Britanniques en 2004


  L’Amérique du Nord ( USA surtout )
    Les effets du 11/09 se dissipent progressivement
    Faiblesse soutenue du $ par rapport à la £
    Visites en hausse de 15% en 2004



Octobre 2005
ONS
               La destination France




Octobre 2005
                     1. Données quantitatives




           11,6 millions de visiteurs britanniques en 2004
           (baisse de 3% par rapport à 2003).
           La durée moyenne des séjours est de 6 nuits.
           Dépense moyenne par personne et par visite en 2004 : £ 307.
           Tranche d’âge visitant le plus la France: 25-54 ans.


2005
IPS Survey, ONS
      2. Balance des échanges France/UK en 2004




       Britanniques en France :           Français en Grande-Bretagne :

       Visiteurs : 11 603 000 pax         Visiteurs : 3 252 000 pax

       Dépenses : £3,557 milliards        Dépenses : £ 770 millions

       Excédent substantiel en faveur de la France : £ 2,787 milliards

       Les Britanniques représentent 28% des visiteurs étrangers en
       France.


Octobre 2005
ONS
      3. Principaux marchés émetteurs de recettes

                                                                              Recettes
     En milliers       Recettes   Recettes   Recettes   Recettes   Recettes              delta
                                                                               2004
     d'Euros            1999       2000       2001      2002 (r)   2003 (r)              03-04
                                                                                (p)


      EUROPE           19,420     21,367     22,381     23,586     23,326     23,627     1.3%


      Royaume-Uni       3,848      4,429      4,838      5,146      4,936      4,931     -0.1%


      Allemagne         3,361      3,895      3,820      3,927      3,888      3,830     -1.5%


      Benelux           2,656      2,781      2,971      3,099      3,176      3,316     4.4%


      MONDE            29,401     33,299     33,675     34,190     32,349     32,832     1.5%


    La GB fournit à elle seule 20,8% des recettes européennes et 15% des
    recettes mondiales.


Octobre 2005
Banque de France, DT
       4. Régions de provenance et dépenses




         2004              visites en millions   £ en millions
        Londres                  2,439               711
        Reste Angleterre         8,373              2548
        Ecosse                    3,76               161
        Pays de Galles            4,14               137
        Total                   11,603              3557



Octobre 2005
ONS
                                    5. Moyens d’accès
                             Evolution modes de transport

            6000
            5000
            4000                                               Avion
            3000                                               Ferries
            2000                                               Tunnel
            1000
                  0
                      2000   2001     2002     2003     2004



           L’avion prend de la hauteur : +50% de passagers aériens entre
           2000 et 2004. Le Tunnel sous la Manche perd des parts de marché,
           et ce malgré l’excellente performance d’Eurostar.
           Les modes de transport se répartissent comme suit : Avion 32%,
           Ferries 38%, Tunnel 30%.


Octobrebre 2005
IPS Survey, ONS
       6. Croissance de l’activité des low-costs

 33 destinations low-cost vers la France depuis la GB.
 Dessertes au départ des capitales régionales
 britanniques vers les capitales régionales françaises :
 nouveaux bassins de clientèle.
 Diversification de l’offre en donnant accès aux courts-
 séjours surtout dans la moitié sud de la France (NB:
 certains, tels Flybe commencent à s’intéresser à la
 moitié nord: Bretagne).
 Tarifs extrêmement bon marché modulés selon la
 saison et les taux de remplissage.
 Plus de 3 millions de sièges mis en ligne en 2005.




Octobre 2005
             7. Dessertes low-cost en France

Destinations :
                 Marseille
Ajaccio
                 Montpellier
Bâle-Mulhouse
                 Nantes
Bastia
                 Nice
Beauvais
                 Nîmes
Bergerac
                 Paris
Biarritz
                 Pau
Bordeaux
                 Perpignan
Brest
                 Poitiers                  Principales
Carcassonne
                 Rennes                    compagnies
Chambéry
                 Rodez                     low-cost
Dinard
                 Rouen
Grenoble                                   Ryanair
                 St-Etienne
La Rochelle                                Easyjet
                 Strasbourg
Le Havre                                   Flybe
                 Toulon
Limoges                                    BmiBaby
                 Toulouse
Lyon
                 Tours

Octobre 2005
           8. Résultats et projections de performance

 Passagers transportés et estimations, en millions,
 par Easyjet, Ryanair et Flybe (toutes destinations)
   90
   80
   70
   60
   50
   40
   30
   20
   10
    0
             2004            2005     2006   2007   2008   2009


Octobre 2005
Mintel, Low-cost no frills airlines
       9. Destination France : bilan qualitatif




Octobre 2005
      10. Les produits phares : les “courts séjours”

                                        Le leader incontesté…

         Séjours de 1 à 3 nuits = 20% des vacances à l’étranger

         Croissance annuelle de 10% à 15%

         Dépenses moyennes par visite : £ 376

         Consommateur type: adultes en couple, souvent sans enfants
         et célibataires

                   Un marché en croissance constante qui, avec les nouvelles
                   dessertes low-cost à prix très compétitifs et l’augmentation de
                   l’achat de maisons secondaires, est promis à une belle
                   réussite.



Octobre 2005
The world’s leading outbound markets,
Mintel, juin 2004
      10. Les produits phares : les city breaks
Les grandes capitales européennes au coude à coude…
                 Paris est toujours leader avec 40% du trafic
                 enregistré en 2003, mais rencontre des
                 difficultés croissantes pour garder sa place face
                 aux autres capitales qui ont le vent en poupe
                 (Prague, Budapest, Barcelone, Londres).
                 Elles représentent une offre nouvelle et
                 investissent beaucoup plus sur le marché pour
                 bien asseoir leur notoriété. Il faudra réagir vite
                 et fort.
                 A noter qu’une partie de la clientèle
                 traditionnelle de Paris a été détournée par les
                 low-costs au profit des petites capitales
                 régionales très bien desservies.


Octobre 2005
   10. Les produits phares : circuits découverte

               Une recherche de l’authenticité

         Recherche de l’authentique et de l’art de vivre.
         De plus en plus plébiscités par les Britanniques,
         notamment par le Grey Market et les francophiles.




                 Au coeur du terroir



Octobre 2005
                10. Produits phares : le ski
         Un attrait conservé pour l’instant...
      Malgré une concurrence de plus en
      plus vive des produits soleil hiver, la
      neige française conserve son attrait
      auprès des skieurs britanniques.
      A noter que les pays de sports
      d’hiver s’unissent pour combattre
      ensemble la concurrence du soleil
      d’hiver des rivages méditerranéens
      et exotiques qui offre une diversité
      et une flexibilité plus grandes à une
      clientèle qui vieillit.




Octobre 2005
          10. Produits phares : soleil d’hiver
                Toujours plus accessibles…
       Le littoral méditerranéen et le sud-ouest sont bien irrigués en
       vols directs au départ de Londres, surtout par l’intermédiaire
       des low-costs offrant des tarifs aller-retour très compétitifs
       (Perpignan, Carcassonne, Montpellier, Nîmes, Toulon,
       Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Pau et Biarritz).




Octobre 2005
       10. Les produits phares : la remise en forme
                L’expansion du tourisme de bien-être
     Les Britanniques ont effectué 20 000 séjours à
     l’étranger liés à la remise en forme en 2004.
     Marché en forte augmentation représentant
     £ 50 à £70 millions.
     La cible première reste les femmes âgées de 25 à 44
     ans. Nouvelle cible : une clientèle plus jeune et les
     hommes.
     Souvent l’achat s’effectue sur le lieu de vacances
     quand l’offre est présente – plus rarement une
     motivation de départ à l’origine.
              Si la tendance britannique suit celle des USA , il faut prévoir une
              augmentation impressionnante des ventes de forfaits. Croissance
              de 15 à 25% sur les 2 prochaines années.

Octobre 2005
Spa Holidays, Mintel, Jan.05
 Tendances prévisibles 2005 par grands thèmes

 Short breaks / City breaks en hausse
  Les compagnies low-cost poursuivent mais à un rythme moindre
  l’accroissement de leurs dessertes, fréquences et capacité sur les
  principales capitales régionales.

  Vacances principales en difficulté
  Vont continuer à souffrir de la popularité des courts-séjours et de la
  concurrence des pays de la Méditerranée occidentale.
  Atomisation des séjours et réduction de leurs durées. Recherche de
  nouvelles destinations moins connues et plus authentiques (Hidden
  France).
  Ski/Montagne hiver
  Niveau d’intérêt en très légère progression par rapport à 03/04.


Octobre 2005
                                        Typologie des voyages
             De plus en plus de voyages indépendants…

      L’utilisation croissante de l’Internet, alimentée par le
      développement des compagnies aériennes low-cost se traduit par
      une croissance exponentielle des voyages indépendants : 69%
      actuellement , soit +10% par rapport à 2001. Cette tendance
      continuera à s’orienter à la hausse.
      La majeure partie des ventes provenant du marché organisé porte
      sur les vacances d’hiver (ski surtout).
      D’une façon générale, les séjours sont achetés de plus en plus
      tardivement pour profiter des nombreuses offres de dernière
      minute. Ils sont plus nombreux mais de plus courte durée.




Octobre 2005
The world’s leading outbound markets,
Mintel, juin 2003
                          Les hébergements
                                               Les Britanniques consomment
                           Hôtellerie de       majoritairement de l’hôtellerie
                           plein-air           (surtout ** et ***).
       10%     2%
                                               15% logent dans des résidences
                           Famille/amis
                                               secondaires quand ils viennent
                           (résidences
                                               en France (hébergement non
                           secondaires)
                    34%                        marchand)!! Ce secteur connaît
                           Hôtellerie,
 39%                                           actuellement un développement
                           parahôtellerie
                                               spectaculaire alimenté par les
                           avec restauration
                                               dessertes “low-cost”.
                           Locatif
                                               Le camping est en stagnation
             15%
                                               quantitative mais s’oriente
                           Autres              vers une demande de plus en
                                               plus qualitative.



Octobre 2005
                   Bilan



               Conjoncture 2005

               Conclusion




Octobre 2005
                  Conjoncture 2005

               La bonne santé économique de la GB – actuellement la
               plus performante en Europe. (La croissance est le
               double et le chômage la moitié par rapport à la
               France) et la stabilisation relative de la £ par rapport à
               l’€ sont garants d’une stabilité potentielle des visiteurs
               britanniques en France.
               Quelques inquiétudes quand même: la montée possible
               des taux d’intérêt, l’évolution du change et une
               situation internationale qui reste très volatile.( Proche
               et Moyen-Orient)




Octobre 2005
                               Conclusion
               FORCES                      FAIBLESSES
                                    - Qualité de l’accueil et du
              - Image forte
                                    service restant encore à
- Offre riche et très diversifiée   améliorer (déficience
                                    linguistique)
- Proximité rassurante
                                    - Destination peu motivante pour
- Qualité de vie
                                    les jeunes
- Climat plus agréable              - De façon générale: destination trop
- Patrimoine artistique et          élitiste, renouvellement insuffisant,
culturel                            manquant d’exotisme
                                    - Change peu favorable, mais + ou -
- Accès rapide et bon marché
                                    stable depuis janvier 2004
grâce aux compagnies à bas
prix                                - Perception d’une insécurité
                                    préoccupante
                                    - Manque de flexibilité de l’offre


Octobre 2005
                                   Conclusion
            OPPORTUNITES                              MENACES

                                          - Concurrence massive des nouveaux pays
- Cibler les marchés des célibataires
                                          d’Europe de l’est entrés dans l’UE. Ils
et des seniors en augmentation
                                          offrent nouveauté, patrimoine classique et
constante.
                                          prix imbattables car hors de la zone €.
- Recherche de nouvelles                  - Retour en force des USA dopés par un
destinations plus authentiques aux        change £/$ très favorable . Cette
saveurs ’terroir’: Hidden France.         concurrence s’exerce même sur les courts
-Développer les offres thématiques/       séjours (shopping à New York).
produits non liées au climat, tels les    - Les effets du 11/09 se dissipent et le
spas, le golf, le ski, la découverte du   public est prêt à repartir sur le long
patrimoine et la gastronomie.             courrier.
- Vocation de destination refuge en
                                          - Forte incitation à consommer les
période d’incertitude. La proximité
                                          vacances à domicile amorcée en 2003 par
est rassurante
                                          un été exceptionnel.



Octobre 2005
               Le marché britannique :
      malgré les aléas de la conjoncture…
 un retour fiable sur votre investissement !




Octobre 2005

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:6
posted:8/3/2011
language:French
pages:49