Docstoc

Rapport de Stage - PDF

Document Sample
Rapport de Stage - PDF Powered By Docstoc
					Rapport de Stage


le 22/05/2011 -
Cécile Brochard – étudiante distancielle licence professionnelle TAIS-CIAN
Dates du stage : 07/02/2011 - 01/07/2011
Entreprise : CREA (centre de ressources et d'études audiovisuelles/ Université Rennes 2)




Le CREA


Le CREA est le centre de ressources et d'études audiovisuelles de l'université Rennes 2.
Ses principales missions sont les suivantes :
   – Garantir, gérer le prêt et la maintenance du matériel audiovisuel de l'université
   – Accompagner, conseiller les services et personnels de l'université pour les
       investissements audiovisuels.
   – Assurer les prestations techniques audiovisuelles sur l'ensemble du Campus.
   – Réaliser, produire, accompagner la conception de documents audiovisuels et
       multimédias destinés à la formation ou à la valorisation de la recherche en
       production propre ou en co-production.
   – Administrer, gérer la Web TV de Rennes 2, l’Aire d’U, plateforme en ligne
       réunissant l'ensemble des productions audiovisuelles du CREA, en VOD.


Pour réaliser ces différentes fonctions, le CREA est divisé en différents secteurs :
   – Administration
   – Service aux usagers
   – Centre d'Ingénierie Multimédia
   – Production Audio-Vidéo


C'est dans cette dernière branche, la production audio-vidéo, que j'effectue mon stage
sous la direction de Sylvain Quiviger, depuis le 7 février 2011. Ce secteur assure la
réalisation des productions audio-visuelles du CREA, captations d'évènements, de
concerts, de cours ou de conférences, mais aussi reportages, documentaires. Y sont
réalisés les tournages, la post-production, l'encodage et la diffusion internet des
documents vidéos; ainsi que la prise de son, les mixagesn les masterings et la
sonorisation. Enfin, c'est aussi de ce secteur production audio-vidéo que dépend la régie
technique le Tambour (salle de spectacle et de projection de l'Université Rennes 2) .
Les différentes tâches qui m'ont été confiées au cours de ce stage             peuvent être
réparties en trois domaines principaux :
1/ Captation
2/ Prise en main / Connaissance du matériel
3/ Archivage




1/ Captation

Le CREA réalise de nombreuses captations, que ce soit au sein de la fac, pour des cours
ou des conférences, ou sur des évènements extérieurs, comme par exemple ElectroniK
ou les Transmusicales. Cette pluralité, cette diversité m'ont permis de découvrir les
différentes installations techniques, moyens matériels et humains mis en œuvre suivant
l'évènement et la demande, la nature du document filmé final.


Quelques captations auxquelles j'ai participé durant mon stage au CREA :

15/02/11 : Champs Libres à … Michel Serres -
http://www.sites.uhb.fr/webtv/appel_film.php?lienFilm=538

22/02/11 : Appalachian Spring - http://www.sites.uhb.fr/webtv/appel_film.php?lienFilm=545

18/03/11 : De Concert – Marion Rouxin, Tahin -
http://www.sites.uhb.fr/webtv/appel_film.php?lienFilm=547

01/04/11 : Les solides poreux : Une longue histoire et des solutions pour la planète -
http://www.sites.uhb.fr/webtv/appel_film.php?lienFilm=550

20/05/11 : De Concert : The Wankin Noodles – The popopopops -
http://www.sites.uhb.fr/webtv/appel_film.php?lienFilm=556




a/ Installation

Sur les premières grosses captations auxquelles j'ai participé dans le cadre de la licence
CIAN , comme par exemple la captation des Transmusicales au mois de décembre 2010,
l'installation des différentes caméras, le câblage et plus particulièrement le montage de
la régie vidéo m'ont paru très complexes. Je restais un peu perdue devant cet imbroglio
de câbles, ces multiples entrées et sorties du mélangeur panasonic hs400, de la grille
vidéo.
C'est grâce à des captations de moindre ampleur, et plus particulièrement celles de
conférences au sein de la fac ou lors des mardis de l'espace des sciences aux Champs
Libres, que j'ai pu appréhendé plus simplement la logique d'une régie vidéo, des
différents câblages et le fonctionnement du mélangeur.
J'ai pu ensuite m'entrainer à installer de petites régies, basées sur une captation avec
trois caméras robotisées, au sein du CREA.

Puis grâce aux explications et conseils de mon maitre de stage et des autres techniciens
vidéos, les derniers montages de plus grande ampleur (captation de concert avec 8
caméras, par exemple), les plans d'installation des caméras m'ont paru beaucoup plus
limpides et simples. Ainsi j'ai pu découvrir avoir acquis une certaine autonomie et une
plus grande maitrise depuis le début du stage.



b/ Cadre

Principalement cadreuse au cours de ces captations, j'ai pu prendre en main diverses
caméras et être confrontée à différentes manières de filmer.
J'ai commencé par cadrer avec des caméras sur pied lors des mardis de l'espace des
sciences aux champs libres, ou encore lors d'un concert au Tambour ou lors des
Transmusicales... Comme c'est celle que j'ai le plus expérimentée, c'est aussi la manière
de filmer que je maitrise le plus. Elle m'a permis de me familiariser avec des caméras
telles que la sony EX1 et EX3.
Une captation de concert plus récente au Tambour, dans le cadre de l'atelier CIAN, m'a
permis de tester la caméra portée, avec une EX1, ce qui m'a beaucoup plu même si cela
demanderait plus de pratique et d'endurance pour être mieux maitrisé.
Enfin, j'ai pu essayer à plusieurs reprises le maniement des caméras robotisées BRC 700
et 300, lors de conférences à l'université ou encore lors du concert ElectroniK. Il s'agit
d'une manière de filmer très différente, car le cadreur n'est plus en salle mais en régie,
ce qui donne un peu l'impression d'être à distance, éloigné de l'évènement filmé, mais
plus proche de la réalisation.



c/ Observation

Le fait d'être en régie permet en effet de se rendre compte du travail de réalisation, et
d'observer ses différents acteurs.
Il y a bien sûr le réalisateur lui même qui, en ce qui concerne les captations au CREA,
doit souvent assurer une réalisation en direct. C'est assez impressionnant de le voir
maitriser ainsi en temps réel les images de tant de caméras, et diriger, guider autant de
cadreurs.
Il est souvent aidé, lors des captations plutôt importantes, par un ou plusieurs assistants
réalisateur qui lui donnent des conseils ou lui font remarquer certaines images qu'il
n'aurait pas vues.




2/ Prise en main / Connaissance du matériel
Parallèlement aux captations, j'ai pu apprendre à mieux connaître le matériel au sein
du CREA, en prenant en main différentes caméras, leurs notices, mais aussi en
participant à la fabrication et à la réparation du matériel nécessaires aux captations.
a/ Atelier

C'est dans l'atelier du CREA que sont réparés et fabriqués câbles, tally (boitier surmonté
d'une led que l'on relie à la caméra, et qui s'allume lorsque celle-ci est à l'antenne) ou
modifiés le matériel vidéo pour qu'il soit plus adapté aux besoins des captations.
Dernièrement c'est le système HF des caméras portées qui a été modifié car l'émetteur,
enfermé dans un sac que le cadreur portait à l'épaule, chauffait et finissait par
décrocher. J'ai donc pu assister les techniciens pour concevoir un système permettant
d'accrocher l'émetteur au dos du cadreur, tout en le laissant le plus possible à l'air libre
pour qu'il chauffe moins.
L'atelier m'a aussi permis d'apprendre à souder, fabriquer, réparer des câbles,
alimentation, RJ45, BNC, XLR, multipaires...



b/ Studio Mussat

Le studio Mussat se situe à côté du CREA, dans le bâtiment Arts Plastiques de l'université
Rennes 2. Il s'agit d'un studio de tournage avec une installation et un patch lumière, et
une régie vidéo composée d'un mélangeur, d'une grille vidéo (entrée/sorties vidéos,
convertisseurs...) et de plusieurs moniteurs. Plusieurs réunions avec les autres
techniciens m'ont permis de faire des essais avec cette régie.
Ce studio permet aussi de faire des tests avant les captations. Avant le concert de fin
d'année de la licence CIAN par exemple, plusieurs essais ont été fait sur le Travelling que
le réalisateur souhaitait installer pour la première fois en milieu de salle et en hauteur,
sur des pieds de caméra. Des têtes robotisées permettant de manier des EX3, pas encore
essayées car empruntées pour la première fois à l'Opéra, ont aussi été testées ainsi que
le fonctionnement de leur télécommande.




3/ Archivage


a/ Encodage/ Archivage

Suite aux captations, la plupart des vidéos sont encodées puis mises en ligne sur l'Aire
d'U, la web tv de l'université Rennes 2. M'occuper de cette tâche m'a permis de me
familiariser avec les différents codecs et formats d'encodage choisis pour la diffusion sur
Internet, domaine qui me paraissait assez flou et embrouillé jusqu'alors.
J'ai aussi pu participer à la création des DVD de concert, par exemple, et observer le
travail de post-production et de montage précédent l'encodage.
Cela m'a également permis d'approfondir ma connaissance du logiciel de montage Final
Cut, de Studio DVD Pro ou encore de Compressor ...
b/ iTunes U

Dans le cadre de ce stage, on m'a confié la mission de numériser et/ou ré-encoder 150
vidéos réalisées par le CREA, afin de créer à terme une plateforme de vidéos en ligne
iTunes U. Environ 800 universités dans le monde disposent d'un tel site, proposant un
catalogue de vidéos sur internet.
J'ai donc réuni les différents masters des vidéos demandées, sur cassette beta, dvcam ou
sur dvd, puis les ai numérisés et/ou encodés au format demandé.
Cela m'a permis de découvrir, en plus de la numérisation à partir de divers supports,
l'étendue et la richesse des documents filmés réalisés par le CREA depuis sa création.




Conclusion
        Ce stage m'a permis de découvrir de nombreux aspects de la technique vidéo, de
suivre tout le processus d'une captation, depuis la fabrication et l'installation du
matériel jusqu'à la post-production et l'archivage, en passant par la captation en elle-
même, sa réalisation.
        Cette pluralité d'expériences et d'angles de vue a enrichi mes compétences et m'a
vraiment donné envie de poursuivre dans cette voie.
Pour l'instant, ce qui me plait le plus reste le cadre, et le moment de la captation en lui-
même.
        Dans les deux semaines à venir, le CREA participe à la captation de l'Enlèvement
au Sérail, à l'opéra de Rennes. Je devrais aider à la réalisation de courts reportages sur
le décor, la mise en scène, les costumes, et sans doute commencer à vraiment gérer la
post-production et le montage, domaine qui m'intéresse aussi beaucoup.

				
DOCUMENT INFO