Diapositive 1 - FileDen by shuifanglj

VIEWS: 157 PAGES: 148

									LES ANEMIES
                                 Question n°1
Parmi les mécanismes suivants, quel(s) est (sont) ce lui (ceux) qui est (sont)
responsables(s) d’une anémie microcytaire
A- Un défaut de synthèse de la chaîne de globuline
B-Une érythroblastopénie
C-Une carence en cobalamines
D-Une insuffisance de synthèse de la protoporphyrine
E-Une carence martiale
Réponse :
                                 Question n°1
Parmi les mécanismes suivants, quel(s) est (sont) ce lui (ceux) qui est (sont)
responsables(s) d’une anémie microcytaire
A- Un défaut de synthèse de la chaîne de globuline
B-Une érythroblastopénie
C-Une carence en cobalamines
D-Une insuffisance de synthèse de la protoporphyrine
E-Une carence martiale
Réponse :
                                ADE
                             Question n°2

Parmi les signes cliniques suivants, quels sont ceux qui font partie d’une
anémie ferriprive ?

A-Un syndrome pyramidal
B-Une koilonychie
C-Un ictère
D-Une langue lisse, dépapillée et luisante
E-Une perlèche
Réponse :
                               Question n°2

  Parmi les signes cliniques suivants, quels sont ceux qui font partie d’une
  anémie ferriprive ?

  A-Un syndrome pyramidal
  B-Une koilonychie
  C-Un ictère
  D-Une langue lisse, dépapillée et luisante
  E-Une perlèche
  Réponse :
……………………………………B D E ……………………………………………
                             Question n°3
Au cours d’une anémie ferriprive, le traitement martial doit être arrêté
après la normalisation de l’un de ces paramètres suivants :
A- Du fer sérique
B-Correction de l’anémie
C-Correction du VGM
D-Normalisation de la ferritine
E-Correction de l’hypochromie
Réponse :
                             Question n°3
Au cours d’une anémie ferriprive, le traitement martial doit être arrêté
après la normalisation de l’un de ces paramètres suivants :
A- Du fer sérique
B-Correction de l’anémie
C-Correction du VGM
D-Normalisation de la ferritine
E-Correction de l’hypochromie
Réponse :
……………………………D ……………………………………………………….
                             Question n°4
Parmi les médicaments suivants, quels sont ceux qui sont   susceptibles
  de provoquer une anémie hémolytique immuno-allergique
   A-La penicilline
   B-La rifampicine
  C-La primaquine
  D-L’alphamétyl-Dopa (Aldomet)
  E-Les céphalosporines
Réponse :
                             Question n°4
Parmi les médicaments suivants, quels sont ceux qui sont   susceptibles
  de provoquer une anémie hémolytique immuno-allergique
   A-La penicilline
   B-La rifampicine
  C-La primaquine
  D-L’alphamétyl-Dopa (Aldomet)
  E-Les céphalosporines
Réponse :
………………………………A B E ……………………………………………
                              Question n°5
Lors d’une anémie hémolytique, la présence de schizocytes sur le frottis
  sanguin permet d’évoquer :
  A-Un déficit en G6PD
  B-Un purpura thrombotique thrombopénique (PTT)
  C-Une sphérocytose héréditaire
  D-Une désinsertion d’une prothèse valvulaire
  E-Une anémie hémolytique et urémique
Réponse :
                              Question n°5
Lors d’une anémie hémolytique, la présence de schizocytes sur le frottis
  sanguin permet d’évoquer :
  A-Un déficit en G6PD
  B-Un purpura thrombotique thrombopénique (PTT)
  C-Une sphérocytose héréditaire
  D-Une désinsertion d’une prothèse valvulaire
  E-Une anémie hémolytique et urémique
Réponse :
………………………B D E ……………………………………………
                                 Question n°6
L’enquête étiologique d’une anémie hémolytique auto-immun peut
  révéler :
  A-Une leucémie myéloïde chronique
  B-Une leucémie lymphoïde chronique
  C-Un kyste de l’ovaire
  D-Un lupus systémique
  E-Une maladie de fanconi
Réponse :
                                 Question n°6
L’enquête étiologique d’une anémie hémolytique auto-immun peut
  révéler :
  A-Une leucémie myéloïde chronique
  B-Une leucémie lymphoïde chronique
  C-Un kyste de l’ovaire
  D-Un lupus systémique
  E-Une maladie de fanconi
Réponse :
……………………B C D …………………………………………………………
                               Question n°7
La sphérocytose héréditaire ou maladie de Minkowski-Chauffard :
  A-Est due à une anomalie enzymatique du GR
  B-Se transmet selon le mode récessif lié au sexe
  C-Son diagnostic repose sur la diminution de la résistance des
  hématies aux solutions salines hypotoniques
  D-Peut se compliquer d’une lithiase vésiculaire pigmentaire
  E-Est nettement améliorée par la splénectomie
Réponse :
                               Question n°7
La sphérocytose héréditaire ou maladie de Minkowski-Chauffard :
  A-Est due à une anomalie enzymatique du GR
  B-Se transmet selon le mode récessif lié au sexe
  C-Son diagnostic repose sur la diminution de la résistance des
  hématies aux solutions salines hypotoniques
  D-Peut se compliquer d’une lithiase vésiculaire pigmentaire
  E-Est nettement améliorée par la splénectomie
Réponse :
…………………………C D E ……………………………………….
                            Question n°8

Un patient est hospitalisé pour suspicion de déficit en
G6PD, citez 2 examens biologiques pour étayer le
  diagnostic
Réponse :
                          Question n°8

Un patient est hospitalisé pour suspicion de déficit en
G6PD, citez 2 examens biologiques pour étayer le
  diagnostic
Réponse :
1-Présence de corps de Heinz au Frottis sanguin ( bleu
  de crésyl)
2-Dosage de la G6PD à distance (1 mois)
    Question n°9 :
   Citez 2 étiologies d’une anémie aigue chez
    drépanocytaire homozygote de 3 ans.
       Réponse :
Question n°9 :
 Citez 2 étiologies d’une anémie aigue chez
  drépanocytaire homozygote de 3 ans.
 Réponse :

 1-Erythroblastopénie

 2- Séquestration splénique
                                 CAS CLINIQUE N° 1


Une jeune femme âgée de 25 ans issue d’un mariage consanguin consulte en
urgence pour des douleurs osseuses vives surtout au niveau du rachis et des 2
membres inférieurs avec notion d’ictère à répétition et des crises douloureuses
abdominales et osseuses depuis le jeune âge. L’examen clinique objective une
fièvre à 38°C, un ictère cutanéo-muqueux franc sans splénomégalie et un ulcère
chronique de la jambe gauche .
NFS :
GB = 18 000/mm3 ( PNN = 70% , lympho = 20%, érythroblastes = 10%)
Hb = 9g/dl, VGM = 95µ3, TCMH = 30pg, CCMH = 33%
Rétic = 320 000/mm3, Plaq = 280 000/mm3
Bilirubine totale : 90 µmol/l ( indirecte = 80 µmol /l)
                   CAS CLINIQUE N° 1
Question n° 10 :
Quel diagnostic évoquez- vous ?
Réponse :
  Question n° 10 :
Quel diagnostic évoquez- vous ?
Réponse :
            Drépanocytose
            homozygote
   Question n° 11:
Quel est l’examen qui permet de confirmer ce
 diagnostic ?
Réponse :
   Question n° 11:
Quel est l’examen qui permet de confirmer ce
 diagnostic ?
Réponse :
   Eléctrophorèse de l’Hb (Hb S> 50%)
   Question n°12 :
Quel sera brièvement votre attitude
 thérapeutique ?
Réponse :
   Question n°12 :
Quel sera brièvement votre attitude
 thérapeutique ?
Réponse :
          Hyperhydratation + Antalgiques
   Question n°13 :
   Citez 2 moyens de prévention de cette
    affection.
   Réponse :
   Question n°13 :
   Citez 2 moyens de prévention de cette
    affection.
   Réponse :
    Conseil génétique + Diagnostic anté natal
                                CAS CLINIQUE N°2
Un garçon âgé de 2 ans de parents consanguins, consulte pour asthénie et une

pâleur cutanéo-muqueuse intense. L’examen clinique trouve une énorme

splénomégalie à l’ombilic, un retard staturo-pondéral et un faciès mongoloïde.

La NFS montre :

GB = 8500 (PNN = 35%, lympho = 60%, M = 5%)

Hb = 5g/dl, VGM = 59µ3, TCMH = 16pg

Plaq = 320 000/mm3, Rétic = 100 000/mm3
                   CAS CLINIQUE N°2

Question n°14 :
Quel diagnostic évoquez-vous ?
Réponse :
                   CAS CLINIQUE N°2

Question n°14 :
Quel diagnostic évoquez-vous ?
Réponse :
        Question n°14 :
   Quel diagnostic évoquez-vous ?
        Réponse :
                Bêta thalassémie majeure
   Question n°15 :
   Quel est l’examen qui permet de confirmer ce
    diagnostic en précisant le résultat?
   Réponse :
    Electrophorèse de l’Hb ( Hb F>50%)
Question n°16 :
Citez 4 examens du bilan pré-transfusionnel ?
Réponse :
Question n°16 :
Citez 4 examens du bilan pré-transfusionnel ?
Réponse :

      Groupe sanguin + Phénotypage érythrocytaire
       + RAI +Sérologies virales +/- Ferritinémie
Question n°17 :
Quel est le traitement qui permet la guérison de cette
 affection ?
Réponse :
Question n°17 :
Quel est le traitement qui permet la guérison de cette
 affection ?
Réponse :
          Allogreffe de moelle osseuse
                                CAS CLINIQUE N°3
Un garçon de 12 ans sans antécédents pathologiques, de parents consanguins,
   consulte en urgence pour des douleurs lombaires, une asthénie importante et
   l’émission d’urines rouges.
L’examen physique trouve un enfant abattu avec une pâleur cutanéo-muqueuse
   importante sans ictère ni fièvre ni syndrome tumoral
Hémogramme :
GB = 7500/mm3 ( PNN = 70%, 1% Eosino, 4% monocytes, 25% lymphocytes)
Hb = 5g/dl , VGM = 90µ3, TCMH = 28pg, GR = 1,5M
Réticulocytes = 10%
Plaq = 250 000/mm3
Question n°18 :
Parmi les examens suivants, lequel (lesquels) vous demandez en
  priorité ?
   A-Ferritinémie
   B-Eléctrophorèse de l’hémoglobine
   C-Test de Coombs direct
   D-Frottis sanguin
   E-Dosage de l’haptoglobine sérique.
Réponse :
Question n°18 :
Parmi les examens suivants, lequel (lesquels) vous demandez en
  priorité ?
   A-Ferritinémie
   B-Eléctrophorèse de l’hémoglobine
   C-Test de Coombs direct
   D-Frottis sanguin
   E-Dosage de l’haptoglobine sérique.
Réponse :
                   C DE
Question n°19 :
Parmi les hypothèses diagnostiques suivantes, laquelle
  (lesquelles) vous paraît (paraissent) la(les) plus
  probables(s) ?
        A-Drépanocytose homozygote
        B-Anémie hémolytique auto-immune à auto-anticorps
          de type IgM
        C-Syndrome hémolytique et urémique
        D-Déficit en G6PD
        E-Maladie de Marchiafava-Michelli
Réponse :
Question n°19 :
Parmi les hypothèses diagnostiques suivantes, laquelle
  (lesquelles) vous paraît (paraissent) la(les) plus
  probables(s) ?
        A-Drépanocytose homozygote
        B-Anémie hémolytique auto-immune à auto-anticorps
          de type IgM
        C-Syndrome hémolytique et urémique
        D-Déficit en G6PD
        E-Maladie de Marchiafava-Michelli
Réponse :
                 B, D, E
                       CAS CLINIQUE N°3
Question n° 20 :
L’examen du FS (bleu de crésyl) révèle la présence de corps de Heinz
   Votre conduite thérapeutique immédiate est :
        A-Transfusion de concentrés de globules rouges phénotypés
           déleucocytés
        B-Corticothérapie par voie orale à la dose de 1mg /kg/j
        C-Echange plasmatique
        D-Acide folique par voie orale
        E-Splénectomie
Réponse :
                       CAS CLINIQUE N°3
Question n° 20 :
L’examen du FS (bleu de crésyl) révèle la présence de corps de Heinz
   Votre conduite thérapeutique immédiate est :
        A-Transfusion de concentré de globules rouges phénotypés
           déleucocytés
        B-Corticothérapie par voie orale à la dose de 1mg /kg/j
        C-Echange plasmatique
        D-Acide folique par voie orale
        E-Splénectomie
Réponse :
               A D
                                        CAS CLINIQUE N°4



A la suite d’un traitement par FEFOL (fer + Foldine) prescrit pour une anémie
macrocytaire arégénérative, un homme de 60 ans, gastrectomisé, consulte en
urgence pour des difficultés à la marche et des troubles de l’équilibre. L’examen
physique trouve un signe de Babinski positif aux 2 membres inférieurs avec des
réflexes ostéo-tendineux très vifs.
L’hémogramme montre une pancytopénie avec une anémie macrocytaire
normocohrome aregénérative .
                             CAS CLINIQUE N°4
Question n° 21 :
  Quelle est votre hypothèse diagnostique ?
Réponse :
                             CAS CLINIQUE N°4
Question n° 21 :
  Quelle est votre hypothèse diagnostique ?
Réponse :
            Anémie mégaloblastique par carence en vitamine B12
Question n° 22 :
Comment confirmer ce diagnostic ?
Réponse:
Question n° 22 :
Comment confirmer ce diagnostic ?
Réponse:


        Myélogramme + Dosage de la Vit B12
Question n° 23 :
Quelle sera votre conduite thérapeutique ?
Réponse :
Question n° 23 :
Quelle sera votre conduite thérapeutique ?
Réponse :
            Vit B12 : 1000 γ/mois en IM à vie
                                  CAS CLINIQUE N°5
Un malade âgé de 50 ans consulte pour une asthénie, céphalée, vertige évoluant
depuis 3 mois. Il signale un amaigrissement de 7kg en 2 mois.
A L’examen clinique, on note une pâleur cutanéo-muqueuse , une glossite , une
perlèche, une tachycardie et un souffle systolique d’allure fonctionnel
NFS : GB : 5000 /mm3, PNN : 3500 /mm3, lympho : 1500/mm3
   GR : 1 320 000/mm3         Hb : 8g/dl, VGM : 60fl, TCMH : 20pg
   Réticulocyte : 2%, Plq : 500 000/mm3
   Fer sérique : 40µg/100ml, CTF : 500µg/100ml
   Ferritinémie : 10µg/ml
Question n° 24 :
  Interprétez l’hémogramme
Réponse:
Question n° 24 :
  Interprétez l’hémogramme
Réponse:
            GB normaux, Formule normale
            Anémie hypochrome microcytaire arégénérative
            Hyperplaquettose-Thrombocytose
Question n° 25 :
Précisez le mécanisme de cette anémie
Réponse :
Question n° 25 :
Précisez le mécanisme de cette anémie
Réponse :
          Carence martiale
Question n° 26 :
Citez les examens à réaliser chez ce patient dans le cadre
   du bilan étiologique
Réponse:
Question n° 26 :
Citez les examens à réaliser chez ce patient dans le cadre
   du bilan étiologique
Réponse:
       Endoscopie digestive
Question n° 27 :
Quelle sera votre conduite thérapeutique ?
Réponse:
Question n° 27 :
Quelle sera votre conduite thérapeutique ?
Réponse:
 1-Traitement par le fer (200mg/j de fe metal) jusqu’à correction de la
ferritinémie
 2- Traitement de la cause( gastro-entérologie)
                                      CAS CLINIQUE N°6
Une femme de 70 ans sans antécédents pathologiques consulte pour céphalées,
vertiges, bourdonnements d’oreilles et dyspnée , une constipation d’installation
récente, un amaigrissement de 10 kg en 6 mois. L’examen clinique note une pâleur
cutanéo-muqueuse et altération de l’état général.
Biologie :
GB = 12500/mm3 (PNN = 10 000/mm3, lymphocyte = 2500/mm3 )
Hb = 7g/dl, VGM = 66µ3, TCMH = 20pg , Rétic = 30 000/mm3
Plaq = 500 000/mm3
VS = 80mm à la 1ère heure
Fer sérique = 40µg/100ml, CTFS = 250µg/100ml
Question n° 28 :
Précisez le mécanisme de l’anémie
Réponse :
Question n° 28 :

Précisez le mécanisme de l’anémie
Réponse :
           Anémie inflammatoire
Question n°29 :
Citez 4 examens biologiques à demander en priorité pour préciser
   le mécanisme de l’anémie.

Réponse :
Question n°29 :
Citez 4 examens biologiques à demander en priorité pour préciser
   le mécanisme de l’anémie.

Réponse :
            1- EPP (hyper α2)
            2-CRP
            3-Fibrinémie
            4-Ferritinémie
Question n°30 :
Quelle exploration à visée étiologique demandez-vous en
  priorité ?
Réponse :
Question n°30 :
Quelle exploration à visée étiologique demandez-vous en
  priorité ?
Réponse :
             Colonoscopie
ADENOPATHIES - SPLENOMEGALIE
                          Questions n°1 :
Sont considérées pathologiques les adénopathies suivantes :
  A- La présence d’ADPs coelio-mésentériques infra-
  centimétriques associées à une SMG
  B- La présence de 2 ADPs symétriques inguinales de 1.5 cm
  C- La présence d’une ADP de 5 mm épitrochléenne gauche
  D- La présence d’une ADP J-C gauche isolée de 1 cm de grand
  axe
  E- La présence dans le cadre d’une infection au niveau de la main
  droite et d’une ADP algique axillaire droite de 3 cm

Réponse :
                       Questions n°1 :
Sont considérées pathologiques les adénopathies suivantes :
  A- La présence d’ADPs coelio-mésentériques infra-
  centimétriques associées à une SMG
  B- La présence de 2 ADPs symétriques inguinales de 1.5 cm
  C- La présence d’une ADP de 5 mm épitrochléenne gauche
  D- La présence d’une ADP J-C gauche isolée de 1 cm de
  grand axe
  E- La présence dans le cadre d’une infection au niveau de la
  main droite et d’une ADP algique axillaire droite de 3 cm

Réponse :    ACE
                               Questions n°2 :
La ponction ganglionnaire :
A- Permet, en cas d’infection bactérienne, de faire un prélèvement de pus
pour culture microbiologique
B- Permet de faire une étude histologique et immuno-histochimique sur les
cellules ganglionnaires prélevées.
C- Se fait par ponction chirurgicale
D- permet un examen cytologique
E- Permet de retenir le diagnostic de maladie de hodgkin s’il met en
évidence la présence de cellules de Reed Sternberg.
Réponse :
                               Questions n°2 :
La ponction ganglionnaire :
A- Permet, en cas d’infection bactérienne, de faire un prélèvement de pus
pour culture microbiologique
B- Permet de faire une étude histologique et immuno-histochimique sur les
cellules ganglionnaires prélevées.
C- Se fait par ponction chirurgicale
D- permet un examen cytologique
E- Permet de retenir le diagnostic de maladie de hodgkin s’il met en
évidence la présence de cellules de Reed Sternberg.
Réponse :
                                  A,D
                        CAS CLINIQUE N°1
Une mère amène son enfant de 3 mois, correctement vacciné,
pour une tuméfaction axillaire gauche de découverte fortuite.
L’examen clinique trouve une ADP axillaire isolée de 1 cm de
diamètre mobile indolore. Le reste de l’examen est normale.
Questions n°3 :
Quel diagnostic évoquez-vous ?
Réponse :


Questions n°4 :
Quelle sera votre conduite ?
Réponse :
                        CAS CLINIQUE N°1
Une mère amène son enfant de 3 mois, correctement vacciné,
pour une tuméfaction axillaire gauche de découverte fortuite.
L’examen clinique trouve une ADP axillaire isolée de 1 cm de
diamètre mobile indolore. Le reste de l’examen est normale.
Questions n°3 :
Quel diagnostic évoquez-vous ?
Réponse :

                    BCGite

Questions n°4 :
Quelle sera votre conduite ?
Réponse :
CAS CLINIQUE N°1
Une mère amène son enfant de 3 mois, correctement vacciné,
pour une tuméfaction axillaire gauche de découverte fortuite.
L’examen clinique trouve une ADP axillaire isolée de 1 cm de
diamètre mobile indolore. Le reste de l’examen est normale.
Questions n°3 :
Quel diagnostic évoquez-vous ?
Réponse :

                     BCGite

Questions n°4 :
Quelle sera votre conduite ?
Réponse :

                   Abstention
                           CAS CLINIQUE N°2
Un enfant âgé de 15 ans consulte pour une fièvre à 39°C, asthénie
importante. L’examen clinique trouve la présence d’une angine
érythemato-pultacée ainsi que de nombreuses ADP diffuses cervico-
axillaires de petite taille mobiles indolores et une SMG à 2 cm du RC
La NFS ;
  GB = 18500 /mm3     PNN :50%     Lc:50%
Hb = 13g/dl
Plaq = 280 000/mm3
Le Frottis sanguin est fait essentiellement de lymphocytes, de cellules
d’allure lympho-plasmocytaire et de grandes cellules à cytoplasme
basophile et un noyau étendu à chromatine parfois nucléolée évoquant
des grands lymphocytes activés
                    Questions n°5 :
Quels sont les 2 diagnostics que vous évoquez ?
Réponse :
                     Questions n°5 :
Quels sont les 2 diagnostics que vous évoquez ?
Réponse :
        Leucémie Aigue

        Mononucléose Infectieuse
                   Questions n°6 :
Comment confirmer le diagnostic le plus probable ?
Réponse :
                   Questions n°6 :
Comment confirmer le diagnostic le plus probable ?
Réponse :
MNI test,

Sérologies virales (EBV)=IgM anti-VCA
                     Questions n°7 :
 Quelle sera votre attitude thérapeutique ?
Réponse :
Questions n°7 :
 Quelle sera votre attitude thérapeutique ?
Réponse :
              Traitement symptomatique

                 Antipyrétiques
                              Questions n°1 :
Un malade âgé de 20 ans est hospitalisé pour pancytopénie sévère,
   fébrile avec une SMG
Quel (s) diagnostic (s) évoquez-vous parmi ces affections :
   A- Hyper tension portale
   B- Leucémie Aigue
   C- Leishmaniose viscérale
   D- Lymphome Malin
   E- Aplasie médullaire
Réponse :
                              Questions n°1 :
Un malade âgé de 20 ans est hospitalisé pour pancytopénie sévère,
   fébrile avec une SMG
Quel (s) diagnostic (s) évoquez-vous parmi ces affections :
   A- Hyper tension portale
   B- Leucémie Aigue
   C- Leishmaniose viscérale
   D- Lymphome Malin
   E- Aplasie médullaire
Réponse :
                               BCD
                             Questions n°2 :
Chez un malade porteur d’une SMG citez parmi ces critères clinico-
  biologiques celui (ou ceux) qui évoque (nt) une hémopathie maligne :
  A- Une érythrose faciale
  B- Une hyperleucocytose avec myélémie
  C-Un retard de croissance
  D- Une anémie régénérative
  E- Un syndrome ganglionnaire diffus
Réponse :
                             Questions n°2 :
Chez un malade porteur d’une SMG citez parmi ces critères clinico-
  biologiques celui (ou ceux) qui évoque (nt) une hémopathie maligne :
  A- Une érythrose faciale
  B- Une hyperleucocytose avec myélémie
  C-Un retard de croissance
  D- Une anémie régénérative
  E- Un syndrome ganglionnaire diffus
Réponse :
                       ABE
Questions n°3 :
Devant une masse de l’hypochondre gauche citez 4
caractéristiques sémiologiques d’une SMG
Réponse :
Questions n°3 :
Devant une masse de l’hypochondre gauche citez 4
caractéristiques sémiologiques d’une SMG
Réponse :
          Superficielle
          Pas de contact lombaire
          mobile a la respiration
          Bord antérieur crénelé
Questions n°4 :
Devant une masse de l’hypochondre gauche difficile à déterminer chez
une malade obèse citez les 5 diagnostics différentiels en dehors d’une
SMG :
Réponse :
Questions n°4 :
Devant une masse de l’hypochondre gauche difficile à déterminer chez
une malade obèse citez les 5 diagnostics différentiels en dehors d’une
SMG :
Réponse :

    Une tumeur de la queue du pancréas
    Un gros rein gauche
    Une tumeur de l’angle colique gauche
    Une Hépatomégalie importante
    Une tumeur gastrique
                            Questions n°5 :

Quel moyen permet un diagnostic chez un malade présentant une SMG

isolée avec enquête étiologique négative ?
Réponse :
                            Questions n°5 :

Quel moyen permet un diagnostic chez un malade présentant une SMG

isolée avec enquête étiologique négative ?
Réponse :

                           Splénectomie
                   CAS CLINIQUE N°1

Mme L A âgée de 35 ans sans ATCDs pathologiques
présente depuis 2 mois un amaigrissement chiffré à 3
Kg, une fièvre oscillant entre 38° et 39°. L’examen
clinique est normal en dehors d’une masse de l’HCG.
Questions n°5 :
A quoi peut correspondre cette masse ?
   A- Une tumeur de la queue du pancréas
   B- Un gros rein gauche
   C- Une tumeur de l’angle colique gauche
   D- Une splénomégalie
    E-Une tumeur gastrique
Réponse :
Questions n°5 :
A quoi peut correspondre cette masse ?
   A- Une tumeur de la queue du pancréas
   B- Un gros rein gauche
   C- Une tumeur de l’angle colique gauche
   D- Une splénomégalie
    E-Une tumeur gastrique
Réponse :
                     ABCDE
                           Questions n°6 :
 Quels examens demanderez-vous de 1ère intention afin de confirmer la
  nature de cette masse ?
   A -ASP
   B -Un lavement baryté
   C-Une échographie abdominale
   D- Un scanner abdominal
   E- Une IRM abdominale
Réponse :
                         Questions n°6 :
 Quels examens demanderez-vous de 1ère intention afin de
  confirmer la nature de cette masse ?
   A -ASP
   B -Un lavement baryté
   C-Une échographie abdominale
   D- Un scanner abdominal
   E- Une IRM abdominale
Réponse :
                         C
On a complété les investigations par une NFS : GB = 3200/mm3
Hb = 8g/dl avec un VGM à 80fl   Plaq = 90.000/mm3. L’examen
radiologique abdominal demandé a objectivé la présence d’ADPs
profondes ainsi qu’une rate de 19 cm de grand axe homogène
Questions n°7 :
Quelles sont vos hypothèses diagnostiques :
  A-Tuberculose des organes hématopoïétiques
  B- Hépatite virale aiguë
  C- Lymphome
  D- Leishmaniose viscérale
   E- LAM
Réponse :
Questions n°7 :
Quelles sont vos hypothèses diagnostiques :
  A-Tuberculose des organes hématopoïétiques
  B- Hépatite virale aiguë
  C- Lymphome
  D- Leishmaniose viscérale
   E- LAM
Réponse :
                           ACD
Questions n°8 :
Parmi ces examens, quels sont ceux qui sont les plus pertinents à
réaliser en 1ère intention afin de confirmer le diagnostic :
      A- Recherche de BK dans les crachats
      B- Ponction-Biopsie ganglionnaire scanographique
      C- Biopsie médullaire
      D- Sérologie de la Leishmaniose
     E- Splénectomie diagnostique
Réponse :
Questions n°8 :
Parmi ces examens, quels sont ceux qui sont les plus pertinents à
réaliser en 1ère intention afin de confirmer le diagnostic :
      A- Recherche de BK dans les crachats
      B- Ponction-Biopsie ganglionnaire scanographique
      C- Biopsie médullaire
      D- Sérologie de la Leishmaniose
     E- Splénectomie diagnostique
Réponse :
                      BD
MALADIE DE HODGKIN
 Questions n°1 :
Au cours de la maladie de Hodgkin, sont considérés comme
  facteurs de mauvais pronostic :
  A/ Le type 4 histologique
  B/ Une lymphopénie < 600/mm3
  C/ Un âge > 45 ans
  D/ Un gros médiastin (M/T > 0,35)
  E/ Une anémie < 10g/dl

Réponse :
 Questions n°1 :
Au cours de la maladie de Hodgkin, sont considérés comme
  facteurs de mauvais pronostic :
  A/ Le type 4 histologique
  B/ Une lymphopénie < 600/mm3
  C/ Un âge > 45 ans
  D/ Un gros médiastin (M/T > 0,35)
  E/ Une anémie < 10g/dl
Réponse :

                       BCDE
                            Question n° 2 :

L’évolutivité clinique de la maladie de Hodgkin est appréciée par un
   ou plusieurs des signes suivants :
   A/ Poly-adénopathies très volumineuses
   B/ Amaigrissement important supérieur à 10 % du poids en 6 mois.
   C/ Nombreuses localisations viscérales.
   D/ Fièvre supérieure à 38°C depuis 2 semaines sans foyer
   infectieux apparent
   E/ Sueurs profuses
Réponse :
                           Question n° 2 :

L’évolutivité clinique de la maladie de Hodgkin est appréciée par un
   ou plusieurs des signes suivants :
   A/ Poly-adénopathies très volumineuses
   B/ Amaigrissement important supérieur à 10 % du poids en 6 mois.
   C/ Nombreuses localisations viscérales.
   D/ Fièvre supérieure à 38°C depuis 2 semaines sans foyer
   infectieux apparent
   E/ Sueurs profuses
Réponse :
                                B,D,E
Question n°3 :
Au cours de la maladie de Hodgkin, l’évolutivité biologique est jugée sur un
   ou plusieurs des signes biologiques suivants :
   A/ Augmentation très importante des LDH
   B/ Une hyperleucocytose>15.000/mm3
   C/ Une lymphopénie importante <8%
   D/ Une hypo-albuminémie
   E/ Une VS > 50mm à la 1ère heure
Réponse :
Question n°3 :
Au cours de la maladie de Hodgkin, l’évolutivité biologique est jugée sur un
   ou plusieurs des signes biologiques suivants :
   A/ Augmentation très importante des LDH
   B/ Une hyperleucocytose>15.000/mm3
   C/ Une lymphopénie importante <8%
   D/ Une hypo-albuminémie
   E/ Une VS > 50mm à la 1ère heure
Réponse :
                                      E
Question n° 4 :
Au cours de la maladie de Hodgkin sont considérés comme facteurs de
   mauvais pronostic :
   A- Age inférieur à 15 ans
   B- Gros médiastin
   C-Type 4 histologique
   D-Lymphopénie < 8%
   E- Mauvaise réponse au traitement
Réponse :
Question n° 4 :
Au cours de la maladie de Hodgkin sont considérés comme facteurs de
   mauvais pronostic :
   A- Age inférieur à 15 ans
   B- Gros médiastin
   C-Type 4 histologique
   D-Lymphopénie < 8%
   E- Mauvaise réponse au traitement
Réponse :
                                BDE
                       Question n° 5 :
Classez cette maladie de Hodgkin :
  - Fièvre à 38°C depuis 15j
  - amaigrissement de 10 kg en 6 mois
  - Polyadénopathies cervicales et inguinales
  - TDM : Adénopathie médiastinale latéro-trachéale,
  pleurésie gauche,       adénopathies lombo-aortique ,
  coeliomésentérique et iliaques.
  - Foie et rate normaux.
  - BOM : Moelle osseuse envahie par des cellules de Reed-
  Sternberg
  - VS = 100mm en 1ère heure
Réponse :
                       Question n° 5 :
Classez cette maladie de Hodgkin :
  - Fièvre à 38°C depuis 15j
  - amaigrissement de 10 kg en 6 mois
  - Polyadénopathies cervicales et inguinales
  - TDM : Adénopathie médiastinale latéro-trachéale,
  pleurésie gauche,       adénopathies lombo-aortique ,
  coeliomésentérique et iliaques.
  - Foie et rate normaux.
  - BOM : Moelle osseuse envahie par des cellules de Reed-
  Sternberg
  - VS = 100mm en 1ère heure
Réponse :
                    Stade IV B,b
                              CAS CLINIQUE N°1
Un malade âgé de 35 ans est hospitalisé en pneumologie pour dyspnée,
œdème du visage, une circulation veineuse collatérale thoracique avec à la
radiographie de thorax un élargissement du médiastin et une pleurésie gauche.
L’examen clinique ne trouve pas d’adénopathies périphériques ni d’hépato-
splénomégalie.
NFS :
GB = 12 800/mm3 (PNN = 85%, Lympho = 15%)
Hb = 8,5g/dl, VGM = 68µ3, TCMH = 22pg, Rétic = 20 000/mm3)
Plaq = 540 000/mm3
VS = 110 mm / 1ère heure
TDM : Nombreuses adénopathies médiastinales, volumineuses comprimant la
trachée et la VCS. Nombreux nodules pulmonaires. Pleurésie gauche.
TDM abdominale : Normale
Biopsie ganglionnaire sous scanner : Nombreuses cellules de Reed Sternberg
+ granulome inflammatoire.
A l’immuno-histochimie : Les cellules expriment fortement le CD15 et le CD30
Question n°6 :
Quel diagnostic évoquez vous ?
Réponse :
Question n°6 :
Quel diagnostic évoquez vous ?
Réponse :
                    MDH
Question n°7 :
Classez cette maladie en fonction des données cliniques et
biologiques fournies.
Réponse :
Question n°7 :
Classez cette maladie en fonction des données cliniques et
biologiques fournies.
Réponse :
                      Stade IV B,b
Question n°8 :
Y a t-il une urgence thérapeutique chez ce malade ? Si oui
laquelle ?
   Réponse :
Question n°8 :
Y a t-il une urgence thérapeutique chez ce malade ? Si oui
laquelle ?
Réponse :
              Syndrome Cave Supèrieur.
                               CAS CLINIQUE N° 2
Une jeune fille âgée de 20 ans est hospitalisée pour une fièvre au long cours,
amaigrissement important, des sueurs profuses évoluant depuis 7 mois.
L’examen clinique trouve un syndrome poly-ganglionnaire diffus cervico-axillo-
inguinal bilatéral et asymétrique avec hépato-splénomégalie
NFS :
GB = 16 400/mm3 (PNN = 82%, PNE = 3%, Lympho= 10% Mono = 5%)
Hb = 6g/dl, VGM = 68µ3, TCMH = 22pg, rétic = 30 000/mm3
Plaq = 640 000/mm3
VS = 140mm à la 1ère heure
Protidémie = 70g/l avec albumine à 24 g/l
Radiographie de thorax : Gros médiastin avec un rapport M/T = 0,38
TDM thoraco-abdominale : Nombreuses adénopathies médiastinales,
nombreux nodules pulmonaires, nombreuses adénopathies lombo-aortiques et
coelio-mésentériques, hépato-splénomégalie hétérogène.
Adénogramme : Nombreuses cellules de Reed Stemberg.
Question n°9 :
Quel diagnostic évoquez vous chez cette malade ?
Réponse :
Question n°9 :
Quel diagnostic évoquez vous chez cette malade ?
Réponse :

                       MDH
Question n°10 :
Quel est l’examen qui permet de confirmer avec certitude le
diagnostic ?
Réponse :
Question n°10 :
Quel est l’examen qui permet de confirmer avec certitude le
diagnostic ?
Réponse :
Biopsie ganglionnaire + Immunohistochimie (CD15,CD30)
Question n°11 :
Classez cette maladie.
Réponse:
Question n°11 :
Classez cette maladie.
Réponse :
                 Stade IV Bb
Question n°12 :
Quels sont les 4 éléments de mauvais pronostic chez cette
malade ?
Réponse :
Question n°12 :
Quels sont les 4 éléments de mauvais pronostic chez cette
malade ?
Réponse :
Hyperleucocytose
Anémie
Hypo Albuminémie
Stade IV
                               CAS CLINIQUE N° 3
Un homme âgé de 65 ans consulte pour une fièvre au long cours et une
sensation de pesanteur au niveau de l’hypochondre gauche.
Examen :
   - SPM à 10 cm associée à une HPM (FH à 15 cm)
Bilan biologique :
    NFS : GB : 2100/mm3, PNN : 1500/mm3 Lc : 400/mm3
       Hb : 8g/dl, VGM : 90 fl, TCMH : 32 pg, Retic :20.000/mm3
       Plq : 90.000/mm3
   VS à 150mm /1ère h
   Ph Alc 
TDM thoraco-abdominale :
    HPSM hétérogène
    Nombreuses ADP abdominales
Le diagnostic de lymphome hodgkinien a été suspecté
Question n°13 :
Quel sera votre démarche diagnostique ?
Réponse :
Question n°13 :
Quel sera votre démarche diagnostique ?
Réponse :

                  BOM
Question n°14 :
  Le diagnostic de LH étant confirmé, Classez cette
  hémopathie.
Réponse :
Question n°14 :
  Le diagnostic de LH étant confirmé, Classez cette
  hémopathie.
Réponse :
                   Stade IV B b
CAS CLINIQUE N° 4
Un homme âgé de 21 ans consulte pour une dyspnée et une toux sèche
associées à une fièvre et des sueurs nocturnes.
L’examen clinique est sans particularités en dehors d’une polypnée à
36 cycles/mn
La RX du thorax : élargissement médiastinal avec IMT :0.45
Biologie :
NFS : GB : 12800/mm3(PNN : 85%) , Lc : 15 %
     Hb : 8,5/dl ; VGM : 68µ3 ; TCMH : 22pg ; Retic : 20.000/mm3
     Plq : 540000/mm3
VS : 110mm à la 1ère heure
TDM thoracique : énormes adénopathies médiastinales et des 2 hiles
pulmonaires
Biopsie ganglionnaire sous scanner montre de nombreuses
cellules volumineuses à cytoplasme abondant et basophile avec un
 gros noyau irrégulier et très nucléolé et un important granulome
inflammatoire avec des PNN , PNE et des plasmocytes .
Question n°15 :
Quel diagnostic évoquez vous et comment le confirmer ?
Réponse :
Question n°15 :
Quel diagnostic évoquez vous et comment le confirmer ?
Réponse :
                          MDH, IHC
Question n°16 :
Compléter le bilan d’extension chez ce malade
Réponse :
Question n°16 :
Compléter le bilan d’extension chez ce malade
Réponse :

           TDM abdominale
          BOM
Question n°17 :
Classer cette maladie selon les données cliniques et
biologiques fournies .
Réponse :
Question n°17 :
Classer cette maladie selon les données cliniques et
biologiques fournies .
Réponse :
                   Stade II B b
                               CAS CLINIQUE N° 5
Une jeune femme âgée de 28 ans consulte pour tuméfactions cervicales
bilatérales sans notion de fièvre ni amaigrissement ni altération de l’état
général.
L’examen trouve des adénopathies cervicales et sus claviculaires bilatérales et
une splénomégalie à 4 cm du rebord costal.
Biologie :
NFS : GB: 13 500/mm3 (PNN: 9000/mm3 , Lc:2300/mm3)
Hb: 8,5 g/dl, VGM: 76 fl ,TCMH: 24pg Rétic: 25 000/mm3       Plaquettes:
    400 000/mm3
VS : 100 mm/1ère heure
Bilan hépatique : Normal
Biopsie ganglionnaire :Ganglion de taille augmentée, modifié par une fibrose
annulaire, renfermant quelques lymphocytes et surtout des cellules ayant un
aspect typique de cellules de Reed Sternberg , exprimant fortement les
antigènes CD15 et CD30. Les antigènes CD3 et le CD20 sont négatifs
Scanner thoraco-abdominal : Adénopathies médiastinales antérieures, rate de
18 cm de grand axe. Le foie est de taille normale et d’écho structure homogène
Question n°18 :
Déterminer le mécanisme de cette anémie
Réponse :
Question n°18 :
Déterminer le mécanisme de cette anémie
Réponse :

                 Inflammatoire
Question n°19 :
Quel est votre diagnostic ?
Réponse :
Question n°19 :
Quel est votre diagnostic ?
Réponse :

                  MDH
Question n°20 :
Classez cette maladie.
Réponse :
Question n°20 :
Classez cette maladie.
Réponse :
                    Stade III A b

								
To top