Docstoc

BANQUE ALGERIENNE DE DEVELOPPEMENT

Document Sample
BANQUE ALGERIENNE DE DEVELOPPEMENT Powered By Docstoc
					BANQUE ALGERIENNE DE DEVELOPPEMENT




     RAPPORT ANNUEL 2008
                                         CONSEIL DE DIRECTION




Président :

M. ALILAT Saddek     Directeur Général        Banque Algérienne de Développement

Membres :

Mme RELIMI Fatiha                             Ministère de l’énergie et des Mines
M.TADINIT Fayçal                              Ministère des Finances
M.GHANEM Mohamed Larbi                        Ministère des Finances
M.BAIS Idir                                   Ministère de l’Agriculture et de la Pêche
M.BELAHBIB Ali                                Banque d’Algérie
M.MAOUCHE Lounis                              Ministère des Ressources en Eau

M.MEFTALI Ali Représentant des travailleurs               Banque Algérienne de Développement
M.BOUBEHZIZ Mahmoud Représentant des travailleurs         Banque Algérienne de Développement


Secrétariat :

 M. HAMIMI Sid Ahmed Secrétaire Général       Banque Algérienne de Développement


Commissaires aux Comptes

M. Nourredine YAHI
M. H.H. SAHNOUNI




                                                 2
                          DIRECTION DE LA BANQUE



M. ALILAT Saddek             Directeur Général

M. HAMIMI Sid Ahmed          Secrétaire Général et Directeur de
                             l’Organisation et de l’Informatique

M. ABIDINE Kamel            Directeur du Crédit et des Relations Extérieures

M. LAISSAOUI Mohamed         Directeur des Finances et Comptabilité

M. LARABI Belkacem          Directeur d’Etudes chargé de l’Audit

Mme MOUCER Fatiha            Directrice du Personnel et des Moyens

M. MALEG M’hamed             Directeur de l’Equipement Public

M. SENNOUN Mohamed           Directeur des Etudes et Développement



Mme AIT SI LARBI Karima      Directrice Régionale Oran

M.BENSAID Ramdane            Directeur Régional Constantine

M. HADJELA Kamel             Directeur Régional Alger




                                    3
                                                   SOMMAIRE



I - CONJONCTURE ECONOMIQUE
    I.1 – Conjoncture mondiale
    I.2 – Conjoncture nationale

II - MISSIONS ET ORGANISATION DE LA BANQUE
     II.1 – Missions
     II.2 – Organisation

III - CHIFFRES CLES DE L’EXERCICE 2008

IV - RESSOURCES FINANCIERES EN GESTION

     IV.1 – Emprunts extérieurs contractés par la BAD
     IV.2 – Emprunts gérés par la BAD pour le compte de l’Etat
     IV.3 – Crédits internes long terme

V-   LES EMPLOIS

     V.1 – Concours au secteur productif
     V.2 - Concours pour le secteur de l’« équipement public »

VI - PARTICIPATIONS

     VI.1 – Participations dans les entreprises établies en Algérie
     VI.2 – Participations dans des entreprises établies à l’Etranger

VII - RESSOURCES HUMAI NES ET MOYENS MATERIELS

     VII .1 – Ressources humaines
     VII .2 - Formation
     VII .3 - Moyens matériels

VIII - COMPTES SOCIAUX 2008

     VIII.1 – Résolution du conseil de Direction
     VIII.2 - Postes de l’actif et du passif
     VIII.3 - Comptes de résultat
     VIII.4 – Engagements hors bilan

IX - BILAN DES OPERATIONS D’EQUIPEMENT PUBLIC

                                                     4
I - CONJONCTURE ECONOMIQUE

   I.1 - Conjoncture Economique Internationale

Durant l’année 2008, l’environnement économique mondial s’est caractérisé par l’apparition des premiers
signes de la crise financière internationale qui a pris naissance au Etats-Unis suite à la crise des crédits
subrime.

Les effets de la crise se sont fait sentir en premier au niveau des banques de premier rang aux Etats –Unis
et en Europe auxquelles ils ont fait subir d’importantes pertes et de dépréciations d’actifs. Des banques
internationales risqueront encore de subir d’importantes dépréciations additionnelles de leurs actifs car
elles rencontrent déjà beaucoup de difficultés pour reconstituer leurs fonds propres, pendant que la
croissance des crédits aux entreprises est fortement ralentie. Leur propagation vers l’économie réelle a
fait naître un début de ralentissement de la croissance de l’économie mondiale qui a vu apparaître les
premiers signes de faillites dans beaucoup de secteurs notamment celui de l’automobile et des
services avec leur lot des premiers licenciements.

Enfin, ils ont permis la résurgence de l’inflation mondiale, sous l’effet du niveau élevé des prix des
produits alimentaires et de l’énergie. En particulier, les prix des produits de base ont atteint des niveaux
historiquement élevés. Ainsi, le taux d’inflation aux Etats-Unis a presque doublé, pour atteindre 5 %. Dans
la zone euro, le taux d’inflation a atteint 4 %, représentant le double de son niveau à fin 2007.

Pour les économies émergentes et les économies en développement, elles sont particulièrement affectées
par les effets de la crise. En effet, pour un grand nombre de ces pays l’inflation constitue une
préoccupation grandissante. A fin 2008, le taux d’inflation est à deux chiffres . Aussi;
la très forte contraction des financements extérieurs et le durcissement de leurs conditions constituent un
choc externe de grande ampleur pour une grande partie des pays en développement.

Quant aux pays exportateurs de pétrole, ils ont été relativement épargnés par la crise grâce à l’importante
épargne accumulée ces dernières années, malgré la chute brutale du cours du pétrole qui est passé de plus
de 100 USD en 2007 à moins de 50 USD durant le deuxième semestre 2008..

I.2 - Conjoncture économique nationale

Les résultats enregistrés durant l’année 2008 par l’économie nationale sont dans l’ensemble positifs et ce
malgré l’apparition des effets de la crise financière internationale qui a engendré une chute brutale du
cours du pétrole durant le second semestre.

Les performances de l’année 2008 se présentent comme suit :

Le pib réel s’est établi en 2008 à 3 %, et de 5,8% pour le pib hors hydrocarbures. En moyenne la
croissance économique a progressé de 4,2% entre 2002 et 2008 contre 0,9% par an entre 1989 et 1998. En
volume, le pib a été multiplié par près de trois entre 2002 et 2008 passant de 57 milliards USD à 163
milliards USD.


                                                      5
Cette croissance continue à être générée essentiellement par les hydrocarbures , les autres secteurs
productifs notamment les BTP et l’agriculture commencent à progresser au rythme de 6% grâce à la
politique expansionniste budgétaire menée par les pouvoirs publics durant les cinq dernières années.

Grâce aux exportations des hydrocarbures et une gestion saine de la monnaie , le pays a conforté sa
position externe en accumulant une importante réserve de change qui a atteint, en 2008 ,138 milliards
USD.

Un excèdent commercial de 39 milliards de USD a été enregistré à fin 2008, en hausse de 20,12% par
rapport à 2007 grâce aux exportations qui ont atteint 78, 23 milliards de USD( en hausse de 30% par
rapport à 2007) devant les importations qui ont atteint 39,16 milliards de USD (en hausse de 42% par
rapport à 2007).

Cette excèdent est réalisé grâce à l’exportation des hydrocarbure qui représentent 97,6 % des ventes vers
l’étranger. Quant aux exportations hors hydrocarbures, elles ont enregistré une hausse de 42% en 2008
passant à1,89 milliards USD contre 1,33 milliards USD en 2007. Malgré cette hausse, les exportations
hors hydrocarbures restent marginales et représente seulement 2,42% du volume global des exportations..
Les produits hors hydrocarbures exportés sont constitués en grande partie par les dérives d’hydrocarbures,
les ciments hydrauliques, les produits des phosphates de calcium, l’ammoniac et les eaux minérales et
gazeuses.

Le trend haussier des importations de biens qui a caractérisé la période 2003 à 2007,
particulièrement en 2007 qui a enregistré un taux de croissance de 27, 4 %, est bien confirmé en
2008. Ainsi, les importations totales ont augmenté de 41,7% passant à 39,2 milliards USD contre
27,6 milliards USD en 2007. Les augmentations des importations ont touché l’ensemble des
groupes de produits. En effet, les hausses des importations destinées aux équipements qui
représentent 34% du total des importations sont passées de 8,7 milliards USD en 2007 à 13,2
milliards USD en 2008, soit une hausse de 52%. Les biens destinés à l’outil de production ont
connu une hausse de 35,2% soit 11,8 milliards USD, les importations des biens de consommation
alimentaire ont enregistré une hausse de 558% (7,7 milliards USD) et enfin les biens de
consommations non alimentaires avec une hausse de 22,3% soit 6.4 milliards USD. Ces
augmentations sont la conséquence du retour en force de l’inflation à l’échelle mondiale.
L’essentiel de ces importations ont été pays en cash.

La stratégie de désendettement a permis de ramener la dette externe à 4,9 milliards USD contre
25,3 milliards USD en 2000 ce qui a permit au pays d’être à l’abri de vulnérabilité ou de choc
externe inhérent à la situation de très forte contraction des financements extérieurs et de
durcissement de leurs conditions.

L’inflation est maintenue à un niveau supportable. Le t aux d’inflation est passé de 3.5% en 2007 à
3.9% en 2008 .Son évolution n’a pas suivi l’envolée des cours des produits de base importés .Ceci
a permit à la banque d’Algérie de maintenir son taux d’intervention à 4%.



                                                    6
Compte tenu de la disponibilité de fonds prêtables accrus et des besoins d’investissements
productifs, les crédits sains à l’économie ont augmenté en 2008 , d’autant plus que le stock
d’épargnes financières est bien accru sur les huit dernières années. Des montages financiers,
notamment de type « project finance » pour des projets d’investissement mixtes, ont contribué à
élargir le noyau d’absorption de « ressources stables » des banques au cours de l’année 2008.
Les investissements directs étrangers hors hydrocarbures ont enregistré un mo ntant de
5.25milliards USD en 2008 contre 3 milliards USD en 2007.

Le taux de chômage officiel du pays s’élève à 13,8%, il a été réduit de plus de la moitié en 7 ans,
il était de 30% en 2001. Dans le cadre du plan quinquennal 2009-2014, l’Etat table sur la création
de 400 000 nouveaux emplois. De quoi satisfaire les 300000 jeunes qui arrivent, chaque années,
sur le marché de l’emploi.




                                          Tableau récapitulatif
                         de l’évolution des principaux indicateurs économiques
                                             (milliards USD)

                indicateurs                  2007                2008

      PIB                                     135                162,9
      PIB hors hydrocarbures                  74.4               89,6

      Balance commerciale                     34,7                42

      Solde balance des paiements             29,2                32

      Encours de la dette extérieure          5,2                 4.9
      Ratio service dette                    3.8%                 3%
      extérieure/exportations
      Taux d’inflation                       3.5%                3.9%

      Réserves de change                     110,2               138,9




                                                 7
       II – MISSIONS ET ORGANISATION

       II.1 - Missions :

       Dans le cadre de ses activités, la Banque Algérienne de Développement assume deux missions .
       L’une concerne les activités de financement du secteur économique productif ; l’autre recouvre les
       activités de gestion de crédits budgétaires d’équipement , au nom et pour le compte du Trésor
       Public , essentiellement pour le développement des infrastructures économiques.

       II.2 - Organisation :

                                              Direction Générale


                                                                   Secrétariat Général
                               Juridique et
                               contentieux
                                                                   Audit et contrôle interne




Structures Centrales                                                                     Structures Régionales




Etudes       Crédit et de l’Etranger    Equipement Personnel Finances      Organisation
Et Développement                         Public et Moyens et Comptabilité et informatique




      Direction Régionale d’Alger         Direction Régionale d’Oran            Direction Régionale de
                                                                                    Constantine

                                                       8
                                                               Agence Annaba




III - CHIFFRES CLES 2008 :

                                                                            U.= 106 DA
BILAN                                                2007         2008         évolution

TOTAL du BILAN (opérations propres à la BAD)       149 098       166 110         11%

TOTAL du BILAN (opérations d'Equipement Public)    1 334 049    1 887 874        42%

FONDS PROPRES                                       -1 374          -906

ENCOURS CLIENTS                                    104 669       132 111         26%

ENDETTEMENT TOTAL                                  119 540       147 044         23%

DISPONIBILITES                                      3 142         9 669          207%


RESULTATS


PRODUITS FINANCIERS                                 3 148         5 886          87%

FRAIS FINANCIERS                                    1 775         3 783          113%

MARGE BRUTE                                         1 373         2 103          75%

FRAIS GENERAUX                                       360           386            7%

PRODUITS HORS EXPLOITATION                          12 911        3 500          -65%

CHARGES HORS EXPLOITATION                           25 012        4 702          -73%

RESULTAT NET                                        -11 123        440             -

EFFECTIF                                             368           367             -

                                               9
   IV - RESSOURCES FINANCIERES


Au cours de l’exercice 2008, les ressources financières, en gestion à la BAD sont constituées
essentiellement par des :

          o   emprunts extérieurs
          o   emprunts contractés auprès du Trésor
          o   ressources budgétaires
          o   ressources propres

IV.1 - Emprunts extérieurs :

IV.1.1 - Emprunts contractés par la BAD

Au cours de l’exercice 2008, aucun nouvel emprunt n’a été contracté. L’encours total des
emprunts est de 1,2 milliards de dollars soit l’équivalent de 87 milliards de DA.
Le reste à utiliser sur ces emprunts s’élève à 83 millions de dollars US.

Répartition de l’encours par monnaie :

              Monnaie                        Encours                   Reste à utiliser
                USD                      139.457.735,84                       -
               EUR                       759.971.102 ,93                58.568.663,44
               CAD                         5201000,00                         -

Répartition de l’encours par secteur :

Secteur                                      Encours
 Productif                                   1.1 Milliards USD
 Equipement public                           100 Millions USD




                                                10
IV.1.2 – Ressources gérées pour le compte du Trésor


IV.1.2.1 - Emprunts Trésor

Au terme de l’année 2008, 23 emprunts répartis entre huit (08) bailleurs de fonds d’un
montant de 497 millions USD sont en gestion à la banque. Aucun nouvel emprunt n’a été
confié à la banque durant l’exercice 2008.

Situation par monnaie des emprunts gérés pour le compte du trésor au 31.12.2008 :

             Monnaie                Montants utilisés           Reste à utiliser
               USD                   127 285 230.21              11 402 990.61
               EUR                    77 777 146.64              40 410 978.50
               CAD                     63873041.86                      -
               JPY                   241 053 404.00             1 701 946 596.00
              YRMB                   137 457 329.00                     -
               SAR                    14 165 002.60              69 834 997.40


IV.1.2.2 - Dons :

Cette année a été marquée par la prise en charge de deux nouveaux dons du gouvernement
Chinois d’un montant total de 60 millions YRMB confiés en gestion à la BAD , ceci porte le
nombre de dons en gestion à 13 pour un montant de 59 millions de dollars US.

IV.2 - Emprunts auprès du Trésor

Le Trésor a mis à la disposition de la BAD durant l’exercice 2008 des ressources d’un
montant de 25 milliards de DA destinés au financement de projets à l’indicatif de la SNTF et
de l’entreprise du métro d’Alger. Ceci porte le total de ces ressources à 157 milliards de DA,
soit un accroissement de 19 %.

IV.3 - Ressources budgétaires :

De 460 milliards de dinars en 2007, les ressources budgétaires sont passées à 502 milliards en
2008, soit un accroissement de 9 %.

Ces ressources se répartissent comme suit :
                                                          en milliards de DA
                                         2007           2008        Evolution


                                                11
      Crédits de paiement                  306          300            -2%
      Subventions                          154          202            31%
      TOTAL                               460           502            9%



V – EMPLOIS

V.1 – SUR EMPRUNTS EXTERIEURS :

V.1.1- Sur emprunts BAD :

En 2008, les utilisations restent concentrées sur le secteur des transports (SNTF, EMA) et ont
totalisé un montant de 47,2 millions Euros l’équivalent de 4,8 milliards de DA. Les utilisations
ont concerné les projets suivants :


   ENTREPRISE                        PROJET                        MONNAIE         MONTANT
      SNTF                 Acquisition de 17 autorails              EURO           31.722.551
 E.METRO ALGER        Acquisition de 14 trains électriques          EURO           12.004.659
   DHWALGER          Evitement de la zone de glissement du          EURO           3.481.576
                           collecteur du Grand Alger


Evolution des utilisations :
                                                                                  Milliards de DA
          2006                     2007                  2008                 Evolu.08/07
           3.7                      2.7                   4.8                     78%

V.1.2 - sur emprunts gérés pour le compte du Trésor :

En 2008, les utilisations ont atteint un montant de contre valeur 1.050.755.712 DA ventilées
comme suit :

                              PROJET                               MONNAIE      Montant utilisé
             Modernisation des systèmes budgétaires                  USD         1.397.583 .19
         Assistance technique au secteur des transports              USD         2.768.627.58
        Réalisation et équipement de 02 CFPAA à Alger                SAR         1.653.068.36
     Construction et équipement de 02 CFPA à Boumerdes               SAR         6.476.662.60
  Electrification des lignes ferroviaires de la banlieue d’Alger     EUR         5.552.704.29
   Reconstruction du secteur de l’éducation après le séisme          JPY        49.109.567.00
                         du 23 mai 2003.




                                                 12
V.1.3 : sur Dons :

Dans le cadre des dons confiés en gestion à la BAD, et au titre de l’année 2008, les utilisations
ont atteint le montant de contre valeur DA de 386.316.804 portant les utilisations au
31.12.2008 à 1,3 milliards de DA. Ces dons en gestion se répartissent comme suit :

                                         Montant du DON             Montant utilisé      Montant utilisé au      Reste à utiliser
                                                                      en 2008            31.12. 2008

Don FSD « santé »                        103273030 ,35 SAR          11 415 002 ,87 SAR         45 309 220 SAR      57 963 810,35
                                                                                                                             SAR
Don Fades « équipement de 03 centres                150 000 DKW         11 126,30 DKW          47.549 ,20 DKW     102 450,8 DKW
d’orientation pour les personnes
démunies
Don Fades « Bourse d’Alger »                        160 000 DKW         29 062,72 DKW             148 600 DKW        11 400 DKW

Don BID « Collecte déchets solides »                   200 000 DI            39 000 DI              161 000 DI         39 000 DI
Don Jica « Renforcement des                      594 000 000 JPY       174 820 000 JPY        590 200 000 JPY                   0
équipements de formation de l’institut
de pêche d’Alger »



V.2 – SUR RESSOURCES DOMESTIQUES :

V.2.1 - Sur ressources du Trésor :

Les décaissements de 2008 sur crédits à long terme sont de 28,3 milliards de DA et ont
bénéficié à la SNTF pour 52% et l’EMA pour 48%.

Par entreprise et projet, ils sont ventilés comme suit :

                                               Milliards de DA

Bénéficiaires                   Montant du crédit            Utilisations 2008               Utilisations cumulées
SNTF                                                  57                              14,7                     24,6
 64 automotrices                                                                      11.3
 17 autorails                                                                          1.6
  30 locomotives                                                                       1.8
EMA                                                85,6                               13,5                               32
Tramway Alger                                                                          0.9
Télécabines                                                                            0.9
Métro Alger                                                                           11.7




                                                       13
La situation consolidée par projet et par entreprise se présente comme suit au 31.12.2008 :

                                                                              U : Milliard de DA
    Entreprise              Projet           Montant crédit      Montant utilisé    Reste à utilise
      SNTF                17 autorails                  2.7                   1.8               0.88
      SNTF             64 automotrices                 45.3                  15.7               29.6
      SNTF              Equipement et                   1.3                      -               1.3
                         Maintenance
       SNTF             30 locomotives                     7.9                7.1                 0.8
       EMA               Métro d’Alger                    41.6               25.1                16.5
       EMA              Tramway Alger                     20.3                5.4                14.9
       EMA              Tramway Oran                       9.7                  -                 9.7
       EMA                 Tramway                       11.95                  -               11.95
                          Constantine
      EMA                 Télécabines                      1.6                1.4                 0.2
    KAHRAMA           Usine dessalement                   14.8               14.8                   -
                             Oran
      TOTAL                                          157. 00               71.40                85.60



V.2.2 - Sur ressources propres :

Les utilisations au titre des crédits de substitution sur emprunts extérieurs remboursés par
anticipation, accordés en 2008, s’élèvent à 0.26 milliards de DA et concernent :

           -   ENIP : 0,04 milliards de DA
           -   Algérie Télécom : 0.222 milliards de DA

Le crédit accordé à Algérie Télécom de 8 milliards de DA est échu depuis le 31.12.2007 et non
renouvelé.

La BAD a accordé en mars 2008 un crédit relais à ENTMV d’un montant de 300 millions de
DA pour une durée de 06 mois.

V.2.3 - Tableau récapitulatif des crédits internes :

                                                                     U : milliards de DA
                                   Montant accordé          Utilisations 2008 Utilisations cumulées
Crédits sur ressources trésor             157                      28.3                  71,4
Crédits sur ressources propres              9.8                  0.56                     9.7
Total                                      166.8                 28.86                   81.2


                                              14
V.3 – SUR RESSOURCES BUDGETAIRES

Durant l’année 2008, le plan de charge de la banque en matière de gestion des ressources
budgétaires destinées aux projets d’équipement public a continué de progresser.

L’autorisation de programme a augmenté de 26 %.

Une avancée importante est à noter en matière de capacité d’engagement des opérations
comme l’indique le taux de progression qui a été de 50% en 2008 en raison du rythme de
réalisation atteint par la réalisation des grands projets.

Aussi bien les crédits de paiement que les subventions ont progressé avec une part importante
pour les subventions (+ 31%)

En matière de consommation des crédits, la progression en 2008 a été de 63 %.

Il y a lieu également de noter que le projet d’autoroute Est – Ouest a subi en fin d’année une
modification dans sa structure de financement, en effet, il a été décidé que le coût de ce
projet sera à moitié financé en concours remboursable du Trésor.




V.3.1 – Opérations en portefeuille et autorisations de programme :

                       Nombre d’opérations              Autorisation de programme (milliards de DA)
               2007    %    2008     %     Crois.           2007          %    2008     %     Crois.
Total          761     100   798    100     5%              2999         100    3768   100     26%
Siège          512      67   533     67     4%              2702          90    3220    85     19%
D.régionales   249      33   265     33     6%               297          10     548    15     85%

La progression du portefeuille, en nombre d’opérations et en autorisation de programme a été
respectivement de 5% et 26%. 58 opérations nouvelles ont été prises en charge alors que 21
ont été clôturées. Les nouvelles opérations ont bénéficié essentiellement au secteur des
infrastructures (71%) et au secteur hydro-agricole (21%).

                Répartition des nouvelles opérations par secteur d’activité

secteurs                 Nombre           répartition        A.P. (109DA)         répartition
                         opérations
Hydro-agricole                12            20,7%                 58                 20%
Infrastructure                41            70,7%                 221                76%
économiques
Education formation            05           08,6%                 11                 4%
                               58           100%                  290               100%

                                              15
V.3.2 – Evolution des engagements

                                                            U : milliards DA
                                  Cumul.2007 Engagement2008     Enga.cumulés          Evolution
     Engagements cumulés             1888          933               2821                49%

Le montant de 933 Milliards de DA , engagé durant l’exercice 2008, a porté les engagements
cumulés au 31 Décembre 2008 à 2821 milliards de DA sur une autorisation de programme de
3768 milliards de DA, soit un taux d’engagement des dépenses de 75 %.


V.3.3 – Réalisation financière des opérations «d’Equipement Public»

       Crédits alloués en milliards DA

Pour l’exercice 2008, les crédits alloués par le Trésor aux opérations « d’équipement public »
gérées par la Banque se sont élevés à 502 milliards de DA contre 460 milliards de DA en 2007,
soit une progression de 9 %.

                                                  2007           2008        Evolu.
            Crédits de paiement                    306            300         -2%
                Subventions                        154            202         31%
                    Total                         460            502          09%

Les crédits de paiement sont affectés pour 300 milliards de DA à la couverture des dépenses
d’équipement public. Ils sont destinés aux administrations et 202 milliards de DA comme
subventions destinées aux EPIC. Avec le reliquat sur crédits de paiement 2007 d’un montant
de 316 milliards de DA (cp +sub.), le total des crédits disponibles durant l’exercice 2008
s’élève à 818 milliards de DA.

       Consommations de crédits

Les paiements destinés pour couvrir les dépenses des différents ordonnateurs sont passés de
295 milliards de DA en 2007 à 481 milliards de DA à fin 2008 soit une augmentation de 63%.
Ils ont bénéficié essentiellement aux secteurs des infrastructures économiques suivi par
l’agriculture et l’hydraulique, pour respectivement 65% et 34%. 2 milliards de DA ont été
consommés au titre du remboursement des crédits extérieurs.




                                             16
   Répartition et taux de Consommation des crédits par secteur d’activité
                                                                 U. milliards de DA
               Secteurs            Crédits alloués %       paiement       %      Taux Cons.
  Energie et mine                                  0.683                     0.001                0.15%
  Infrastructures économiques                        565       69              311 65%             55%
  Agriculture et Hydraulique                         218       27              161 34%             74%
  Education et formation                              21        3                5 1%              23%
  Services productifs                                  9        1                3                 33%
  Infrastructures. socio - culturelles            0,3440                     0.158                 46%
  Habitat                                              4                     0.928                 22%
            TOTAL GENERAL                            818     100               481 100             59%


V.3.4 - OPERATIONS EN PORTEFEUILLE :

Le portefeuille « Equipement public » comprend 798 opérations parmi lesquelles 56
opérations ont un coût unitaire qui dépasse 10 milliards de DA, le tableau ci-après reprend
quelques unes parmi les plus importantes :
                                                                                      Unité : DA
ORDONNATEURS.                   LIBELLES                        A.P             MT.ENG           MT.PAIE.
                                                                                FIN 2008         FIN 2008
   ANESRIF      SUB/ANESRIF REALIS.D’UNE LIGNE             182.000.000.000          0               0
                NOUVELLE DOUBLEE ELECTRIFIEE ET
                SIGNALISATION THENIA /BBA
   ANESRIF      REALISATION LIGNE NOUVELLE DOUBLEE         150.538.000.000   134.085.384.152   6.553.680.923
                ELECTRIFIEE ET SIGNALISATION OUED-
                TLELAT/TLEMCEN 130 KM
     EMA        REALISATION DU TRAMWAY D’ALGER             39.681.692.000    35.375.126.358    6.970.034.790
     EMA        SUB. L’EMA ETUDES ET REALISATIONS          30.418.308.000    26.075.338.637    4.288.004.808
                TRAMWAY DE CNE
     EMA        SUB. L’EMA ETUDES ET REALISATIONS          34.464.000.000    31.942.041.415    4.825.812.050
                TRAMWAY D’ORAN
     ADE        ALIMENT. EAU POTABLE DE TAMANRASSET A      177.100.000.000   135.610.737.809   50.394.061.766
                PARTIR DE A. SALAH
     ADE        RACCORD. « AVAL » DES STATIONS DE          75.300.000.000    37.705.452.651    11.583.407.988
                DESSALEMENT D’EAU DE MER
     ANA        REALIS. A.E.O CENTRE SUR 169 KM EN 02*3    170.000.000.000   163.565.558.861   80.880.081.057
                VOIES Y COMPRIS LES ECHANGEURS
     ANA        REALIS. A.E.O OUEST SUR 359 KM EN 02*3     261.000.000.000   248.468.604.905   98.279.529.475
                VOIES Y COMPRIS LES ECHANGEURS
     ANA        REALIS. A.E.O EST SUR 399 KM EN 02*3       351.000.000.000   340.736.495.446   89.996.049.747
                VOIES Y COMPRIS LES ECHANGEURS




                                                17
V.3.5 – Evolution des principaux agrégats de gestion




      900
      850
      800
                                                     nbre opérations
      750
      700
      650
                2005    2006     2007      2008
                           années




  m
      4000
  i
  l   3000
  l                                                      AP
  i
  a   2000                                               Engagements
  r
  d                                                      Paiements
  s   1000

  D         0
  A
                 2005    2006       2007     2008
                               années




                                                    18
VI –PARTICIPATIONS :

VI.1 - participations dans des entreprises établies en Algérie
                                         U : millions de DA
                     Date     capital Part dans l’entreprise         montant participation
   SOMITEXAL         1965      12,7              17%                         2,2
      SAFAM          1968       9,5              2,7%                        0,3
       SIBF          1990       300               10                          30
     TOTAL                                                                  32,5


Le nombre des participations de la BAD dans les entreprises basées en Algérie est passé de 9
pour un montant de 532,2 millions de DA en 2007 à 3 pour un montant de 32,5millions de DA à
fin décembre 2008. Dans ce portefeuille seule la SIBF est considérée comme saine, SOMITEXAL
ET SAFAM sont respectivement en voie de liquidation et de dissolution.

La baisse, en 2008, du portefeuille des participations de la BAD s’explique par :

D’une part, à la cession, au mois de mars 2008, de la participation de la BAD d’un montant de
500 millions de DA à l’ENIP. Cette cession a été opérée dans le cadre du processus de
fusion/absorption par l’ENIP.

Et d’autre part, à l’annulation des participations détenues dans des entreprise crées dans les
années 1960 qui n’ont plus d’existence légales. Il s’agit de SBS, SOPRIM, JEUNES BATISSEURS,
SADITH et SOCALDETH.

VI.2 – participation dans des entreprises établies à l’étranger

La banque BACE basée à ZURICH (Suisse) dont le montant de la participation de la BAD
s’élève à 20 millions de FS (1 168 millions de DA), soit 50% du capital.
Ses bénéfices antérieurs n’ont pas été distribués et ont toujours servi à renforcer ses fonds
propres.

L’entreprise de construction navale “Malta SHIPBUILDING » basée à Malte dont le montant
de la participation de la BAD s’élève à 1,8 million de LM (109,7 millions de DA).




                                               19
VII - RESSOURCES HUMAINES ET MOYENS MATERIELS ET INFORMATIQUE


VII.1 - Ressources humaines et Moyens Matériels

L’effectif de la BAD arrêté au 31 décembre 2008 n’a pratiquement pas évolué, il s‘est élevé à
367 agents contre 368 en 2007. Il est réparti comme suit entre siège directions régionales :

                                                                          Evolution
                                                  2007        2008
                                                                              %
                     Siége                         231            227       -2%
                    DR Alger                        44            45         2%
                DR Constantine                     38             38           0%
                Agence Annaba                       21             20          -5%
                   DR Oran                          34             37           9%
                   TOTAL                           368            367         -0.3%


21% de l’effectif de la banque est contractuel, soit 76 agents dont : 48 agents relevant du
siège , 7 agents à DR Alger, 14 de la DR Constantine et 7 agents de la DR Oran .


                Evolution des effectifs de 2006 à 2008

       année               Cadres               Maîtrises         exécution            Total
2006                 195                  106                65                  366
2007                 190                  109                69                  368
2008                 190                  110                67                  367

               Répartition de l’effectif par profil

            Profil                        Nombre d’ agents                    Répartition
        Universitaires                         101                              27,5%
        Professionnels                         118                              32,2%
        Para bancaire                          148                              40,3%
             total                             367                               100%

               Répartition par fonction

 Sur un effectif global de 367 agents, 59% soit 215 agents sont affectés aux fonctions de
soutien. Quant aux fonctions crédit et équipement public, elles occupent respectivement 19%
et 22% de l’effectif global.




                                                    20
VII.2 - Formation

Durant l’année 2008, le nombre d’agents ayant bénéficié d’actions de formation est de 109,
soit 30% des effectifs de la banque contre 137 agents en 2007. Ces formations sont axées sur
les métiers de banque et sanctionnées pour la plupart par des diplômes. Certaines actions sont
dispensées sous forme de séminaires.

A ce titre, 49 agents, soit 13% ( le même taux que celui de 2007) de l’effectif ont bénéficié
d’une formation diplômante de longue durée dispensée par la SIBF et l’INPED. Le reste de
l’effectif, soit 60 ont bénéficié d’une formation de courte durée (séminaires, ateliers,
journées d’étude) dans des domaines variés: finances, comptabilité, audit et crédits.

Parmi les actions de formation figure en bonne place celle des agents de différentes
structures auprès de l’ISGP pour les adapter aux nouvelles normes comptables en préparation
de la mise en place début 2010 du nouveau plan comptable. Cette formation, entamée en
2008, se poursuivra en 2009 et concerne un effectif de 40 agents dont 15 ont déjà bénéficié
de la formation.

La réalisation du programme de formation a nécessité environ 4 millions de dinars sur un
budget prévisionnel de 5 millions de DA soit un taux de réalisation de 80%.

VII.3 – Moyens matériels

Durant l’année 2008 des actions ont été lancées dans le cadre du renforcement et du maintien
des moyens matériels de la banque. Ces actions concernent :
- les travaux de réalisation du nouveau bâtiment administratif à Birkhadem ,
- l’installation des systèmes de détection incendie et deTélésurveillance,

VII.4 – Informatique

Au plan informatique, des actions d’amélioration et de renforcement des moyens
informatiques de la banque et des conditions d’exploitation ont été menées durant l’année
2008.

Dans ce cadre, il a été procédé à l’installation et la mise en service du nouveau logiciel de
comptabilité au niveau des 14 centres comptables. Des améliorations ont été opérées sur les
applications existantes et de nouvelles application ont été développées permettant le suivi
quotidien du portefeuille et la centralisation de l’ensemble des données relatives aux clients
de la Banque.

Aussi il a été procédé à l’installation du site Web de la BAD, la messagerie électronique est
disponible, mais il reste la mise en ligne du site.




                                               21
8.4 – Réalisations budgétaires

                                                                 U : DA
                     Prévisions      Prévision de         Réalisations         % de
                                     clôture                                réalisations
Investissements
Siège                  116 250 000          53 222 000         6 601 305            12,4%
Réseau                   5 183 000           5 226 000        3 685 025            70,15%

s/total               121 433 000          58 448 000       10 286 330             17, 6%
Fonctionnement
Siège                  251 596 000         258 496 000      224 035 052             86,7%
Réseau                 110 039 000         111 324 000       99 587 181             89,5%

 s/total              361 635 000         369 820 000      323 622 233              87,5%
total                 483 068 000         428 268 000      333 908 563                78%


Le budget prévu en clôture de l’année 2008 a été réalisé à 78%. La faible réalisation
enregistrée par le budget d’investissement prévu pour le siège est due au glissement du
planning de réalisation du nouveau bâtiment administratif à Birkhadem.




                                             22
VIII – COMPTES SOCIAUX 2008


VII.1 – Résolution du Conseil de Direction

Le Conseil de Direction de la Banque Algérienne de Développement, valablement réuni en
session ordinaire le 20 juillet 2009.

Après avoir :

            -   pris connaissance du rapport des commissaires aux comptes relatif aux comptes
                sociaux de l’exercice 2008 ;
            -   Après en avoir délibéré

et compte tenu de la résolution référenciée BAD/CDE 04/09 n°03/09 du 14 mai 2009, relative
à l’arrêté des comptes sociaux de l’exercice 2008 ;

- Approuve les comptes sociaux de l’exercice 2008, arrêtés à
          - Un total bilan de                          DA 166 110 134 520,17
          - et à un résultat net bénéficiaire de        DA    439 831 629,72

- Décide d’affecter le résultat de l’exercice 2008 conformément aux statuts :

           - 20% en réserves statutaires soit                DA 87 966 325, 94
           (Quatre vingt sept millions neuf cent soixante six mille trois cent vingt cinq dinars
            quatre vingt quatorze centimes)
           - 10% en réserves pour risques généraux soit      DA 43 983 162,98
            (quarante trois millions neuf cent quatre vingt trois mille cent soixante deux dinars
             Quatre vingt dix huit centimes)
           - 70% en report à nouveau soit                    DA 307 882 140, 80
           (trois cent sept millions huit cent quatre vingt deux mille cent quarante dinars
            quatre vingt centimes)

La présente résolution est adoptée à l’unanimité des voix des membres présents et votants




Fait à Alger le : 20 juillet 2009                            Le Président
                                                          M. ALILAT Saddek




                                               23
VIII.2 – Présentation des comptes sociaux


Les comptes sociaux de l’exercice 2008 sont arrêtés à un montant de cent soixante six
milliards cent dix millions cent trente quatre mille cinq cent vingt dinars algériens dix-sept
centimes     (DA 166 110 134 520 , 17) et qui est en augmentation de 11,4% par rapport à
l’exercice 2007. Cette évolution est due essentiellement aux évolutions des postes suivants :

►   A l’actif :

L’encours clients représentant 79,5 % du total bilan a augmenté de 26,2% par rapport à
l’année 2007. Cette augmentation est consécutive aux mobilisations sur prêts accordés sur
ressources Trésor au secteur des transports.
Les comptes de régularisation de l’actif représentant 11,9% du total du bilan ont évolué de
11 % consécutivement à la comptabilisation des intérêts non perçus sur prêts accordés sur
ressources du Trésor.

► Au passif :

Les dettes à long terme représentant 88,5% du bilan en augmentation de 23% suite aux
mobilisations des ressources du Trésor.




                                             24
                     BILAN DES OPERATIONS PROPRES A LA BAD

                                            U : 103 DA
                   ACTIF                    2007         %              2008 %   évo.
VALEURS REALISABLES ET DIPONIBLES           10 964 075 11%        9 669 061   6% -13%
CPTES DE REGUL ET DEBITEURS DIVERS          20 366 467 14%       22 238 936  13%   9%
Comptes de régularisation                     15 993 339 11%      17 867 694 11% 12%
Débiteurs divers                               4 373 128  3%       4 371 242  3%   0%
ENCOURS CLIENTS                            104 699 444 70%      132 080 795  80% 26%
- crédits extérieurs                          54 300 939 36%      54 927 924 33%   1%
- prêts directs                               50 368 505 34%      77 152 870 46% 53%
CREANCES DOUTEUSES                            1 898 938   1%      1 835 955   1%     -
 - PROVISIONS                                -1 898 938  -1%     -1 835 955  -1%     -
STOCKS                                             2 598  0%           2 769  0%   7%
AUTRES VALEURS IMMOBILISEES                   1 188 182   1%      1 357 238   1% 14%
INVESTISSEMENTS                                 784 174   1%        761 335   0%  -3%
RESULTAT DE L'EXERCICE                      11 122 840    7%                  0%     -
TOTAL ACTIF                                149 097 791 100%     166 110 134 100% 11%

PASSIF                                           2 007                2 008 %        evolu
COMPTES DE REGUL. ET CREDITEURS
DIVERS                                      10 697 914    7%     10 569 165     6%  -1%
- Comptes de régularisation                     223 387   0%       1 876 183    1% 740%
- Créditeurs divers                          10 474 527   7%       8 692 982    5% -17%
DETTES A COURT TERME
DETTES A LONG ET MOYEN TERME               119 540 337    80%   147 044 193    88%    23%
 - Emprunts extérieurs                       76 428 170   51%     76 420 934   46%      -
- Emprunts Trésor                            43 112 167   29%     70 623 260   43%    64%
PROVISIONS P/PERTES ET CHARGES               2 907 256     2%     2 921 654     2%     0%
ACTUALISATION TITRE BACE                     1 078 242     1%     1 257 398     1%    17%
INTERETS DE RETARD                           8 032 681     5%     8 159 372     5%     2%
CAPITAUX DE RESERVES                         6 841 360     5%     6 841 360    -3%      -
Capital                                         100 000    0%        100 000    0%     0%
Dotation Complémentaire au Capital                5 280    0%          5 280    0%     0%
Réserves                                      3 833 806    3%      3 833 806    2%     0%
Report à Nouveau                              2 165 767    1%      2 165 767    1%     0%
Ecart de réévaluation                           736 507    0%        736 507    0%     0%
RESULTAT EN INSTANCE D’AFFECTATION                              -11 122 840    -7%
RESULTAT AVANT PROVISIONS                                           439 832     0%

TOTAL PASSIF                               149 097 791 100%     166 110 134 100%      11%




                                      25
► Comptes de résultat

Au terme de l’exercice 2008, le total des produits financiers s’est élevé à 5,9 milliards de DA,
soit une augmentation de 87% par rapport à l’année 2007. Cette importante augmentation est
due essentiellement à l’importante évolution enregistrée par les intérêts sur crédits internes
et aux évolutions enregistrées par la commission de gestion au titre de l’activité équipement
public et des commissions de garantie.

Les frais financiers ont augmentés de 113% pour se situer à 3,7 milliards de DA, cette
évolution est due aux frais financiers constatés sur les emprunts du Trésor.

La marge brute s’est établie ainsi à 2,1 milliards de DA à fin 2008 contre 1.4 milliards de DA
en 2007, soit une évolution de 53%.

Les frais généraux ont augmenté de 7%. Ils sont passés de 359,6 millions de DA en 2007 à
386,4 en 2008. Cette évolution est du essentiellement à l’augmentation des frais du
personnel.

- les charges hors exploitation ont représenté, en 2008, 92% des charges passant de 2
milliards de DA à 25 milliards de DA. Elles sont essentiellement constituées des pertes de
change dues à l’actualisation du stock de la dette libellée en devises.
Le résultat net de l’exercice est de 439 ,8 millions de DA.




                                              26
                                COMPTES DE RESULTAT

                                                                               En milliers de DA
                                                     2 007      %            2008      %      évo
PRODUITS BANCAIRES                                   3 148 095 100%     5 885 862     100%     87%
 - int. et com. sur crédits extérieurs                1 801 564 57%      1 238 511     21%    -31%
 - intérêts et commissions sur cautions et
avals                                                   262 090    8%      427 557       7%    63%
 - commission de gestion "emplois de jeunes"                347    0%          153       0%   -56%
 - commission de gestion Equipement Public              593 343   19%      966 548      16%    63%
 - com. pour risque                                      41 298    1%       10 528       0%   -75%
                                                                                                 -
-   com. de gestion FIDA                                     31    0%                    0%   100%
-   intérêts sur prêts directs                          305 675   10%    3 199 292      54%   947%
-   intérêts sur dépôts Banques Nationales               61 586    2%       24 775       0%   -60%
-   commissions de gestion flat                          82 161    3%       18 497       0%   -77%
                                                                           769 785
frais financiers                                      1 774 686          3 783 161            113%

MARGE BRUTE                                          1 373 410          2 102 701             53%

MATIERES ET FOURNITURES                                    8 450  2%          8 306     2%      -2%
SERVICES                                                  62 097 17%         72 501    19%     17%
FRAIS DE PERSONNEL                                       233 946 65%        256 307    66%     10%
IMPOTS ET TAXES                                            4 124  1%             69     0%    -98%
FRAIS DIVERS                                               8 742  2%          7 341     2%    -16%
DOTATIONS AUX AMORTISSEMENT                               42 234 12%         41 869    11%      -1%
total frais généraux                                    359 593 100%       386 393    100%       7%
RESULTAT D'EXPLOI. AVT PROV.                          1 013 817          1 716 309             69%
DOTATIONS AUX PROVISIONS                                  35 011             76 331           118%
RESULTAT D'EXPL APRES PROV.                             978 806          1 639 978             75%
PRODUITS HORS EXPLOITATION                            12 910 855          3 506 031           -73%
CHARGES HORS EXPLOITATION                             25 012 501          4 706 177           -81%
RESULTAT HORS EXPLOITATION                          -12 101 646         -1 200 146            -90%
RESULTAT D'EXPLOITATION                                  978 806          1 639 978            75%
RESULTAT HORS EXPLOITATION                           -12 101 646         -1 200 146           -90%
RESULTAT DE L'EXERCICE                              -11 122 840            439 832


                                               27
VIII.3 – Engagements hors bilan

Le portefeuille des engagements hors bilan de la banque comprend :

- les engagements de financement sur ressources propres et sur celles du Trésor donnés aux
entreprises publiques ainsi que les émissions de garanties sur crédits extérieurs et de garanties
commerciales.
- les engagements de financement reçus du Trésor et sur crédits extérieurs ainsi que les
garanties émises par les banques commerciales au profit de la BAD dans le cadre des crédits
extérieurs rétrocédés.

        ► Engagements donnés

                                                                   Encours (en millions de DA)

-   engagement financement interne donné sur ressources Trésor                              85 800
-   engagement financement donné sur financement propre                                       60,7
-   garantie de remboursement sur crédits extérieurs                                       3 895,2
-   garanties commerciales données                                                          52 393
                              total                                                     142 148,9

         ► Engagements reçus


                                                                     Encours (en millions DA)
- Engagement de financement reçu du Trésor                                               85 800
- Engagement de financement sur crédits extérieur rétrocédé                               4 244
- Contre garantie reçue                                                                  52 393
- Garanties reçues de banques commerciales sur crédits                                   12 863
rétrocédés

total                                                                                   155 300




                                               28
                                                                           103 DA
                    RESSOURCES                              2007            2008
                COMPTES DE LIAISON                     -3 306 970      -3 306 970
        RECETTES EN INSTANCE D'IMPUTATION
              RECETTES DON SEOUDIEN
RECETTES EQUIPEMENT IMPUTABLE S/Crédits de Paiement   813 838 247   1 202 759 574
 RECETTES P/REMBOURSEMENT SUR CREDITS EXTERIEURS      179 865 579     179 931 388
        RECETTES EQUIPEMENT GESTION "EPIC"            326 482 478     496 902 746
                  DIVERS CREDOCS                        5 463 415         686 258
                    AVANCE DFC                                              4 002
               EMPRUNTS EXTERIEURS                     11 706 259      10 897 069
    EMPRUNTS EN INSTANCE REMBOURSEMENT ETAT




IX - BILAN DE L’EQUIPEMENT PUBLIC




                                        29
            TOTAL RESSOURCES                           1 334 049 008 1 887 874 067

                  EMPLOIS                                        2 007            2 008
          DEPENSES EN INSTANCE                                   3 130            7 821
      CREANCES DE FONCTIONNEMENT
 DEPENSES D'EQUIPEMENT antérieurs à 2008                  578 189 685      849 695 897
       DEPENSES D'EQUIPEMENT 2008                         271 546 675      435 380 254
           VERSEMENT A L'ACCT                             125 655 293      115 148 044
  AUTRES CREANCES DE FONCTIONNEMENT
COMMISSIONS - INTERETS & FRAIS S/EMPRUNTS                  52 741 859       53 061 947
   AVANCES AUX DIRECTIONS REGIONALES                      196 516 718      296 850 564
   UTILISATION SUR CREDITS EXTERIEURS                      17 788 150       28 909 980
               DISPONIBILITES                              91 607 497      108 819 560
              TOTAL EMPLOIS                            1 334 049 008 1 887 874 067




                                    ADRESSES

SIEGE SOCIAL

LOTISSEMENT MONT FROID, ZONKA - BIRKHADEM - ALGER –
B.P. 36 - CODE POSTAL 16 336
TEL. : (021) 55.22.89 à 99 (021) 55.55.17 FAX : (021) 55.58.34   (021) 55.55.17


DIRECTION GENERALE

 21, BD ZIGHOUT YOUCEF, ALGER
 TEL. : (021) 73.36.19 / 73.99.04


DIRECTIONS CENTRALES

                                      30
       Direction du Personnel et des Moyens
       Direction de l’Equipement Public
       Direction Finance et Comptabilité
       Direction Etudes et Développement
       Direction de l’Organisation et de l’Informatique

LOTISSEMENT MONT FROID, ZONKA - BIRKHADEM - ALGER –
B.P. 36 - CODE POSTAL 16 336
TEL. : (021) 55.22.89 à 99 (021) 55.55.17 FAX : (021) 55.58.34   (021) 55.55.17

       Direction des Finances Extérieurs
       Direction du Crédit

RUE IMAM EL BOUKHARI ( EN FACE LYCEE HAMIA) VIEUX KOUBA
TEL. : (021) 68.79.83 (021) 68.93.77 FAX : (021) 68.79.18 (021) 68.49.77




DIRERCTIONS REGIONALES

       Direction Régionale de Constantine (DRE)

ZONE INDUSTRIELLE DU 24 FEVRIER
B.P. 468 – CITE DU 20 AOUT – CONSTANTINE
CODE POSTAL 25 000
TEL. : (031) 66 49 27 (031)66 49 03 FAX : (031) 66 11 73

        Agence d’ Annaba

Bd Med SEDDIK BENYAHIA PONT BLANC ANNABA
                                           31
TEL. : (038) 84.01.13   (038) 84.00.19        FAX : (038) 84.05.20

         Direction Régionale d’ORAN (DRO)

R.N. N° 11 ZHUN USTO - ORAN B.P. 9351 - CODE POSTAL 31 100
TEL. / (041) 42.96.35 FAX : (041) 42.96.37

          Direction Régionale d’Alger (DRC)

LOTISSEMENT MONT FROID, ZONKA - BIRKHADEM - ALGER –
B.P. 36 - CODE POSTAL 16 336
TEL. : (021) 55.22.89 à 99 (021) 55.55.17 FAX : (021) 55.58.34 (021) 55.55.17




FILIALE A L’ETRANGER

BANQUE ALGERIENNE DE COMMERCE EXTERIEUR
Postfach 7484 - 8023 ZURICH (SUISSE)
TEL. : +41 44 218 50 60     FAX : +41 44 211 36 27
TELEX . : 812.017 (bace ch) E-Mail : info




                                         32

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:290
posted:6/3/2011
language:French
pages:32