Visite_de_Mr_Pascal_Sorgho_5eme_2011

					                                        Visite de Mr Pascal Sorgho

Mr Pascal Sorgho est venu nous rendre visite le 1er avril 2011 pour nous raconter comment vivent les
enfants à KAYA, au BURKINA-FASO, en Afrique de l’ouest. Les élèves du groupe de partage avaient
préparé des questions qu’ils lui ont posées.

Présentation du pays
Le Burkina-Faso est entouré par le Mali, le Niger, le Benin, le Togo, le Ghana et la Côte-D’ivoire. C’est
un pays Sahélien où existent 2 saisons : la saison sèche et la saison des pluies qui dure trois mois : juin,
juillet et aout. Les années où la pluie est bonne, la récolte est bonne et donc le peuple mange à sa faim.
La langue officielle est le français suite à la colonisation du pays par la France.

Mr sorgho, bien qu’originaire de Ouagadougou, la capitale, travaille pour le diocèse de Kaya et nous a
plus particulièrement parlé de cette région.

La vie à Kaya et dans son diocèse
Kaya se trouve au centre nord du pays et la ville est très sèche et chaude. En ce moment il fait à peu près
45° mais le record peut être de 50°. En période sèche, il ne fait jamais moins de 12°, ce qui est très froid
pour les Burkinabés. La ville de Kaya abrite 40 000 habitants dans une région où vivent des familles dont
90% sont agriculteurs. Pas de ressources dans le pays donc pas d’industrie. Très peu de commerces, si ce
n’est le marché et quelques petits commerçants ; pas de grande surface comme chez nous.
En ville, les maisons sont faites en parpaings mais dans les campagnes elles sont construites avec des
briques de terre pétrie.

Et si nous parlions d’ »Ecoles pour tous » et de son action ?
A la rentrée 2000, Mgr Kaboré, évêque de Kaya, nomme Mr Sorgho responsable de l’association « Ecoles
pour tous » dans le seul but de trouver des parrains aux élèves et de leur apporter une aide financière. En
effet ; les familles des élèves ne peuvent pas assurer le financement des écoles avec leur humble
contribution de 15€ par an (10000Fr CFA). Grâce à son action, l’association a permis de récolter des
fonds et donc de faire évoluer l’enseignement catholique de Kaya :
En 2000/2001 : 58 élèves dans 2 classes
En 2010/2011 : 12 écoles primaires, 4 collèges qui accueillent plus de 2000 élèves, garçons et filles : la
parité a été atteinte enfin après quelques débuts difficiles….
Aujourd’hui, 23% des enfants vont en cours ; il y a encore des progrès à faire …
Ces enfants font parfois entre 5 et 15 kms matin et soir, quelquefois pieds nus, pour commencer les cours
très tôt dès 7h. Ils transportent leurs affaires dans un humble sac de plastique ou plus souvent à la main.
Dans les écoles primaires, le repas de midi -un bol de riz- est assuré dans la plupart des cas. Le soir, ils
restent faire les devoirs dans leur classe car chez eux il n’y a pas d’électricité pour s’éclairer. Ils étudient
les mêmes matières que nous sauf les arts plastiques et la musique. Les collégiens ont obtenu 70% de
réussite au BEPC et ce bon résultat motive les parents à inscrire les enfants à l’école. Il manque donc de
locaux et d’enseignants pour accueillir tout le monde. Il s’ensuit une discipline très dure et une exigence
de résultat. Un enfant qui poserait des problèmes de discipline ou qui obtiendrait des résultats faibles
serait exclu de la classe définitivement pour laisser sa chance à un autre plus motivé. C’est pour cela que
les élèves de l’école et du collège sont très respectueux envers leurs enseignants. Dans certains cas, ils
portent un uniforme pour éviter la discrimination.

En conclusion
Si nous partagions un peu de nos richesses et de notre superflu et que nous accueillions en retour les
valeurs de respect de l’autre, de respect de l’Ecole et surtout leur joie de vivre quelle belle amitié nous
pourrions vivre ensemble.

                                                                  Résumé rédigé par Thérèse EVESQUE
                                                  D’après les notes de Maruska PIOLI et Illan DUPONT
                                  Merci à Louis BRUNET pour son interview menée d’une main de maître

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Stats:
views:9
posted:5/12/2011
language:French
pages:1