Docstoc

Page de garde - Download as PowerPoint

Document Sample
Page de garde - Download as PowerPoint Powered By Docstoc
					     Les défis du réendettement
       après PPTE et IADM

       6éme Conférence de la CNUCED
          sur la gestion de la dette

Panel : Dette souveraine post-restructuration

                              Michel CARDONA

     Directeur Général adjoint des Etudes et des Relations Internationales
                            BANQUE DE FRANCE
                                                                         1
 Les problématiques du réendettement
 après les initiatives PPTE/IADM
1. De nouvelles marges pour financer le développement des pays
   PPTE…
                ….mais la vulnérabilité persistante des pays PPTE rend
   nécessaire le respect des disciplines collectives par les emprunteurs et
   les créanciers

2. Les contraintes du réendettement :
        affecter les ressources nouvelles au développement économique
        préserver la soutenabilité à moyen terme de la dette

3. Quelles options pour un réendettement prudent et maîtrisé ?


                                                                         2
    1. Un double facteur de réduction de la
    dette
    Une conjoncture économique exceptionnellement porteuse
        La meilleure conjoncture depuis 30 ans:
            croissance supérieure à 6 %
            + 35 % exportations depuis 2003
        Une amélioration des conditions de financement


    L’ampleur des réductions de dette pour les 22 pays au point
     d’achèvement :
        Initiative PPTE : 67,7 milliards USD (VAN)
        Initiative IADM : 47,9 milliards USD (nominal)


     L’amélioration de la solvabilité des pays à bas revenus


                                                                   3
  1. L’amélioration de la solvabilité
                                                a s vn
                                                 i
                                               Rto aat    Rto ps
                                                           a s ot
                                                            i    -    a s ot A M
                                                                       i   -
                                                                     Rto ps I D
                                                      1          2         3
                                                PEe %
                                               PT ( n )   PEe %
                                                          PT ( n )      e%
                                                                        (n )
 éi
Bn n       e / I
            t
          dte P   B                                6,
                                                    73       1
                                                            5,3          11
          e c py d l dt / xo t n
            v            t    t i
          s r i e aé ea ee epraos                  1,
                                                    42       8           ,
                                                                         29
 u n Fs e / I
   k        t
Br i a ao dte P   B                                5,
                                                    74       7
                                                            4,7          17
          e c py d l dt / xo t n
            v            t    t i
          s r i e aé ea ee epraos                   1
                                                   2,5       1
                                                            1,5          ,
                                                                         46
 aeu r
Cm on dte P t
           e / I  B                                7,
                                                    66       2
                                                            1,7          3
          e c py d l dt / xo t n
            v            t    t i
          s r i e aé ea ee epraos                   2
                                                   1,5      3,2          ,
                                                                         15
 a
Mil        e / I
            t
          dte P   B                                11
                                                    1,9      3
                                                            7,6          27
          e c py d l dt / xo t n
            v            t    t i
          s r i e aé ea ee epraos                   4
                                                   1,6      5,8          ,
                                                                         43
 i r
Neg        e / I
            t
          dte P   B                                11
                                                    0,9      9
                                                            6,7          34
          e c py d l dt / xo t n
            v            t    t i
          s r i e aé ea ee epraos                  8,4      4,2          ,
                                                                         36
 ééa
Sngl       e / I
            t
          dte P   B                                8,
                                                    22       9
                                                            4,5          13
          e c py d l dt / xo t n
            v            t    t i
          s r i e aé ea ee epraos                   7
                                                   1,1      7,6          ,
                                                                         47
 or e M aqe o i e apr nul e a oe r n 20 e 05
          ,      na
Sucs:F I Bnu m d l ,Rpotane d l Zn f ac 04 t20
1
  one fn 00
 dnésài 20
2
            é    1
  one osa s u 1 d l ane e r nh e e u o ’ cèe e
                                   s
 dnésc nt t e a 3/ 2 e ’ né d f aci s m td pi tdahvm t
                                       n    n       n
3
  si a os M aqe o i e t F pu 06 20 pu e a e u)
     t      -      na
 etm i n F IBnu m d l e ADor20 ( 07 orl Cm on     r




                                                                               4
    1. Mais le contexte incite à une reprise de
    l’endettement

    D’importants besoins de financement nécessaires pour financer les
     OMD (150 milliards USD d'ici à 2015)

    Les dons ne seront pas suffisants

    Une nouvelle offre de financement qui s’affranchit des disciplines
     collectives
        Des politiques dynamiques de financement par les préteurs émergents
        La tentation des dettes gagées




                                                                               5
    2. Les risques d’un réendettement rapide et
    non maîtrisé
    Pour les pays en développement

        Une réédition des crises de surendettement, notamment en cas de
         retournement conjoncturel
        Le coût budgétaires élevé des financements non concessionnels
        Un gestion incohérente des richesses naturelles dans le cas de dettes
         gagées
        La remise en cause de la progression des dépenses de lutte contre la
         pauvreté

    Pour les créanciers internationaux

        Une remise en cause des efforts consentis et de l'efficacité attendue des
         initiatives PPTE et IADM
        Des pressions pour un réexamen des politiques d’aide



                                                                                     6
    2. La soutenabilité de l’endettement
    Trois objectifs du Cadre d'analyse de la soutenabilité de la dette :

        Evaluer le risque futur de défauts de paiement

        Guider les décisions d’emprunt des pays à bas revenus

        Inciter les bailleurs multilatéraux et bilatéraux à s’assurer du respect de la
         contrainte de soutenabilité de la dette avant toute décision de financement
                      S Si ’ e m a m ie d rr n
                       F u e t n x
                          s nt
                      D: el d dee m upn a eeo ae
                                 t i
                                   m a vu p m s
                                      r     f  c

                             tc e t ( V) n d
                             o d e e Ae e
                                  t
                             Sk den N %                  Si e l de %
                                                         ec e e e d
                                                          r da t n e
                                                          v      t

                                             et s
                                              et
                                             rc e                   et s
                                                                     et
                                                                    rc e
                           xr i s
                            pa
                             t o
                           eot n       P
                                       I
                                       B                 xr i s
                                                          pa
                                                           t o
                                                         eot n
                                            uérs
                                             dta *
                                            bg ie                  uérs
                                                                    dta *
                                                                   bg ie

             uéb
              a ae
              l
              i
             Qt fi l          0
                              10       3
                                       0       0
                                               20           5
                                                            1         5
                                                                      2
                              5
                              10       0
                                       4       2
                                               50           0
                                                            2         0
                                                                      3
             u éo n
              a
              l
              i
             Qt mn e
                  y e
             Qt fr
             ué t
              a o
              l
              i   e           0
                              20       5
                                       0       0
                                               30           5
                                                            2         5
                                                                      3
             r e bg i so o
              et dt e r n
                t  a    s
             *c eué r h ds
             oc : MB e n e r 0
              ue  It n m a m 0
                       q  d   s
             Sr sF e au oil, a25



                                                                                      7
3. Quelles options pour un réendettement
maîtrisé ?
   Ne pas céder à la facilité

   Eviter le « mirage » des financements non
    concessionnels, aux contreparties coûteuses

   Attirer les investissements internationaux

   Procéder à des arbitrages entre types d'endettement



                                                          8
3. Mettre en œuvre une gestion plus active
de la dette
   Diminuer les risques de change et augmenter la maturité
    de la dette

   Opérer des arbitrages entre ces choix

   Explorer les voies d’une meilleure gestion des cycles
    (fonds de réserve, rachats/échanges de dette)

   Etudier la possibilité d’un recours à des prêts contra-
    cycliques

                                                              9
3. Améliorer la gestion des finances
publiques
     Rechercher une plus grande efficacité et transparence
      de la dépense publique

     Renforcer le suivi des dépenses, par l’évaluation
      régulière des programmes

     Réserver les financements non concessionnels aux
      projets les plus rentables




                                                          10
3. Développer des marchés financiers en
monnaie locale
   Avantages attendus :

         Amélioration des modes de financement et de la gestion de la
          trésorerie des Etats

         Création d'incitations externes à la transparence et à une
          bonne gouvernance de l'Etat

         Première étape pour le développement de marchés financiers
          de la dette privée

         Réduction du risque de change global


                                                                       11
3. Développer des marchés financiers en
monnaie locale
   Le nécessaire respect de conditions :

         Transparence du budget de l’Etat

         Elimination du financement monétaire de l'Etat

         Libéralisation des taux d’intérêt et du fonctionnement du
          marché monétaire

         Mise en œuvre par la Banque centrale d’instruments efficaces
          de gestion de la liquidité du secteur bancaire



                                                                      12

				
DOCUMENT INFO