eContent

Document Sample
eContent Powered By Docstoc
					Contenu numérique Européen sur les
        réseaux mondiaux

         www.cordis.lu/econtent
            Roberto Cencioni

         Commission Européenne
    Direction Générale de la Société de
               l’Information
 Attributions de la Direction INFSO/D

• Recherche & Développement
  • IST (1999-2002) - Outils et Contenu Multimedia
      – Publication électronique et contenu Education & Training
      – Technologies du language écrit et parlé ...
• Stimulation du Marché
  • eContent (2001-2005)
• Initiatives politiques
   eGovernment et Information du Secteur Public
   Plan d’action Internet: Un Internet plus sûr, lutte contre le
    contenu illégal et préjudisciable.
           eContent
Un programme ciblé et orienté vers le
            marché




Stimuler le développement et l’utilisation d’un
contenu numérique Européen sur les réseaux
     mondiaux et promouvoir la diversité
 linguistique et culturelle dans la Société de
                 l’Information.
                 Rationel

                 Un contenu riche   Une forte tradition
L’ Europe a                           de publication


        Des atouts techniques
             (GSM, IDTV)        Des acteurs
                                 mondiaux


                  De publications
                  et de commerce
… mais             électroniques
manque...
                Quel contenu?

                 Défini par ses fonctions et le contexte:
Contenu                 information, transaction,
                            ludique, éducatif...




                     information publiée sur toute plateforme,
                                 du web classique
En ligne                      aux terminaux sans fil
                           et à la télévision intéractive



                               Les consomateurs
                               sont prets à payer
Haute qualité     un contenu d’une grande valeur ajoutée
                 culturelle, informationnelle ou éducative...
                        Défis

• Barrières génériques
  – Droit de copie numérique
  – Protection de la vie privée et du consommateur
  – Prix des télécommunications en Europe.
• Barrières spécifiques
  – Manque d‟exploitation of de l‟information publique
  – Fragmentation linguistique et culturelle
  – Accés aux investisseurs
 Faire de ces barrières des opportunités
       3 lignes d’action, 1 but: aider le
          développement du marché

• AL1 - Accroitre l’offre      45
  Améliorer l’accés à et       40
  augmenter l’usage de
  l’information (PSI)          35
• AL2 - Adapter l’offre        30
  Accroitre la production de   25            AL1
  contenu dans un              20            AL2
  environnement plurilingue                  AL3
  et multiculturel             15
• AL3 - Débloquer le marché    10
  Accroitre le dynamisme du    5
  marché du contenu            0
  numérique                         Budget
                   Lignes d’action

 Détails AL1 :
   Promotion des partenariats public-privé
   Etablissement de collection de données publiques
 Détails AL2:
   Définir des nouveaux partenariats et stratégies
   Raffermir l‟infrastructure: expertise, outils et services
 Détails AL3:
   Stimuler le commerce transfrontière en ligne des
     droits multimédia
    Niveler le fossé entre l‟industrie du contenu et les
     investisseurs and capital markets
             Philosophie et souhaits

• Stimulons l‟innovation commerciale, recherchons de
  nouveaux modéles de profit, partageons les bonnes
  pratiques
   – Investigons et experimentons de nouvelles stratégies, alliances,
     procédures et solutions...
• Créons de nouveaux partenariats transfrontaliers et
  inter-sectoriels
• Développons l‟usage de la technologie lorsqu‟elle aide à
  développer des nouvelles affaires
• Améliorons la sensibilisation et diminuons les barrières
  pour permettre l‟entrée de nouveaux partenaires
              Domaines couverts

• Contenu en ligne, services intéractifs
  – contenu du web, des services mobiles and de diffusion (video)
  – viable economiquement, modèle d‟affaire et de revenu
  – spécification “globale”, localisation et personalisation
• Groupes cibles
  – détenteurs de contenu publics et privés, grossistes et
    distributeurs de contenu
  – fournisseurs d‟accés Internet, opérateurs de télécommunication,
    fournisseurs informatiques
  – fournisseurs de service et d‟outils de commerce électronique
  – fournisseurs de service de traduction et de localisation
  – incubateurs et préparateurs d‟affaire, associations...
          Où en sommes nous?

• Adoption le 22 Décembre 2000
• Démarrage effectif: 18 Janvier 2001
• 100+ M€ sur 4 ans
• Etats Membres de l‟Union et les 3 pays
  AELE
• Premier Appel à Propositions publié le 15
  Mars 2001 avec un budget de 20 M€
• Second Appel prévu début Novembre 2001
  (domaine plus large, budget de 27 M€ )
      Aspects clés d’un projet européen

 “Consortium” transfrontière et pluridisciplinaire
     – minimum de 3 partenaires (“contractants”) de 2 pays
       or 4-5 partenaires de 3 pays
     – le partenaire principal gère le projet avec les services de la
       Commission
     – possibilité de sous-contractant
 Partage de coût (50% communautaire) et de risque
 Les Résultats appartiennent aux membres du consortium
   – Les droits de propriété doivent être traités dans le Consortium
   Dissémination publique des résultats non confidentiels
    pour faire connaitre les bonnes pratiques et sensibiliser l‟industrie
   La mise en oeuvre veut dire

• Project
  – N partenaires, financement de 50%
• Mesure d‟accompagnement
  – 1 à N partenaires, financement jusqu‟à100%
• Subvention
  – 1 partenaire, financement jusqu‟à 30%
• Etude et contrat d‟étude
  – 1 partenaire, financement 100%
  – Appel d‟offre
           Mise en oeuvre souple

• Dates fixes pour les “grands” projets de
  démonstration
  – 4-5 partenaires, 20-30 mois, jusque 1-2 m€
• Soumission continue pour les “petits” projets de
  “phase de définition”
  – 3 partenaires, 9-12 mois, jusque 0.25 m€
• Soumission continue pour les mesures
  d‟accompagnements et les subventions

• Appels d‟offres pour les études et autres
  services
Introduction à la ligne
      d’action 1
                 Rationel d’AL1

• L’Information du Secteur Public est mal
  exploitée
  – pas de base légale commune réglementant son
    accés et son utilisation
  – pas de principes communs pour sa réutilisation entre
    supports
  – pas de méta-données communes ni de service de
    référencement
  – coopération public-privée peu développée
• Désavantage flagrant avec les USA.
  – Ils possèdent une politique favorable pour l‟accés et
    l‟exploitation
  – Le contenu public y est une solide base d‟affaires
    AL1 en résumé




         Projects:
     exemples concrets
      de partenariats
     public/privé et de
       collection de
         données
        numériques
    Infrastructure: meta-
     données, outils de
          recherche
 The basis: actions politiques
Fondement:Policy actions
           Champ d’action d’AL1
           Accroitre l’offre d’information


• Encourager les partenariats entre les
  secteurs public et privé
• Aider financièrement l’expérimentation
  – projects expérimentaux - poursuivre les actions
    préparatoires et démonstratives d‟INFO2000
  – collections pan-europénnes de données
  – liens forts avec les autres politiques européennes

        Cas des pays candidats et des
         applications pour mobiles
               Ligne d’action 1.2
 Collections de données pan-européennes

• Objectifs
  – Etablir des méta-données communes pour les
    domaines clés de l‟information publique
  – Mettre en place des exemples relevants de collections
    de données trans-nationales
  – Développer des moteurs de recherche et des services
    de référencement
• Acteurs
  – propriétaires et gestionnaire d‟information publique
  – grossistes, façonniers, vendeurs de contenu
• Mise en oeuvre
  – projets de demonstration
  – projets de phase de définition et mesures
    d‟accompagnement
Introduction à la ligne
      d’action 2
       Contexte d’AL2


    Un marché unique de 370 millions
    de consommateurs?
     - nombreuses langues
     - nombreuses cultures
     - diverses habitudes de
       consommation
      plusieurs stratégies
       commerciales
Une strategie multilingue et
multiculturelle peut faire la
        différence!
          Citations d’outre Atlantique

• La moitié environ des internautes ne sont pas de
  langue maternelle anglaise. - Global Reach
• En 2003, un tiers seulement des internautes sera
  américain, et les transactions hors des USA
  représenteront 56 % du commerce électronique
  mondial - International Data Corp
• Les internautes restent 2 fois plus longtemps et
  sont trois fois plus incités à acheter sur des sites
  qui parlent leur langue - Gartner
Ce qu’il en est aujourd’hui ...

                 ~ 50% des internautes ne
                 sont pas anglo-saxons
                 • 25% Europe
                 • 25% Asia

                 12% des pages
                 commerciales ne sont pas
                 américaines
                 • 17% in Europe (incl. UK
                   and IE)

                 ~ 65% du contenu du web
                 est en anglais
                 Barrières

Conclusions de l‟ Etude Préparatoire sur
“l‟adaptation linguistique et le potentiel
d‟exportation”:
– Où sont les affaires?
– Quelle recette?
– Fracture numérique
– Déficit de formation
– Liens manquants …

www.hltcentral.org/econtent
                    Rationel d’AL2

 Impératif politique:
  Améliorer la présence de l’Europe sur l’Internet
  – plus de contenu, meilleur et plus diversifié

 Impératif économique:
  Améliorer la compétitivité et les exportations
  – Favoriser la spécification et la production de produits “globaux”
    et localisables; réduire les délais et les coûts de mise sur le
    marché
  – Permettre la disponibilité de services aptes à servir les
    communautés nationaleset linguistiques
  – Mettre en oeuvre la stratégie „pensons globalement, agissons
    localement” (et vice-versa!)
              Présence sur la TAM
Un processus d’identification des bonnes pratiques

• Spécifications de site, création, acquisition de contenu,
  mise en forme multilingue et multiculturelle, visualisation
  multisupport, réutilisation, maintenance
• Développement de site multilingue et multiculturel
   – contenu informationnel propre
   – interface d‟utilisation, programmes utilitaires
     (documentation, fichiers d‟aide)
   – facilités de recherche et de personalisation
   – réutilisation multi-support
• La globalisation intégrale inclut de nombreux aspects:
  marketing, ventes, logistiques, légaux…)
                          Espace

• Segments
  – TAM commerciale (portails, “vortails”)
  – TAM professionelle (présentation de produits et services, vente,
    aprés-vente)
  – Services pour mobiles (du WAP, en passant par le GPRS, à
    l‟UMTS)
  – diffusion de media: video large bande & TV enrichie

• Acteurs
  – Elaborateurs de contenu, producteurs, metteurs en forme et
    distributeurs
  – fournisseurs de services internet et de plateformes de commerce
    électronique
  – fournisseurs de services et produits linguistiques
  – fournisseurs d‟équipements et de services de
    télécommunications ...
        Couverture du 1er Appel
• AL 2.1.1 Projets de démonstration - web
    Priorité au contenu commercial et professionel de la TAM
• AL 2.1.2 Projets de phase de définition
    Large couverture avec priorité au contenu de la TAM, des
    services pour mobiles et à large bande
• AL 2.1.3 Mesures d’accompagnement
    Large couverture, voir le programme de travail 2001-2002
• AL 2.2.1 Projets de démonstration - logiciel
    Priorité aux méthodes de développement du logiciel, aux outils-
    auteurs et de localisation pour une spécification multilingue et
    multiculturelle du contenu
• AL 2.2.3 Projets de démonstration - formation
    Développement de compétences allant d’écoles d’été
   á des produits d’auto-formation ou des séminaires.
           Partenariat & stratégies

• AL 2.1.1 Projets de démonstration
  • Projets complets
     – jusqu‟à 24-30 mois et un financement de 2 m€
     – centrés sur la TAM commerciale et professionelle
     – date fixe (15 Juin)
• AL 2.1.2 Projets de phase de définition
  • Faisabilité et plannification: comment étendre le
    groupe initial vers un partenariat plus large avec des
    plans solides
     – jusqu‟à 12 mois et un financement de 0.25 m€
     – ouvert àtous les segments de l‟Internet (cad les
       mobiles)
     – soumission continue à partir du 15 Juin
                 Couverture linguistique

Chaque projet doit traiter d‟au moins 3 langues:
• Langues officielles de l’Union
• Langues nationales des pays AELE (IC, LI, NO)
• Autres langues reconnues dans les pays de l’Union
   – dépendant d‟un projet à l‟autre
• Langues des pays candidats
   – le financement de partenaires de pays tiers dépend de la
     participation ce ce pays au programme (non assuré à ce
     moment)
• Autres langues hors-EU (ex: partenaires commerciaux
  importants)
   – lorsqu‟il est justifié par l‟intérêt communautaire et le potentiel
     d‟exportation; seuls les partenaires européens pourront être
     financés
         Méthodes et outils logiciels

• AL 2.2.1 Projets de démonstration
  • projets complets
     – jusqu‟à 24 mois et un financement d‟1 m€
     – dates fixes (15 Juin)
     – méthodes informatiques et outils pour la spécification de
        produits de systêmes-auteur et de localisation :
          • systême-auteur multilingue, automatisation des flux
          • traduction aidé par ordinateur, contrôle de qualité
          • gestion des versions et des modifications ...
• Acteurs
      – Association d‟utilisateur et de fournisseurs: services de
        traduction et de localisation des contenus, spécificateur
        de contenu, sociétés d‟informatique...
           Formation professionelle
• AL 2.2.3 Projets de démonstration
  • projets complets
     – jusqu‟à 24 mois et un financement d‟1 m€
     – date fixe (15 Juin)
     – formation post-universitaire pour des spécificateurs de
        multimédia, des “localiseurs”, des traducteurs etc:
          • techniques internet and media
          • spécifications globales de produits et techniques de
            localisation
          • aspects culturels, legaux and commerciaux
          • gestion de projet ...
• Acteurs
      – Partenariat privé-public: Sociétés internet, compagnies de
        localisation, centres de formation, écoles de commerce ...
   Opportunités concurentes en R&D

• Programme IST, Action cléIII
  – Technologies du language humain (HLT)
  • publication du 7me Appel prévue en juin
  • technologies de la prochaine génération de TAM
    multilingue
  • environ 12 m€ disponibles
• Programme de Cooperation Internationale
  (INCO)– Permettre la diversité linguistique
  • Appel ouvert jusqu’à mi-septembre
  • pays de l’EU et méditerranéens
  • environ 5 m€ disponibles
Introduction a la ligne
      d’action 3
                 Survol d‘AL3
    Etablir des ponts entre les industries du
  contenu numérique et le marché des capitaux

  AL 3.1.3 Mesures d’accompagnement

 Améliorer la sensibilisation et la
  dissémination de l’information
 Promouvoir les échanges
  – mettre en avant les échanges sur les bonnes pratiques
  – aider l‟accés à l‟expertise, rechercher de nouveaux
    moyens de rassembler les idées et les fonds
  – analyser les barrières du marché et les erreurs
  – construire sur des initiatives existantes et
    complémentaires
Aller de l’idée d’un projet à
 une proposition réussie
            Qui peut participer?

• Pays
   • les 15 Etats Membres de l‟EU
   • les 3 pays AELE: Icelande, Liechtenstein, Norvège
   • Pays tiers: en fonction de la signature d‟un accord
     de participation au programme
• Organisations (= entités légales)
   • Secteur privé
      – sociétés industrielles et commerciales
   • Secteur public
      – administrations, entreprises publiques, universités ...
   • Secteur associatif et non commercial
      – associations et groupes professionels...
                  Consortia

• Intérêts convergents
• Expertise complémentaire
• Participation active et équilibrée
• et en sus ...
   – Capacité et engagement àexploiter les
     résultats
   – Réactivité au marché
   – Orienté vers les besoins de l‟utilisateur
    survit au projet financé par l‟UE
                Aspects financiers

• Estimation budgétaire
  – projections de coûts réalistes, sur la base des coûts
    eligibles (voir le Guide)
• Schema de financement
  – par default FC (coût total) or FF (coût total avec frais
    généraux forfaitaires)
  – AC (coût additionel) réservé au secteur public et ses
    universités
• Paiements
  – 30% d‟avance à la signature du contrat
  – factures semestrielles sur la base de rapport de coûts
    constatés; paiement final aprés l‟approbation des
    derniers “delivrables”
               Coordination

• Le coordinateur du Consortium
  – expérience prouvée de gestion
  – expérience de projets internationaux
• rôle du coordinateur
  – interface entre le consortium et les services de
    la Commission
  – signature du contrat
  – administration du project (centralisation des
    dépenses de chaque participant)
• Coordinateur et partenaires
  – Assurance Qualité et délais
      Structure des propositions

• Part A - Informations Administratives
  – formulaires: résumé du projet, détails des
    participants, tableaux financiers

• Part B - Description du projet
  – texte libre(environ 15 pages)
  – formulaires: tâches et résultats
• Part C - Partenariat, administration et
  contribution aux politiques
  communautaires
  – texte libre (environ 7 pages)
          Leçons apprises dans les
          programmes précédents

• Contenu and partenariat
  –   objectifs trop generaux
  –   manque de fondement et/ou d‟innovation
  –   consortium deséquilibré
  –   responsabilités floues

• Plan et administration
  – liens manquants entre les objectifs et le plan de travail
  – pas de limitation de tâches mesurables
  – plan d‟administration pauvre
  – analyse des risques insuffisante etmanque de stratégie de
    repli
  – plans d‟exploitation des résultats et de dissémination vague
                  Agenda

 Premier appel - environ 20 m€
  –   15 Mars         Publication
  –   15 Juin         Fermeture
  –   Juillet         Evaluation
  –   Sep/Octobre     Négotiation
  –   Nov/Décembre    Contractualisation
 Second appel - environ 27 m€
  –   1er Novembre Publication
  –   31 Janvier 2002 Fermeture
  –   Fevrier         Evaluation
  –   Avril/mai       Négotiation
  –   Juin/Juillet    Contractualisation
                       Rappels

• Ayez une information exacte et à jour :
   – Décision sur le programme *
   – Plan de travail 2001-2002 **
   – Publication sur le Journal Officiel ****
   – Guide des proposants et formulaires associés ****
   – Notes de dossier sur les lignes d‟action ****
   – Modèle de contrat and conditions générales ***
• En cas de doute, contacter le bureau du programme
  ou consulter son site TAM
• Utiliser le mécanisme de pre-proposition pour vérifier
  l‟éligibilité et la pertinance de votre idée
           Plus d’information?

• Site TAM eContent :
      www.cordis.lu/econtent

• Bureau du programme eContent :
     couriel: econtent@cec.eu.int
     télécopie: +352 43013 4959

• D‟autres détails sur AL2, autres activités
  linguistiques et R&D:
      www.hltcentral.org/econtent
Merci de votre attention

				
DOCUMENT INFO