Docstoc

Masque powerpoint bleu

Document Sample
Masque powerpoint bleu Powered By Docstoc
					   STAGE 9823
Les systèmes ADC




 Animé par Philippe CATHELIN




                               1
SOMMAIRE


 GLOSSAIRE

 L’ADC

    ► L’ADC
    ► L’ADC 1ère génération
    ► L’ADC 2ème génération
    ► L’ADC 3ème génération
    ► CAS PARTICULIERS



•




                              2
GLOSSAIRE


ADC:                 Anti-Démarrage Codé.
APPRENTISSAGE:       Opération qui consite à initialiser les différents éléments
                            liés à l’ADC.
AUTHENTIFICATION: Processus permettant de vérifier l’identité d’un composant ou
                         d’une personne(mot de passe).
BSI:                  Boitier Servitude Intelligent.
CMM :                Calculateur Moteur Multifontions.
CPH :                Centrale de Protection Habitacle.
IDENTIFICATION :     Elle consiste à associer un composant à une identité
                             numérique (code).
POWER- LATCH :       C’est le temps entre la coupure du contact et la mise en
                             sommeil su calculateur.
RCD:                 Réveil Commandé à Distance.



                                                                                   3
L’ADC

Présentation:
   ►    Le système d’Anti-Démarrage Codé a pour fonction de protéger
        le véhicule contre le vol. Il est reconnu en classe maximale par
        les Assurances Européennes. Le dispositif doit être le plus
        transparent possible pour l’utilisateur .Cette dernière est intégrée
        dans l’électronique de contrôle moteur..

   ►    Le calculateur verrouillé interdit les fonctions de contrôle
        suivantes :

       •    le pilotage de l’injection et allumage pour les moteurs
            essence,

       •    le pilotage de l’injection ainsi que l’avance de l’injection pour
            les moteurs diesel.



                                                                                4
L’ADC

Présentation :
   ►    Il existe 3 types de systèmes :

       •   L’ADC 1ère génération

       •   L’ADC 2ème génération

       •   L’ADC 3ème génération




                                          5
L’ADC 1ère GENERATION

Présentation :
   ►   Il existe 2 types de systèmes :

       •   Clavier,

       •   Transpondeur.




                                         6
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►     Clavier
        •   Grâce à un code personnel, ce clavier permet le
            déverrouillage du système électronique

        •    L’utilisateur compose un code personnalisé à 4 chiffres sur un
             clavier placé dans l’habitacle, afin de déverrouiller le CMM (ou
             le module de pompe).




       Ce dispositif équipait
       les véhicules à partir de 1984




                                                                                7
L’ADC 1ère GENERATION

Synoptique :




                        8
L’ADC 1ère GENERATION

Rôle des boîtiers :
   ►    Clavier
       •   Il permet d’introduire un code confidentiel permettant le
           déverrouillage du calculateur d’injection ou du module de
           pompe.




                                                                       9
L’ADC 1ère GENERATION

Rôle des boîtiers :
   ►    Le module de pompe d’injection
       •   Il permet de faire la liaison entre le clavier et l’alimentions de
           l’électrovanne d’arrêt moteur.




                                                                                10
L’ADC 1ère GENERATION

Rôle des boîtiers :
   ►    Le boîtier de centralisation
       •    Il envoie les informations de commande de condamnation des
            portes pour le clavier.




                                                                     11
L’ADC 1ère GENERATION

Rôle des boîtiers :
   ►    Le CMM
       •   Il autorise le démarrage du moteur en fonction du code
           envoyé par le clavier.




                                                                    12
L’ADC 1ère GENERATION

Principe de fonctionnement:
   ►    Déverrouillage
       •   A la mise sous tension, le CMM envoie au clavier l’état dans
           lequel il se trouve (allumage des diodes rouge ou verte).

       •   Il se met ensuite en phase de réception.

       •   A la réception du code envoyé par le clavier, le CMM le
           compare à celui mémorisé.
           – Si le code est correct, le CMM se déverrouille.
           – Si le code est incorrect, il reste verrouillé.




                                                                          13
L’ADC 1ère GENERATION

Principe de fonctionnement:
   ►    Verrouillage
       •   A la coupure du contact, le clavier envoie au CMM le
           message de verrouillage après une commande externe:

           –   Condamnation centralisée des portes.
                        ou
           –   Ouverture port conducteur.




                                                                  14
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►    Transpondeur
       •   Par rapport à un clavier, le transpondeur dispense l’utilisateur
           de toute opération.

       •   Le but est d’identifier la clé de contact appairée au véhicule
           afin de déverrouiller le CMM.




                                                                              15
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►    Clé
       •    De nos jours, la clé est équipée d’un transpondeur.

       •   La clé intègre un circuit électronique appelé transpondeur (1).
           Celui-ci est composé d’une puce électronique (2) et d’une
           bobine (3).




                                                                             16
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►    Bobine transpondeur
       •   La bobine transpondeur se trouve autour du contacteur
           antivol.
       •   Elle est composée d’une bobine servant d’antenne.




                                                                   17
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►   Fonctionnement du transpondeur




                                        18
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►    Différentes gestions
       •    Le processus du transpondeur se fait en 2 étapes :
            – Une gestion du transpondeur.
            – Une gestion du déverrouillage.




                                                                 19
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►   Fonctionnement




                        20
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►    Rôle des boîtiers
       •   La clé
           – Équipée de son transpondeur, elle communique avec le
               boîtier principal via le module analogique.




                                                                    21
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►    Rôle des boîtiers
       •   La bobine transpondeur
           – Aussi appelé module analogique transpondeur, elle se
               situe au niveau du contacteur antivol. Elle est composée
               d’un simple bobinage.




                                                                          22
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►    Rôle des boîtiers
       •   Le boîtier principal
           – Il permet de piloter le module analogique transpondeur.
           – Il gère l’ensemble des clés mémorisées.
           – Il transmet les demandes de verrouillage et de
               déverrouillage au CMM.




                                                                       23
L’ADC 2ème GENERATION

Principe :
   ►    Rôle des boîtiers
       •   Le CMM
           – Il gère le moteur et obéit aux demande de verrouillage, de
               déverrouillage reçu du boîtier principal.




                                                                      24
L’ADC 1ère GENERATION

Principe de fonctionnement:
   ►    Déverrouillage
       •   Après la phase de la gestion du transpondeur, le CMM envoie
           son état (verrouillé ou déverrouillé) au boîtier principal.
       •   Si le CMM est verrouillé, le boîtier principal fait une demande
           de déverrouillage.

       •   Après la reconnaissance du boîtier principal, le CMM se
           déverrouille et envoie son état.




                                                                         25
L’ADC 1ère GENERATION

Principe de fonctionnement:
   ►    Verrouillage
       •   A la coupure du contact, après 5 minutes (ou10 sec si
           ouverture de la porte conducteur) le boîtier principal
           commande un relais qui alimente le CMM afin d’assurer le
           dialogue.

       •   Un ordre de verrouillage est alors envoyé par le boîtier
           principal.




                                                                      26
L’ADC 2ème GENERATION

Synoptique :




                        27
L’ADC 1ère GENERATION

Comparatif :
   ►    ADC2 (deuxième génération) :
       •  Le dispositif anti-démarrage est de type ADC2 reprend les
          fonctionnalités du système du système ADC1.

       •   A la mise sous tension, le calculateur moteur prend
           systématiquement l’état verrouillé. L’antidémarrage à
           transpondeur deuxième génération n’est pas compatible avec
           la génération précédente.




                                                                      28
L’ADC 1ère GENERATION

Principe :
   ►   Fonctionnement du transpondeur




                                        29
L’ADC 2ème GENERATION

Principe :
   ►    Rôle des boîtiers
       •   La bobine transpondeur
           – Elle sert d’antenne, et se situe au niveau du contacteur
               antivol.




                                                                        30
L’ADC 2ème GENERATION

Principe :
   ►    Rôle des boîtiers
       •   Le CV00
           – Il assure le dialogue avec la clé en alimentant la bobine
               transpondeur.




                                                                         31
L’ADC 2ème GENERATION

Rappel :
   ►    Le COM
       •   Fonction transpondeur et présence clé :
           – le module de communication sous volant gère le dialogue
              avec l’étiquette répondeuse intégrée dans la clé via
               l’antenne,
        La reconnaissance et l’apprentissage clé pour la fonction anti-
        démarrage électronique, sont effectués sur ordre du BSI.
   ►    Réception des demandes de verrouillage/déverrouillage des
        ouvrants par la télécommande HF :
       •    le module de communication sous volant gère la réception
            des signaux HF,
       •    la fonction télécommande HF est active durant toutes les
            phases d'arrêt du + APC,
       •    la présence de la clé dans l ’antivol, inhibe les fonctions
            télécommande de manière à éviter une utilisation accidentelle
            du plip dès la mise du + APC.
                                                                        32
L’ADC 2ème GENERATION

Principe :
   ►    Rôle des boîtiers
       •   Le BSI
           – Il donne l’autorisation de déverrouillage ou de verrouillage
               du CMM.




                                                                            33
L’ADC 2ème GENERATION

Rappel :
   ►    Le BSI
       •   Le BSI (Boîtier de Servitude Intelligent) est le calculateur
           central de l’architecture électrique du véhicule
       •   Il est composé :
           – d’une partie électronique de calcul,
           – d’une partie puissance (intègre des fusibles et des relais).

   ►   Le BSI est téléchargeable et télécodable.
   ►   Le BSI peut mémoriser 5 clés et 3 télécommandes.

   ►    Le BSI gère les alimentations électroniques des réseaux VAN
        (veille, réveil, délestage, lestage) et sert de passerelle entre :
       •    le réseau CAN, le réseau VAN confort et les réseaux VAN
            carrosserie,
       •    l’outil de diagnostic et les calculateurs des réseaux VAN
            (confort et carrosserie).

                                                                             34
L’ADC 2ème GENERATION

Exemple :
Le fournisseur du BSI est LEAR / SAGEM.
SAGEM fournit l'interface logiciel / matériel à PSA, et la carte électronique à LEAR.
LEAR assemble et teste le BSI. Il télécharge également le soft final.
Le BSI est découpé en lots qui sont réalisés par des fournisseurs différents :
            Lot 1.1   Détecter et signaler les intrusions   TEXTON
            Lot 1.2   Empêcher les intrusions               M.M.
            Lot 1.3   Empêcher le vol                       M.M.
            Lot 2     Informer le conducteur                SAGEM
            Lot 3     Préserver la visibilité               ITT
            Lot 4     Éclairer et signaler le véhicule      PSA
            Lot 5     Mémoriser les positions
            Lot 6     Gérer les ouvrants                    M.M.
            Lot 7     Assurer les fonctions servitude       PSA
            Base      Base logicielle                       PSA

                                                                                        35
L’ADC 2ème GENERATION

Principe de fonctionnement:
   ►    Le processus Identifier_le_Transpondeur se déclenche dans les
        cas suivants :
       •    à chaque réveil BSI, dès la fin de son initialisation, le BSI fait
            une demande de lecture de l'identifiant de l’E/R toutes les 100
            ms pendant 2 minutes,

       •   à la mise du +ACC, si l'identification n'a pas été faite
           précédemment, le BSI fait une demande de lecture de
           l'identifiant de l’E/R pour entamer la procédure
           d’authentification,

       •   à la coupure du contact, le BSI fait une lecture de l'identifiant
           de l'E/R toutes les 500 ms pendant 1 minute.




                                                                               36
L’ADC 2ème GENERATION

Principe de fonctionnement:
   ►    Processus Authentifier_le_Transpondeur :
       •   le BSI calcule les données nécessaires à la procédure
           d'authentification : un nombre aléatoire et un mot de passe
           crypté à l'aide d’une clé de cryptage.,
       •   le BSI fait alors une demande d'authentification par l'envoi de
           la requête Demande_authentification (contenant le seed) à
           l’organe de pilotage de la bobine. La demande
           d'authentification est transmise à la puce transpondeur
           contenue dans la clé par un signal à 125 kHz.,
       •   la puce calcule alors le résultat transpondeur qui est fonction
           de Random, Cle_de_Cryptage et de son
           mot_de_passe_TRSP et le retransmet à l'organe de pilotage
           de la bobine qui le retransmet lui-même à la BSI.
       •   Pendant ce temps, la BSI a elle-même calculé ce résultat
           transpondeur et le compare au résultat Resultat_Trsp qu'elle
           a reçu.

                                                                             37
L’ADC 2ème GENERATION

Principe :
   ►    Rôle des boîtiers
       •   Le CMM
           – Il gère le moteur et l’ADC.




                                           38
L’ADC 2ème GENERATION

Principe de fonctionnement:
   ►    Déverrouillage
       •   A la mise du contact :
       •   le calculateur contrôle moteur émet un nombre aléatoire
           (demande d’authentification) au BSI via le réseau CAN,
       •   le BSI détecte la présence de la clé sur l’antivol et lit
           l’étiquette répondeuse située dans la clé (procédure
           d'identification et d'authentification),
       •   si la clé est reconnue, le BSI répond au calculateur contrôle
           moteur via le réseau CAN (envoie le résultat d’un calcul
           logiciel entre le nombre aléatoire et le code client),
       •   le calculateur contrôle moteur compare la réponse du BSI
           avec le résultat calculé en interne. Si les résultats sont égaux,
           le calculateur contrôle moteur déverrouille et informe le BSI
           de son état.

    Le déverrouillage s’effectue en 150 ms environ.

                                                                           39
L’ADC 2ème GENERATION

Principe de fonctionnement:
   ►    Verrouillage
       •   Dans les 10 s maximum suivant la disparition du +CC, le
           calculateur contrôle moteur se verrouille automatiquement,
       •   Temps de verrouillage moyen de 6 s. Ceci sécurise le
           redémarrage après un calage moteur.




                                                                        40
L’ADC 2ème GENERATION

Principe de fonctionnement:
   ►    Remarques et points particuliers :
       •  A la mise sous tension, le calculateur contrôle moteur prend
          systématiquement l’état verrouillé,

       •   Le calculateur est livré verrouillé, il faut effectuer la procédure
           d’initialisation.




                                                                                 41
L’ADC 2ème GENERATION

Principe de fonctionnement:
   ►    Oubli clé :
       •   A la coupure du +CC, si la clé est présente porte conducteur
           ouverte, le BSI demande au CV00 via le réseau VAN
           d’émettre un son (gongs pendant 5 secondes).




                                                                          42
L’ADC 2ème GENERATION AVEC + RCD

Principe de fonctionnement:




                                   43
L’ADC 2ème GENERATION AVEC + RCD

Principe de fonctionnement:
   ►    Le + RCD
       •   Le dispositif RDC reprend les fonctionnalités anti-démarrage
           est de type ADC2.

       •   Cependant, le déverrouillage du calculateur moteur est
           anticipé grâce à l’apparition d’une ligne d’alimentation
           appelée +RCD et de la notion de « réveil partiel ».




                                                                          44
L’ADC 2ème GENERATION AVEC + RCD

Principe de fonctionnement:
   ►   4 types d’alimentation
       sont répartis sur 407 :


       + BAT,
       + APC,
       + CAN,
       + RCD,
       + LIN.




                                   45
L’ADC 2ème GENERATION AVEC + RCD

Principe de fonctionnement:
   ►    Il existe 2 états de réveil du réseau CAN HS ou IS :
       •     Réveil partiel :
             – Sous certaines conditions, avant la mise du contact, le
                 BSI (maître du RCD) émet une impulsion 12 volts sur la
                 ligne RCD qui permet aux calculateurs impactés de
                 basculer de l’état « veille » à celui de « réveil partiel ».

       •   Réveil principal :
           – BSI et PSF1 réveillent tous les calculateurs du réseau IS
              par une alimentation + APC ou + RCD.

       •   Démarrage :
           – En FULL CAN est équipé d’un contacteur antivol à
                       courant faible géré par le BSI.
           – Absence de la position + accessoire.

                                                                                46
L’ADC 3ème GENERATION

Synoptique :




                        47
CAS PARTICULIERS

107:
   ►    Monté de série, le système anti-démarrage se compose :
       •   d'une bobine transpondeur (8209) intégrée au contacteur anti-
           vol,
       •   d'un boîtier Anti-Démarrage Codé (ADC) (8208) situé dans la
           planche de bord).




                                                                       48
PRESENTATION

107 :
   ►    Monté de série, le système anti-démarrage se compose :
        •   Le boîtier ADC, est alimenté en +12V permanent, +APC et
            +ACC.
        •   Le contacteur de porte (3000) permet d’anticiper
            l’identification de la clé.
        •   Le contacteur de porte (3000) permet d’anticiper
            l’identification de la clé.




              8209                       8208                    1320

                                                                      49
PRESENTATION

107 :
   ►    Monté de série, le système anti-démarrage se compose :
        •   Il identifie les clés via la bobine transpondeur.
        •   Il informe le CMM sur l’authentification de la clé.




                                                                  50
CAS PARTICULIERS

BOXER:
  ►     Avant 2002
       •   Il existe une clé master (maron ou rouge).
       •   Cette clé sert uniquement aux intervention APV.




Elle ne doit pas être
utilisée comme clé de démarrage



                                                             51
CAS PARTICULIERS

BOXER:
  ►    Boxer III
      •   Une clé absente ne peut pas être réapprise ultérieurement..




                                                                        52
 CAS PARTICULIERS

                             Trois clés sont apprises dans le BSI
           BSI

                                        1
LISTE DES CLES APPRISES
CLE N°1
CLE N°2
CLE N°3
                                                           2




LISTE DES CLES DESACTIVEES

                                            3




                                                                    53
 CAS PARTICULIERS

                             Je réalise un apprentissage
                             avec seulement les clés 1 et 3.
           BSI               La clé 2 étant absente, son identifiant
                             bascule dans la liste des clés désactivés

LISTE DES CLES APPRISES             1
CLE N°1

CLE N°3
                                                         2




LISTE DES CLES DESACTIVEES
CLE N°2
                                          3




                                                                     54
 CAS PARTICULIERS
                             Lors de l’apprentissage suivant,
                             Je veux apprendre les 3 clés.
           BSI               La clé 2 ne pourra être réapprise car elle
                             figure dans la liste des clés désactivés

                                           1
LISTE DES CLES APPRISES
CLE N°1

CLE N°3
                                                             2




LISTE DES CLES DESACTIVEES
CLE N°2
                                               3




                                                                          55
 CAS PARTICULIERS

                             Une clé inconnue du système (neuve)
                             pourra être apprise.
           BSI

                                        1
LISTE DES CLES APPRISES
CLE N°1
CLE N°4
CLE N°3
                                                         2
                                    4



LISTE DES CLES DESACTIVEES
CLE N°2
                                            3




                                                                   56
 CAS PARTICULIERS


           BSI



LISTE DES CLES APPRISES            8 CLES MAXIMUM




LISTE DES CLES DESACTIVEES


                             16 CLES MAXIMUM




                                                    57
FIN




      Merci de votre écoute



                              58

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:202
posted:3/13/2011
language:French
pages:58