Docstoc

Introduction à la Laïcité

Document Sample
Introduction à la Laïcité Powered By Docstoc
					   Introduction à la



         Laïcité

CIFOP, ASSISES DE L’INTERCULTURALITÉ
             19 MARS 2010
                    Définitions

1) XIIème siècle, du grec « laikos », laïc = celui qui
   n’est pas clerc, qui n’a pas été ordonné. Dans la
   référence de l’Église catholique, celui qui
   n’appartient pas au clergé ni à un ordre religieux.

2) XIXème siècle, laïque = partisan de la séparation
   de l’Église et de l’État, de la non-ingérence du
   religieux dans la sphère publique, et de
   l’indépendance des religions par rapport à l’État.
                         En Belgique

3) Laïque    désigne également celui ou celle qui
     appartient à une organisation laïque, c’est-à-dire
     une organisation qui défend à la fois

    la laïcité politique ;
    une conception de vie basée sur le Libre examen et l’exclusion
     de toute référence religieuse.
                    Origines

Conflit entre catholiques et anticléricaux (libéraux)
                  au XIXème siècle

 Enseignement
 Funérailles
 Bienfaisance   etc.
               Premières structures


 1834, création de l’Université libre
 1846, fondation du parti libéral
 1854, fondation de l’Affranchissement (funérailles
  civiles)
 1863, création de la Libre pensée (idées rationalistes)
 1864, fondation de la Ligue de l’Enseignement
  (instruction publique gratuite et obligatoire)
         Le monde laïque aujourd’hui


 Centre d’action laïque (CAL) (1969)
   www.cal.be

 Unie Vrijzinnige Verenigingen (UVV) (1971)
   www.uvv.be
                           Associations laïques

   Association Ernest De Craene                    Fondation Magnette-Engel-Hiernaux
   Association Nationale des Communautés           Fonds d'Entraide « Georges Beernaerts»
    Éducatives                                      Laïcité et Humanisme en Afrique centrale
   Centre Communautaire Laïc Juif (CCLJ)            (LHAC)
   Centre Laïque de l'Audiovisuel (CLAV)           Ligue de l'Enseignement et de l'Éducation
   Confédération Parascolaire                       Permanente (LEEP)
   Extension de l'ULB                              Pensée et Action Rationalistes (anciennement
   La Famille d'Accueil Odile Henri                 Fondation Rationaliste)
   Fédération des Associations de Parents de       La Pensée et les Hommes
    l’Enseignement Officiel (FAPEO)                 Peuple et Culture en Wallonie et à Bruxelles
   Fédération du Libre examen                      Service Laïque d'Aide aux Personnes (SLP)
   Fédération laïque des Soins palliatifs          Service Laïque de Coopération au
   Fédération des Services Laïques d'Aide aux       Développement (SLCD)
    Justiciables                                    Service Laïque Jeunesse (SLJ)
   Fédération des Amis de la Morale Laïque         Service Laïque de parrainage
   Fédération des Maisons de la Laïcité            Les Territoires de la mémoire
   Fondation pour l'assistance morale aux          Union des anciens Étudiants de l'ULB (UAE)
    détenus                                         Union Rationaliste de Belgique
                  Financement public

 1993 : ajout du paragraphe 2 de la Constitution :
   Les traitements et pensions des délégués des organisations
  reconnues par la loi qui offrent une assistance morale selon une
  conception philosophique non confessionnelle sont à charge de
  l’État ; les sommes nécessaires pour y faire face sont
  annuellement portées au budget de l’État.
 Loi du 21 juin 2002 relative au Conseil central des
  communautés philosophiques non confessionnelles de Belgique,
  aux délégués et aux établissements chargés de la gestion des
  intérêts   matériels   et    financiers   des  communautés
  philosophiques non confessionnelles reconnues.
                   Modèle belge


 6 cultes reconnus et financés: catholicisme,
  protestantisme, anglicanisme, judaïsme, islam,
  orthodoxie
 Reconnaissance et financement de la laïcité
  organisée

= neutralité des pouvoirs publics dans l’égalité de
 traitement et non dans l’abstention
                « doctrine » laïque


 Difficulté car base = Libre examen
 Libre Examen = rejet de l’argument d’autorité et
  indépendance de jugement
 Pas de « catéchisme » laïque
 Lien laïcité philosophique avec athéisme /
  agnosticisme
             Fondements de la laïcité



 Défense de la laïcité politique


 Illustration de l’humanisme laïque
                 La laïcité politique

 Séparation de l’Église et de l’État :
- Pas d’influence des religions sur la conduite des
  affaires publiques ;
- Pas d’ingérence de l’État dans l’organisation des
  religions.
 Distinction sphère privée/sphère publique.
 Espace public de liberté, ni religieux, ni
  antireligieux, respectueux de toutes les convictions
  et de toutes les conceptions de vie, pour autant
  qu’elles acceptent de même la diversité.
                      Exemples


 Soutien à la proposition de loi sur l’impartialité de
  l’État ;
 Impartialité des services publics ; absence de signes
  religieux pour les agents ;
 Pas de signes religieux ou philosophiques dans les
  écoles ;
 Révision de l’ordre protocolaire.
         Du politique au philosophique


 La laïcité réclame un État neutre, impartial,
 garant de la dignité de la personne et des droits
 humains assurant à chacun la liberté de pensée et
 d'expression, ainsi que l’égalité de tous devant la loi
 sans distinction de sexe, d’origine, de culture ou de
 conviction.
             La philosophie laïque

 Humanisme laïque, morale et éthique laïque
 conception de vie qui se fonde sur l’expérience
 humaine, à l’exclusion de toute référence
 confessionnelle, dogmatique ou surnaturelle, qui
 implique l’adhésion aux valeurs du libre examen,
 d’émancipation à l’égard de toute forme de
 conditionnement et aux impératifs de citoyenneté et
 de justice.
             Ancrage dans la présent


 Pas de dieu ni d’au-delà ;
 Unique expérience = vie terrestre ;
 Responsabilité par rapport à sa propre vie, et
  responsabilité vis-à-vis des autres ;
 Liberté et responsabilité.
              Quelques valeurs laïques


 Droits de l’homme ;
 Démocratie ;
 Egalité (notamment hommes/femmes, hétéro et
    homosexuels) ;
   Solidarité et Justice ;
   Légitimité de la recherche du bonheur ;
   Emancipation (notamment via instruction) ;
   Dignité humaine (euthanasie).
                 Assistance morale



 généraliste : via services locaux d’assistance morale


 spécialisée : armée, prisons, IPPJ, hôpitaux etc.
                  Rituels laïques


 Importance du rite de passage (naissance,
  adolescence, mariage, mort)
 Mariages, parrainages, funérailles
 Pas de rituel prédéterminé : accompagnement des
  personnes dans l’élaboration de leur cérémonie
 Fêtes de la jeunesse laïque