Docstoc

medecine esthetique

Document Sample
medecine esthetique Powered By Docstoc
					                             La médecine esthétique
La médecine esthétique a pour but la correction ou l'amélioration de disgrâces physiques non
pathologiques.

Elle ne doit pas prendre de risques tout en effectuant des traitements de qualité. En médecine
esthétique, la notion de risque est essentielle. Le médecin n'a pas d'obligation de résultat mais
il doit proposer des méthodes ayant fait l'objet de travaux qui démontrent une réelle efficacité.

Aussi aboutie que soit la chirurgie, 4 personnes sur 5 ne se feront pas opérer et préféront les
actes de médecine esthétique. En anticipant, on prévoit que cette tendance ne peut que
s'affirmer. Parce que la médecine esthétique fait moins peur, qu'elle a des suites plus légères
que la chirurgie.

Il faut toutefois savoir que la médecine esthétique ne rend pas les mêmes services que la
chirurgie.

                La Calvitie ou Alopécie androgénétique
La calvitie correspond à la chute progressive et définitive des cheveux.

La calvitie ou alopécie androgénique est héréditaire et d'origine hormonale.

Elle affecte une majorité d'hommes mais elle concerne aussi les femmes.

Chez les hommes, la calvitie évolue en moyenne sur 10 à 15 ans. Elle est beaucoup plus
sévère quand son début est précoce.

Les femmes peuvent présenter également une calvitie surtout après la ménopause lorsque
aucune hormone féminine ne vient plus freiner les sécrétions d'hormones mâles qui
proviennent des glandes surrénales.

L'alopécie androgénique ou calvitie est enclenchée par une réceptivité anormale des cellules à
la sécrétion d'une hormone mâle, la testostérone, entraînant une stimulation des follicules
pileux qui accélèrent leur cycle de croissance.

Les 25 cycles de renouvellement des cheveux qui étaient programmés pour s'étaler sur toute
une vie sont consommés en une décennie. Dans le même temps, les follicules pileux, là où
naissent les cheveux s'atrophient, donnant naissance à des cheveux de plus en plus fins, puis à
un duvet.

Dans le traitement de la calvitie, on distingue les médicaments anti-chute de cheveux et la
technique de la greffe de cheveux.

                       Médicaments contre la calvitie
Des médicaments contre la calvitie permettent d'arrêter ou de retarder la chute des cheveux.
On a découvert un peu par hasard que des médicaments destinés à soigner d'autres pathologies
avaient une action contre la calvitie. Il s'agit du Minoxidil et de la Finastéride (dont le nom
commercial est le Propecia).

Ces médicaments doivent être délivrés sous ordonnance médicale.

Ces traitements médicaux, quoiqu'intéressants sont loin d'avoir l'impact des traitements
chirurgicaux contre la calvitie.

                                           Les rides
Il existe plusieurs types de rides qui se différencient soit par leur localisation, soit par leur
mode de formation.

Sur le visage, on appelle rides d'expression les petits plis qui se forment lorsque l'on fronce les
sourcils ou que l'on sourit. Avec l'âge, le pli qui est toujours le même se marque
définitivement. Les rides qui se forment sur le front sont les rides frontales, celles entre les
sourcils sont appelées rides du lion et celles autour des yeux sont les rides de la patte d'oie.

Selon leur emplacement, ces rides peuvent être plus ou moins profondes mais elle le sont
toujours plus que les autres types de rides, celles qui ne correspondent pas à une expression
mais qui apparaissent tout autour de la bouche ou sur le décolleté. Ces rides sont beaucoup
plus fines que les autres mais elles marquent, à coup sûr l'avance de l'âge. Souvent le soleil ou
des soins de la peau insuffisants en sont responsable.

                                 Traitement des rides
Le traitement des rides consiste à faire disparaître ou dans les cas graves à atténuer les rides.

Dans le traitement des rides, il y a deux manières de s'y prendre:

La première consiste à effacer la ride en gommant la peau jusqu'au creux de la ride (laser anti-
rides, peeling).

La seconde consiste à remplir la ride avec des produits résorbables ou non (Acide
Hialuronique, Collagène, Botox, Vistabel, etc) ou par des implants solides (fils d'or), fils
crantés; eux aussi peuvent être résorbables ou non.

Les injections de produits résorbables

De simples injections permettent de placer des produits de comblement sous les sillons du
visage afin de les rehausser, ou bien sous les rides, afin de les estomper. Ces produits
disparaissent ensuite au fil du temps. Ils sont éliminés par l'organisme. La correction produite
durera de 6 à 12 mois, en moyenne, voire plus pour certains, selon les produits utilisés et le
type de peau.

Il s'agit de produits à base de collagène, d'acide hyaluronique, d'acide polylactique ou
d'élastine.
Aujourd'hui, il n'est plus obligatoire d'effectuer des tests d'allergie avant d'utiliser ces
produits. Même les collagènes sont d'origine synthétique et ne sont, en principe, plus
allergisants.

Il existe des concentrations différentes suivant les produits, s'adaptant ainsi selon les types et
les localisations des rides ou sillons à corriger.

Il est généralement notable que des traitements effectués régulièrement permettent d'obtenir
des résultats de plus en plus complets et de durée plus longue.

Les produits résorbables seront utilisés sur tous types de rides ou cicatrices, surtout si elles
sont superficielles.

Les produits injectables non-résorbables

Certains implants injectables permettent des résultats qui persistent plusieurs années. Parmi
elles, citons les produits injectables synthétiques à base d'acrylamide ou de métacrylate, et les
implants de graisse prélevée sur le patient.

Les implants injectables synthétiques contiennent des micro-particules bio-compatibles, c'est-
à-dire bien tolérés par l'organisme qui les intègre dans l'endroit du derme où ils sont injectés.

Il est très important d'effectuer des corrections prudentes et progressives, vu le caractère
permanent des résultats.

Bien entendu, ils n'arrêtent pas le vieillissement du visage et peuvent être complétés quand le
besoin s'en fait sentir.

Il faut les réserver aux traitements des sillons profonds et des volumes déficients. Ils sont
dangereux dans les rides fines et superficielles en cas de réaction d'intolérance.

La technique de "filling" consiste à injecter au niveau du visage, la graisse prélevée sur le
patient (en général au niveau des hanches, ventre ou cuisses). Cette technique peut s'effectuer
sous anesthésie locale et présente l'avantage d'employer un produit naturel sans effets
secondaires. Elle permet surtout de redonner des volumes (notamment aux pommettes, front,
tempes, menton) et de combler les sillons les plus profonds du visage (sillons nasogéniens,
plis d'amertume, etc.). En revanche, elle ne permet pas de traiter les rides fines et
superficielles.

Les implants solides non-résorbables

Il s'agit généralement de fils ou plaques de tissu synthétique que le médecin introduit sous la
ride pour en combler le sillon. Ils peuvent aussi servir à donner du volume aux lèvres ou à
redessiner la bouche.

La pose des fils (ne pas confondre avec les fils tenseurs) demande une légère anesthésie
locale. Le résultat est permanent et peut aussi être complété ultérieurement. Moins simples à
utiliser que les produits injectables, ces implants sont moins utilisés par les médecins. Une
particularité de ce genre d'implant est qu'il peut être retiré en cas de problème.
Le mésolift biolologique (ou bio-revitalisation)

C'est une méthode à la fois préventive et correctrice, consistant à injecter de polyvitamines,
d'oligo-éléments, d'acide hyaluronique à concentration adaptée dans le derme du visage, du
cou, du décolleté et des mains pour redonner de la tonicité aux tissus. 4 séances en traitement
d'attaque sont utiles (à 15 jours d'intervalle).

Les peelings chimiques:

Ces techniques permettent de faire peler la peau plus ou moins profondément en fonction de
la correction souhaitée.

Après un peeling moyen, la désquamation survient 2 à 3 jours après et dure environ une
semaine, un peut près comme "un coup de soleil"

Les peelings doux ne désquament pratiquement pas.

Les lasers d'abrasion:

Ils permettent une régénération cutanée; une meilleur tension de la peau peut également être
acquise suivant le type du laser utilisé (Erbium, Yag, CO2...)

Après un resurfacing laser, la peau se reforme en une semaine.

La micro-aspiration:

Elle se réalise après anesthésie locale légère, à l'aide d'une microcanule de très faible diamètre
qui, sans laisser de cicatrice, enlève les dépôts graisseux en excès.

Cette intervention permet une rétraction de la peau.

La micro-aspiraton permet de réduire un double menton, des bajoues, ou un pli de joue trop
prononcé.

Après une micro-aspiration, une ecchymose peut apparaître pour quelques jours, un
gonflement modéré est présent 2 à 5 jours. Un pansement ou une contention sont parfois
nécessaires pendant 2 jours.

La toxine botulique (BOTOX):

Elle est utilisée essentiellement pour traiter les rides du front et de la patte d'oie avec de très
bons résultats. Elle agit en diminuant les contractions musculaires qui font plisser la peau à
ces endroits. Ce n'est pas un implant de comblement. Elle traite une zone définie et non pas
une ride donnée. L'effet est d'environ 4 à 6 mois pour les premières séances, puis à tendance à
s'allonger lorsque l'on poursuit régulièrement le traitement.
                                       A quel âge ?
Il n'y a pas de limite d'âge pour ces traitements.

On peut commencer à traiter les ridules entre 30 et 40 ans, le traitement est plus simple et on
obtient aussi une action préventive. Un visage peut se remodeler à tout âge, certaines
corrections, comme le volume des lèvres se font même chez les femmes très jeunes.

                Que se passe-t-il après ces traitements ?
Après une injection de comblement, une rougeur d'irritation peut exister quelques heures.
Dans certains cas un léger gonflement peut subsister 2 à 3 jours. Un petit "bleu" peut parfois
apparaître, pour quelques jours, lors des corrections (notamment si elles sont faites en
profondeur).

Les produits résorbables donnent un résultat immédiat qui diminuera progressivement dans
les mois suivants.

Les implants non-résorbables donnent leur effet optimal plusieurs semaines après leur mise en
place (1 à 3 mois), lorsque la peau a fini d'intégrer l'implant.

             Quels résultats et comment les maintenir ?
Les corrections apportées par injections de produits non-résorbables sont durables. Une
révision tous les deux à 3 ans, voire plus, suffit.

Pour les produits résorbables, la tenue est moins longue : en moyenne 6 à 12 mois, mais ils
permettent de lisser plus complètement les ridules les plus fines. Leur tenue est généralement
meilleure en superficie (ridules) qu'en profondeur (volumes).

Si un soubassement a été créé par des produits non-résorbables, les corrections bi-annuelles
ne demandent alors que peu de produit et leur coût est également moindre. A réfléchir donc
avec le médecin.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Stats:
views:121
posted:2/20/2011
language:French
pages:6
Description: all about Esthetique