Docstoc

Conclusion _5_.doc - Conclusion _ les moyens d'évaluation et de

Document Sample
Conclusion _5_.doc - Conclusion _ les moyens d'évaluation et de Powered By Docstoc
					                        Conclusion :
       les moyens d’évaluation et de suivi mis en place


1. Description des moyens d’évaluation



Projet d’éducation populaire

Les moyens d’évaluation et de suivi du projet d’éducation populaire ont été mis en place
avec la collaboration de deux stagiaires français, Carole CARDUNER et Eric LE POTTIER, du
DESS de la Faculté de Rennes I « Evaluation de projets ».

Le Bibliobus disposait déjà d’un registre de comptabilisation des enfants le fréquentant au
jour le jour. Objectif : mesurer le degré de fréquentation du bus et donc le dynamisme des
quartiers et l’intérêt porté au projet. Cela permet de redéfinir le trajet du Bibliobus vers
d’autres quartiers lorsque certaines zones semblent porter peu d’attention au service mis à
leur disposition.

Ont été mis en place dans chacune des trois bibliothèques deux registres :
       - un registre d’inscription des lecteurs (voir Annexe 1). Objectif : mesurer le
          nombre de lecteurs stables sur une année.
       - un registre établissant chaque type d’ouvrage sollicité et chaque activité réalisée
          dans la bibliothèque (lecture, devoirs, activité manuelle, jeux éducatifs) (voir
          Annexe 2). Objectifs : analyser quels sont les ouvrages les plus sollicités, savoir
          combien d’ouvrages sollicite un lecteur en moyenne par jour, connaître les
          activités auxquelles participent le plus les enfants.


Chaque mois a lieu une réunion de l’ensemble du personnel travaillant sur le projet : les
trois bibliothécaires des bibliothèques de quartier, le chauffeur du Bibliobus, la responsable
de la bibliothèque centrale de la Maison de la Culture (Carmen SANDOVAL), le directeur de la
Maison de Culture, le volontaire AYNI en charge du projet d’éducation populaire. Au cours de
chaque réunion, les bibliothécaires et le chauffeur du Bibliobus présentent un rapport de la
fréquentation de l’établissement où ils travaillent, des problèmes rencontrés et des
sollicitations du public fréquentant la bibliothèque ou le Bibliobus.
Ces réunions ont également pour objectif de créer un espace de parole, de concertation,
d’échange d’idées et de proposition d’initiatives pédagogiques. Elles permettent l’implication
directe du personnel dans l’élaboration des programmes, la création d’un esprit d’équipe, et
permettent de motiver et responsabiliser les bibliothécaires et le chauffeur du Bibliobus dans
la conduite du projet en leur faisant sentir que celui-ci leur appartient et ne peut évoluer
qu’avec leur participation et investissement.

Technique d’évaluation à concrétiser en 2003 : le suivi à partir des livrets scolaires. En début
d’année, il sera demandé aux enfants et adolescents inscrits dans les bibliothèques de
présenter leur livret scolaire afin d’établir dans quelles matières ils devront être suivis
attentivement et prioritairement.



Ayni                         Rapport de Mission – juillet 2003                        Page 21
Est également disponible le mémoire de DESS de Carole CARDUNER et Eric LE POTTIER
mettant à disposition un travail d’évaluation d’AYNI ainsi que des recommandations.


Projet d’éducation à la santé

En Bolivie

Ateliers de formation des éducateurs des centres partenaires au programme : formation
pédagogique et formation en santé

Au total ont été organisés 6 ateliers de formation d’éducateurs en 2002. Chaque atelier a fait
l’objet d’un suivi et d’une évaluation au moyen de fiches techniques (voir Annexe 3). Un
septième atelier a été consacré à l’évaluation participative des travaux réalisés, du mode
d’organisation et à la préparation d’un plan de travail pour 2003.

Ateliers d’activités ludiques en santé avec les enfants dans les centres partenaires et avec la
Patrouille de Santé

Le suivi de chaque atelier a été assuré au moyen de fiches techniques (voir Annexe 3) par
l’équipe « l’Enfant pour l’Enfant Bolivie » (composée de la pédagogue et de la chargée du
programme de santé AYNI). Chaque fiche comporte les critères de suivi suivants :
        - objectifs pédagogiques poursuivis
        - activités mises en œuvre
        - moyens matériels
        - public d’enfants : filles/garçons et âge
        - évaluation et commentaires sur les activités realisées

En France

L’ensemble des ateliers réalisés avec les éducateurs d’une part et avec les enfants d’autre
part, ont fait l’objet d’une évaluation en janvier 2003 et parfois d’un recadrage avec ESEM,
partenaire d’AYNI sur le programme et promoteur de la méthode « l’Enfant pour l’Enfant ».
Nous travaillons à l’heure actuelle à la poursuite du programme et son élargissement au
cours des quatre prochaines années.




Ayni                         Rapport de Mission – juillet 2003                       Page 22
   2. Premiers résultats

   Projet d’éducation populaire

   Observation des registres de fréquentation des bibliothèques et du Bibliobus


                           Fréquentation Bibliothèques et Bibliobus

     Mois              Yurac-Yurac                Sica-Sica                Mesa Verde             Bibliobus

Février 2002     Fermée                     49                       112                      -
Mars 2002        Fermée                     -                        -                        -
Avril 2002       Fermée                     484                      322                      -
Mai 2002         Fermée                     -                        -                        -
Juin 2002        Nouveau bibliothécaire
                 80                         -                        -                        -
Juillet 2002     365                        520                      -                        403
Août 2002        476                        540                      -                        Sans chauffeur
Septembre 2002                                                       Nouveau bibliothécaire   Nouveau chauffeur
                 435                        520                      201                      635
Octobre 2002     633                        Fermée                   701                      1087
Novembre 2002                               Nouveau bibliothécaire
                 -                          320                      -                        1213

                                          Grandes vacances scolaires

Février 2003                                Nouveau bibliothécaire                            Nouveau chauffeur
                 -                          127                      660                      997
Mars 2003        504                        266                      1325                     994
Avril 2003                                                           Arrêt maladie
                 550                        290                      Fermée                   1127
Mai 2003         681                        -                        565                      1278
Juin 2003        518                        307                      522                      1137



   Février 2002 – Novembre 2002 : gestion des bibliothèques et du Bibliobus – Abigail SMET
   Février 2003 – Juin 2003 : gestion des bibliothèques et du Bibliobus – Delphine RICHARD et
   Jorge CHACON

   Commentaires
   On observe une gestion plus suivie et plus régulière à compter de 2003. Il aura fallu presque
   un an (février 2002 – février 2003) pour obtenir une stabilité du projet et le maintien des
   mêmes bibliothécaires dans les mêmes bibliothèques sur une période de moyen terme (5 a 6
   mois).

   L’observation des registres montre dans la bibliothèque de Yurac-Yurac, une progression
   régulière de la fréquentation. Cela est dû en grande partie au maintien du même
   bibliothécaire, Jorge CHACON, qui a pu dynamiser la bibliothèque et fidéliser la fréquentation
   en proposant des activités éducatives adaptées au public d’enfants présent.




   Ayni                         Rapport de Mission – juillet 2003                             Page 23
La bibliothèque de Mesa Verde, depuis l’arrivée de Janeth Leon en septembre 2002, a permis
également la fidélisation d’un certain nombre d’enfants notamment grâce aux activités
manuelles proposées et à la mise en place de sorties éducatives.

La bibliothèque de Sica-Sica voit sa fréquentation varier du fait du changement périodique de
bibliothécaire depuis deux ans. Rolando Serrano, présent depuis février 2003, s’avère être
une personne de confiance et dynamique : sous sa direction, les jeunes de la bibliothèque se
sont organisés en Mesa Directiva (sorte de directoire) pour gérer la bibliothèque, faire des
demandes de matériel auprès d’AYNI et organiser le contenu des sorties éducatives. Tel que
le montre les chiffres, on observe depuis début 2003, une progression de la fréquentation de
la bibliothèque.

Bibliobus :
Gestion Février 2002 – Septembre 2002 : Ernan Muñoz. Personne de peu de confiance.
Gestion Octobre 2002 – Février 2003 : Victor Flores. Personne de grande confiance et très
dynamique. Les rencontres sportives avec les bibliothèques sont nées de son initiative.
Gestion Février 2003 – Juin 2003 : Willy Molina. Dynamisme relatif, toujours à l’épreuve.

Les résultats du projet dépendent donc de deux paramètres essentiels :
       - la formation initiale du personnel : du personnel « parachuté politiquement » aux
           postes de bibliothécaires, sans formation pédagogique donc sans dynamisme,
           sans intérêt et sans initiative, ne peut en aucun cas satisfaire les besoins du
           projet.
       - la stabilité du personnel dans les bibliothèques et le Bibliobus : elle permet aux
           bibliothécaires et au chauffeur de connaître les attentes de leur public d’enfants et
           de pouvoir le fidéliser au travers d’activités éducatives adaptées.

Depuis septembre 2002, l’équipe pédagogique du projet s’est beaucoup dynamisée grâce à
la présence stable de Jorge CHACON (Yurac-Yurac) et de Janeth LEON (Mesa Verde) et au
dynamisme apporté par Victor FLORES, chauffeur du Bibliobus. Rapidement l’équipe s’est
approprié la réunion mensuelle comme espace de dialogue et de proposition et a pris
conscience qu’AYNI se propose de les accompagner dans la réalisation d’objectifs
pédagogiques qu’ils définissent eux-mêmes.

En outre et parallèlement aux efforts accomplis par l’équipe pédagogique, les bibliothèques
et le Bibliobus se sont dotés d’ouvrages complémentaires manquant pour un montant de
1011 dollars (encyclopédies, contes, livres d’algèbre), ce qui a permis d’accroître dans une
certaine mesure la fréquentation des établissements.

Enfin, AYNI dispose à l’heure actuelle d’une étude justifiant la nécessite d’ouvrir de nouvelles
bibliothèques en zone peri-urbaine et définissant leur emplacement. Il s’agit de se donner
des armes pour l’avenir : répondre d’une manière appropriée aux besoins définis et obtenir
des résultats significatifs.


Projet d’éducation à la santé

En 2002 a été initiée la phase pilote du projet. Les premiers résultats doivent donc
s’apprécier sur un échantillon réduit de personnes qui concerne :
       - les enfants des garderies et de l’école maternelle pilotes,
       - les enfants de l’école pilote formant la Patrouille de Santé « Escuadrón Anti-
           Bichos »,

Ayni                         Rapport de Mission – juillet 2003                        Page 24
       -   les étudiants de la Faculté de Biochimie impliqués dans le projet,
       -   les éducateurs des centres partenaires formés au cours des ateliers.

Apres évaluation de la phase pilote du projet menée conjointement en France avec ESEM en
décembre 2002, il apparaît que :

Concernant les enfants des garderies pilotes

Le public cible des enfants de moins de 6 ans (4-6 ans), public le plus nombreux de la phase
pilote, a été défini comme « public très jeune » par ESEM. Une réorientation vers un public
plus âgé est préconisé pour 2003 sans toutefois laisser de côté l’échantillon représentatif que
forment la garderie de l’ETI, la garderie de Yurac-Yurac et l’école maternelle San Roque.

L’évaluation des activités (jeux et théâtre) s’est avérée globalement positive. Les messages
de santé contenus dans les activités ont été jugés parfois un peu trop complexes pour de
jeunes enfants. Ces messages-clefs ont donc été repris et simplifies.

Quant à l’assimilation des messages-clefs, elle a été mesurée au travers d’activités ludiques
d’évaluation. Si elle a donné de bons résultats sur 2002, les enfants ayant pu restituer le
contenu des messages de santé, il s’avère impératif de répéter les activités et les messages-
clefs sur plusieurs cycles avant de pouvoir affirmer une assimilation réelle et complète du
message de santé.

Concernant les enfants de l’ « Escuadrón Anti-Bichos »

L’évaluation a mis en lumière trois résultats positifs :
       - l’attrait des enfants pour la méthode « l’Enfant pour l’Enfant » : parler de santé
           au travers d’activités ludiques,
       - l’implication des enfants dans la Patrouille de Santé : présence régulière et
           inquiétude quant à la poursuite de l’activité sur l’année 2003,
       - la capacité à restituer le contenu du message de santé au travers d’une pièce de
           théâtre et d’une Feria de la santé.

Concernant les étudiants de la Faculté de Biochimie

Pour l’heure, la seule observation faisable sur 2002 concerne l’implication d’un groupe
d’étudiants dans la définition d’une problématique de santé (la diarrhée) et son traitement au
travers d’une pièce de théâtre qui sera donnée dans les garderies et à l’école maternelle San
Roque et qui sera reprise ultérieurement par l’Escuadrón Anti-Bichos.
Ce groupe pilote permettra néamoins en 2003 d’avoir l’appui de 70 étudiants de la Faculté
lors de la mise en œuvre réelle du projet auprès des garderies et de l’école maternelle San
Roque mais également dans les trois bibliothèques d’AYNI ainsi que dans 7 nouvelles écoles
pour former 14 Brigades de Santé.


 Concernant les éducateurs des centres partenaires ayant participes aux ateliers de
formation

Sur la période 2002, les actions et résultats obtenus auprès des éducateurs des centres
partenaires restent limites, les ateliers ayant débutés tardivement : il s’agit de leur formation
sur les thèmes de la diarrhée et de l’hygiène personnelle et communautaire, de leur premiere
approche de la méthode « l’Enfant pour l’Enfant » et de leur implication dans la réalisation

Ayni                         Rapport de Mission – juillet 2003                         Page 25
de matériel pedagogique d’évaluation sur les thèmes traités dans leur centre respectif. En
2002, les éducateurs n’ont mené aucune action significative dans leur centre permettant de
mettre en lumière quelques résultats. L’action de transmission et de restitution de messages
de santé fut réalisée par l’Escuadrón Anti-Bichos et l’équipe d’étudiants de la Faculté de
Biochimie.




Ayni                        Rapport de Mission – juillet 2003                     Page 26

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:5
posted:1/6/2011
language:French
pages:6