Docstoc

Pr sentation PowerPoint World Expo Exposition

Document Sample
Pr sentation PowerPoint World Expo Exposition Powered By Docstoc
					         Le Club Sûreté 2009


    Le Club Sûreté
         Le Club
  Identité Electronique
            et
Sûreté du Transport Aérien
                                           Le Club Sûreté 2009

                             Présentation de l’AFNOR
 Association Française de Normalisation créée en 1926

 Organisme à but non lucratif, indépendant et ouvert
 (Décret n°2009-697 du 16 juin 2009 fixant le statut de la normalisation )

 2300 adhérents (multinationales, PMI, fédérations et organismes publics)

 22 000 experts dans le monde

 Représentant de la normalisation française auprès du Comité Européen
  de Normalisation (CEN) et de l’International Organisation for
  Standardisation (ISO)

 Mission: Fournir des documents de référence visant à solutionner des
  problèmes techniques et commerciaux en rassemblant et conseillant les
  communautés d’acteurs.
 Tutelle: Ministère de l’Industrie, de l’Economie et de l’Emploi.
                                                            Le Club Sûreté 2009

                                                           CONTEXTE
    Les premières années du millénaire ont connu des                   Vis-à-vis des deux blocs majeurs que constituent l’Europe et le
    bouleversements politiques qui ont considérablement changé         continent américain, le Reste du Monde a lui-même ses
    les modalités de contrôle des individus par les Etats. Planifiés   exigences de fluidité pour le tourisme et une meilleure
    de longue date, la mise en œuvre des accords de Schengen           circulation des hommes d’affaires, source de richesse et de
    (1995), puis l’élargissement de l’Europe à dix nouveaux            création d’emploi. Ainsi doivent-ils bénéficier de prestations de
    membres (mai 2004), qui visaient à une meilleure circulation       contrôle allégées au sein de leur continent et satisfaire aux
    des hommes et des capitaux au sein de l’union, doivent             contraintes d’authentification alourdies des deux blocs
    aujourd’hui prendre en compte le contexte sécuritaire généré       dominants.
    par les évènements de septembre 2001.
                                                                       Ce contexte nouveau nécessite de poursuivre des objectifs
    Les prestataires de solutions techniques se trouvent ainsi         apparemment antinomiques tels que fluidité, automatisation,
    confrontés à des exigences doubles, à la demande des               authentification, vérification….. ceci ouvrant des marchés
    professionnels du transport et des gouvernements. Dans un          considérables pour les prestataires de services. De nombreuses
    cas, assurer la fluidité de voyageurs « fiables » dans des         commissions internationales, regroupant à la fois des instances
    espaces géographiques de plus en plus vastes, mais                 gouvernementales, des professionnels du transport et des
    également renforcer le contrôle d’identité de façon à parer à      industriels, se réunissent afin de définir des normes et des
    d’éventuelles menaces malveillantes.                               procédures de contrôle aux frontières et de mettre en œuvre de
                                                                       nouvelles technologies de façon à répondre à ces demandes.
    La récente consultation pour le Schengen Information System,
    couplé prochainement au Visa Information System, traduit la        La connaissance de ces groupes, de leurs débats, réflexions et
    montée en puissance de dispositifs d’authentification de plus      décisions sont des atouts majeurs pour les industriels qui
    en plus pointus, sur la base de systèmes biométriques.             souhaitent à la fois influencer les normes, mais surtout se
                                                                       positionner sur des marchés émergeants tout en
    Les Etats-Unis renforcent leurs frontières vis-à-vis du Canada     garantissant aux donneurs d’ordres une compatibilité avec des
    et du Mexique, tout en imposant à 26 pays le passeport             standards en phase de ratification.
    biométrique et en contraignant les autres à une prise
    d’empreintes digitales dès leur arrivée sur le sol américain.      Standarmedia constitue un département de veille au sein de
    Sans compter les demandes de plus en plus fréquentes de            l’AFNOR dédié aux standards et normes IT. Par le biais du club
    transmettre et contrôler les données passagers (ESTA, PNR,         « Identité électronique et sûreté du transport aérien », il se
    PIU, API, iAPI), et le risque d’empiétement sur la vie privée      propose de collecter les informations auprès des colloques
    des passagers.                                                     internationaux comme de la presse spécialisée et de les
                                                                       diffuser aux industriels et représentants de l’Etat.
2
                                                            Le Club Sûreté 2009
                                        LES ENJEUX DE SURETE EN 2009
        Les projets d’identité électronique
       Près de 40 pays sont actuellement dans une phase de définition et de mise en œuvre de passeports électroniques
       Les projets de cartes d’identité et de permis de conduire sont plus embryonnaires mais prometteurs. Ils sont en général dérivés des
        « documents de voyage » réglementés par l’OACI.

        L’extraction des données Passager (acquisition, transmission, traitement)
       La réservation de billets d’avions permet aux compagnies aériennes de transmettre aux pays d’accueil les données passagers (PNR,
        API) à des fins d’identification des individus à risque. Récemment les USA ont imposé le système ESTA d’enregistrement en ligne
        préalablement au départ.
       Il n’est pas exclu que les cartes d’identité et passeports permettent d’extraire des informations sans risque d’erreur
       Ces informations pourront être contrôlées aux divers stades du process aéroportuaire : enregistrement, embarquement (API, iAPI)

        Les programmes de « Trusted Passengers », automatisation aéroportuaire
       Depuis les évènement de Sept 2001, de nombreuses initiatives propriétaires ont été mises en œuvre, mais non standardisées
       L’OACI, la Commission Européenne et le gouvernement des USA s’intéressent à des programmes de Passagers de confiance
       Des standards et règles d’interopérabilité sont en phase de définition
       On note l’essor de nombreuses technologies d’automatisation: internet check in, mobile check in, codes barres 2D, NFC, RFID……

        Les systèmes de sûreté des voyageurs
       La croissance des flux de voyageurs et du fret nécessite la mise en œuvre de technologies de plus en plus puissantes de façon à
        anticiper les risques de malveillance : bagages de soute, bagage à main, liquides et gels, PC, intégrité du voyageur ….

        La sûreté du fret aérien
       Sous la pression des USA visant au contrôle 100% du fret avion, des technologies nouvelles seront mises en œuvre: RFID, EDS,
        containers, détecteurs olfactifs, …. IATA, le syndicat des compagnies aériennes, vient de lancer le Secure Freight Program

        La sûreté maritime
       Mise en œuvre du programme CSI (Container Security Initiative) par les USA dans les ports d’Europe et de la Méditerranée
       Sécurisation des ports et personnel navigant
3
                                    Le Club Sûreté 2009


               UNE OPPORTUNITÉ NOUVELLE, LE CEN / PC 384

    Sous l’impulsion de l’Autriche, le Comité Européen de Normalisation a mis en
    œuvre le Comité Technique 384 « Airport and aviation security services ».

    L’objectif est d’harmoniser les critères de sûreté dans les aéroports en
    Europe.

    L’AFNOR est un membre actif de ce comité dont les travaux se poursuivent
    jusqu’en 2011.

    Le Club Sûreté du Transport se propose de faire le lien entre les industriels
    français et les experts du CEN de façon à :

         Débattre des normes futures visant les procédures mises en œuvre.
         Anticiper des opportunités de marché par les contacts établis auprès
          des représentants aéroportuaires, ou une meilleure connaissance des
          réglementations en vigueur.

4
                                             Le Club Sûreté 2009

                        LES PARTICIPANTS DU CLUB A CE JOUR



                     Industriels                                    Organisations Publiques


• AIRBUS          • ONVIF (Axis, Bosch Security     • SGDN

• ADPi              System, Sony)                   • Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS)

• Brink’s         • Securitas Aviation Security     • Ministère des Affaires Etrangères

• CEA LIST        • SESA                            • Service de Coordination à l’Intelligence Economique

• EADS            • Stéria                          • Ministère des Transports

• Keynectis       • STMicroelectronics

                  • Thalès




             En Cours de validation : ADP, Air France, Amadeus, Bureau Veritas, EgisAvia,
                                     Gemalto, Gifas, IER, Oberthur, SAGEM Defense Securité
                              Le Club Sûreté 2009

                       LES OBJECTIFS DU CLUB


 Collecter et analyser les informations obtenues par le biais des
  colloques internationaux.

 Identifier, très en amont, les opportunités de marché à l’international,
  les communiquer aux industriels

 Susciter des partenariats entre les différents membres de la chaîne de
  valeur

 Informer les représentants de l’Etat des initiatives conduites par leurs
  homologues étrangers

 Influencer les travaux de normalisation
                                  Le Club Sûreté 2009

                          NOS MOYENS D’ACTION

     2 réunions par an (Juin, Décembre) portant sur:
           Les technologies innovantes
           Les opportunités de marché à l’international
           Les initiatives pionnières conduites par des acteurs industriels ou
            des Etats
           Une synthèse des activités de normalisation
     L’accès aux informations collectées par l’Afnor auprès des industriels, des
      instances européennes et internationales.

     Près de 1000 documents de veille disponibles sur un serveur sécurisé.

     Une revue de presse internationale bi-mensuelle




5
                                                      Le Club Sûreté 2009
      SELECTION DES CONFERENCES ET COMMISSIONS DE NORMALISATION 2009
     OACI. Symposium annuel sur les documents de voyage. Montreal
     AVSEC ASIA. Conférence annuelle sur la sureté du transport aérien. (2009, Hong Kong)
     AVSECWORLD, cycle de conférences organisées par l’OACI, IATA et ACI qui réunit les professionnels du transport
      aérien et autorités gouvernementales pour le contrôle aux frontières (2009, Le Cap, Afrique du Sud)
     Passenger Terminal Expo. Conférence annuelle sur le transport aérien et la sûreté passagers (2009, Londres)
     ID Word / Transportation security Forum. Cycle de conférences sur les documents d’identité électronique (Paris,
      Milan, Emirats)
     Security Document World. Cycle de conférences sur les documents d’identité et les technologies de l’information
      (Londres)
     World eID,. Symposium annuel sur les documents d’identité. Sophia Antipolis
     Airport Exchange. Symposium annuel sur les technologies et services aéroportuaires (2009, Barcelone)
     Salon Cartes. Exposition et colloque annuels sur les cartes à puces et technologies associées. (Villepinte)
     SRC. Colloque annuel sur les activités de recherche dans le domaine de la sécurité. (2009, Stockholm)
     ISO SC 17 WG 3 – diffusion de l’information traitant des questions techniques sur les visas et passeports en relation
      avec l’OACI.
     CEN 224, pour diffusion d’informations sur les sujets traitant des titres de voyage, et de l’identité, notamment carte
      CEC
     CEN 384. Atelier de normalisation sur les procédures de sureté aéroportuaire.

     Le club pourra également participer à des manifestations non mentionnées dans notre sélection, ou
     proposer des activités de veille plus larges, à la demande des adhérents et en fonction de ses moyens
     budgétaires.
7
         Le Club Sûreté 2009




  PROCHAINE RÉUNION

Le jeudi 10 décembre 2009,

      de 14h à 18h,

         à l’Afnor.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Stats:
views:103
posted:12/20/2010
language:French
pages:10
Description: Pr sentation PowerPoint World Expo Exposition