Docstoc

rente_Cours

Document Sample
rente_Cours Powered By Docstoc
					 DESS Globalisation et régulation sociale


   2.1 Rappel des fondements de
    l’analyse microéconomique:
concurrence et équilibre du marché


            Yves Flückiger
          I. Introduction
Processus d’équilibre
     P                          O

    P1

    Pe

     P2
                            D

                                    Q
             I. Introduction

• Le libre fonctionnement du marché, sans
  intervention aucune, devrait conduire à une
  allocation optimale des ressources

• Dans ce cas, le bien-être de la collectivité
  est à son maximum
     I. Introduction

P
            Rente des
         consommateurs        O



Pe                        Rente des
                         producteurs

                          D

          Qe                       Q
             I. Introduction
• Dans certaines circonstances, le marché
  conduit à une production insuffisante
  (cas de la concurrence imparfaite) voire
  même nulle (cas des biens et services
  collectifs purs)
• Parfois, il conduit à une production
  excessive (cas des biens qui sont à
  l’origine d’une pollution: externalités
  négatives)
            I. Introduction
• Dans tous ces cas, le marché est
  défaillant
• Une intervention de l’Etat se justifie alors
  pour corriger ces lacunes de marché
• La question qui se pose alors est de savoir
  quelle forme d’intervention privilégier ?
       II. La concurrence imparfaite

        P
                    Perte de rente des       O
                M    consommateurs
        PM
                      C
        PC
                                          Perte des
 Gain des                                producteurs
producteurs
                                         D

              QM    QC                            Q
II. La concurrence imparfaite

 P         Zone de redistribution
             des C. vers les P.         O
           M
 PM
      A             C       Zone de perte nette
 PC            B            pour la collectivité



                                    D

          QM       QC                       Q
   II. La concurrence imparfaite
L’entreprise qui domine son marché à
 intérêt, pour maximiser son profit, à réduire
 sa production de manière à augmenter le
 prix du marché
Cet abus de position dominante diminue le
 bien-être de la collectivité (surface B)
La surface « B » représente le montant que
 la collectivité peut exiger en réparation du
 dommage causé par un cartel par exemple
    II. La concurrence imparfaite
De surcroît, la concurrence imparfaite
 entraîne une redistribution des revenus
 des consommateurs vers les
 producteurs (surface « A »)
La concurrence imparfaite suscite d’autres
 coûts pour la collectivité (qualité du produit
 et intensité d’innovation moindres)
Indicateurs d’un abus de position
 dominante: prix supérieur au coût marginal,
 sur-profits etc...
   III. Délimitation du marché
• Pour déterminer le degré de concurrence
  régnant sur le marché, il faut au préalable
  définir la taille du marché pertinent à
  examiner
• Pour délimiter les contours du marché
  pertinent, il faut analyser le marché sous
  deux angles: produit et territoire
  (extension géographique)
    III. Délimitation du marché
• Dimension du produit : tous les biens et
  services qui constituent des substituts
  proches font partie du même marché
  (élasticité-prix croisée)
 Si la demande du bien X est caractérisée par une
 élasticité-prix croisée positive et « élevée » par
 rapport au prix du bien Y, alors les deux biens font
 partie du même marché
   III. Délimitation du marché
• Dimension géographique : territoire sur
  lequel les consommateurs peuvent
  s’approvisionner
 Le bien/service produit par une entreprise dans la
 région X peut-il être substitué, sans hausse
 excessive de coût, par le même bien/service
 produit par une entreprise située dans une autre
 région ?
 Exemple: marché du béton
   III. Délimitation du marché
• Exemple de définition du marché pertinent
  (fusion JdG et NQ):
1 Quotidien
2 Supra-régional
3 Contenu hétérogène
4 Langue française
5 Lectorat supérieur
  (1 à 5: dimension produit)
6 Suisse romande (dimension géographique)
      IV. Les caractéristiques
 structurelles du marché pertinent
A. Nombre d’entreprises et concentration
 Pour caractériser le marché, on utilise
 souvent des indices de concentration:
 CR4, CR8: part de marché des 4, 8 plus
 grandes entreprises présentes sur le
 marché
 Indice d’Herfindhal-Hirschmann:
                    n
        HHI        (P )
                   i 1
                          i
                              2
     IV. Les caractéristiques
structurelles du marché pertinent
Si le nombre d’entreprise est suffisamment
 important et que l’indice HHI est faible, la
 concurrence devrait pouvoir fonctionner
 (condition d’atomicité)
…Mais
     IV. Les caractéristiques
structurelles du marché pertinent
B. Degré d’homogénéité
 Il s ’agit de savoir si tous les biens sont
 parfaitement identiques (homogènes) ou
 s’ils sont différenciés
 Un marché portant sur un bien homogène
 garantit, en principe, que la concurrence
 peut s’exercer entre les entreprises
…..Mais
     IV. Les caractéristiques
structurelles du marché pertinent
C. Barrières
 L’absence de barrières à l’entrée, à la
 sortie, à la mobilité est une condition
 importante pour que la concurrence soit
 efficace
      IV. Les caractéristiques
 structurelles du marché pertinent
D. Transparence
 Si l’information est libre, gratuite et
 identique pour tous, la concurrence devrait
 pouvoir s ’exercer plus facilement
….Mais
  V. L’équilibre à court terme en
           concurrence
A. Conditions structurelles de la concurrence
Les entreprises ne doivent pas pouvoir se
 comporter de manière indépendante
Cela est plus probable si le marché est
 transparent, le bien homogène, s’il y a un
 grand nombre d’acteurs et aucune barrière
Approche structurelle défendue par l’école
 de Harvard: les structures déterminent les
 performances
  V. L’équilibre à court terme
…. Pourtant:
 un marché caractérisé par un faible
  nombre d’entreprises n’aboutit pas
  nécessairement à une situation de
  concurrence imparfaite s’il existe des
  concurrents potentiels (ex: Microsoft)
 un marché transparent peut favoriser la
  formation et le maintien d’un cartel
V. L’équilibre à court terme

 Il faut mettre l’accent sur les
  « performances » du marché
 Elles déterminent si le marché
  fonctionne efficacement
  (concurrence efficace)
    V. L’équilibre à court terme
C. Caractéristiques de l’équilibre
La quantité échangée correspond au
 volume de transaction maximum
Les variations de prix révèlent les
 situations de pénurie ou de pléthore
         Pe = Cm(Qe) = Um(Qe)

                                    Indicateur de
                                 concurrence efficace
  VI. L’équilibre à long terme
A. Processus d’équilibre

          L’absence de tout surprofit
 et une rentabilité normale des fonds propres
               indiquent que la
           concurrence est efficace


                                  2ème indicateur
                              de concurrence efficace
  VI. L’équilibre à long terme
B. Dynamique
 En cas de hausse de la demande, le prix
  et les profits vont augmenter à court
  terme, ce qui va susciter de nouvelles
  entrées sur le marché
 Le prix et le profit devraient donc à
  nouveau baisser … si la concurrence
  fonctionne
 La dynamique du marché est importante
  VI. L’équilibre à long terme
B. Dynamique
Indicateurs de concurrence efficace:
  3ème indicateur: historique des entrées sur le marché


  4ème indicateur: variation de quantité et de prix en cas
              de modification de la demande

     5ème indicateur: comportement d’innovation et
                   dépenses en R&D

				
DOCUMENT INFO