Docstoc

La formation de l'orthophoniste et la dysphagie

Document Sample
La formation de l'orthophoniste et la dysphagie Powered By Docstoc
					              AVIS
SUR LA FORMATION ACADÉMIQUE
     DES ORTHOPHONISTES
        ET LA DYSPHAGIE




                  Dysphagie et
                 Dysphagie et troubles
                  trouble de la déglutition
                 de la déglutition :
                   L’orthophoniste
                    Un professionnel incontournable
                 L’ORTHOPHONISTE
                    pour l’évaluation, le traitement
                 Un professionnel incontournable
                    et l’intervention auprès des
                 pour l’évaluation, le traitement et
                    personnes
                 l’intervention auprès des personnes




                                        juillet 2006
                                                                                                                                                2



                                                  TABLE DES MATIÈRES




REMERCIEMENTS ......................................................................................................................... 3


SOMMAIRE....................................................................................................................................... 4


1.    Mise en contexte.......................................................................................................................... 5


2.    Curs us des cours ......................................................................................................................... 6


3.    Pertinence des cours en orthophonie dans l’évaluation, le traitement et l’intervention
      en dysphagie ................................................................................................................................ 7

     3.1.         Axe 1 Connaissances générales de base ...................................................................... 7
     3.2.         Axe 2 Connaissances spécifiques anatomo-physiologiques, médico-
                        chirurgicales et orthophoniques ....................................................................... 8
     3.3.         Axe 3 Connaissances reliées directement aux troubles de déglutition ................... 12


4.    La spécificité de la formation à la maîtrise ............................................................................ 14


5.    Conclusion ................................................................................................................................. 15


6.    Liste des documents de référence............................................................................................ 16


ANNEXE - TABLEAU SYNOPSIS ............................................................................................... 17
     Formation académique des orthophonistes dans le domaine de la dysphagie :
     le cursus de cours offerts dans les universités(Montréal, McGill, Laval) québécoises et à
     l’Université d’Ottawa




O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                     3


REMERCIEMENTS


L’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec remercie les orthophonistes qui ont
contribué ou collaboré à la rédaction de cet avis, soit :

          Annie Bertrand, M.Sc.(A)

          Nathalie Demers, M.O.A.

          Martin Forest, M.P.O.

          James Lapointe, M.Sc.(A).

          Jocelyne Lévesque, M.O.A.

          David McFarland, PhD.

          Bernice Mendelsohn, M.S.P.A.

          Carmen Phénix, M.O.A.

          Marie-Stéphane Rainville, M.O.A.

          Doris St-Pierre Lafond, M.O.A., M.A.P.

          Benoît Tétreault, M.O.A., M.A.P.

          Natalie Vertefeuille, M.O.A.



Sous la direction de : Louis Beaulieu, MOA




O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                4

SOMMAIRE




              L’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ), dont la
              mission principale est d’assurer la protection du public en regard des services
              rendus par ses membres, présente cet avis sur la Formation académique des
              orthophonistes en dysphagie.

              Au cours des décennies, l’intervention en dysphagie est devenue un domaine
              de pratique clinique en orthophonie à travers le monde. Les orthophonistes
              ont développé des normes de pratique et précisé des exigences de formation
              afin d’assurer une intervention efficace auprès du patient.

              Le présent document explique, à travers le cursus des cours, le parcours
              académique qui permet aux orthophonistes d’intégrer le traitement et
              l’intervention en dysphagie dans leur approche orthophonique globale de
              problématiques développementales, neurologiques et/ou           médico-
              chirurgicales présentées par la clientèle.




O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                        5

1. MISE EN CONTEXTE

La formation en orthophonie est offerte dans plusieurs universités partout dans le monde. La presque
totalité des programmes nord-américains offrent une formation de deuxième cycle comprenant un cursus
de cours intégrant des stages. La formation de deuxième cycle permet l’acquisition de connaissances
approfondies, de nature très spécialisée et qui reposent sur un corpus de connaissances fondamentales
diversifiées acquises au niveau du premier cycle. Dans les neuf universités canadiennes qui offrent la
formation en orthophonie, ce programme est rattaché soit à des facultés de médecine ou de sciences de la
santé. Au Québec, les études en orthophonie se complètent selon deux cursus, soit un baccalauréat et une
maîtrise spécialisés en orthophonie (Université de Montréal), soit une maîtrise spécialisée en orthophonie
précédée d’un baccalauréat dans une discipline connexe (ex. psychologie, linguistique) auquel s’ajoutent
des cours préalables (Université McGill, Université Laval).

La formation offerte par les trois universités québécoises correspond aux exigences de base pour
l’admission à l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ) et à l’obtention du permis
de pratique. En Ontario, une université francophone (Université d’Ottawa) donne une formation en
orthophonie qui est aussi reconnue au Québec par le règlement d’équivalence de diplôme, soit une
maîtrise spécialisée en orthophonie. L’OOAQ s’assure également que toutes les demandes d’admission
d’étudiants et de professionnels recrutés à l’étranger satisfassent aux mêmes exigences avant de leur
délivrer un permis. Il existe d’ailleurs une formation d’appoint à l’Université de Montréal qui leur est
destinée de même que des formations intensives organisées par l’OOAQ pour les orthophonistes
étrangers, notamment ceux embauchés dans le cadre des missions de recrutement du gouvernement du
Québec en Belgique.

Au terme de leur formation de maîtrise en orthophonie, les diplômés ont des connaissances approfondies
de l’anatomie, de la physiologie et du système nerveux impliqués dans la parole, la voix, la déglutition et
le langage. Ils en connaissent le développement normal, les divers troubles possibles, les pathologies qui
y sont associées, ainsi que leur étiologie, leur symptomatologie, leur pronostic et les diverses méthodes et
approches de traitement et d’intervention pertinents. Les diplômés sont ainsi en mesure de prévenir,
dépister, identifier, évaluer, diagnostiquer et traiter les divers troubles de la parole, de la voix, de la
déglutition et du langage (oral et écrit) auprès d’une clientèle variée allant du nouveau-né à la personne
âgée. Leur formation les prépare à agir efficacement dans des groupes multidisciplinaires et comme
professionnels autonomes dans diverses organisations de services, dans le réseau de la santé, de
l’éducation et en pratique privée.

La déglutition et ses troubles font partie intégrante de la formation des orthophonistes et de leur profil de
compétences depuis plus de 70 ans. Au Québec, la mise en vigueur de la Loi modifiant le code des
professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé (aussi appelé projet de loi 90)
en 2003, ne reconnaît pas l’expertise particulière des orthophonistes en dysphagie et ne précise pas les
rôles spécifiques des différents professionnels oeuvrant auprès de la personne dysphagique en lien avec
les compétences de chacun. Dans le but de mieux expliciter en quoi la formation en orthophonie permet
aux diplômés d’avoir les connaissances et les compétences approfondies requises dans le domaine de la
dysphagie, le présent document expose le cursus des cours offerts en orthophonie dans les universités
québécoises ainsi qu’à l’Université d’Ottawa.



O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                   6

2. CURSUS DES COURS
La formation universitaire de l’orthophoniste, lui permettant de développer l’expertise nécessaire
en dysphagie, se fait selon trois axes :



         Axe 1 :         les connaissances générales de base.

         Axe 2 :         les connaissances sur l’anatomie, le système neuro -musculaire et
                         le fonctionnement des structures oro-pharyngées et laryngées
                         impliquées dans la parole, la voix, la respiration et la déglutition.
                         Dans cet axe, on retrouve également les connaissances des
                         différentes pathologies, de leur symptomatologie, de leur
                         répercussion sur le fonctionnement du patient, des impacts des
                         interventions      médico-chirurgicales     et    des     approches
                         orthophoniques spécifiques au traitement des troubles de la
                         déglutition, de la phonation et de la parole.

         Axe 3 :         les cours traitant directement de la déglutition et de ses troubles.



Les connaissances fondamentales acquises dans les cours des axes 1 et 2 permettent une analyse critique,
complète et globale de problématiques souvent complexes et faciliteront l’approfondissement des
connaissances et des compétences qui seront acquises au 3e axe. En pratique clinique, cette dynamique de
développement des connaissances dite « en spirale », où les acquisitions de chacun des axes reposent sur
les connaissances acquises dans les axes précédents, permet une intervention éclairée et adaptée
spécifiquement aux caractéristiques des pathologies sous-jacentes. Elle favorise, par exemple, le
développement d’objectifs thérapeutiques ciblant des paramètres communs à la parole, à la phonation et à
la déglutition.

Les pages suivantes détaillent l’ensemble du cursus de cours en orthophonie qui prépare l’étudiant à
intervenir en dysphagie. Des exemples permettent de mieux apprécier l’application clinique du contenu
des cours. Un tableau en annexe présente une synthèse des cours donnés dans chacune des universités en
fonction des trois axes d’apprentissage.




O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                               7


3. PERTINENCE DES COURS EN ORTHOPHONIE DANS L’ÉVALUATION,
     LE TRAITEMENT ET L’INTERVENTION EN DYSPHAGIE


Étant donné que la plus grande cohorte d’orthophonistes qui exercent au Québec est formée à
l’Université de Montréal, les cours de cet établisse ment serviront de base à l’analyse des
contenus de formation. Les cours de ce programme ainsi que ceux donnés à l’Université McGill
et à l’Université d’Ottawa sont dispensés depuis de nombreuses années. Le programme de
l’Université Laval est offert depuis 2001.




3.1 AXE 1 : CONNAISSANCES GÉNÉRALES DE BASE


                                  Les bases du système nerveux (PSL 1982)

Ce cours est un tronc commun pour                                   dresseront du patient. L’apprentissage du
plusieurs disciplines des sciences de la santé                      rôle des neurotransmetteurs deviendra es-
(physiothérapie, ergothérapie, médecine                             sentiel pour la compréhension des maladies
dentaire, optométrie…). Il passe en revue les                       dégénératives qui affectent souvent de façon
théories neuronales et la transmission                              indissociable la parole et la déglutition (ma-
synaptique, l’anatomie du système nerveux,                          ladie de Parkinson, sclérose latérale amyo-
les sens chimiques (systèmes gustatifs et                           trophique (SLA), sclérose en plaques (SEP),
olfactifs), la vision, l’audition, le système                       myopathies, ataxie de Freidreich…). Ces
sensoriel somatique, le contrôle spinal, les                        connaissances de base sont nécessaires pour
aspects neurobiologiques et le développe-                           comprendre les fonctions de motricité, de
ment du cerveau, le système limbique et les                         sensibilité ainsi que les fonctions mentales
émotions, l’apprentissage et la mémoire. Ce                         supérieures. Elles permettent entre autres de
cours habilite les orthophonistes à apprécier                       saisir l’ensemble de la problématique pré-
la contribution de tests diagnostiques neu-                         sentée par un individu souffrant d’une mala-
rologiques tels l’électroencéphalographie                           die neurologique acquise pouvant mener à
(EEG), l’électromyographie (EMG), le test                           un trouble de communication ou de dégluti-
d’amytal etc, à comprendre globalement les                          tion.
résultats et à les intégrer dans le profil qu’ils




O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                              8



3.2 AXE 2 :        CONNAISSANCES SPÉCIFIQUES ANATOMO - PHYSIOLOGIQUES , MÉDICO-
                   CHIRURGICALES ET ORTHOPHONIQUES


                       Neurobiologie de la communication humaine (ORA 1527)

Ce cours transmet les fondements neuro-                            nerveux qui ont un impact sur la communi-
biologiques et l’organisation fonctionnelle                        cation de même que l’ensemble des mani-
du cerveau pour la communication et                                festations qui les caractérisent. Une appro-
présente les syndromes neurologiques et les                        che diagnostique à caractère différentiel
processus lésionnels qui ont une incidence                         s’appuiera sur les connaissances acquises
sur les habiletés de communication. Ce                             dans ce cours. Cette démarche est essentielle
cours permet à l’étudiant de développer des                        à la reconnaissance du contexte dans lequel
habilités critiques face aux connaissances                         apparaît ou évolue un trouble de la dégluti-
relatives à l’organisation fonctionnelle du                        tion.
cerveau pour la communication. Ce cours
passe en revue les pathologies du système


               Anatomie et physiologie de la parole et de la déglutition (ORA 1530)

Ce cours présente l’anatomie et la physiolo-                       les pathologies qui en résultent. Des labora-
gie des structures impliquées dans la pro-                         toires permettent de mieux assimiler les
duction de la parole et de la déglutition,                         notions théoriques présentées. On s’attarde
connaissances qui permettent de comprendre                         ainsi à la sphère ORL (bouche, nez,
les processus normaux et pathologiques de                          pharynx, larynx) et aux systèmes musculo-
ces deux fonctions. On y traite de l’appareil                      squelettiques et nerveux qui sont impliqués
respiratoire, phonatoire et articulatoire. On y                    dans la déglutition et la parole. Ces connais-
voit en détail l’anatomie et la physiologie                        sances acquises en physiologie sont essen-
impliquées dans la déglutition et on intègre                       tielles pour comprendre les mécanismes
les bases du système nerveux central ou                            impliqués dans les observations cliniques
périphérique appliquées à la physiologie de                        faites en cours d’évaluation et ainsi interve-
ces systèmes, établissant les liens entre les                      nir de façon judicieuse et optimale.
nerfs crâniens, les muscles qu’ils affectent et


                                        Phonétique clinique (ORA 1531)

La phonétique est la science qui étudie les                        Les modes d’analyse des mouvements des
sons de la parole dans les aspects de leur                         articulateurs et de la fonction vélopharyngée
production (positionnement des structures :                        lors de la production de la parole préparent
lèvres, langue, palais, larynx, oro-pharynx,),                     les orthophonistes à l’observation détaillée
de leur perception et de leurs caractéristi-                       oropharyngée, base essentielle à l’examen
ques acoustiques. Le cours s’attarde à la                          des mouvements observés lors d’examens
description articulatoire détaillée, aux                           radiologiques de la déglutition (ex : examen
organes et structures sous-jacents et aux                          de gorgée barytée modifiée)
caractéristiques visuelles de l’articulation.                      .

O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                              9


                                        Trouble de la parole (ORA 2626)

Ce cours s’appuie sur les notions d’anatomie                       ORL (ex. : résection de nodule) et les
et de physiologie de la parole acquises par                        troubles d’articulation fonctionnels y sont
les étudiants pendant les deux premiers                            présentés. On y traite aussi des dysarthries,
cours de l’axe 2. Ainsi, les étudiants                             c’est-à-dire, de troubles de parole d’origine
s’initient aux troubles de l’articulation, de la                   neurologique qui se manifeste par une
résonance, de la voix, de la prosodie et de la                     anomalie du tonus, de l’amplitude et/ou de
fluidité. La nature et les caractéristiques des                    la coordination des mouvements impliqués
troubles de la parole (épidémiologie,                              dans la production de la parole, la voix et la
sémiologie, étiologie, pronostic), les méca-                       respiration, soit les dysarthries acquises
nismes et les paramètres atteints sont                             (ex. : maladie de Parkinson → dysarthrie
présentés. Par les travaux pratiques, les                          hypokinétique → traumatisme crânien →
étudiants seront en mesure d’évaluer les                           dysarthrie spastique ou ataxique) ou
problèmes de parole (ce qui inclut l’examen                        d’origine développementale (ex. : dans le
du mécanisme oral périphérique) pour                               cadre d’une paralysie cérébrale → dysarthrie
reconnaître la nature du problème en mesu-                         flasque, spastique ou ataxique) ainsi que
rant les différents paramètres. L’examen du                        l’apraxie verbale. Ce cours s’inscrit dans un
mécanisme oral périphérique, les troubles de                       parcours préliminaire essentiel à la compré-
parole associés à des malformations oro-                           hension de l’acte neuro-moteur complexe
faciales (ex. fente palatine) ou à des inter-                      qu’est la déglutition.
ventions médico-chirurgicales de la sphère


                                   Troubles acquis du langage (ORA 3359)

Ce cours traite spécifiquement des problè-                         festant par une aphasie et une hémiplégie
mes d’aphasie et des troubles associés de                          met très souvent en lumière une atteinte
même que des problèmes de communication                            bucco- faciale qui affecte la communication
reliés à des atteintes neurologiques diverses,                     et la déglutition conjointement, conjuguant
autant dans son volet évaluation que traite-                       même des désordres mixtes, comme un
ment. Les étudiants y apprennent non                               trouble neuro- moteur (la paralysie) et un
seulement à identifier et interpréter les                          désordre idéatoire (une apraxie). Le lien
indices reliés à l’intervention auprès des                         étroit entre les fonctions affectant la parole
clientèles neurologiques mais également à                          et la déglutition fait d’ailleurs désormais
établir des corrélations entre ces diverses                        l’objet de publications, démontrant avec
manifestations pour optimiser l’intervention.                      certitude qu’une intervention ciblée sur la
Ainsi, l’examen d’un patient qui a subi un                         parole aura un impact sur la déglutition.
accident vasculaire cérébral (AVC) se mani-




O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                        10


                           Troubles neurologiques de la parole (ORA 3555)


Ce cours permet aux étudiants d’acquérir                      alimentation. Les différentes approches de
une démarche clinique d’évaluation et                         traitement et d’intervention pour modifier
d’intervention auprès de la personne dysar-                   les facteurs contextuels, la posture, le tonus
thrique selon les principes de la classifica-                 et la force musculaire, la respiration, la
tion internationale du fonctionnement et du                   phonation, la résonance et l’articulation sont
handicap de l’OMS (2001). Plus spécifi-                       présentées et discutées. On y aborde entre
quement, les approches, modalités, tests et                   autress différents moyens et différentes
instruments permettant d’établir un diagnos-                  techniques d’interventions selon les types de
tic différentiel en dysarthrie, d’élaborer et                 pathologies rencontrées (maladie de
d’appliquer un plan d’intervention approprié                  Parkinson, sclérose latérale amyotrophique,
à la personne et à son contexte de vie sont                   (SLA), sclérose en Plaques (SEP), chorée de
transmis. Un trouble de déglutition est                       Huntington). En somme, ce cours discute
fréquemment présent avec ce type de                           des différents troubles neuro- musculaires
pathologie de la parole de par leur étiologie                 pouvant atteindre le mécanisme oro-
commune. C’est pourquoi il est important                      pharyngé et avoir des répercussions sur la
d’établir avec précision le type de problé-                   parole et la déglutition. Par exemple,
matique sous-jacente dans le but d’intervenir                 l’orthophoniste confronté à un cas de
de façon appropriée sur la parole, et par le                  dysphagie associé à la maladie de Parkinson
fait même sur la déglutition.                                 vs un cas associé à la SLA connaîtra
                                                              l’ensemble des symptômes de l’une et
Les étudiants acquièrent également dans ce                    l’autre maladie, leur évolution de même que
cours, des connaissances au niveau du                         les répercussions sur le fonctionnement oro-
traitement et de l’intervention précoce chez                  pharyngé et laryngé affectant la parole, la
l’enfant et le lien étroit entre parole et                    voix et la déglutition.


                                   Problè mes de résonance (ORA 3560)



Ce cours présente les troubles de la parole                   l’analyse. De plus, l’embryologie, la sémio-
liés à diverses malformations. Il aborde                      logie et la classification des fentes est revue
premièrement les différentes malformations                    pour comprendre l’origine de ces troubles
crânio- faciales (ex. : fente labio-palatine)                 ainsi que les différentes chirurgies correc-
associées à des perturbations de la parole et                 tives possibles à un trouble de résonance
de la déglutition. Les étudiants sont amenés                  (hyper ou hyponasalité). Dans un deuxième
à approfondir la physiologie du sphincter                     temps les différents troubles dentaires et
vélo-pharyngé et à acquérir les différents                    mandibulaires, (prognatie, rétrognatie, oc-
moyens d’évaluation et d’intervention                         clusion croisée, etc.) pouvant avoir un
appropriées à la clientèle avec malforma-                     impact sur la déglutition et la parole, sont
tions crânio- faciales. L’étude paraclinique                  présentés. Les étudiants sont également
de ces troubles se fait en général par vidéo-                 outillés pour procéder à l’évaluation et la
fluoroscopie et/ou par nasoendoscopie pour                    rééducation de la déglutition atypique,
lesquelles l’orthophoniste est entraîné à                     trouble qui peut entraîner des malocclusions.


O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                        11


Enfin, plusieurs heures sont consacrées à                     plus dans le traitement de la dysphagie par
l’étude des laryngectomies et des autres                      l’acquisition de compétences propres à la
chirurgies majeures laryngées, comme les                      fonction oro-pharyngée. Par exemple, un
glossectomies ou trachéotomies. On y voit                     patient ayant subi une hémilaryngectomie se
les aspects médico-chirurgicaux (étiologie,                   verra atteint, entre autres, de problèmes de
incidence, radiothérapie, chirurgies) et les                  voix et de déglutition associés à la perte
différents moyens de communication                            d’une corde vocale et à la reconstruction du
palliative qui sous-tendent, en plus de la                    passage laryngé. Le mécanisme de récupé-
fonction oro-pharyngée, l’implication de la                   ration de l’intensité vocale est associé
trachée et de l’œsophage.                                     également à la protection des voies respira-
                                                              toires et l’intervention vocale sera détermi-
Les troubles de déglutition font partie des                   nante sur la prévention des risques
tableaux abordés dans ce cours car ils                        d’aspiration pulmonaire. De la même façon,
accompagnent fréquemment les pathologies                      on prépare les étudiants à intervenir auprès
et traitements médico-chirurgicaux qui y                      des clientèles ayant subi une trachéotomie
sont discutés. L’orthophoniste, par ses                       qui affecte autant la déglutition que la
connaissances au plan de la respiration et de                 communication. On y démontre, entre
la fonction oro-pharyngée, est l’intervenant                  autres, des aides à la communication qui ont
de choix pour l’évaluation et le traitement de                un impact direct sur le sevrage de la
la déglutition et de la parole chez ces popu-                 trachéotomie et la récupération de la
lations. L’étudiant se spécialise une fois de                 déglutition.


                                      Problè mes de la voix (ORA 3566)


Ce cours est dirigé plus spécifiquement sur                   associée à une paralysie, une béance, une
l’étude de la voix, donc de la fonction laryn-                lésion). Les différents moyens de réadapta-
gée. On y parle entre autres des change-                      tion des troubles vocaux sont enseignés et
ments laryngés encourus avec l’âge. On y                      les liens pertinents au plan de la dysphagie
approfondit les notions d’anatomie et de                      sont faits; ils permettent d’évaluer et de
physiologie du larynx, les différentes                        rééduquer une personne dont le larynx
pathologies de la voix qui peuvent égale-                     n’assure plus que partiellement ou en partie
ment avoir un impact sur la déglutition, leurs                la protection des voies respiratoires. La
signes et leurs symptômes, l’histopathologie                  première fonction d’un larynx est de proté-
de la muqueuse laryngée ainsi que les diffé-                  ger les voies respiratoires et ensuite, seule-
rentes microchirurgies laryngées. Les                         ment, de produire de la voix. Ainsi, toutes
étudiants sont habilités à faire l’évaluation                 les structures permettant la voix sont essen-
de troubles vocaux d’origines organiques                      tielles pour une déglutition sécuritaire.
(cancer, granulome, etc.) fonctionnels                        L’orthophoniste fait face quotidiennement à
(nodules, polypes, etc.), neurologiques                       des problématiques vocales ou bucco-
(paralysies, maladies dégénératives, etc.) et                 faciales qui se manifestent d’abord au plan
psychogéniques (somatisation, etc.). Les                      de la déglutition et qui doivent être traitées
étudiants sont aussi habiletés à reconnaître                  en tandem, que l’on pense aux personnes
les différents types de voix caractéristiques                 atteintes d’une paralysie de cordes vocales,
de divers troubles et de saisir l’explication                 de reflux, d’incompétence vélaire ou des
physiologique reliée (ex. : qualité vocale                    suites de chirurgies laryngées.

O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                               12



                                       Troubles de la parole (ORT 6655)

Il s’agit d’un séminaire de maîtrise portant                       l’approche optimale. Des cas de toute
sur les troubles de la parole chez l’enfant et                     nature, adultes ou pédiatriques, sont étudiés,
chez l’adulte liés au développement ou                             comme l’impact de l’intoxication au lithium
d’ordre acquis. Essentiellement, ce cours                          sur les fonctions oro-pharyngées, dont
permet de traiter de cas de troubles de parole                     l’articulation et la déglutition, l’effet de la
complexes, de permettre de faire des liens                         prématurité sur le développement des habi-
avec les différentes problématiques déve-                          letés oro-pharyngées ou les liens entre une
loppementales ou acquises, neurologiques,                          déglutition atypique et les distorsions
médico-chirurgicales et de déterminer                              phonétiques associées.



3.3 AXE 3 : CONNAISSANCES RELIEES DIRECTEMENT AUX TROUBLES DE DEGLUTITION
                                              Dysphagies (ORA 3657)

Ce cours requiert des connaissances de la                          de déglutition. Différents moyens d’évalua-
fonction oro-pharyngée et des problémati-                          tion paracliniques sont abordés, notamment
ques associées accumulées durant les 3                             l’ultrasonographie (échographie), la scinti-
premières années du baccalauréat en ortho-                         graphie, la manométrie, l’électromyographie
phonie. Ces connaissances préalables sont                          et, de façon plus approfondie, l’endoscopie
considérées essentielles à l’évaluation et au                      et la vidéofluoroscopie. Les indications de
traitement de la dysphagie. On y approfondit                       nil per os et per os sont discutées, ainsi que
la physiologie, l’anatomie et la neurologie                        les notions d’éthique humaine reliées à
de la déglutition et on y voit en détail                           celles-ci. Enfin, les approches thérapeu-
l’évaluation clinique qui inclut entre autres,                     tiques suivantes sont enseignées:
l’examen du mécanisme oro-pharyngé. Il y                            i)    directe : renforcement de la muscula-
est discuté des causes d’aspiration, des                                  ture oro-pharyngo- laryngée, améliora-
facteurs prédisposant, des signes cliniques                               tion de la coordination, de l’amplitude
ainsi que des risques qui y sont associés. Les                            et de l’efficacité des mouvements;
différentes étiologies/pathologies spécifi-
ques à la dysphagie sont revues (atteinte des                       ii)   indirecte : modification de l’environne-
systèmes nerveux central et périphérique,                                 ment et enseignement; modification
chirurgies oro-pharyngées, traitements des                                des consistances;
cancers tête et cou) ainsi que les particulari-                     iii) compensatoire : manœuvres compensa-
tés de la déglutition chez le jeune enfant et                            toires.
dans le vieillissement normal. La trachéoto-
mie et son effet sur la déglutition sont                           Ce cours permet à l’étudiant de faire le lien
étudiés de façon spécifique car ceux-ci                            entre l’ensemble des connaissances acquises
requièrent une maîtrise des connaissances                          et d’acquérir des méthodes rigoureuses
anatomo-physiologiques et de l’interaction                         d’investigation et d’intervention.
entre les systèmes respiratoire, phonatoire et

O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                      13



                            Séminaires (ORT 6020, ORT 6021 et ORT 6022)

Ces séminaires de maîtrise sont conçus pour                   comme une des composantes de la problé-
permettre l’utilisation de l’ensemble des                     matique orthophonique pour laquelle une
connaissances théoriques, pratiques et clini-                 approche intégrée et globale doit être appli-
ques à travers des situations facilitant                      quée à partir de données probantes. Ce cours
l’intégration de l’ensemble des acquisitions.                 prépare les étudiants à aborder les problé-
Les étudiants analysent des cas complexes                     matiques en général, dont l’interdisci-
où s’entrecroisent des problématiques qui                     plinarité, et les aptitudes nécessaires au
nécessitent une bonne assimilation des                        processus d’évaluation et d’intervention
savoirs pour orienter l’ensemble du proces-                   clinique.
sus d’évaluation et d’intervention. La
dysphagie peut se retrouver fréquemment

                                          Stages pratiques et cliniques


Les cours théoriques sont complétés par des                   nécessaires à la pratique professionnelle
formations pratiques, des laboratoires et des                 auprès d’une clientèle avec des problé-
stages cliniques qui sont réalisés sous étroite               matiques diverses. La dysphagie est ainsi
supervision. Ils permettent aux étudiants de                  intégrée au cursus des stages cliniques et
mettre en application les connaissances                       permet aux étudiants d’en apprivoiser les
théoriques acquises, facilitent l’intégration                 différentes facettes. Plus de quatre-vingts
par des mises en situation ou à l’aide d’une                  établissements de santé au Québec offrent
approche par résolution de problèmes et                       un stage en dysphagie pour les étudiants en
développent les habiletés et le savoir- faire                 orthophonie.




O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                          14


4.       LA SPÉCIFICITÉ DE LA FORMATION À LA MAÎTRISE


Une des richesses de la formation en orthophonie repose sur la variété des disciplines et sur la
diversité du corps professoral (professeurs, chargés de cours, conférenciers et chercheurs)
favorisant une vision élargie de la problématique du patient et une bonne connaissance des
interrelations entre l’orthophonie et les diverses professions. Ainsi, audiologistes, linguistes,
neurologues, ORL, dentistes, chirurgiens maxillo- facial, psychologues, neuropsychologues,
phonéticiens, etc. participent à la formation des orthophonistes.

De plus, une des forces du cours d’orthophonie s’appuie sur la formation de deuxième cycle qui
conjugue l’approfondissement et l’intégration de l’ensemble des connaissances acquises à un
cadre de méthodologie de recherche. Cette formation amène les orthophonistes non seulement à
une approche rigoureuse, mais elle incite à une démarche dynamique de questionnement basée sur
la recherche de données probantes.




O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                           15


5.       CONCLUSION


Les programmes de formation en orthophonie existent sur l’ensemble des cinq continents. En
Amérique du Nord, la formation de deuxième cycle constitue la norme pour l’accès à la pratique
et l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec s’assure que la formation de l’ensemble
de ses membres soit équivalente pour exercer au Québec.

La déglutition et ses troubles font depuis longtemps partie intégrante de la formation académique
des orthophonistes. Pour intervenir en dysphagie, le cursus des cours des orthophonistes repose
sur trois niveaux. Tout d’abord, des connaissances générales en anatomie et physiologie sont
indispensables pour une compréhension globale des systèmes. Puis, des connaissances plus
spécifiques de l’anatomie et de la physiologie des systèmes nerveux et respiratoire, phonatoire et
articulatoire impliqués dans la parole, la voix et la déglutition viennent s’ajouter aux premières
pour bien comprendre les mécanismes normaux et les discerner d’un fonctionnement
pathologique altérant les fonctions oro-pharyngo-laryngées. C’est à ce deuxième niveau que sont
également présentées les méthodes d’évaluation et les approches d’intervention des troubles de la
parole, de la voix et de la déglutition. Finalement, un troisième niveau de connaissances traite
directement de la problématique de la dysphagie en ciblant les méthodes spécifiques d’évaluation
et d’intervention, les techniques de pointe qui supportent l’investigation, et ce, pour diverses
étiologies et problématiques médicales ou chirurgicales impliquées.

Cette formation académique a permis aux orthophonistes, depuis maintenant plus de 70 ans,
d’intégrer l’évaluation et le traitement des troubles de la déglutition à leur pratique et de les
préparer à agir efficacement auprès d’une clientèle variée. Le cursus des cours, auque l s’ajoutent
des stages pratiques dans les milieux cliniques, permet ainsi aux futurs diplômés d’inclure cette
dimension à leur profil de compétence.

La Loi modifiant le code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de
la santé, (ou Projet de loi no 90), n’a pas statué sur les responsabilités en matière de dysphagie
mais a déterminé la nécessité pour un professionnel d’intervenir dans ce domaine selon son
champ de compétence. Or les orthophonistes évaluent spécifiquement dans leur pratique les
mécanismes oro-pharyngo- laryngés perturbés par la maladie, par un problème ou un trouble. Les
troubles de la déglutition et les désordres de la parole et de la voix qui y sont fréquemment
associés peuvent trouver racine dans les mêmes perturbations de l’acte neuro- moteur ou
altérations anatomo-physiologiques. Une compréhension de la nature des mécanismes communs
sous-jacents à ces désordres permet aux orthophonistes d’établir des plans de traitement et
d’intervention intégrés qui sont souvent communs aux troubles de la parole, de la voix ou de la
déglutition identifiés.

Soupçonner la présence d’une dysphagie relève de l’observation, de l’expérience et d’une
connaissance générale des mécanismes perturbateurs propres à certaines pathologies. Évaluer un
trouble de la déglutition en relation avec les désordres oropharyngés et laryngés associés et
identifier les problématiques sous-jacentes exigent toutefois une solide compétence et une
expertise que la formation de base des orthophonistes leur permet d’acquérir.



O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                       16


6.       LISTE DES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE


Université de Montréal, Faculté de médecine, École d’orthophonie et d’audiologie,
     Répertoire des cours 2005-2006.


Université Laval, Faculté de médecine, Département de réadaptation, Programme d’ort hophonie,
     Répertoire des cours 2005-2006.


McGill University, School of Human Communication Sciences and Disorders, Speech Language
     Pathology, Curriculum 2005-2006.


Université d’Ottawa, École des Sciences de la Réadaptation, Cours en orthophonie, 2005-2006.


American Speech and Hearing Association, Task Force on Dysphagia, Knowledge and Skills
     Needed by Speech-Language Pathologists Providing Services to Dysphagic Patients/Clients,
     2001.




O RDRE DES ORTHO PH ONISTES E T AUDIOL OG ISTES DU Q UEB EC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                       17




                                        ANNEXE




                           TABLEAU SYNOPSIS


                    Formation académique des orthophonistes dans le
domaine de la dysphagie : le cursus de cours offerts dans les universités (Montréal, McGill,
                       Laval) québécoises et à l’Université d’Ottawa
                                                                                                                                                             18

                                                                     TABLEAU SYNOPSIS
                         Formation académique des orthophonistes dans le domaine de la dysphagie :
                     le cursus de cours offerts dans les universités (Montréal, McGill, Laval) québécoises
                                                  et à l’Université d’Ottawa



                                                  AXE 1 : Connaissances générales de base


Formation de référence                        Uni versité Laval                      Uni versité McGill                             Uni versité d’Ottawa
Uni versité de Montréal
Ref. : Paul-André Gall ant,                   Ref. : J oël Macoïr, directeur du      Ref. : Jeanne Cl aessen, Head of Clinical       Ref. : Lynn Metthé,
responsable de formation clini que en         programme d’orthophonie                Program i n s peech language pathol ogy         coodonnatrice de la
orthophonie                                                                                                                          formati on clini que en
                                                                                                                                     orthophonie
Les cours sont de ni veau                     Tous les cours sont de ni veau maîtrise, sauf i ndication contraire. Malgré un partage di fférent du contenu entre
baccalauréat ou maîtrise, selon le cas        les cours, on note une constance dans le cursus entre les uni versités. Les thèmes laissés en blanc sont répartis à
                                              l’intérieur des autres cours.
Baccalauréat    PSL 1982                      Baccalauréat                           Baccalauréat                                    Baccalauréat
                Les bases du système          PSY 20649                              Les étudiants peuvent accéder à différents      Un minimu m de 3 crédits en
                nerveux ( 2 cr.)              Neuropsychologie et neurosciences I, cours au choix, au n iveau du bacc. (ex. : PSY physiologie ou anatomie
                                              PSY 20650 Neuropsychologie et          211 Introductory Behavioral Neuroscience,       humaine dans un cours tel
                                              neurosciences II (3 cr.) (ou autres    PSY 308 Behavioral Science I). Le cours         PSY 2301-2701 Fondements
                                              cours équivalents, selon les           SCSD 617 Anatomy ans Physiology : Speech biologiques.
                                              universités d’origine)                 and Hearing (3 cr.) inclut les bases du
                                                                                     système nerveux




ORDRE D ES ORTHOPHONIS TES ET AUD IOLOGIS TES DU QUÉBEC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                                                                                          19


                                        Axe 2 : Connaissances spécifiques anatomo-physiologiques,
                                                  médico-chirurgicales et orthophoniques
Formation de référence                             Uni versité Laval                            Uni versité McGill                             Uni versité d’Ottawa
Uni versité de Montréal
Ref. : Paul-André Gall ant, res ponsable de        Ref. : J oël Macoïr, directeur du          Ref. : Jeanne Cl aessen, Head of Clinical       Ref. : Lynn Metthé, coodonnatrice de
formati on clini que en orthophonie                programme d’orthophonie                    Program i n s peech language pathol ogy         la formation clini que en orthophonie
Les cours sont de ni veau baccal auréat ou         Tous les cours sont de ni veau maîtrise, sauf i ndication contraire. Malgré un partage di fférent du contenu entre les cours, on
maîtrise, selon le cas                             note une constance dans le cursus entre les uni versités. Les thèmes laissés en bl anc sont répartis à l’intérieur des autres
                                                   cours.
Baccalauréat      ORA 1527 Neurobio logie          Ce cours est intégré aux prérequis         SCSD 638 Neurolinguistics (3 cr.)               Ces données sont intégrées au cours
                  de la co mmunicat ion            essentiels à l’ad mission au programme                                                     ORA 6722 Troubles du langage
                  humaine (2 cr.)                  (PSY 26649, PSY 20650, etc…)                                                               d’origine neurologique I (3 cr.)
                  ORA 1530 Anatomie et             ORT 66262 Paro le, langage et audition : SCSD 617 Anatomy and Physiology : Speech ORA 5510 Anatomie et physiologie du
                  physiologie de la parole et      anatomie et physiologie                    and Hearing (3 cr.) (incluant la déglutition)   système nerveux pour troubles de la
                  de la déglutition                (3 cr.)                                                                                    parole et du langage
                  (4 cr.)

                  ORA 1531 Phonétique              ORT 66263 Analyse instrumentale de la        SCSD 631 Speech Science (3 cr.)                ORA 5512 Sciences de la parole (3 cr.)
                  clin ique (3 cr.)                parole (3 cr.)
                                                   + LNG 20503 (Phonologie I) ou FRN
                                                   20440 (Phonétique) (3 cr. chacun au
                                                   choix)
                  ORA 2539 Vieillissement          ORT 66274 et ORT 66270 Troubles              Cette matière est couverte à l’intérieur des   ORA 5548 Séminaire clin ique et de
                  et troubles du langage           acquis du langage.                           cours suivants:                                recherche en orthophonie (3 cr.) Ce
                  (3 cr.)                          Ces deux cours couvrent la mat ière du       SCSD 638 Neurolinguistics (3 cr.)              séminaire intègre des thèmes
                                                   cours ORA 2539 et du cours                   SCSD 624 Language processes (3 cr.)            spécifiques, dont le vieillissement.
                                                   ORA 3359 (3 cr. chacun)                      SCSD 632: Phonological d isorders: child ren
                  ORA 2626 Troubles de la          ORT 66293 Pratiques orthophoniques           SCSD 619 Phonological Development (3 cr.)      ORA 6721 Troubles phonologiques et
                  parole (3 cr.)                   pour des populations particulières                                                          articulatoires (3 cr.)
                                                   (correspond à divers cours de
                                                   spécialités, dont la déglutition atypique)
                                                   (3 cr.)




        ORDRE D ES ORTHOPHONIS TES ET AUD IOLOGIS TES DU QUÉBEC
        Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                                                                                               20
                                       Axe 2 : Connaissances spécifiques anatomo-physiologiques (suite)
Formation de référence                                Uni versité Laval                            Uni versité McGill                             Uni versité d’Ottawa
Uni versité de Montréal
Ref. : Paul-André Gall ant, res ponsable de           Ref. : J oël Macoïr, directeur du          Ref. : Jeanne Cl aessen, Head of Clinical       Ref. : Lynn Metthé, coodonnatrice de
formati on clini que en orthophonie                   programme d’orthophonie                    Program i n s peech language pathol ogy         la formation clini que en orthophonie
Les cours sont de ni veau baccal auréat ou            Tous les cours sont de ni veau maîtrise, sauf i ndication contraire. Malgré un partage di fférent du contenu entre les cours, on
maîtrise, selon le cas                                note une constance dans le cursus entre les uni versités. Les thèmes laissés en bl anc sont répartis à l’intérieur des autres
                                                      cours.
                     ORA 3359 Troubles acquis         ORT 66274 et surtout ORT 66270             SCSD 644 Applied neurolinguistics. Ce           ORA 6722 Troubles du langage
                     du langage                       Troubles acquis du langage.                cours correspond à la description de ORA        d’origine neurologique I (3 cr.)
                     (3 cr.)                          Ces deux cours couvrent la mat ière du     3359 et d’une partie de ORA 3555 (3 cr.)
                                                      cours ORA 2539 et du cours
                                                      ORA 3359 (3 cr. chacun)                    SCSD 609 Neuro motor Disorders pour le
                                                                                                 reste du cours ( ORA 3555) (3 cr.)

                     ORA 3555 Troubles                ORT 66271 Troubles neuromoteurs (ce          Certains thèmes du cours SCSD 669 Special      ORA 6741 Troubles de la paro le
                     neurologiques de la parole       cours couvre le ORA 3355 et également        Develop mental Speech/Language problems        d’origine neurologique (3 cr.)
                     (2 cr.)                          le cours de dysphagie de l’axe 3) (3 cr.)    (3 cr.)

                     ORA 3560 Problèmes de            ORT 67031 Troubles de la voix
                     résonance (3 cr.)                (2 cr.) et ORT 67032 Troubles de la          SCSD 639 Vo ice d isorders (3 cr.)
                                                      résonance (2 cr.)
                     ORA 3566 Problèmes de la         Ces cours correspondent à la description
                     voix (3 cr.)                     de ORA -3560 et                                                                             ORA 6743 Troubles de la phonation
                                                      ORA 3566)                                                                                   (3 cr.)




Maîtrise             ORT 6655 Troubles de la                                                                                                      ORA 6740 Troubles de la paro le et du
                     parole (optionnel)                                                                                                           langage chez des populations
                     (3 cr.)                                                                                                                      particulières
                                                      ORT 66293 Pratiques orthophoniques
                                                                                                                                                  (3 cr.)
                                                      pour des populations particulières
                     ORT 6626 Troubles acquis                                                                                                     ORA 6751 Troubles du langage
                                                      (correspond à divers cours de
                     du langage (optionnel) (3                                                                                                    d’origine neurologique II (3 cr.)
                                                      spécialités, dont la déglutition atypique)
                     cr.)
                                                      (3 cr.)
                     ORT 6872 Problèmes                                                            SCSD 683 et SCSD 684 Practicu m and
                     contemporains en                                                              seminars. Les stages sont entrecoupés de
                     orthophonie (optionnel) (3                                                    séminaires et de sessions sur le counselling
                     cr.)                                                                          (advanced issues).




           ORDRE D ES ORTHOPHONIS TES ET AUD IOLOGIS TES DU QUÉBEC
           Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006
                                                                                                                                                                                         21

                                           Axe 3 Connaissances reliées directement aux troubles de déglutition
Formation de référence                                      Uni versité Laval                                         Uni versité McGill                         Uni versité d’Ottawa
Uni versité de Montréal
Ref : Paul André Gallant,                                   Ref : Joël Macoïr, directeur du                                                        Ref : Lynn Metthé,
                                                                                                                      Ref : Jeanne Claessens, Head of clinical
responsable de formation clini que en                       programme d’orthophonie                                                                coodonnatrice de la
                                                                                                                      program in s peech l anguage pathol ogy
orthophonie                                                                                                                                        formati on clini que en
                                                                                                                                                   orthophonie
Les cours sont de ni veau                                   Tous les cours sont de ni veau maîtrise, sauf i ndication contraire. Malgré un partage di fférent du contenu entre
baccalauréat ou maîtrise, selon le cas                      les cours, on note une constance dans le cursus entre les uni versités. Les thèmes laissés en blanc sont répartis à
                                                            l’intérieur des autres cours.
Baccalauréat          ORA 3657 Dysphagies                   Le contenu de ce cours est intégré à   SCSD 680 Deglutition and Dysphagia (3 cr.)      ORA 6752 Dysphagie
                      (3 cr.)                               divers cours, selon des liens
                                                            fonctionnels dont :                    Le cours SCSD 609 Neuro motor d isorders
                                                            Une partie du cours ORT 66271          traite également de la dysphagie. (3cr.)
                                                            Troubles neuromoteurs qui couvrent
                                                            aussi le ORA 3355 (3 cr.)
                                                            Une partie du cours ORT 67031
                                                            Troubles de la voix (2 cr.) et ORT
                                                            67032 Troubles de la résonance (2
                                                            cr.)
Maîtrise              ORT 6020 Séminaire                                                           SCSD 664 Co mmunicat ion Sciences and           ORA 5548 Séminaire clin ique
                                                            ORT 66534 Séminaire d’intégration
                      d’intégration en                                                             Disorders 1 (3 cr.)                             et de recherche en
                                                            Ce cours correspond à la description
                      orthophonie 1 (1 cr.)                                                        SCSD 670 Co mmunicat ion Sciences and           orthophonie.(3cr.)
                                                            des trois séminaires d’intégration
                      ORT 6021 Séminaire                                                           Disorders 2 (séminaires) (3 cr.)                Ce cours correspond aux
                                                            (ORT 6020, ORT 6021, ORT 6022)
                      d’intégration         en                                                     SCSD 666 Co mmunicat ion Sciences and           descriptions des séminaires
                                                            couvrant l’efficacité des
                      orthophonie 2 (1 cr.)                                                        Disorders 3 (séminaires) ( 3 cr.)               d’intégration
                                                            interventions, l’éthique, le t ravail
                      ORT 6022 séminaire                                                           SCSD 667 Co mmunicat ion Sciences and
                                                            interdisciplinaire, les données
                      d’intégration en                      probantes et l’approche holistique (3
                                                                                                   Disorders 4 (séminaires) (3 cr.)
                      orthophonie 3 (1 cr.)                                                        L’étudiant peut sélectionner un de ces cours à
                                                            cr.)
                                                                                                   option.



                                                                                                   TOUS LES AXES

                      STAGES cliniques (bacc.               STA GES cliniques (8 cr.)                                 STA GES cliniques ( 8 cr.)                 STA GES clin iques (4 stages et
                      4 cr., maîtrise 12 cr.)                                                                                                                    un internat)
O:\PRÉSI\Réforme juin 2003\Dysphagie\Groupe soutien\PositionOOAQ \Mai 2006\Formationacadmique V 20-06-2006-juillet2006.doc




ORDRE D ES ORTHOPHONIS TES ET AUD IOLOGIS TES DU QUÉBEC
Avis sur la formation académique des orthophonistes et la dysphagie – juillet 2006

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:302
posted:11/19/2010
language:French
pages:21