Documents
Resources
Learning Center
Upload
Plans & pricing Sign in
Sign Out

S'organiser pour se défendre et gagner

VIEWS: 111 PAGES: 2

									Comment en est on arrivé là ? Comment s'en sortir ?

S'organiser pour se défendre et gagner !
5 fiches à votre disposition

Montreuil, le 8 octobre 2002

Les différents gouvernements ont décidé la transformation de France Télécom en société anonyme et la privatisation par l'ouverture du capital en 97. La CGT s'y est opposée avec toutes ses forces et tous ses moyens. Cela n'a pas suffit, même si la lutte a permis le maintien du statut de fonctionnaires, fait unique en Europe. L'opérateur s'est alors lancé dans une frénétique partie de monopoly avec achat d'entreprises étrangères à un moment où la bulle spéculative de la nouvelle économie poussait les va leurs boursières au sommet. Résultat : 70 milliards d'Euros de dette et incapacité dans l'état actuel de faire face à ses prochaines échéances. Ce n'est pas au personnel de faire les frais de ces orientations.

La ré appropriation publique totale : une perspective de progrès social novatrice
• • Pour conquérir de nouvelles

garanties statutaires et collectives fortes
• Service Public des

télécommunications financière

• Dette, Bourse, crise U S'organiser pour se

La CGT fait des propositions pour sortir de ce marasme (voir autres fiches). Notamment : - la reconquête du droit à la communication pour tous avec égalité d'accès, maîtrise publique nationale des réseaux et infrastructures - une ré appropriation publique totale de FT reposant sur des droits nouveaux d'intervention des syndicats, des salariés, des garanties statutaires et collectives notamment la sécurité de l'emploi, - un rééchelonnement et une renégociation de la dette, la mise à contribution des investisseurs (fond et banque) qui se sont remplis les poches pendant plusieurs années, - la sortie de la Bourse… Autant de perspectives qui exigent un rapport de force à la hauteur des enjeux actuels, pour cela, il y a besoin d'une forte implication des salariés et d'une forte implantation CGT dans les services. Pour mettre en débat des propositions alternatives et mobiliser les personnels sur leurs revendications, il y a besoin de syndiqué(e)s CGT actifs(ves) sur chaque lieu de travail. Il faut tirer les leçons du passé On vous a dit "il faut être moderne", "le syndicalisme c'est dépassé", "l'avenir c'est dans la reconnaissance du mérite individuel", "il faut être motivé", "aller de l'avant", "faire le deuil du passé", "le salaire c'est dépassé, la Bourse et l'actionnariat vont améliorer beaucoup plus vite vos revenus"…On voit aujourd’hui ce qu’il en ait, ensemble refusons l’individualisme développons la solidarité.

défendre et gagner

Il y a une autre façon de considérer les salariés, cadres et non cadres, leur promotion, leur rémunération. Parce que de bonnes garanties collectives, c'est un point d'appui pour faire valoir ses droits individuels, il faut améliorer le statut de fonctionnaire et élaborer un accord d'entreprise de même niveau pour les contractuel(le)s. Parce que les PVV et autres rétributions individuelles ne doivent plus servir à baisser le salaire de base et que le salaire est un dû, la CGT revendique un salaire minimum de 1400 € par mois et la prise en compte des diplômes, la reconnaissance de notre qualification, l'évolution dans une grille à l'ancienneté.. On vous a dit : "il faut être mobiles", "accepter de changer de métier", "vendre à tout prix", "ne pas se poser de questions". Parce qu'on voit aujourd'hui ce qu'il en est, il faut arrêter les restructurations, écouter le personnel, maintenir et développer les activités au plus près des usagers. L'alternative : une CGT présente et organisée sur le lieu de travail pour faire vivre et avancer les revendications. Plus qu'une simple assurance, être organisé(e)en nombre dans le service, dans l’entreprise et dans le pays, c’est être libre et respecté individuellement et collectivement. Etre présent partout c’est se donner les moyens d’être plus réactifs et peser pour réaliser l'action unitaire !

Se mobiliser, être efficaces et gagner, c'est possible ! La CGT forte, organisée au plus près des salariés a permis la conquête d'avancées sociales de grande envergure : sécurité sociale, statut fonction publique, services publics etc. L'histoire l'a démontré : un syndicalisme puissant et influent, c'est bon pour les salarié(e)s.

La CGT forte, organisée dans mon service ? C'est décidé….. Je me syndique

BULLETIN D'ADHESION
Je soussigné(e), déclare adhérer à la Fédération Nationale des Salariés du Secteur des Activités Postales et de Télécommunication CGT 263 rue de Paris – Case 545 – 93515 Montreuil Cedex
c Mlle c
(1) :

c Mme

c Mr c

NOM :_______________________________________Prénom: _____________________________

Adresse ______________________________________________________________________________________ Code Postal : _____________________________ Ville :_______________________________________________________________ (2) Bureau, Centre, Filiale, Entreprise privée : _______________________________ Unité : _____________________________ Poste c c Telecom c c Filiale c c Opérateur Privé c c Grade reclassement : ____________ ou Grade Reclassification : ___________Classe : __________ Niveau : ________ Fonction : ______________________________________________ Indice ou coefficient : __________________________________ Contractuel droit public , droit privé : Grade ________________ Classe _______________ Niveau : ________________ N° de Sécurité Sociale : /____/______/______/______/_________/_________/ Année d'entrée aux PTT ou dans l’Entreprise : ___________ Date de Naissance : /____/____/________/

Codifications
(à remplir par le syndicat)

Syndicat Dépt : Bureau : Grade : Poste c c Telecom c c Catégories : SG c c CIAL Gest c c DAT c c Technique c c Cadres c c CFA/CFC/CPA c c Retraités c c DOM c c

A _________________________________, le ______________________________ Signature Je désire le prélèvement automatique de mes cotisations : Je désire participer à un stage d'accueil
c Porter une croix si nécessaire c (1) (2) Adresse où vous désirez recevoir le Journal Fédéral servit gratuitement aux Adhérents. Rayer la mention inutile.

OUI c c OUI c c

NON c c NON c c


								
To top