Docstoc

Les formes juridiques et autres références utiles

Document Sample
Les formes juridiques et autres références utiles Powered By Docstoc
					Les formes juridiques et autres références utiles

L'Immatriculation (ou enregistrement)
**Le promoteur exploitant une entreprise sous son nom personnel n’est pas tenu de s’immatriculer. Par exemple : Jeanne Sénécal, tenue de livre
A. L'entreprise immatriculée à propriétaire unique

Une seule personne est propriétaire de tous les actifs de l'entreprise et en assume toutes les obligations et les dettes.

Avantages :
Forme juridique la plus simple et la plus économique à mettre sur pied, à exploiter et à dissoudre; Possibilité de déduire les pertes de l’entreprise des revenus personnels d’autres sources du promoteur et ce sur une période de 3 ans; Tous les profits vont à la même personne.

Inconvénients :
Taux d'imposition élevé du fait que l'entreprise est taxée suivant le taux d'imposition des particuliers. Tous les revenus de l'entreprise sont ajoutés aux autres revenus du propriétaire et les impôts sont calculés sur le total de ces sommes dans le rapport d’impôt personnel du promoteur; Propriétaire unique a une responsabilité financière personnelle illimité concernant toutes les dettes et les engagements de l'entreprise. L'insolvabilité de l'entreprise entraîne la faillite du propriétaire.

Ce texte n’a aucune valeur légale, il est utilisé comme outil de référence seulement

1 de 7

B. L’entreprise immatriculée en nom collectif (société en nom collectif : senc) La société est dirigée par deux (2) ou plusieurs associés, responsables individuellement et solidairement des obligations et des dettes. Il est souhaitable d'avoir une entente entre associés.

Avantages :
Forme juridique la plus simple et la plus économique à mettre sur pied, à exploiter et à dissoudre; Sources additionnelles de capital de départ par la présence de plusieurs associés; Possibilité de déduire les pertes de l'entreprise des revenus provenant d'autres sources; S'il y a convention des associés à cet effet, le décès d'un associé n'entraîne pas automatiquement la fin de la société.

Inconvénients :
Chaque partenaire peut être tenu responsable de tous les engagements de la société quel que soit son capital investi; Taux d'imposition élevé du fait que l'entreprise est taxée suivant le taux d'imposition des particuliers. Tous les revenus de l'entreprise sont ajoutés aux autres revenus personnels des propriétaires et les impôts sont calculés sur le total de ces sommes; La société cesse d'exister dès que survient l'incapacité ou le décès d'un associé s'il n'y a pas de convention prévue à cet effet; L'autorité étant divisée, il y a possibilité de conflit entre associés; L'insolvabilité de l'entreprise entraîne la faillite des sociétaires. Coût : 32 $ (propriétaire unique ou entreprise individuelle) 43 $ (société en nom collectif) Où : Palais de Justice 180, de Salaberry Salaberry-de-Valleyfield Téléphone : 450.370.4002 Revenu Québec 4, rue Place-Laval, bureau RC-150 Laval (Québec) H7N 5Y3 Téléphone (Montérégie) : 450.972.3320 ou 1.866.540.2500 Registraire des entreprises 800, rue Tour de la Place-victoria Niveau promenade Montréal (Québec) H4Z 1H9 Téléphone : 1.888.291.4443 Revenu Québec Place-Longueuil 825, rue Saint-Laurent Ouest Longueuil (Québec) J4K 5K5 Téléphone (Montérégie) : 450.928.8820 ou 1.866.490.2500

Site Internet : www.req.gouv.qc.ca Procédures : Présenter une demande (en personne) au bureau des immatriculations Paiements : Comptant, paiement direct Interact, Visa, Mastercard.

Ce texte n’a aucune valeur légale, il est utilisé comme outil de référence seulement

2 de 7

L’Incorporation (corporation ou compagnie)
Incorporée (Inc.) ou limitée (ltée) signifie que votre commerce devient une compagnie indépendante de ses actionnaires, elle devient une personne morale distincte. Un ou plusieurs actionnaires exploitent la compagnie qui est soumise à la Loi sur les compagnies du Québec ou du Canada. L’entreprise peut donc être incorporée sous une charte québécoise ou une charte canadienne. Les coûts sont similaires et les lois qui les régissent également. Cependant, l’incorporation fédérale devient nécessaire lorsqu’une entreprise désire établir des bureaux et des points de service à l’extérieur du Québec. Lorsqu'il y a plusieurs actionnaires, il est souhaitable d'avoir une convention entre actionnaires. Cette forme juridique est plus complexe et il peut être profitable de consulter un professionnel juridique pour sa constitution.

Avantages :
Comme personne morale, la compagnie a une existence propre et indépendante de celle de ses actionnaires; La responsabilité financière de l'actionnaire est limitée à sa mise de fonds pour tout ce qui concerne les dettes et engagements de la compagnie (sauf endossement personnel); La compagnie paie ses propres impôts et profite d'un taux d'imposition généralement plus avantageux que l'entreprise uniquement immatriculée; La compagnie survit au décès du ou des actionnaires. Le transfert d'actions est facile à réaliser et permet l'entrée et le départ des actionnaires.

Inconvénients :
Mise sur pied plus complexe et forme plus coûteuse que l'entreprise uniquement immatriculée; Forme juridique plus technique que l'immatriculation nécessitant le recours plus fréquent aux professionnels; Administration plus complexe (procès verbaux d'assemblées); Impossibilité de déduire les pertes de la compagnie des autres revenus personnels de l'actionnaire.

Ce texte n’a aucune valeur légale, il est utilisé comme outil de référence seulement

3 de 7

Charte provinciale Coût : Où : 300$ (excluant la réservation de la dénomination) Registraire des entreprises 800, Tour de la Place Victoria Niveau Promenade Montréal (Québec) H4Z 1H9 Téléphone: 1 888-291-4443

Site Internet : www.req.gouv.qc.ca Procédures : Remplir formulaires et envoyer par courrier

Charte fédérale Coût : 200 $ ( par Internet) 250 $ ( par voie normale) (excluant la réservation de la dénomination) Industrie Canada Direction des Corporations 5, Place Ville-Marie, 7e étage Montréal (Québec) H3B 2G2 Téléphone: 514-496-1797 ou 1.888.237.3032

Où :

Site Internet : www.strategis.ic.gc.ca Procédures : Remplir formulaires, services en ligne.

Ce texte n’a aucune valeur légale, il est utilisé comme outil de référence seulement

4 de 7

Autres références utiles INSCRIPTION AUX TAXES TPS/TVQ

Ministère du Revenu du Québec (info : 1-800-567-4692)

Inscription en ligne : remplir le formulaire LM-1 au www.revenu.gouv.qc.ca Inscription en personne aux bureaux de Revenu Québec : 4, Place-Laval, bureau RC-150 Laval (Québec) H7N 5Y3 ou Place-Longueuil 825, rue Saint-Laurent Ouest Longueuil (Québec) J4K 5K5

OBLIGATIONS DE L’EMPLOYEUR Comme employeur, vous devez effectuer des retenues sur le salaire (ou retenues à la source) de vos employés et verser des cotisations aux gouvernements québécois et fédéral (ce dernier ne perçoit que les cotisations d'assurance-emploi). Vous devez payer la majorité de ces retenues et cotisations à Revenu Québec. Or, pour cela, vous devez d'abord obtenir un numéro d'identification (remplir le formulaire LM-1 de Revenu Québec). Retenues sur le salaire Actuellement, cinq retenues sur le salaire sont obligatoires. D'autres dépendent des circonstances (la pension alimentaire, par exemple).
• • • • •

Assurance-emploi Cotisations syndicales Impôts provincial et fédéral Régime de rentes du Québec Régime québécois d’assurance parentale

Numéro d’employeur et retenues à la source (DAS) au provincial www.revenu.gouv.qc.ca Montréal 514.873.4692 Montérégie 450.928.8820 ou 1.866.490.2500 Numéro d’employeur et retenues à la source (DAS) au fédéral

Ministère du Revenu du Québec

Agence des douanes et du revenu du Canada
www.adrc.gc.ca 3400, Avenue Jean-Béraud Laval 1.800.959.7775

Ce texte n’a aucune valeur légale, il est utilisé comme outil de référence seulement

5 de 7

Régie des rentes du Québec RRQ www.rrq.gouv.qc.ca Montréal 514.873.2433 ou 1.800.463.5185 Régime québécois d’assurance parentale www.rqap.gouv.qc.ca 1 888 610-7727 Commission des normes du travail www.cnt.gouv.qc.ca 514.873.7061 ou 1.800.265.1414 Décrets de convention collective (comités paritaires) Les décrets de convention collective régissent les entreprises et les travailleurs de certains services et de certaines industries dans des régions déterminées. Tél. : (418) 643-4415 Télécopieur : (418) 528-0559 Courriel : decret@travail.gouv.qc.ca Internet : www.travail.gouv.qc.ca PERMIS ET LICENCES La création d'une entreprise vous amènera à effectuer des démarches auprès de la municipalité concernée ainsi que des gouvernements du Québec et du Canada. Nous vous soumettons ici une liste des endroits les plus importants à visiter ou à contacter.

Démarches générales
1. Informez-vous auprès de l'Hôtel de ville de votre municipalité sur les règlements de zonage, permis d'exploitation de la ville, permis de construction, taxe d'eau, taxe d'affaires, taxes scolaires et immobilières. 2. Inscription à la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST). Tout employeur qui emploie au moins un travailleur à temps plein ou à temps partiel, est tenu de s'inscrire à la CSST et de verser une cotisation. L'inscription et la gestion des dossiers peut se faire de façon électronique sur Internet : www.csst.qc.ca . Pour plus de renseignements, composez le 450-377-6200 ou le 1 800 267-2550. 3. Information sur la législation du travail : L'entrepreneur doit, s'il a des employés, se conformer à la Loi sur les normes du travail qui fixe les règles entourant les conditions de travail, telles le salaire minimum, les heures de travail, les vacances annuelles, les jours fériés et les congés spéciaux. L'employeur est tenu de verser des contributions à la Commission des normes du travail. Pour les rejoindre, composez le 450 928-5000 ou 1 800 667-0005 ou visitez le site Internet : www.cnt.gouv.qc.ca

Ce texte n’a aucune valeur légale, il est utilisé comme outil de référence seulement

6 de 7

4. Démarches et exigences spécifiques Il est possible que votre secteur d'activité exige une licence ou un permis particulier. Ces permis sont délivrés par des ministères ou organismes des gouvernements fédéral ou provinciaux (la Régie des alcools, des courses et des jeux, par exemple, délivre les permis d'alcool). Pour plus d'information, veuillez consulter l' Info-Guide Réglementation relative aux permis et aux licences pour certains commerces du site Internet www.infoentrepreneurs.org , afin d'obtenir une liste des différents permis et des organismes émetteurs.

Ce texte n’a aucune valeur légale, il est utilisé comme outil de référence seulement
C:\Documents and Settings\cld\Local Settings\Temporary Internet Files\OLK16\formes juridiques.mars2006.doc

7 de 7


				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Stats:
views:214
posted:5/11/2008
language:French
pages:7