Arc J - 3 » Jean-Claude Rouget a tranché by huf13890

VIEWS: 40 PAGES: 4

									                       « Arc J - 3 » : Jean-Claude Rouget a tranché
                               SILVERSKAYA,
                           oui à l'« Arc », mais...




(Photo A.P.R.H.)
Jean-Claude Rouget a tranché : avant d'entrer au
haras, Silverskaya devrait disputer le Prix de l'Arc de
Triomphe, dimanche, avec son fidèle partenaire, Ioritz
Mendizabal, à moins qu'elle ne soit finalement
éliminée...
                                               Dix ans après Millkom - invaincu au départ
                                               après dix sorties, deuxième favori de l'«Arc»
                                               1994 remporté par Carnegie et dont il
                                               termina à la neuvième place -, Jean-Claude
                                               Rouget présentera, dimanche, son deuxième
                                               partant dans la plus grande course de galop
                                               au monde. C'est la pouliche de 3 ans,
                                               Silverskaya, qui portera les espoirs du
                                               centre d'entraînement de Pau, Lord du Sud,
                                               bien qu'encore présent, mercredi matin, sur
                                               la liste des restant engagés, ayant toutes les
                                               chances d'être aligné au départ du Prix
                                               Chaudenay, un groupe II programmé samedi
                                               sur 3.000 mètres.


                                               Sur ces décision qu'il n'a, en réalité, arrêtées
                                               que mercredi matin, Jean-Claude Rouget a
                                               bien voulu s'expliquer : «Au départ, je
                                               souhaitais me prononcer après le dernier
                                               travail de mardi qui, entre parenthèses, n'a
                                               pas été extrêmement poussé, le beau
                                               temps, le soleil, et même la chaleur,
                                               persistant depuis plusieurs jours sur le
                                               Béarn. Finalement, on s'est accordé vingt-
                                               quatre heures supplémentaires, car j'étais
                                               curieux de savoir qui restait en lice dans
                                               l'«Arc» et dans le «Chaudenay», où le lot
                                               s'est effectivement creusé.»

                                                  Mais plus que l'opposition, c'est un tout
                                                  autre paramètre qui a dicté le choix du
                                                  professionnel tête de liste : «Bien entendu,
                                                  s'il avait beaucoup plu à Paris, Lord du Sud
                                                  aurait été présent dans la course phare.
                                                  Mais c'est un poulain qui va, selon toute
                                                  vraisemblance, faire carrière en France à 4
                                                  ans et que je ne veux pas «plier» pour être
                                                  sixième ou septième d'un «Arc» où il va y
avoir beaucoup de partants, donc d'inévitables incidents. Je préfère qu'il prenne une place
(ou mieux !) dans un groupe II plutôt qu'il ait une course très dure contre les meilleurs
«sans passer à la caisse». Concernant Silverskaya, le problème est différent. La jument
est superbement bien née, par Silver Hawk et une poulinière ayant déjà engendré une
lauréate de l'«Astarté», et elle entrera au haras après cette compétition. Franchement, vu
le plaisir qu'elle nous a procuré cette saison, alors qu'on était loin de la penser capable de
grimper aussi haut, elle n'a rien à perdre dans l'aventure. Si elle prend un lot, ce sera
génial pour le propriétaire mais, cette fois, contrairement à l'époque de Millkom, on n'aura
aucune pression sur nos épaules. En tout cas, la pouliche est restée très bien : dans le
«Vermeille», on l'a mise un peu trop tôt dans le rouge car on courait évidemment pour la
gagne, alors que c'est un athlète qui a besoin de pas mal de temps pour se chauffer. Ioritz
sait très exactement ce qu'il a à faire, dimanche...»
Jacques DARMONY

                               La liste des engagés s'affine

Exit Pierre Bonnard, Pretty Tough (leaders possibles des «bleus»), le turc Grand
Ekinoks, Nysaean, Vinnie Roe et Whortleberry (engagée dans le Prix de Royallieu), il
ne reste que vingt et un engagés. Deux supplémentations sont attendues : celles de Grey
Swallow et de Blue Canari. Lord du Sud devant être dirigé vers le Prix Chaudenay, on
peut donc se baser sur vingt-deux candidats à l'«Arc», à moins que la pouliche Quiff (son
entourage hésite à la supplémenter) ne soit engagée avant 10 h 30, jeudi, mettant ainsi en
péril la candidature de Silverskaya.

Pour sélectionner les partants, France Galop nous a communiqué une liste de chevaux
éliminables en priorité (le rating le moins élevé), soit, dans l'ordre, Mister Farmer,
Acropolis, Silverskaya (!) et Pride. Nous avons dressé ci-dessous une liste des vingt
partants probables, avec les jockeys pressentis. Ne dit-on pas que la réalité rejoint parfois
la fiction ?

Christophe UGNON-FLEURY

                                   Brèves d'« Arc »
                       Une super tirelire à gagner dans l'« Arc »

Jackpot. Dimanche 3 octobre, à l'occasion du Prix de l'Arc de Triomphe Lucien Barrière,
une super tirelire de 1.000.000 d'euros sera mis en jeu au quinté+.

P.-T.

                      GREY SWALLOW, le chouchou des Irlandais

Favori. Beaucoup de questions se posent encore sur le Prix de l'Arc de Triomphe. Les
supplémentations font partie des interrogations pour tous, sauf pour les Irlandais, dont la
supplémentation du lauréat de l'Irish Derby, Grey Swallow, n'est qu'une formalité. Son
entraîneur, Dermot Weld, n'a d'ailleurs jamais fait un secret de son intention de courir
l'«Arc».

Simon Clare, le représentant du bookmaker Coral en Angleterre, nous a confirmé :
«D'après nos sources, il semble que Grey Swallow est sûr d'être supplémenté, jeudi.
Surtout après son dernier travail, mardi, qui a été, dit-on, très satisfaisant. Il est le
deuxième favori chez nous à 7/1 mais, une fois supplémenté, il est tout à fait possible qu'il
soit notre nouveau favori. Il avait battu North Light que nous n'avons pas vu depuis un
moment, donc les turfistes s'intéressent de plus en plus à Grey Swallow.»

Quant à la pouliche Quiff, qui est entraînée par Sir Michael Stoute, il est également
possible qu'elle soit supplémentée jeudi matin. L'entourage de la deuxième du St Leger de
Doncaster va surveiller la météo jusqu'à la dernière minute avant de prendre une décision.
Simon Clare nous a confié : «Il y a un doute sur sa participation et sa cote est donc à 14/1.
C'est également le cas de Ouija Board, qui n'a pas besoin d'être supplémentée mais qui
n'est pas sûre de courir. Elle est disponible à 12/1 actuellement, puisque personne ne veut
s'engager tant qu'une décision n'a pas été prise.»
                               SHIROCCO : un petit doute

Terrain. L'entraîneur allemand Andreas Schütz décidera, jeudi soir, si Shirocco disputera
le Prix de l'Arc de Triomphe. Il reste sur une troisième place dans le Grosser Volkswagen
Preis von Baden, groupe I, qui s'est couru il y a un mois, et son entraîneur nous a confié:
«C'est une question de terrain et le temps clément annoncé en région parisienne nous pose
problème. Shirocco a gagné le Derby sur une piste lourde et, même s'il s'adapte au bon
terrain, il est plus performant sur des sols très assouplis. Nous prendrons notre décision
jeudi.» Cela dit, le lauréat du Derby allemand a toujours eu l'«Arc» comme objectif
principal de l'arrière-saison et l'épreuve est tellement ouverte...

                      IMPERIAL DANCER, dans la grande course

Mérite. L'entraîneur anglais Mick Channon nous a confirmé mercredi que son élève
Imperial Dancer est sûr de participer au Prix de l'Arc de Triomphe : « Je crois que l'«Arc»
cette année pourrait ressembler aux éditions remportées par Tony Bin et Carroll House.
Donc je trouve que le mien mérite qu'on lui accorde sa chance de courir cette épreuve.»
Imperial Dancer reste sur une deuxième place dans un groupe III à Newbury et sera
probablement monté par Ted Durcan.

L. P.

                                  Le Sud-Ouest à Paris

Palois. Outre Lord du Sud et Silverskaya, d'autres palois devraient faire le déplacement
lors du somptueux week-end qui s'annonce, Mister Sacha prendra part, samedi, au Prix
Daniel Wildenstein (ex-Prix du Rond-Point), un groupe II sur le mile, tandis que la toute
bonne jument entraînée par François Rohaut, Whortleberry Þ qui aurait dû enlever il y a
un an, jour pour jour, le Prix de Royallieu Þ, est restée engagée, dimanche, dans le Prix de
l'Opéra (groupe I).

J. D.

								
To top