QUELS APPORTS NUTRITIONNELS CONSEILLES JUSTIFIÉS par quels BESOINS by sammyc2007

VIEWS: 22 PAGES: 18

									 QUELS APPORTS NUTRITIONNELS CONSEILLES
 JUSTIFIÉS par quels BESOINS PHYSIOLOGIQUES
 SPÉCIFIQUES DÉMONTRÉS pour les SPORTIFS ?
- Substrats énergétiques : Dépense énergie irréversible
- Travail + chaleur => sudation => perte eau irréversible
* anaérobie (F, muscul) : Cr-Ph <=> ATP     réversible
  alactique : protéines => synthèse MM + réversible
* anaérobie : glycogène <=> lactate        + réversible
  lactique    pH diminue <=> H+             réversible
* aérobie (end) : glycogène => CO2 + H2O irréversible
              triglycérides => CO2 + H2O + réversible
               protéines => (oxyd.: urée) (ir)réversible
 : DE +  => Apports énergétiques +    EQUILIBRE
La référence :
 Chapitre 14
   Sportifs et
 sujets à activité
physique intense
     Auteurs :
   JC GUILLAND
   I MARGARITIS
      B MELIN
  G PERES coord.
    JP RICHALET
   PP SABATIER
    V ROUSSEAU
Relecteur : A MARTIN
Directive
  C. E.
en cours
Produits : projet de Directive CE européenne,
   puis retranscription par chacun des Etats
               membres de l’UE
• 1. For the purpose of this Directive, the
  following definition shall apply:
• “foods intended to meet the expenditure
  of intense muscular effort” means a
  category of foods for particular nutritional
  uses specially processed or formulated
  and intended to meet the nutritional
  requirements for the expenditure of
  intense muscular effort, including but not
  limited to requirements associated with
  sporting activities.
• 2. Foods intended to meet the expenditure
  of intense muscular effort are classified in
  the following four categories:
• (a) carbohydrate-rich energy food products
  with a specific nutrient adapted formulation to
  meet the particular energy requirements
  associated with the expenditure of intense
  muscular effort;
• (b) carbohydrate-electrolyte solutions with a
  specific nutrient adapted formulation to meet
  the particular energy and electrolyte
  requirements associated with maintaining
  hydration before and during the expenditure of
  intense muscular effort or restoring hydration
  after the expenditure of intense muscular effort;
• (c) protein concentrates ….
• (d) protein enriched foods ….
• 2. Foods intended to meet the expenditure
  of intense muscular effort are classified in
  the following four categories:
• (a) carbohydrate-rich energy food products ….

• (b) carbohydrate-electrolyte solutions …
• (c) protein concentrates with a specific
  nutrient adapted formulation to meet the
  particular nutritional requirements for
  protein associated with the expenditure of
  intense muscular effort;
• (d) protein enriched foods with a specific
  nutrient adapted formulation to meet the
  particular nutritional requirements for
  protein associated with the expenditure of
  intense muscular effort;
• Protein concentrates
• 3. Products referred to in point (c) of Article 2
  shall contain:
• Protein content : At least 70 % of dry matter
  shall be protein.
• Protein quality : The Net Protein Utilisation
  (NPU) should be at least 70 %.
• If vitamin B6 is added the product shall contain
  at least 0.02 mg vitamin B6 per g protein.
• The addition of amino acids is permitted solely
  for the purpose of improving the nutritional
  value of the proteins and only in the
  proportions necessary for that purpose.
• 2. The labelling shall bear, in addition to those provided
  for in Article 3 of Directive 2000/13/EC, the following
  mandatory particulars:
• a) the available energy value expressed in kJ and kcal,
  and the content of protein, carbohydrate and fat,
  expressed in numerical form, …..
• b) for products specified in points (c) and (d) of
  Article 2 (2) information on the origin and the nature of
  the protein and/or protein hydrolysates contained in the
  product;
• c) for creatine and products with added creatine
  detailed instructions for use shall be provided.
  Such instructions shall result in intakes of not
  more than 3 g creatine per day;
• d) where appropriate, information on the osmolality or
  the osmolarity of the product.
Sports à haut risque d’insuffisance nutritionnelle
           Critères                         Disciplines sportives
  Faible poids : apports énergétiques   Gymnastique, gymnastique rythmique,
chroniquement insuffisants destinés à   patinage artistique, aérobic, voltige
réduire la masse adipeuse à un          équestre, sports hippiques, natation
minimum et à assurer une silhouette
                                        synchronisée et par extension, les
considérée comme optimale
                                        danses, en particulier classique

  Poids de compétition : Régimes        Sports à catégories de poids : judo, lutte,
amaigrissants drastiques pour           aviron, boxes…
atteindre catégorie de poids
désirée
 Diminution des graisses :
Réduction pondérale radicale,            Culturisme
pour diminuer la masse grasse


Athlètes végétariens                    Sports de fond (course à pied, triathlon,
                                        ski de fond…)
                                                              (Brouns, 1994)
            •COMPLEMENT
APPORT NUTRITIONNEL (vitamines, minéraux)
       pour ATTEINDRE les ANC
- REPONDRE à un BESOIN PHYSIOLOGIQUE
- COMPENSER une INSUFFISANCE d’APPORT
   - Avec, en principe, au moins un
          ETAT de DEFICIENCE
         (signes biologiques)
 - ou de CARENCE (signes cliniques)
                  SUPPLEMENT
APPORT NUTRITIONNEL :
 * au DELA des ANC
   * ou en l’ABSENCE d’ANC
QUEL INTERET NUTRITIONNEL ?
QUELLES LIMITES DE SÉCURITÉ ?
Pour les sportifs : relation performance / santé
                    Ethique sportive
• Question : ANC = apports optimaux ?
-        Au-delà : quelles sont limites de sécurité ?

          Quels sont les BESOINS ?
MAXIMALE                                   ANC
               Insuffisance d’apport             Apport au-delà ANC
 PERFORMANCE




                     Carence
                     clinique Déficience
                              biologique



MINIMALE
  Des aliments aux suppléments et aux dopants
- les aliments courants (du commerce)
- produits diététiques pour sportifs : (arrêté, avis, DE)
 - autres produits Diét, alim. enrichis, compléments
- Produits   diét suppléments : substances
ergogéniques (produits – miracle)
- produits intervenant sur le métabolisme intermédiaire
- médicaments non interdits sans ordonnance
- médicaments non interdits et en vente sur ordonnance
- médicaments dopants, mais pouvant être prescrits
- produits ou procédés dopants, hormones naturelles
  « indétectables » ou difficilement détectables…
- molécules dopantes synthétiques
         12 QUESTIONS préalables
1 Pour quoi faire : besoin physiologique spécifique démontré ?
2 Pourquoi : justification scientifique des allégations ?
3 Quel respect règles sportives, de l’éthique, déontologie ?
4 Quels risques santé / quels bénéfices performances ?
5 Pour qui : quels sportifs (spécialité, niveau, âge…) ?
6 Quoi : quelle qualité, composition réelle (étiquetage)?
7 Quelles interférences (risques) avec autres produits (cocktail)?
8 Quand : à quel moment entraînement, compét ?
9 Combien : quelle quantité, fréquence, durée… ?
10 Comment : sous quelle forme (per os, IM, IV…) ?
11 A quel coût / aliments courants, BEAG…
12 Par qui (conseils) : rôles, missions (méd, diét, kiné, phm, ES…?)
Le consensus est
que les personnes
physiquement
actives n’ont pas
besoin de nutriments
additionnels au delà
de ceux obtenus
dans une
alimentation
équilibrée


 American
 College of
 Sport Medicine

								
To top