Mise en page 1 - Download as PDF

Document Sample
Mise en page 1 - Download as PDF Powered By Docstoc
					                                                                                                                                                                                                                                                                                           Gens de Sapmer
                                                                                                                                           décembre 2007
                                                                                                                                                      N°5
                                                                                                                                                                                                                              Sébastien Collet
                                                                                                                                                                                                                              (service technique)
                                                                                                                                                                                                                              Pendant une semaine, en novembre dernier, Sébastien Collet a eu le privilège de découvrir un des
                                                                                                                                                                                                                              bateaux de SAPMER sous sa ligne de flottaison.Il a travaillé aux opérations de réparation et de maintenance
                                                                                                                                                                                                                              effectuées sur le Croix du Sud, sur le slipway de la Chambre de Commerce. «C’est la première fois qu’on l’a

                     Editorial                                                                                                                                                                                                vu en entier», témoigne-t-il. Les bateaux, Sébastien les a d’abord connus de l’intérieur, le temps de deux
                                                                                                                                                                                                                              marées sur le pont puis dans l’usine de l’Austral,après sa formation de matelot à l’Ecole d’Apprentissage
                                                                                                                                                                                                                              Maritime du Port.
                                                                                                                Une première à Port Réunion                                                                                   «Une bonne expérience»,reconnaît-il,tout en avouant préférer le travail à terre.Employé comme saisonnier

                                                                   Le Croix du Sud mis au sec
                                                                                                                                                                                                                              du service technique pendant plusieurs années, il en est devenu titulaire en 2006. «On fait de tout, y
Et maintenant,                                                                                                                                                                                                                compris les réparations dans le bâtiment administratif. Je me suis formé sur le tas. Le plus important, c’est la
le thon                                                 Du 22 au 28 novembre, des travaux d’entre-          «Le Croix du Sud est le plus léger de notre flotte,
                                                                                                                                                                                                                              connaissance du matériel et des bateaux. Je connais tous les bateaux de la flotte». A 26 ans, Sébastien Collet
                                                                                                                                                                                                                              a confiance en l’avenir : il sait que bien des navires passeront encore sous ses mains et ses outils.
                                                        tien et de réparation ont été effectués sur la      explique Pascal Wallaert-Vital, responsable
Dans la volonté d’élargir la gamme                      coque du Croix du Sud : pour la première fois,      technique. A vide, il pèse un peu moins de 800
de nos activités, nous nous sommes                      un palangrier de SAPMER a pu être mis au            tonnes, la capacité de levage maximal du
lancés il y a quelques mois dans l’activité thonière
à la senne tournante avec l’acquisition de deux
                                                        sec sur le slipway de Port Réunion                  slipway». La manœuvre a parfaitement réussi
                                                                                                            et pendant une semaine, la masse imposante
                                                                                                                                                                                                                                Ericka Dalleau
navires d’occasion.                                                                                         du palangrier s’est dressée sur l’aire de travail.                                          (services du personnel et administratif)
                                                                                                            L’intervention a porté principalement sur le
Ce passage obligé pour faire l’apprentissage d’un                                                                                                                   Les marins la connaissent bien : assistante du service administratif et du service du personnel dirigé
                                                                                                            tube d’étambot, le cylindre dans lequel passe           par Reine-Claude Dobaria, Ericka Dalleau est plus particulièrement chargée de leur paie, ainsi que des
nouveau métier,de nouvelles techniques de pêche,                                                            la ligne d’arbre qui entraîne l’hélice.Ce tube est
d’un nouvel environnement administratif et socio-                                                                                                                   différentes formalités liées à leurs contrats de travail et à l’embarquement. Une fonction qui ignore la
                                                                                                            rempli d’huile, deux gaines d’étanchéité                routine: «Les marins sont payés à la part de pêche,ils ne perçoivent jamais le même montant,explique-t-elle.
professionnel est une étape du développement                                                                empêchant les fuites à ses deux extrémités.Lors         De plus, il faut s’adapter en permanence aux évolutions réglementaires et sociales».
voulu pour l’exploitation et la valorisation de cette                                                       de la dernière marée, celle se trouvant près de         Ericka,29 ans,travaille depuis bientôt huit ans à SAPMER.Après un premier poste au service économique
magnifique ressource qu’est le thon. Cette étape                                                            l’hélice a été endommagée par une palangre :            de la mairie de Saint-Benoît,elle a retrouvé une ambiance maritime qui ne lui était pas inconnue: mère
sera la plus courte possible car l’avenir réside                                                            la mise à sec était donc indispensable pour             portoise, grand-père docker…
ailleurs, dans les trois navires commandés au                                                               réparer cette avarie.                                   «J’aime bien le relationnel avec le personnel navigant,dit-elle.Même si je ne m’occupe que de la paie des marins
Chantier Piriou, qui apporteront à notre société                                                                                                                    français, il y a déjà pas mal de travail et l’activité va encore se développer avec les thoniers.»
des unités performantes,innovantes,respectueuses                                                            La fabrication d’une pièce en acier spécial a été
des règles environnementales.                                                                               commandée en Suède pour remplacer la
                                                        Une manœuvre spectaculaire s’est déroulée le        partie endommagée.L’échouage du Croix du Sud
Ils serviront une partie de la stratégie de
développement mise en place il y a un an. Ces
navires opérationnels dès 2009 nécessiteront un
                                                        jeudi 22 novembre sur le slipway du Port Ouest.
                                                        Le Croix du Sud est lentement sorti de l’eau,puis
                                                        a coulissé vers le terre-plein où, pendant une
                                                                                                            a également été mis à profit pour effectuer
                                                                                                            d’autres interventions de maintenance. Les
                                                                                                            anodes de zinc qui freinent l’action érosive de
                                                                                                                                                                                                                              Jean-Marie
recrutement important de personnel désireux de
s’investir dans de nouvelles façons de travailler,
                                                        semaine, les hommes de l’entreprise de
                                                        maintenance SOMIP et du service technique
                                                                                                            l’eau de mer sur la coque ont été remplacées,
                                                                                                            des retouches de peinture sur la carène ont été
                                                                                                                                                                                                                              Langiller
pour une meilleure valorisation de la ressource
thonière. Pêcher peut-être moins, mais produire
                                                        de SAPMER ont procédé à des réparations.            réalisées,des joints de pales d’hélice changés…                                                                   (capitaine de l’Île Bourbon)
un produit de qualité et reconnu…                                                                                                                                                                                             En décembre, Jean-Marie Langiller a embarqué pour sa vingtième marée à bord de l’Île Bourbon. Il
                                                                                                                                                                                                                              commande ce bateau depuis six ans, après avoir officié comme second capitaine sur l’Austral. «J’ai des
2007, année du soixantième anniversaire digne-                                                                                                                                                                                souvenirs merveilleux de pêche à la langouste, dit-il. J’en garde une profonde nostalgie, j’espère que j’aurai
ment fêté,s’achève dans un contexte économique                                                                                                                                                                                l’occasion de repasser par l’île de Saint-Paul et son cratère».
international difficile. La dépréciation du dollar,                                                                                                                                                                           Les bons souvenirs, Jean-Marie en compte aussi à la pêche à la légine, comme cette marée mémorable
monnaie de nos ventes de produits, diminue le                                                                                                                                                                                 de 525 tonnes prises en 19 jours, sur le premier Austral. En novembre, il a ramené au port l’Île Bourbon
niveau des performances de SAPMER.                                                                                                                                                                                            avec les cales pleines à craquer: «C’est seulement la troisième fois que je vis cela»,témoigne-t-il.Originaire
                                                                                                                                                                                                                              de l’île d’Oléron, il a rejoint SAPMER il y a vingt-et-un ans, après une expérience acquise en Atlantique
La ressource halieutique thonière est difficile à                                                                                                                                                                             et en Méditerranée. «J’ai commencé avec le commandant Barbarin, j’ai beaucoup d’estime pour cet homme,
prélever.Mais les premières marées des palangriers                                                                                                                                                                            un capitaine exceptionnel qu’il sera difficile d’égaler». Il n’avait alors jamais fait de marées aussi longues,
à la légine ont été bonnes et nous laissent                                                                                                                                                                                   sur une mer aussi difficile «et sur des bateaux faits pour la pêche, pas pour le loisir !». A 52 ans, Jean-Marie
beaucoup d’espoir après les craintes générées par                                                                                                                                                                             Langiller voit doucement approcher l’heure de la retraite.Il ne sait pas encore quand elle sonnera,«mais
la pêche illicite ces dernières années.                                                                                                                                                                                       une chose est sûre, dit-il, je continuerai à pêcher.»


Dans ce contexte mitigé, 2008 sera l’année de                                                                                                                        Précisions :                                                                         - Jacques Dezeustre a été président de l’entreprise jusqu’au 31 mars
transition, une période d’attente qui nous                                                                                                                                                                                                                2004 (Yannick Lauri en a pris la direction en 2001).
                                                        La mise au sec d’un palangrier de cette             «Réaliser une telle mise au sec à la Réunion est tout    Dans le numéro précédent de Sapmer mèm, le texte consacré à
permettra de nous organiser avant l’arrivée et la
                                                        dimension était une première sur l’installation     bénéfice pour SAPMER, conclut Pascal Wallaert-           l’histoire récente de SAPMER comportait quelques erreurs :                           - SAPMER est la propriété de Jaccar depuis le 1er janvier 2005, non
mise en service des outils nécessaires à notre
                                                        de la Chambre de Commerce. Jusqu’à présent,         Vital, nous n’avons pas eu besoin de mobiliser un        - le Croix du Sud n’est pas un ancien bateau pirate arraisonné par la                depuis 2003.
diversification et à notre développement,dans le
                                                        SAPMER confiait l’entretien de ses bateaux,         équipage entre deux marées et nous avons pu              Marine nationale: il a été racheté à ses propriétaires alors qu’il était en
cadre du plan stratégique CAP 2012.
                                                        pour les interventions sous la ligne de             suivre les réparations sans nous déplacer.C’est une      avarie à l’île Maurice ;                                                             Toutes nos excuses pour ces imprécisions !
                                                        flottaison, aux cales sèches de l’île Maurice ou    opération intéressante pour tout le monde,que l’on
Permettez-moi de vous adresser à toutes et tous
                                                        de Diégo-Suarez (Madagascar).                       pourra sans doute renouveler.»
mes vœux les plus sincères pour ce nouvel an.
                                                                                                                                                                                                Sapmer mèm n°5 - décembre 2007 - Directeur de la publication : Yannick Lauri - Réalisation : MC2
                                                                                                                                                                                                Rédaction : Bernard Grollier - Tirage 400 ex - Impression : Color Print - Dépot légal N°07- 0018
                                  Yannick Lauri
                                                                            Nouveau : www.sapmer.com                                                                                            SAPMER : S.A. au capital de 2.480.000 € - R.C.S. St-Denis : B 350 434 494 - ISSN : 1960-2901
                                                               Découvrez le nouveau site Internet de SAPMER : www.sapmer.com                                                                                                       .
                                                                                                                                                                                                Darse de pêche - Magasin 10 - B.P 2012 - 97823 Le Port Cedex - La Réunion (France)
                              Directeur général                                                                                                                                                 Téléphone : +(262) 2 62 42 02 73 - Télécopie : +(262) 2 62 42 03 85
                                                                Les activités de l’entreprise, ses métiers, sa flotte, son histoire…                                                            www.sapmer.com - E-mail : sapmer@sapmer.fr
 Depuis un an,SAPMER a ajouté un nouveau métier à la liste de ses activités.
 Deux senneurs-congélateurs pêchent le thon dans l’océan Indien,préfigurant
 un important développement de notre armement.
                                                                                                                                                                                        Bateaux de nouvelle génération
Deux nouveaux bateaux sont entrés dans la flotte de SAPMER,en octobre 2006 puis en janvier 2007 :                                                             Les trois bateaux qui entreront dans la flotte de SAPMER à partir de 2009
le Titan et le Takamaka. Ces deux senneurs-congélateurs, rachetés à un armement de Concarneau,                                                                seront d’une conception entièrement nouvelle pour la pêche au thon.
inaugurent une nouvelle étape de la croissance de notre entreprise. Conçus pour la pêche au thon,
ils sont entrés en opération dans les eaux équatoriales de l’océan Indien, où se trouve l’essentiel de
                                                                                                                                                             Le chantier Piriou de Concarneau s’attaque à un nouveau défi : concevoir pour SAPMER un modèle
cette ressource, et débarquent leurs prises aux Seychelles. Ces premiers pas dans le monde thonier
                                                                                                                                                             de senneur-congélateur-surgélateur entièrement nouveau. Ils utiliseront, comme le Titan et le
même si SAPMER avait déjà mené des expériences de longline ciblant ces poissons dans le passé,
                                                                                                                                                             Takamaka, la technique de la senne tournante, mais avec des moyens très modernes leur conférant
permettent d’apprendre le métier, dans la perspective du plan Cap 2012 de notre armement.
                                                                                                                                                             une puissance importante et une grande rapidité d’exécution. Longs de 90 mètres, ils seront dotés
Le thon est en effet une des ressources halieutiques les plus importantes du monde,particulièrement
                                                                                                                                                             des moyens de détection du poisson les plus performants. La nouveauté la plus importante
présente dans l’océan Indien. Après avoir assuré ses positions dans la pêche australe, SAPMER a
                                                                                                                                                             résidera dans leur mode de propulsion : ce seront deux moteurs électriques, alimentés par 4 diésel-
donc décidé de s’investir dans cette activité, en visant un créneau original : celui du thon surgelé et
                                                                                                                                                             générateurs,qui feront tourner les hélices.Outre les économies de combustible et la diminution des
prédécoupé. La construction de trois bateaux nouvelle génération a été commandée au chantier
                                                                                                                                                             émissions de fumée, cette technique donnera aux bateaux une grande souplesse d’utilisation pour
Piriou et une usine de conditionnement du poisson sortira bientôt de terre. Début des opérations
                                                                                                                                                             manœuvrer une senne de 1 600 m de long, sur 280 m de haut et pesant 80 tonnes.
en 2009 !
                                                                                                                                                             La puissance électrique des navires permettra aussi la surgélation du poisson en temps réduit,gage
                                                                                                                                                             de qualité préservée de la chair.
                                                                                                                                                             Le premier bateau de la série sera construit à Concarneau. Les deux suivants sortiront de la
                                                  La pêche à la senne tournante                                                                              nouvelle filiale de Piriou,récemment créée au Vietnam.Les équipages seront composés de 38 marins.
                                                  Le thon est un poisson pélagique, en déplacement permanent dans l’océan. Pour repérer les bancs
                                                  de poisson, les bateaux disposent de différents moyens : le radar qui permet de détecter la présence
                                                  d’oiseaux de mer,le sonar,le sondeur,les données satellitaires (qui permettent de détecter la présence
                                                  de plancton,des densités et températures d’eau favorables à la présence du poisson…),des jumelles          Le traitement du poisson à bord
                                                  puissantes pour localiser tout signe de vie.
                                                                                                                                                             Les futurs bateaux seront équipés pour traiter le poisson de deux façons. Les thons seront d’abord
                                                  La pêche à la senne tournante consiste, une fois un banc localisé, à larguer un filet (1 600 m de long
                                                                                                                                                             plongés dans un bain de saumure glacée,dans des cuves d’une capacité totale de 300 tonnes,à paroi
                                                  et 280 m de profondeur pour ceux du Titan et du Takamaka). La partie avant du filet est amarrée à
                                                                                                                                                             lisse afin de ne pas abîmer les prises. Une fois précongelés, ils seront transférés dans une zone de
                                                  un skiff, une petite embarcation puissante, servie par deux ou trois marins.
                                                                                                                                                             travail, les petits seront alors séparés des gros avant d’arriver dans les cales de surgélation, d’une
                                                                                                                                                             capacité de 700 tonnes. Les prises seront descendues à -40° à cœur et resteront maintenues à très
                                                                                                                                                             basse température jusqu’à la débarque.


                                                                                                             Capitaines et équipage
                                                                                                             Deux capitaines ne relaient à la barre du
                                                                                                             Titan : Serge Guillou et Eric Bigou. Denis Le   Une usine de valorisation des captures
                                                                                                             Roland et Jean-Luc Moullec font de même         Les 700 tonnes de thon surgelé à bord seront traités dans l’usine SAPMER. Si la pêche le permet,
                                                                                                             à celle du Takamaka. Les équipages ont un       300 tonnes mises en saumure une fois remplies les cales de surgélation seront pour leur part
                                                                                                             état-major français,les marins proviennent      destinés à la conserve.
                                                                                                             essentiellement des pays d’Afrique de           Le thon surgelé suivra un circuit très court, visant à conserver une qualité maximale au poisson.
                                                                                                             l’ouest.                                        En 5 minutes, têtes, queues et nageoires seront coupées à la scie circulaire, puis les corps seront
                                                                                                                                                             débités en quartier, dans le sens de la longueur. Débarrassés de la peau et des viscères, il restera à
                                                                                                                                                             les conditionner à la demande des clients : en steaks, filets, dés… Ils seront, dès lors, parés pour
                                                                                                                                                             l’expédition et prêts à consommer par les acheteurs du monde entier.

Zones de pêche
La zone de pêche au thon se situe, pour l’essentiel, dans
les eaux équatoriales, entre 5° Nord et 5° Sud. Le Titan et
le Takamaka opèrent de l’archipel des Chagos aux côtes                                                                                                       Calendrier
orientales de l’Afrique.                                                                                                                                     La coque du premier thonier sera construite en Pologne
                                                                                                                                                             puis remorquée à Concarneau pour la finition et l'arme-
                                                                                                                                                             ment. Ce navire sera en exploitation dés 2009.
                                                                                                                                                             Les deux thoniers suivants suivront à intervalles de 6 mois.
                                                                                                                                                             Ils seront construits au Vietnam sous la supervision du
                                            Trois espèces de thon                                                                                            chantier Piriou.
                                            Les thons pris à la senne tournante appartiennent principalement à deux espèces, l’albacore
                                            et le listao. Le premier (appelé yellow finn en anglais) se caractérise par ses nageoires jaunes,
                                            son poids peut dépasser les 100 kilos. Le deuxième (également appelé skipjack) est beaucoup
                                            plus petit, pesant jusqu’à 5 ou 6 kilos.
                                            Les prises de thon patudo (big eye) sont plus accessoires.