LES PREMIÈRES CONVENTION DE PARTENARIAT MELS-CS

Document Sample
LES PREMIÈRES CONVENTION DE PARTENARIAT MELS-CS Powered By Docstoc
					 SESSION DE PERFECTIONNEMENT DE LA COMMISSION
PROFESSIONNELLE DES SERVICES ÉDUCATIFS DE L’ACSQ
                     Denis Roy
                  13 octobre 2009




                                                   1
1.LES ÉLÉMENTS À PRENDRE EN COMPTE

• Contenu: « les mesures requises pour assurer la
 mise en oeuvre du plan stratégique de la CS »

• Préalable: actualisation du plan stratégique de la
 CS




                                                       2
2.CONTENU DU PLAN STRATÉGIQUE DE LA CS

   Le contexte dans lequel elle évolue (besoins des
    établissements, caractéristiques et attentes du milieu)
   Les principaux enjeux auxquels elle fait face
   Les orientations stratégiques et les objectifs qui
    tiennent compte:
    o Des orientations et objectifs du plan stratégique du
      MELS
    o Des autres orientations, buts fixés et objectifs
      mesurables déterminés par le ministre, en fonction de
      la situation de chaque commission scolaire
   Des axes d’interventions retenus pour atteindre les objectifs
   Des résultats visés au terme de la période couverte par le plan
    (maximum 5 ans)


                                                                      3
 3.LE NOUVEAU PLAN STRATÉGIQUE DU MELS
               2009-2013
 Approche centrée sur la poursuite de résultats mesurables
  et reddition de comptes portant sur ces résultats


 Contenu:
  Un total de 6 enjeux et 8 orientations

  Des orientations et axes d’intervention interpellent
    les CS




                                                              4
Orientation 1 : Améliorer la
persévérance et la réussite scolaires
 Assurer le développement et l’amélioration continue des
    compétences du personnel scolaire
   S’assurer de la mise en œuvre des orientations
    ministérielles en matière d’organisation des services
    éducatifs complémentaires
   Augmenter le taux d’obtention d’un premier diplôme ou
    d’une première attestation d’études avant l’âge de 20 ans
   Mettre en place les conditions qui favorisent la réussite des
    élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou
    d’apprentissage (EHDAA)
   Mettre en œuvre des mesures de soutien et d’intervention
    adaptées aux élèves issus des milieux défavorisés et aux
    élèves à risque issus de l’immigration

                                                                    5
 La formation professionnelle et l’éducation des adultes:
  soutenir la réussite et la persévérance scolaires en
  diversifiant les façons d’accéder à la formation et
  d’acquérir les compétences recherchées

 Améliorer la qualité du français tant en langue
  d’enseignement qu’en langue seconde




                                                             6
Orientation 2 : Répondre aux besoins de
formation des personnes et aux besoins de
main-d’œuvre
• Promouvoir et valoriser la formation professionnelle et
  technique, la formation générale des adultes et la
  formation continue
 Assurer la mise en œuvre des mesures du plan
  d’intervention sur l’accès des jeunes de moins de
  20 ans à la formation professionnelle
 Augmenter le nombre de personnes en alphabétisation
  et en formation générale de base
 Augmenter le nombre de personnes détenant une
  qualification en formation professionnelle ou
  technique
                                                            7
Orientation 4 : Maintenir des conditions
favorables à la poursuite des études
 S’assurer de la mise en œuvre des orientations
  ministérielles relatives aux saines habitudes de vie, à la
  violence à l’école, à la promotion de la santé, du bien-
  être et à la prévention
 S’assurer que les élèves soient accompagnés de façon
  structurée et continue dans leur cheminement scolaire
  et professionnel




                                                               8
4.ORIENTATION MINISTÉRIELLE ET BUTS FIXÉS
POUR LES PREMIÈRES CONVENTIONS
  3.1 ORIENTATION MINISTÉRIELLE:
    Augmenter la persévérance et la réussite scolaires
  3.2 BUTS FIXÉS:
   l’augmentation de la diplomation et de la qualification
    avant l’âge de 20 ans;
   l’amélioration de la maîtrise de la langue française;
   l’amélioration de la persévérance et de la réussite scolaires
    chez certains groupes cibles, particulièrement les EHDAA;
   l’amélioration de l’environnement sain et sécuritaire dans
    les établissements;
   l’augmentation du nombre d’élèves de moins de 20 ans en
    formation professionnelle
  (Source: présentation du sous-ministre adjoint M. Alain Veilleux lors de journée sur la GAR, septembre
     2009)



                                                                                                           9
 5. LE CONTENU DE LA CONVENTION
a. Références au cadre légal et réglementaire;
b. But de la convention;
c. Contexte;
d. Buts fixés et objectifs mesurables fixés;
e. Modalités de la contribution de la CS à l’atteinte de ces buts
   et objectifs fixés;
f. Moyens de la CS pour s’assurer de l’atteinte des objectifs
   spécifiques de son plan stratégique;
g. Mécanismes de suivi et de reddition de comptes mis en
   place par la CS;
h. Engagement des parties;
i. Durée de la convention;
j. Signature de la convention;
k. Représentants.
     (Source : présentation du sous-ministre adjoint M. Alain Veilleux lors de journée sur la GAR,
     septembre 2009)
                                                                                                     10
6.IMPLICATIONS DE LA GESTION AXÉE SUR LES
RÉSULTATS ET DE L’APPROCHE CONTRACTUELLE
 Focus de l’ensemble des paliers sur la persévérance et
  la réussite
 Changement de pratique: passage du « qu’est-ce
  qu’on a mis en œuvre? » au « qu’est-ce que cela a
  donné? »
 Accent mis sur le développement d’une culture de
  collaboration et de partenariat
 Accent mis sur la négociation entre les paliers
 Des relations de supervision plus suivies de la
  direction générale avec les directions d’établissement
                                                           11
7. LES ÉCUEILS À ÉVITER
 La course aux résultats et ses effets pervers
 La lourdeur administrative dans les conventions
 La multiplication des objectifs
 Le maintien en parallèle de la gestion axée sur les
  moyens
 L’uniformité: la cohérence, la complémentarité et la
  créativité peuvent cohabiter




                                                         12
8.LES ACTIONS À POSER
 AVANT LA CONVENTION DE PARTENARIAT :
 Actualisation du plan stratégique de la commission
 scolaire

• AVANT LA CONVENTION DE GESTION ET DE
  RÉUSSITE ÉDUCATIVE :
 Actualisation du projet éducatif, le cas échéant
 Actualisation du plan de réussite, le cas échéant


                                                       13