L'Urbanisme durable selon le Parc by ryo17749

VIEWS: 22 PAGES: 4

									       L’échoduParc
           P   A R C   N A T U R E L     R É G I O N A L   L   O I R E    - A

                                                                     J OURNAL N °5
                                                                                   N J O U          - T      O U R A I N E



                                                                                                             MAI         2009


L’Urbanisme durable
selon le Parc                                                            Édito
                                                                         A l’occasion de la rédaction de la
                                                                         nouvelle charte du Parc, l’accent à
                                                                         été mis sur la nécessaire déclinaison
                                                                         des principes du développement                  de ces préoccupations et ne font
                                                                         durable dans les documents et opé-              pas encore porter la responsabilité
                                                                         rations d’urbanisme. La consomma-               sur les élus locaux. A nous d’aider
                                                                         tion des espaces naturels et agrico-
                                   >> Dossier ent                        les par les constructions et autres
                                                                                                                         ces décideurs à traduire dans leurs
                                                                                                                         politiques d’aménagement du terri-
                                   Aménagem                              infrastructures qui accompagnent le             toire les enjeux du développement
                                       du territoire :ulture             développement de l’habitat et des               durable afin d’anticiper l’expression

                                       partager la c e durable
                                                                         zones d’activités est problématique             de l’opinion publique qui ira crois-
                                                                         à bien des égards : déperditions                sante.
                                       de l’urbanism                     énergétiques, banalisation des pay-
                                                                         sages, disparition du patrimoine                Ce numéro de l’écho du Parc est
                                       > (page 2-3)                      naturel, augmentation des pollu-                donc consacré à l’urbanisme, un
                                                                         tions de l’eau et de l’air, consom-             domaine où le Parc à réglementai-
                                                                         mation de matières premières non                rement son mot à dire, certes, mais
                                                                         renouvelables, incohérences écono-              où il est surtout impératif que l’on
                                                                         miques interrégionales par l’accrois-           fasse évoluer les pratiques enco-
                                                                         sement de la compétition entre ter-             re en vigueur d’étalement urbain.
                                                                         ritoires voisins, ségrégation sociale           C’est d’ailleurs sur ce sujet que
                                                                         par le prix du foncier, problèmes               nous avons pu mobiliser des crédits
                                                                         de cohabitation et d’usages des                 du Ministère du développement

                                                                                                                                                                          1
                                                                         terres entre néo-ruraux et agricul-             durable dans le cadre d’un appel
                                                                         teurs, surendettement dû au coût                à projet lancé l’année dernière.
                                                                         des transports... autant de soucis              L’étude a commencé : suite aux six
                                                                         que devront gérer les générations               réunions qui se sont tenues depuis
                                                                         futures si l’on ne prend pas garde              un mois, deux communes dont le
                                                                         à la façon dont nous aménageons                 PLU est en cours d’étude vont servir
                                                                         notre territoire.                               à définir et tester des outils pra-
                                                                                                                         tiques d’aide à la bonne déclinai-
                                                                         Si tous ces aspects ne relèvent pas             son des critères du développement
                                                                         directement des missions du Parc, il            durable tels qu’ils sont exprimés
                                                                         n’en est pas moins de notre respon-             dans la charte du Parc. Ce travail de
                                                                         sabilité d’agir. La première priorité           longue haleine repose avant tout
                                                                         est celle de faire comprendre que               sur votre participation. Vous serez
                                                                         les urgences environnementales                  régulièrement tenu informés dans
                                                                         auxquelles on veut bien prêter une              les prochains numéro et sur le site
                                                                         oreille dans les média sont bien                Internet du Parc.
                                                                         réelles et concernent aussi notre
                                                                         territoire. Il ne s’agit plus seulement
                                                                         de prendre conscience des dégâts
                                                                         qu’elles engendreront. Il est néces-                         Jean-Michel MARCHAND
                                                                         saire d’agir même si les habitants                                   Président du Parc
                                                                         ne font que commencer à se saisir                 Conseiller général de Maine-et-Loire




                                                                                                   >>>      Interview
                                                                            Trois questions
                                                                            à Yves DAUGE
                                                                            >>> A l’époque Président du Parc, vous avez
                                                                                  conduit la révision de la charte. Pourquoi
                                                                                  s’engager maintenant dans une réflexion
                                                                                  sur les documents de planification ?

                                                                            Avant tout, pour aider les élus locaux à répondre à une angoisse prégnante face aux
                                                                            difficultés croissantes d’administration, de gestion et d’organisation de leur territoire !
                                                                            Le Parc doit pouvoir aider ses communes à intégrer les impératifs environnementaux qui
                                                                            sont encore perçus comme des contraintes réglementaires supplémentaires alors qu’il
                                                                            s’agit de composantes fondatrices d’un projet communal. Un seul exemple : le Plan de
                                                                            prévention des risques inondation est régulièrement contesté par les élus alors qu’il
                                                                            s’agit d’un outil de prévention pour protéger les populations. Sans document de ce
                                                                            type, les responsabilités en cas de catastrophes seront reportées sur celui qui a autorisé
                                                                            les constructions. Et finalement, ce sont les montant des polices d’assurances qui se
                                                                            chargeront de réguler les constructions au lieu de la volonté collective d’aménagement.
                                                                            Je ne suis pas sûr que cela se fera équitablement.

                                                                                                                >>> Interview complète p.4 <<<


      w w w . p a r c - l o i r e - a n j o u - t o u r a i n e . f r
    >>> Dossier

      Aménagement du territoire :
      partager la culture de l’urbanisme durable
     Face aux constats des dégradations de l’environnement et à la
     diminution des ressources naturelles, la grande majorité de nos
     concitoyens s’accorde pour dire que préserver l’environnement n’est
     plus un choix mais une nécessité.
     Les politiques d’urbanisme doivent prendre leur part de responsabilité
     dans la réduction de notre empreinte écologique, d’autant que
     l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre est
     essentiellement liée à l’habitat et aux transports. Il faut donc mettre
     le développement durable au cœur de la planification de nos
     territoires, ce qui est loin d’être facile. C’est pourquoi le Parc a entamé
     une vaste étude, menée en concertation avec tous les acteurs de
     l’aménagement et de l’urbanisme. Nous souhaitons ainsi développer
     et partager une culture commune de l’urbanisme durable.
2
    >> L’étude       « Endiguer la périurbanisation »                                                                      Petite définition
     Dans le cadre d’un appel à projet lancé auprès des PNR,                                  Selon l’INSEE, le qualificatif de périur-    a même été inventé pour exprimer le
                                                                                              bain s’applique aux communes dont            phénomène de dilution de la ville dans
     le Parc a obtenu des crédits ministériels pour travailler
                                                                                              plus de 40% des actifs vont travailler       la campagne, pas seulement spatiale
     sur la banalisation des paysages due au phénomène de                                     dans le pôle urbain voisin, c’est-à-dire     mais aussi dans les modes de vie. En
     périurbanisation. Cette problématique a été étendue aux                                  la ville-centre et ses banlieues proches.    effet, ces nouvelles populations cita-
     principes du développement durable dans les documents de                                 Cela suppose un emboîtement des dif-         dines (ou néo-ruraux) s’installent dans
     planification, tels que formulés dans la nouvelle charte du                              férentes couronnes de constructions : le     des espaces autrefois dominés par les
                                                                                              noyau dense ancien avec ses faubourgs,       activités rurales et principalement par
     Parc.                                                                                    la banlieue (ou 1ère couronne) puis la       l’agriculture. Les modes de vie ne sont
     L’idée est de proposer aux élus des outils   ils rechercheront les moyens d’appliquer    seconde et la troisième couronne. Selon      plus les même et les conflits d’usage se
     opérationnels, pratiques et pédagogi-        ces principes dans les programmes opé-      les contextes, on peut considérer que        multiplient. Cette « périurbanisation des
     ques afin qu’ils puissent s’approprier ces   rationnels avec l’aide de professionnels    celles-ci constituent les espaces de         esprits » doit donc être prise en compte
     problématiques et les traduire dans leur     qui pourront travailler plus efficacement   périurbanisation.                            dans l’élaboration des PLU.
     document d’urbanisme. Ainsi mobilisés,       dans ce sens.                               Le néologisme de « rurbanisation »


    >> Accélération             du phénomène
     Le Parc Loire-Anjou-Touraine est lar-         de société voulons nous léguer à nos       l’accueil des entreprises ne se fait pas    tation de l’étalement urbain inscrit
     gement soumis à la pression urbaine           enfants ? Celui où la voiture est deve-    au rythme escompté.                         dans les objectifs de la loi Solidarité
     des aires de Tours et d’Angers dont           nue le « mètre-étalon » de la réussite     Autant de faits avérés qui ont eu           et Renouvèlement Urbain.
     les troisièmes couronnes se recoupent         sociale ? Ou celui, à construire, où       raison des bonnes intentions de limi-
     entre Saumur et Bourgueil. L’A85 n’a          l’homme rationalisera son compor-
     pas apporté toutes les entreprises            tement pour ne pas épuiser sa pla-
     espérées dans les zones industrielles         nète ?
     aménagées près des échangeurs ; elle          L’augmentation du prix du foncier a
     a surtout favorisé les « migrations           renforcé cette tendance à s’éloigner
     alternantes résidentielles », autre-          des villes pour trouver des terrains
     ment dit les trajets domicile-travail.        à bâtir abordables. C’est ainsi que
     Il est vrai que nous vivons dans une          le pavillon au milieu de sa parcelle a
     société largement motorisée : depuis          trouvé sa clientèle, largement incitée
     plus d’un demi-siècle, la voiture a           par les constructeurs de maisons indi-
     modelé les modes d’aménagement du             viduelles. Ce phénomène a été accen-
     territoire à son image. Les logements         tué par les politiques des communes
     se construisent loin du lieu de travail       rurales qui souhaitent légitimement
     puisque les automobilistes sont prêts         voir arriver de nouveaux habitants
     à conduire pendant 1/2 heure matin            pour sauver leur école, dynamiser
     et soir. Il en est de même, pour faire        la vie sociale... et augmenter leurs
     ses courses : consommer des km                rentrées fiscales puisque la taxe pro-      S’étendre est plus facile que composer dans le tissu bâti existant
     n’effraie plus personne. Quel modèle          fessionnelle a été mutualisée et que
                                                           Toutes ces questions pe
                                                                                         uvent être abordées
                                                                            avec tout un chacun
                                                   lors des permanences
                                                                                  architecturales et pays
                                           • en Indre-et-Loire : AD
                                                                    UC au 02 47
                                                                                                         agères :
                                              - Chinon : le 1er lundi ma           93 83 83
                                                                         tin de chaque mois, en
                                             - Richelieu : le 1er lundi
                                             - Azay-le-Rideau : le 3ème
                                             - Bourgueil : le 3ème ve
                                          • en Maine-et-Loire : CA
                                                                        après-midi de chaque
                                                                                              mois, en mairie
                                                                         vendredi matin de chaq
                                                                      ndredi après-midi de ch
                                                                                                 mairie

                                                                                                 ue mois,
                                                                                              aque mois,
                                                                                                                                                        >>>       Agenda
                                                                      UE au 02 41 22 99 99
                                            - Beaufort-en-Vallée: les er
                                                                        1 et 3ème mardis de ch
                                            - Doué-la-fontaine: les er                         aque mois, le matin à
                                                                      1 et 3ème mardis de ch                         la Maison de Pays
                                           - Saumur : le 3ème jeudi de                       aque mois, l’après-midi
                                                                                                                     en mairie
                                                                                                                                                    >>> Animations 2009
                                                                        chaque mois de 14h30 à
                                              Saumur-Loire-Développe                            17h30, à la Communauté                                     à la Maison du Parc
                                                                         ment (Quai Carnot)                             d’Agglomération
                                                                                                                                                                                  • Jusqu’au 31 mai : expo-
                                                                                                                                                                                    sition de photographies
                                                                                                                                                                                    « Paysage en boîte, des
                                                                                                                                                                                    enfants photographient leur
                                                                                                                                                                                    quotidien »
>>   C’est arrivé près de chez vous !                                                                                                                                             En utilisant les techniques du
                                                                                                                                                                                  noir et blanc, du sténopé et
                                                                                                                                                                                  n
     Le travail que le Parc a engagé      thème du développement durable                                                                                                          des prises de son, les jeunes
                                                                                                                                                                                  d
                                                                                                                                                    expriment de manière touchante et sans préjugé leur
     avec le groupement d’étude           et de l’urbanisme. La construc-                                                                           vision du quotidien.
     (Médiation & Environnement,          tion des outils d’aide à l’élabo-                                                                         • Du 1er juin au 9 juillet : « Regarde, c’est chez moi »
     SETUR et Georges EMBLANC),           ration de documents d’urbanisme                                                                           Les élèves présentent à la Maison du Parc les travaux
                                                                                                                                                    réalisés dans l’année.
     est basé sur la participation et     plus durables sera déclinée suite                                                                         • Du 10 juillet au 30 août : « Le paysage culturel du Val
     la coproduction. Ainsi, 123 élus     à la synthèse des remarques ex-                                                                             de Loire »
                                                                                                                                                    Exposition multimédia de la Mission Val de Loire -
     et agents de collectivités (repré-   primées. Les discussions ont per-                                                                         Patrimoine Mondial.
     sentants 40 communes) ainsi          mis de partager les constats du                                                                           • Du 5 septembre au 29 novembre : « Histoires de
     que des acteurs impliqués dans       développement durable et de les                                                                             lavoirs »
                                                                                                                                                    Lieux de travail quotidien, d’échanges, de pratiques et de
     le conseil en urbanisme, ont par-    examiner au regard des enjeux lo-                                                                         savoir-faire, les lavoirs sont à l’honneur !
     ticipé aux six séances autour du     caux de l’urbanisme.                                                                                      Entrée libre et gratuite aux horaires d’ouverture de
                                                                                                                                                    la Maison du Parc à Montsoreau - Renseignements :
                                                                                                                                                    02 41 38 38 88

>>   S’interroger pour être mieux à l’écoute et mieux s’impliquer                                                                                   >>> Jeudi 28 mai 2009 :
     Grâce aux expériences des participants, de nombreux freins à        • la confusion entre participation citoyenne et démocratie                        journée technique
     la prise en compte du développement durable dans les PLU              représentative amène souvent les élus à considérer qu’ils                       « gestion différenciée
     ont été identifiés, notamment :                                       sont aptes à représenter les citoyens en se contentant                          des bermes routières » à
        • la multiplication des intervenants rend les procédures           d’une simple consultation.                                                      Saint-Germain-sur-Vienne (37)
          nébuleuses pour les élus et difficile à manager sur la         • le manque de connaissance des enjeux du développe-
                                                                                                                                                    Cette journée d’information s’adresse avant tout aux élus
          durée d’un projet aussi long.                                    ment durable amène les habitants, lors d’une consulta-                   et aux agents techniques des communes, communautés
        • l’opportunité foncière oriente les secteurs à urbaniser au       tion classique sur un projet de PLU, à ne s’intéresser qu’à              de communes et départements. Le Parc souhaite ainsi
                                                                                                                                                    sensibiliser sur la biodiversité en général (faune et flore),
          détriment de la recherche du meilleur terrain.                   leur parcelle.                                                           expliquer la notion de corridors
        • la densification urbaine a une mauvaise image, tout            • développer une culture de l’urbanisme durable basée sur                  écologiques et l’intérêt de la
                                                                                                                                                    gestion différenciée appliquée
          comme la mixité sociale... tous ces termes ayant des             les cas de figure rencontrés sur notre territoire est ainsi              aux dépendances routières
          connotations citadines.                                          une priorité. Cela permettra d’identifier des leviers d’ac-              et mobiliser les collectivités
        • il est difficile d’exprimer un projet communal tout en se
          détachant des demandes individuelles exprimées par les
                                                                           tion pour améliorer la performance des PLU et convain-
                                                                           cre qu’il est possible de penser globalement une action
                                                                                                                                                    pour une gestion raisonnée
                                                                                                                                                    des espaces et une maîtrise
                                                                                                                                                    des coûts.
                                                                                                                                                                                                                    3
                                                                           locale efficace et à long terme.                                         Deux collectivités présenteront
          électeurs.                                                                                                                                leurs démarches : le Conseil Général de l’Indre et la ville
                                                    lages
        • on observe une perte d’identité des villages et                                                                                           de Cholet. La démarche engagée par les départements
                                                                                                                                                    d’Indre-et-Loire et de Maine-et-Loire, appuyée par le Parc,
          des hameaux, pas seulement par la banali- anali-                                                                                          sera également exposée.
          sation des paysages due aux constructionstions                                                                                            La matinée est dédiée aux interventions et aux exemples,
          standardisées, mais aussi par l’apport de                                                                                                 l’après-midi aux ateliers sur le terrain.
                                                                                                                                                    Session déjà complète !
          nouvelles populations qui ne partagent    t
          pas les valeurs d’identité culturelle.
        • il est plus facile de rechercher automa-
                                                                                                                                                    >>> Vendredi 5
          tiquement des surfaces constructibles                                                                                                            et samedi 6 juin
          à consommer plutôt que de penser
          l’organisation des bâtiments au sein
                                                                                                                                                           Journées «Nature propre»
          d’une même enveloppe urbaine, sans                                                                                                               en Nord-Saumurois
          rechercher l’expansion géographique.                                                                                                      Les sept communes du canton d’Allonnes (Allonnes,
                                                                                                                                                    Brain-sur-Allonnes, la Breille-les-Pins, Neuillé, Varennes-
                                                                                                                                                    sur-Loire, Villebernier et Vivy) organisent deux journées
>>   Prochaines étapes                                                                                                                              «Nature propre», avec le soutien et l’aide du SMIPE de
                                                                                                                                                    Bourgueil (Syndicat Intercommunal pour la Protection
                                                                                                                                                    de l’Environnement). Les enfants des écoles, le monde
     La deuxième étape consiste à confronter les enseignements          de l’ajustement avant sa diffusion finale. Ce calendrier nous               associatif et tous les habitants sont invités à participer à
     de ces six réunions à la réalité de l’élaboration d’un PLU. Le     emmène jusqu’au début 2010.                                                 cette opération, en collectant des déchets de toute nature
     groupement d’étude propose de construire les outils avec deux                                                                                  souillant les territoires de ces communes.
                                                                        D’ici là, l’équipe du Parc et les partenaires impliqués dans la
                                                                                                                                                    Du matériel, gants et sacs, sont à la disposition des
     communes qui révisent leur document d’urbanisme. Mazé (49)         démarche sont bien évidemment à la disposition des conseils                 participants.
     et Cheillé (37) rassemblent les conditions nécessaires pour être   municipaux désireux d’une explication personnalisée sur les                 Prendre contact avec les mairies concernées.
     de bonnes études de cas, la principale étant la motivation des     enjeux locaux de l’urbanisme durable.
     élus pour aborder ces questions. Cette approche pragmatique
                                                                        Que vous contactiez votre syndicat mixte de SCOT, votre inter-              >>> Dimanche 28 juin 2009 :
     se déroulera lors d’ateliers thématiques basés sur les études de
     ces PLU. D’autres communes, identifiées lors des 6 réunions,
                                                                        locuteur de la DDE ou DDEA, le CAUE (et bientôt l’Agence                           «Regarde c’est chez
                                                                        Départementale d’Aide et de Conseil aux collectivités locales
     pourront participer aux ateliers thématiques afin d’élargir le
                                                                        d’Indre-et-Loire) ou le Parc, notre volonté de mise en réseau                      moi» à Montsoreau
     champ des questionnements.
                                                                        des compétences techniques est de vous permettre d’avoir à                  Durant l’année scolaire, 53 classes, de la maternelle au
     Suite à ces échanges, le groupement d’étude formalisera                                                                                        lycée, participent au projet « une école, un village, un
                                                                        terme une réponse uniformisée sur ces questions cruciales qui               paysage «. En juin, les élèves se retrouvent à la Maison du
     plusieurs outils à tester auprès d’autres communes qui com-        concernent tous les citoyens.                                                                                      Parc de Montsoreau
     mencent leur PLU. Viendra alors le temps de l’évaluation puis                                                                                                                         pour se présenter
                                                                                                                                                                                           mutuellement leur lieu
                                                                                                                                                                                           m
                                                                                                                                                                                           de
                                                                                                                                                                                           d vie ou découvrir
                                                                                                                                                                                           l’habitat écologique.
                                                                                                                                                                                           Le dimanche 28 juin,
                                                                                                                                                                                           les familles sont
                                                                                                                                                                                           invitées à admirer
                                                                                                                                                                                           i
                                                                                                                                                                                           l’exposition      des
                                                                                                                                                                                           élèves et à découvrir
                                                                                                                                                                                           é
                                                                                                                                                    les charmes et les trésors de nos patrimoines : visites de
                                                                                                                                                    sites, navigation sur la Loire...
                                                                                                                                                    Entrée gratuite pour les familles des enfants exposants et
                                                                                                                                                    2 euros pour tous les autres visiteurs - Renseignements :
                                                                                                                                                    02 41 38 38 88 (Maison du Parc)
>>   Pour en savoir plus...                                                    http://sites.google.com/site/urbalat/
                                                                                                                         L’appel de l’Echo du Parc
     Ce mini-site de l’urbanisme durable en Loire-Anjou-Touraine (a une adresse provisoire) est développé
                                                                                                                         L’Echo du Parc est votre journal. Vous avez une remarque, une suggestion, des
     spécialement pour suivre cette étude. Il est également l’amorce d’un réseau d’échange local des expériences         questions…
     et savoir-faire du territoire                                                                                       N’hésitez pas à vous exprimer. Contactez-nous : info@parc-loire-anjou-touraine.fr
                                                                                                                         ou écrivez-nous : Bureaux du Parc, 7 rue Jehanne d’Arc 49730 Montsoreau
    >>>    Interview                                          (suite)…
                                                                                                                                                                             >>>                          Brèves
        Vous avez dit urbanisme ?
                                                                                                                                                                               de la ressource en eau, éco-conception,
        Yves DAUGE, Sénateur, adjoint à l’urbanisme                                                                 >>   Biodiversité
                                                                                                                         Bi di
                                                                                                                         Bi       ité                                          réduction des nuisances physiques, visuel-
        de Chinon et Vice-Président du Parc, préside la                                                             Ensemble, protégeons le busard                             les, olfactives, sensibilisation des salariés,
                                                                                                                                                                               préservation de la biodiversité...
        commission urbanisme du Parc.                                                                               cendré !                                                   Le concours est ouvert :
                                                                                                                    Le busard cendré est                                           • aux collectivités du Parc: commu-
                                                                                                                    une espèce rare et                                               nes, communautés de communes ou
       >>> A   l’époque Président du Parc, vous avez conduit la révision de la                                      protégée. Suite à la                                             d’agglomération
                                                                                                                    disparition de leurs                                           • aux entreprises implantées depuis
             charte. Pourquoi s’engager maintenant dans une réflexion sur les                                       habitats d’origine,                                              2 ans sur le territoire du Parc, issues
             documents de planification ?                                                                           ils nichent dans les                                             des secteurs d’activité agriculture,
       Avant tout, pour aider les élus locaux         contesté par les élus alors qu’il s’agit                      cultures céréalières                                             artisanat, commerce, industrie et en
       à répondre aux difficultés croissantes         d’un outil de prévention pour protéger                        ou les prairies de fauche, à même le sol.                        conformité avec la réglementation en
       d’administration, de gestion et d’orga-        les populations.                                              Mais pendant la période des moissons, les                        vigueur.
       nisation de leur territoire ! Le Parc doit     Sans document de ce type, les respon-                         busards sont menacés. Les poussins, sou-                   Date limite de dépôt du dossier au Parc :
       pouvoir aider ses communes à intégrer          sabilités en cas de catastrophes seront                       vent trop jeunes pour voler, sont happés                   15 juin 2009
       les impératifs environnementaux qui sont       reportées sur celui qui a autorisé les                        par les moissonneuses.
       encore trop perçus comme des contrain-         constructions. Et finalement, ce sont les                     La plaine agricole du Sud-Saumurois est
       tes réglementaires supplémentaires alors
       qu’il s’agit de composantes fondatrices
                                                      montants des polices d’assurances qui se
                                                      chargeront de réguler les constructions
                                                                                                                    un territoire riche qui présente une diver-                >>                 Energie
                                                                                                                    sité de cultures, des parcelles aux tailles                Le Parc et l’éolien
       d’un projet communal exemplaire. Un            au lieu de la volonté collective d’aména-
                                                                                                                    moyennes et un patrimoine naturel remar-
       seul exemple : le plan de prévention           gement. Je ne suis pas sûr que cela se                                                                                   Dès 2006, le Parc s’est engagé pour la maî-
                                                                                                                    quable. Ce territoire accueille, chaque
       des risques inondation est régulièrement       fasse équitablement.                                                                                                     trise des énergies et le développement des
                                                                                                                    printemps, une quarantaine de couples
                                                                                                                    de busards cendrés. Thierry PRINTEMPS -                     PARC   N AT U R E L
                                                                                                                                                                                                   énergies renouvelables
                                                                                                                                                                                                   é  RÉGIONAL
                                                                                                                                                                                                                 LOIRE-ANJOU

                                                                                                                                                                                                        Notre patrim
                                                                                                                                                                                                                     oine
                                                                                                                                                                                                                               -TOURAINE

                                                                                                                                                                                                                            a de l’aven
                                                                                                                                                                                                                                        ir



                                                                                                                                                                                                   en
                                                                                                                                                                                                   e réalisant le schéma
       >>> S’il ne devait y en avoir qu’une, quelle serait la question de base à se                                 bénévole à La Ligue pour la protection des
                                                                                                                                                                                                   énergétique de territoire.
                                                                                                                                                                                                   é
             poser avant d’engager un PLU ?                                                                         oiseaux Anjou – s’investit depuis plus de                                                                    ien
                                                                                                                                                                                                                 Le Parc et l’éol t
                                                                                                                                                                                                                               pemen
                                                                                                                                                                                                                                dévelop


                                                                                                                                                                                                    Les conclusions de cette
                                                                                                                                                                                                    L
                                                                                                                                                                                                                  Guide pour un                 é
                                                                                                                                                                                                                            de l’éolien raisonn
                                                                                                                                                                                                                                     et cohérent


                                                                                                                    15 ans auprès d’une soixantaine d’agricul-
       Chaque commune ambitionne d’accueillir         terme dès le début du PLU avant de faire
                                                                                                                    teurs partenaires de cette action qui vise à                                    étude, qui répondent à
                                                                                                                                                                                                    é
       de nouveaux habitants pour consolider,         le tour des questions à se poser pour un                                                                                                      l’objectif de diminution
                                                                                                                    préserver cet oiseau menacé.
       voire sauver, ses commerces et services        projet d’ensemble et à long terme.                                                                                                             d’un facteur 4 d’ici 2050
       publics. C’est légitime. Mais cela se                                                                        Le Parc naturel régional Loire-Anjou-
                                                      N’aurait-il pas été plus légitime de se                       Touraine soutient cette action et, mène,                                         des émissions de gaz à
       traduit systématiquement par une offre         demander d’abord : « Comment répon-                                                                                                            effet de serre à l’échelle
       de surfaces à construire pour répondre                                                                       cette année, une campagne de sensibilisa-
                                                      dre aux besoins actuels de nos habi-                          tion auprès des agriculteurs concernés afin                                      du Parc, ne placent pas
       aux demandes des citoyens qui viennent         tants sans remettre en cause la capacité                                                                                 l’éolien dans les priorités. Ce dernier ne
       frapper à la porte de la mairie. On aborde                                                                   de leur expliquer les gestes simples qui
                                                      des générations futures à répondre aux                                                                                   permet en effet que peu de réductions
       donc des questions ponctuelles et à court      leurs ? ». Cet exercice est à faire collec-                   peuvent sauver le busard cendré.
                                                                                                                                                                               de rejets de CO2 par rapport à celles qui
                                                      tivement en amont du PLU. Il permet de                                                                                   pourraient être obtenues par des économies
                                                      poser les fondamentaux du développe-                          Nous recherchons des chauves-
                                                                                                                                                                               d’énergie dans le bâtiment, le transport ou
                                                      ment durable qui serviront de fil direc-                      souris !                                                   l’agriculture.
                                                      teur dans la gestion du projet. On évite                      Du fait de son patrimoine bâti et souter-                  Cependant, s’il n’est pas « la » solu-
                                                      ainsi de s’enfermer tout de suite dans                        rain riche et remarquable, le Parc présente                tion énergétique pour le territoire, l’éolien
                                                      la technicité réglementaire et la réponse                     de nombreux sites                                          constitue un enjeu fort en termes de préser-
                                                      aux demandes individuelles. C’est un                          favorables aux chau-                                       vation des paysages et d’aménagement du
                                                      nouveau mode de réflexion que nous                            ves-souris. Certains                                       territoire en raison des pressions exercées
                                                      devons assumer collectivement car il est
                                                                                                                    de ces sites servent                                       par les promoteurs et les habitants sur les
4
                                                      de notre responsabilité d’organiser les
                                                      mécanismes de solidarité géographique
                                                                                                                    de refuge à des                                            élus locaux.
                                                      comme générationnelle.                                        effectifs importants                                       C’est l’objet de ce guide éolien : il définit
                                                                                                                    de chiroptères dont                                        des zones potentielles d’implantation d’éo-
                                                                                                                    certaines espèces sont emblématiques de                    liennes et propose des outils d’analyse sur
                                                                                                                    notre région (grand rhinolophe, murin de                   les paysages. Il doit permettre, aux élus qui
       >>> Que   manque-t-il pour mieux traduire les principes du développement
                                                                                                                    Bechstein, murin à oreilles échancrées,                    le souhaitent, d’être moteurs dans leurs
             durable dans l’aménagement de nos territoires ?                                                        grand murin). Toutefois, les connaissances                 projets éoliens et d’arrêter leur choix, non
       D’abord une bonne connaissance du              rapport direct avec la raréfaction des                        sur les chiroptères restent très partielles                plus à l’échelle de la commune, mais au
       patrimoine naturel et culturel de la           ressources naturelles, y compris sur nos                      et ne sont pas homogènes à l’échelle de                    moins celle de l’intercommunalité voire d’un
       commune puis de l’ambition et                  territoires. Un exemple : les ménages                         notre territoire, notamment entre le Maine-                territoire plus vaste.
       de l’anticipation. Il faut militer pour        à faibles revenus qui accèdent à la                           et-Loire et l’Indre-et-Loire.                              Le guide « Le Parc et l‘éolien » est télé-
       la qualité de nos paysages afin de             propriété individuelle investissent là où                     C’est pourquoi le Parc naturel régional                    chargeable sur notre site Internet, rubrique
       renforcer l’attractivité de nos territoires.   le foncier est peu cher, c’est-à-dire loin                    Loire-Anjou-Touraine, en partenariat étroit                « Centre de ressources ».
       Nous devons absolument arrêter la              du lieu de travail. Comment pourront-                         avec la Ligue pour la protection des oiseaux
       banalisation insidieuse par l’implantation     ils payer leurs mensualités quand le
       d’équipements, certes utiles, mais qu’il
       faut savoir mieux calibrer et intégrer
                                                      coût du transport s’envolera à cause de
                                                      l’augmentation du prix de l’essence ? Les
                                                                                                                    – délégations Anjou et Touraine, mène un
                                                                                                                    projet global de préservation des chauves-                 >>                 Tourisme
       sans se réfugier derrière l’unique critère     solutions à apporter aux préoccupations                       souris permettant dans un premier temps                    Carnet de découverte et carte
       économique. La solution de facilité est        environnementales ne sont donc pas                            d’améliorer les connaissances, connaître
       trop souvent choisie au détriment de la        un luxe de riches. Elles doivent être                         les enjeux et de définir les priorités pour la             touristique
       recherche de solution ambitieuse mais          envisagées aussi comme un facteur de                          protection de ces espèces.                                 Disponible gratuitement dans tous les offi-
       équilibrée entre faisabilité économique,       cohésion sociale.                                             Des appels à témoignages sont ainsi réa-                   ces de tourisme et grands sites touristi-
       impératifs environnementaux et équité                                                                        lisés par voie d’affichage dans toutes les                 ques du territoire, le carnet                                        PARC   N AT U R E L R É G I O
                                                                                                                                                                                                                                                                                  NAL   LOIRE-ANJOU-TOURA
                                                                                                                                                                                                                                                                                                            INE



                                                      Les élus ont tout intérêt à concilier ces                     communes du Parc pour recenser les lieux                   de découverte vous invite
                                                                                                                                                                                                                                                                           Notre patrimoine
                                                                                                                                                                                                                                                                                            a de l’avenir



       sociale. Nous payons ce manque de
                                                      éléments dans leurs projets d’urbanisme                                                                                  à découvrir les richesses
       culture du projet durable au quotidien                                                                       (combles de bâtiments, caves, etc) où sont                                                                                                                          Le carnet

                                                      s’ils ne veulent pas que la collectivité
                                                                                                                                                                                                                                                                               de découverte 2009


                                                                                                                                                                               naturelles et patrimonia-
                                                                                                                                                                                                                                                                               Sorties accompa


                                                                                                                    présentes les chauves-souris. Avis aux
                                                                                                                                                                                                                                                                                                gnées

       qui se voit trop dans nos paysages                                                                                                                                                                                                                                        nature et patrimo
                                                                                                                                                                                                                                                                                                   ine



                                                      soit confrontée à moyen terme à des                                                                                      les du Parc naturel régio-
       banalisés et qui contribue aussi au                                                                          observateurs !
                                                      problèmes insolubles. Et ce n’est pas un                                                                                 nal. Les partenaires du
       réchauffement climatique. C’est pour
                                                      choix entre différentes alternatives, c’est
       cette raison qu’il faut mettre l’accent                                                                                                                                 Parc vous proposent plus
       sur l’effort de conception des projets au
       service des décideurs. Cela permettra
                                                      une nécessité inéluctable.
                                                      C’est pour répondre à ces objectifs que
                                                                                                                    >>   Eco-développement                                     de 120 sorties nature
                                                                                                                                                                               accompagnées, de mars à
       d’anticiper les évolutions réglementaires      le Parc s’engage dans une réflexion                           Le Concours Eco-Trophée : un                                                              i i bâti,
                                                                                                                                                                               décembre : faune, flore, patrimoine bâ i
       et les demandes des populations qu’il faut     collective avec les élus et les associations                  concours pour communiquer votre                            savoir-faire, fleuve et rivières, gastronomie,
       savoir associer aux décisions publiques.       à partir de laquelle il met ses moyens au                                                                                balades nocturnes ou séjours itinérants, une
       En effet, l’aménagement durable ne se          service des communes. C’est donc aux
                                                                                                                    performance environnementale
                                                                                                                    Entreprise, exploitation agricole ou collecti-             vraie diversité pour découvrir, grâce à des
       fait pas seulement POUR la population          maires de faire appel au Parc pour qu’ils                                                                                passionnés, la richesse de notre territoire.
       mais aussi PAR la population, ce qui           les accompagnent dans l’élaboration                           vité, faites connaître vos actions en faveur
                                                                                                                    du développement durable ! N’hésitez pas,                  La carte touristique, quant à elle, présente
       implique la participation citoyenne.           de leur document d’urbanisme et leurs
                                                                                                                    inscrivez-vous !                                           les produits de découverte réalisés par le
       Nos territoires ont aussi besoin d’aide        projets de construction, de lotissements,                                                                                Parc : sentiers d’interprétation, circuits du
       pour anticiper les évolutions de la            d’aménagements de leur centres-                               Le concours ECO TROPHEE récompense les
                                                                                                                    réalisations ou les démarches exemplaires et               patrimoine, circuits équestres et VTT, héber-
       société. Les incidences de l’économie          bourgs. C’est une chance que toutes                                                                                      gements Nature & Patrimoine. Vous pourrez
       de marché globalisée engendrent des            les communes n’ont pas. Il faut en être                       innovantes sur notre territoire, conjuguant
                                                                                                                    développement économique, préoccupa-                       également découvrir nos restaurants de
       déséquilibres sociaux croissants en            conscient et la saisir.
                                                                                                                    tions sociales et respect de l’environne-                  fouées saumuroises et la coopérative de
                                                                                                                    ment : maîtrise de l’énergie, préservation                 vannerie.


          Document édité                                                                          Directeur de publication : Jean-Michel Marchand
                                                                                                  Co-Directeur de publication : Loïc Bidault


                                      L’échoduParc
    avec le soutien financier de
                                                                                                  Directeurs de rédaction : Virginie Coiffard - Michel Mattei
                                                                                                  Conception-Impression : Loire Impression, Saumur
                                                                                                  Maquette : Projet Atlantique
                                                                                                  Document imprimé sur papier 100% recyclé à partir d’encres végétales.
                                                                                                  N°ISSN : 1778 - 8498 - Dépôt légal : en cours
                                                                                                  Crédit photos : Google Earth, Louis-Marie Préau, PNRLAT (E. Crépeau, M. Mattei, S. Nicolas).

                                      Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine                                                                              Partenaire référent
                                      Bureaux du Parc - 7 rue Jehanne d’Arc - 49730 MONTSOREAU
                                      Tél : 02 41 53 66 00 Fax : 02 41 53 66 09
                                      courriel : info@parc-loire-anjou-touraine.fr Site Internet : www.parc-loire-anjou-touraine.fr

								
To top