SOUTENIR L'ÉDUCATION DES ENFANTS DU MALAWI by svz21045

VIEWS: 6 PAGES: 2

									SOUTENIR L’ÉDUCATION DES ENFANTS DU
MALAWI

Au Canada, la plupart des enfants ont la chance d’aller à
l’école. Ici, les écoles sont dotées d’un personnel enseignant
compétent,       de   manuels    scolaires  et   d’installations
fonctionnelles pour les filles et les garçons. De nombreux
parents ont les ressources financières nécessaires pour
acheter des fournitures scolaires. La plupart des enfants
peuvent fréquenter l’école sans se soucier de travailler pour
subvenir aux besoins de leur famille, ni à prendre soin des
membres de la famille qui sont malades.

La vie des enfants du Malawi est fort différente :

       Le Malawi est l’un des pays les plus défavorisés de la
        planète;42 pour cent des habitantes et habitants
        vivent avec moins d’un dollar par jour.
       Beaucoup de parents n’ont pas les moyens d’acheter
        du matériel scolaire. Au lieu d’aller à l’école, les
        enfants doivent parfois travailler pour soutenir leur
        famille.
       En raison de la pénurie d’écoles, de personnel enseignant et de manuels scolaires,
        l’accès à l’éducation est difficile et l’enseignement est de piètre qualité.
       Seulement 44 pour cent des élèves atteignent la 5e année.
       Le VIH et le sida font énormément de victimes au Malawi. Selon des estimations, 14,4
        pour cent des habitantes et habitants sont porteurs du VIH; de nombreux enfants sont
        orphelins à cause du sida.
       Le Malawi compte plus de 400 000 orphelines et orphelins de moins de 15 ans ainsi
        qu’un nombre élevé d’enfants chefs de famille.
       En 2005, le Malawi a connu une grave crise alimentaire qui a provoqué une pénurie de
        vivres pour plus de quatre millions de personnes et a aggravé les problèmes liés à la
        malnutrition chronique et aux épidémies.

Par conséquent, les taux d’absentéisme à l’école et de décrochage scolaire ont nettement
augmenté.

Grâce à la participation des jeunes à la Campagne Halloween UNICEF, nous contribuons à
améliorer considérablement la qualité de vie et à offrir un avenir prometteur à des milliers
d’enfants                                    du                                     Malawi.

Voici certaines de nos réalisations jusqu’à maintenant :

       réhabilitation de 26 écoles où les élèves sont maintenant à l’abri des rayons ardents du
        soleil et de la pluie;
       distribution de pupitres et de chaises pour 150 000 enfants;
       initiation de 2 497 enseignantes et enseignants à des méthodes didactiques favorables
         aux enfants (dont bénéficient 240 000 écoliers);
        distribution de manuels scolaires, de matériel didactique et d’articles de sport qui
         facilitent le développement éducatif et socio-psychologique de 230 000 élèves;
        mise en place de sources d’approvisionnement en eau et d’installations sanitaires dans
         220 écoles pour que la corvée quotidienne de la collecte d’eau potable – qui échoit
         souvent aux enfants – puisse être accomplie pendant les heures de classe sans être
         préjudiciable à la fréquentation scolaire.

Les élèves contribuent d’une manière tangible à changer la vie de milliers d’écoliers du Malawi.
L’éducation est porteuse d’espoir pour l’avenir. Les enfants qui reçoivent une instruction ont de
meilleures perspectives d’avenir sur le marché du travail et apprennent comment jouer un rôle
positif dans leur collectivité et leur pays. De plus, ils sont sensibilisés à l’importance d’adopter un
mode de vie sain et de se protéger contre les maladies telles que le sida. Cette année, la
Campagne Halloween UNICEF soutiendra de nouveau les enfants du Malawi afin d’assurer la
poursuite des progrès en cours.


*Nota : Les objectifs du programme Des écoles pour l’Afrique ont subi de légères modifications lors de l’évaluation à
mi-parcours du programme en décembre 2007. Nous estimons que les objectifs révisés sont mieux adaptés aux
réalités des pays dans lesquels les efforts sont concentrés et qu’ils sont bénéfiques à un plus grand nombre
d’enfants, en raison d’un meilleur équilibre entre la construction d’infrastructures et l’investissement dans la
formation d’enseignantes et enseignants ainsi que le développement des programmes.

								
To top