ÉTUDE SUR LE TOURISME DURABLE ET L ' by cye22025

VIEWS: 24 PAGES: 23

									        Plan directeur de quartier Vieux-Québec, Haute-Ville,
                       Basse Ville et Cap-Blanc




        ÉTUDE SUR LE TOURISME DURABLE ET L’AMÉNAGEMENT DU
            TERRITOIRE DANS LES VILLES PATRIMONIALES



          Première partie : Tourisme durable et indicateurs




Préparé pour : L’Arrondissement de La Cité, Ville de Québec

Par :          Le Comité intergouvernemental de recherches urbaines et
               régionales (CIRUR) novembre 2005
                                        MANDAT



Dans le cadre historique et patrimonial
                                                 Pour ce mandat, trois (3) thèmes ont
du Vieux-Québec, le développement
                                                 été retenus :
concomitant de la fonction résidentielle
et des fonctions associées au tourisme           o   le tourisme durable et les mesures
soulève    plusieurs   questions    qui              afférentes, incluant la capacité de
naissent des conflits ou oppositions                 charge et des indicateurs;
appréhendés entre les besoins des                o   la gestion de la circulation et du
résidants et ceux de la clientèle                    stationnement;
touristique.
                                                 o   la gestion du tourisme, incluant la
          MUN SCOPE
En 2003, MUNIISCOPE avait réalisé à la               gestion des flux touristiques et la
demande du service du Dévelop-                       gestion de l’aménagement du
pement économique de la Ville de                     territoire.
Québec, une Recherche express visant             Les objectifs poursuivis consistent,
à recueillir des informations concer-            pour chacun des thèmes, à :
nant principalement :
                                                 o   cerner la problématique et pré-
o   des indicateurs de mesure pour                   senter les concepts et les prin-
    qualifier et quantifier l’équilibre              cipaux enjeux;
    entre la fonction résidentielle et
    l’hébergement touristique, dans              o   identifier les solutions mises en
    des milieux présentant un ca-                    œuvre;
    ractère patrimonial et historique            o   identifier les principaux potentiels
    similaire à celui du Vieux-Québec;               et contraintes qui sont associés
o   des études, documents ou publi-                  aux solutions mises en œuvre.
    cations traitant de la problé-               La recherche a ciblé principalement
    matique de l’équilibre entre la              des villes européennes, et tout parti-
    fonction résidentielle et l’héber-           culièrement, des sites du patrimoine
    gement touristique, tout particu-            mondial, mais a également cherché à
    lièrement en regard de politiques            documenter des solutions mises en
    d’aménagement et de gestion du               œuvre dans des villes patrimoniales
    territoire.                                  aux États-Unis.
Cette recherche n’a pas permis
d’identifier   des     indicateurs    pour
quantifier l’équilibre, mais a cependant
révélé     une    gamme      d’indicateurs
utilisés dans le cadre de la mise en
œuvre de stratégies de développement
touristique durable.
La présente Recherche express a pris
appui sur la documentation recueillie
en 2003 et sur une recherche de
documents plus récents.




                                             2
                  MISE EN CONTEXTE         - LE TOURISME À QUÉBEC

                                                      La segmentation des clientèles
            Les facteurs attractifs
                                                  À l’échelle mondiale, on assiste à une
L’arrondissement historique de Québec
                                                  segmentation accrue des clientèles
est inscrit à la liste des sites du
                                                  touristiques et Québec n’échappe pas
patrimoine mondial depuis 1985. Ce
                                                  à cette tendance. Cette segmentation
classement a contribué à une notoriété
                                                  se traduit par de nouvelles façons
accrue de la ville et de sa région, déjà
                                                  d’identifier et de classer les visiteurs
avantageusement connues en tant que
                                                  qui visent à mieux cerner leurs besoins
destination touristique, notamment en
                                                  spécifiques et à alimenter les stra-
relation avec le statut et le rôle de
                                                  tégies de mise en marché.
capitale.
                                                  Traditionnellement, les distinctions se
La rénovation de bâtiments et des
                                                  fondaient essentiellement sur deux (2)
grands ensembles, l’embellissement et
                                                  principes : la durée du séjour et le
la consolidation du tissu urbain
                                                  motif du voyage.
jumelés au développement des équi-
pements culturels et de l’hôtellerie ont          DURÉE DU SÉJOUR
renforcé l’attractivité touristique.              Dans cette classification, le touriste est
Les nombreux événements annuels                   celui qui séjourne pour une nuit ou
tant culturels que sportifs s’ajoutent            plus dans un lieu, que ce soit dans un
comme facteurs attractifs.                        établissement d’hébergement com-
                                                  mercial ou privé. L’excursionniste est
Et finalement, Québec est aussi un                celui qui séjourne moins de 24 heures.
centre urbain qui joue un rôle                    MOTIF DU VOYAGE
important au chapitre des services
                                                  Au Québec, les statistiques sur les
publics et privés, des commerces et de
                                                  clientèles touristiques distinguent les
l’éducation.
                                                  motifs suivants : agrément, affaires et
                                                  congrès, visite de parents et d’amis,
                                                  autres motifs.




                                  RÉGION DE QUÉBEC
                DONNÉES SUR LES TOURISTES ET VISITEURS - 1998 ET 2003

                      1998       2003     1998-
Selon la durée                                       Selon le motif     1998      2003
                         En milliers      2003

                                                    Agrément            47,0%     43,5%
Touristes             3 595      5 099    41,8%
                                                    Visite de
                     (59,2%)    (61,1%)                                 31,1%     36,8%
                                                    parents et
                                                    d’amis
Excursionnistes       2 477      3 253    31,3%
                                                    Affaires et         14,9%     16,2%
                     (40,8%)    (38,9%)
                                                    congrès

Visiteurs                                           Autres              7,0%       3,5%
                      6 072      8 352    37,5%
                      (100%)     (100%)
Tourisme Québec, 1998, 2003




                                             3
                   MISE EN CONTEXTE                      - LE TOURISME À QUÉBEC

NOUVELLES CLASSIFICATIONS

La segmentation des clientèles suscite                         Dans le cadre du projet « PICTURE »
de nouvelles classifications fondées sur                       (Pro-active management of the Impact
la nature de l’expérience recherchée                           of Cultural Tourism upon Urban
ou encore, sur le type de milieu, telles                       Resources and Economies), financé
que : tourisme d’aventure, tourisme                            par la Commission européenne, le
culturel, tourisme urbain, tourisme                            profil du tourisme urbain peut être
d’événements, etc.                                             décrit ainsi (Dumont, Ruelle, et Teller,
Ces classifications sont intéressantes                         2005) :
dans la mesure où elles révèlent des                              un tourisme de courte durée :
comportements et des demandes                                     Cazes et Potier (1998) y voit « le
différenciés en termes d’activités, de                            reflet des temporalités nouvelles dans
services et de commerces.                                         lesquelles se mêlent de façon de plus en
                                                                  plus étroite et complexe, temps de travail et
Dans le cas de Québec, deux (2)                                   temps de loisir, séquences de sédentarité et
classifications apparaissent les plus                             de déplacement »;
appropriées, soit le tourisme urbain et
                                                                  un tourisme d’automobilistes : plus
le tourisme culturel.
                                                                  de 73% des Français (le Seigneur
TOURISME URBAIN                                                   et Lavoux, 2000) utilisent leur
Le tourisme urbain renvoie à deux (2)                             voiture pour leurs séjours en ville;
concepts différents : un tourisme                                 selon une enquête réalisée en 2003
défini par la destination et un tourisme                          (Office du tourisme de Québec,
défini par un comportement spécifique                             2005), 81,6% des touristes de la
tel que visites culturelles, flâneries                            région de Québec étaient venus en
dans les rues commerçantes, à travers                             automobile, alors que 76,5% des
des espaces ludiques et animés (Cazes                             touristes ayant visité le Vieux-
et Potier (eds.), 1998).                                          Québec étaient aussi venus en
TOURISME CULTUREL                                                 automobile;
Le tourisme culturel est considéré                                un tourisme d’abord motivé par les
comme un segment du marché                                        visites culturelles de sites et de
touristique qui s’intéresse à l’identité                          quartiers historiques : le touriste
culturelle.                                                       urbain,   en    comparaison     avec
CARACTÉRISTIQUES DU TOURISME URBAIN ET DU                         l’ensemble des touristes, serait très
TOURISME CULTUREL                                                 fortement attiré par les activités et
Le tourisme urbain peut se caractériser                           les attraits culturels, historiques,
d’abord par le lieu, la ville, où il                              architecturaux et ethniques;
s’exerce.     Mais, comme le souligne                             un motif récurrent du tourisme
l’Institut français de l’environnement                            urbain est associé aux visites de la
(le Seigneur et Lavoux, 2000) :                                   famille et des amis;
« Il est difficile d’isoler sur le plan statistique un            un autre motif récurrent, et que les
espace de tourisme spécifiquement urbain. (…)                     auteurs jugent important, est le
Les flux touristiques des villes rassemblent une
mosaïque de formes de mobilité, entre la
                                                                  magasinage, incluant la flânerie et
fréquentation des loisirs de proximité, très                      le lèche-vitrine.
importante pour cet espace, et la fréquentation                Le tourisme culturel serait, selon ces
proprement touristique, c’est-à-dire incluant une
nuit hors de son domicile. (…) La ville montre                 auteurs,    étroitement     lié  à    la
également une forte représentation des courts                  morphologie de la ville et à la loca-
séjours et du tourisme d’affaires, qui joue un                 lisation des sites dans l’espace urbain.
rôle important dans la rentabilité de la                       Mais ils soutiennent que la culture ne
destination. »
                                                               peut se limiter au seul patrimoine bâti.




                                                           4
                 MISE EN CONTEXTE                    - LE TOURISME À QUÉBEC

TOURISME   CULTUREL    URBAIN   :   PROBLÈMES   ET
OPPORTUNITÉS

Russo et van der Borg (2002) iden-                         Dans les villes à caractère patrimonial
tifient deux (2) thèmes :                                  et historique, le tourisme urbain est
   la compatibilité entre le dévelop-                      cependant (Cazes et Potier, 1998)
   pement de l’industrie touristique et                    « concentré dans l’espace sur quelques hauts
                                                           lieux ponctuant un parcours obligé, et, dans le
   la préservation du patrimoine;                          temps, à l’occasion de certains événements de
   les synergies et tensions existantes                    grande renommée ».
   et potentielles entre un système                        Cette concentration soulève à la fois
   touristique mondial et le dévelop-                      des questions techniques (gestion des
   pement socio-économique local, et                       flux de fréquentation touristique,
   notamment, les risques de stan-                         étalement, restriction, ou dissuasion,
   dardisation des produits et desti-                      gestion de la circulation et du
   nations touristiques pour satisfaire                    stationnement) et des questions de
   à des normes internationales.                           nature plus politique, notamment la
Les villes touristiques historiques ne                     gestion des conflits entre des fonctions
sont que rarement des villes mono-                         et usages qui peuvent se révéler
fonctionnelles.    Elles sont nées et                      incompatibles en même lieu.
continuent d’exister en tant que partie                    Le tourisme durable constitue l’une
intégrale de la ville plurifonctionnelle                   des approches permettant d’aborder
et, à cet égard, desservent une large                      de manière intégrée l’ensemble de la
gamme de consommateurs aux multi-                          problématique de l’interface entre le
ples motifs : les travailleurs, les étu-                   tourisme et l’environnement urbain.
diants, les commerçants et les pro-
fessionnels (Ashworth et Tunbridge,
2000). La cohabitation de fonctions
variées dans un même espace
constitue un élément d’attrait pour le
touriste urbain. Les différentes acti-
vités peuvent former des synergies
dont l’impact combiné sur le site est
plus grand que la somme de ses
composantes.




     « Le tourisme est attiré aux villes
     historiques par l’héritage culturel,
     les installations urbaines, le mode
     de vie, les traditions culturelles, les
     événements culturels, etc. »
     (Laboratoire de Planification
     Environnementale, Laboratoire de
     l’Université de l’Égée, 2001)




                                                       5
                                     TOURISME DURABLE

ORIGINES DU CONCEPT

En 1987, la Commission mondiale sur                     Le Comité proposait cette définition :
l’environnement et le développement a                   «Toute  forme de développement, d’aménage-
publié un rapport, Notre avenir à tous,                 ment, d’activité touristique qui :
connu depuis sous le nom de la                          ‫ـ‬    respecte l’environnement;
présidente de la Commission, Gro
Harlem Brundtland.                                      ‫ـ‬    préserve à long terme les ressources natu-
                                                             relles et culturelles;
Le développement durable y est ainsi                    ‫ـ‬    est socialement et économiquement accep-
défini :                                                     table et équitable. »
« Le développement durable est un dévelop-              En 1997, le Comité adoptait la re-
pement qui répond aux besoins du présent sans
compromettre la possibilité, pour les générations
                                                        commandation No (97) 9, relative à
à venir, de pouvoir répondre à leurs propres            une politique de développement d’un
besoins ».                                              tourisme durable et respectueux de
DÉVELOPPEMENT DURABLE ET TOURISME
                                                        l’environnement dans les zones cô-
                                                        tières.
En 1995, se tenait la Conférence
mondiale du Tourisme mondial qui                        En août 2004, l’Organisation mondiale
adoptait la « Charte du tourisme                        du tourisme proposait la définition
durable » énonçant 18 principes et                      conceptuelle suivante :
objectifs devant guider le dévelop-                     « Les principes directeurs du développement
                                                        durable et les pratiques de gestion durable du
pement touristique durable. Sans                        tourisme sont applicables à toutes les formes de
proposer à proprement parler une                        tourisme dans tous les types de destination y
définition du développement touris-                     compris au tourisme de masse et aux divers
tique durable, la Charte reconnaissait :                créneaux touristiques. Les principes de durabilité
                                                        concernent les aspects environnemental, éco-
« la nécessité de développer un tourisme qui            nomique et socioculturel du développement du
réponde aux attentes économiques et aux                 tourisme. Pour garantir sur le long terme la
exigences de la protection de l'environnement et        durabilité de ce dernier, il faut parvenir au bon
qui respecte non seulement la structure sociale         équilibre entre ces aspects.
et les caractères physiques de la destination,          Par conséquent, le tourisme durable doit :
mais aussi la population locale; ».
                                                        1.   exploiter de façon optimum les ressources
La Charte n’a pas été adoptée                                de l’environnement (…);
officiellement par les instances inter-                 2.   respecter l’authenticité socioculturelle des
nationales, mais en Europe, la notion                        communautés d’accueil, (…);
de développement durable a d’abord                      3.   assurer une activité économique viable sur
                                                             le long terme offrant à toutes les parties
été associée au tourisme dans des                            prenantes des avantages socioéconomiques
zones sensibles au chapitre de l’envi-                       équitablement répartis, (…). »
ronnement naturel.                                      L’adoption des principes du dévelop-
En 1995, le Comité des ministres du                     pement touristique durable est à l’ori-
Conseil de l’Europe adoptait la re-                     gine de nombreuses recherches visant
commandation No (95) 10, relative à                     à passer du concept à la pratique, où
une politique de développement d’un                     l’on peut distinguer trois (3) grands
tourisme durable dans les zones pro-                    thèmes
tégées.                                                      la capacité de charge de tourisme;
                                                             les indicateurs;
                                                             les impacts.




                                                    6
                       CAPACITÉ DE CHARGE DE TOURISME

ORIGINES DU CONCEPT

Ce sont les sciences de l’environne-            À l’échelle européenne, une étude a
ment qui sont à l’origine du concept de         été consacrée à la définition, à la
la capacité de charge.                          mesure et à l’évaluation de la capacité
En écologie, la capacité de charge est          de charge de tourisme dans les
la capacité d’un habitat de subvenir            destinations touristiques européennes
aux besoins de la population d’une              (Laboratoire de Planification Environ-
espèce, en situation d’équilibre. La            nementale, Laboratoire de l’Université
capacité de charge peut aussi être              de l’Égée, 2001).
définie comme la population maximale            Cette recherche a proposé une métho-
d’une espèce donnée qu’un habitat               dologie d’évaluation de la capacité de
peut soutenir, sans compromettre la             charge de tourisme en tant que partie
capacité de ce milieu de subvenir aux           d’un processus de planification.
besoins des générations futures de              Le processus de définition comprend :
cette espèce.
                                                   Une partie descriptive : mode de
CAPACITÉ DE CHARGE ET TOURISME
                                                   fonctionnement de la destination
La notion de la capacité de charge                 touristique prenant en compte les
lorsqu’elle est transposée au tourisme             aspects physique, écologique, so-
est fondée sur l’hypothèse qu’il doit              cial, politique et économique;
exister une limite quantitative à la               Cette partie distingue :
tolérance au développement touris-
tique qui, si elle est dépassée, en-               ‫ـ‬   les contraintes : des facteurs
                                                       limitant le développement et que
gendre des impacts négatifs sur                        l’on ne peut pas gérer facilement;
l’environnement urbain. La capacité de
charge serait à cet égard, une com-                ‫ـ‬   les bouchons : des facteurs qui
                                                       peuvent être influencés, tels que le
binaison d’une mesure de la capacité
                                                       nombre de visiteurs dans un lieu
physique du milieu et d’une mesure de
                                                       donné;
la tolérance sociale.
                                                   ‫ـ‬   les impacts : les éléments qui sont
MESURES DE LA CAPACITÉ DE CHARGE
                                                       sensibles à l’intensité et au type
La mesure de la capacité de charge de                  d’utilisation.
tourisme soulève plusieurs questions :
                                                   Une partie évaluative : identifica-
    À quelle échelle doit-on effectuer la          tion de l’état désiré ou préférable,
    mesure? Un site, un quartier, ou               définition des buts et objectifs,
    une ville entière?                             détermination des critères d’éva-
    Quelle est la période de référence             luation et des niveaux acceptables
    pour la mesure? Une saison, une                de changement.
    journée, une période dans la
    journée?
    Comment peut-on prendre en con-                    “The notion of carrying capacity is
    sidération les différences au niveau               based on the assumption that there
    de l’aménagement même du site                      must be some quantitative limit to
                                                       the acceptance of tourism develop-
    qui peuvent influencer la capacité                 ment over which the urban environ-
    physique du milieu?                                ment is adversely affected. As such
                                                       it is a combination between physical
    Comment peut-on prendre en con-
                                                       capacity and social tolerance.”
    sidération les facteurs sociaux et
    culturels qui peuvent influencer le                (Dumont, Ruelle, Teller, 2005)
    niveau de tolérance au tourisme?




                                            7
                          CAPACITÉ DE CHARGE DE TOURISME

COMPOSANTES POUR L’ÉVALUATION

La méthodologie distingue trois (3)             Les chercheurs eux-mêmes (Labora-
composantes pour l’évaluation de la             toire   de   Planification  Environne-
capacité de charge de tourisme, re-             mentale, Laboratoire de l’Université de
flétant les dimensions principales de           l’Égée, 2001) affirment :
l’interface entre développement touris-         « La capacité de charge constitue un concept
tique et environnement :                        important en ce qui concerne l’élaboration de la
                                                politique, bien que du point de vue scientifique
    la composante physique-écologi-             celle-ci ait soulevé une vive controverse du fait
    que, incluant toutes les compo-             des difficultés analytiques qu’on rencontre pour
                                                arriver à une capacité « calculée » (seuil ou
    santes fixes et flexibles de l’envi-        limite). Cette difficulté dérive des dimensions
    ronnement naturel et culturel bâti,         multiples du concept ainsi que des contraintes
    ainsi que l’infrastructure;                 inhérentes à l’évaluation des limites dans les
                                                écosystèmes naturels et humains. » (…) « …,
    la composante socio-démographi-             l’expérience est limitée, pratiquement inexis-
    que incluant les questions sociales         tante, non seulement en matière d’application
    et démographiques et les questions          de la capacité de charge touristique mais aussi
    socio-culturelles, comme le sens            de son évaluation. »

    d’identité de la communauté locale          Ces chercheurs soulignent cependant
    ou les expériences des touristes;           qu’il leur apparaît plus facile de définir
    la composante politico-économique           la capacité de charge dans des zones
    considérant les impacts du tou-             limitées et bien définies.
    risme sur la structure économique           Parmi les autres facteurs de contro-
    locale, par exemple, ainsi que les          verses, l’on peut citer (Dumont,
    questions institutionnelles.                Ruelle, Teller, 2005) : la problé-
APPLICABILITÉ   – QUELQUES CONSIDÉRATIONS       matique de l’échelle spatiale appro-
                                                priée pour établir la capacité de
La méthode ne propose aucune inté-
                                                charge; les difficultés associées à la
gration des différents types/niveaux de
                                                prise en compte de la dynamique du
capacité en vue d’établir une mesure
                                                marché touristique et du cycle de vie
unique de la capacité de charge de
                                                des produits touristiques; la variabilité
tourisme, pas plus qu’elle ne propose
                                                des niveaux de capacité ou des seuils
de pondération entre les différentes
                                                selon les saisons, l’espace considéré,
composantes ou encore, entre les
                                                la culture et les éléments naturels.
différents types/niveaux au sein de
chacune des composantes.                        La quantité de données à recueillir et
                                                la disponibilité même de ces infor-
                                                mations expliquent vraisemblablement
                                                qu’il n’y a ait pas encore d’application
                                                concrète de cette méthodologie.




                                            8
                                    INDICATEURS

Pour chacune des composantes, des                   une baisse de l’intérêt porté à la
indicateurs servant à établir les ni-               ville par les développeurs, les in-
veaux de capacité, sont proposés. Les               vestisseurs, et les promoteurs
chercheurs ont identifié spécifique-                d’événements;
ment pour les villes historiques, les               une indifférence ou encore une
indicateurs, en distinguant, les indi-              attitude antagoniste de la popu-
cateurs de durabilité, les indicateurs              lation locale envers le tourisme et
du tourisme durable et les indicateurs              les touristes.
de la capacité de charge de tourisme,
                                                 Anzuini    et    Strubelt (2001)  ont
et ce, pour chacune des composantes.
                                                 également proposé quatre (4) indi-
Les indicateurs de durabilité servent à          cateurs afférents au tourisme dans les
dessiner une image globale de l’état             sites culturels :
du système.
                                                    Présence et concentration des sites
Les indicateurs du tourisme durable                 culturels : mesures absolue et rela-
visent à décrire la relation entre le               tive de la richesse culturelle qui
tourisme et l’environnement, les effets             permettent de cerner le potentiel
des facteurs environnementaux sur le                d’attractivité du site et sont liées à
tourisme, les impacts de l’industrie                l’offre culturelle.
touristique sur l’environnement et les
                                                       o   Nombre d’équipements et de
réactions nécessaires à la promotion et                    sites culturels au kilomètre
la sauvegarde d’un développement                           carré;
touristique durable.                                   o   Nombre de monuments ou de
Les indicateurs de la capacité de                          sites culturels classés.
charge de tourisme visent à décrire les             Pressions exercées sur les sites
pressions exercées, l’état du système               culturels : mesure de la pression
et les impacts du développement                     effective sur le site et liée à la
touristique.                                        demande ou à l’utilisation du site.
Les tableaux présentés à la fin de ce                  o   Nombre de séjours touristiques
chapitre présentent les indicateurs                        en relation avec la population
proposés pour les villes historiques par                   résidante totale.
l’équipe du Laboratoire de Planification            « Touristification »   des     sites
Environnementale.                                   culturels : mesure de la dépen-
Dumont, Ruelle et Teller (2005) rap-                dance locale envers le tourisme.
pellent que certains (Jansen-Verbeke,                  o   Nombre d’unités d’héberge-
(1995) ont proposé une autre ap-                           ment touristique en relation
proche, soit celle visant à identifier les                 avec le nombre total de
indicateurs d’un état critique :                           ménages.
   une diminution      du   nombre     de        Ces indicateurs soulèvent comme les
   nuitées;                                      autres des questions d’applicabilité,
                                                 principalement en regard de la
   une diminution dans le nombre de
                                                 délimitation de la zone ou de l’aire
   touristes dans des groupes ciblés;
                                                 d’étude.
   une surcapacité hôtelière condui-
   sant à des campagnes de promo-
   tion axées sur la réduction des
   prix;
   une baisse dans la qualité des
   produits et services;




                                             9
                                         IMPACTS

IMPACTS DU TOURISME CULTUREL URBAIN

La mesure de la capacité de charge et               Du côté des impacts négatifs :
l’identification d’un ensemble d’indi-                 la dégradation, voire la destruction,
cateurs sont parfois associées à une                   du patrimoine bâti;
démarche visant à caractériser les                         o      conséquente à un manque de
impacts du tourisme culturel et urbain.                           sensibilité des touristes, une
Dans le cadre du projet « PICTURE »                               absence de supervision ou
(Pro-active management of the Impact                              encore, simplement le résultat
of Cultural Tourism upon Urban                                    du grand nombre;
Resources and Economies), auquel il a                  la « pétrification » de l’espace
déjà été fait référence, les chercheurs                urbain entièrement tourné vers la
ont mené une vaste revue de la                         projection d’une image destinée
littérature et des enquêtes auprès de                  aux touristes et conduisant à
56 villes européennes, de petite et                    l’élimination d’un ensemble d’acti-
moyenne tailles (10 000 à 250 000                      vités pouvant mener à la création
habitants).                                            d’un espace quasi mono-fonc-
Cette étude distingue trois             (3)            tionnel.
catégories d’impacts associés            au         IMPACTS SUR LES PRATIQUES ET LES PERCEPTIONS
tourisme culturel urbain :                          CULTURELLES

    les impacts sur le patrimoine bâti              Les enquêtes ont révélé une grande
    et la circulation;                              diversité de points de vue quant aux
                                                    impacts du tourisme culturel urbain
    les impacts sur les pratiques et les
                                                    sur les schèmes culturels.
    perceptions culturelles;
                                                    Parmi les impacts positifs associés au
    les impacts       sur   les   économies
                                                    tourisme, l’on peut souligner :
    urbaines.
                                                       la diversification, la redécouverte,
IMPACTS SUR LE PATRIMOINE BÂTI ET LA
CIRCULATION
                                                       et la réappropriation incluant :
                                                           o      une plus grande perception
Selon les auteurs et les résultats des
                                                                  d’une histoire et d’un patri-
enquêtes, ce sont les impacts du                                  moine partagés;
tourisme sur le patrimoine bâti et la
                                                           o      une diversification de l’offre
circulation qui semblent les plus
                                                                  culturelle, aussi bien en termes
problématiques.                                                   d’équipements que d’activités;
Du côté des impacts positifs,            les               o      une plus grande fierté des
auteurs listent, entre autres :                                   résidants associée à la noto-
    un accroissement de la protection                             riété accrue de la ville.
    des paysages urbains, de la qualité             L’envers de la médaille, ce sont les
    de l’entretien des espaces publics,             impacts négatifs découlant de la
    et une valorisation du patrimoine               standardisation, d’une perte d’authen-
    bâti;                                           ticité, qui pourraient conduire :
    une requalification d’espaces de                       o      à une aliénation de la popu-
    moins grand intérêt qui bénéficient                           lation locale qui se sent litté-
    de la valorisation de l’ensemble et                           ralement envahie;
    un réaménagement de l’espace                           o      à des conflits entre les rési-
    public;                                                       dants et les touristes.
        o     conséquences de l’intérêt des
              touristes et grâce aux revenus
              qu’ils génèrent.




                                               10
                                       IMPACTS

Finalement, les impacts positifs sur les
économies urbaines sont essentiel-
lement liés aux emplois créés et main-
tenus, aux nouvelles activités com-
merciales, et bien sûr, aux dépenses
effectuées par les touristes et leur
effet multiplicateur sur l’économie
locale.
Les impacts négatifs qui ont          été
identifiés incluent, entre autres :
   une dépendance excessive envers
   le tourisme comme activité éco-
   nomique;
   une augmentation des prix de
   l’immobilier, et des prix en gé-
   néral;
   un accroissement des        dépenses
   encourues par les villes.
Ces impacts peuvent être associés à
plusieurs des indicateurs proposés
dans la section précédente.           Les
impacts négatifs pourraient aussi
servir d’indicateurs d’un état critique.




                                            11
 INDICATEURS DE DURABILITÉ, DE TOURISME DURABLE ET DE LA CAPACITÉ DE CHARGE, PAR COMPOSANTE
               SÉLECTION DES INDICES PERTINENTS POUR LES SITES URBAINS HISTORIQUES
(LABORATOIRE DE PLANIFICATION ENVIRONNEMENTALE, LABORATOIRE DE L’UNIVERSITÉ DE L’ÉGÉE, 2001)
                                 COMPOSANTE PHYSIQUE-ÉCOLOGIQUE
                                                                                      INDICATEURS DE LA
                           INDICATEURS DE            INDICATEURS DU
      SUJETS                                                                        CAPACITÉ DE CHARGE DE
                             DURABILITÉ             TOURISME DURABLE
                                                                                          TOURISME

                                        HÉRITAGE CULTUREL

                                                Perte ou dégradation des
                                                structures bâties et d’autres
                                                sites archéologiques ou
                                                historiques du fait du
                                                développement
                                                Dégradation des valeurs
                                                esthétiques
                                    INFRASTRUCTURE TOURISTIQUE
                                                                                   Lits de touristes/population
                                                                                   permanente
                                                Nombre de chambres par type
                                                d’hébergement touristique /
                                                nombre total de chambres
                                                Pourcentage d’occupation des
                                                établissements principaux

                                                Unités d’hébergement
                                                touristiques ayant reçu un label
                                                écologique reconnu à la suite
                                                d’un audit environnemental /
                                                unités d’hébergement
                                                touristiques totales




                                               12
                             COMPOSANTE PHYSIQUE-ÉCOLOGIQUE
                                                                                          INDICATEURS DE LA
                     INDICATEURS DE                     INDICATEURS DU
      SUJETS                                                                            CAPACITÉ DE CHARGE DE
                       DURABILITÉ                      TOURISME DURABLE
                                                                                              TOURISME
                                         QUALITÉ DE L’AIR
               Nombre moyen annuel de jours                                            Nombre moyen annuel de
               pendant lesquels les normes de                                          jours, au cours de la saison
               pollution sont excédées                                                 touristique, pendant lesquels
                                                                                       les normes de pollution sont
                                                                                       excédées
               Niveau annuel de pollution due
               aux gaz d’échappement
                                        POLLUTION SONORE
               Nombre moyen annuel de jours                                            Nombre moyen annuel de
               pendant lesquels les normes de                                          jours, au cours de la saison
               la pollution sont excédées                                              touristique, pendant lesquels
               (nombre de rapports)                                                    les normes de la pollution
                                                                                       sonore sont excédées
                                                 ÉNERGIE
               Consommation d’énergie par          Consommation moyenne
               tête (électricité et carburants     annuelle / consommation
               pétrochimiques)                     annuelle au cours de la saison
                                                   touristique
               Consommation d’énergie par          Consommation d’énergie par          Consommation d’énergie par
               source (sources d’énergie           les activités liées au tourisme /   les activités liées au tourisme /
Consommation   renouvelables et non-               consommation d’énergie totale       capacité locale
d’énergie      renouvelables) / consommation                                           d’approvisionnement en
                                                   •   Annuelle
               d’énergie totale                                                        énergie
                                                   •   Mensuelle
                                                   Consommation d’énergie
                                                   provenant des sources
                                                   d’énergie renouvelables /
                                                   consommation totale d’énergie




                                                  13
                                   COMPOSANTE PHYSIQUE-ÉCOLOGIQUE
                                                                                             INDICATEURS DE LA
                           INDICATEURS DE                       INDICATEURS DU
       SUJETS                                                                              CAPACITÉ DE CHARGE DE
                             DURABILITÉ                        TOURISME DURABLE
                                                                                                 TOURISME
                                                          Actions préventives pour
Consommation
                                                          minimiser la consommation
d’énergie
                                                          d’énergie des clients
                     •   Émissions totales annuelles      Émissions de CO2 par les
                         de CO2                           activités liées au tourisme /
                     •   Émissions de CO2 par tête        émissions totales de CO2 (par
                                                          an)
Émissions de CO2     Émissions de CO2 pour chaque
                     type de sources de carburants
                     (G.P.L., gaz naturel, énergie
                     électrique, etc.) / émissions
                     totales de CO2
                                                         EAU
                     Consommation d’eau / habitant        Consommation d’eau par lit ou
                     / jour                               par touriste / jour
                     •   Prélèvement saisonnier /                                         Consommation d’eau par les
                         ressources saisonnières                                          activités liées au tourisme /
                         disponibles (indice                                              consommation totale
                         d’exploitation saisonnière
                         des ressources / ressources
                         en eau)
Consommation d’eau
                     •   Consommation d’eau par
                         secteur (industrie, activités
                         liées au tourisme, secteur
                         primaire, etc.) /
                         consommation totale
                     Captage d’eau / ressources en        Consommation moyenne d’eau      Consommation d’eau par le
                     eau renouvelables                    pendant la haute saison /       tourisme par rapport aux
                                                          consommation annuelle d’eau     ressources totales disponibles




                                                         14
                                   COMPOSANTE PHYSIQUE-ÉCOLOGIQUE
                                                                                                INDICATEURS DE LA
                            INDICATEURS DE                    INDICATEURS DU
        SUJETS                                                                                CAPACITÉ DE CHARGE DE
                              DURABILITÉ                     TOURISME DURABLE
                                                                                                    TOURISME
                      Consommation d’eau /               Lits de touristes dans des
                      Approvisionnement en eau           unités touristiques suivant des
Consommation d’eau    (différence d’inventaire pour      pratiques pour la minimisation
                      l’eau)                             de la consommation d’eau / lits
                                                         de touristes totaux
                                                      DÉCHETS
                      Production journalière des         Production journalière des          Production moyenne journalière
                      déchets solides par tête           déchets solides par touriste        des déchets solides lors des
Déchets solides                                                                              périodes de pointe / production
                                                                                             journalière annuelle moyenne
                                                                                             des déchets solides
                      Production journalière des                                             Production moyenne journalière
                      déchets liquides par personne                                          des déchets liquides lors des
Déchets liquides                                                                             périodes de pointe / production
                                                                                             journalière annuelle moyenne
                                                                                             des déchets liquides
                      Disposition des déchets solides    Unités touristiques (lits de        Production journalière des
                      pour chaque type de traitement     touristes) suivant des              déchets solides pendant la
                      (incinérateur, remblai,            approches de recyclage ou de        haute saison / capacité
                      recyclage, réutilisation) /        minimisation des déchets /          journalière de collecte des
                      déchets solides totaux             unités touristiques totales (lits   déchets solides ou capacité des
                                                         de touristes totaux)                systèmes de disposition
Gestion des déchets   Capacité de collecte des           Déchets recyclables produits
solides               déchets solides ou de remblai /    dans des unités touristiques /
                      jour                               déchets totaux produits dans
                                                         des unités touristiques
                                                         Existence des actions
                                                         préventives pour les clients
                                                         visant à minimiser la
                                                         production des déchets solides




                                                        15
                                   COMPOSANTE PHYSIQUE-ÉCOLOGIQUE
                                                                                                INDICATEURS DE LA
                             INDICATEURS DE                   INDICATEURS DU
         SUJETS                                                                               CAPACITÉ DE CHARGE DE
                               DURABILITÉ                    TOURISME DURABLE
                                                                                                    TOURISME
Gestion des déchets                                      Coût de gestion des déchets /
solides                                                  nombre de touristes
                       Capacité de gestion des                                            Production journalière des
                       déchets liquides / jour                                            déchets liquides pendant la
Gestion des déchets
                                                                                          haute saison / capacité
liquides
                                                                                          journalière de traitement des
                                                                                          déchets liquides
                                                         Coût de la gestion des déchets
                                                         liquides par nombre de
                                                         touristes
                                                       PAYSAGE
Perte de valeurs                                         Hauteur moyenne et maximale
esthétiques                                              de construction
                                                         Configuration du territoire et
                                                         aspects architecturaux
                                          TRANSPORTS ET MOBILITÉ
                                                         Trafic moyen par jour            •    Distance et temps moyen
                                                         saisonnier (nombre de vols            par touriste pour arriver à
Accessibilité (perte                                     domestiques et internationaux,        sa destination
d’accès aux sites                                        nombre de bateaux, nombre de
principaux)                                                                               •    Heures d’attente pour
                                                         voitures, etc.) / trafic moyen        utiliser les services (entrée
                                                         par jour annuel                       des musées, des sites, …)
                       Densité des rues (longueur du                                      Nombre de places de
                       réseau routier / superficie                                        stationnement / nombre de
                       totale)                                                            voitures moyen par jour,
Infrastructures                                                                           d’autocars, etc. dans des zones
                                                                                          critiques (centres historiques)




                                                        16
                           COMPOSANTE PHYSIQUE-ÉCOLOGIQUE
                                                                             INDICATEURS DE LA
                      INDICATEURS DE           INDICATEURS DU
           SUJETS                                                          CAPACITÉ DE CHARGE DE
                        DURABILITÉ            TOURISME DURABLE
                                                                                 TOURISME
                                TRANSPORTS ET MOBILITÉ
                                          Usagers des transports publics
Moyens de transport                       / population permanente +
                                          touristes
                                          Niveaux d’accident :
                                          distribution du nombre
Sécurité
                                          d’accidents de voitures au
                                          cours de l’année




                                        17
             COMPOSANTE SOCIO-DÉMOGRAPHIQUE
                                                                INDICATEURS DE LA
         INDICATEURS DE          INDICATEURS DU
SUJETS                                                        CAPACITÉ DE CHARGE DE
           DURABILITÉ           TOURISME DURABLE
                                                                    TOURISME

                     FLUX TOURISTIQUES

                                                          Touristes / habitants :
                                                          •    Valeur maximale (période
                                                               de pointe)
                                                          •    Valeur minimale-moyenne
                                                          Nombre de chambres par 100
                                                          habitants
                                                          Nombre de nuitées par 100
                                                          habitants
                                                          Nombre d’arrivées par 100
                                                          habitants
                                                          Nombre de touristes par mètre
                                                          carré du site / zone clé (ex.
                                                          musées, site culturel ou
                                                          historique);
                                                          •    Valeur maximale (période
                                                               de pointe)
                                                          •    Valeur minimale-moyenne
                                                          Touristes / mois (distribution
                                                          durant l’année

                          EMPLOI

                            Emploi à temps partiel ou     Chambres de touristes /
                            saisonnier / emploi à plein   population locale employée
                            temps




                           18
                                     COMPOSANTE SOCIO-DÉMOGRAPHIQUE
                                                                                              INDICATEURS DE LA
                               INDICATEURS DE                INDICATEURS DU
        SUJETS                                                                              CAPACITÉ DE CHARGE DE
                                 DURABILITÉ                 TOURISME DURABLE
                                                                                                  TOURISME

                                              COMPORTEMENT SOCIAL

                                                        Pourcentage de touristes
                                                        entendant / utilisant la langue
                                                        de la destination

                                                 SANTÉ ET SÉCURITÉ

                         Niveaux de criminalité :       Nombre de crimes avec la
                         distribution du nombre de      participation des touristes /
                         crimes rapporté (vol, actes    nombre total de crimes
Criminalité              d’agression) au cours de
                         l’année
                                                        Nombre et type de crimes au
                                                        détriment des touristes

                                          DIMENSIONS PSYCHOLOGIQUES

                                                                                           Nombre de plaintes de la part
Niveau de satisfaction                                                                     des touristes
des touristes                                           Taux de touristes satisfaits par
                                                        leurs vacances
                                                        Taux d’habitants satisfaits avec   Nombre de plaintes de la part
                                                        le niveau présent du               des habitants
                                                        développement touristique
Niveau de satisfaction                                  Nombre d’établissements de
des résidants                                           détail / nombre
                                                        d’établissements au service des
                                                        besoins locaux (et pas des
                                                        touristes)




                                                       19
                             COMPOSANTE SOCIO-DÉMOGRAPHIQUE
                                                                             INDICATEURS DE LA
                         INDICATEURS DE         INDICATEURS DU
        SUJETS                                                             CAPACITÉ DE CHARGE DE
                           DURABILITÉ          TOURISME DURABLE
                                                                                 TOURISME

                                DIMENSIONS PSYCHOLOGIQUES

                                           Nombre d’établissements
                                           locaux ouverts pendant toute
                                           l’année / nombre total
                                           d’établissements
                                                                          Taux d’habitants bénéficiant du
Niveau de satisfaction
                                                                          tourisme (employeurs locaux +
des résidants
                                                                          employés locaux / population
                                                                          totale)
                                                                          Déplacement des membres de
                                                                          la population locale dû au
                                                                          développement touristique




                                          20
                     COMPOSANTE POLITICO-ÉCONOMIQUE
                                                                               INDICATEURS DE LA
              INDICATEURS DE                   INDICATEURS DU
SUJETS                                                                       CAPACITÉ DE CHARGE DE
                DURABILITÉ                    TOURISME DURABLE
                                                                                   TOURISME

           REVENUS DE DEVISES ÉTRANGÈRES ET INVESTISSEMENTS

                                          Taux de revenus de devises
                                          étrangères nets liés aux
                                          investissements touristiques ou
                                          au fonctionnement de l’activité
                                          touristique
                                          Dépenses touristiques par tête
                                          pendant le séjour
                                          Recettes touristiques (en
                                          termes absolus)
         Revenu moyen par tête de la                                        Revenu moyen par tête dans
         population locale                                                  les domaines de la restauration
                                                                            et du tourisme

                                       EMPLOI

         Emploi par secteur économique    Emploi moyen annuel (direct ou
                                          indirect) dans le secteur
                                          touristique / emploi total
         Taux de chômage                  Nombre de travailleurs            Pourcentage de main d’œuvre
         Nombre de personnes en           saisonniers                       saisonnière par rapport au
         chômage                                                            nombre total de personnes
                                                                            employées dans le tourisme




                                         21
                                     COMPOSANTE POLITICO-ÉCONOMIQUE
                                                                                                  INDICATEURS DE LA
                              INDICATEURS DE                     INDICATEURS DU
          SUJETS                                                                                CAPACITÉ DE CHARGE DE
                                DURABILITÉ                      TOURISME DURABLE
                                                                                                      TOURISME

                                       DÉPENSES ET RECETTES PUBLIQUES

                        Dépenses publiques affectées à      •   Recettes fiscales par le       Différences des prix des
                        •   La conservation et à la             tourisme / recettes fiscales   terrains et des propriétés par
                            mise en valeur du                   totales                        rapport aux zones non
                            patrimoine naturel, culturel    •   Recettes fiscales              touristiques
                            et historique                       touristiques / dépenses
                        •   La gestion des zones                publiques pour le
                            protégées                           développement touristique
                        / dépenses publiques totales

                                                       POLITIQUE

                                                            Présence de mesures
                                                            restrictives au tourisme
Cadre réglementaire /
planification                                               Règlements et normes en
                                                            vigueur (utilisation du sol et
                                                            zonage)
                                                            Programmes/projets pour le         Outils financiers et autres outils
                                                            tourisme durable / projets         en vigueur pour le contrôle du
                                                            totaux                             développement touristique
Gestion
                                                            Campagnes de sensibilisation
                                                            adressées aux touristes et à la
                                                            population locale
                                                            Présence des services              Personnel scientifique et
                                                            nécessaires au soutien du          technique au sein de la
Aspects
                                                            tourisme                           communauté locale capable de
organisationnels
                                                                                               gérer les problèmes dus au
                                                                                               développement touristique




                                                           22
23

								
To top