America, embrace health care reform by ProQuest

VIEWS: 7 PAGES: 5

Penchons-nous sur les statistiques suivantes, tires de la publication co-Sant 2006 de l'Organisation de coopration et de dveloppement conomiques (OCDE)1. Commenons par les rsultats de sant les plus fondamentaux que tout systme de sant est cens optimiser, savoir la vie et la mort. L'esprance de vie d'un Amricain moyen est prs de trois ans plus courte que celle d'un Canadien moyen (78,1 contre 80,7 ans). Cet cart de survie commence ds la naissance : la mortalit infantile est plus leve aux tats-[Unis] qu'au Canada (6,7 contre 5,0 dcs pour 1000 naissances vivantes). Pourtant, l'conomie amricaine dpense pour la sant - ou plutt, de plus en plus, emprunte - plus d'une fois et demie ce que dpense le gouvernement canadien (16 % contre 10,1 % de l'conomie). En outre, malgr ces dpenses beaucoup plus leves, les Amricains consultent moins leurs mdecins que les Canadiens (3,8 contre 5,8 visites chez le mdecin par anne).Comme l'explique le Dr [Frank Luntz], stratge rpublicain, l'opposition fonde ses arguments sur des histoires d'horreur de refus de soins au Canada2. Les attaques sont si absurdes et fantaisistes qu'elles devraient tre risibles, sauf que les Amricains sont nombreux y croire. Eh non, le Canada ne pratique pas l'euthanasie sur ses personnes ges! Si nous le faisions, notre esprance de vie ne serait gure plus longue que celle des Amricains. Il n'existe pas non plus de tribunaux de la mort, ni dans le systme canadien de soins de sant, ni dans le projet de rforme prsent par le prsident [Barack Obama]. C'est galement faux qu'au Canada, le systme impose un bureaucrate entre un patient et son mdecin pour dcider quels soins prodiguer. Au contraire, c'est au sud de notre frontire que cela se fait rgulirement, les mdecins et les patients tant sans cesse aux prises avec les bureaucrates des compagnies d'assurance pour des questions de paiement.Cinquimement, et c'est peut-tre l le plus important, les tats-Unis ont atteint un point de bascule conomique o l'option publique est in

More Info
To top