quoi sert CCA ? by ProQuest

VIEWS: 11 PAGES: 4

More Info
									                                                          ÉDITORIAL



                                                À quoi sert CCA ?


        La communauté française des chercheurs en comp-           ment bien avancé. Les mêmes bases de données
        tabilité, contrôle et audit est prise aujourd’hui         que celles qui publient CCA (Business complete
        dans des mouvements qui la dépassent, parmi               et ProQuest) devraient être mobilisées. Les frais
        lesquels on peut citer : la recherche qui se mon-         de traduction resteront à la charge des auteurs,
        dialise, les écoles de management qui s’affirment         mais une aide est envisagée pour les jeunes cher-
        comme des acteurs de premier plan et des mouve-           cheurs. Cette solution concilie l’affirmation de
        ments sociaux qui se développent pour contester la        notre spécificité francophone d’une part et l’ac-
        refonte de l’évaluation de la recherche.                  cessibilité de nos recherches à des collègues non
            De tels événements ont nécessairement un              francophones d’autre part… en multipliant par x
        impact sur le fonctionnement d’une revue scienti-         (x > 10) notre lectorat potentiel.
        fique et ceux qui l’animent doivent donc, à inter-            • Contribuer à la reconnaissance des sciences
        valles réguliers, se poser à nouveau la question de       de gestion. Il n’y a pas besoin d’être grand clerc
        son rôle et de son utilité. Cela peut permettre,          pour constater que cette reconnaissance, de la
        en outre, de préciser les attentes des rédacteurs à       part de la communauté des sciences humaines et
        l’égard des auteurs et des réviseurs. Il n’est bien       sociales, est très loin d’être acquise et les illus-
        sûr pas question de scoops et encore moins de             trations ne manquent pas. Mentionnons en une
        reniements ; un simple propos d’étape, destiné à          parmi d’autres : dans une conférence tenue en
        clarifier la politique éditoriale de CCA.                 novembre 2006, un enseignant-chercheur en
                                                                  psychologie1 décrivait ainsi ce qu’il appelait « le
            Le principe général qui guide notre action est
                                                                  programme des sciences de la gestion » (p. 3) :
        le suivant : nous sommes au service de l’ensemble
                                                                  « mettre à plat – contrôler la conformité – cor-
        de la communauté scientifique des chercheurs en
                                                                  riger ». Il s’agit à l’évidence d’une vision particu-
        CCA, au sens le plus large du terme et jusqu’aux
                                                                  lièrement réductrice de la recherche en sciences
        confins des domaines de la comptabilité (finan-
                                      
								
To top