Docstoc

bilan et perspective sanctuaires notre dame de Lourdes

Document Sample
bilan et perspective sanctuaires notre dame de Lourdes Powered By Docstoc
					Une double occasion s’offrait en 2008 : commémorer la Vierge « la le 150e

anniversaire des Apparitions de Bernadette lieu-dit Soubirous Marie au de à

Massabielle » à Lourdes,

Grotte

- encourager une réflexion sur l’Église d’aujourd’hui.

la place de Lourdes dans Forts des enseignements de Dame de Lourdes

2008, les Sanctuaires Notre-

favoriser l’éducation à la prière et l’accueil des familles pour les années à venir.

veulent

1 / 42

BILAN
La pastorale Les pèlerins L’organisation
……………………………………….…..

page 3

………………………………..………..…

page 12

…………………………………

page 25

PERSPECTIVES
La pastorale L’organisation
……………………………………..……

page 34

………………………………

page 37

2 / 42

BILAN – La pastorale
Pour célébrer le 150e anniversaire des Apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous, différentes initiatives pastorales ont vu le jour. Rythmant l’année jubilaire, elles ont été le fruit d’une collaboration réussie entre les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes et leurs partenaires. De par leur diversité et leur variété, elles voulaient être le moyen de permettre au plus grand nombre de pèlerins et visiteurs de prendre part à la fête.

à Monseigneur Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes

3 questions

Pourquoi avez-vous voulu un jubilé en 2008 ? Ce n’est pas moi qui l’ai voulu : c’est le calendrier. Mais, puisque le calendrier faisait en sorte que 2008 marque le 150e anniversaire des Apparitions, c’était l’occasion de faire le point sur la place de Lourdes dans l’Église d’aujourd’hui. Pourquoi l’avoir célébré sur une année entière ? Pour aller d’une fête de l’Immaculée Conception à une autre, puisque Marie s’est présentée sous ce nom à Lourdes. Je souhaite aussi que nous sortions d’une vision binaire, et déjà fausse d’ailleurs, d’une année coupée en deux, saison et horssaison. Chez nous, la source coule tous les jours. Quels sont les fruits de ce jubilé ? Le Jubilé a permis de faire connaître Lourdes à un plus grand nombre de personnes mais aussi d’approfondir le Message : le Chemin du Jubilé a montré que Bernadette était une chrétienne avant d’être une voyante.
3 / 42

BILAN – La pastorale
Les propositions se sont succédé à Lourdes en 2008. Une constante néanmoins : celle du Chemin du Jubilé. Du 8 décembre 2007 au 8 décembre 2008, en le parcourant, tous ont été invités à mettre leurs pas dans ceux de Bernadette Soubirous.

Le Chemin du Jubilé

1 545 326
-

insignes distribués !

Composé de 4 étapes, il formait un chemin d’initiation chrétienne comme cela est recommandé par les Nouvelles orientations de la catéchèse en France : du baptême à l’Eucharistie (l’église paroissiale, la chapelle de l’hospice) en passant par le lieu de l’élection (le cachot) et le lieu de la rencontre (la Grotte). En ville, le chemin était matérialisé par une ligne bleue et des logos du Jubilé tracés au sol. Au départ, un insigne était distribué aux pèlerins. À la première étape et dans les autres lieux, les pèlerins se voyaient remettre des autocollants à apposer sur leur insigne.

Le Chemin du Jubilé était l’une des conditions à remplir pour obtenir l’indulgence plénière accordée par le Pape Benoît XVI à l’occasion de l’année jubilaire. En outre, les fidèles devaient : s’être confessés avoir communié prier aux intentions du Pape à chaque étape du Chemin du Jubilé, « faire halte pendant un laps de temps convenable en se recueillant en de ferventes méditations » et conclure ce temps en récitant le « Notre Père », le « Je crois en Dieu », la prière du Jubilé ou une prière mariale accomplir une action de charité ou de service

-

4 / 42

Autre initiative phare qui a laissé son empreinte : les 12 missions. Le Jubilé de Lourdes a en effet été voulu et pensé pour servir à l’annonce de l’Évangile à l’aube du troisième millénaire. En quoi Lourdes peut-elle contribuer à la mission de l’Église dans notre temps ? Partant de cette question, 12 aspects de la mission de l’Église dans lesquels Lourdes a une certaine compétence ont été mis en exergue. Tout au long de l’année jubilaire, des institutions ont mis en valeur l’une ou l’autre de ces missions en fonction de leur charisme propre : la rencontre internationale des hospitaliers pour l’Église en mission avec les bénévoles, pour le service des autres le pèlerinage des Montfortains et le pèlerinage du Rosaire pour l’Église en mission avec Marie le pèlerinage Le Fraternel, les Journées Mondiales de la Jeunesse à Lourdes et un colloque dédié aux jeunes pour l’Église en mission auprès des jeunes la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, la présence d’un chœur orthodoxe russe et un pèlerinage catholique-anglican pour l’Église en mission pour l’unité des chrétiens des retraites et, tout au long de l’année, la préparation au sacrement de la réconciliation pour l’Église en mission pour appeler à la conversion la Journée mondiale du Malade, le pèlerinage pour les enfants malades et le pèlerinage national de l’U.N.I.T.A.L.S.I.1 pour l’Église en mission auprès des malades

BILAN – La pastorale

Les 12 missions

-

-

-

1

Union Nationale Italienne de Transport des malades à Lourdes et dans les Sanctuaires Internationaux. 5 / 42

7

-

le pèlerinage de H.C.P.T.2, le pèlerinage de la province de Barcelone, le colloque international « Je t’ai appelé par ton nom » et, toute l’année, l’ouverture du service des personnes handicapées animé par l’O.C.H.3 pour l’Église en mission auprès des personnes handicapées le pèlerinage international de l’Ordre de Malte pour l’Église en mission parmi les nations le Pèlerinage Militaire International pour l’Église en mission pour la paix le Congrès eucharistique international à Québec et le Pèlerinage National organisé par les Assomptionnistes pour l’Église en mission nourrie par l’Eucharistie le pèlerinage des Tamouls et le colloque interreligieux « Expériences de pèlerins » pour l’Église en mission pour la rencontre interreligieuse le pèlerinage des gitans et gens du voyage et, toute l’année, l’ouverture de la cité Saint-Pierre et de l’entraide Saint-Martin pour l’Église en mission auprès des exclus

89101112-

2 3

Handicapped Children’s Pilgrimage Trust, pèlerinage anglo-saxon. Office Chrétien des personnes Handicapées. 6 / 42

BILAN – La pastorale

6-8 décembre 2007 : rencontre internationale des hospitaliers 7-8 décembre : ouverture de l’année jubilaire 9-11 décembre : colloque « Le Message de Lourdes, d’hier à aujourd’hui et d’aujourd’hui à demain » 31 décembre : la Discothèque De Dieu

Les temps forts
18-25 janvier 2008 : semaine de prière pour l’unité des chrétiens 9 février-16 mars : retraites 9-11 février : fête du livre « Lourdes à la page » 10-13 février : congrès de l’Association des Recteurs de Sanctuaires 10-13 février : Journées de Février 11 février : Journée mondiale du Malade Du 11 février au 16 juillet : commémoration des 18 Apparitions 18 février : fête de sainte Bernadette 13 mars : journée de lancement de la saison pour le personnel des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes 22-30 mars : pèlerinage de H.C.P.T. 23-30 mars : Festival de Musique Sacrée 25 mars : commémoration des 50 ans de la consécration de la basilique Saint-Pie X 1er-4 avril : assemblée plénière des évêques de France 4-6 avril : chemin mondial des confréries
7 / 42

13-19 avril : pèlerinage des Montfortains 22-27 avril : pèlerinage du Fraternel 2-6 mai : pèlerinage international de l’Ordre de Malte 22-25 mai : Pèlerinage Militaire International 23 mai-3 juin : présence d’un chœur orthodoxe russe 29-30 mai : jubilé des médias 6-10 juin : pèlerinage-rencontre des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie 11-15 juin : congrès-pèlerinage international des médecins catholiques 12-17 juin : pèlerinage des personnes dialysées Renalis 13-15 juin : pèlerinage des sportifs valides et handicapés 14-15 juin : pèlerinage des motards 15-22 juin : congrès eucharistique international à Québec 20-23 juin : pèlerinage des attelages 23-27 juin : pèlerinage de l’U.N.I.T.A.L.S.I. pour les enfants malades 29 juin-3 juillet : pèlerinage de la province de Barcelone 15-20 juillet : Journées Mondiales de la Jeunesse à Lourdes 9-10 août : pèlerinage des Tamouls 11-16 août : Pèlerinage National organisé par les Assomptionnistes 20-22 août : Notre-Dame du Saint-Cordon de Valenciennes à Lourdes 20-25 août : pèlerinage des gitans et gens du voyage 4-8 septembre : congrès marial mariologique 13-15 septembre : venue du Pape Benoît XVI à Lourdes 16-18 septembre : Journées du Monde de la Retraite 23-26 septembre : pèlerinage catholique-anglican Society of Mary 23-27 septembre : pèlerinage Lourdes Cancer Espérance 29 septembre-2 octobre : pèlerinage national de l’U.N.I.T.A.L.S.I. 7-10 octobre : pèlerinage du Rosaire 10-11 octobre : festival « Lourdes au cinéma » 12-17 octobre : 125e anniversaire du VNB Nationale Bedevaarten 25-26 octobre : pèlerinage de la Nacioun Gardiano

8 / 42

2-3 novembre : colloque dédié aux jeunes « L’Église fait-elle confiance aux jeunes ? La transmission des responsabilités. » 4-9 novembre : assemblée plénière des évêques de France 11-12 novembre : colloque interreligieux « Expériences de pèlerins » 13-15 novembre : assises nationales de la pastorale de la santé 14-16 novembre : colloque international « Je t’ai appelé par ton nom » 19-21 novembre : assemblée générale de la Conférence française des Supérieures Majeures et de la Conférence des Supérieurs Majeurs de France 7-8 décembre : clôture de l’année jubilaire 8-10 décembre : colloque « Bernadette, de Lourdes à Nevers »

9 / 42

BILAN – La pastorale
7-8 décembre : ouverture de l’année jubilaire
Une fête mariale pour marquer le début et la fin de l’année jubilaire : celle de l’Immaculée Conception célébrée par l’Église le 8 décembre. Pour l’ouverture, les pèlerins sont venus nombreux. Au total, les services des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes ont dénombré pas moins de 15 000 personnes (multipliant ainsi par 2 le chiffre de fréquentation d’un 8 décembre ordinaire !). Outre les traditionnelles célébrations des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes, à savoir la messe internationale et les processions eucharistique et mariale, les pèlerins ont pu, pour la première fois, parcourir le Chemin du Jubilé. Les 4 étapes de ce chemin sont inaugurées à l’occasion du lancement de l’année jubilaire : le 7 décembre au soir, pendant la procession mariale aux flambeaux, les deux premières étapes - l’église paroissiale et le cachot - ont été effectuées. Le 8 décembre, à l’issue de la messe internationale, c’étaient les deux dernières étapes - la Grotte et la chapelle de l’hospice. À cette occasion, le cardinal Ivan Dias, préfet de la congrégation pour l’Évangélisation des Peuples, et Monseigneur Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes, ont concrètement lancé l’année en ouvrant la porte jubilaire (la porte Saint-Michel). Le 8 décembre, 3 temps forts ont prouvé, s’il en était besoin, l’universalité de Lourdes. À 16h, la traditionnelle allocution du Pape depuis la place d’Espagne (Rome) retransmise sur le grand écran de la prairie. Les pèlerins présents ont pu entendre la salutation que Benoît XVI leur adressait : « Je m'associe aux pèlerins rassemblés dans les sanctuaires mariaux de Lourdes et de Fourvière […]. Par les pèlerinages, ils donnent de nombreux visages d'Église aux personnes qui sont en recherche et qui viennent visiter les sanctuaires. […] Puissent les sanctuaires développer leur vocation à la prière et à l'accueil des personnes qui veulent, notamment par le sacrement du pardon, retrouver le chemin de Dieu. » Vers 18h, à l’issue de la procession eucharistique, Monseigneur Jacques Perrier a inauguré les mosaïques représentant les mystères lumineux sur la façade de la basilique Notre-Dame du Rosaire. Sous la direction du Père Marko Ivan Rupnik, ces mosaïques ont été réalisées en atelier à Rome. Par la suite, 3 semaines seulement ont suffi pour les poser à Lourdes. À 19h15, le duplex Lyon-Lourdes entre le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, et Monseigneur Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes. Retransmis sur la chaîne KTO, ce duplex a permis aux téléspectateurs de s’associer à 2 temps forts de l’Église : la fête des lumières à Lyon et l’ouverture de l’année jubilaire à Lourdes.

BILAN – La pastorale
10 / 42

11 février-16 juillet : commémoration des 18 Apparitions de Lourdes
Les 11, 14, 18, 19, 20, 21, 23, 24, 25, 27, 28 février, 1er, 2, 3, 4, 25 mars, 7 avril et 16 juillet, dates anniversaire des Apparitions, ont été célébrés de façon particulière. Ces jours-là, les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes proposaient une évocation selon un même déroulement : récitation du chapelet, chant à la Vierge Marie, lecture du récit de l’apparition, projection d’une séquence vidéo et méditation sur l’apparition, chant de l’Ave Maria, dizaine de chapelet. À la quarantaine de chapelains, relais du Message de Lourdes, revenait la charge de l’animation de ce temps. 70 000 personnes étaient présentes le 11 février. Un record ! Parmi celles-ci, des pèlerins, des prêtres, évêques, archevêques et cardinaux du monde entier. On comptait aussi quelque 900 prescripteurs de pèlerinages. Comme chaque année à la même date, les directeurs de pèlerinages, présidents d’hospitalité et responsables de groupes se réunissaient pour les Journées de Février. L’occasion pour eux de prier, travailler et échanger sur l’année en cours.

7-8 décembre : clôture du Jubilé
Les pèlerins étaient 20 000 pour clôturer l’année jubilaire les 7 et 8 décembre 2008. Le dimanche 7 décembre avait été placé sous le signe de l’Eucharistie. Le matin à 11h15, une messe était célébrée à l’église Sainte-Bernadette. La présence de la communauté des Filles de l’Église marquait un anniversaire : celui des 50 ans de son engagement à Lourdes au service de l’adoration eucharistique. L’après-midi à partir de 15h, à l’issue de la démarche de clôture du Jubilé, les pèlerins étaient invités à se recueillir devant le SaintSacrement sur le parvis de l’église paroissiale. Le lundi 8 décembre a été vécu comme un envoi. Le matin à 9h30, sur l’esplanade du Rosaire, le cardinal Severino Poletto, archevêque de Turin, entouré d’une dizaine d’évêques, présidait la messe internationale. Revenant sur le déroulement du Jubilé qui a mobilisé en un an 9 millions de personnes, le cardinal Severino Poletto a souligné que Lourdes est pour les catholiques un lieu évangélique qui génère une force particulière pour ne pas abdiquer ses convictions, dans un monde où il y a tant de formes de persécution et de martyre. Pour les vigiles de la fête de l’Immaculée Conception, le 7 décembre au début de la procession mariale aux flambeaux, la façade de la basilique Notre-Dame du Rosaire était magnifiquement mise en valeur par un spectacle « son et lumière » évoquant la joie du ciel.

11 / 42

BILAN – Les pèlerins
Si l’année jubilaire a été exceptionnelle d’un point de vue pastoral, elle l’a aussi été en terme de fréquentation.

Fréquentation 2008
Parmi les 1 466 350 pèlerins recensés : 67 670 étaient malades 103 884 étaient hospitaliers 272 650 sont venus en trains spéciaux 678 897 sont venus en avions

9 033 773

Quelques éclaircissements
L’année jubilaire s’est ouverte le 7 décembre 2007 et s’est clôturée le 8 décembre 2008. Les statistiques présentées ici s’entendent néanmoins pour la période correspondant à l’année civile 2008 (1er janvier - 31 décembre).

12 / 42

BILAN – Les pèlerins Recensement et estimation
Afin d’avoir la vision la plus juste de la fréquentation des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes, des recensements quotidiens et des estimations mensuelles sont réalisés depuis respectivement 1999 et 2001. En 2008, les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes ont estimé à 9 033 773 la fréquentation du domaine. Pour obtenir ce chiffre, deux services sont sollicités. Une fois par mois, le service sécurité compte pendant 24 heures les personnes qui passent à la Grotte. Tous les jours, le service des sacristains compte les personnes qui assistent aux messes d’horaire. Les messes d’horaire sont les messes célébrées pendant la journée par les chapelains de Lourdes, et auxquelles assistent plus particulièrement les pèlerins et visiteurs venant de façon isolée. Grâce aux opérations de comptage, a été déterminé pour l’année jubilaire. un ratio de 10,98 10,98 Pèlerinages non exceptionnels et pèlerinages exceptionnels Pour permettre une analyse plus fine des chiffres, les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes font la distinction entre pèlerinages exceptionnels et non exceptionnels. Sont considérés exceptionnels les pèlerinages qui se déroulent de manière régulière mais non annuelle (le pèlerinage du Fraternel tous les 2 ans) ou de manière exceptionnelle (les Journées Mondiales de la Jeunesse à Lourdes en juillet 2008).

Ce ratio se calcule de la manière suivante : Nombre de personnes qui passent à la Grotte divisé par le nombre de personnes qui assistent aux messes d’horaire. Ainsi, l’estimation de la fréquentation en 2008 est de : 822 748* x 10,98 = 9 033 773

*Total des personnes ayant assisté aux messes d’horaire sur l’année.
13 / 42

BILAN – Les pèlerins

Les pèlerins estimés depuis 2001

Les pèlerins recensés depuis 2001
Avec pèlerinages exceptionnels Sans pèlerinages exceptionnels 878 071 841 399 802 828 823 651

2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007

6 062 877 6 112 461 6 108 531 6 533 867 6 362 941 6 186 164 6 252 760

2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007

921 321 872 794 814 458

1 129 481 (inclus les pèlerins venus pour le Pape Jean-Paul II) 835 260 888 920 844 571
832 793 840 330 827 439

2008

9 033 773

2008

1 466 350 (inclus les pèlerins venus pour le Pape Benoît XVI)

1 193 234

14 / 42

BILAN – Les pèlerins Les pèlerins recensés avec certitude en 2008
Pèlerinages organisés

956 962 adultes
683 846 (hors pèlerinages exceptionnels)

67 670 personnes malades 95 349 hospitaliers d’accompagnement 19 934 prêtres 564
dignitaires ecclésiastiques

Groupes

369 575 adultes
7 567
prêtres

15 / 42

BILAN – Les pèlerins
Jeunes

131 278 jeunes
85 174 venus en pèlerinage organisé 1 694
scouts de 19 à 30 ans

30 576

Hospitaliers Notre-Dame de Lourdes

8 535 hospitaliers

16 / 42

BILAN – Les pèlerins
Personnes malades

67 670 malades
34 021 12 825 20 824
hébergés à l’Accueil Notre-Dame hébergés à l’Accueil Marie Saint-Frai hébergés dans d’autres structures

Transport

413

trains spéciaux pèlerins venus en trains spéciaux dont 19 480 malades

272 650

7 078 mouvements d’avions 678 897
passagers
17 / 42

Répartition par nationalité pour les pèlerins recensés avec certitude
(avec pèlerinages exceptionnels)

BILAN – Les pèlerins

Allemagne Autriche Belgique Espagne Europe de l’Est France Grande Bretagne Irlande Italie Luxembourg Malte Pays-Bas Pologne Portugal Suisse Hors Europe

40 169 4 781 25 360 121 160 39 359 600 735 44 489 44 838 441 372 1 605 6 746 17 593 17 692 10 030 11 071 39 350 (2,68%)
(voir ci-contre)

Irlande

3,06%

Grande-Bretagne

3,03%

Allemagne

Pologne

2,74% 1,20% 1,73% Luxembourg : 0,11%
Pays-Bas : Belgique : France Autriche Suisse

1,21% Europe de l’Est 2,68%

40,97%

0,33%

0,76%

Italie

30,10%
Espagne Portugal

8,26%

0,68%

Malte

0,46%

18 / 42

BILAN – Les pèlerins

Hors Europe Soit : Amérique du Nord Amérique du Sud Afrique Asie du Sud Océanie Proche-Orient

39 350 14 569 5 279 590 17 158 607 1 147

Hors Europe 2,68%

Amérique du Nord

37,02%

Proche-Orient

2,92%

Asie du Sud

43,60%
Afrique

1,50%
Amérique du Sud Océanie

13,42%

1,54%

19 / 42

BILAN – Les pèlerins

à Monsieur Francis Dias, coordinateur pour l’accueil des pèlerinages

3 questions

Quel bilan global dressez-vous de la fréquentation des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes en 2008 ? 2008 restera certainement pour longtemps l’année des records. Il n’est que de citer l’exceptionnelle hausse des pèlerins recensés : +44% hors pèlerinages exceptionnels et +73% avec pèlerinages exceptionnels par rapport à 2007. Du côté des nationalités hormis la forte présence des Français (40,97%) et des Italiens (30,10%), on assiste à un inversement de tendance pour les Allemands (leur présence à Lourdes était en baisse depuis 10 ans) et à la progression des pèlerins d’Europe de l’Est. Du côté des jeunes la tendance est également à la hausse en 2008 : +54% de jeunes venus avec leur lycée, collège, aumônerie ou en famille. Du côté des groupes Les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes espéraient que pèlerins et visiteurs ne seraient pas indifférents à la célébration du 150e anniversaire des Apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous. L’engouement fut exceptionnel puisque les responsables des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes ont calculé des hausses de fréquentation des pèlerinages organisés allant jusqu’à 100%. Deux exemples : le Pèlerinage Militaire International qui a accueilli 23 000 pèlerins (+80,8% par rapport à 2007) et le pèlerinage national de l’U.N.I.T.A.L.S.I. qui a accueilli 27 083 pèlerins (+41% par rapport à 2007). Ces chiffres prouvent la forte mobilisation des chrétiens du monde entier pour célébrer le 150e anniversaire des Apparitions de Lourdes.

l’augmentation est très importante en 2008. Pas moins de 2 778 groupes supplémentaires sont venus (+62% par rapport à 2007), ce qui représente 154 487 pèlerins supplémentaires (+72% par rapport à 2007) venant de 74 pays.

20 / 42

Depuis quelques années, on assiste à une hausse des pèlerins et visiteurs venant de manière isolée. Ce phénomène s’est-il confirmé en 2008 ? C’est devenu une évidence pour tous ceux qui sont au contact direct des pèlerins et visiteurs de Lourdes : les personnes venant de manière isolée sont de plus en plus nombreuses. 2008 a confirmé cette tendance. Durant toute l’année jubilaire, les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes ont accueilli un flot incessant de pèlerins et visiteurs « isolés », certains venant pour quelques heures, d’autres pour 1 ou 2 jours. Ce phénomène devrait s’amplifier. Pour cette raison, les responsables des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes ont entamé une réflexion qui porte déjà ses premiers fruits (création du service des pilotes en mars 2006, réorganisation des services pastoraux fin 2008). Quelles sont les perspectives pour les années à venir ? Forts des fruits récoltés en 2008, les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes prévoient de continuer à travailler à une plus large diffusion et connaissance du Message de Lourdes. Pour cela, ils s’appuieront notamment sur des liens créés avec les lieux (paroisses, écoles…) portant les noms de Notre-Dame de Lourdes, Rosaire, Immaculée Conception, Bernadette, Massabielle… et sur le nouveau pôle multimédia. Par ailleurs, l’outil O.P.A.L. (Organisation des Pèlerinages À Lourdes) est désormais la référence pour le transfert d’informations liées aux demandes de pèlerinages et à la prise en charge des personnes malades. Au nombre des institutions utilisatrices, on compte les directions de pèlerinages, la Ville de Lourdes, la S.N.C.F., l’hospitalité Notre-Dame de Lourdes, les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes. Quant aux pèlerins et visiteurs isolés, différentes propositions pastorales adaptées seront faites dès 2009.
21 / 42

BILAN – Les pèlerins
En 2008, la tradition d’accueil des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes ne s’est pas démentie. Tout au long de l’année, différentes personnalités civiles se sont rendues à la Grotte de Massabielle. Les 9, 10 et 11 février, une quarantaine de sénateurs et députés français ont effectué un pèlerinage à Lourdes. Le 18 février, jour de la fête de sainte Bernadette, la famille Soubirous a rendu hommage à son illustre ancêtre. Le 28 avril, des joueurs, des managers et des sponsors du NK Dinamo Zagreb accompagnés du maire de la ville ont assisté à une messe à la Grotte. Du 3 au 6 mai, Monsieur Edward Fenech Adami, président de la république de Malte, a participé au pèlerinage international de l’Ordre de Malte. Du 22 au 25 mai, à l’occasion du Pèlerinage Militaire International, Monsieur Filip Vujanović, président de la République du Monténégro, et Madame Mary McAleese, présidente d’Irlande, ont été reçus. Les 11 et 12 juillet, comme elle l’avait indiqué à sa libération, Ingrid Betancourt s’est rendue à Lourdes pour dire : « Merci [à] Marie, merci pour ma liberté, merci pour la vie. » Les 5 et 6 septembre, le prince Albert de Monaco s’est joint à la démarche de 250 pèlerins du diocèse de Monaco venus à Lourdes. Les 14 et 15 septembre, Madame Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des Collectivités territoriales, Madame Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, Monsieur Jacques Barrot, Commissaire européen pour la justice, la liberté et la sécurité, Monsieur François Bayrou, député des Pyrénées-Atlantiques, président du MoDem, Madame Bernadette Chirac et Madame François Pinault ont participé aux célébrations avec le Pape Benoît XVI à Lourdes. Les 16 et 17 septembre, Monsieur Anerood Jugnauth, président de la République de Maurice, a mis ses pas dans ceux des pèlerins de Lourdes. Les 11 et 12 octobre, l’international de football français Bafétimbi Gomis a visité les Sanctuaires. Le 24 octobre, Monsieur Ahmed Al Fatlawi, président de la commission juridique du Conseil provincial du Gouvernorat de Najaf a été accueilli à Lourdes. Le 21 novembre, le président de la République du Togo, Monsieur Faure Gnassingbé a honoré les Sanctuaires de sa présence. Après une visite des usines de montage d’AIRBUS, le 30 novembre, une délégation d’acheteurs nigérians, emmenée par le Cardinal Anthony Olubunmi Okogie, archevêque de Lagos, s’est rendue à Lourdes.

Les personnalités

22 / 42

BILAN – Les pèlerins Le Pape Benoît XVI
- Un bilan de son voyage

Je me suis […] rendu à Lourdes, où j’ai pu tout de suite m’unir à des milliers de fidèles par le chemin du Jubilé, qui parcourt les lieux de la vie de sainte Bernadette […]. Par une heureuse coïncidence, la liturgie de dimanche commémorait l’exaltation de la Sainte Croix, signe d’espérance par excellence, parce qu’elle est le plus grand témoignage de l’amour. À Lourdes, à l’école de Marie, première et parfaite disciple du crucifié, les pèlerins apprennent à considérer les croix de leur propre vie, à la lumière même de la Croix glorieuse du Christ. En apparaissant à Bernadette dans la Grotte de Massabielle, le premier geste que fit Marie fut justement le signe de la croix, en silence et sans parole. Et Bernadette l’imita, faisant à son tour le signe de la croix, même si sa main tremblait. Et ainsi la Vierge a-telle donné une première initiation à l’essence de la vie chrétienne […]. L’étape suivante fut la procession eucharistique avec des milliers de fidèles, à laquelle participaient comme toujours tant de malades. Devant le Saint-Sacrement, notre communion spirituelle avec Marie est devenue encore plus intense et profonde, parce qu’Elle nous donne des yeux et un cœur capables de contempler son Divin Fils, dans la sainte Eucharistie. Le silence de ces milliers de personnes devant le Seigneur était émouvant […]. La journée du lundi 15 septembre, mémoire liturgique de Notre-Dame des Douleurs, a été enfin consacrée de façon particulière aux malades. Après une brève visite à la chapelle de l’hôpital […], j’ai présidé sur le parvis de la basilique du Rosaire la célébration de la Sainte Messe durant laquelle j’ai administré le sacrement de l’onction des malades. Avec les malades et avec ceux qui les assistent, j’ai voulu méditer sur les larmes de Marie, versées au pied de la croix, et sur son sourire qui illumine le matin de Pâques. Chers frères et sœurs, remercions ensemble le Seigneur pour ce voyage apostolique riche de nombreux dons spirituels. Louons-le particulièrement parce que Marie, en apparaissant à sainte Bernadette, a ouvert dans le monde un espace privilégié pour rencontrer l’amour divin qui guérit et qui sauve. À Lourdes, la Sainte Vierge nous invite tous à considérer la terre comme lieu de notre pèlerinage vers la patrie définitive qui est le ciel. En réalité, nous sommes tous pèlerins, nous avons besoin de la Mère qui nous guide ; et à Lourdes, son sourire nous invite à aller de l’avant avec une grande confiance, conscients que Dieu est bon, que Dieu est amour. Benoît XVI
Audience du 17 septembre 2008

23 / 42

BILAN – Les pèlerins

Les jours passant, nous voyons mieux ce qui fut le plus remarquable dans le pèlerinage du Pape Benoît XVI. Tout d’abord, le Chemin du Jubilé que le Saint-Père a suivi comme tout pèlerin, du baptistère paroissial au cachot, du cachot à la Grotte, de la Grotte à l’hospice où Bernadette fit sa première communion. À chaque étape, le Pape a pris son temps. Il a reçu un insigne du Jubilé, une terre cuite qui lui était spécialement destinée mais qui imitait l’insigne de tous les pèlerins. Cet homme de parole comprend le langage des symboles. Le dimanche, le Pape a rejoint la procession eucharistique lorsque le Saint-Sacrement fut exposé sur l’autel. Il arriva sans que personne ne perturbe le recueillement par des vivats inopportuns. Ce fut un temps de silence « habité », comme il me le dit ensuite, au milieu duquel le Saint-Père livra une méditation très sensible. Le lundi matin, au cours de la Messe, le Pape donna l’onction des malades à 10 personnes, d’âges divers, atteintes de maux variés. Il fallait manifester que ce sacrement n’est pas limité au grand âge. Je ne sais si un Pape avait déjà conféré ce sacrement en public. Le rite est sobre et Benoît XVI n’est pas enclin à l’emphase. Mais, de toute façon, l’heure n’était pas aux faux-semblants. Du 12 au 15 septembre, le Pape Benoît XVI a accepté l’invitation qui lui a été adressée de venir effectuer en France un voyage apostolique à l’occasion du 150e anniversaire des Apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous. Ce voyage correspondait à un souhait qu’il avait formulé dès le 18 juillet 2005 : « Je confie au Seigneur l’espérance qui est mienne de pouvoir être présent à un moment significatif de l’année jubilaire. » Pour tout cela, nous ne pouvons que dire « merci ». + Jacques Perrier
Communiqué de presse du 30 septembre 2008

24 / 42

BILAN – L’organisation Le bilan financier
Dans les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes, fréquentation et offrandes sont liées. En revanche, les résultats des structures d’hébergement, de restauration ou d’activité commerciale peuvent différer. En 2008 cependant, les résultats de toutes les structures sont positifs, ce qui n’était jamais arrivé. En voici l’analyse et le détail structure par structure. Autre fait à signaler : la S.E.M. de l’Accueil a remboursé par avance une partie des sommes dues à l’association diocésaine de Tarbes et Lourdes. Cette somme (10,5 millions d’euros) a permis de rembourser une partie des emprunts contractés pour la reconstruction des Accueils de malades et de conforter la trésorerie en créant enfin des réserves.

Association diocésaine de Tarbes et Lourdes Association Ave Maria S.A.R.L. du Sanctuaire Association patrimoine E.U.R.L. basilique du Rosaire
25 / 42

BILAN – L’organisation Association diocésaine de TARBES et LOURDES
Cette association est en charge des Sanctuaires Notre-Dame Lourdes (organisation des pèlerinages, gestion des lieux de culte). de

En 2008, tous les indicateurs des activités ont battu des records. L’augmentation de la fréquentation des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes liée aux années paires (présence des pèlerinages exceptionnels) et à la célébration du 150e anniversaire des Apparitions n’y est certainement pas pour rien. Du côté des recettes, les indicateurs sont à la hausse en 2008.
4 ■ Cierges : 838,9 tonnes de paraffine brûlée , ce qui représente 2 925 212 unités contre 2 139 050 unités en 2007 ■ Votives : 776 081 € d’offrandes contre 545 302 € en 2007 ■ Flambeaux : 262 350 unités contre 150 000 en 2007 ■ Messes : +48% d’intentions par rapport à 2007 Dans les diocèses, la tendance est plutôt à la baisse. Cette hausse permettra aux Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes d’aider l’Église sur un plan national et international ■ Quêtes : +1 303 841 € par rapport à 2007 ■ Dons par sollicitation : +20% par rapport à 2007, ce qui représente un montant supérieur à 3 millions d’euros répartis comme suit : - l’accueil des personnes malades : +30% - les projets 2008 : +10% - la venue du Pape Benoît XVI

Du côté des dépenses, les indicateurs sont également à la hausse en 2008. En effet, les augmentations des recettes liées à l’augmentation de la fréquentation ont conduit à renforcer certains services et ont entraîné des dépenses supplémentaires en terme de communication, promotion…

Le tonnage de paraffine brûlée en 2008 constitue un record absolu. Le précédent record remonte à 1979, année du 100e anniversaire de la mort de Bernadette Soubirous, avec 829 tonnes brûlées.

4

26 / 42

BILAN – L’organisation

Association AVE MARIA
Cette association gère des activités d’hébergement et de restauration.

L’objectif était en 2008, à la faveur de l’année jubilaire, de réduire davantage les déficits structurels. Objectif réussi puisque la sortie des comptes devrait confirmer que cette structure est positive et ce, pour la première fois de son histoire. ■ Village des Jeunes Augmentation du chiffre d’affaires de plus de 50% avec : - 30 682 jeunes accueillis contre 21 000 en 2007 - 86 198 nuitées réalisées contre 59 280 en 2007 - 59 696 repas et pique-niques préparés contre 35 557 en 2007 ■ Self Ave Maria 97 281 repas servis contre 83 177 en 2007 (+17%) ■ Accueil Notre-Dame 302 144 repas servis et paniers repas distribués contre 272 471 en 2007 ■ Maison Saint-Pierre Saint-Paul, Ave Maria et Hospitalet Forte évolution de l’hébergement des hospitaliers en 2008. - Maison Saint-Pierre Saint-Paul : 22 153 nuitées contre 7 981 en 2007, ce qui représente un taux d’occupation supérieur à 80% - Ave Maria : 23 193 contre 20 297 en 2007 - Hospitalet : 21 862 contre 16 900 en 2007
27 / 42

BILAN – L’organisation

S.A.R.L. du SANCTUAIRE
Cette société gère l’hébergement des personnes malades dans les Accueils.

139 876 nuitées réalisées à l’Accueil Notre-Dame (dont 4 139 nuitées produites par les activités dites d’hiver) alors que le cap des 125 000 nuitées considéré comme seuil de rentabilité du lieu n’avait pas été atteint en 2007 56 094 nuitées réalisées à l’Accueil Marie Saint-Frai

Association PATRIMOINE
Cette association gère les 3 musées des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes.

51 939 entrées réalisées au Musée Trésor (contre 31 153 en 2007) La confirmation de la hausse des entrées en 2008 s’explique en partie par la gratuité du musée. Pour 2009, il a été décidé que le prix de l’entrée s’élèverait à 1 €.

28 / 42

BILAN – L’organisation E.U.R.L. basilique du Rosaire
Cette structure regroupe toutes les activités commerciales (librairie, Lourdes Magazine, service informatique, diverses conventions, médailles, cinéma Bernadette et audioguide).

■ Librairie Chiffre d’affaires : plus de 3 millions d’euros, ce qui représente une progression de 60%. Ce résultat est le fruit des nouveaux ouvrages écrits sur Lourdes à l’occasion de l’année jubilaire et du travail de l’équipe responsable de la librairie. ■ Lourdes Magazine 117 591 revues vendues contre 61 319 en 2007 2 751 abonnements souscrits contre 4 925 en 2007 L’effort a surtout porté en 2008 sur la liquidation des stocks existants par la vente de kits. ■ Médailles 320 373 médailles vendues contre 158 474 en 2007 Du fait de la dégradation régulière des ventes, le concept semblait usé. Considérée comme 2e meilleure année après l’an 2000, année de lancement du produit, 2008 a connu un véritable sursaut. Reste à espérer que 2009 confirme ce renouveau grâce à un visuel représentant Bernadette Soubirous. ■ Audioguides 7 845 visa vendus contre 5 714 en 2007 Cette activité a très bien progressé en 2008 bénéficiant de son intégration dans le PASS de Lourdes, système qui permet de visiter, grâce au petit train, les musées de Lourdes, eux aussi équipés d’audioguides.

Les activités commerciales sont aussi en forte augmentation en 2008. Contrairement aux années précédentes cependant, ce n’est pas uniquement la librairie mais toutes les activités qui tirent l’E.U.R.L.

29 / 42

BILAN – L’organisation Le bilan humain
446 salariés (+13 par rapport à 2007) : 291 permanents (-3) 155 saisonniers et CDD de longue durée (+16). Pour faire face à l’augmentation de travail du Jubilé, les équipes ont été renforcées pour l’année, ce qui a conduit à une hausse des effectifs. Le climat social de l’entreprise Début 2008, la direction et les élus ont signé un nouvel accord d’entreprise. Il visait notamment une plus grande simplicité de lecture et une plus grande équité dans l’octroi des primes. 2008 a été une année complexe en terme d’augmentations salariales. Le défi était le suivant : comment récompenser des salariés qui se sont énormément investis sans se mettre en difficulté pour l’avenir ? L’accord auquel sont parvenus la direction et les élus est original. Ainsi, après de longues négociations, il a été décidé de tenir compte : - des bas salaires qui ont été revalorisés de manière pérenne - de l’influence de l’année jubilaire par l’octroi de compléments de salaires et, pour tous les salariés, d’une prime forfaitaire de 300 € versée le 31 décembre 2008. Enfin, 2008 a vu la concrétisation d’un contrat avec Sud-Ouest Mutualité pour la complémentaire santé.

Du côté des chapelains Sous l’autorité du recteur, ces pères et frères sont le relais du Message de Lourdes et administrent les sacrements. En 2008, l’équipe a été renforcée.

Le portrait social de l’entreprise - Répartition des salariés : 266 hommes et 180 femmes 21 cadres, dont 4 femmes 85% sont originaires de Bigorre - Moyenne d’âge : 45 ans

BILAN – L’organisation
30 / 42

BILAN – L’organisation Le bilan des travaux
L’intersaison est ordinairement propice aux travaux dans les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes. Cependant l’hiver 2007-2008 avec le lancement du Jubilé n’a pas permis de grandes réalisations. Les services techniques ont plutôt travaillé à des aménagements pour accueillir les foules attendues à l’occasion du Jubilé. Esplanade du Rosaire : - à partir de mars 2008, un écran a été mis en place sur l’esplanade du Rosaire. D’une surface de 35 m², il était l’un des supports d’informations et de retransmissions des grandes célébrations. Espace des fontaines : - le 8 décembre 2007, fin du réaménagement de l’espace des fontaines. Installé le long de la basilique Notre-Dame du Rosaire, un mur de pierre soutient désormais 28 fontaines. Au-dessus de celui-ci, un canal a été édifié et permet de visualiser l’eau de la source. Brûloirs : - en février 2008, remplacement des volets métalliques des brûloirs côté Gave par une longue cloison de verre pour voir les cierges brûler tout en les protégeant des intempéries. Prairie : - des aménagements sensibles ont été réalisés. Une tente pouvant accueillir jusqu’à 1 000 personnes a été montée et le podium du velum a été agrandi.

Basilique Notre-Dame du Rosaire : - en octobre 2007, pose de mosaïques représentant les mystères lumineux sur la façade de la basilique Notre-Dame du Rosaire. Dévoilées le 8 décembre 2007, elles sont l’œuvre de l’artiste Marko Ivan Rupnik.

31 / 42

Venue du Pape Benoît XVI
Des aménagements à la hauteur de l’événement Pour accueillir le Pape Benoît XVI à Lourdes et la foule qui l’accompagnait, de nombreux chantiers ont été réalisés. Les premiers étaient des aménagements liturgiques. Ainsi, le podium utilisé pour la messe du dimanche 14 septembre a nécessité 20 jours de montage, le mobilier liturgique a été réalisé par les menuisiers des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes. De plus, le matériel audio et vidéo choisi a permis à tous de suivre le pèlerinage du Pape. Les deuxièmes concernaient le dispositif sanitaire et sécuritaire. Ainsi, le pont face à l’église Sainte-Bernadette a été renforcé pour le passage de la papamobile et, en lien avec les services de l’État, 13 kilomètres de barrières, 12 postes de secours, 400 toilettes mobiles ont été installés. Les troisièmes avaient trait à l’accueil de la presse. Un centre de presse a été mis en place pour faciliter le travail des quelque 1 500 représentants des médias venus couvrir l’événement.

BILAN – L’organisation
Porte Saint-Joseph : - courant mars 2008, aménagement d’un nouveau chalet info-dons. L’objectif de cet espace : expliquer l’importance des dons et l’utilisation qui en est faite et permettre les dons par carte bancaire. Dans le domaine : - mise en place à partir du 19 octobre de 5 000 plantes, arbres et arbustes (dont 3 000 rosiers) dans le domaine. C’est un groupe de pèlerins pépiniéristes de la ville de Pistoia (Toscane) qui est à l’origine de cette donation. - réfection respectivement en février et août 2008 de la cuisine et de la chaufferie de la Maison des Chapelains. En ville : - le Chemin du Jubilé restera le symbole fort du Jubilé de Lourdes. Devant la fréquentation exponentielle qu’il a connu, les services techniques de la ville de Lourdes et des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes ont aménagé sous des tentes situées place Peyramale des reproductions des fonts baptismaux de l’église paroissiale et du cachot. Avant de pénétrer dans ces lieux relativement exigus, les temps d’attente étaient longs. Grâce aux tentes, les pèlerins pouvaient se préparer en amont fluidifiant ainsi la circulation dans les lieux concernés. - acquisition en mars 2008 de la maison Stella Maris (située route de Pau) pour héberger les confesseurs auxiliaires.

Budget des travaux
Travaux (démontage et remontage de la tente de l'adoration, pont des arcades...) : 88 000 € Podiums : 128 000 € Sono & vidéo : 232 200 € Médias (centre de presse...) : 355 100 € Technique (barrières, sanitaires...) : 288 200 €

Total : 1 091 500 €

32 / 42

BILAN – L’organisation
à Monsieur Francis Dehaine, directeur général des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes

3 questions

Quel bilan financier dressez-vous de l’année jubilaire et quelles sont les perspectives pour les années à venir ? Même s’il est encore trop tôt pour connaître le résultat, le bilan financier des différentes structures devrait être largement positif. Que sera 2009 ? Espérons que comme pour les autres années qui ont suivi des grands événements (1908, 1958, 2000, 2004), la fréquentation progressera sensiblement en dépit de la crise mondiale. Le thème de Bernadette choisi en 2009 sera porteur pour les fidèles de Lourdes. Le sera-t-il pour les autres ? La gestion de 2009 doit donc se faire avec prudence et attentive aux premiers indicateurs (Journées de Février…). Quel bilan humain dressez-vous de l’année jubilaire et quelles sont les perspectives pour les années à venir ? 2008 a été une année de contradictions. D’une part, les salariés n’ont pas ménagé leurs efforts, ce qui a conduit à la réussite du Jubilé. Pour beaucoup, les repos ont été rares du fait de l’enchaînement de la saison 2007, du 8 décembre 2007, du 11 février 2008, de la saison 2008 et enfin de la venue du Pape Benoît XVI. D’autre part, la direction a dû respecter une certaine prudence notamment en terme d’évolution de la masse salariale. En effet, dans le contexte actuel de crise, elle se doit d’être mesurée si elle veut garantir l’emploi de ses quelque 400 salariés.
33 / 42

Quel bilan des travaux dressezvous de l’année jubilaire et quelles sont les perspectives pour les années à venir ? Traditionnellement entrepris pendant l’hiver, les travaux ont été réduits pendant la saison 2007-2008 du fait de l’ouverture du Jubilé. 2009 et les années à venir verront la reprise des grands chantiers tels la restauration de la basilique de l’Immaculée Conception, l’amélioration de l’hébergement des hospitaliers et la réfection des sanitaires. Cela devrait être possible grâce à la générosité des donateurs et des pèlerinsvisiteurs venus en 2008.

PERSPECTIVES – La pastorale
L’année 2009
2008 était évidemment consacrée aux Apparitions. Bernadette Soubirous n’avait pas été oubliée puisque le Chemin du Jubilé passait par trois lieux significatifs : le baptistère, le cachot et l’oratoire de l’hospice. Néanmoins, seule la vie de Bernadette jusqu’aux Apparitions était mise en valeur avec le Chemin du Jubilé. Pour 2009, Monseigneur Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes, propose aux pèlerins et visiteurs de Lourdes de poursuivre la route car Bernadette Soubirous a vécu 21 ans après les Apparitions (8 ans à Lourdes et 13 ans à Nevers). Si l’Église l’a déclarée sainte, ce n’est pas en vertu des Apparitions mais à cause de sa vie toute entière. La vie de Bernadette Soubirous ne s’arrête pas après les Apparitions. Elle a poursuivi sa route avec courage. C’est pourquoi, après le Chemin du Jubilé, un Chemin de Bernadette est proposé. Il ne s’agit pas de relire en détail la biographie de la sainte mais de dégager 4 composantes de sa vie chrétienne qui se retrouvent dans toute vie chrétienne. Discerner sa vocation Lieu symbolique : l’hospice Bernadette a eu rapidement l’intuition qu’elle serait religieuse. Elle a cependant mis 8 ans pour trouver où Dieu l’appelait. Bernadette Soubirous ayant vu la Vierge Marie, il lui paraissait normal d’entrer dans une congrégation contemplative. Tout naturellement, elle pensa au carmel. Sa santé ne lui permettait toutefois pas de suivre intégralement la règle. Elle refuse toute perspective d’aménagement de la règle. Donc, ce type d’ordre n’est pas fait pour elle. Finalement, elle choisit la congrégation des sœurs de la charité et de l’instruction chrétienne de Nevers par attrait pour le service des pauvres et parce que les sœurs n’ont pas cherché à l’influencer. La vie en Église Lieux symboliques : le presbytère et l’église paroissiale

Bernadette Soubirous n’allait pas au catéchisme. Elle ne vivait pas en dehors de l’Église pour autant. Elle avait été baptisée à l’âge de 2 jours. Elle fréquentait l’église paroissiale participant à la messe et aux vêpres dominicales et assistant à la messe certains jours de semaine. Son Église, c’est aussi sa famille, « petite église domestique ». Dans la famille, parents et enfants récitent ensemble le chapelet. Ils endurent ensemble les difficultés de la vie et s’entraînent à la confiance. L’Église est aussi très présente pendant les Apparitions avec l’abbé Pomian et le curé Peyramale. Bernadette Soubirous n’est pas pour autant aveuglément cléricale. Elle s’irrite contre les évêques qui usent de subterfuges pour lui extorquer quelque objet. Bernadette Soubirous a bénéficié de grâces extraordinaires mais elle a continué à préparer sa première communion et elle a été toute heureuse quand elle a pu entrer dans le groupe des Enfants de Marie. Son appartenance à l’Église va prendre une forme particulière quand elle deviendra religieuse, par l’obéissance notamment. Au quotidien, Bernadette Soubirous partageait avec les autres sœurs un même désir d’aimer le Christ et son prochain.

34 / 42

PERSPECTIVES – La pastorale
Sa vision de l’Église dépassait sa communauté religieuse : elle avait un sens aigu de la communion des saints, ou plutôt de la communion avec les pécheurs. Elle a mis en œuvre, toute sa vie l’ordre de la Dame : « Priez Dieu pour les pécheurs ». L’Eucharistie Lieu symbolique : la tente de l’adoration L’Eucharistie est liée aux Apparitions. Bernadette Soubirous est revenue de Bartrès pour préparer sa première communion. Celleci a eu lieu le 3 juin. Par ailleurs, il est possible de voir une logique entre les Apparitions et l’Eucharistie. Marie a préparé Bernadette à recevoir son Fils. Marie a donné son Fils à Bernadette. Ce faisant, elle commençait à réaliser la promesse du 18 février : Bernadette serait heureuse, non dans ce monde mais dans l’autre. L’Eucharistie est l’avant-goût de cet autre monde. À une époque où la communion était rare, Bernadette avait obtenu la permission de communier plusieurs fois par semaine. À Nevers, elle communiera fréquemment. Bernadette s’est bien plus nourrie de l’Eucharistie que des souvenirs de la Grotte. Par l’Eucharistie, elle retrouvait Marie puisque nous recevons le corps ressuscité de Celui qui est né de Marie. Aux dernières heures de sa vie terrestre, Bernadette se comparait à un grain de blé. Elle reproduisait en elle la vocation du serviteur souffrant : « Broyé par la souffrance, il a plu au Seigneur. » Elle savait aussi que les grains devaient être moulus pour devenir pain de vie. Le service Lieux symboliques : les Accueils de malades, la cité Saint-Pierre À l’hospice, Bernadette a, tout à la fois, pratiqué une spiritualité eucharistique et commencé à servir les malades. À dire vrai, le service était chez elle une disposition habituelle. Avec des malades, âgés, misérables et grabataires, au milieu du XIXe siècle, le service prenait une forme moins poétique que la garde des moutons. Il est vrai aussi que Bernadette était forte intérieurement, dans un corps fragile, et qu’elle avait expérimenté les rudesses de la vie. Son amour pour les pauvres ne tenait pas seulement à ses qualités naturelles. Comme tous les saints, elle aimait le Christ en ses membres souffrants. Bernadette a vaincu sa répulsion devant certaines plaies. Elle a rendu courage à des religieuses dégoûtées devant l’horreur du mal. D’aideinfirmière, elle est devenue responsable de l’infirmerie de Nevers. Bernadette rendait service à la communauté, sans même s’en rendre compte, elle qui se comparait à un balai que l’on range une fois le ménage terminé. Le plus dur pour Bernadette fut de renoncer. Renoncer à être envoyée dans une maison de la congrégation pour soigner les plus pauvres. Renoncer à servir ses sœurs comme infirmière et accepter d’être servie.

+ Jacques Perrier
Thème pastoral 2009

35 / 42

PERSPECTIVES – La pastorale

Et après…
La préparation du Jubilé avait permis de faire le point : à quoi sert Lourdes dans l’Église d’aujourd’hui ? Mais il devait permettre aussi de regarder l’avenir. Nous souhaitons développer quatre dimensions. La prière : certes, on prie beaucoup à Lourdes. Mais un effort est à faire pour favoriser le recueillement, malgré le grand nombre de personnes présentes. Lourdes pourrait ainsi devenir une de ces « écoles de prière » que désirait le Pape Jean-Paul II. Notre spécialité : la prière du chapelet. La famille : depuis le début, des malades sont venus chercher force et espérance à la Grotte. Aujourd’hui, la grande malade, ce n’est pas d’abord l’économie, c’est la famille. Lourdes doit se mettre plus résolument au service des familles, y compris par ses conditions d’hébergement, ses liturgies, ses propositions. En 2008, le Chemin du Jubilé était une proposition praticable en famille. Trouvons des idées dans cette direction. L’aide aux familles marquées par une défaillance psychique : ces défaillances sont de plus en plus nombreuses, notamment celles qui frappent le grand âge. Comment aider ces familles, soit dans leur pèlerinage à Lourdes, soit là où elles habitent ? La création d’un véritable pôle multimédia : pour que le Message de Lourdes ne se limite pas à Lourdes.

+ Jacques Perrier
10 février 2009

36 / 42

PERSPECTIVES – L’organisation
L’humain
La fin de l’année 2008 a été propice à la réflexion. Afin d’initier le plus grand nombre au Message de Lourdes, certaines actions vont être mises en place. Du côté de la pastorale Pour s’adapter à l’évolution des demandes des pèlerins et visiteurs de Lourdes, des mouvements ont eu lieu au sein des services pastoraux des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes. Ils ont pris en compte à la fois les pèlerins venant dans le cadre d’un pèlerinage organisé et les pèlerins et visiteurs venant de manière isolée. Pour accueillir les pèlerinages organisés, les responsables des pèlerinages ont des référents pastoraux : les chapelains coordinateurs. Il en existe un pour chacune des langues usuelles des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes à savoir l’anglais (le Père Martin Moran), l’espagnol (le Père Teotimo Gonzalez), l’italien (le Père Mario Biffi), l’allemand (le Père Uwe Barzen) et le néerlandais (le Père Mark Kemseke). Toutefois, aucun coordinateur francophone n’avait jamais été nommé. C’est désormais chose faite avec le Père Régis-Marie de La Teyssonnière. De plus, une assistance est proposée aux responsables de pèlerinages par le biais du service Planification. Monsieur Francis Dias est le coordinateur pour l’accueil des pèlerinages organisés. À ce titre, il supervise notamment le service Planification et préside la commission du calendrier (qui a pour mission de recueillir les demandes de dates de pèlerinages pour programmer les réservations dans les Accueils de malades et mettre en place les moyens de transport). Pour accueillir les pèlerins et visiteurs de manière isolée, un lieu : le Centre d’Information. Mademoiselle Catherine Albrech devient coordinatrice pour l’accueil des pèlerins et visiteurs isolés. De cette manière, elle est responsable du Centre d’Information, de la signalétique, de l’organisation des retraites, du lien avec des lieux tels le Moulin de Boly, le cachot, l’hospice… Par ailleurs, l’accent est mis sur la liturgie avec la nomination d’un responsable de la liturgie en la personne du Père Adrian Stoïca et la confirmation de Monsieur Jean-François Monnory dans la charge de cérémoniaire général. Ce dernier est par ailleurs désormais responsable du patrimoine tandis que Madame Pascale Castillo devient responsable des archives des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes.

Père Horacio BRITO, recteur des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes

37 / 42

PERSPECTIVES – L’organisation
Du côté du pôle éditions L’écrit est le premier média à avoir accompagné la transmission du Message de Lourdes. Dès 1858, les Apparitions sont relatées dans l’hebdomadaire d’Argelès, Le Lavedan. Les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes s’organisant, des supports sont créés tel Le Journal de la Grotte. Aujourd’hui, Lourdes Magazine et les ouvrages notamment publiés par NDL Éditions perpétuent cette tradition. En 2009, Lourdes Magazine proposera à ses lecteurs de faire davantage connaissance avec Bernadette Soubirous. Ainsi, un numéro spécial (à paraître au printemps 2009) présentera, documents et photos inédits à l’appui, le processus de béatification et de canonisation de la voyante. Actuellement, la rédaction vise à bâtir des numéros intemporels qui fassent référence aux thèmes liés à Lourdes. 2009 sera aussi l’année des livres. Le thème phare sera Bernadette Soubirous bien sûr. Citons notamment la publication d’un Bernadette, pourquoi je l’aime de Monseigneur Jacques Perrier, et de Bernadette – Croquis de vie – Chemin de foi de Bruno Tellier et François Mengelatte et la réédition des Logia de Bernadette et de Nouste Bernadete du Gascon Simin Palay. Autres thèmes traités : la théologie mariale avec Voici ta mère, Marie au cœur de notre foi du Père André Cabes, les personnes malades avec Lourdes pour ceux qui peinent de Monseigneur Bernard Podvin et l’histoire de l’hospitalité Notre-Dame de Lourdes avec Servir les malades à Lourdes – 1885 – 1985 : 100 ans d’Hospitalité du Père René Point, Missionnaire de l’Immaculée Conception. Ces livres sont le fruit d’édition ou de coédition avec des maisons telles NDL Éditions, Lethielleux...
38 / 42

Les projets fourmillent aussi du côté des services Photo et Création. Grâce à une presse numérique acquise en décembre 2007, les organisations de pèlerinages peuvent commander au service Création des travaux de réalisation et d’impression de signets prière, livrets… Toujours au service des organisations de pèlerinages, le service Photos propose un accès à des photos des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes à titre gracieux. Des expositions verront prochainement le jour. L’une sera placée sur les piliers de l’église Sainte-Bernadette ; elle aura pour thème la vocation et l’esprit de service de Bernadette Soubirous. L’autre sera placée sur le boulevard Rémi Sempé ; elle aura pour thème la visite du Pape Benoît XVI à Lourdes en septembre 2008.

PERSPECTIVES – L’organisation
Du côté du multimédia L’avenir est au multimédia voire au mixmédia. Un principe : décloisonner les médias. Une fin : diffuser une même information sur différents supports. Pour suivre cette tendance, les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes créent un pôle multimédia. Depuis quelques années d’importants investissements ont été réalisés. Un exemple, le renouvellement du système audio et vidéo de la basilique Saint-Pie X au cours de l’hiver 2006-2007. Il faut désormais exploiter les outils existants et en développer de nouveaux. De cette manière, le pôle multimédia fournira aux différents supports de véritables moyens pour diffuser le Message de Lourdes dans le domaine, en France et dans le reste du monde. Pour faire fonctionner ce pôle, différents services sont mis à contribution parmi lesquels la radio Présence Lourdes Pyrénées, les techniciens audiovisuels et le service réseaux et information pour un total de 16 personnes. L’Internet qui jusqu’à 2008 fonctionnait de manière indépendante, rejoint dorénavant le pôle multimédia. Cette évolution est l’occasion d’une réflexion en profondeur sur l’utilisation faite de ce média. Une idée de base : une seule et même porte d’entrée pour tous les internautes. Trois objectifs pour toucher 3 publics. ■ Objectif 1 : l’Internet des Sanctuaires doit permettre de vivre partout dans le monde le pèlerinage à Lourdes (curieux de Lourdes qui ne peuvent se déplacer). ■ Objectif 2 : l’Internet des Sanctuaires doit permettre d’organiser un pèlerinage à Lourdes (pèlerins de Lourdes). ■ Objectif 3 : l’Internet des Sanctuaires doit fournir des informations précises à des publics spécialisés (presse, organisateurs de pèlerinages…). Deux réalisations concrètes du passage à l’ère du mixmédia. La première a été vécue le 11 février 2009. Les caméras placées aux abords de la Grotte de Massabielle ont servi à la chaîne de télévision catholique KTO, aux radios chrétiennes francophones (80) et à la nouvelle webtv du site officiel des Sanctuaires NotreDame de Lourdes « TV Lourdes ».

Le 11 février 2009, TV Lourdes, webtv officiel des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes, a été lancée. S’appuyant sur un réseau de 13 caméras broadcast, elle veut être le fidèle reflet de la vie des pèlerinages à Lourdes au travers de nombreux directs.

La deuxième est un service qui sera proposé tout au long de l’année. Les réalisations audiovisuelles effectuées et transmises sur écran lors des grandes célébrations à la basilique Saint-Pie X seront mises à disposition des médias qui en feront la demande.

39 / 42

PERSPECTIVES – L’organisation
Du côté des médias Vous-même et vos confrères avez démontré un réel intérêt pour l’actualité du Jubilé et nous vous en remercions. Du 8 décembre 2007 au 8 décembre 2008 (hors pèlerinage du Pape Benoît XVI), 1 863 représentants des médias ont été accrédités par le service communication. 1 668 médias se sont répartis de la sorte : 569 journaux 258 chaînes de télévisions 62 sociétés de production 195 radios 76 sites Internet 62 agences de presse photo 79 agences de presse écrite 4 agences de presse vidéo 47 photographes 7 écoles de journalisme ou de photographie 30 maisons d'édition 279 médias de pèlerinages ou d’hospitalités Communication presse : 43 communiqués de presse 25 dossiers de presse 22 conférences de presse

Pour la venue du Pape Benoît XVI environ 1 500 personnes ont été accréditées par les services du ministère des Affaires étrangères. En septembre 2008, le service de presse de la Conférence des évêques de France a recensé :
Remerciement aux photographes des maisons agréées par les Sanctuaires (DURAND, LACAZE, LAERA, VIRON) et au photographe Pierre VINCENT.

839 articles de presse 538 sujets radios (dont à titre d’exemple : 116 sujets pour France Info) 932 sujets vidéos (dont à titre d’exemple : 44 sujets pour France 3 et 42 pour France 2)
40 / 42

PERSPECTIVES – L’organisation

Les travaux
L’année 2008 a été exceptionnelle en terme d’offrandes. De ce fait, les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes joueront sur deux fronts dès 2009 : celui des grands chantiers et celui des aménagements. Les grands chantiers sont au nombre de 3. Ils concernent la basilique de l’Immaculée Conception, l’hébergement des hospitaliers et les sanitaires. Grâce à la générosité des donateurs, la basilique de l’Immaculée Conception va refaire peau neuve. Sont prévus le renouvellement des toitures Nord, le nettoyage de la façade Nord et la réfection des deux clochetons. Autre grande priorité : l’hébergement des hospitaliers. Il s’agit de revoir tout l’aménagement intérieur de la maison Saint-Pierre Saint-Paul et de l’Ave Maria. Enfin, les sanitaires du domaine vont être progressivement remis à neuf à commencer par ceux de l’église SainteBernadette. Par ailleurs, des aménagements vont être réalisés pour que pèlerins et visiteurs se sentent toujours accueillis au mieux à Lourdes. Les aménagements consisteront en des réfections (chaussée du chemin de croix des Espélugues, chemin d’accès au chemin de croix des malades), des améliorations (des sanitaires et du chauffage des permanences, de la chapelle Saint-Joseph - nettoyage et peinture -, de l’installation du chauffage dans les chapelles de l’Accueil Jean-Paul II).
41 / 42

42 / 42


				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Stats:
views:981
posted:2/18/2009
language:French
pages:42