Diagnostic comparatif de l’état des stocks et évolutions d by pbn10852

VIEWS: 30 PAGES: 21

									      Diagnostic comparatif de l’état des stocks
      et évolutions d’abondance des ressources
        démersales, dans les pays de la CSRP



  (Synthèse du module SIAP-Analyses «mono-spécifiques»)


         D. Gascuel, M. Laurans, A. Sidibé, M. D. Barry


            Avec la collaboration des participants du module :
Y. Camara, A. Caverivière, F. Domain, J. Guitton, C. Inejih, A.Medina, A.
Mendy, K. Mohamed Fall, C. Perales-Raya, 0. Tariche, D. Thiam, D. Thiao
Objectifs (1)




 Établir des états de références et évaluer l'impact de la
     pêche sur les ressources démersales

 Aboutir à une compréhension fonctionnelle de la
     dynamique des ressources démersales, à l'échelle
     nationale et sous régionale.

 Indicateurs :
         Séries temporelles d'abondances
         Séries temporelles d'indicateurs d'activité dans les pêcheries
         Diagnostics sur l'état d'exploitation des stocks

Gascuel et al.                                        Symposium Dakar, Juin 2002
Objectifs (2)



 Formation aux méthodes d’analyses
 Renforcement de la coopération sous-régionale
 Traitement des données StatBase et TrawlBase

 Agenda des ateliers (groupes d’évaluation)
         Janvier 2001 – Atelier Conakry
         Juin 2001 – Atelier Nouadhibou
         Octobre 2001 – Atelier Mindelo
         Janvier/Février 2002 – Atelier Ténérife

 + travail inter-ateliers

Gascuel et al.                                      Symposium Dakar, Juin 2002
Méthodes


  Pour une sélection d’espèces :
          Analyses GLM des données campagnes et PUE (abondances)
          Modèles globaux (diagnostics et abondances)
          Approche structurale de l’état des stocks (diagnostics)


  Indices GLM de l’abondance des communautés

 => Méthodes usuelles d’évaluation des stocks (outils d’aide à
   la gestion des pêches)
 => Approche comparative et fonctionnelle (démarche
   écosystèmique)


Gascuel et al.                                       Symposium Dakar, Juin 2002
                                                                  Indices d'abondance GLM
Les analyses effectuées                                           Modèle global
                                                                  Modèle structural
                                                                  Modèles global et structural

                                                                            Sénégal-
                                                    Cap Vert   Mauritanie                 Guinée
                                                                            Gambie
                  S.caeroleostictus Pagre pt.bl
                  P.bellottii       Pageot
Communauté
            P.prayensis             Rouget
 à Sparidés
            C.taeniops              Garoupa
            E.aenus                 Thiof
             P.elongatus            Bobo
             P.senegalensis         Bar sénégal.
Communauté
             P.typus                Bar nanka
à Sciaenidés
             G.decadactylus         Petit Capit.
             Arius spp.             Machoiron
Sélaciens         M.mustelus        Tollo
Céphalop.         O.vulgaris        Poulpe
                  P.charlestoni     Langou.prof.
Crustacés
                  P.notialis        Crevette côt.

          => Une vingtaine de «stocks» pris en compte (dont évaluation 14)

 Gascuel et al.                                                      Symposium Dakar, Juin 2002
  RÉSULTATS : 1 – Évolution des abondances


 1000 T
140                                                           Pagel. bellotii                     Sénégal
                                                              Epineph. aneus
120                                                           Pagrus caer.
                                                              Pseudup. pray.                           - 75 % en 15 ans,
100
                                                              Galéoïd. deca
                                                                                                       pour les 5 espèces
80
                                                                                                       évaluées
60


40
                                                                   4.0

20


 0                                                                 3.0
      83   84   85    86   87   88   89   90   91   92   93   94         95   96   97   98




                                                                   2.0


                     Évolution de l’effort
                     de pêche effectif :
                                                                   1.0

                     (> 2.5 fois)

                                                                   0.0
      Gascuel et al.                                                                                    Symposium Dakar, Juin 2002
                                                                         83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98
RÉSULTATS : 1 – Évolution des abondances


                                                               Arius spp                                        Guinée
140
                                                               Pseudop. sen.
120                                                            Pseudop. typus                                        - 70 % en 10 ans (cinq
                                                               Pseudop. elong                                         Sciaenidés),
100                                                            Galeoïd. decad.
                                                                                                                     une stabilisation
80                                                                                                                   depuis 95 ?
60                                                 100


40
                                                   80
20


 0                                                 60
      85   86   87   88   89   90   91   92   93    94        95        96        97        98        99


                                                   40

                Évolution de l’effort
                de pêche effectif                  20

                situation «vierge»
                en 1985                             0
                                                         85        86        87        88        89        90   91    92 93  94 95  96   97  98   99
Gascuel et al.                                                                                                       Symposium Dakar, Juin 2002
   RÉSULTATS : 2 – Estimation des potentiels de captures …



                            Sénégal
                            Sénégal                                      Guinée
                                                                         Guinée                                         Cap Vert
10 000
10 000



 8 000
 8 000
                                                                                                                                MSY
                                                                                                                                Ye act.
 6 000
 6 000           - 42%                                                                                                          Y act.



 4 000
 4 000


         - 60%                     - 61%
 2 000
 2 000

                                            - 31%                                                             - 18%
                          - 10%                                                          - 19%
    0
    0
         Pagre
         Pagre   Pageot
                 Pageot   Rouget    Thiof
                                    Thiof   Petit C.
                                            Petit C.   Pagre
                                                       Pagre   Pageot
                                                               Pageot   Bobo   Bar sé.   Bar na.   Petit C.
                                                                                                   Petit C.   Mach.
                                                                                                              Mach.   Garou.   Lang.p.




                                                           … et des « pertes » de captures
    Gascuel et al.                                                                          Symposium Dakar, Juin 2002
RESULTATS 3 : Synthèse diagnostics - SENEGAL


                             État       de         l’exploitation
     B/Bv
     0.6
                             Sur-exploitation                Sous-exploitation




                                                                                                 État de la biomasse
     0.5


     0.4


     0.3

                                                                     MBAL         Pagre pt.bl
     0.2                                                                          Pageot
                                                                                  Rouget
     0.1                                                                          Thiof (*)
                                                                                  Petit Capit.
     0.0
           0.0   0.2   0.4        0.6        0.8       1.0     1.2      1.4      1.6   mf MSY

Gascuel et al.                                                                Symposium Dakar, Juin 2002
 Synthèse diagnostics - Sénégal


  Caractérisation de l’état des stocks par des indicateurs :
           Excédent d’effort (effort actuel versus f MSY),
           Perte de captures (captures actuelles versus MSY),
           Perte de biomasse (B actuelle versus état vierge),
           Baisse du recrutement

  Définition d’un indicateur BILAN, et d’un indice de certitude du diagnostic
                           Excédent    Perte de    Perte de    Baisse de
                                                                             BILAN
                            d'effort   capture     biomasse    Recrutem.

            Pagre pt.bl    10 - 50 %   5 - 40 %    75 - 85 %     Non          4/5

            Pageot         60 - 80 %   30 - 55 %   80 - 90 %     Oui          5/5

            Rouget           0%          0%        45 - 60 %                  3/5

            Thiof          35 - 55 %   50 - 70 %   80 - 92 %     Oui          5/5

            Petit Capit.   40 - 60 %   25 - 40 %   70 - 90 %     Oui          4/5

Gascuel et al.                                                    Symposium Dakar, Juin 2002
 Synthèse diagnostics - GUINÉE


          0.6
                            Sur-exploitation               Sous-exploitation


          0.5



          0.4


          0.3
                                                                               Pagre pt.bl
                                                                               Pageot
                                                             MBAL
          0.2                                                                  Bobo
                                                                               Bar sénégal.

          0.1                                                                  Bar nanka
                                                                               Petit Capit.
                                                                               Machoiron
          0.0
                0.0   0.2   0.4      0.6       0.8   1.0   1.2      1.4         1.6        1.8



Gascuel et al.                                                   Symposium Dakar, Juin 2002
Synthèse diagnostics - GUINÉE



                        Excédent    Perte de    Perte de    Baisse de
                                                                         BILAN
                         d'effort   capture     biomasse    Recrutem.

         Pagre pt.bl    0 - 20 %      0?          60 %                    2/5

         Pageot           0?          0?         60 % ?                   1/5

         Bobo           0 - 50 %    0 - 15 %    55 - 65 %                 3/5

         Bar sénégal.   10 - 50 %   5 - 20 %    60 - 70 %                 3/5

         Bar nanka      20 - 70 %   20 - 40 %   65 - 80 %                 4/5

         Petit Capit.   0 - 60 %    0 - 25 %    55 - 70 %                 3/5

         Machoiron      30 - 65 %   5 - 30 %    70 - 85 %                 4/5




Gascuel et al.                                                  Symposium Dakar, Juin 2002
Synthèse diagnostics – CAP VERT et MAURITANIE



                       Excédent    Perte de   Perte de    Baisse de
                                                                       BILAN
                        d'effort   capture    biomasse    Recrutem.

         Garoupa         0%          0%       50 - 60 %                 3/5
         Langouste
         prof.
                       0 - 40 %    0 - 15 %   65 - 80 %                 2/5



         Pagre pt.bl                             ?                      0/5

         Pageot                                > 35 %                   2/5

         Thiof                                 > 55 %                   2/5

         Tollo                                   ?                      0/5




Gascuel et al.                                                Symposium Dakar, Juin 2002
Synthèse diagnostics - BILAN                                Sous ou pleine exploitation
                                                            Proche pleine exploitation
                                                            Sur-exploitation modérée
                                                            Sur-exploitation marquée
                                                            Grave sur-exploitation

                                                                          Sénégal-
                                                 Cap Vert   Mauritanie                    Guinée
                                                                          Gambie
             S.caeroleostictus   Pagre pt.bl                     0/5         4/5            2/5
             P.bellottii         Pageot                          2/5         5/5            1/5
 Communauté
             P.prayensis         Rouget                                      3/5
  à Sparidés
             C.taeniops          Garoupa           3/5
             E.aenus             Thiof                           2/5         5/5

              P.elongatus        Bobo                                                       3/5
              P.senegalensis     Bar sénégal.                                               3/5
 Communauté
              P.typus            Bar nanka                                                  4/5
 à Sciaenidés
              G.decadactylus     Petit Capit.                                4/5            3/5
              Arius spp.         Machoiron                                                  4/5

Sélaciens        M.mustelus      Tollo                           0/5

Céphalop.        O.vulgaris      Poulpe                                      0/5

                 P.charlestoni   Langou.prof.      2/5
Crustacés
                 P.notialis      Crevette côt.                   0/5


Gascuel et al.                                                    Symposium Dakar, Juin 2002
RÉSULTATS 4 : de l’espèce à la communauté et au groupe
fonctionnel – l’exemple de la GUINÉE


   (Kg/30’)                                     Sparidés
    80                                          Sciaenidés
                                                Scaienidés

    60



    40

                                                                   - 73 %
    20

                                                                   - 44 %
     0
         85      87    89         91   93     95      97


     Un diagnostic moins pessimiste que pour les espèces cibles principales …
     … mais des baisses d’abondance qui restent fortes, notamment pour la
          communauté à Sparidés

Gascuel et al.                                          Symposium Dakar, Juin 2002
               Sciaenidés (kg/30')                 4,1 / 4,5
60
                                                   3,6 / 4,0

50                                                 3,0 / 3,5


40

                                                               - 56 %
30
                                                                             Les niveaux trophiques
20
                                                               - 54 %
                                                                             supérieurs sont ceux dont
                                                                             la baisse d’abondance est
10
                                                                             la plus forte.
 0                                                             - 34 %
     85   87       89        91      93    95        97

                                                                         Sparidés                   4,1 / 4,5
                                                     90
                                                                                                    3,6 / 4,0
                                                     80                                             3,0 / 3,5
                                                     70

                                                     60

                                                     50

                                          - 79 %     40

                                                     30

                                          - 78 %     20

                                                     10

                                          - 78 %      0

 Gascuel et al.                                           85   87       89       91
                                                                              Symposium93      95      97
                                                                                        Dakar, Juin 2002
DISCUSSION :

 Quelle capacité de réponse de l’écosystème ?
    Quelques observations
         1. L’accroissement d’abondance de certaines espèces (vie courte
          et/ou faible niveau trophique)
                        4.0
                                                         GLM-Siap (campagnes LA)
                                                         Laurans et al, 2002 (PUE pi)
                        3.0
          L’exemple
          du poulpe
          au Sénégal    2.0



                        1.0



                        0.0
                              84   86   88   90   92        94        96        98

Gascuel et al.                                         Symposium Dakar, Juin 2002
    • 2. Un accroissement d’abondance, lorsque l’effort de pêche
    augmente
                                    L’exemple des crevettes côtières, en Mauritanie

                                    P. notialis                     A. varidens
        Abondance (PUE)




                                                         200
                          500
                                                         160
                          400
                                                         120
                          300

                          200                             80

                          100                             40

                            0                              0
                                0   2000          4000         0     500          1000

                                                                   Effort de pêche effectif

Gascuel et al.                                                     Symposium Dakar, Juin 2002
  • 3. La diminution des biomasses accessibles par niveau trophique
             Exemple dans l’Atlantique Centre-Est (modèle de flux trophique)

                          Indices de biomasse accessible par niveau trophique
                                        (valeur moyenne par décennie)

                                                                                          B50
                 35
                                                                                          B60
                 30                                                                       B80
                 25                                                                       B90
                                                                                          Bact
                 20

                 15

                 10

                  5

                  0
                      2         2.5         3            3.5            4          4.5


Gascuel et al.                                                          Symposium Dakar, Juin 2002
                                              • Le scénario de la succession écologique :

                                                                                              POISSONS                                                                POULPE                                                      CREVETTES




                         30 000                                                    Rouget
                             30 000
                                                                                   Pagre                                                                              Rouget
                         25 000                                                    Pageot                                                                             Pagre
                             25 000                                                Thiof                                                                              Pageot
                                                                                   Tiekem                                                                             Thiof
Débarquements (tonnes)
                         Débarquements (tonnes)




                         20 000
                                                                                                                  40 000
                             20 000                                                                                                                                   Capitaine
                                                                                                                                                          99
                                                                                                                                                                                                                         Y (tonnes)
                         15 000                                                                                   35 000
                             15 000                                                                                                                                                                                      Ye (UpW moyen)

                                                                                                                  30 000                                                                                                 UpW faible
                         10 000
                             10 000                                                                                                                                                                                      UpW fort
                                                                                                                  25 000
                                                                                                                                                                                                          6000
                              5 000
                                  5 000                                                                           20 000                                         91
                                                                                                                                              89
                                                                                                                                                                                                          5000
                                                  -                                                               15 000
                                                      -                                                                                                                                                   4000
                                                          1971

                                                                     1973


                                                                            1975

                                                                                    1977

                                                                                           1979

                                                                                                  1981

                                                                                                           1983

                                                                                                                  1985

                                                                                                                               1987

                                                                                                                                       1989

                                                                                                                                                   1991

                                                                                                                                                               1993

                                                                                                                                                                      1995

                                                                                                                                                                                   1997




                                                                 0            0.2          0.4           0.6             0.8      86    1                  1.2               1.4           1.6
                                                                                                                  10 000                                                                         Prises
                                                                                                                                                                                                          3000
                                                                                                                    5 000
                                                                                                                                                                                                          2000
                                                                                                                          -
                                                                                                                                 0.0                           0.5                        1.0             10001.5           2.0           2.5




                                       Gascuel et al.
                                                                                                                                                                                                             0
                                                                                                                                                                                                                 0

                                                                                                                                                                                                  (D.Thiam et A. Caverivière)
                                                                                                                                                                                                                                10000       20000   30000
                                                                                                                                                                                                                                                            ?  40000

                                                                                                                                                                                                                                                            Effort

                                                                                                                                                                                                                                      Symposium Dakar, Juin 2002
CONCLUSION


 Les ressources ichtyologiques démersales :
         Une surexploitation (modérée à marquée) des espèces cibles en
          Guinée (et au Cap Vert)
         Une surexploitation très marquée au Sénégal (et en Mauritanie ?)


 De fortes diminutions des biomasses à l’échelle des communautés
    écologiques


 L’écosystème possède une capacité de réaction à la pression de
    pêche, mais cette capacité a des limites.

    => Des indications concordantes pour un prochain scénario
    catastrophe


Gascuel et al.                                          Symposium Dakar, Juin 2002

								
To top