CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'ALFEDIAM

Document Sample
CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'ALFEDIAM Powered By Docstoc
					             ASSEMBLEE GENERALE DE L’ALFEDIAM

            Séance du 27 mars 2003 à BORDEAUX



1. Introduction du Président

   Le Président de l’ALFEDIAM, B. CHARBONNEL, ouvre la
   séance à 12h00, en soulignant que l’ALFEDIAM se porte
   bien, comme en témoigne le Congrès « Diabète-Bordeaux
   2003 » avec un niveau scientifique excellent, une
   assistance    dense    et    une    belle    exposition
   pharmaceutique.
   B. CHARBONNEL revient également sur le système de
   remise des Bourses ALFEDIAM-Industrie et ALFEDIAM 2003,
   inauguré la veille. Il invite les personnes présentes à
   faire part de leurs commentaires sur cette nouvelle
   présentation des Bourses. De l’avis général, il ressort
   que celle-ci est un progrès par rapport aux années
   précédentes, et qu’elle peut être considérée comme une
   réussite compte tenu des 400 personnes présentes. Les
   industriels partenaires de l’ALFEDIAM semblent, dans
   l’ensemble, satisfaits. Cette nouvelle présentation
   donne une vision synthétique de l’effort financier et
   de l’investissement scientifique de l’ALFEDIAM pour
   soutenir la recherche en diabétologie.


2. Election au Conseil d’Administration

   B.   CHARBONNEL   rappelle   les   nouvelles   modalités
   d’élection au Conseil d’Administration de l’ALFEDIAM
   adoptées   lors   de   l’Assemblée   Générale   2003   à
   Strasbourg.
   B. BAUDUCEAU rappelle également la création de collèges
   au sein du Conseil d’Administration et qu’à terme, les
   20 membres du Conseil seront répartis en 10 cliniciens
   universitaires, 6 cliniciens non universitaires et 4
   chercheurs non cliniciens. Le Conseil d’Administration
   se    compose    actuellement     de    14    cliniciens
   universitaires, 4 cliniciens non universitaires et 2
   chercheurs non cliniciens. Compte tenu que les membres
   sortants en décembre 2003 du Conseil d’Administration
   de l’ALFEDIAM sont 5 cliniciens universitaires et 1
   clinicien non universitaire, le Bureau de l’ALFEDIAM
   avait proposé que les 6 postes à pourvoir soient
   ventilés en 2 cliniciens universitaires, 3 cliniciens
   non universitaires et 1 chercheur non clinicien. Ainsi,
le Conseil d’Administration qui prendra ses fonctions
en décembre 2003 aura la répartition suivante : 11
cliniciens    universitaires,    6    cliniciens    non
universitaires et 3 chercheurs non cliniciens.
Le Bureau de l’ALFEDIAM a envoyé un appel à candidature
pour le Conseil d’Administration à tous les membres de
l’ALFEDIAM par mailing et par La Lettre Faxée de
l’ALFEDIAM. B. BAUDUCEAU présente les candidats au
Conseil d’Administration :

   Cliniciens exerçant en milieu universitaire
    Prof. Martin BUYSSCHAERT (Cliniques Universitaires Saint
     Luc, Bruxelles)
    Prof. Vincent DURLACH (C.H.U. Reims, Hôpital Robert Debré)
    Prof. Serge HALIMI (C.H.U. Grenoble)
    Dr Anne-Marie LEGUERRIER (C.H.U. Rennes – Hôpital Sud)
    Prof. Jean-Jacques ROBERT (Hôpital Necker, Paris)
    Prof. Bruno VERGÈS (C.H.U. Dijon)

   Cliniciens non universitaires
      Dr Patrick BLANC (Aix en Provence)
      Dr Thierry GABREAU (Centre Hospitalier, Auxerre)
      Dr Ghislaine HOCHBERG-PARER (Paris)
      Dr Blandine JANAND-DELENNE (Centre Hospitalier,      Aix-en-
       Provence)
    Dr Edgar KALOUSTIAN (Centre Hospitalier, Compiègne)
    Dr Michel VARROUD-VIAL (Centre Hospitalier, Corbeil-Essonnes)

   Chercheur non clinicien
    Prof. Jean-Claude HENQUIN (Cliniques Universitaires Saint Luc,
     Bruxelles)

B.  BAUDUCEAU   précise  que   le vote se fera par
correspondance très prochainement, et que les résultats
seront communiqués aux membres de l’ALFEDIAM avant
l’été, afin que les nouveaux membres du Conseil
d’Administration de l’ALFEDIAM commencent leur mandat
en novembre 2003.

E. SOBNGWI intervient pour exprimer sa satisfaction
quant à la subdivision du Conseil d’Administration en
collèges, et se pose la question des chances d’un
francophone   non  français   d’être  élu   au  Conseil
d’Administration, puisque majoritairement les membres
de l’ALFEDIAM sont francophones français. B. CHARBONNEL
précise que cette remarque, fort juste, avait été
soulevée lors de la dernière réunion du Conseil
d’Administration de décembre 2002. Il avait alors été
décidé de ne pas trop multiplier les collèges dans la
mesure où la création des premiers collèges était toute
récente, et qu’une période de transition de 3 ans était
                             -2-
   nécessaire pour arriver à l’équilibre demandé par les
   statuts. Le Bureau de l’ALFEDIAM n’est pas opposé à la
   création à long terme d’un collège francophone non
   français, et estime que l’évolutivité de ce statut est
   tout à fait envisageable.


3. Statut de membre honoraire : réforme des statuts

   B. CHARBONNEL présente le cas de membres de l’ALFEDIAM
   à la retraite, ayant œuvré pour l’ALFEDIAM, et qui
   devraient être radiés pour non-paiement des cotisations
   à l’ALFEDIAM pendant 3 années consécutives.
   Ainsi, B. BAUDUCEAU, au nom du Bureau et du Conseil
   d’Administration    de    l’ALFEDIAM,    propose    les
   modifications aux statuts et au règlement intérieur
   nécessaires à la création d’un statut de membre
   honoraire de l’ALFEDIAM :
        L’Article 3 des statuts de l’ALFEDIAM deviendrait :
         « L’Association se compose de membres titulaires et de
         membres d’honneur. Pour acquérir la qualité de membres
         titulaire, il faut, après dépôt de candidature et
         présentation par deux membres titulaires, être agréé
         par la majorité du Conseil d’Administration. »
        L’Article Premier du règlement intérieur de l’ALFEDIAM
         deviendrait : « Ainsi qu’il a été écrit à l’Article 3
         des Statuts, l’Association se compose de membres
         titulaires et de membres d’honneur. Les candidats
         devront être Docteur en Médecine et/ou Docteur en
         Pharmacie et/ou avoir ou préparer une thèse de Doctorat
         et/ou être chercheur statutaire et avoir manifesté leur
         intérêt pour le Diabète et les Maladies Métaboliques
         Les membres d’honneur sont nommés sur proposition d’un
         membre du Conseil d’Administration par un vote de la
         majorité du Conseil d’Administration, parmi les membres
         émérites ayant rendu un service particulièrement
         important à la diabétologie francophone. Les membres
         d’honneur sont dispensés de cotisation. »

   L’Assemblée Générale vote la réforme des statuts et du
   règlement intérieur à l’unanimité.


4. Rapport d’activité

   B.   BAUDUCEAU, Secrétaire  Général  de  l’ALFEDIAM,
   souligne que le dynamisme de la Société se confirme
   d’année en année, avec 1.155 membres à l’ALFEDIAM et
   près de 500 membres à l’ALFEDIAM Paramédical, au 31

                              -3-
   décembre 2002. L’ALFEDIAM a accepté 25 nouveaux membres
   en mars 2003 et 36 en décembre 2002.
   B. BAUDUCEAU rend compte du succès de la Journée
   Thématique de l’ALFEDIAM, organisée par J. GIRARD, F.
   BAYARD et L. CAPRON, le 6 décembre 2002 sur le thème
   « Athérosclérose et Diabète », avec 176 participants.
   La prochaine Journée Thématique ALFEDIAM 2003 sur « Le
   syndrome métabolique » sera couplée avec les Journées
   Jacques Cartier les 28 et 29 novembre 2003 à Lyon. A ce
   propos, B. CHARBONNEL rappelle le principe de la
   Journée Thématique ALFEDIAM sans bénéfice et avec
   sponsoring unique, principe qui ne pourra être appliqué
   cette année. Il rappelle également que l’ALFEDIAM, dont
   le Conseil d’Administration avait choisi pour thème de
   la Journée Thématique ALFEDIAM 2003 « Le syndrome
   métabolique », avait été contacté par F. BERTHEZENE qui
   souhaitait   organiser,    avec   la   Société   Française
   d’Endocrinologie    (SFE),   la   Société   Française   de
   Cardiologie (SFC) et la Fondation Jacques Cartier, une
   manifestation    sur   le    même    thème.   Le   Conseil
   d’Administration de l’ALFEDIAM avait alors décidé de
   coupler la Journée Thématique avec cette manifestation.
   B. BAUDUCEAU rappelle la fréquentation des Congrès : de
   l’ordre de 1.200 à Grenoble en 2000, de 1.700 à
   Montpellier en 2001, de 2.500 à Strasbourg en 2002, et
   dépassant les 2.700 à Bordeaux.
   B. BAUDUCEAU rappelle les prochaines manifestations de
   l’ALFEDIAM :
        23 – 27 mars 2004 : Congrès de l’ALFEDIAM à Nice.
         B. CANIVET en est l’organisateur.
        22 – 26 mars 2005 : Congrès de l’ALFEDIAM à Lyon.
         C. THIVOLET en est l’organisateur.
   B. BAUDUCEAU rappelle également que le Congrès de
   l’ALFEDIAM de 2006 aura lieu à Paris, à l’initiative de
   A. GRIMALDI et M. MARRE.

   Le rapport d’activité est adopté à l’unanimité.


5. Groupe « Diabète Education de Langue Française »

   B. CHARBONNEL rappelle qu’au début de sa présidence il
   restait un point conflictuel au sein de la communauté
   diabétologique, le groupe d’éducation. Le Bureau de
   l’ALFEDIAM ne souhaitait pas maintenir la dichotomie
   entre le DESG et le GREDAL. Ainsi, S. HALIMI, H.
                             -4-
   MOSNIER-PUDAR,  B.  BAUDUCEAU   et  M-L.   COTTEZ  ont
   travaillé à la création d’un nouveau groupe, « Diabète
   Education de Langue Française » (DELF), qui devrait
   voir le jour très prochainement. La création de ce
   groupe a été annoncée dans le journal du DESG par un
   éditorial de S. HALIMI, et dans La Lettre Faxée de
   l’ALFEDIAM par un article de B. CHARBONNEL et B.
   BAUDUCEAU.

   B. BAUDUCEAU souligne les relations étroites entre le
   DELF et l’ALFEDIAM, avec, entre autres, le fait qu’un
   membre de l’ALFEDIAM soit au Bureau du DELF ou que le
   Président du DELF soit membre du Bureau de l’ALFEDIAM.
   Un Comité de Pilotage, composé de S. HALIMI, M-L.
   COTTEZ, H. MOSNIER-PUDAR, J-P. COURREGES, a été mis en
   place pour la période de transition entre le DESG et le
   GREDAL, et le DELF. Tous les membres du DESG et du
   GREDAL deviennent de droit membres du DELF. La Lettre
   Faxée de l’ALFEDIAM d’avril 2003 sera consacrée à un
   appel à candidature pour que tout membre de l’ALFEDIAM
   le souhaitant s’inscrive au DELF. Ensuite, un appel à
   candidature sera lancé auprès des membres du DELF pour
   qu’ils élisent, par correspondance, les 21 membres du
   Conseil   d’Administration    du   DELF.   Le    Conseil
   d’Administration ainsi formé procédera à l’élection du
   Bureau du DELF, si possible pour la rentrée 2003.
   S. HALIMI souligne que toutes les personnes impliquées
   ont très bien œuvré ensemble, et se félicite de la
   bonne volonté mutuelle. Il rappelle combien il était
   important de considérer l’intérêt général et d’avoir un
   groupe d’éducation qui s’inscrive dans la durée.
   Aux questions de J-R. ATTALI sur l’affiliation du DELF
   à l’EASD et aux rapports entre ce nouveau groupe et
   l’ALFEDIAM Paramédical, S. HALIMI précise que le DELF
   reste le représentant du DESG auprès de l’EASD,
   d’autant qu’il en est le groupe le plus significatif en
   Europe et très actif sur le plan clinique, et B.
   CHARBONNEL rappelle que l’ALFEDIAM Paramédical est
   représenté es qualité au Conseil d’Administration du
   DELF.


6. IDF Paris 2003

   G. CHARPENTIER rappelle que la France a l’honneur
   d’organiser   le  18ème  Congrès de   la  Fédération
   Internationale du Diabète (IDF) à Paris du 24 au 29
   août 2003. Il rappelle également que l’IDF est une
   fédération d’associations de diabétiques et qu’à ce
                            -5-
   titre l’organisation du congrès avait été confiée à
   l’Association Française des Diabétiques (AFD).
   G. CHARPENTIER présente les 11 « tracks », dont 7
   scientifiques, du programme du Congrès en précisant que
   le Congrès de l’IDF est couplé avec celui de l’EASD.
   Les organisateurs ont reçu 3.250 abstracts, ce qui
   augure du succès du congrès, et attendent environ
   12.000     participants.   G.    CHARPENTIER    souligne
   l’importance de la participation française au Congrès
   de   l’IDF    à  Paris,  et   rappelle   l’accréditation
   américaine sur la qualité pédagogique du programme du
   congrès (30 heures sur les 51 accordées par an). Les
   ressources générées par le Congrès seront consacrées à
   des actions internationales en faveur des diabétiques,
   et, dans une moindre mesure, aux diabétiques français.
   Pour terminer, G. CHARPENTIER tient à remercier tous
   ceux qui se sont investis dans l’organisation du
   Congrès IDF Paris 2003.


7. Conseil Scientifique et Recherche

   B. VIALETTES, Président du Conseil Scientifique de
   l’ALFEDIAM,    présente    les   activités    du   Conseil
   Scientifique :
        l’organisation du programme du Congrès annuel de
        l’ALFEDIAM, avec notamment la Journée Jeunes
        Chercheurs,     les     ateliers    pratiques.     Une
        confrontation    de   pratiques   cliniques    est   à
        envisager.
        le Cours Intensif de l’ALFEDIAM, avec cette année
        une internationalisation dans le cadre de la
        francophonie,     une    assistance    maximale    (40
        candidatures) et la qualité des débats.
        les Bourses et Contrats de Recherche, avec cette
        année un financement augmenté essentiellement par
        la part de l’ALFEDIAM elle-même (de 62.000 à
        420.000 Euros), la charge de travail considérable
        du Conseil Scientifique (65 dossiers ALFEDIAM 
        Industrie, et 12 dossiers AFD), la sélection
        difficile par le nombre et la qualité des dossiers
        (23 récompensés sur 65, soit 35,3%), l’équilibre
        maintenu entre recherche appliquée et recherche
        fondamentale mais avec un parent pauvre : la
        recherche clinique pure (réseaux, pratique de
        soin, etc.).



                             -6-
   B. VIALETTES termine en annonçant le nom de son
   successeur à la Présidence du Conseil Scientifique, le
   Dr H. VIDAL, et en remerciant les personnes avec
   lesquelles il a travaillé lors de son mandant de
   Président du Conseil Scientifique de 3 ans : les
   membres   du  Conseil   Scientifique  (2000-2003), les
   Présidents, Secrétaires Généraux et le Trésorier de
   l’ALFEDIAM, ainsi que le Secrétariat Permanent.

   B. CHARBONNEL souligne l’extrême qualité scientifique
   que B. VIALETTES a apporté en tant que Président du
   Conseil Scientifique de l’ALFEDIAM, ainsi que l’étendue
   de sa culture scientifique, sa pertinence et sa
   productivité, comme en témoigne le contenu des congrès.
   L’Assemblée Générale applaudit B. VIALETTES.
   M .MARRE   tient   à  préciser,   au   nom   du  Comité
   Scientifique de l’AFD, combien le Comité a apprécié de
   collaborer avec B. VIALETTES.


8. Diabetes & Metabolism

   S. HALIMI, Rédacteur en Chef de Diabetes & Metabolism,
   informe   les   personnes   présentes   que   la  revue
   scientifique de l’ALFEDIAM se porte bien. En effet,
   Diabetes & Metabolism est la première revue médicale
   française, et son Impact Factor est le double de celui
   de la seconde revue médicale française. Il remercie P.
   SAÏ pour son travail qui a contribué à cette réussite.
   S. HALIMI présente :
      l’évolution des soumissions d’articles de 1999 à
       2002,
      l’origine étrangère des manuscrits pour 48%,
      la nouvelle maquette,
      les éditions 2002-2003,
      les constats et projets,
      ses remerciements.
   Nota :     Tous ces points sont développés plus en détail au
         §12 du compte-rendu du Conseil d’Administration de
         l’ALFEDIAM du 25 mars 2003.
   A la suite d’une question de H. VIDAL concernant la
   publication des récipiendaires de Bourses ALFEDIAM et
   ALFEDIAM-Industrie, S. HALIMI tient à remercier B.
   VIALETTES pour avoir insisté, dans sa présentation des
   Bourses ALFEDIAM et ALFEDIAM-Industrie 2003, sur la
   publication dans Diabetes & Metabolism, en particulier
   de revues courtes qui mettent en lumière certaines
   avancées. Il paraît important de faire écrire les
                             -7-
   jeunes chercheurs sur leurs travaux. Par ailleurs, J.
   CAPEAU a été chargée de l’interface entre les auteurs
   et le Comité de Rédaction, et des relations régulières
   se sont instaurées entre le Comité de Rédaction et le
   Conseil Scientifique.

   B. CHARBONNEL remercie S. HALIMI pour son dynamisme et
   son enthousiasme qui ne se démentent pas à la rédaction
   en chef de Diabetes & Metabolism.


9. Rapport financier

   Le rapport financier est présenté par R. MARECHAUD,
   Trésorier de l’ALFEDIAM, et se trouve en Annexe B.

   Il est approuvé à l’unanimité.


10. Questions diverses

   Site Internet ALFEDIAM
   B. CHARBONNEL informe les personnes présentes de la
   présentation par C. THIVOLET et R. RABASA-LHORET de
   l’évolution du site Internet de l’ALFEDIAM lors du
   Conseil d’Administration de l’ALFEDIAM du 25 mars 2003
   (cf. §14 du compte rendu), et insiste sur la décision
   du Conseil d’Administration d’adopter un système,
   pérenne, de soumission en ligne des résumés pour les
   congrès annuels de l’ALFEDIAM. Ce système sera instauré
   pour le Congrès de Nice 2004, sans aucune possibilité
   de soumission sous format papier.

   Rapprochement ALFEDIAM-SFC
   B. CHARBONNEL informe les personnes présentes du
   rapprochement fort de l’ALFEDIAM et de la Société
   Française de Cardiologie, à la demande des deux
   parties. Les Bureaux des 2 sociétés se sont rencontrés
   et un certain nombre de décisions importantes ont été
   prises, comme la rédaction commune de recommandations
   sur « La prise en charge du patient diabétique vu par
   le cardiologue » et « Identification de la maladie
   coronaire chez le diabétique », et l’instauration d’un
   symposium commun aux congrès des 2 sociétés. Le sujet
   de ce symposium commun sera en 2004 « L’insuffisance
   cardiaque du diabétique ».




                           -8-
B. CHARBONNEL remercie les    personnes présentes de leur
participation et prononce     la clôture de l’Assemblée
Générale à 13h30.




                             -9-

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:68
posted:6/2/2010
language:French
pages:9