Docstoc

Carnet de voyage

Document Sample
Carnet de voyage Powered By Docstoc
					Ardèche - France                                                                                    Maryy
                                                                                                    24-07-2008



Lyon - France                                                                                       Mary & David
                                                                                                    01-09-2008

...
Bangkok - Thaïlande                                                                                 Mary et David
                                                                                                    03-09-2008

Nous venons d arriver a Bangkok apres treize heures de vol via Dubai... Nous allons bien, avons tous nos bagages et
sejournons a Kao San Road.. A suivre en images et recits dans les prochains jours...
Bangkok - Thaïlande                                                                                 Maryy
                                                                                                    06-09-2008

Decouvertes et impressions: -- Le Wat Phra Kaeo, le temple bouddhique le plus fameux de Thailande, edifie pour accueillir le
Bouddha d Emeraude. Dommage que la statue ne mesure que 66 cm et qu elle soit placee a 11 m de haut... -- Le mysterieux
Reclining Buddha (Bouddha Couche)trop a l etroit dans son minuscule temple (Wat Pho) pour ses 45 m de long et ses 15 m
de haut... -- Balade sur les khlongs en long tails, une escapade rafraichissante dans le Bangkok d autrefois, un tout autre
visage de la capitale loin des gratte- ciel et de la circulation.. -- Le tuk tuk, sorte de mobylette a 3 roues avec banquette a l
arriere... attention chaud devant.. -- La cuisine asiatique: pad thai, noodles soup,... du riz, du riz et encore du riz.. Mon clin d
oeil: la gentillesse des gens non interesses, prevenants, chaleureux et souriants.. Ce qui m a deplu: -- le bruit, la pollution, les
rabatteurs -- Koh San Road, quartier trop touristique et trop branche... besoin d espace.. -- Le mot TOURISTE ecrit en gros
sur notre front ..En bref: -- pas encore de piqures de moustiques.. -- LARIAM (traitement antipaludique avec effets
secondaires): meme pas malades... trop de la balle.. affaire a suivre.. -- partir avec plus de 15 kg sur le dos se revele
particulierement lourd et me procure de bonnes transpirees (pire qu une heure de step, c est dire..). Quand je pense que je
vais porter ma maison sur le dos pendant 9 mois...Une chose est sure, si un jour je dois me reincarner, ce ne sera pas en
escargot.. Le flop: Par inadvertance, j ai noye la camera de David dans son sac a dos...la vieille et solide camera qui l
accompagne depuis 10 ans... Et oxydation oblige, elle a rendu l ame sur le chemin du Wat Pho.. Longevite dans notre periple:
3 jours.. no comment.. Cette petite "anecdote" nous a permis d aller faire nos amplettes au SIAM Center, immense centre
commercial de Bangkok, et de racheter une camera toute neuve.. A venir: Direction le Sud et les Iles(Koh Samui, Koh Tao,
Koh Pha Ngan).. nous choisissons les iles du golfe de Thailande en raison du climat plus clement en septembre et surtout
pour eviter les emeutes sevissant sur Phuket et environs... 11 heures de bus de nuit nous attendent puis 1h 30 de ferry.. En
quelques mots: un depaysement total et un plaisir de tous les instants..
Koh Samui - Thaïlande                                                                               David
                                                                                                    11-09-2008

Koh Samui... du 6 au 10 septembre..Changement de decor.. nous quittons Bangkok, sa pollution, son bruit et sa vie nocturne
trepidante... pour le calme et l air marin des iles du Golfe de Thailande.....Premiere etape, Koh Samui, la plus au sud et la
plus grande (21 x 25 km).Nous y arrivons apres une nuit entiere en bus (environ 750 km) et 1h30 de traversee en bateau... De
plus en plus prisee pour ses belles plages, Koh Samui est malheureusement de plus en plus betonnee.. Elle possede encore
qq superbes plages peu frequentees et offre l occasion de chouettes balades dans les collines genereusement boisees du
centre.. Nous avons donc evite les endroits ultra branches et frequentes de Chaweng et Lamai Beach pour preferer les baies
de Bo Phut au nord et Hua Thanon dans le sud- ouest.. deux endroits ou nous avons ete accuellis avec le sourire dans une
ambiance conviviale et chaleureuse... Decouverte de l ile:-- Apres les tuk tuk de Bangkok, nous decouvrons un autre mode de
transport local, le songthaew, camionette bachee a banquettes ou il faut estimer et negocier avec le chauffeur le prix de la
course..-- Bo phut, village charmant et son quartier francais..-- Hua Thanon et sa luxueuse chambre avec TV, eau chaude et
piscine.. le tout degote par Mary pour 500 bahts la nuit , ainsi que son village musulman, enclave surprenante en terre
bouddhiste..-- Les surprenantes Hin Ta et Hin Yai (Grandfather and Grandmother Rocks): rochers de forme eloquente... a
decouvrir en photo.. quel realisme..-- Les sauvages Namuang Waterfalls 1 and 2: chutes d eau perdues dans la jungle
thailandaise...qui livrent leur sommet apres une longue et perilleuse ascencion..moment partage avec Kristophe et Sophie,
jeune couple londonien et dompteurs de lezards...-- The Eternal Skatepark of Mae Nam, construit il ya qq annees maintenant
et jamais acheve... halte oblige pour tout amateur de planche a roulettes, Mary preferant les soins plus apaisants mais non
moins douloureux des masseuses thai.. Les moins:-- les arnaqueurs de la cote ouest qui proposent parfois des prix multiplies
par 10 et qui nous laissent au bord de la route quand on le leur fait remarquer..-- le cliche du blanc sur son scooter en
compagnie de sa thailandaise louee a la journee a un bar a filles de Chaweng Beach..-- une ile qui se perd petit a petit dans la
surexploitation de ses charmes.. A venir: direction les Iles du Nord, Koh Pha Ngan et Koh Tao, plus petites et plus
sauvages...



                                                                Page 1/19
Koh Tao - Thaïlande                                                                                 Maryy
                                                                                                    15-09-2008

Apres Koh Samui, petite escale sur l ile de Koh Pha Ngan a une demi heure de traversee en bateau... Koh Pha Ngan avec
ses criques, ses plages, ses allures de bout du monde et ses tres celebres Full Moon Parties, gigantesques fiestas reunissant
de 8 000 a 30 000 personnes selon les saisons les nuits de pleine lune... Notre habitat d une nuit fut tres sommaire, se
resumant a un plancher sur pilotis face a la mer, un toit, un matelas, une bassine et un semblant de WC... Uniques occupants
des lieux (saison des pluies, donc basse saison), nous avions vraiment l impression d etre seuls au monde...Derniere etape
dans notre traversee des iles, Koh Tao... notre coup de coeur incontestable.. mondialement reputee pour ses coraux
multicolores et sa faune aquatique luxuriante... une ile minuscule au charme incomparable..Sur l ile:-- snorkelling (palmes,
masque et tuba) dans les criques de Ao Thian Ok, veritable aquarium naturel et Thanote Bay, magnifique crique sauvage
accessible apres deux heures de randonnee intense...-- Monkey show: demonstration de "cueillette" de noix de coco... les
singes sont entraines des leur plus jeune age a reconnaitre les fuits murs et a les decrocher...-- prendre le temps de vivre....
tout simplement... certains appeleront cela de la farniente... moi je le nomme "repos bien merite".. :-)Derniere info: outre les
plages de sable blanc bordees de cocotiers, j ai oublie de preciser qu il fait beau, chaud et la mer atteint, voire depasse, les 30
degres... Et dire que la plupart d entre vous travaillent.. quelle injustice!!De vous a moi ;-)Depuis quelques jours, je decele un
comportement bizarre chez notre ami David.. Outre le fait que son aspect physique commence a changer (barbe de plus de
15 jours.. du jamais vu..un peu style Tom Hanks dans Seul au monde..), certains de ses actes commencent fortement a m
imquieter.... est ce des effets indesirables du Lariam?! Toujours est- il que je l ai surpris a converser avec un oiseau en cage,
qu il se fait soit disant attaquer par des betes que je ne voie pas, qu il rivalise avec un singe thai pour le detroner de son skate
et qu il a une facheuse tendance a une consommation quotidienne de Singha Beer... Son etat cliniaue me parait inquietant.. je
vais donc le surveiller de pres et vous ferais un compte rendu tres prochainement..... Quant a moi, je suis devenue une
veritable guerriere des iles, n hesitant pas a decimer par centaines... que dis- je par milliers... des troupes de fourmis rouges,
noires, bleues, violettes venues nous envahir dans notre bungalow...a contre- attaquer un enorme scarabe qui a eu l audace
de me reveiller en pleine nuit en me tombant dessus.. a sympathiser avec un enorme varan dont le domicile se trouve a qq cm
de notre tete dans l ossature de notre bungalow... Suis- je atteinte des memes maux que David??!! Partis depuis a peine 15
jours, je me demande dans quel etat nous allons rentrer... a suivre..A venir: en route pour Bangkok en bus de nuit.... avant de
rejoindre le nord de la Thailande apparemment sous la pluie..
Ayutthaya - Thaïlande                                                                               Maryy and David
                                                                                                    21-09-2008

AYUTTHAYAApres le tuk tuk, le songthaew, le bus, le bateau et la marche, nous voici partis en train... direction Ayutthaya... a
88 km au nord de Bangkok... ancienne capitale du Siam... ou 33 rois se succederent... ou les vestiges des anciens temples
nous offrirent une belle parenthese historique...Le train... experience interessante.. de vieux wagons gris compartimentes en
plusieurs classes... la 3ieme que nous prenons se revele tres rudimentaire mais beaucoup plus couleur locale... une heure
trente de voyage... avec un train qui s arrete sans aucune raison... et qui siffle a tout moment... A noter, la voie ferree traverse
les habitations modestes et autres bidonvilles de la banlieue de Bangkok... ou circulent a meme la voie pietons, motocyclettes
et marchands ambulants... Encore une fois, la gentillesse des thais est etonnante... nous aidant dans nos moindres
deplacements... ou alors, on fait vraiment peine a voir ?! :-)...Deux jours complets a Ayutthaya... un site archeologique tres
vaste et complet... classe patrimoine mondial de l'UNESCO... de nombreux temples parsemes dans la ville historique... que
nous parcourons cette fois a velo.... fini les dorures et les couleurs chatoyantes des temples de Bangkok, place aux vieilles
pierres... Devant la grandeur et la beaute de ces ruines, le temps nous rattrape et l'on se surprend a rever a l'epoque ou les
rois venaient prier a dos d 'elephants... un arret sur image en mode sepia s'impose...Anecdote: lors de la visite du Wat Yai
Chai Mongkol, nous avons croise une classe de collegiens thais en cours d'anglais, dont l'exercice pratique consistait a
questionner les touristes dans la langue de Shakespeare... Seuls sur le site, nous avons donc ete assaillis de questions et de
demandes d'autographes... tels de vraies superstars...En bref, Ayutthaya... un autre de nos coups de coeur.... un endroit a
connaitre.....KAMPHAENG PHETEtape suivante dans notre montee vers Chiang Mai... petite ville ou il fait bon vivre... une
destination ignoree des guides touristiques mais qui merite le detour pour ceux qui ont un peu de temps... Ici,l'attraction, c'etait
nous... uniques touristes.... personne ne parlant anglais... le retour aux gestes et aux mimiques s'imposent... Kamphaeng
Phet, c'est aussi un site archeologique preserve.... mais surtout bien garde.... par d'innombrables serpents et araignees...
Nous voila contraints de suivre rigoureusement les sentiers de brique rouge traversant les temples, de taper du pied et de
controler scrupuleusement chaque recoin pierreux...Un petit clin d'oeil a Thor, canadien et professeur de maths, installe en
Thailande depuis bientot 10 ans et marie a une thaie, avec lequel nous avons passe une agreable soiree devant un buffet bien
garni...A VENIR: Sukhothai... toujours plus vers le Nord... Merci pour tous vos messages d'amitie et d'attention... qui nous
remplissent de joie a chaque connexion..
Chiang Mai - Thaïlande                                                                              David et Maryy
                                                                                                    26-09-2008

SUKHOTHAI 20- 21 septembreAutre moment dans notre migration vers le Nord, la ville de Sukhothai, inscrite egalement au



                                                                Page 2/19
Patrimoine Mondial de l'UNESCO... que nous avons gagne en bus en une heure trente...A notre arrivee a la gare routiere, des
rabbateurs nous attendent (petite mafia locale)... nous proposant des prix exhorbitants pour rejoindre la vieille ville a 12 km de
la.... 200 bahts la course alors que le Guide du Routard annonce une dizaine de bahts seulement... Ne voulant pas negocier
avec ces gens que trop interesses, nous decidons de partir a pied... plein de bonne volonte avec nos sacs a dos de plus de 15
et 18 kg chacun et avec une carte grossiere de la ville.... Au bout d'un quart d'heure, il se met a pleuvoir et nous nous
refugions a l'abri chez un garagiste... qui demande a sa fille de nous conduire ou nous voulons... gratuitement... Encore une
fois, la generosite de certains est appreciee... Un grand merci a ce monsieur dont nous ne connaissons meme pas le
nom...Sukhothai... un autre parc charge d'histoire... Nous louons a nouveau des velos pour pouvoir profiter pleinement de
notre pass donnant acces a tous les temples... dont nous ne nous lassons toujours pas... Nous croisons des bus de touristes
pressant le pas a chaque wat du fait d'un timing tres (trop) serre... tandis que nous profitons sans contrainte de chaque
pierre...En prime en fin de journee, un magnifique coucher de soleil... derniers rayons de lumiere sur un bouddha fige en
position de meditation... le silence des lieux se rajoutant au decor, une atmosphere mystique s'en degage....CHIANG MAI du
22 au 26 septembreEncore 5 h de car pour rallier notre destination finale.... Chiang Mai... un petit Saint Etienne avec ses 160
000 habitants.... et ses remparts, ses inevitables temples, ses places pour skater, ses Gecko's used Books (librairie
d'occasion).... C'est aussi et surtout le point de depart de nombreux treks a la rencontre des ethnies montagnardes... Nous
voivi donc partis pour un trek de 2 jours a travers la jungle thailandaise... en compagnie de Pot, notre guide thai parlant
l'anglais et le karen (tribu qui nous accueille pour une nuit) et d'Yvonn et Peter, deux jeunes allemands de Stuttgart... C'est
l'occasion de decouvrir une autre facette de la Thailande, de nouveaux paysages et de nouvelles activites: -- viree
surprenante a dos d'elephants, ces animaux pouvant parfois emprunter d'inimaginables sentiers escarpes et pentus--
randonnees au milieu des rizieres inondees et des plantations de bananiers-- baignade a chaque cascade-- sejour au sein
d'une tribu karen friant d'estomacs de tarentules et de crickets grilles-- descente de riviere en radeau de bambouUn moment
privilegie et ressourcant propice au calme et a la communion....COTE SANTE:-- quelques ampoules, quelques egratignures....
que nous desinfectons et pansons.. rien de bien grave !!-- quelques piqures de moustiques... qui nous attaquent meme en
plein jour !!-- deux belles chutes de Mary, toute en grace et en finesse au milieu d'un temple et lors de la traversee d'une
riviere...-- un mois de voyage et toujours pas de tourista... on touche du bois...-- traitement anti- palu LARIAM: tjs aucun effet...
esperons seulement qu'il soit bien efficace!!-- debut d'angine/ grippe (?) pour Mary avant et pendant le trekking... fievre et
maux de tete... courageuse vu les temperatures et les longues marches... A VENIR: Nous quittons Chiang Mai en fin d'apres
midi... nouvel objectif, le Laos.... Nous devons redescendre sur Khon Kaen avant de rejoindre le poste frontiere de Nong
Khai... Nous choississons cet itineraire pour eviter le Nord du Laos ou sevit actuellement depuis quelques semaines une
epidemie de grippe aviaire.... Nous preferrons un point de passage plus sur et sans contrainte... meme si le trajet risque d'etre
long, voire tres long...
Vientiane - Laos                                                                                     David et Maryy
                                                                                                     01-10-2008

VIENTIANE du 26 au 29 septembre Nous voici au Laos depuis samedi... apres avoir enchaine plus de 17 heures de bus....
sans encombre ni attente... un passage de la frontiere sans probleme... et l'obtention d'un visa d'une duree de 30 jours...
Direction Vientiane a une vingtaine de kilometres du poste frontalier...Vientiane surprend par son style colonial et sa
quietude... On est loin de la frenesie de Bangkok ou meme de Chiang Mai... Mais quand l'on sait que Bangkok compte 10
millions d'habitants pour 5,6 millions dans tout le Laos, on comprend l'atmosphere presque endormie et les allures de sous-
prefecture de province de Vientiane... Nous decidons d'y sejourner 3 nuits afin de visiter cette capitale a taille humaine...Un
premier constat surprenant: notre perte de reperes... Le Laos n'est pas la Thailande, et si, de notre fenetre francaise, nous
englobons tous ces pays sous l'etiquette "Asie du Sud-Est", le Mekong n'est pas seulement une frontiere geographique, c'est
egalement une frontiere economique, ethnique et culturelle... La langue n'est plus la meme... On roule a nouveau a droite... Le
sourire inamovible du Thai a disparu... Les codes sont differents... et le niveau de vie des laotiens encore plus eloigne du
notre que ne l'etait celui des thailandais... La nostalgie nous submerge... Nous decidons alors de nous immerger dans la
ville... en debutant notre tour par les marches locaux haut en couleurs: le marche du Matin et le marche Khua Din... Si le
premier reste tres traditionnel avec ses boutiques artisanales, ses magasins de vetements, de montres, de disques et autres
pacotilles, le deuxieme peut surprendre par son cote tres pittoresque... Achalande par categories, on traverse le coin viande
que l'on decoupe en plein air au milieu d'une myriade de mouches... puis vient l'emplacement du poisson ou l'on observe des
poissons gluants a tete de serpent qui fretillent dans les bassines, enormes poissons- chat debites au hachoir en direct- live,
anguilles, criquets (?), grenouilles entassees les unes sur les autres et tentant veinement de s'echapper de leur geole en
ferraille... Enfin le rayon fruits et legumes nous redonnent les couleurs que nous avions perdus lors de la traversee des
precedents stands!!!Tournee oblige des principaux temples de la ville:-- le Wat Sisaket ( si t'en as pas, t'en achete...), non plus
serieusement, temple dans le style siamois datant du XIX eme siecle...-- le Wat That Luang, monument religieux le plus
important du Laos car cense contenir un cheveu de Bouddha et les cendres d'une de ses hanches...A noter l'empreinte
francaise presente tout au long de notre visite de la ville au travers:-- le nom des rues, des institutions et administrations
traduit systematiquement en francais...-- le pain, heritage du protectorat francais...-- un curieux arc de triomphe tout en haut
de l'avenue Lang Xang, construit a l'image de celui de Paris et dont la decoration est inspiree de la mythologie laotienne...A
venir: apres Vientiane, la capitale coloniale, en route pour Luang Prabang, ville d'une beaute exceptionnelle au nord du Laos...



                                                                Page 3/19
le trajet le plus eprouvant jusqu'a aujourd'hui... et qui merite a lui seul un paragraphe tout entier... Au Laos, les distances se
calculent en heures de route et non en kilometres, compte tenu de la vetuste du reseau routier... Onze heures de bus pour
parcourir 400 km, cela fait une vitesse moyenne de 37 km/h... ce qui vous laisse imaginer l'etat des routes... routes qui a
certains endroits relevent d'ailleurs plus de pistes defoncees que de voies gouronnees.... les nombreux nids de poule et dos
d'ane nous ejectant violemment de nos sieges sans crier garde... les raides montees et desentes des routes sinueuses de
montagne nous suscitant des "haut le coeur" memorables... sans oublier la pluie detrempant les sols et nous rappelant l'usure
prononcee des pneus de notre bus VIP... Pour securiser le tout, un seul arret "reglementaire" de 20- 30 mn durant cet
interminable voyage... Heureux d'arriver entiers a Luang Prabang ou nous prevoyons de sejourner quelque temps... avant de
rallier le Vietnam...
Kuang Si Waterfall - Laos                                                                          Maryy et David
                                                                                                   07-10-2008

Luang Prabang du 30 septembre au 3 octobreLes guides ne manquent pas de superlatifs a l'egard de Luang Prabang:
"premiere ville par sa beaute", "site exceptionnel", "la plus chargee d'histoire et la plus riche en monuments religieux"... et
nous confirmons!!! C'est une veritable splendeur que nous decouvrons dans un superbe cadre naturel... Situee au milieu de
collines verdoyantes, de monts couverts de foret tropicale et au confluent du fleuve Mekong et de la riviere Nam Kane, le
temps semble s'etre arrete dans cette ville classee entierement au Patrimoine Mondial de l'Humanite par l'UNESCO... Sa
beaute reside entre autre dans sa restauration menee avec soin et gout ainsi que dans la presence du Mekong, fleuve
majestueux et mystique de par la puissance de ses flots couleur "boue"... Pour la premiere fois depuis notre depart, nous
rencontrons la fraicheur, Luang Prabang se trouvant a 600 m d'altitude...Decouvertes:-- ascension du mont Phousi (et ses 328
marches) pour profiter d'une belle vue sur la ville et ses edifices...-- visite des temples de la ville, et notamment le Wat Xieng
Thong-- superbe balade au sommet des chutes d'eau de Kuang Si et baignade dans les piscines naturelles en compagnie
d'Anael (suisse)...-- rituel immuable au lever du soleil, l'aumone des bonzes... A l'aube, dans les brumes matinales, des
dizaines de bonzes, vetus de leur robe safran, pieds nus et en silence, marchent dans les rues de la ville pour mendier leur
repas. Ils recoivent l'aumone de la population sous forme de riz gluant (sticky rice) ou de fruits...-- les marches artisanaux du
soir: a partir de 17h, les femmes des tribus environnantes viennent faire etalage de leur broderie et de leur peinture... produits
regionaux et authentiques... bien loin des contrefacons industrielles rencontrees jusqu'ici...-- une cuisine toujours aussi
divine.... pour David, Mary commencant a saturer du riz et des pates...Apres Luang Prabang, la magnifique.... direction la
Plaine des Jarres et la ville de Phonsavan... que nous gagnons en 8h de bus.... avec de curieux bagages a main au dessus de
nos tetes...Fini les montagnes, escale de deux nuits dans les plaines laotiennes.... territoire marque par la guerre du Vietnam
et par les innombrables raids aeriens americains qui ont enseveli la region sous des millions de tonnes de bombes.... triste
heritage qui perdure aujourd'hui rendant l'exploitation des terres impossible et renvoyant les populations rurales a un bien
triste sort...Phonsavan, c'est aussi le point de depart incontornable pour la visite des celebres sites de la Plaine des Jarres...
Les jarres, recipients de forme cylindrique et de taille variable, datant du Ier siecle avant JC et eparpillees dans les plaines de
la region... Tout le mystere reside dans le fait que celles- ci sont en calcaire, une pierre introuvable a proximite des sites...
C'est egalement l'occasion de belles balades aux alentours avec la seule contrainte de rester sur les chemins rigoureusement
traces par les equipes de deminage du MAG (Mines Advisory Group)... pause pipi en dehors des sentiers battus a
proscrire...Enfin, quelques specialites du coin pour ravir vos papilles: ecureuils, porc epics en ragout, oeufs de fourmis crus ou
cuits, cochons d'inde, peaux de crapauds sechees et autres larves non identifiees a deguster en brochettes... Nous nous
contentons de gouter la boisson locale, le lao kap ke, l'alcool de riz dans lequel on laisse macerer un gecko (lezard) et un
serpent... un brin amer.. Un clin d'oeil a Steeve (from Manchester) et a Peter (from New Zealand et parcourant le monde a
velo) pour notre soiree bien arrosee...A venir: nous quittons un pays touchant et preserve avec des paysages de toute
beaute... pour le Vietnam... a suivre en direct de Hanoi...
La baie d'Halong - Vietnam                                                                         David et Maryyy
                                                                                                   14-10-2008

Notre statut de routard oblige, nous voila partis pour 17 heures de bus (et quel bus!) entre Phonsavan et Hanoi... Nous
quittons la Plaine des Jarres pour traverser les montagnes de la frontiere lao- vietnamienne... A la vue de la brutalite de notre
chauffeur, l'etat desastreux des routes et la vetuste de notre bus (malgre la jeunesse de la ligne Phonsavan-
Hanoi fonctionnant depuis deux ou trois ans seulement), nous comprenons mieux pourquoi les differents guides conseillent
vivement la voie des airs pour rejoindre le Vietnam du Laos... Mais tout s est tres bien passe... meme le passage au poste
douanier dans la jungle tropicale... Deux seuls touristes a passer la douane... et un agent zele qui visite scrupuleusement
chaque recoin de nos trois premiers sacs, ouvrant absolument toutes nos poches, testant nos Ipod et appareils photos,
reluquant nos euros caches de part et d'autre et se questionnant sur la finalite de nos innombrables plaquettes de
medicaments et pansements. Ca prend un certain temps... Ca depend du vent!!? Arborant un large sourire et fier d'apporter le
quatrieme sac... mon sac... de 20 kg... au douanier.... je fais chou blanc... ce dernier decidant de passer au "client" suivant.
Dommage car il aurait ete marrant de le voir deplier mes Pull In colores et tester mes roulements a billes de rechange de mon
skateboard...Hanoi... le retour a la civilisation telle que nous la connaissons... deuxieme ville du pays avec ses 3.5 millions
d'habitants et ancienne capitale de feu Republique Democratique du Vietnam... Nous voici donc noyes dans une mer de



                                                               Page 4/19
motocyclettes, scooters, velos, cyclo-pousses et autres deux roues... La loi de la jungle regne sur les routes vietnamiennes...
aucun respect des feux tricolores, ni meme du sens de circulation, un usage immodere du klaxon... Ici, c'est le vehicule le plus
imposant qui a la priorite... Devant l'agressivite de certains bus ou camions, les petites roues semblent repondre par
l'indifference... En effet, il n'est pas rare de voir une moto, ou toute une famille a pris place (sans casque evidemment!)
refusant de changer de file pour laisser passer un enorme bus filant a toute allure et klaxonnant a tout rompre... Face a cette
circulation chaotique, nous choississons de nous deplacer a pied dans Hanoi... mais la aussi, c'est toute une histoire!!! Nous
avons definitivement laisse le Laos derriere nous... les routes ne sont plus des aires de jeux pour enfants... on ne trouve plus
de chiens endormis ni de vaches ruminant au milieu de la chaussee... l'influence thailandaise omnipresente chez son petit
voisin laotien a completement disparu... nous voila dans le giron chinois: chapeaux coniques, dragons, architecture et
heritages communistes temoignent de l'interet ancestral porte par l'Empire du Milieu a cette region... Nous sommes egalement
frappes de retrouver de nombreuses "tetes blanches", le 3ieme age n'existant pas au Laos... avec une esperance de vie de 54
ans seulement...Thua anh a Linh, le Che et tous leurs potes skateurs pour cette soiree de skate memorable... Merci pour votre
gentillesse et votre accueil... Pour tout skateur traversant Hanoi, le Lenine Monument est un passage oblige: rendez vous ici,
chaque soir, a partir de 19h30... les footeux liberant la place, on se retrouve au milieu d'une horde de skateurs de tout age et
de tout niveau... jusqu au bout de la nuit... Une etape incontournable au Vietnam... la tres celebre Baie d'Halong dans le golfe
du Tonkin... C'est a bord d'une jonque traditionnelle en bois que nous parcourons le plus somptueux site maritime du pays...
une traversee en deux jours et une nuit... une parenthese version Indochine... et la chance de se perdre au milieu de pitons
rocheux, de montagnes englouties, d'antres et de cavernes, et de mers interieures... Un paysage de toute beaute avec ses
ilots calcaires semblants flotter a la surface de l'eau... Belle occasion pour "kayaquer", nager et plonger dans ces eaux calmes
et silencieuses que troublent de temps a autre le moteur d'un bateau de peche ou le cri d'un oiseau de mer...Une partie de
campagne... a Hoa Lu a deux heures de route d'Hanoi... propice a une balade en velo... pour decouvrir l'arriere pays ... ses
buffles et ses rizieres... ses temples et ses rivieres... A venir: nous commencons notre descente vers le Sud.... arret prevu a
Hue et a Hoi An.... avant de rejoindre Saigon... et l'orphelinat des Amis des Enfants de la Rue...
Hoi An - Vietnam                                                                                       Maryyy
                                                                                                       18-10-2008

15 octobre 2008... une journee un peu speciale... dans une ville tres speciale... au milieu d'une aventure quelque peu extra-
ordinaire... une parenthese de 24 heures ou reve et realite ne font plus qu'un!!Ca y est, je franchis le cap de la trentaine... un
changement de decennie qui, en temps voulu, amenera certainement son flot de questions existencielles... mais pour l'heure,
place au voyage... symbole de ce tournant!! Un periple hors du commun... s'ecrivant jour apres jour.. une vie de boheme qui
s'installe... sans contrainte ni pression... sans reveil ni patron... sans crise financiere ni recession... et un ciel toujours bleu
!!Pour situer un peu plus cette journee un peu speciale... laissez moi tout d'abord planter le decor... Hoi An, a 788 km au sud
de Hanoi et proche de la DMZ (17eme parallele pour les ferus d'histoire).... ville entierement classee au patrimoine mondial de
l'UNESCO... un veritable musee vivant avec pas moins de 844 sites d'interet historique (ponts, puits, pagodes, maisons
particulieres)... incontestablement la plus belle ville du Vietnam... reputee pour son artisanat de qualite, ses nombreuses
boutiques de vetements et ses galeries d'art... une ville ou il fait bon flaner dans les ruelles .... qui, le soir venu, s'illuminent de
milliers de lanternes aux couleurs chatoyantes... une ville ou le temps semble s'etre arrete... une ville paisiblement endormie..
comme ses chauffeurs de cyclo- pousse a l'ombre des arbres... Pour l'occasion, David me fait la surprise de reserver une
chambre dans la vieille ville, a l'hotel Ving Hung, maison traditionnelle chinoise... Doux euphemisme car il s'agit en fait de la
suite de l'hotel... Apres un mois et demi de voyagee et sejournant quotidiennement dans des guesthouses bon marche, cette
maison de caractere est un veritable enchantement... et c'est avec plaisir que nous redecouvrons le confort.. et quel confort
(!!): TV, mini- bar, internet, baignoire, seche- cheveu (!)... mais la veritable beaute de l'endroit reside dans la dimension
intemporelle qu'elle procure au voyageur, le propulsant pour quelque temps au siecle dernier..Imaginez- vous quelques
secondes vous reveiller dans un splendide lit a baldaquin... au milieu d'une chambre tout en bois et baignee par quelques
rayons de soleil traversant les volets d'un autre age... creant une atmosphere feutree et feerique.... et decouvrir les femmes de
chambre s'empressant de dresser le petit dejeuner dans le coin salon et posant la piece ultime en bout de table... le gateau
d'anniversaire.. un gateau a la creme 100 % anglo- saxon avec sa chantilly debordante, ses 3 bonhommes de neige en creme
glacee et ses 3 bougies... un reveil fort en emotion ... rajoutez a cela vos nombreux mails et une videoo touchante... et des
larmes qui ne cessent de couler... En bref, un debut de journee dans le monde d'Alice au Pays des Merveilles... La journee
continue version Pretty Woman, David m'emmenant chez un artisan tailleur... une premiere pour moi... Me voici donc en train
d'essayer differents modeles de robes, hesitant entre plusieurs tissus, ne sachant quelle forme donner a ces futures "pieces
uniques" et rectifiant de temps a autre les esquisses de la couturiere... Au final, deux beaux ensembles sur mesure: un ao dai
blanc et marron, vetement traditionnel vietnamien composee d'une tunique et d'un pantalon en soie.... et une robe d'inspiration
chinoise.. Quel bonheur d'essayer quelques heures plus tard ces deux tenues... qui s'ajustent comme par magie a ma
silhouette!!Douze coups de minuit!!! Cendrillon, il est l'heure de rentrer... et d'echanger ta belle robe en soie contre tes
"haillons sportwear Quechua" ... un dur retour a la realite avec pres de 23h de bus qui nous attendent pour rejoindre Ho Chi
Minh ville... une journee et une nuit entieres en car... cloturant definitivement cette parenthese feerique.... mais c'est pour
laisser place a une autre aventure... certainement plus realiste... a suivre...Un grand merci pour tous vos messages (mails,
sms..)... qui m'ont profondement touchee... et une pensee toute particuliere pour ma tante Joelle nee le meme jour que moi...



                                                                  Page 5/19
mais avec quelques annees d'ecart !! Je n'ai malheureusement pas acces a ma messagerie vocale, je n'ai par consequent
pas pu ecouter les differents messages laisses.... dommage!!! Un clin d'oeil a mes amis jarsaires... pour une videoo digne
d'une grande prod... Voici le lien: http://blog.idoo.com/watadonfQuelques lignes sur Hue... etape sur la route de Hoi An... sans
doute une ville pleine de charme et de caractere... s'il n'est que nous l'avons decouverte sous des trombes d'eau... et par
consequent une visite partielle et reduite... Moments cles: la visite de la Cite Interdite dans la citadelle et un beau "craquage"
de David... a decouvrir en photos... et qui va certainement en faire sourire plus d'un !!!A special message to Nhung Lu from
Hoi An, the first person we met via Couchsurfing... We met her in old Hoi An and had a great time with her. We first catched up
for a drink, and the following day we were invited to her house for a friendly "English lesson" with her students. Hope to see
you!!!
Ho Chi Minh - Vietnam                                                                                   Maryy et David
                                                                                                        23-10-2008

Ho Chi Minh Ville pour les uns, Saigon pour les autres... une veritable metropole bouillante avec ses 8,2 millions d'habitants...
une ville ou tout est excessif: le bruit, la pollution, les deux roues, la circulation, la chaleur, l'humidite et..... la pauvrete!!! Nous
consacrons les deux premiers jours a la visite de l'association " Les Amis des Enfants de la Rue", rencontrons la responsable
Soeur Marie Le Ti Thao, les professeurs et les travailleurs sociaux. Ensemble, nous determinons un emploi du temps pour les
trois semaines a venir... chacun etant employe selon son domaine de competences... l'enseignement pour Maryy.... et la
platrerie- peinture pour David (!)... Mary se voit attribuer le poste de professeur d'anglais au primaire les matins. Elle qui
pensait simplement assister l'enseignant, la voila en charge d'une classe de quarante petits vietnamiens ages de 7 a 9 ans
dans le centre de Binh Trieu. Quelques lignes sur le fonctionnement des centres. L'association regroupe actuellement 1 259
enfants repartis sur 8 centres, chacun dans un arrondissement different. Elle met en place des programmes educatifs pour
ces enfants qui, par manque de ressources, de papiers d'etat civil ou de niveau scolaire, n'ont pas acces au programme
regulier de l'ecole publique. Ces classes offrent un enseignement (de la maternelle jusqu'au niveau 5 =CM2) adapte aux
enfants de 5 a 16 ans. Le centre de Binh Trieu accueille pas moins de 350 enfants defavorises. Les moyens sur place ne
permettant pas une scolarisation complete, les eleves sont partages en deux groupes: l'un suit les cours du matin (7h30-
10h30) et l'autre ceux de l'apres- midi (13h30- 16h30), ce du lundi au vendredi. Le centre de Binh Trieu est le seul a proposer
une section refuge- internat pour une trentaine d'enfants en detresse ou en situation familiale difficile. Ils y recoivent gite,
couvert et enseignement jusqu'a ce qu'ils reintegrent leur famille ou puissent se prendre en charge. Le centre fait egalement
office de garderie pour les enfants pauvres du quartier dont les parents n'ont pas les moyens de s'occuper d'eux pendant la
journee. Une classe de formation professionnelle en couture et broderie siege au centre. Une dizaine d'eleves (14 a 26 ans)
suivent ces cours pour en faire plus tard leur metier, ou du moins une source de revenu supplementaire.Les apres- midi, Mary
enseigne le francais et l'anglais dans une classe speciale d'enfants de la rue Tu Xuong... composee d'une dizaine
d'adolescents. Il n'est pas rare, malheureusement, que certains eleves ne viennent pas ou partent en plein milieu du cours
pour aller travailler (vendeur de billets de tombola dans la rue, cireur de chaussures..).David de son cote echange son
costume Manpower contre un bleu de travail vietnamien et se lance dans le batiment.... A suivre prochainement... Notre vie a
HCMV: Amateurs d'aventure culinaire, sachez qu'a Ho Chi Minh, tout se cuisine!!! En effet, il n'est pas rare de trouver au
menu des plats inattendus... qui, loin d'etre exotiques, nous ont plutot fait blemir... Hesiteriez- vous longtemps entre une soupe
de cervelle de porc, des intestins de porc frits et un penis de poulet saignant au beurre??? Si les restaurants sont suprenants,
les gargotes de rue ne le sont pas moins... avec une multitude de pate multicolore, de "salami" local et de charcuterie en tout
genre... Les "restaurateurs" ne parlant pas anglais, nous pointons du doigt les differents aliments que nous souhaitons, tentant
en vain de reconnaitre dans ces plats quelque chose de connu, ne sachant pas au final de quoi sont constitues nos
sandwiches au pain francais... et oubliant le temps du repas que le chien est une specialite du coin !! Egalement a la carte
serpent, tortue, singe et chauve- souris, entre autres bizarreries !!
Ho Chi Minh City - Vietnam                                                                              David et Maryy
                                                                                                        28-10-2008

Nos journees dans l'Assoc... Banlieue D'Ho Chi Minh Ville... arrondissement de Thu Duc... a 3/4 h de bus du centre ville... le
centre Binh Tho... construit en 2002 par un groupe de benevoles... une ecole de six classes du CP au CM2 qui accueille les
enfants en grande difficulte sociale... Ce sont les soeurs de la Communaute qui assurent les cours ainsi que des volontaires
pour l'apprentissage des langues (anglais, japonais) et de musique... La classe a lieu la matin de 7h30 a 10h30, les options de
10h30 a 12h00.... L'entretien des locaux est egalement assuree par les volontaires... en l'occurence David, Dan (Singapour)
et Lao (Vietnam)... Leur mission consiste a rehabiliter le mur de la cour... decrepi par six moussons successives... 60 m sur 2
m 30... a decaper au couteau de platrier et a la brosse metallique (s'il vous plait!!)... a enduire puis a peindre... Simple but
quite hard: 35 degres, chapeau, masque en tissu (le fameux masque en tissu epais que les vietnamiens portent pour se
proteger de la pollution et du soleil brulant)... heureusement le droit du travail etant ce qu'il est, a savoir inexistant, le bleu est
remplace par un short et un tee- shirt maison, les chaussures de securite par les tongues... Les apres- midi, Vy et Thuy Ngu,
deux adorables soeurs qui enseignent le matin et se transforment l'apres- midi venu en ouvrieres du batiment, viennent en
renfort... Pleines de joie de vivre, riant et chantonnant a tue- tete, elles font montre d'un devouement exemplaire... Les
journees sont donc rythmees par les rires des enfants et le bruit de la spatule frottant sechement l'interminable mur afin



                                                                  Page 6/19
d'eliminer les anciennes couches de peinture... Le dejeuner ponctue ce labeur... et l'on peut alors se laisser a apprecier,
chaque jour, de nouveaux mets, de nouvelles saveurs, des fruits et mixtures etranges que les touristes fuient
traditionnellement... tellement leur forme, leur couleur ou leur preparation nous sont trop peu communes... bref... un
regal... car derriere l'inconnu se cache l'une des plus remarquables cuisine d'Asie...Maryy, de son cote, continue a enseigner
l'anglais et le francais a des classes d'enfants et d'adolescents... Elle emmene quelques eleves de sa classe d'anglais niveau
intermediaire au cinema voir un film en VO... une premiere pour ces jeunes qui n'ont jamais mis les pieds dans une salle
obscure... un moment fort et des sourires qui en disent long... Au fil des jours, un lien se cree avec certains d'entre eux...
rendant cette experience tres riche sur un plan personnel...Notre vie a HCM:Voyager en Asie du Sud- Est suppose de
reprendre, pour un temps, notre blouse d'ecolier et de revoir l'Histoire de ces pays... afin de mieux comprendre le quotidien et
la culture des personnes que nous rencontrons... Bien qu'il vive a l'heure du "Doi Moi" (heure du renouveau), le Vietnam est
un pays particulierement meurtri par les deux guerres qu'il a successivement connues: -- tout d'abord, la Guerre d'Indochine
(1946- 1954): Ancien protectorat francais, reuni sous le nom de Cochinchine avec ses voisins le Laos et le Cambodge, le
Vietnam n'obtient son independance qu'apres huit annees de guerre. La France, battue militairement a Dien Bien Phu, se
retire apres 70 ans de domination.-- puis la Guerre du Vietnam (1954- 1975) ou la "sale guerre", la premiere que les
Americains ont perdue... Sur fond de Guerre Froide (conflit Est/Ouest ou chacune des puissances cherche a etendre son
influence) et pour lutter contre le communisme, les Etats Unis s'engagent dans une guerre de plus de 20 ans... guerre que le
Vietnam finit par emporter par son travail de sape, de guerrillas, d'embuscades et d'affrontement indirects...Pourquoi ce rappel
historique? Parce qu'aujourd'hui encore, nous constatons les marques de cette guerre au travers des personnes et des lieux
que nous visitons... A l'est du Laos, nous avions evoque la presence de millions de bombes enfouies, rendant l'agriculture et
l'exploitation des terres irrealisables... C'est en voulant detruire la mysterieuse piste Ho Chi Minh ( reseau de pistes et de
petites routes reliant le nord au sud du Vietnam a travers jungles et montagnes, et dont certains rameaux passent par le Laos
et le Cambodge) que les Americains larguerent pres de 13 millions de tonnes de bombes sur le sol vietnamiem.... soit
plus que sur toute l'Europe et l'Asie au cours de la Seconde Guerre Mondiale... Entre 1962 et 1971, plus de 70 millions de
litres d'un defoliant appele Agent orange sont deverses detruisant la vegetation, l'agriculture et l'elevage dans de nombreuses
regions... Ce poison violent contamine toujours le sol, provoquant des cancers, des maladies et la naissance d'enfants
infirmes... A suivre...
Ho Chi Minh - Vietnam                                                                             Maryy et David
                                                                                                  01-11-2008

Nos journees dans l’Assoc Deja plus de deux semaines que nous sommes a Ho Chi Minh Ville… un quotidien qui
s’installe… avec des reperes differents…. un emploi du temps bien charge et des rencontres
inattendues…Nos journees commencent avec les transports en commun… ½ h de bus pour Maryy, ¾ h pour
David… avec des locaux qui n’en reviennent pas de voir des occidentaux heler le bus et se frayer un passage au
milieu d’une maree de deux roues pour litteralement sauter dedans… Pour info, les bus ici ne s’arretent
pas… ils ralentissent… nous laissant juste le temps de sauter dedans ou dehors… une vraie gymnastique
matinale!! Une fois assis, les vietnamiens nous devisagent… tels des extra terrestres... certains osent nous
approcher… mettant a profit ce court voyage pour tester leur anglais… Une fois arrives a l’ecole, le meme
rituel chaque jour… pour chacun de nous… bien qu’etant dans des centres differents… A peine le
portail franchi, des dizaines d’enfants se precipitent pour nous encercler, nous toucher… un accueil rempli de
chaleur… qui nous rappele pourquoi nous sommes la quotidiennement… des rires, des gestes
d’affection… un petit a d’ailleurs pris l’habitude de se jeter dans les bras de Mary, profitant le temps
de quelques secondes d’un calin inopine… En rentrant en classe, ce sont quarante petites tetes brunes qui se
levent et hurlent “Good morning teacher”... suivi parfois d’un chant en vietnamien…. Le soir
arrive… Nous avons le plaisir de nous retrouver et d’echanger sur nos journees… qui, bien que totalement
differentes, nous procurent les memes sentiments… Beaucoup de questionnements pendant cette partie du voyage, pas
mal de doutes… Comment se positionner face a tant de misere? Pas evident… Bien que la pauvrete existe aussi
en France, elle revet ici une autre dimension… peut etre parce que nous la voyons de tres pres, que nous la touchons du
bout des doigts et que nous la respirons chaque jour… Il est difficile d’integrer tout cela… une chose est
pourtant claire dans nos esprits… la chance que nous avons d’etre nes a la bonne epoque et au bon
endroit….     Nous profitons de ces derniers jours pour mettre a profit l’argent recolte autour de nous avant de
partir… 500 euros… une belle somme… Apres maints echanges avec la responsable des AER, Soeur Marie
Le Ti Thao, et les directrices des centres, nous convenons des priorites et des domaines ou nous pouvons intervenir…
actions que nous expliquerons plus en detail dans le prochain recit… En tout cas, ce sont des yeux qui petillent et des
remerciements qui n’en finissent pas… des remerciements qui vous sont directement adresses pour vos
dons…. Notre vie a HCMVLe week end venu, nous faisons une escapade deux jours dans le Delta du Mekong… a
la rencontre de cette etonnante region faite de terre et d’eau… ou la vie s’ecoule au rythme du travail des
champs et du va- et- vient incessant des paysans, a pied, a velo, a dos de buffles et surtout… en bateau…
C’est en barque que nous sillonnons cet immense “verger” de rizieres et de plantations fruitieres…
saississant au passage des scenes de vie quotidienne au bord de l’eau… des enfants qui jouent dans



                                                              Page 7/19
l’eau… la lessive a la main…. l’heure du bain (et oui, dans le Mekong!!)… la peche
traditionnelle… Etonnant spectacle egalement que le marche flottant de Cai Rang… le plus grand du Delta…
ou, des le lever du soleil, d’innombrables barques se pressent pour acheter ou vendre bananes, riz, mangues,
pommes de terre,… A venir: week end bien charge… avec Halloween party samedi soir avec les enfants du centre
Tu Xuong… derniers achats avec les directrices… visite de la communaute religieuse des soeurs travaillant avec
nous... et preparation de notre depart au Cambodge prevu pour mercredi prochain…
Ho Chi Minh - Vietnam                                                                                Maryy et David
                                                                                                     06-11-2008

Derniers jours dans l'Association... derniers instants partages avec les enfants et les travailleurs sociaux... un petit bout de
chemin passe en leur compagnie sur cette grande route qu'est la Vie... des sourires, des regards, des larmes.... la fin d'une
aventure humaine... et des souvenirs plein la tete... pour longtemps!!Notre travail, meme s'il reste modeste, aura permis de
repondre en partie a certains de leurs besoins actuels... grace a vous et aux 500 euros recoltes... ci dessous le detail de nos
actions: -- Achat de materiel scolaire et de supports pedagogiques pour les classes d'anglais et de francais:* constitution
d'une mini bibliotheque en anglais: romans, contes, magazines, mini dictionnaires... de tous niveaux (500 000 VND)* apres
avoir travaille sur la notion de couleur, chaque eleve de Binh Trieu s'est vu remettre une palette de crayons de couleur (action
qui peut sembler modeste mais qui sur place represente beaucoup) (216 00 VND)-- Sorties culturelles:* sortie cinema avec
seance en VO (100 000 VND)*spectacle traditionnel de marionnettes sur l'eau au Dragon Puppet Show Theater (845 000
VND)-- Rehabilitation d'une cour au centre de Binh Tho et achat de peinture (2 155 000 VND)-- Amelioration des conditions de
vie a l'internat du centre Binh Trieu avec l'achat de 30 nattes (1 200 000 VND), de 30 couvertures et de 15 moustiquaires ( 1
695 000 VND) -- Participation au buffet de la Fete d'Halloween au centre Tu Xuong (110 000 VND)-- Frais de scolarite et
depenses de la vie quotienne pour les mois a venir dans le centre de Binh Trieu (2 150 000 VND)Achats auquels s'ajoutent
quelques frais annexes: transport, frais de retraits banquaires...Ce sont de petites initiatives... comme celle ci ... qui permettent
d'entretenir une chaine de benevoles... chaine qui ne s'arrete jamais si on en prend soin... et qui ameliore de maniere
substantielle le quotidien des enfants... des benevoles avant nous... des benvoles apres nous... chacun apportant son petit
grain de sable a sa facon...Une pensee particuliere a deux autres associations que nous avons cotoye sur place a HCMV
: Poussieres de Vie http://www.poussieresdevie.org et AVE (Aide au VIetnam et a l'Enfance) http://www.ave-asso.org ... des
benevoles impliques pour des actions concretes... Nous vous laissons l'adresse du centre des AER... certains de vous nous
l'ayant reclamee: FFSC- Le Thi Thao- 140/4 Vo Thi Sau- P 8, Q 3- Tp Ho Chi Minh- VIETNAMA VENIR: nous reprenons nos
sacs a dos et notre bohomme de chemin... direction le Cambodge... et pour commencer sa capitale... Phnom Penh...
Kampot - Cambodge                                                                                    David et Maryy
                                                                                                     15-11-2008

Phnom Penh du 5 au 9 novembreNous voila de nouveau lances sur les routes… après trois semaines d un sejour
inoubliable a Ho Chi Minh… Prochaine destination: le Cambodge, 4eme et dernier pays de notre boucle sud- est
asiatique… qui s achevera dans une vingtaine de jours a Bangkok… la ou elle a debute le 1er septembre
dernier… 5h de bus pour rallier la capitale Phnom Penh, ville de 1,2 millions d habitants qui n est pas sans rappeler
Vientiane en plus vietnamisee… Capitale endormie avec de nombreux batiments coloniaux decrepis (vestiges du
protectorat francais), de larges avenues et rues qui, d ailleurs, specificite de la ville, ne sont pas nommees mais
numerotees… Dans cette atmosphere suranee se construisent petit a petit des immeubles de plus en plus hauts et un
peu partout… comme pour conjurer un passe proche douloureux et pour ecrire le Cambodge d aujourd’hui…
loin des annees 70… les annees les plus noires que le pays ait connues… la guerre civile de 1970 a 1975…
suivie de l abomination Khmer Rouge de 1975 a 1979… Cette deuxieme periode laissera des traces indelibiles… 2
millions de morts sur les 7 millions d habitants cambodgiens de l epoque… des familles brisees et deportees dans les
campagnes pour travailler de force dans les rizieres… des intellectuels, des medecins, des tetes pensantes torturees et
decapitees… un genocide qui proportionnellement aura ete plus important que celui des Nazis…
“’Vaut mieux tuer un innocent que laisser vivre un criminel’’… Temoignagnes edifiants des
Khmers Rouges: les nombreux charniers autour de Phnom Penh… dont le camp d extermination de Choeung Ek.. rendu
célèbre par le film La Dechirure et le S 21: le lycee Tuol Sleng construit par les francais et transforme en la plus terrifiante des
prisons du Cambodge des Khmers Rouges… pres de 15 000 personnes y passent, subissant les pires tortures avant d
etre exterminees… et toujours cette meme question durant toute la visite “’ Comment des hommes ont pu
arriver a un tel degre de bestialite… de barbarie organisee… Comment?’’ Sihanoukville du 10 au 13
novembre… une pause farniente et un bol d air marin sur le littoral apres plusieurs semaines citadines… Jeudi 13
novembre… un grand ciel bleu… un soleil genereux… un reveil matinal avec le chant du coq… un jour de
plus dans notre periple autour du monde… une petite ville Kampot au charme indeniable et reputee pour ses couchers
de soleil d un orange dramatique et pour ses vestiges coloniaux… une journee on ne peut plus banale… si ce n est
qu aujourd’hui il pleut dans nos coeurs… nous venons tout juste d apprendre le deces du papy de David…
une nouvelle brutale et douloureuse… si loin de tous… une realite que notre esprit a du mal a integrer… un
etre cher qui nous quitte soudainement… et qui ne sera pas present a notre retour… Papy, ces quelques lignes



                                                                Page 8/19
sont pour toi… ce n est pas grand chose mais juste pour te dire que ta gentillesse, ton calme et tes bretelles vont me
manquer… nos petits secrets aussi… C est toujours une part de nous qui s envole quand un papy ou une mamy
nous quitte… des gestes, des regards, des paroles, une complicite… Ton petit frère t embrasse… Notre seule
consolation aujourd hui est de te savoir aux cotes de Mamy, partie quelques mois avant notre depart. Une pensee a ma
maman qui, malgre l epreuve, nous donne la force et nous encourage a poursuivre notre periple…
Les temples d Angkor - Cambodge                                                                      Maryy et David
                                                                                                     21-11-2008

Dernier arret dans notre aventure asiatique... Siem Reap et les majestueux temples d'Angkor... incontestablement le monstre
architectural de notre sejour... Comment decrire et quels adjectifs/ superlatifs employer pour rester fidele a ces quelques 400
km2 de chef d'oeuvre, ces temples- montagnes qui illuminent le patrimoine mondial de l'Humanite???Beaucoup d'emotion et
de magie en decouvrant ces lieux mythiques... 287 temples au total... on ne les a pas tous visites (impossible!)... voici les
incontournables.. Qui n'a jamais reve de :-- ressentir les premiers frissons a la vue d' Angkor Wat... le plus grand, le plus
connu et le plus majestueux des temples khmers... dont les tours sont l'embleme meme du Cambodge... temple- montagne
entierement dedie a Vishnou, dieu supreme de l'hindouiseme... tres prise au crepuscule quand les derniers rayons du soleil
donnent a ses vieilles pierres une teinte doree...-- se perdre dans un dedale de tetes geantes en pierres au Bayon a Angkor
Thom et s'emerveiller devant ces gigantesques visages de gres qui regardent aux quatre coins de l'empire khmer...-- se
prendre pour Indiana Jones dans le tres enigmatique Ta Phrom entierement livre a la jungle... dont les fromagers, seuls
maitres des lieux, en soulignent toute la puissance... et l'on ressent le temps de la visite toute l'emotion et l'excitation qu'ont
pu eprouver par les premiers explorateurs....Parcourir ces vieilles pierres de l'aube jusqu'au coucher du soleil se revele
epuisant.... mais quel bonheur pour les yeux !! Devant tant de grandeur et de beaute, on en veut Angkor et toujours plus...Un
clin d'oeil a Bun Long, dit "Boulon"', notre chauffeur de tuk tuk qui nous accompagne pendant ces journees de decouverte... et
a son professionnalisme et son calme sans faille qui lui permettent de poursuivre son metier.. malgre la corruption
omnipresente de certains policiers et de leurs arrets inopines afin de soutirer de l'argent.... une bien triste realite...A venir:
retour a Bangkok dans les jours a venir.... ou nous decollerons mercredi pour notre prochaine destination : l'Australie...
Bangkok - Thaïlande                                                                                  Maryy and David
                                                                                                     29-11-2008

C'est de Bangkok que nous ecrivons ces quelques lignes... Notre vol, initialemment prevu pour Sydney mercredi dernier, a ete
annule ... Comme bon nombre d'entre vous le savent certainement, les choses sont un peu diffciles ici... L'aeroport
international de Suvarnabhumi est ferme... plus exactement occupe par des milliers de manifestants anti- gouvernementaux
de l'Alliance du Peuple pour La Democratie (PAD)... prets a "lutter jusqu' a la mort" pour voir partir le chef du gouvernement
Somchai Wongsawat... Nous sommes donc coinces dans la capitale... Khao San Road devenant notre demeure temporaire...
Bref, dans ce climat quelque peu tendu, nous avons dans un premier temps attendu "sagement" que les choses s'ameliorent...
notre compagnie aerienne Emirates nous ayant reprogramme un vol pour samedi soir (ce soir)... Le premier ministre refusant
de demissionner, l' armee peu encline a deloger les militants par la force, la tension augmentant et Emirates nous proposant
un nouveau vol pour jeudi prochain seulement, nous choississons d'opter pour le plan B... rejoindre Singapour par voie
terrestre (c'est a dire en bus) via le sud de la Thailande et la Malaisie et decoller pour Melbourne lundi en debut d'apres midi...
A venir: 36 heures de bus... puis 9 h de vol... pour arriver a Melbourne mardi matin... prochain recit au milieu des kangourous
(on l'espere!!)...
Geelong - Australie                                                                                  Maryy and David
                                                                                                     06-12-2008

Bangkok, samedi 29 novembre...6.00 pm... Depart de Khao san Road... Le bus est evidemment plein de touristes... cherchant
comme nous a fuir le pays par voie terrestre... La premiere nuit se passe plutot bien.... bus tres confortable avec sieges
inclinables (un vrai luxe!).... ambiance detendue et joviale... Apres 1 h de trajet, Bangkok est bien derriere nous.... au revoir
l'Asie du sud- est... Dimanche 30 novembre6.00 am.... Premier arret a Surat Thani, ville thai a 644 km de Bangkok... le temps
de prendre un petit dej et on nous transfere en tuk tuk a ... un autre point de transfert !!! On commence a trouver ca plutot
louche, les differents interlocuteurs (pour ceux qui veulent bien nous parler!) nous expliquant que depuis quelques jours, le
nombre de touristes cherchant a rejoindre la Malaysie, a ete multiplie par 5, qu'ils sont debordes et qu'ils ne savent pas quand
on arrivera a Kuala Lumpur... alors Singapour, n'en parlons pas !!! Notre sourire disparait, la tension commence a monter et la
fatigue se fait ressentir... Puis vers 9.00 am, un minivan se decide enfin a partir.... mais seulement apres avoir sillone toutes
les rues de la ville pour completer le vehicule (2 places)... La tension monte, le ton aussi et pour couronner le tout, un touriste
tcheque d'une cinquantaine d'annees ne cesse de repeter derriere ses larges lunettes " It's better to move on than to be stuck
in Bangkok, isn't it?!"... Genial, on sera bien avance si on reste coince a la frontiere.... et que notre avion s'envole sans nous...
Notre "aimable" chauffeur nous depose dans une nouvelle agence de voyage a Hat Yai vers 3.00 pm... ville frontaliere... ou
attendent deja un bon nombre de touristes en fuite... Nous devons donc encore patienter.... Les femmes de l'agence sont
survoltees.... refusant toute conversation avec nous... tres froides voire desagreables (une premiere en Thailande!)... Maryy
perd son sang froid lorsque l'une d'entre elles refuse de lui preter un telephone pour appeler Emirates, notre compagnie



                                                                Page 9/19
aerienne, afin de decaler notre vol, alors que 4 telephones tronent ostensiblement sur sn bureau...!!! Nos dernieres heures en
Thailande sont a l'oppose de notre sejour, a savoir tres tendues.... et l'on quitte ce merveilleux pays sur une note quelque peu
amere... Apres 3h d'attente interminable, un minivan arrive and "we keep moving on"... passage aux postes d'immigration
avec files d'attente sans fin... A 7.00 pm, nous sommes enfin en terre malaysienne... le voyage continue dans une atmosphere
pesante.... certains ayant deja loupe leur avion... Nous sommes resignes et tres fatigues.... Singapour se fait encore tres loin
et l'on avance a pas de fourmis, multipliant les arrets inopines , un embouteillage sur l'autoroute nous ralentissant
considerablement... mais pour un temps seulement, car le chauffeur, tres presse, decide que la bande d'arret d'urgence sera
la 3eme voie...9.30 pm.... Arrivee a Butterworth ou un brin d'espoir renait... un bus direct (!) part pour Singapour sous peu... Le
chauffeur, avec une moustache a la mode 3eme reich, nous aboie litteralement dessus... quel accueil !!! Pretextant une
augmentation du prix du petrole, il reclame un surplus exorbitant (30 % du prix du billet!)... Las et pris a la gorge, nous
acceptons finalement de payer... mais avions- nous vraiment le choix??! Nouvelle nuit dans un bus...Lundi 1er decembre8.00
am Arrivee a Johor Bahru... ville frontaliere entre la Malaysie et Singapour... Ca y est, nous y sommes enfin !!! Une fois la
frontiere passee, nous nous engouffrons dans un taxi... direction l'aeroport... Une fois sur place, nous nous envolons pour
6h30 de vol pour Melbourne... ou nous arrivons a deux heures du matin heure locale... Un dernier bus (Skybus) nous emmene
jusqu'en centre ville ou nous nous arretons dans le premier backpackers venu... Apres plus de 60h de trajet et des milliers de
km parcourus, nous nous affalons sur nos lits superposes et nous endormons !!!Barwon Heads... 2 000 habitants... minuscule
bourgade perdue au sud- ouest de Melbourne.... a 1h de train et 1/2h de bus... C'est la que nous trouvons notre premier hote
pour nos debuts en tant que WWOOFers... Notre mission, si nous l'acceptons: 5h de travail quotidien (8 am- 1 pm)contre logis
et couvert... Au programme : divers travaux de jardinage (preparation du compost, desherbage bio - c'est- a - dire a la main-,
entretien des plantations,...) et de maintenance generale (reparation de la terrasse en bois, preparation et peinture d'une dalle
en beton, travaux menagers,...)... Au vue de nos derniers jours passes dans le bruit, le stress et la fatigue, cette tranquille
petite famille constituee d'Elizabeth et de Nick, son fils de 14 ans, nous apparait comme un havre de paix ou poser nos sacs
pour quelques jours... 1.00 pm venant, nous voila partis a la decouverte des environs... Ocean Grove et son skate park (!)...
Geelong (2eme ville de la region avec 200 000 habitants), ses longues avenues a la San Fransisco et son joli bord de mer...
Une semaine reposante malgre les quelques heures de travail journalier... qui nous permettent de refaire notre petit decalage
horaire de 4h... Nous voila maintenant avec 10 h d'avance sur la France...Un petit clin d'oeil a tous les australiens rencontres
jusqu'ici et a leur gentillesse... Que l'on ait manque le dernier bus ou que l'on soit perdus au milieu de nulle part, il y a toujous
quelqu'un pour apporter son aide et nous ramener a la porte de notre maison... A venir: Melbourne city.... puis la Tasmanie ou
nous prevoyons de nous envoler mercredi prochain pour quelques jours...
Melbourne - Australie                                                                                Maryy et David
                                                                                                     13-12-2008

MELBOURNE CITY DU 7/11 AU 10/11Notre sejour en tant que WWOOFers a Barwon Heads touche a sa fin... notre derniere
journee de travail est allegee, Elizabeth nous proposant un pique- nique a Kenneth River... un avant- gout de la Great Ocean
Road... que nous souhaitons decouvrir a notre retour de Tasmanie... un repas assez atypique au milieu des perroquets... puis
la chance d'apercevoir des koalas dans leur element naturel... une balade sur le bord de mer et pour finir les chutes de
Sheoaks et les Swallow Caves (grottes)...Melbourne... let's go !!! De retour dans la capitale de l'etat du Victoria... deuxieme
plus grande ville d'Australie apres Sydney... avec 3,5 millions d'habitants... Apres avoir deniche un bagpackers (auberge de
jeunesse) pour deux nuits, nous voila lances a la decouverte de cette ville australienne:-- premier apercu de la "Marvellous
Melbourne" au sommet du Rialto, tour culminant a 253 m... un point de vue imprenable sur la ville et ses environs... en 360
degres... panorama que nous retournons admirer au crepuscule lorsque les derniers rayons du soleil viennent se refleter
dans les gratte ciels et que les grandes avenues s'illuminent...-- Federation Square... espace culturel et audiovisuel au ton
futuriste... et renfermant la Ian Potter Gallery... que nous avons plaisir a visiter un matin de pluie...-- Saint Paul's Cathedral...
et ses choeurs...-- Flinders Station... et son City Circle Tram... wagon de l'epoque victorienne parcourant les rues du centre
ville et entierement gratuit... un moyen de locomotion agreable et sympathique pour se deplacer facilement et rapidement... --
le plaisir de flaner et de se perdre dans les rues et nombreux parc et jardins de la ville... aux couleurs et aux parfums
enivrants... -- les decorations de Noel... a chaque coin de rue et dans les magasins... qui nous rappellent que nous sommes
bien en Decembre et que Santa Klaus n'est plus tres loin...-- les muffins aux chocolats, les scrambled eggs et les Hot
Chocolate avec Maschmallows.....A venir: depart mercredi matin pour Hobart en Tasmanie.... 1h15 de vol pour rejoindre cette
ile au sud de Melbourne... 5 jours pour explorer cet etat ... avec peut etre la chance de rencontrer son Diable...??!!
Tasmanie - Australie                                                                                 David et Maryy
                                                                                                     18-12-2008

TASMANIE du 10 au 15 decembre 2008Un mal pour un bien, c'est ce que l'on peut dire des evenements de Bangkok...
Emirates Airlines substituant notre vol initial Bangkok- Sydney pour un vol Singapour- Melbourne... nous voila avec
suffisament de temps pour decouvrir le sud- est de l'Australie: l'etat du Victoria et l'etat insulaire de la Tasmanie... Magnifique
"Tassie"... etat meconnu de 500 000 habitants, isole a l'autre bout du monde, accessible uniquement depuis l'Australie
continentale, et qui gagnerait pourtant a etre connu... ile dont 1/3 est entierement preserve par les pouvoirs publics... ou l'on
peut se perdre pendant des jours dans ses epaisses forets et ses montagnes interieures... croiser le fameux Diable de



                                                                Page 10/19
Tasmanie, connu chez nous pour etre le personnage des cartoons de la Warner Bros a l'enorme machoire et avalant tout ce
qui passe a la portee de son tourbillon... silloner les rues de Hobart, la capitale pittoresque, a la recherche d'une peinture de
Tom Samek... profiter d'un pique nique sur Wine Glass Bay pour caresser ses wallabies... ou encore etre le temoin du passe
carceral australien en visitant Port Arthur, ancienne ville- prison de Tasman Peninsula... et remonter enfin la cote est pour
decouvrir ses magnifiques baies, ses longues plages de sable blanc et ses falaises vertigineuses... tout ceci bien sur en
conduisant sur la voie de gauche, avec le volant a droite, le levier de vitesse a gauche et les commandes de bord inversees...
essayez de faire comprendre que vous souhaiter tourner a droite en actionnant les essuies- glaces... ce n'est vraiment pas
simple !!!La Tasmanie est donc l'occasion de premieres experiences, car au- dela de s'essayer a la conduite a "l'anglaise" via
notre super Hyundai Getz louee a l'aeroport, ce fut egalement notre premier vrai Couchsurfing... litteralement surfer sur le
canape d'inconnus... pour les non- inities, c'est une association regroupant des gens du monde entier dont le
fonctionnement est très simple: vous vous engagez à accueillir chez vous des visiteurs étrangers, et en échange, lors de vos
séjours, vous serez à votre tour hébergé gratuitement... et c'est donc Scott, 36 ans, le Bill Gates tasmanien du sushi et joueur
invetere de polo sous- marin qui accepte de nous accueillir... c'est agreable d'etre aider et guider pendant notre tour... une
autre facon de voyager... qui permet de sortir vite et efficacement des pistes a touristes et d'echanger avec les autochtones...
Merci a lui et a Tomoko, sa muse japonaise... A venir: retour sur le continent australien et au WWOOFING dans la ferme de
Bill et Jane Gross a Apollo Bay pres de la Great Ocean Road...
Nouméa - Nouvelle-Calédonie                                                                          Mary and David
                                                                                                     24-12-2008

  .... Une petite pause dans notre récit pour vous souhaiter à tous..... UN JOYEUX NOEL                        Nous pensons très
fort à vous...           les pieds dans l'eau...          Enormes bisous et @ tres vite                  ...
Great Ocean Road - Australie                                                                         Maryy et David
                                                                                                     27-12-2008

APOLLO BAY du 15 au 22 decembre... Jane and Bill Gross' farm...Que dire de Jane et Bill Gross qui nous accueillent pour
notre deuxième experience de WWOOFING...?? Un couple adorable d'anciens hippies vivant dans une magnifique maison en
bois perdue dans les forêts d'eucalyptus centenaires... à 15 mn en voiture d'Apollo Bay... Une propriété qui s'étend sur 64
hectares de prés et de forêts... serpentés par d'innombrables ruisseaux et arrosés par des chutes d'eaux... où vivent en semi-
liberté une dizaine de vaches et plus de 200 moutons... (et quelques renards!!) mais trop insuffisant pour en vivre en
Australie... Jane et Bill sont deux amoureux de la nature souhaitant la protéger et redonner petit à petit sa place à la forêt... Bill
a son business à Melbourne qu'il dirige principalement à distance... quand cet ancien pilote de rallye n'y monte pas à coup de
Lexus 450 chevaux pour ses réunions mensuelles... Le reste de son temps, il le passe en mer sur son voilier et s'occupe de
ses bêtes et de ses terres... Notre travail consiste donc à le seconder: arrachage de chardons et de mûriers qui pullulent de
partout, coupe de bois, ramassage de framboises et entretien annuel de la coque du voilier familial... 5 heures de travail
quotidien assez rudes, mais quel bonheur en retour: la délicieuse cuisine de Jane (qui nous fait reprendre nos quelques kilos
perdus en Asie), une course en voilier pour David, une gentillesse incomparable et de nombreuses soirées à échanger et à
apprendre de ce couple ayant parcouru le monde entier... C'est également l'occasion pour David de se remettre au surf et de
"rider" sa premiere droite australienne... après 30 minutes de vélo pour rejoindre la plage et une matinée de "travaux forcés",
les bras ont fini par lâcher dans une eau à 14° au bout de deux heures... mais quel régal...!!! A poursuivre au plus vite...Avant
de quitter l'Australie, nous voilà partis sur les routes de la très célèbre Great Ocean Road... dernière étape très attendue... des
panoramas vertigineux entre falaises et océans... des formations rocheuses impressionnantes... 243 km de routes sinueuses
le long de la côte Ouest de l'état du Victoria entre les villes de Geelong et Warrnambool... avec comme arrêts obligatoires la
plage de Bells Beach à Torquay, mondialement réputée pour son surf et berceau des marques Quicksilver et Rip Curl... ainsi
que Lorne et Apollo Bay... L'érosion creusant les falaises, ce sont de très mystérieuses formations de calcaire que nous
découvrons à chaque détour de virage... multipliant ainsi les arrêts inopinés pour jouir pleinement de ces paysages... les plus
célèbres étant "The 12 Apostles", "London Bridge" et "Loch Ard Gorge"... Pour terminer ce périple d'une journée, c'est vue
d'en haut que nous re-découvrons ces curiosités de Dame Nature... un tour en hélicoptère (une première pour Mary!!) nous
garantissant des vues imprenables sur ces monstres de calcaire et sur cet océan turquoise, dernier obstacle avant
l'Antarctique... A venir: nous voici depuis Noël en Nouvelle Calédonie chez Daddy (papa de David) et Tatane.... Nous vous
souhaitons à tous de très joyeuses fêtes... Prochain récit dans l'eau vert turquoise des lagons où l'eau avoisine les 30
degrés...Un grand merci à l'équipe désormais célèbre "Nous Tous" pour cette nouvelle vidéo envoyée... voici le
lien: http://blog.idoo.com/watadonf
Nouméa - Nouvelle-Calédonie                                                                          David and Maryy
                                                                                                     04-01-2009

Nous voici à Nouméa, Nouvelle- Calédonie.... pour une escale, une pause de près de 2 mois dans notre périple autour du
monde... Le voyage s'est déroulé sans encombre... de Melbourne, nous avons très vite rejoint Sydney, pour redécoller aussi
sec pour l'aéroport de Tontouta où le papa de David nous attendait déjà... Quel réconfort de retrouver de la famille et un toit
connu et sécurisant... où nous pouvons déballer tout notre attirail sans crainte de perdre ou de se faire dérober telle ou telle



                                                                Page 11/19
affaire... Nous ne sommes plus obligés d'arpenter les rues à la recherche d'un lit pour la nuit ou de notre prochain repas...
C'est un relâchement total et sans concession... Premier objectif: dormir, se relaxer et jouir pleinement de ces fêtes de fin
d'année à l'autre bout du monde... et dormir à nouveau !!! Car ces 4 mois de vie nomade ont laissé quelques traces de fatigue
sur nos corps et dans nos esprits... Ajoutez à cela une chaleur étouffante et vous obtenez deux espèces de routards en perte
de repère somnolants... Mais nous retrouvons rapidement des couleurs et nous voilà "fin" prêts à réveillonner... Des fêtes
d'ailleurs assez peu communes pour nous deux: 35 degrés le jour... 27 degrés la nuit... Noël en tongues... le Jour de l'An les
pieds dans l'eau... et des repas très "mellocos" : salade de poisson cru au lait de coco, sashimi de crevettes (pour ceux qui les
digèrent!!), purée de patates douces, ignames, tarots, thon mi- cuit ou cerf au curry.... et des salades de fruits frais à n'en plus
finir (mangues, papayes, fruits de la passion, ananas...) !!! Des personnes que l'on a plaisir à retrouver: Daddy et Tatane,
Marie- Eve et Mehdi, Norina et sa famille, les 4 filles du Docteur March...Après les fêtes, les bonnes résolutions... et pour
commencer cette nouvelle année, c'est un emploi que nous partons chercher.... Mary trouve une place dans un centre de
loisirs au Kuendu Beach en tant qu'animatrice AVS, en charge d'un petit enfant autiste de 5 ans... Le repos aura été de courte
durée pour elle car la voilà au "taf" dès le 2 janvier... Quant à David, il consulte ses homologues de Manpower Nouvelle-
Calédonie... en espérant que ceux- ci soient aussi efficaces que ses collègues d'Andrézieux :-)Pour terminer, nous vous
souhaitons à tous une belle année 2009... avec du ciel bleu et beaucoup de soleil en cette période de grise mine... nous
pensons très fort à vous... et merci pour vos voeux !!!A venir: notre quotidien en terre calédonienne...
Nouméa - Nouvelle-Calédonie                                                                           Maryy and David
                                                                                                      14-01-2009

Après les fêtes de fin d'année, nouvelle aventure sous le soleil de Nouvelle Calédonie... celle du monde du travail !!! Pour
ceux qui penseraient que travailler dans un endroit paradisiaque rend la tâche plus facile, Maryy répondrait par la négative...
Son nouveau quotidien se prénomme Noah... il a 5 ans et c'est un enfant autiste ... Sa mission: l'intégrer dans un centre de
loisirs d'une centaine d'enfants... Pas toujours évident... Un sacré défi qu'elle relève au quotidien... des journées de plus de
douze heures entre les réunions et les régulations... mais il faut tout de même avouer que travailler sous les cocotiers du
Kuendu Beach aide un peu!!! C'est une nouvelle expérience très enrichissante... aussi bien sur le plan personnel que sur le
plan humain.... une jolie histoire entre un enfant et sa tutrice... Quant à David, il est le roi du pinceau, du marteau et du
sécateur... L'activité intérim étant très calme - sauf pour quelques missions très ponctuelles pour une agence dont nous
tairons le nom... "Mes collègues me pardonneront- ils un jour :-) ?"- le voilà multitâches au service de particuliers... ou plutôt
de ces dames: pose de plafonds, taillage de haies, travaux de peinture en tout genre, tonte, entretien général... un vrai job à
plein temps... Sorti du travail, il s'en va se baigner toutes les fins d'après- midi à la Baie des Citrons ou d'Anse Vata... et quel
plaisir... car même en plein Nouméa, on peut croiser dans cette eau limpide une paisible tortue semblant voler de fonds en
fonds, de magnifiques poissons de toutes les couleurs et même Némo dans son anémone... Les week ends, il arpente les
skateparks de Nouméa faits de béton... comme on en rêverait à Saint Etienne... Le niveau de la Nouvelle Calédonie est
surprennament élevé...est- ce le fait de pouvoir skater toute l'année?? Mais pour ceux qui en douteraient, allez jeter un oeil à
la vidéo "Ca skate dur en Nouvelle Calédonie" sur http://www.caledosphere.com/?p=3077 ... vous comprendrez !!!A venir :
après un mois de janvier studieux, nous partirons à la découverte de la Grande Terre et des Iles Loyauté... afin de vous
ramener des histoires de brousse et de belles photos...
Bourail - Nouvelle-Calédonie                                                                          Maryy and David...
                                                                                                      27-01-2009

Après une semaine bien chargée (la dernière au Kuendu Beach pour Maryy... fini le waterslide et les journées de près de 12
heures... n'est- ce pas Julie??!!), nous partons pour le week end en "brousse"... direction Bourail et le hameau de Poé... à 2 h
de route de Nouméa... Notre logis pour ces quelques jours, deux bungalows au pied des montagnes boisées... au milieu de
nulle part... un véritable havre de paix... aucune lumière le soir si ce n'est le splendide spectacle qu'offre le ciel étoilé... et que
vient troubler de temps à autre l'écho d'un coup de fusil... et oui, en terre calédonienne, la chasse aux cerfs se pratique aussi
en pleine nuit !!!C'est en compagnie de Mehdi, Tatane et Daddy que nous découvrons Poé... un paysage de carte postale...
avec ses plages de sable blanc, ses eaux limpides et bleu turquoise... un lagon que l'on explore en snorkelling (palmes,
masque et tuba), et même à pied lors de la marée basse... avec pour compagnons de voyage quelques tricots rayés, célèbres
petits serpents d'eau rayé de noir et d'argent et dont la morsure s'avère mortelle, qui nous surprennent au détour de patates
de corail (belle peur bleue pour Maryy)... mais heureusement pour nous, ce charmant serpent est plus curieux qu'agressif...
une multitude de poissons tropicaux aux couleurs vives: balistes, poissons clowns, chirurgiens, poissons coffre, perroquets....
des coraux multicolores... et toutes ces merveilles à portée de masque !!! Après la sieste quotidienne (nouvelle habitude qui
risque d'être difficile à perdre une fois de retour en France!!), nous partons explorer les beautés environnantes: le Bonhomme
de la Roche Percée, la Baie des Tortues, la Rivière Nera et une promenade au coeur de la végétation du coin (mangrove,
banian...)...C'est avec regret que nous quittons ces lieux magiques pour rejoindre Nouméa dimanche soir... en laissant nos 3
hôtes poursuivre leur séjour... car nous sommes attendus dès lundi matin pour de nouvelles missions: David, toujours au
service de ces (ses?) dames, développe de nouvelles compétences manuelles... Maryy, de son côté, commence un nouveau
job de 2 semaines en tant qu'intervenante en anglais dans un centre pour collégiens... 6è/ 5è/ 4è, ici c'est l'heure des
révisions !!!Enfin, nous espérons que nos quelques photos vous réchauffent un peu ... nous suivons de près l'actualité en



                                                                 Page 12/19
France... et chaque jour nous apporte de nouvelles images assez dures de la métropole... crise financière, froid, tempête,
innondation... nous pensons fort à vous tous...A venir: encore quelques journées de travail... avant de profiter pleinement
de notre sixième étape...
Bourail - Nouvelle-Calédonie                                                                         Maryy and David
                                                                                                     05-02-2009

Après plus d'un mois passé sur le caillou, nous sommes de plus en plus couleur locale... même si nous resterons à jamais des
"zoreilles"... des "métros" quoi !!! La vie sous les alizés... un nouveau quotidien.... un nouveau vocabulaire... Pas toujours
facile à comprendre d'ailleurs... car le calédonien possède son propre langage... un mélange d'expressions, d'images,
d'abréviations, de gestes et de codes... Comment réagiriez- vous face à une popinée s'exclamant "Ben lôngin, elle est barrée
en oubliant son manou et ses crocks sous le faré!!" * ou alors un caldoche (européen né sur le territoire) s'excitant "Awou, tu
connais j'ai fait un baboum au tournant du creek ce matin! J'ai shooté une pièce de gadin, moins cinq le quate-quate y piquait
dans le trou bleu pile dessous!"** ??!!... Et puis, n'oublions pas qu'à certains moments le calédonien est économe dans ses
actes et ses mots... Il hausse, par exemple, les sourcils pour acquieser.... ce qui n'est pas simple à saisir lors d'une
conversation téléphonique !!!CAGOU WANTED !! Souhaitant vous présenter l'emblème de la Nouvelle- Calédonie, nous
sommes désespéremment à la recherche du cagou... cet oiseau blanc et gris... comptant parmi les 22 espèces d'oiseaux
endémiques du pays... Mais celui- ci est d'un naturel très discret... et il est bien rare de rencontrer ce fabuleux animal... affaire
à suivre donc !!! En revanche, si nous n'avons pas croisé son oiseau, nous avons à plusieurs reprises rencontré son tricot
rayé... souvenez- vous la peur bleue de Maryy !!... Celui- ci, non seulement nage majestueusement dans les eaux turquoises
du lagon mais donne également son nom à l'une des plus belles collections de vêtements du caillou... Enfin, le margouillat est
le compagnon de nos soirées et de nos nuits... ce petit gecko qui se glisse de partout par "palanquée" (bcp en calédonien!) et
qui manifeste sa présence par son cri caractéristique... Et bien nous, on l'aime bien le margouillat... et ses copains aussi... car
ils sont friants de moustiques... et vu que la dengue (maladie tropicale transmise par les moustiques) sévit actuellement ici sur
la Grande Terre, ils sont d'une grande aide...Notre quotidien en Nouvelle- Calédonie, c'est aussi:¤ le difficile choix qui se
répète chaque fin d'après- midi après le travail: Baie des Citrons, plage de l'Anse Vata ou Kuendu Beach??? Telle est la
question...¤ les TIM TAM... ces délicieux biscuits au chocolat... qui nous manqueront forcément à notre retour... ¤ les bons
nems du chinois du coin...¤ la vie en vout vout (tongues)...¤ les SCOTCH FINGER... biscuit sucré australien... indispensable
pour le coup de thé...¤ la NUMBER ONE... la bière d'une fraîcheur incomparable...¤ le poisson frais... dégusté en carpaccio
ou avec de la sauce soja dit soyo..¤ les nombreux fruits exotiques: les bananes poingos, le corossol, les goyaves, les pommes
lianes... enfin tout ça fin bân quoi !!Mais quelle difficulté de résumer les richesses du caillou en quelques lignes... Pour ceux
qui souhaitent en savoir un peu plus, deux possibilités... suivre nos prochains récits... et/ ou se procurer Le Petit Marcel Illustré
de Bernard Berger, auteur de la BD La Brousse en Folie... dont vous retrouvez certains personnages célèbres dans nos
photos: Tonton Marcel le caldoche, Dédé le kanak et Tathan l'épicier vietnamien... Nous sommes de nouveau partis en
brousse le week end dernier... rejoindre la ptite famille à Poé... où nous avons rencontré de jeunes mélanésiens (kanak)
voguant sur un radeau... * " Punaise, elle est partie en oubliant son paréo et ses chaussures dans la case!! "** "
Saperlipopette! J'ai eu un accident dans le virage situé au niveau de la rivière, ce matin! J'ai heurté un énorme cerf et mon 4x4
a failli tombé dans le profond trou en dessous! "
Périple en voiture - Nouvelle-Calédonie                                                              Maryy and David...
                                                                                                     11-02-2009

Après notre mois de janvier "studieux", nous partons aujourd'hui (jeudi!) sur les routes du Caillou... un périple en voiture d'une
semaine autour de la Grande Terre... qui devrait nous mener jusqu'à l'extrémité nord de la Nouvelle Calédonie... en passant
par le très célèbre Coeur de Voh... puis la côte Est... Pouébo, Hienghène et Poindimié... avant de terminer par la Chaîne, ses
montagnes et ses parcs à fougères... un séjour sous tente, en gîte et même en tribu... Affaire à suivre...
Périple en voiture - Nouvelle-Calédonie                                                              Maryy and David
                                                                                                     18-02-2009

Nous voici donc lancés sur les routes de la Grande Terre... l'île principale de l'archipel calédonien... s'étendant sur 400 km de
long et 50 km de large... entourée par une barrière de corail s'étirant sur pas moins de 1 600 km... faisant ainsi de la Nouvelle
Calédonie l'île possédant le plus grand lagon au monde...Deux côtes à suivre, des paysages différents, des richesses
insoupçonnées, des moeurs et coutumes à découvrir... au fil de l'eau et des rencontres...¤ LA COTE OUEST... côte dont nous
avions déjà eu un petit aperçu lors de nos séjours à Bourail... Alternance de plaines, de forêts de niaoulis et de prairies, elle
débute à Nouméa pour se terminer à Poum, dernière commune à l'extrême nord du territoire et terminus de la route nationale
RPN1... Pour rejoindre le bout du bout (Boat Pass), nous nous engageons sur des pistes défoncées et tortueuses... mais quel
paysage !! L'extrémité nord offre, au visiteur qui s'est donné la peine de parcourir ce chemin, des vues superbes de
montagnes aux couleurs roses et de plages de sable blanc... Une impression de bout du monde... la chance d'être seuls ... si
ce n'est la présence des hôtes de ces lieux... les crabes de palétuviers... et les milliers de moustiques... qui nous tiendront
compagnie pendant la nuit au camping de Poingam... Notre seul regret, le mauvais temps des deux premiers jours... nous
empêchant d'accéder au très célèbre Coeur de Voh et de continuer notre chemin du fait de routes innondées donc



                                                               Page 13/19
accessoirement coupées... ce qui nous oblige à trouver un abri de fortune à Koumac dans un camping près d'une crique...
Mais la magie des lieux rattrape cette déception passagère quand, à l'aube, le soleil pointe le bout de son nez et plonge dans
cet univers salé mi- mangrove mi- océan... reflétant les arbres à la surface de l'eau... un tableau saisissant où il est difficile de
retrouver l'horizon, de distinguer le haut du bas.... à découvrir en photos (Reflecting trees)...¤ LA COTE EST... changement
radical de paysage... c'est une alternance de vallées entrecoupées de massifs montagneux qui nous attend après le col
d'Amos... avec de nombreuses cascades, des forêts humides et impénétrables... Au- delà des paysages, on ressent une très
nette différence dans l'attitude des gens et dans leur mode de vie... une nouvelle dimension dans cette culture canaque... Aux
signes de la main à chaque voiture rencontrée... aux enfants qui courent nous saluer... en passant par les étals de bord de
route où s'amassent fruits de saison, coquillages, sculptures en bois et figurines en stéatite (pierre à savon)... très répandus
danc cette région et signe d'une grande confiance...... En effet, plutôt que de rester derrière leur étals, les propriétaires placent
une boîte de conserves ou un coquillage en évidence où l'on dépose l'argent... Notre coup de coeur sur cette côte est est
incontestablement la commune de Hienghène... village natal de Jean Marie Tjibaou (dirigeant du Front de Libération National
Kanak et Socialiste et assassiné en 1989)... commune aux paysages grandioses:-- le Bac de la Ouaième... dernier bac encore
en fonctionnement en Nouvelle Calédonie et reliant les deux rives... Pour la petite histoire, sachez qu'une légende perdure sur
cette rivière... Elle raconte qu'aucun pont n'a jamais été construit du fait de l'existence d'une créature étrange, à la fois géant
et requin, dans la source de la Ouaième... En raison de sa grande taille, tout édifice érigé risquerait d'entraver son trajet vers
la mer... Encore aujourd'hui, les habitants de Hienghène refusent de se baigner dans ses eaux !!!-- les impressionnantes
Falaises de Lindéralique... falaises escarpées de calcaire noir qui bordent la côte jusqu'à la baie de Hienghène... Surgies de
nulle part, elles atteignent par endroit 60 m de haut et semblent avoir été découpées au couteau... A leurs pieds, des criques
secrètes et des grottes... ainsi qu'une mer couleur jade... De toutes les formations rocheuses, la Poule Couveuse et le Sphinx
sont les plus connues...-- les cases mélanésiennes... signe identitaire des tribus... avec leur flèche faîtière, leur toit en
chaume, leur chambranle et leur totem...-- le camping du Billet de 500... de la tribu Lindéralique... où nous logeons pour deux
nuits... aux pieds des falaises... dont nous explorons le tombant en snorkelling... un endroit paradisiaque... même si à 18h
nous sommes plongés dans le noir... et oui y'a pas de l'électricité de partout sur le caillou !!Le mauvais temps nous rattrapant
en fin de séjour (pluies tropicales donc abondantes!), nous rentrons avec un peu d'avance... laissant de côté les parcs à
fougères de Farino et de Sarraméa... une autre visite s'imposera dans quelques années... histoire de terminer ce magnifique
périple !!! A venir: dernière semaine sur le territoire calédonien... un petit pot de départ prévu samedi soir... et une sortie au
Phare Amédée dimanche (si le temps le permet!)... avant de reprendre la route... direction Sydney mardi prochain...
Le Phare Amédée - Nouvelle-Calédonie                                                                 David and Maryy
                                                                                                     24-02-2009

Ca y est... nous voilà au terme de notre parenthèse de deux mois dans notre périple... notre tranche de vie calédonienne...
Elle nous aura permis de repartir avec une vue d'ensemble du caillou... même s'il reste encore beaucoup de choses à
découvrir... Nous avons pu profiter d'un cadre exceptionnel: un magnifique archipel... baigné par le plus grand lagon du
monde... une nature exhubérante.. des chapelets d'îles aux plages désertes... et une société où se mêle culture du Pacifique
et culture occidentale... un particularisme curieux et attachant... auquel il sera difficile de dire au revoir !!!Un au revoir fêté
d'ailleurs dignement chez Daddy et Tatane avec des amis samedi soir... suivi d'une fiesta jusqu'au bout de la nuit... Merci à
Dominique pour la balade nocturne dans Nouméa... santé !!! Difficile de se lever le lendemain (sauf pour David qui n'a pas eu
à le faire puisqu'il ne s'est tout simplement pas couché !) pour embarquer pour le Phare Amédée... un haut lieu touristique de
Nouvelle Calédonie... mais dont le détour en vaut la peine... Au programme: excursion en voilier au phare... situé sur un îlot
corallien à 20 km au sud de Nouméa.... C'est une réserve maritime réputée pour ses eaux claires dans lesquelles nous avons
pu apercevoir dauphins et tortues... sans citer tous les poissons tropicaux et autres coraux rencontrés en snorkelling... et
toujours notre tricot rayé national qui règne en maître sur l'îlot... Enfin, nous avons pu apprécier la montée des 247 marches
(!) du phare... culminant à 60 m et toujours en fonctionnement... malgré ses 144 ans... Cette tour fut en effet construite en
France... démontée puis acheminée par bateau vers la colonie en 1865... Une très belle journée ensoleillée sur une île
paradisiaque.... Quelques images du skatepark de Koutio pour clôturer cette myriade de photos... Pas facile le lendemain
d'une nuit blanche... mais il fallait au moins ramener un petit souvenir de planche à roulettes du caillou !!! Promis, on fera
mieux la prochaine fois....Un petit coucou à Julie (Kuendu Beach team).. à qui nous souhaitons un bon courage pour sa
dernière semaine de compta !!!Allez tata vouzautes !!! Et à bientôt chez les pokens...A venir: départ aujourd'hui mardi...
direction Sydney en Australie... quelques jours dans une famille pour faire du WWOOFing....
Sydney - Australie                                                                                   Maryy and David
                                                                                                     03-03-2009

Nous voici repartis sur les chemins de notre belle planete bleue... laissant derriere nous la nouvelle Caledonie, joyau du
Pacifique Sud... ainsi que toutes les personnes qui ont fait notre quotidien pendant ces deux mois passes sur le caillou.... Un
grand merci a Daddy et Tatane pour leur accueil chaleureux, les nombreuses decouvertes culinaires (qui ont fait d ailleurs des
emules!!) et leur gentillesse... Des adieux difficiles... un dernier regard, un dernier signe de la main a la montee dans l avion....
et nous voila de nouveau tous les deux... avec nos sacs a dos en guise de compagnons de voyage... sacs dont nous avions
temporairement oublie leur presence des plus pesantes !!!!Etape suivante... l' Australie... et plus precisement l'etat du New



                                                                Page 14/19
South Wales (la Nouvelle Galles du Sud)... Nous debutons notre sejour par quelques jours de WWOOFING a Glenorie... a
1h30 au nord- ouest de Sydney... Une famille sympathique, composee de Diana et Andrew, et de leurs trois enfants Chloe,
Ross et Carly.... hotes pour qui Wwoofers riment avec Spring cleaners... Vous l'avez compris, notre emploi du temps consiste
en un nettoyage intensif de toute la propriete... avec quelques rencontres fortuites au passage ( les Huntsmen, enormes
araignees velues pouvant atteindre 10/12 cm d'envergure)... mais aussi quelques premieres (Maryy sur un tracteur-
tondeuse!!)... Nous les secondons egalement dans leur bussiness... Diana et Andrew ayant leur propre imprimerie a
domicile... et achevons une commande pour les Laboratoires Schwarzkopf... une decouverte de ce qu'est le colisage !!! Un
sejour que nous finissons en beaute avec un barbecue (barby) samedi soir... avec des cousins arrivant d'Angleterre... un
couple de septuagenaires en croisiere autour de l'Australie et amateurs de bon vin... une nouvelle soiree dignement arrosee
!!!Un arret a Sydney s'impose donc... Quelques jours pour decouvrir la capitale officieuse de l'Australie... cite qui rassemble a
elle seule 1/5 de toute la population australienne... Sydney la cosmopolitaine... un melting- pot digne des plus grandes
capitales du monde ou les asiatiques sont de loin les plus nombreux... Sydney la bouillonnante avec son centre d'affaires, ses
buildings, ses multiples centres commerciaux, son reseau cityrail souterrain et aerien, ses ferrys... Sydney la liberale avec ses
quartiers chauds comme King Cross et sa population gay omnipresente... Sydney la celebre avec son Opera House connue
pour son architecture atypique de serie de voiles gonflees par le vent... le Harbour Bridge, imposante arche d'acier et autre
symbole du pays... et naturellement ses fabuleuses plages ou se pratiquent un des sports nationaux: le surf... Bondi Beach et
Manly Beach, front de mer situe au nord de Sydney a 30 mn en ferry de Circular Quay... ou nous passons une journee des
plus ensoleillees... David s'adonne meme au surf pour quelques heures malgre les dernieres attaques de requin... trois en
trois semaines aux alentours de Sydney... mais les risques restent limites si l'on suit quelques consignes: eviter l'aube ou le
crepuscule, surfer uniquement en groupe et eviter certains coins plus propices aux attaques... David est meme interviewe a sa
sortie de l'eau par la chaine d'information nationale qui souhaite connaitre ses motivations a aller tout de meme dans l'eau...A
venir: prochaine etape, la Nouvelle Zelande... que nous rejoignons demain mercredi apres 3 heures de vol...
Lac Tekapo - Nouvelle-Zélande                                                                     David and Maryy
                                                                                                  11-03-2009

Septieme etape dans notre tour du monde: la Nouvelle Zelande... la Terre du Milieu du roman de Tolkien " Le Seigneur des
Anneaux" rendu celebre par l'adaptation cinematographique de Peter Jackson... En approche de l'aeroport de Christchurch, le
commandant de bord nous annonce un temps ensoleille et une temperature legeremment en dessous des 20 degres... une
temperature que nous n'avons pas connu depuis tres longtemps maintenant... excepte notre court sejour en Tasmanie en
decembre dernier... cela nous rappelle que, hormis la mer, plus rien ne nous separe du Pole Sud... Nous voila loin, tres loin de
tout continent (et de chez nous.... 12 heures de decalage horaire!!) et sous l'unique influence du climat maritime, ce qui
explique un temps tres changeant: dans une meme journee peuvent s'alterner successivement un grand soleil, puis de
brusques precipitations pour de nouveau une fin de journee ensoleillee... Changeant egalement comme les paysages qui tous
les 100 kms nous offrent de nouveaux decors... L'Ile du Sud est traversee par la spectaculaire Chaine des Alpes du Sud, aux
neiges eternelles, aux nombreux glaciers et aux 19 sommets culminant a plus de 3 000 metres (et quelques bons spots de
snow!!!)... Les sommets les plus eleves de l'Ile du Nord sont en revanche des volcans en activite au milieu d'un plateau central
riche en geysers, sources d'eau chaude et mares de boue bouillonnante... Dans les deux Iles abondent des plaines fertilisees
vouees a l'elevage.... entre autre des moutons... on en compte 14 millions.... pour 4 millions d'habitants... Enfin, les immenses
forets, les plages de sable et les rivieres courtes au puissant courant completent le tableau... quel programme !!!Pour debuter,
nous sommes accueillis par Blair (notre hote Couchsurfing) dans sa maison de Wainoni Road en bordure de Christchurch...
Sa gentillesse et sa connaissance de son pays natal sont sans limites... sa verve aussi... ce qui nous permet de preparer notre
tour de l'Ile du Sud de la meilleure facon... Avec lui et sa compagne canadienne Natalie, nous decouvrons la culture kiwie et
ce nouveau pays qui se presente a nous... ainsi que l'engagement politique de Blair, le meilleur Fish 'n Chips de Christchurch,
la psychologie canine (car ce dernier est un dog trainer)... et son militantisme pour la depenalisation du cannabis dans un
pays ou au minimum 10 a 15 % en consomment... "Qu'est-ce que vous voulez, ca pousse dans le jardin!!!"...Samedi, apres un
sejour de 4 jours a Christchurch, nous recuperons notre campervan Kanagawa pour 21 jours de traversee neo- zelandaise...
Direction le Mount Sunday... premiere nuit et premier reveil avec vue sur l'un des fameux decors du film: Edoras, la capitale
du Rohan ou vit le roi Theoden.. sommet que nous escaladons apres avoir brave (!!) des traversees de rivieres et des hordes
de vaches... Au sommet,des paysages de toute beaute et "un brin vente"(a decouvrir en photo sous la rubrique Centre)...
Nous poursuivons notre chemin vers les lacs de montagne de Tekapo et Pukaki d'un bleu turquoise les plus troublants... eau
coloree par les particules minerales qui proviennent de l'erosion de la montagne par les glaciers... quel surprise quant au
detour d'un virage, on tombe sur ces veritables "lagons" perdus en pleine montagne !!! Une visite du Mont Cook ... imposant
toit de la Nouvelle Zelande avec ses 3 754 m de haut... que nous decouvrons d'en bas (!) en balade... et nous poursuivons
toujous plus vers le sud... Arrowtown, ville anciennement submergee par les chercheurs d'or venus de tout le pays et meme
de Chine... et aujourd'hui joliment restauree... Enfin, Queenstown... ville cosmopolite et surfaite, envahie de touristes en mal
de sensations... Autoproclamee la "capitale de l'aventure", elle est le camp de base de nombreuses activites de plein air: saut
a l'elastique (bungy), le rafting, la chute libre, le jet boat, de nombreux treks et le ski en hiver... La ville beneficie d'un
environnement naturel spectaculaire bordant le lac Wakatipu dont le niveau de l'eau monte et descend de 12 cm toutes les 5
mn... aucune explication scientifique n'a encore ete trouvee !!A venir: decouverte des Milford Sound en croisiere et poursuite



                                                             Page 15/19
vers le Sud....
Milford Sound - Nouvelle-Zélande                                                                   Maryy and David
                                                                                                   18-03-2009

Curiosite touristique incontournable: Milford Sound... une croisiere d'1h30 sur un fiord de 16 km s'ouvrant sur la mer de
Tasman... C'est l'occasion pour nous de decouvrir ses falaises, ses cascades qui se multiplient par temps de pluie, son
majestueux Mitre Peak, pic culminant a 1695 m... et ses otaries prenant un bain de soleil sur ses rives... un moment magique
au petit matin!! Nous poursuivons notre tournee en campervan toujours plus vers le sud... longeant de nombreux "Mirror
Lakes"... traversant des forets toujours plus denses et plus humides... Nous finissons par arriver a l'extreme sud du pays: la
region des Catlins... aux decors ecossais ou irlandais: innombrables collines vertes recouvertes de milliers de moutons, une
cote dechiquetee, un vent incessant qui faconne la flore et particulierement les arbres qui poussent pour la plupart de
travers... vous indiquant sans ambiguite son sens !! Neanmoins, la cote sud de Nouvelle Zelande se differencie par une faune
unique et entre autre otaries, pingouins et lions de mer... qu'il nous est permis d'admirer... Nous allons jusqu'a Slope Point, la
pointe la plus meridionale de l'ile du sud... au bout du bout... "seulement" a quelques 4000 km du pole... Nous reprenons la
route avec Kanagawa pour une remomtee vers le nord a travers le centre Otago, le pays fruitier de Nouvelle Zelande... aux
hivers rudes et etes chauds... un climat parfait pour les arbres fruitiers... et pour nous car nous retrouvons enfin la chaleur que
nous avions perdu depuis quelques jours avec des temperatures en dessous de 10 degres!! Nous traversons successivement
Alexandra, Cromwell et Wanaka... de magnifiques petites villes ou il fait bon vivre et jouissant d'un cadre naturel
exceptionnel... Lors de cette traversee, nous avons pu decouvrir egalement le Lake Matheson avec vue imprenable sur les
monts Cook et Tasman, et l'un des glaciers de NZ: Fox Glacier... glacier qui prend sa source a 2600 m d'altitude pour finir a
300 m au dessus du niveau de la mer... Une diagonale qui nous permet de rallier la cote ouest et ses magnifiques plages ainsi
que certaines de ses curiosites geologiques : les Pancakes Rocks a Punakaiki, les jardins suspendus de Babylon, les Canaux
de Mars... Merci Blair pour tes nombreux "tips'!!Enfin, une visite chez Nelson Creek skateboard factory s'impose... Nous y
decouvrons, dans un atelier perdu au milieu de nulle part, les secrets de fabrication de la planche a roulettes... notre hote,
David, nous faisant une petite visite guidee des lieux... et nous montrant egalement avec fierte sa megarampe qu'il "ride"
quand il n'a pas de cote fracturee...A venir: un petit arret a Reefton ou se trouve LE skatepark de l'ile du sud.... avant de
regagner le nord et Nelson.... puis une traversee en ferry prevue pour vendredi 20.... la suite en direct de l'ile du Nord!!!
Rotorua - Nouvelle-Zélande                                                                         Maryy and David
                                                                                                   26-03-2009

C'est avec une certaine nostalgie que nous quittons l'Ile du Sud... dont nous avons arpente les routes pendant deux
semaines... Juste une derniere petite merveille avant de prendre le ferry: un tour a Pupu Springs dans l'Abel Tasman National
Park... une source d'eau douce des plus pures et des plus claires au monde... Son lac est d'une clarte etonnante et l'on peut
admirer ses fonds qui ressemblent a des recifs de coraux... Quelques moules surdimensionnees avalees au passage a
Havelock et nous voila embarques pour Wellington, la capitale de la Nouvelle Zelande, situee tout au sud de l'Ile du Nord... Un
stop de deux jours oblige... Nous visitons son front de mer, son immense musee Te Papa, ses galeries d'art et ses
nombreuses rues animees...Sur notre chemin vers le nord, nous faisons une halte dans le plateau central a Taupo et son lac,
autre temoin imposant, avec le Mont Ruapehu, de l'activite volcanique de cette region... En effet, nulle part ailleurs la position
de la Nouvelle Zelande sur la Ceinture de Feu du Pacifique n'est aussi evidente: la plaque tectonique Pacifique "coule" sous la
plaque Indo-australienne a cet endroit et provoque la fusion des roches a 85 km sous terre et des remontees de lave a la
verticale... Nous nous regalons pour le coup d'une multitude de curiosites geothermiques... Notre escale nous permet donc de
patauger dans l'un des nombreux jacuzzis naturels de la ville: un petit ruisseau d'eau chaude (40 degres) sorti du ventre de la
terre et se jettant dans la riviere Waikato... Mais nous sommes tout au debut de nos decouvertes... Plus loin, Rotuora est une
ville situee en plein coeur d'une zone volcanique tres active ou il regne en permanence une odeur de soufre (ou d'oeufs
pourris... ou de cassoulet perime... au choix!!)... Des jets de boue et de fumee peuvent a tout moment jaillir d'une des
nombreuses resurgences rencontrees un peu partout... A 30 km de "Roturoa la Sulfureuse" se trouve le Wai-O-Tapu
Wonderland... une reserve ou l'on traverse differentes ambiances spectaculaires faites de lacs, cavites, crateres, bains
bouillonnants et terrasses de silice aux couleurs arc- en -ciel... Elle est mondialement connue pour sa "Champagne Pool" dont
le pourtour orange contraste avec le bleu- vert profond de ses eaux bouillonnantes...Sur les traces de Frodon..Petite
parenthese oblige pour les fans de "The Lord of the Rings"... Les paysages de Nouvelle Zelande ont servi de support a cette
desormais tres celebre trilogie et en particulier Wellington et sa region... Un marche parallele en decoule donc... celui des
tours operators... qui proposent de decouvrir les lieux de tournage a des prix exhorbitants... systeme auquel nous refusons
d'adherer... Armes de notre seul guide papier et de quelques indications locales, c'est ainsi que nous partons faire notre
quete... a la decouverte de la Terre du Milieu... Nous nous retrouvons donc dans la foret qui borde La Comte... bois a
l'ambiance feutre qui degage une atmosphere quasi- mystique... ou l'on se surprend a imaginer Frodon au milieu du chemin,
effraye par l'arrivee du Nazgul... En quelques heures, nous traversons successivement les jardins d'Isengard, la Riviere
Auduin et la carriere Dry Creek, qui a servi a la construction des chateaux medievaux du Gouffre de Helm et de Minas Tirith...
Notre journee s'acheve avec Fondcombe, le royaume des Elfes... Notre quete nous mene alors plus au nord et c'est en
marchant dans le Tongariro National Park que nous reconnaissons le site du Mordor... entre le Mont Ruapehu et le Mont



                                                              Page 16/19
Ngauruhoe... Notre chemin croise celui d'Albert, papi survitamine, qui nous emmene sur les lieux du tournage au Mont
Ruapehu... Nous utilisons notre imagination pour retrouver le visage du Mont Doom... Cerise sur le gateau, Albert a travaille
aux cotes de Peter Jackson pendant les 3 mois de tournage... nous comblant d'anecdotes sur les acteurs et le film... Merci
Albert pour cette matinee inattendue et passionnante au milieu des Orques !!! A venir: Raglan puis Auckland... avant de
reprendre l'avion lundi... direction la Polynesie Francaise!!!
Moorea - Polynésie française                                                                         Maryy and David
                                                                                                     02-04-2009

Qui n'a jamais souhaiter vivre deux fois la meme journee? Se reveiller un matin... et avoir l'occasion de revivre les dernieres
24 heures...??? Impossible me direz- vous.. et bien, detrompez- vous chers amis.. Nous avons eu la chance de vivre deux
lundi 30 mars... Une explication scientifique a tout cela... la ligne de partage du temps... des fuseaux horaires... Avec une
avance de 12 h lorsque nous etions a Auckland (petite pause de quelques jours ou nous avons eu l'occasion de gouter la
pavlova, celebre dessert aux kiwis), c'est tout naturellement que nous avons remonte le temps en prenant l'avion pour la
Polynesie... pour maintenant nous retrouver avec 12h de retard sur la metropole... Avons- nous pour autant vieilli d'un jour,
telle est la question...??!! :-) A notre arrivee a Tahiti, nous sommes accueillis par la traditionnelle fleur "Tiare Tahiti".. et par
des chants polynesiens... alors qu'il est pres de 23h... Entoures de couples en lune de miel ou de groupes en croisiere, nous
cherchons vainement les big backpacks, signe ostentatoire du routard en vadrouille... La Polynesie francaise... 118 iles
repartis en 5 archipels et etalee sur une superficie equivalente a celle de l'Europe... Nous decidons de quitter rapidement
Papeete... plutot bruyante et odorante... pour nous rendre sur l'ile de Moorea a 30 mn en ferry... Le contraste est saississant...
L'ile est un veritable jardin d'Eden, fleuri et paradisiaque.. une somptueuse perle avec un lagon pour ecrin... des sublimes
fonds sous- marins... avec des raies qui nous accompagnent lors de nos baignades ou des requins qui pointent leur aileron
noir le soir alors que nous jouons au backgammon sur la plage... Mais les attraits de Moorea ne se limitent pas a sa bordure
littorale... Une balade en velo (60 km) et une randonnee sur "Le chemin des Ancetres" nous permettent de decouvrir, au coeur
des montagnes, des vallees secretes et des vestiges du passe archeologique de la civilisation ma'ohi... A venir: quelques
plongees dans le lagon... avant une session de surf pour David...
Tahiti - Polynésie française                                                                         Maryy and David
                                                                                                     10-04-2009

Moorea la Magnifique... la Majestueuse... la Splendide... Tombés sous le charme de cette île, nous décidons de prolonger
notre séjour initial... et restons finalement une semaine... Avec ses 49 km2 et ses 4 petits motu, le lagon constitue l'écrin de
l'île... C'est dans ses eaux transparentes que nous effectuons notre première plongée... plongée de réadaptation après plus
de 2 ans 1/2 sans avoir pratiqué... Patates de corail et poissons multicolores en toute sorte (chirurgiens, perroquets, poissons-
clowns, murènes, balistes picasso)... c'est sûr, nous sommes bien dans les eaux chaudes du Pacifique Sud!!! Nos plongées
suivantes ont lieu hors du lagon... à 25 mètres de profondeur... avec une faune quelque peu différente... A notre mise à l'eau,
ce sont requins gris et à pointes noires qui montent à la surface nous accueillir... et nous accompagnent tout au long de notre
heure de plongée... requins citrons, à pointes blanches et tortues étant également de la partie... Un grand merci à Henrri et à
Daniel, propriétaires du centre Scubapiti à l'hôtel les Tipaniers pour leur gentillesse et leur professionnalisme... un clin d'oeil
particulier à nos amis brésiliens Frederico, Breno et Adeline pour nos longues soirées à échanger sur nos voyages... See you
soon in France guys... Etape suivante...Tahiti... l'île principale... l'île capitale... la plus vaste des îles polynésiennes (1042
km2)... qui compte 165 000 habitants... Tahiti, trois syllabes qui ont fait le tour du monde pour désigner la Polynésie toute
entière, aux îles (118) pourtant contrastées ... Paradoxalement, le voyageur ne séjourne pas à Tahiti... Après avoir atteri à
l'aéroport international de Tahiti Faa'a, il s'envole aussitôt pour d'autres petits paradis nommés Bora Bora, Moorea, Rangiroa...
Il est vrai que la petite métropole Papeete, qui se love dans une baie presque fermée, n'a rien d'une cité balnéaire tropicale:
polluée, embouteillée et bruyante, elle est boudée par le touriste... Le reste de l'île, en revanche, offre beaucoup de
possibilités: de nombreux lagons et autres sites de plongée, de belles montagnes et des vallées encaissées et inhabitées, des
cascades par milliers... et d'innombrables spots de surf!!! David ayant contacté Tehani Surf's Cool, l'école de Jean Michel, le
voilà intégré à un stage de 5 jours avec 6 autres ... adolescents (!), tous surmotives et surfant depuis un ou deux ans en
moyenne et dont le niveau est plus que correct! Nos journées sont donc rythmées par les après- midi surf de David (13h à
18h) sur Papenoo, les apéros chez Martine notre voisine, nos dîners partagés avec nos co-locs Popaa (l'équivalent du zoreil
en Nouvelle Calédonie) Tiphaine et Philippe venus s'installer sur Tahiti et nos petits matins calmes et ensoleillés à Otaha
Lodge (Punaauia), pension familiale des plus chaleureuses et disposant (un must!) d'un jardin arboré donnant sur le
lagon...!!! A venir: derniers jours sur le territoire polynésien... avant d'embarquer dimanche soir pour la Californie....
Los Angeles - Etats-Unis (Les)                                                                       Maryy and David
                                                                                                     18-04-2009

Dimanche 12 avril 19h00, nous voila partis pour l'aeroport de Tahiti Faa'a, accompagnes par nos co-locataires Tiphaine et
Philippe (merci encore pour votre gentillesse et a votre aide... et bonne installation!!)... Nous venons juste de laisser Titaua, la
proprietaire de la pension et notre voisine Martine, adorable grand- mere en vacances en Polynesie pour.... 1 an... et tous les
matins sur Skype pour souhaiter une bonne nuit a ses petits enfants restes sur Avignon.... Arrives a l'aeroport et a notre



                                                               Page 17/19
grande surprise, nous constatons que tous les guichets d'Air Tahiti Nui sont fermes... Nous apprenons finalement que le vol a
ete decale d'un jour et que notre avion decollera le lendemain a la meme heure... Nous voila contraints de rester une journee
supplementaire a Tahiti.. quel supplice!!! ;-) Mardi 13 avril 22h... apres de nouveaux au- revoirs, nous decollons enfin pour
Los Angeles... la metropole tentaculaire de la Californie... riche, energique, creative, bouillonnante (10 millions d'habitants
pour le grand LA), c'est un veritable puzzle de 88 quartiers (Hollywood, Downtown, Venice, Santa Monica, South Central...)
vivant chacun les uns a cote des autres... avec ses riches et ses pauvres... sa splendeur et sa misere... son or et sa
poussiere... La voiture etant plus que recommandee dans cette Cite des Anges, nous recuperons, des la sortie de l'aeroport,
notre petite Ford Focus, pour nous frotter aux enormes GMC et aux puissantes Mustang qui arpentent les larges avenues
bordees de palmiers... Direction: Brockton Avenue, ou nous nous attendent nos deux hotes couchsurfeurs Joey et Mario
(many thanks guys for everything!!)... pour y sejourner quelque temps afin de decouvrir cette ancienne et aride bordure de
desert devenue une des villes les plus importantes au monde en moins d'un siecle !!! Le quartier de Santa Monica... ou nous
sejournons... Traditionnellement residentiel, il est aussi le terminus de la mythique " Route 66" debutant a Chicago a quelques
2 450 miles de la...Venice... et ses longues et larges plages... lieu de rendez- vous des artistes, des petits commercants et des
marginaux... Le temps d'une balade, un peu ventee, sur l'Ocean Front Walk, nous longeons la Muscle Beach, aire de
musculation en plein air... ou venait tres regulierement dans sa jeunesse Mr le gouverneur Schwarzenegger... les
innombrables boutiques de T-shirts, de souvenirs et de medecine parallele.... les nombreuses peintures murales pour terminer
au Venice Original Skateboard Shop, veritable antre du skate ou l'un des groupes de skate core les plus influents avait elu
residence: les Suicidal Tendencies... Venice et son quartier de Dogtown furent a l'origine du skate moderne avec ses Zephyr
Boys, pionniers qui, dans les annes 70, commencerent a penetrer les piscines pour y skater clandestinement... Dans cette
ville berceau du cinema et ou se multiplient les "usines a reve" (Paramount, Warner Bros, Twentieth Century Fox,
Columbia...,) impossible de manquer les Universal Studios Hollywood... un parc a theme construit a cote des veritables
studios et qui permet d'experimenter de nombreuses attractions basees sur des films celebres et de voir comment l'on monte
les decors, realise des trucages... Nous voila donc plonges pour une journee dans l'industrie cinematographique
hollywoodienne... Le programme est vaste: de l'animation en 3 D, ou Terminator sort de l'ecran pour se battre a nos cotes et
ou Shrek nous fait vivre en 4D (siege dynamique) sa poursuite de Lord Farquois.... aux roallers coasters a couper le souffle,
tel Jurrassik Parc ou nous naviguons a bord d'un bateau parmi les disonaures et monstres prehistoriques avant de faire le
grand saut... en passant par une visite des "vrais" studios avec de nombreux decors exterieurs, notamment Mysterial Lane
des Desperates Housewives, le decor de King Kong et Les Dents de la Mer, un Boeing 747 explose de la Guerre des
Mondes.... egalement des simulations impressionnantes (un spectaculaire incendie a l'interieur d'un immeuble dans lequel
nous nous trouvons, un tremblement de terre dans le metro de San Fransisco, une innondation dans un petit village
mexicain...)... Bref, une journee ou le mythe rejoint la realite... et au final un autre regard sur ce monde du 7eme art!!! Une
petite visite d'Hollywood Boulevard cloture notre sejour a LA... et nous voila a fouler le tapis rouge du Kodac Theater
(ceremonie des Oscars)... a nous pavaner sur le Walk of Fame, avec ses etoiles attribuees aux grandes vedettes... et a
chercher chaussure a nos pieds au milieu des empreintes de stars devant le Chinese Theater... Enfin, a quelques miles dans
le quartier de Beverly Hills, Rodeo Drive, l'avenue la plus chere au monde... ou l'on peut d'ailleurs admirer les plus grandes
marques italiennes et francaises... A venir: depart demain dimanche pour la Vallee de la Mort...
Death Valley N.P. - Etats-Unis (Les)                                                             Maryy and David
                                                                                                 26-04-2009

Voila, le decompte final vient de commencer... nous ne sommes plus qu'a quelques jours du retour en France... Affaire
Burgeau, affaire Madoff, affaire Elise, etudiants et travailleurs dans la rue, un chomage en constante augmentation, un Lyon
qui peut perdre son titre et Saint Etienne sa place en Ligue 1, nous nous interessons de nouveau a l'actualite de notre pays et
de notre region apres une parenthese de 8 mois... comme pour nous preparer a affronter une realite dure et crue, loin du reve
permanent dans lequel nous vivons depuis le 1er septembre dernier... comme pour nous tenir prets a atterir apres un long vol
dans un ciel colore de tous les paysages traverses et les visages rencontres... loin de tout nuage, de toute pertubation... Nous
profitons, croquons chaque seconde decomptee... Nous reprenons donc la route, quittant Los Angeles et son bouillon pour la
Death Valley, le pays d'enfance de Luc Skywalker pour les fans de Star Wars (1977)... La Vallee de la Mort, un des sillons les
plus profonds dans l'hemisphere nord, s'enfonce a 86 m sous le niveau de la mer... son nom venant de la phrase lancee par
un pionnier rescape: "Dieu merci, nous sommes sortis de cette vallee de la mort!!"... d'autres n'eurent pas cette chance...
Entre les flancs resseres de la Vallee, le soleil est dement... C'est le point le plus chaud et le plus aride de tous les Etats
Unis... une region brulee par le soleil, un paysage a la fois grandiose et lunaire... et d'une incroyable diversite: montagnes et
mers... de sel, canyons, cactus, dunes de sable, crateres... Nous sejournons quelques jours dans un hotel au parfum de
Bagdad Cafe afin de decouvrir ce monument national qui encore, chaque annee, fait des victimes parmi... les touristes
imprudents ou malchanceux!!!Poursuivant notre chemin vers le nord, direction le Yosemite National Parc, autre beaute a
decouvrir, nous stoppons une nuit a Bishop chez nos deux hotes couchsurfers du soir: Tony et Adam, couple homo des plus
attentionnes pour une soiree mexicaine des plus pimentees... Many thanks for your kindness mates!!! La Vallee de Yosemite...
un autre monument national a visiter... l'une des grandes zones privilegiees de la faune et de la flore du continent americain...
Tres loin de l'aridite de la Death Valley, nous voila plonges en plein Sierra Nevada... C'est l'image meme que l'on se fait de la
vegetation et des montagnes: sequoias geants, paysages incroyables et panoramas a vous couper le souffle (immenses



                                                             Page 18/19
falaises, rivieres puissantes, chutes d'eau demesurees..)... et meme de la neige rencontree sur la route... Tous les animaux
sont egalement la: pumas, ours ( a la recherche de nourriture... plus de 1 000 voitures fracturees par an), daims et ecureuils
qui viennent jusqu'a vos pieds quemander a manger...A venir: San Fransisco, son pont, ses rues et sa baie....
San Fransisco - Etats-Unis (Les)                                                                    David and Maryy
                                                                                                    03-05-2009

On pourrait vous ecrire longuement sur San Fransisco, sa baie, son celebre Golden Gate Bridge, ses collines et ses fameuses
rues pentues, son atmosphere, sa richesse culturelle et sa redoutable prison d'Alcatraz... On pourrait vous decrire les fabuleux
paysages et decors de la cote Ouest entre San Fransisco et Los Angeles, sa beaute, ses curiosites naturelles et ses lions de
mer se prelassant au soleil par milliers sur ses plages de sable... ainsi que Santa Barbara et sa douceur de vivre... On pourrait
egalement vous presenter en quelques lignes toutes les personnes rencontrees lors de cette derniere ligne droite de notre
voyage... rencontres qui ont fait de ces instants un bonheur de tous les jours: Glenn, directeur d'universite et futur resident
francais... Aurelien et Nicolas, deux "surfeurs francophones de canape" adeptes du couchsurfing comme nous... Drake, grand
amateur de vin americain... et francais bien sur!!! .... Jim, un autre amoureux de la France et Noah & Jamie, jeune couple de
Santa Barbara qui nous ont offert le gite pour une nuit... Mais au final nous n'allons pas ecrire sur tout cela.... mais plutot vous
en parler... et de vive voix... puisque nous decollons demain lundi a 12h30 de LAX airport... Direction, notre belle vieille
France... un retour aux sources... pour de nouvelles aventures... et quelles aventures ??!! @ tres vite ;-)
Saint Etienne - France                                                                              Maryy and David
                                                                                                    24-05-2009

De retour à Saint Etienne après plus de 245 jours passés à arpenter notre belle planète... des retrouvailles riches en
émotion... des moments partagés avec nos proches... un nouveau quotidien: recherche d'appart, de voiture, démarches
administratives en tout genre... une reprise de repères pas évidente... une nouvelle page à écrire... en attendant... ?!!A venir:
un bilan d'ici quelques semaines après s'être à nouveau posés...... et avant de déprimer !!! ;-)




                                                               Page 19/19

				
DOCUMENT INFO