Unité d'accueil et de soins en Langue des signes

Document Sample
Unité d'accueil et de soins en Langue des signes Powered By Docstoc
					  
Unité d’accueil et de soins en Langue des signes
http://www.tendancesourd.com/unite-accueil-et-soins-en-langue-des-signes/



                                                                                                            




En France, il existe un accueil spécifique en langue des signes lors d’une consultation de médecine générale
(médecin signeur), de coordonner la présence d’un interprète lors des consultations spécialisées, d’assurer un
accompagnement des patients sourds lors de leur passage à l’hôpital, et d’effectuer une action de prévention et
d’information auprès du public sourd.
C’était en 1996, le groupe hospitalier de la Pitié-Salpétrière était le premier centre d’accueil spécifique en
langue des signes en France. Ensuite, en 2000, le ministère de la Santé a décidé la création de 11 unités
d’accueil et de soins des patients sourds en langue des signes.
Les équipes sont ainsi en mesure de s’adapter à tout type de patients : parlant une Langue des signes rapide et
élaborée, utilisant le français exclusif (lecture labiale et l’écrit), ayant des difficultés de compréhension,
d’expression ou de communication (mimes, dessins, etc.), etc.
Désormais, ce n’est plus au patient de s’adapter à la langue des professionnels de santé mais c’est l’équipe
qui a en charge de s’adapter à ses capacités de communication. Ainsi, ils disposent d’un accueil direct aux
soins comprenant une équipe de professionnels sourds et entendants, formée en langue des signes française
(LSF) et des interprètes français-LSF.
Voir le schéma ( Hôpital La Grave de Toulouse) de prise en charge des patients sourds ou malentendants :
http://www.chu-toulouse.fr/schema-de-prise-en-charge-des  
 
Actuellement, il existe 12 unités implantées dans 10 régions : 8 régions comportent chacune 1 unité et 2 régions
comportent chacune 2 unités (régions dIle de France et de Provence-Alpes-Côte dAzur). 10 unités sont
rattachées aux centres hospitaliers universitaires (CHU), une unité au centre hospitalier (CH) et une autre à un
groupement hospitalier de l’institut catholique.




http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/sourds/unites/carte.htm  
 
 Aux États-Unis, à Brattleboro Memorial Hospital, <http://www.bmhvt.org/news/ts2.shtml> il fournit une
vidéo-phone par le service d’interprétation en langue des signes américaine qui est disponible 24 / 24 heures et
7 / 7 jours pour ses patients et des soignants. Les interprètes sont spécialement formés pour fournir des
informations médicales d’une manière qui soit compréhensible et claire pour le patient et la famille




                                                        <http://www.bmhvt.org/news/ts2.shtml>