Documents
Resources
Learning Center
Upload
Plans & pricing Sign in
Sign Out

Safe water? Depends on where you live!

VIEWS: 51 PAGES: 3

La tragdie de l'eau contamine survenue Walkerton (Ontario) en 2000, qui a caus la mort de 7 personnes et en a rendu malades au moins 2300 autres, a branl la confiance des Canadiens en la scurit de notre approvisionnement public en eau. Aprs 8 ans et des millions de dollars dpenss en rglementation, les problmes systmiques persistent nanmoins. L'Ontario a fait plusieurs amliorations importantes et la plupart des provinces ont resserr un peu leur surveillance, mais il reste une lacune structurelle inhrente. Pour assurer uniformment la salubrit de l'eau, il faut des systmes de traitement bien quips et un personnel bien form, mais nous dlestons cette responsabilit sur les administrations locales. Les grandes municipalits se dbrouillent assez bien, mais beaucoup de communauts plus petites et loignes ne peuvent pas relever tous les dfis techniques et administratifs. Par exemple, les avis de faire bouillir l'eau - moyen de dernier recours - sont trop frquents. Nous permettons l'existence d'un systme deux vitesses d'approvisionnement en eau, rparti peu prs suivant le clivage urbain-rural.Mme si l'on s'oppose souvent aux amliorations ncessaires en affirmant qu'elles cotent trop cher, les Canadiens consomment le plus d'eau domestique par habitant au monde et notre cot est parmi les plus bas au monde. Le manque de volont politique de relever le dfi est issu de notre indiffrence. Par exemple, l'Ontario a mis de ct un rapport produit en 2005 par un groupe d'experts qui recommandait de regrouper les rseaux de distribution de l'eau afin de produire des conomies d'chelle, de procder une analyse complte des cots et de fixer le prix de l'eau de faon garantir la viabilit et la salubrit de l'approvisionnement1. L'Alberta a fait quelques progrs en rgionalisant des aqueducs de distribution d'eau traite, ce qui a amlior la salubrit de l'eau dans les petites localits. Ces interventions se butent toujours des difficults techniques (p. ex., beaucoup de petits rseaux loigns sont difficil

More Info
To top