"Entrez, je suis pendu." by ProQuest

VIEWS: 15 PAGES: 17

(ProQuest: ... denotes "strike-through" in the original text omitted.) ProQuest: ... denotes Greek characters omitted (or Cyrillic characters omitted.) Camus, ininterrompu Une quinzaine de jours avant de disparatre, Albert Camus avait enfin renvoy le texte de ce qui devait devenir sa dernire interview crite, rdige la main. Quant l'autre bout de l'oeuvre, les dernires phrases interminables du Premier homme disent qu'en effaant son nom Camus peut enfin se dire dtach et rapproch de sa mre. Et lui [. . .], n sur une terre sans aeux et sans mmoire [. . .] lui, [. . .] sentait aujourd'hui la vie, la jeunesse, les tres lui chapper, sans pouvoir les sauver en rien, et abandonn seulement l'espoir aveugle que cette force obscure qui pendant tant d'annes l'avait soulev au-dessus des jours, nourri sans mesure [. . .] lui fournirait aussi [. . .] des raisons de vieillir et de mourir sans rvolte.63 Cette force obscure, c'est aussi celle qui aura libr de Camus l'criture.

More Info
To top