Docstoc

MACHINE A COURANT CONTINU_1_

Document Sample
MACHINE A COURANT CONTINU_1_ Powered By Docstoc
					                   SYNTHESE DU MOTEUR A COURANT CONTINU


MOTEUR A EXCITATION SEPAREE OU INDEPENDANTE.

                                                            Induit (rotor)   Inducteur (stator )
                                   I                                           Iex
              Schéma                                              I
                                   E
             équivalent       U                                  E    M
             de l'induit                                U                       rex     Vex
                                                                 R    =
                                   R



  Relations générales.

     Fonctionnement du Moteur: L'alimentation U  courant(I)  forces électromagnétiques (F) couple
                              moteur(Te)  rotation(n)  fem (E)
     Tensions : U = E+RI      et        Vex = rex.Iex
     Fém : E = K..       Moment des couples : Te = EI/=K..I et Tu = Te-Tp
     Puissance électromagnétique : Pe = E.I = Te.
     Vitesse :  = 2..n = (U-RI )/K
  À =cte ( Iex=cte )

     La fém est proportionnelle à la vitesse E = kn
     Le couple électromagnétique est proportionnel au courant Te = k’I :
     La charge impose le courant I = Te /K.
     La vitesse ne dépend que la tension et du courant (charge ) : n = (U-RI )/k

  Point de fonctionnement: n=cte  Tu(n) =Tr(n )                 Intersection des caractéristiques Tu(n) et Tr(n)

  Bilan des Puissances: Pabst = UI+Ve.Iex       Pu = Tu = Pabs- pertes
                           Pertes joules pjex = Ve.iex (Inducteur ) pjI = RI2 (induit )
                           pertes collectives pc = pm+pfer (pertes mécaniques et magnétiques )
                           pc = pm+pfer  UvIv



MOTEUR SERIE . (Inducteur en série )


                                                                                                        Inducteur
  Relations générales : U = E+(R+Rs)I = E+RtI
                                                                                                           Rs
                                                                                                       I
                           E = K(I) et Te = K(I)I                  Pe = E.I = Te.                               Induit

                                                                                                                      E
  Si la machine n'est pas saturée on peut écrire :=k1I ( prop à I).                                 U
                                           E = k2.I.n et Te = k3.I2.                                                 R

  Puissances: Pabs = UI , Pj = Rt.I2 ,       pc=pm+pfer
              Pu = Tu=Pabs-pertes




   CAILLIEREZ G                        LYCEE CAMILLE CLAUDEL                          FOURMIES                  1/2
DESCRIPTION . FONCTIONNEMENT . CARACTERISTIQUES.
  Description: Le stator ou inducteur (excitation) crée un champ et un flux  sous un pôle.
   Dans le rotor ou Induit il y a création de fem induites et de forces électromagnétiques.
   Le collecteur permet d'accéder au rotor et c'est aussi un redresseur mécanique.
  Fonctionnement en Génératrice :U=E-RI.
  La rotation(n)  Fem induite(E)  courant induit(I) Forces électromagnétiques (F)  couple(Te) résistant.
  Fonctionnement en Moteur: U=E+RI.
  L'alimentation U  courant(I)  forces électromagnétiques (F) couple moteur(Te)  rotation(n)  fem (E)

   Caractéristiques      Pe=E.I=Te.      E=K..                                    Pe en W , E en V, I en A , Te en Nm
                         Iex=cte  =cte  E=kn  E/E'=n/n'.                          en rad/s , n en tr/s .
         générales
                         Te=Pe/=EI/=K..I.

MOTEUR A EXCITATION SEPAREE OU INDEPENDANTE.

                         U=E+RI , E=K si =cte E=kn  n=E/k =(U-RI)/k                                                                  Induit (rotor)          Inducteur (stator )
        Relations et                                                                                       I                                                       Iex
                         Tu =Te-Tp   Te=E.I/=K..I                                   Schéma
                                                                                                           E
                                                                                                                                                  I
                                                                                     équivalent      U                                        E         M
                         Tp=pc/ (Moment du couple de pertes)                        de l'induit                                     U
                                                                                                                                              R
                                                                                                                                                                      rex        Vex
         Schémas                                                                                            R
                                                                                                                                                        =

                                                                                         m
                                                                                      T(N )                                              T u(Nm)
 Caractéristiques:                                                                                                     Te
                        * Te(I)=KI Te prop à I (droite passant par 0)  U
                                                                                                                          Tu
 T(I)
                          Te/Te'=I/I'      Tu(I)=Te(I)-Tp (décalé de Tp).

                                                                                                           T u=T e-T p
 T(n)                   * Tu(n) réseau de droites parallèles suivant la tension U.                                             I                                            nv         n

                                                                                      T(Nm)        U'<Un           Tu(n)
 Point de                                                                                                                            n
                        * n=cte  Tu=Tr Intersection des caractéristiques Tu(n)                                       Tr(n)
 fonctionnement:                                                                                               A
                           et Tr(n)  Te=Tr+Tp  I=Te/K.                                      B



 Variation de vitesse   * n(U)=(U-RI)/k si Tr = cte  I = cte et n(U) est une        Td

 avec la tension:        droite variant de n=0 pour U=Ud=RId à nn pour U=Un
                                                                                                                               n                                                  U

 Puissances:             Pabs=UI+Vex.Iex pjex=Vex.Iex pjI=RI2 pc=pm+pfer                                                                                           pc= pm+pfer
                                                                                                                                   Pe=E.I=Te. 
                         Pu=Tu=Pabs- pertes                                        Pabs= U.I                                                                   Pu= Tu. 
                         pc=pm+pfer :Essai en moteur à vide à excitation
 Mesures des pertes      indépendante pour la même vitesse et le même  donc
 mécaniques et fer :                                                                                                                                  pj=R.I 2
                          la même fem qu'en charge : Uv=En pm+pferUvIv.                   Pex=Vex.Iex              pjex=Vex.Iex



MOTEUR SERIE

 Relations:                                                                                Schéma équivalent                                          Inducteur Induit
                         U=E+(R+Rs)I=E+RtI , E=K(I) et Te=K(I)I
                                                                                                                                              I
                         Si la machine n'est pas saturée on peut écrire :                      E     R         Rs                         U                                 M
                         =k1I ( prop à I).  E=k2.I.n et Te=k3.I2.                   I
                                                                                                    U
                                                                                      T(Nm)                                              Tu
 Caractéristiques:      * Le moteur série s'emballe à vide : I 0 (I)0 et n                                Te                                 U'<Un
                                                                                                                                                             Un
                                                                                                                                                              Tu(n)
 T(I)                                                                                                                Tu
                        * Te(I)=K(I).I : si =k1I alors Te=k3I2 ( Le couple est                                                                                  A
                                                                                                                                                                             Tr(n)

 T(n)                      proportionnel au carré du courant                                                                                             B
                          T/T'=(I/I')2 couple élevé et Tu=Te-Tp
 Point de               * n=cte Tu=Tr Intersection de Tu(n) et de Tr(n) 
                                                                                                                                                                                       n
 fonctionnement:           Te=Tr+Tp                                                                                            I


 Puissances:                                                                                                                                                      pc=pm+pfer
                         Pabs=UI , Pj=Rs.I2+R.I2 ,     pc=pm+pfer                                                   Pe = E.I=Te.
                                                                                     Pabs = U.I                                                                  Pu = Tu.
                         Pu=Tu=Pabs-pertes

                                                                                                                                     pj = Rt.I2




 CAILLIEREZ G                       LYCEE CAMILLE CLAUDEL                            FOURMIES                                                                2/2

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:33
posted:5/18/2010
language:French
pages:2