LUNDI 7 JANVIER

Document Sample
LUNDI 7 JANVIER Powered By Docstoc
					                            Pratique artistique

Objectif : Echauffement
Travail collectif
Disposition classe : 2 lignes face au meneur
Consigne : répéter ce que dit et fait le meneur
Ex : la peur, bonjour, les rencontres, le corps (mains, pieds), sensations du corps, les visions, expressions
animales…..
Objectif : S’approprier l’espace
Travail collectif
     1- occuper l’espace, pas de trou
     2- occuper l’espace, galerie d’animaux
     3- occuper l’espace avec un tempo donné
         ne pas marcher en rythme
         arrêter le tempo
         le mémoriser jusqu’à 10 le tempo et s’arrêter
         respecter le tempo
     4- occuper l’espace quand on dit stop, on arrête
                                                        1, on marche
                                                        2, on court
                                                        3, on vole
     5- on vole et on est soufflé par le meneur

Objectif : Placement par rapport à l’action et à la parole
Travail collectif
Exercice calme et statique
Consigne : ne pas bouger quand on parle ; supporter les actions des autres

    1- Visage – regard
       planter le corps et fixer son regard sur un point de la salle
       regarder ses chaussures ; au signal, regarder le point fixe choisi

         donner des codes
         ex : code regard : si un personnage rentre, tourner tête et regard, suivre le personnage

         si un personnage entre côté cour, porte qui grince, le personnage entre : le suivre du regard et marquer
         l’inquiétude.

    2- Regard
    Avoir un regard en fonction d’un animal (serpent, renard)

         Espace corporel

    1- Bouger, occuper l’espace
       Bouger n’importe comment
       On stoppe : certains s’arrêtent en statue, on les regarde et on se demande ce qu’il fait.
       Photos : compléter la figure, la photo

    2- Composition de statues puis on part.
       Jeu de relais de statues : par 2 puis par 3
                Le 1er fait une pose, complétée par un 2ème puis un 3ème
                Dès que le 3ème est arrivé, le 1er part.
       Rythmes

         Objectifs : apprendre la rigueur, relation à l’autre, prise en compte de l’autre

         Par 3 : donner un tempo (en tapant dans les mains)
                  Le 1er dit « 1 », le 2ème dit « 2 » et le 3ème dit « 3 » selon le tempo

         Par 3 : même chose, mais le 1er ne dit plus « 1 » mais fait un geste



Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                        1
                   puis même chose avec 1 et 2 qui font des gestes
                   et enfin, la même chose avec 1, 2 et 3

         Même chose mais sans tempo : le 1er bouge et les autres attendent son signal
         pour le rejoindre en le regardant et composer

Voix
         Par 2 : le ping-pong
                   Ex : on est loin, on se parle et on se renvoie la balle
                            1- « Je suis tombé de l’échelle »
                            2- « Qu’est-ce que t’as fait ? »
                            3- « Le barreau était cassé »
                            4- « Pourquoi il est cassé ? »
                            5- « Parce que tu l’as pas réparé »…
                   tenir 10 minutes

Rythmes

Objectifs : dissocier l’esprit, le jeu de l’acteur et les contraintes du jeu

Par 2 : rythme 1-2-3
                1 remplacé par un geste
                2 remplacé par un autre geste
                3 remplacé par un autre geste

         puis même chose mais on greffe une conversation dessus.
Portée de la voix :
                  2 lignes : 1 ligne voit l’autre ligne qui lui tourne le dos

                   x        x         x         x        x         un joueur parle à un joueur de l’autre ligne
                                                                   sans donner de signes distinctifs, mais en le
                                                                   regardant fixement et donc en dirigeant sa
                                                                   voix vers l’autre

                 x          x        x        x       x         dos tourné, concentrés
Texte mis en voix
                 - lire sans intonation
                 - lire en chuchotant
On cherche, ainsi, l’intention du jeu dans les mots en les disant tels quels


Echauffement :
       Travail corporel : étirements
                     Jeu de comedia (Arlequin) : démarrer doucement en
                     souplesse - Dynamiser le personnage (regard pétillant)

         La voix : ma-mé-mi-mo-mu (varier les consonnes)
               Chanter : ma-la-mi-la-ma

         Jeu des prénoms : en cercle
Ex : Pierre appelle Paul en le regardant et en le désignant d’un geste. Paul vient se placer au centre. Il désigne
Jacques. Jacques vient se placer au centre. Paul prend la place de Pierre qui prend la place initiale de Paul.
On prend la place du précédent. Le précédent prend la place libre.
On est en situation de jeu, varier les intentions.
Déplacements : départ en cercle.
On se déplace dans un espace délimité. On est surpris par la précence de l’autre. A chaque fois c’est une
nouvelle rencontre qui dérange. On voudrait partir. L’espace se réduit. Il faut se croiser les uns les autres, se
mouvoir comme une anguille.
Consignes : se croiser sans se heurter
Augmenter le rythmes de déplacement



Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                           2
Traverser le groupe par le centre

Jeu : sur le plateau
En deux groupes, des spectateurs et des comédiens
    - entrée et traversée du plateau en neutralité
    - passage et regard public (neutralité)
    - choisir une démarche particulière, entrée , regard public, surprise- réaction et sortie
    - Rencontre : (sans texte) entrée de deux personnages, jouer la surprise et sortie
    - Idem avec prise de parole
    -
Improvisation :
         Thèmes proposés : le banc
                         L’église
                         Un beau matin de printemps
                         Le hall de gare

Les thèmes sont tirés au sort (groupes de 4)

         Travail sur les textes :
                  Choix des textes : j’ai pas le temps
                                  Le barillet (2 versions)
                                  Aphorismes
                                  Tryptique

Lecture à voix haute puis choix libre.
Propositions de jeu

A - Echauffement- entraînement de l'acteur

Une mise en condition et une bonne détente musculaire sont nécessaires pour aborder le jeu théâtral. Il s'agit
d'être disponible les uns vis à vis des autres, de ne pas être bloqué par des tensions personnelles (vie
professionnelle, familiale, fatigue ... ).

1- Position du groupe en cercle
   chacun faisant face aux autres (on voit les autres et on est vu par tous)

- position individuelle de "neutralité": le corps droit, les bras le long du corps, les pieds écartés de la largeur des
hanches et droits, les genoux souples, le regard au lointain.
Chercher à détendre chaque muscle du visage (mâchoire) aux pieds, vérifier "mentalement", respiration large et
calme
- considérer le corps sur un axe de pivot (colonne vertébrale)
nous travaillons par segmentation du corps; quand un élément est travaillé, veiller à ce que l'ensemble soit
détendu.
- mouvements circulaires (doux) : la nuque (faire rouler la tête d'une épaule à l'autre)
                              les épaules (ensemble et vers l'arrière)
                              le thorax (appuyer sur le diaphragme avec la respiration ventrale)
                              l'abdomen- le bassin
                              les genoux- les chevilles

On peut ensuite créer un mouvement circulaire d'ensemble en partant d'un élément (le bassin par ex.) puis tout le
corps et chercher un déplacement dans l'espace.

- étirements: - tirer très fort les mains vers le haut, les pieds restent plantés au sol, respirer large, relâcher
doucement
- jambes écartées, courber le corps vers l'avant, tête relâchée, tirer sur les bras vers le bas, effectuer un arc de
     cercle de gauche à droite en étirant le corps (en repassant vers le haut) et de d. à g.

-   jeu des prénoms: se présenter individuellement au groupe
      aller au centre du cercle et se présenter (je m'appelle …)puis prendre la place d'un autre
      lancer de balle (geste , son et prénom), je désigne quelqu'un



Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                           3
2- Prise de conscience de l'espace:

le travail sur les différentes marches, les rythmes et la prise de conscience de l'espace est essentiel:

- Départ en position de neutralité
a) se déplacer dans la salle, regard au lointain, marche calme, croiser ses partenaires
b) idem, marquer les changements de direction par un léger arrêt et un mouvement de la tête
c) varier les rythmes de déplacement par les intentions (je suis pressé, je me promène, je suis en retard, je suis
fatigué, je suis triste...)
d) varier le style des marches (je suis vieux, je suis fier, je suis un soldat, je suis très gros, je suis très grand...)
e) varier les contraintes d'espace: occuper l'ensemble, la moitié, ne jamais traverser un espace défini,...

f) idem en apercevant quelque chose
g) idem en essayant de s'en saisir
h) idem en s'intéressant à l'objet de l'autre

Ces déplacements se font en occupant de manière satisfaisante l'ensemble de l'espace. Il faut donc être attentif à
la place de chacun en mouvement.

3 - Mise en énergie:

- Le groupe se déplace dans un espace délimité. Chacun se croise sans se bousculer.
   Faire varier le rythme et la taille de l'espace.
- le groupe en mouvement, un participant tente de s'échapper, le groupe le récupère


4 - La confiance:

- une personne se place au centre du cercle serré des acteurs, les yeux fermés et se laisse aller contre ses
partenaires qui se la "passent" de l'un à l'autre.
- les yeux bandés, un acteur traverse la salle jusqu'à être arrêté par ses partenaires (en marchant et en courant).


5 - La voix:

- A partir d'un texte simple, le répéter et l'articuler plusieurs fois, varier les niveaux sonores, se déplacer en
même temps (ne pas interpréter).
- Dire le texte en effectuant des actions précises sans lien avec le texte (se déplacer, déplacer un objet,
     s'asseoir, faire une roulade...), seul et avec un partenaire.


B - Entraînement- technique

    Il s'agit de faire le lien entre les exercices d'échauffement et la pratique théâtrale.

exemple: le groupe se déplace (préciser les contraintes), rencontre entre des personnages, que se passe-t-il?,
comment continuer ?
Faire recommencer en introduisant des repères techniques: le volume de la voix, la position dans l'espace, par
rapport aux autres, par rapport au public, les intentions, etc...



- les entrées:
             - un par un, entrer, traverser la scène, se présenter, repartir (variantes: dire une phrase, faire un geste,
chanter une chanson, faire un numéro de claquettes...)
             - à deux: se croiser , se rencontrer, se parler...
             - à trois: deux entrent, une situation, un troisième intervient..
             - le groupe: entrées individuelles, attente collective (créer des situations, des regards…) sorties

C - Le jeu - l'improvisation



Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                               4
on propose des improvisations à deux , trois ou quatre.
Chaque improvisation est jouée librement puis analysée rapidement, des indications techniques sont données, des
propositions de jeu puis l'improvisation est rejouée. Après plusieurs essais, on peut obtenir une improvisation
préparée, il s'agit de fixer le cadre dans lequel la liberté du comédien s'exerce.

thèmes: (liste à développer)
- un parc, un banc, un promeneur s'assoit sur le banc, un autre promeneur arrive , il veut le banc...
- un musée, deux visiteurs "connaisseurs", un ou deux visiteurs "incultes" et bruyants...
- un guichet de renseignements, un client: quiproquo
- un entretien d'embauche (toutes catégories)
- dans un hall de gare, des gens qui passent, se croisent et se rencontrent (l'action prime sur la parole)
- idem en y glissant une chanson
- idem en créant des situations, des retrouvailles... faire évoluer et s'appuyer sur la chanson

Pour définir un thème, plusieurs options se présentent:
1- le lieu: petit, grand, privé, public, silencieux, bruyant (chambre, usine, salle d'attente, église, hôpital, stade de
foot...)
2- les personnages : timides, courageux, excessifs, sympathiques, antipathiques...
                      leur fonction: chef, subalterne, client, vendeur...
3: la situation: un enterrement, un mariage, une demande x, une promenade, au travail
4: le temps: la nuit, le matin, la journée...

Il faut préciser ces options , déterminer le nombre de participants et établir le démarrage de l'impro.
Aborder les entrées et sorties en cours d'impro.


A partir d'une chanson (travail sur le corps et la voix)

1- Faire une entrée et chanter une chanson
Recommencer plusieurs fois en éliminant les gestes et actions parasites
Idem en groupe

2- sur le thème "la première fois que j'ai chanté en public..."
faire une entrée et chanter une chanson
recommencer en précisant les actions (mémoriser)
recommencer en silence
recommencer en démarrant la chanson dès l'entrée et en y plaçant les actions prévues




Travail sur le texte:

- A partir d'un dialogue, recréer une situation et des personnages (texte: le barillet)
Choisir parmi les textes proposés dont on a supprimé les didascalies.
Chaque groupe se constitue autour du choix du texte, il est libre de modifier le nombre de personnages
(redistribution du texte), il a à charge de définir le thème, le lieu, la situation, les personnages et la mise en
espace.
Présentation et jeu sur le plateau
Critique et prise en compte de propositions en vue d’améliorer le jeu.

La critique : il est important d’être spectateur et comédien et de s’entraîner à la critique. Celle-ci doit toujours
servir le jeu et être constructive, il s’agit de faire des propositions qui peuvent ou non être retenues par les
comédiens.




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                            5
Scénario collectif
A partir des différentes propositions du groupe, on peut élaborer un scénario d’ensemble en reliant de manière
cohérente des scène. Il s’agit de trouver un fond commun à l’ensemble.




Théories et pratique: les fondamentaux du théâtre (cf texte IUFM de Bourgogne)
Tout jeu dramatique se construit sur la base de trois éléments simples:
- l'espace
- l'imagination dans le corps
- la langue
L'espace de jeu défini est une condition pour que le jeu, le parole et l'apprentissage se développent.
L'imagination (par le corps) doit être traitée comme un muscle qu'il faut entraîner.
La maîtrise de la langue (parlée et écrite) permet de développer les idées et l'expression, et la communication.
Un quatrième élément qui semble évident est la présence de l'autre, partenaire ou public, afin que puisse se
réaliser la rencontre, essence même du théâtre, par la représentation.




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                       6
                                                                                   FAIRE ET VOIR
                                                         ACTIVITES DE PRATIQUE ARTISTIQUE : PRODUCTION
BIBLIOGRAPHIE : Théâtre à lire et à jouer n° 3 Lansman
Site : edunet.education.fr (textes de théâtre)
Musique : « J’en ai marre » H le Bars
« la valse des monstres » Yan Tiersen
                                                                              JEUX D’EXPLORATION
                  1 JEUX DE RELATION : communication
Jeux de communication non verbale développant l’écoute de l’autre.
             JEU                                      SITUATION                                              ANALYSE                                         OBJECTIF
 « le doigt aimanté »          Par deux, l’un dirige les expressions physiques de        jeu d’écoute et d’attention à la volonté de l’un    créer un code de communication non verbal
                               l’autre à l’aide de l’index (l’aimant) et du nez de       d’une part , et à l’expression physique de          ( gestuel)
                               l’autre (le métal). L’index et le nez ne devant jamais    l’autre d’autre part.
                               se toucher, garder un écart constant ; il s’agit de faire
                               évoluer l’autre.
 « les mains emmêlées »        Par deux, face à face, sans parler, les mains             jeu d’écoute gestuelle et création de formes        compétence : être attentif
                               s’emmêlent et se démêlent sans se toucher. Elles          esthétiques représentant un code gestuel.           « être attentif, c’est avoir le projet de se
                               s’effleurent et créent des mouvements.                                                                        donner en images mentales ce qu’on est en
                                                                                                                                             train de percevoir; c’est avoir un projet
                                                                                                                                             d’utilisation de ce qu’on est en train de
                                                                                                                                             percevoir et de s’en donner des
                                                                                                                                             représentations finalisées » A.De La
                                                                                                                                             Garanderie
« la main »                   Par deux , sans parler, la main transmet un message(       jeu d’écoute gestuelle et de transmission de        évaluation : productions de formes
                              indique, repousse, appelle, gratte, ouvre...). L’autre     message                                             esthétiques et de codes gestuels, de
                              reçoit le message et adopte une expression corporelle                                                          messages.
                              prouvant qu’il a compris.                                                                                      compréhension de messages
« l’objet à saisir »         Par deux, l’un prend un objet, le palpe, le touche.         jeu d’écoute et d’attention centré sur un objet     Mémoire de l’objet
                             L’autre enlève l’objet, le cache et demande de déposer      variante : décoder la façon de tenir l’objet pour   Prise de Conscience de l’espace imaginaire
                             l’objet imaginaire, en prenant bien soin de garder sa       retrouver celui-ci.
                             forme, dans l’espace indiqué gestuellement.                 mémoriser les façons de les tenir
THEATRE IMAGES                1 Image / Idée                                             jeu d’écoute gestuelle et de transmission de        productions de formes esthétiques et de
Hugues Delaby IUFM            Disposition en cercle                                      message                                             codes gestuels, de messages.
Arras                         Le meneur de jeu lance une idée d’image : ex une           création de formes esthétiques                      compréhension de messages
                              sorcière, Cosette, J Valjean……
                              Chaque joueur compose une image corporelle figée
                              Variante : même chose mais le meneur de jeu lance
                              l’idée, chaque joueur compose une image, le suivant



Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                        7
                       propose une autre image, le précédent reprend sa
                       position initiale.




                                                 JEUX DE COMMUNICATION VERBALE ET NON VERBALE

THEATRE IMAGES         Thème du musée                                             jeu d’écoute gestuelle et de transmission de      productions de formes esthétiques et de
2 Sculpteur/ Sculpté   Disposition dans l’espace du musée par 2                   message                                           codes gestuels, de messages.
                       Le sculpteur sculpte puis s’en va, quand toutes les        création de formes esthétiques                    compréhension de messages
                       sculptures sont finies, les sculpteurs reviennent voir et
                       commentent les œuvres. Puis l’espace se vide et les
                       statues fondent
                       Fin du jeu : les statues racontent à leurs sculpteurs tout
                       ce qu’elles ont entendu comme commentaires.
THEATRE IMAGES         Disposition en groupes de 4                                                                             idem
            3          Composer une image selon une réplique tirée au
     Compositions      hasard
     d’images          Le groupe compose et chacun dit sa réplique sur tous
                       les tons
                       Même chose mais à tour de rôle selon son image le
                       sculpteur compose avec les 3 autres sans
                       communiquer ce qu’il veut faire. Il crée son tableau
                       puis s’intègre au tableau et dit sa réplique
                       Même chose pour chacun dans le groupe
4 idem                 mais le groupe privilégie un tableau puis improvise
                       par rapport à l’identité du personnage
THEATRE IMAGES         Composer successivement les 4 images                                                                    idem
            5          Composer selon l’ordre du meneur les images ex :
     Tableau images    1.3.2.4. ou 3.4.1.2
                                           DIRE SA REPLIQUE




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                               8
                THEAT     Un souffle de vent anime les images lentement
         RE IMAGES        Idem mais 1 personnage quitte l’image et prend la
                6         posture d’une autre image et les autres le rejoignent                                                idem
         Images animées   pour recomposer
                          Idem mais
                          L’image s’étire ou se compresse et se réduit
                          Idem mais l’image parle, est sonorisée
THEATRE IMAGES            Composer 1 image, les spectateurs se retournent et 3
Mémoire de l’image        détails de l’image ont changé, retrouver ces détails                                                 idem
               THEAT      Choisir 1 image et improviser à 4: lieu personnages
      RE IMAGES           histoire de l’image                                                                                  idem
               7
      Improvisations
      sur les images
                                                               JEUX DE COMMUNICATION VERBALE



« la phrase déclamée »    En groupe classe, dire bonjour chacun son tour en         Exercice de la pensée divergente, des             Interpréter des mots
                          s’adressant à un enfant que l’on montre d’un geste.       alternatives logiques sont envisagées et          Jouer avec la voix
                          Dire bonjour en se déplaçant vers l’enfant et en le       justifiées.
                          regardant.
                          Dire bonjour sur un ton particulier.
                          Répondre à ce bonjour particulier par une expression
                          du visage ou du corps : ex
                          « bonjour!! » en hurlant, l’autre réagit en se
                          recroquevillant ou en se bouchant les oreilles...
                          Dire une phrase selon des intonations différentes :
                          « Il a attrapé le ballon » à dire méchamment, avec
                          surprise, avec joie, avec colère....
                          Justifier la situation.
« l’objet détourné »      Un objet remplit d’autres fonctions : par groupe, un      Jeu d’imagination                                 Développer les capacités d’invention
                          objet est tiré d’une malle et devient autre chose avec                                                      Utiliser son vocabulaire
                          chaque participant.
                          consigne : chacun doit trouver une fonction différente.
                          ex : la canne devient épée, rame, longue vue..
                          Dire ce qu’est l’objet.




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                   9
                                                                                  JEUX VOCAUX
CASNAV (apprentissage du français langue étrangère)
la parole.                                                                              faire prendre conscience des parties du corps et
                        Ex1 : Pour inspirer, se tenir bien droit ;se remplir                                                                   Apprendre à respirer.
                                                                                        de leur fonction
                           d’air par le nez ; sentir son ventre se gonfler. Pour
                           expirer l’air lentement ; sentir son ventre se dégonfler
                           . Ex2 : Dire quelques mots à quelques centimètres
                           d’une bougie allumée sans que celle-ci s’éteigne. Il
                           faut essayer de vider ses poumons régulièrement et
                           lentement pour ne pas faire vaciller la flamme.
                           Ex3 : Faire jouer à la méchante reine devant son
                           miroir : la buée doit ternir le miroir parce que l’on doit
                           pousser l’air sur le miroir en prononçant ces
                           mots :" Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la
                           plus belle. "
                           Ex 4 : Travail sur l’expression du visage à pratiquer
                           devant un miroir ou deux à deux.Donner des
                           consignes à faire : ouvrir la bouche lentement ; sourire
                           en serrant les dents ;remonter les commissures des
                           lèvres ; faire la moue ou faire la carpe ; détendre le
                           visage.
la parole.                                                                              connaître la hauteur de voix qui ne fatigue pas
                           Ex1 : Emettre un [y] " mur " en voix grave, puis en                                                             Apprendre à placer sa voix
                           voix haute, puis plus grave.Ex2 : Répéter 3 fois un
                           mot de 2 ou 3 syllabes sur différentes tonalités en
                           passant de l’aigu au grave; puis dire 5 fois le mot de
                           plus en plus calmement en cherchant à se
                           détendre.Ex3 : Prendre conscience de la longueur du
                           souffle et tenir un son le plus longtemps possible, puis
                           prolonger le dernier son du mot.

la parole.                                                                              faire prendre conscience des raisons pour          apprendre à articuler
                           Ex1 : Tenir un crayon entre les dents et faire
                                                                                        lesquelles on ne comprend pas ce qui a été dit.
                           prononcer son nom , son adresse en essayant de se
                           faire comprendre. Ex2 : répéter plusieurs virelangues
                           connus.(exemple : " Ton thé t-a-til ôté ta toux ? "
                           livre : au fil des sons .Nathan)
                           Ex 3: Transmettre aux deux extrémités de la classe un



Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                       10
                    message entre 2 élèves, le message pouvant être
                    brouillé par les autres élèves.Ex4 : Désarticuler des
                    phrases et des mots par ralentissement ou par
                    découpage des syllabes.Ex5 : Articuler de façon
                    exagérée un mot.Ex6 : Crier un texte, une phrase ou
                    un mot pour débloquer.Ex7 : Produire un texte en
                    polyphonie ( une phrase par élève).
la parole.                                                                    Savoir varier l’intonation et la diction des
                    Ex1 : à la manière de bégayer, somnoler, pleurer,                                                        Savoir varier l’intonation et la diction
                                                                              phrases
                    zozoter, rire, avoir peur, claquer des dents, imiter
                    d’une voix aiguë ou grave
                    Ex2 : jeu des " Monsieur...jeu des bonjours " varier
                    le timbre de la voix selon la situation de
                    communication
Jeu des prénoms     2 joueurs, dos tourné au groupe appelle un prénom     Jeu de portée de voix                              Diriger , porter sa voix
                    1 l’appelé répond en répétant sur le même ton son                                                        Jouer sur l’intensité, l’intonation
                    prénom
                    2 l’appelé répond à la sollicitation en improvisant
                    3 le groupe classe change de lieu dans l’espace (plus
                    ou moins éloigné), les 2 joueurs porte leur voix
La machine          Variante du jeu de la machine : un son est produit                                                         écoute de la voix, transformation vocale
                    avec le geste répétitif                                                                                             souffle et respiration,
                    Le son croît et decroît
                                                             JEUX DE MOTRICITE : jeux corporels

« la machine »      Par groupe de 5, le premier réalise un mouvement          Concentration sur les mouvements, adaptation   Mettre en relation des rythmes et des
                    répétitif, le second « entre dans la machine » et         du geste à l’autre.                            composantes gestuelles.
                    introduit son mouvement et ainsi de suite pour                                                           Adapter son mouvement au rythme et à
                    composer une machine en mouvement.                                                                       l’espace.
                    Variante : même chose avec un son répétitif en plus.
                                 même chose sur un rythme musical
                                 même chose en variant les rythmes
                    (accélérés, lents)
« le miroir »       Par deux, face à face, l’un est réfléchi par le miroir.   Gestes très lents.                             Ecoute gestuelle de l’autre.
                                                                              Support musical très lent de façon à se
                                                                              concentrer sur les gestes.

                                      EXEMPLE DE SEANCE DE PRATIQUE ARTISTIQUE : PROGRESSION


Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                              11
                                                           A PARTIR D’UN OBJET : LE CHAPEAU
                                         EXPLORATION
COMMUNICATION        jeu du bonjour en rond
                     jeu du bonjour en tirant un chapeau de la malle
MOTRICITE            jeu de déplacement : différentes façons de marcher
                     même jeu avec le chapeau (qui induit la démarche)
                     jeu des statues avec le chapeau (statue du clown, de la dame...)
                     changer de chapeau à chaque son et changer de statue
MEMORISATION         se déplacer avec le chapeau, puis sans. Retrouver d’après la démarche le bon
                     chapeau
                     par groupe, mettre un chapeau. Un chapeau disparaît, lequel?
                     Un chapeau a changé de place.
                     Un chapeau a changé d’inclinaison
CONCENTRATION        jeu des gestes à reproduire avec le chapeau
                     se passer le chapeau qui devient : léger, lourd, sale...
                     deviner le chapeau en le touchant
VOIX                 jeu des prénoms en cascades avec variations données par le meneur au centre,
                     d’après son chapeau.
                     ex : prénom à la façon clown, colonel, bébé....
                     même jeu avec bonjour
FICTION              objet détourné : le chapeau devient panier, saladier, seau....
                                        DRAMATISATION
CONFLIT              « Prête-moi ton chapeau » demande, résistance, insistance, acceptation
PERSONNAGE-OBJET     un enfant a le chapeau, un autre une expression (surprise) . Que dit-il?
OBJET - SON          adapter ses gestes au son : vent, tenir son chapeau
                                                  pluie, baisser son chapeau
                     choisir le chapeau d’après le bruitage : auto- casquette
                                                                marche militaire- képi
COMBINAISONS         tirer une carte : expression+un chapeau+ un son
                     créer la situation
                     ex: képi - méchant- voitures
                     l’automobiliste n’a pas apprécié le procès!!
FICTION ANTERIEURE   chapeau insolite : un chapeau disposé dans l’espace (sous une chaise, sur la
                     fenêtre..), un enfant coiffé d’un autre chapeau
                     ex: le colonel (képi) attend la dame qui a oublié son chapeau
                     chapeau au musée : le gardien raconte
                     chapeau qui raconte sa vie




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                        12
ACTIVITES DE RECEPTION : SPECTACLES
1) préparation
Par les affiches, le titre, les dessins, par une phrase du texte, les enfants émettent des hypothèses.
2) les acteurs
Comprendre les métamorphoses des acteurs, les états émotionnels, les sentiments, le rôle du comédien différent de la réalité.
3) rituels
Silence, rires, échanges avec les comédiens, solennité des lieux font partie des rituels du spectacle.
Il s’agira peu à peu de participer aux émotions, d’acquérir des références théâtrales, de savoir interroger une oeuvre, d’en comprendre la fonction symbolique (cycle 3),
d’apprendre à lire un art, l’art dramatique.




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                   13
Théâtralité d’un texte et mise en jeu


Dispositif : groupe de 3

Démarche :

Le 1er décrit le personnage principal.
Le 2ème décrit le lieu où il vit.
Le 3ème invente un événement qui va déclencher le voyage, les préparatifs et le début du voyage

Puis, tous les trois, ils lisent ce début de texte et composent ensemble ou non, trois rencontres

Puis, on confie ce texte à un autre groupe qui le joue, sans avoir pris connaissance du texte au préalable.
On pourra répéter cette mise en jeu pour recadrer certaines choses.
Pour éviter l’ennui, on peut varier les conditions : augmenter ou réduire l’espace, prendre le personnage et le
remplacer par un animal

Exemple de texte :

Juché sur de grandes jambes si longues que sa tête semble à mille lieues de la terre où il vit, ce grand dégingandé
répond au nom d’Olibrius. Cela lui vaut quantité de moqueries qui ne l’empêche pas chaque jour de se rendre
dans ce lieu obscur et secret où se développe et grandit cette chose qu’il a créée.

Sur sa planète, au milieu de la galaxie intersidérale, tout est argenté, bleu et blanc ; les arbres immenses ont des
troncs blancs et sur leurs branches bleues poussent des fruits argentés qui servent à nourrir Olibrius ; des fleurs
géantes argentées sortent du sol bleu et sont les fontaines où s’abreuve Olibrius.

Chaque jour, il cherchait un moyen pour animer sa création, dans l’espoir d’avoir un compagnon avec qui il
pourrait partager sa vie. Seulement, il n’y arrivait pas. Il avait entendu parler, un jour, qu’il y avait quelque part
quelqu’un qui avait ce pouvoir. Il se prépara, donc, à faire ce voyage. Pour cela, il acheta un vaisseau spatial, le
répara puis partit. Il arriva sur la planète Solaris.

Après avoir marché, il s’assit pour se reposer. Soudain, une voix lui dit :
« Aïe ! Tu ne peux pas faire attention ! »
Surpris, Olibrius se leva et chercha d’où venait cette voix. Il se rassit.
« Décidément ! Tu es trop lourd !
    - Qui parle ?
    - Devine ! … Tu es assis sur moi !
    - Sur toi, répond-il en sursautant. » Il regarde la chaise et dit :
    « Mais, une chaise ne parle pas !
    - Mais ici tous les objets parlent, bougent, vivent ici.
    - Alors, tu peux m’aider. Je cherche le moyen de faire vivre un objet.
    - Moi pas, mais demande à quelqu’un d’autre. »

Puis, il rencontra un petit vieux tout ratatiné qui d’un seul regard prit connaissance de sa quête.
« La vie ? Tu sais, c’est très difficile de donner la vie ! Il faut le vouloir ! Il faut chercher tout au fond de ton
cœur pour trouver la vraie graine d’amour !
    - Mais je le veux très fort ce compagnon ! Ce compagnon m’aidera à affronter les moqueries des autres !
    - Alors, je peux te dire que ce n’est pas suffisant et que je ne peux t’aider. Au revoir, Olibrius !

Olibrius retourne sur sa planète avec sa fusée. Il retourne à sa création. Il la regarde intensément. La création se
met à bouger peu à peu.




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                           15
Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr   16
                                                                                                TABLEAUX           D’IDEES
Document élaboré par les CPAV, CPEM, Ma Rosa CPC St Pol
                                                                                                                   1

        SUJET THEMATIQUE                                                      ACTIVITES PLASTIQUES                        ACTIVITES MUSICALES                        ACTIVITES THEATRALES
                                                                           - Exposition à Hesdin : « Autour                                                      A. Travail sur 1 personnage (peint ou




                                          Eléments proposés
                                          par les Conseillers
                                                                           de Rembrandt » du 6 au 26 10        -       Triolet 2001 : « La petite canaille » ;      décrit par une chanson) :




                                            Pédagogiques
                                                                           2004                                        « La sorcière Belphéga » ;
                                                                                                                       « Augustin Boutique »                     -   Imaginer la vie de ce personnage.
                                                                           - Se reporter au B.D. spécial       -       Triolet 2004 : « Hijo de la luna » ;      -   L’imaginer prendre vie à notre
                LE PORTRAIT                                                « Très portrait » (1997/98)                 « Chut, bébé dort » ; « Pas gaie la           époque s’il s’agit d’un tableau
                                                                                                                       pagaille ».                                   ancien.
                                                                                                                                                                 -   Expliquer la présence d’un détail
                                                                                                                                                                     particulier (ex de l’oreille coupée de
                                                                           -   Auto portraits de Van Gogh      -       « L’enfant et les sortilèges » de Ravel       Van Gogh)
                                          d’application et autres œuvres       ou Rembrandt                    -       « Le petit ramoneur » de Britten          -   Impressions de visiteurs devant un
                                            Référence des Documents
                                                                           -   Photographies de Nadar          -       « La belle et la bête » de Ravel              portrait ou inversement : ce que le
                                                                               (Sarah        Bernard      ou   -       « L’apprenti sorcier » de P. Dukas            portrait pense des visiteurs.
                                                                               Baudelaire)                     -       « Pierre et le loup » de Prokofiev        -   Jouer avec les morceaux d’un
                                                                           -   « Petit Paul en Arlequin » de   -       « La flûte enchantée » de Mozart :            tableau.
                                                                               Picasso                                 Faire le portrait des différents
                                                                           -   « La      dentellière », « La           personnages                               B. Travail sur plusieurs personnages :
                                                                               laitière » de Vermeer           -       « La belle au bois dormant » de
                                                                           -   « Les        ménines »     de           Tchaïkovski                               -   Rencontres de personnages sortant de
                                                                               Velasquez                                                                             leur tableau.
                                                                                                                                                                 -   Mettre en scène un tableau
                                                                                                                                                                     représentant un portrait de famille.


Liens, idées pour le spectacle -   A partir du portrait d’un personnage, l’imaginer dans une scène de vie.
                               -   A partir d’un chant, peindre le portrait d’un personnage.




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                                               17
                                                                                                                   2

        SUJET THEMATIQUE                                                  ACTIVITES PLASTIQUES                           ACTIVITES MUSICALES                        ACTIVITES THEATRALES

                                                                      -    Exposition à          Auxi le       -       Triolet 2001 : « Le petit Lutin »      -   Travail autour des gestes des ouvriers
                                                                           château :       « Autour       de   -       Triolet 2004 : « La chèvre »               agricoles : travailler la terre ; semer ;




                                          Eléments proposés par les
                                          Conseillers Pédagogiques
                                                                           Millet » du 6 au 26 11 2004         -       Chansons populaires ex : « Meunier         récolter ;…
                                                                      -    Travailler la terre, la paille              tu dors »                              -   Construire des machines avec les
             SCENES                                                   -    Dessiner les personnages en         -       Paysages sonores : autour des              éléments corporels.
        CHAMPÊTRES                                                         mouvement                                   oiseaux des champs, des machines       -   Faire vivre, animer un tableau.
                                                                      -    Les représenter en volume                   agricoles                              -   Imaginer de donner vie ou d’animer
                                                                           (terre, fil de fer, …)              -       Interpréter une chanson avec               des outils
                                                                      -    Repérer et composer avec les                accompagnement de paysage sonore.      -   Constituer un tableau à partir d’une
                                                                           différents éléments d’un                                                               fable, conte ou légende se rapportant
                                                                           paysage       rural    (peinture,                                                      au sujet.
                                                                           photo ou réalité)                                                                  -   Composer des tableaux à partir de
                                                                                                                                                                  musiques descriptives telles que les
                                          d’application et autres     -    Miniatures du Moyen Âge :                                                              quatre saisons de Vivaldi.
                                                                           « Les riches heures du Duc          -       « Symphonie N° 6 dite la pastorale »
                                                                           de Berry »                                  de Beethoven
                                              Référence des
                                               Documents



                                                                      -    « Le semeur » de Millet             -       « Les quatre saisons » de Vivaldi
                                                  œuvres


                                                                      -    Paysages de C. Corot                -       Danses populaires.

                                                                      -    « Saisons » de Brugghel
                                                                      -    « Les champs de blé aux
                                                                           corbeaux » de Van Gogh


Liens, idées pour le spectacle -   Mise en scène de tableaux.
                               -   Passer d’une scène de travail aux champs ancienne à une scène d’aujourd’hui : Partir des gestes des ouvriers pour en arriver à
                                   reconstituer une machine agricole par une évolutions des gestes et mouvements




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                                              18
                                                                                                                  3

        SUJET THEMATIQUE                                                        ACTIVITES PLASTIQUES                    ACTIVITES MUSICALES                    ACTIVITES THEATRALES




                                          Eléments proposés par les Cons.
                                                                            -    En volume : Assemblage de                                                -   Travail autour de costumes de
                                                                                 différents objets que l’on -         Triolet 2004 : « Couleurs               couleurs différentes.
                                                                                 peindra d’une même couleur.          marrantes »                         -   Jeux avec des rubans ou des ballons
                                                                            -    Assembler différents objets                                                  de couleurs différentes.
                LES COULEURS                                                     d’une même couleur (mais                                                 -   Travail autour de l’évocation de




                                                      Pédag.
                                                                                 pas avec la même nuance.                                                     couleur (ex le bleu peut nous évoquer
                                                                            -    L’expressionnisme : peindre                                                  la mer ou le ciel ou ...)
                                                                                 des paysages avec d’autres                                               -   Travail autour d’une histoire (ex :
                                                                                 couleurs ;      compositions                                                 « La reine des couleurs »)
                                                                                 abstraites avec des nuances
                                                                                 d’une seule couleur
                                                                            -    Photographie : « Land art »
                                                                            -
                                          d’application et autres
                                                                            -    Tableaux de Delaunay, Yves   -       « L’oiseau de feu » de Stravinsky
                                                                                 Klein, Kandinsky
                                              Référence des
                                               Documents

                                                  œuvres


                                                                            -    Tableaux de Matisse
                                                                            -    Expressionnistes.




Liens, idées pour le spectacle -   A partir de la chanson « couleurs marrantes » reconstituer un tableau.
                               -   Mise en espace de couleurs avec différents procédés : vêtements peints, lumières, formes peintes, décor.




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                                             19
                                                                                                     4

        SUJET THEMATIQUE                                            ACTIVITES PLASTIQUES                   ACTIVITES MUSICALES                        ACTIVITES THEATRALES




                                          proposés par les
                                           Cons. Pédag.
                                                             -       Travail autour des lignes                                                   -   Mise en espace de formes




                                             Eléments
                                                                     droites, courbes, brisées   -       Répertoire « Portraits » : « Rond, tout     géométriques fabriquées par les
                                                             -       Travail autour des formes           rond»                                       enfants
                                                                     géométriques.               -       Fabrication d’objets sonores à partir -     Travail sur les verbes d’action et
                LES FORMES                                                                               de formes géométriques                      traduction      gestuelle      (tourner,
                                                                                                                                                     arrondir, tracer, fermer, ouvrir,…)
                                                                                                                                                 -   Par le mime, donner vie à un objet de




                                          d’application et autres
                                                             -       Tableaux de Delaunay,                                                           forme simple : un bâton peut devenir
                                                                     Pollock, Kandinsky          - Expression corporelles autour du                  un fusil, un instrument de musique,


                                              Référence des
                                               Documents
                                                                                                 mouvement ternaire : la valse nombreux              une canne,…




                                                  œuvres
                                                             -       Tableaux de Miro            exemples dans tous les répertoires.    -            Théâtraliser une histoire autour d’une
                                                             -       Matisse, Herbain                                                                forme.




Liens, idées pour le spectacle -   Partir d’une œuvre, reproduire les formes et les animer : soit sous forme de montages d’objets sonores soit de mise en mouvement du
                                   corps.
                               -   Comme pour les couleurs, partir du chant sur les formes et reconstituer.




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                                 20
                                                                                                         5

        SUJET THEMATIQUE                                             ACTIVITES PLASTIQUES                      ACTIVITES MUSICALES                   ACTIVITES THEATRALES




                                          proposés par les
                                           Cons. Pédag.
                                                               -      Travail autour des volumes :   -       Expression corporelle : Composer -     Exprimer un sentiment le visage




                                             Eléments
                                                                      statues, autres sculptures.            des statues avec ou sans musique.      caché par un masque blanc.
                                                               -      Travail autour des masques.    -        Travail d’expression autour des -     Monologues ou dialogues avec nez
                                                                                                             musiques d’Hugues Le Bars              de clown.
                LES EXPRESSIONS                                                                      -       Jeux vocaux                       -    Utilisation    d’onomatopées   pour
                                                                                                                                                    exprimer un sentiments.
                                                                                                                                                -   Jeux avec contrastes de sentiments
                                                               -      Les bourgeois de Calais        Travail autour des paramètres : Intensité,     (Joie/Tristesse)



                                          Référence des Documents
                                           d’application et autres
                                                               -      « Le cri » de Munch            mouvements, hauteur, caractère. Manière -      Interpréter une même scène avec des
                                                               -      œuvres de Delacroix            d’écouter les œuvres proposées sur les         sentiments différents
                                                               -      Scènes de batailles, de        documents d’application des programmes. -      Traduire, mimer ce que l’on entend


                                                   œuvres
                                                                      couronnement ou autres                                                        au téléphone ou à la radio ou les
                                                                      scènes de genre                -       « Duo des chats » de Rossini           réactions de l’auditeur.
                                                                                                     -       Danses de la Renaissance et suites
                                                                                                             pour orchestre de J.S. Bach
                                                                                                     -       Musiques de film : ex de B. Hermann
                                                                                                             pour les films d’Hitchcock


Liens, idées pour le spectacle -   Jouer un tableau : soit à partir de l’expression, soit de la mise en espace, avec ou sans musique.
                               -   A partir de musiques exprimant l’angoisse, la peur, la gaieté, la légèreté et autres caractères, peindre une œuvre dans un certain
                                   mouvement.
                               -   Mise en espace et animation de statues représentées corporellement ex « La liberté » de Delacroix ou « Les six bourgeois de Calais ».




Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr                                                    21
Myriam Martin conseillère pédagogique « hollevoetmyriam@wanadoo.fr   22

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Stats:
views:17
posted:5/7/2010
language:French
pages:22