Docstoc

9-24-Aide l'innovation. SARL ACM

Document Sample
9-24-Aide l'innovation. SARL ACM Powered By Docstoc
					                                                   DIRECTION DU DEVELOPPEMENT
                                                   SOUS-DIRECTION ENTREPRISES ET EMPLOI
                                                   SERVICE ECONOMIE




                                                               28 NOVEMBRE 2008



                                                                           924




                       AIDE A L’INNOVATION - SARL ACM SERVICES
                       COMMUNE DE LESCAR – CANTON DE LESCAR



VU le rapport de Monsieur le Président du Conseil général,

VU les délégations du Conseil général à la Commission permanente.


APRES EN AVOIR DELIBERE.

La Commission permanente :

- rappelle que créée en 1998 par Pierre LAGRAVE, la SARL ACM Services au capital social de 54 K€
est spécialisée dans l’étude, l’ingénierie, la réalisation, l’installation et la maintenance de produits
(logiciels et matériels) et réseaux de radiocommunication en milieu industriel et notamment sur sites
SEVESO.
Elle développe une gamme de produits propres :
           dans le domaine des radiocommunications : une interface radio (talkie-
            walkie)/téléphone(GSM) appelée Phone Patch (soutenue par l’ANVAR), des cartes
            informatiques de gestion de relais de communications inter-bloquées à destination des
            pompiers (SDIS et agents de sécurité des industriels), des casques de communication
            anti-bruit et anti-déflagrant (norme ATEX) personnalisés,
           dans le domaine des systèmes : des dispositifs d’aide à l’évacuation des personnels « on-
            board » (navires, plates-formes…), des systèmes de vidéo surveillance sur IP,
           dans le domaine de la géolocalisation : des appareils de surveillance et gestion de flottes
            de véhicules, un système de repérage aux normes ATEX (ATmosphère EXplosive) pour la
            protection des travailleurs isolés (P.T.I).
Ses principaux clients dans le Sud-Ouest sont TOTAL et ARKEMA (17% du CA), AMEC-SPIE,
le SDIS, le Centre Hospitalier de Pau. Mais ACM Services réalise 62% de son chiffre d’affaires à
l’export, notamment dans le domaine de l’extraction pétrolière au Nigeria (44% du CA), au Congo
(9% du CA) et en Angola (9%).
Le chiffre d’affaires au 31 décembre 2007 s’élève à 3 890 k€, en forte progression d’une année sur
l’autre (+23% par rapport à 2006). Le résultat d’exploitation est de 407 k€, le bénéfice net de 257 k€
(6,6% du chiffre d’affaires). Ces bons résultats consolident, exercice après exercice, la structure du
bilan. Les fonds propres s’élèvent à 675 k€ et représentent 39% du total du bilan. Malgré des délais
de paiement longs, notamment sur les marchés export, la trésorerie est positive.
L’effectif de la société est de 22 personnes.
- prend acte que parmi l’ensemble des projets développés par ACM Services, la société souhaite faire
évoluer le produit BIATEX mis au point en 2005. Il s’agit d’un casque de communication utilisable dans
un environnement très bruyant (jusqu’à 100 db) et en atmosphère explosive (certification ATEX). Cet
équipement est utilisé sur les plateformes pétrolières par exemple. La parole est captée à l’intérieur de
l’oreille au moyen d’une prothèse auditive personnalisée, insérée dans le conduit auditif interne.
Une capsule électronique auriculaire est fixée sur la prothèse. Elle a pour rôle la transmission du signal
de la voix ainsi que la réception des informations externes au moyen d’un micro émetteur – récepteur
miniature. L’ensemble de ce dispositif est relié à un système de radiocommunication portatif (Talkie
Walkie par exemple). Le faible encombrement du dispositif est compatible avec le port d’un casque de
sécurité intégral et de lunettes, à l’inverse des casques antibruits classiques. Il est également utilisable
avec les appareils respiratoires isolants.
Cependant, le BIATEX n’a pas produit des résultats suffisants pour couvrir les besoins de
communication dans des zones extrêmement bruyantes (supérieur à 100db). ACM Service souhaite
donc aujourd’hui développer un nouveau produit, le SONATEX, plus modulable et plus performant, qui
intégrera les évolutions suivantes :
              mise en place d’un micro externe amovible utilisable en fonction du milieu. L’opérateur
               aura alors le choix de faire fonctionner le micro interne ou le micro externe,
              étude avec le fournisseur (Knowles) d’un micro auriculaire plus performant et
               miniaturisation de la capsule audio,
              traitement (par un module électronique développé par ACM Service) du signal afin de
               supprimer les « pollutions » du bruit environnant. Il s’agit du cœur de l’innovation. Ce
               système appelé Digital Signal Processing (D.S.P) devra permettre de repérer la bande
               fréquence de la parole, d’extraire des échantillons de paroles des bruits extérieurs et de
               reconstituer la conversation à partir de ces échantillons. La communication est alors
               plus facilement audible dans un environnement extrêmement bruyant. Ce module doit
               être miniaturisé au maximum afin de répondre aux normes ATEX. Il sera placé dans le
               boitier alternat du casque,
              une accroche amovible entre la prothèse et la capsule auriculaire afin de pouvoir
               repositionner la prothèse sur un nouveau casque en cas de maintenance.
L’ensemble de ce programme de développement se déroulera sur 12 mois (fin 2008-fin 2009) en
partenariat avec la société Oudoul à Pau pour le moulage silicone des prothèses et le laboratoire
d’audioprothésiste Miran à Salies de Béarn pour les essais en caisson acoustique. Il sera financé par
OSEO à hauteur de 50 000 €.
Le plan de financement du programme se présente de la façon suivante :

                      Besoins                                              Ressources
Frais de personnel ingénieur :             53 235 €    Subvention OSEO :                          50 000 €
                       Cadre :             41 067 €
                                                       Subvention département :                 13 600 €
Frais généraux forfaitaires :           18 860 €
                     (20% des frais de personnel)
                                                       Autofinancement :                          77 562 €
Mise aux normes ATEX :                     10 000 €
Sous-traitance Oudoul :                    12 000 €
Centre technique certification audio :      6 000 €

Total :                                  141 162 €     Total :                                   141 162 €

Au regard des nombreuses demandes formulées par les clients auprès de l’entreprise pour ce type de
produit, la commercialisation de SONATEX devrait démarrer dès sa finalisation en juillet 2009. Il est
prévu la vente de 500 casques en 2009 soit un accroissement du chiffre d’affaires de 390 000 € et
624 000 € en 2010. 6 emplois seront créés à l’horizon 2011.

- décide afin de soutenir ce projet innovant, d’accorder à la société ACM Services une subvention
d’un montant de 13 600 € représentant 9,63% du coût total du projet.
Les crédits sont inscrits au chapitre 65 article 6574 fonction 93 enveloppe 24230 du budget
départemental.
- approuve la convention correspondante annexée à la présente délibération et autorise le
Président à la signer au nom du Département.


ADOPTE A L'UNANIMITE.


                                                             Le Président du Conseil général,




                                                                   Jean CASTAINGS.

				
DOCUMENT INFO