Docstoc

Premier repas

Document Sample
Premier repas Powered By Docstoc
					                                     Scène n°1 : Le départ

(Sur le quai de la gare, un groupe d’animateurs accueille les enfants qui partent en colonie).

ANIMATEUR 1 (curieux) : Bonjour, comment t’appelles-tu ?
ENFANT 1 (timide) : Je m’appelle Youssef et lui c’est Charles,
mon correspondant.
MAMAN 1 (qui intervient) : Bonjour, voici mon petit Youssef et
son correspondant Charles. Je leur ai collé sur tous leurs
vêtements une grosse étiquette avec leurs prénoms car ils
perdent tout le temps leurs affaires.
(Les autres enfants se moquent d’eux).
ANIMATEUR 1 (attentif) : D’accord, mais ne vous inquiétez
pas, nous allons bien nous en occuper.
(La mère embrasse son fils et Charles puis s’en va).
MAMAN 2 (soucieuse) : Etes-vous assez âgé pour vous occuper
de ces pauvres enfants ? Est-ce que vous buvez de l’alcool ?
Est-ce que vous fumez ? Non, parce que Edouard, mon fils, a
horreur de la cigarette !
ANIMATEUR 2 (s’avance) : J’ai 38 ans, je ne bois que de l’eau
et non, je ne fume pas. Donc vous n’avez pas à vous inquiéter !
PERE (menaçant) : J’espère pour vous car si mon cher Edouard
n’est pas satisfait, vous allez m’entendre : je suis policier et je
pourrai vous mettre au trou !
(Les parents 2 embrassent leur fils et s’en vont).
ANIMATEUR 2 (à l’enfant) : Allez, va rejoindre les autres, en
vitesse !
ENFANT 2 (menaçant) : Si je veux ! Méfie-toi bien de ce que
tu dis : j’te rappelle que mon père est dans la police…
(L’animateur pousse un soupir puis lève les yeux au ciel).
ANIMATEUR 3 (fort) : Allez, tout le monde en rang ! Le train
va bientôt arriver !

                               Scène n°2 : Première impression

(Devant le château, les enfants arrivent, suivis des animateurs.)

ANIMATEUR 1 (fier, à voix haute) : Et voici notre centre de
vacances ! Pas mal, non ?
ENFANT 1 (moqueur) : Eh, toi, tu crois pouvoir avoir la clé du
dortoir des filles ?
ENFANT 2 (magouilleur) : Je crois, j’ai l’habitude, tu sais !
(Ils se jettent un regard complice).
ENFANT 3 (déçu) : Franchement, ce château est trop vieux : on
pourrait croire qu’il va s’effondrer d’une seconde à l’autre.
JULES(peureux et tremblant) : Tu as raison, et puis si ça se
trouve, il est rempli de fantômes ! Moi, ça me fout la chair de
poule !
ANIMATEUR 1 : Du calme, du calme ! Les fantômes, ça n’existe
pas !
ENFANT 4 (impressionné, lève la tête et regarde le château) :
Ouahh ! Méga trop top ce château ! Je ne vois pas de quoi vous
vous plaignez !
ENFANT 5 (rêveuse) (elle se baisse pour regarder une fleur) :
Comme elle est jolie cette fleur! (A l’animateur) Dites monsieur,
est-ce que c’est un « vrai » château avec un « vrai » prince ?
(Excitée) Non parce que moi J’ADORE les histoires de
princesse !
ANIMATEUR 2 (surpris et moqueur) : Ouh la la ! On se calme !
Ici, c’est juste une colonie, pas une maison pour poupée Barbie !!
ANIMATEUR 3 (cool) : Les enfants, nous allons rentrer dans le
château, je compte sur vous pour être calmes ! Nous allons
déposer vos affaires puis faire la visite du château.
(Les enfants rentrent dans le château).

                                Séquence n°3 : Premier repas

(Dans le réfectoire, les enfants sont en train de finir de manger. Il y a beaucoup de bruit.)

(A une table)
ENFANT 1 (joyeux) : T’as vu le dortoir : c’est trop bien !
JULES(stressé) : Euh, ouais… Moi j’ai un peu peur de me
perdre : c’est immense ici !
ENFANT 1 : Ne t’inquiète pas : tu n’es pas tout seul ici !
(A une autre table)
ENFANT 2 : Miam ! C'était trop bon !
ENFANT 3 (grincheux) : Beurk, dégoûtant : franchement, elles
sont vraiment pas terribles ces pâtes à la bolognaise ! Et puis
les boulettes sont trop salées !
ENFANT 2 (moqueur) : Regarde ce que j'ai trouvé dans mes
boulettes. (Il montre le pot de sel.)
(Tous les enfants de la table se mettent à rire).
(Puis le cuisinier arrive.)
CUISINIER : Alors, elles sont bonnes mes boulettes avec mes
pâtes à la bolognaise ?
TOUT LES ENFANTS (ironiques) : Ouiiiiiiiiiiiiiiii, très bonnes !
CUISINIER : Ah bah vous voyez ! Je suis content en tout cas !
ENFANT 4 (intello) : A mon avis, (en levant l'index) ces pâtes
viennent d'Italie !
(La porte claque : c'est le directeur).
CUISINIER (discrètement) : Allez, allez, tout le monde se lève,
dépêchez vous !
DIRECTEUR (bégayant) : Bonjour tout le mon...mon...monde ! Je
suis Monsieur Té… Té…clair, le directeur de cette colonie.
J'espère que vous avez aimé la vi...vi...visite!
Bon je v...v...v...vous présente le personnel ! Alors (en montrant
la femme de ménage) voici Mme Ka… ka… davra, c'est notre
femme de mé… mé… nage!
FEMME DE MENAGE (menaçante) : Celui qui touche ou qui salit
ce que je viens de nettoyer, je lui fais laver toutes les
toilettes ! Que ce soit bien clair !
JULES(terrifié, en chuchotant) : Eh bien, elle a pas l’air
commode celle-là !
DIRECTEUR : Et voici le cuisinier M.Dégout. J'imagine que vous
le connaissez déjà ?
ENFANTS (en chœur) : Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!
DIRECTEUR : Alors, voici le pr… pr… programme pour cet
après-midi : partie de foot et rangement de vos aff… aff…
affaires dans le dortoir ! Le repas du soir sera servi à 19H :
soyez b… b… bien à l’heure !
(Le directeur sort du réfectoire).
JULES(en s’adressant à ses camarades) : Eh bien, à mon avis, on
ne va pas s’ennuyer ici !

                                Séquence n°4 : La partie de foot

(Dans le jardin du château : on a installé un terrain de foot avec des plots).

JOUEUR 1 : Fais la passe, vas-y, fais la passe.
JOUEUR 2 : Attends 2 secondes, je dribble un peu.
JOUEUR 3 : Ben avec moi, tu ne vas pas passer.
(Faute de ce joueur)
L’ARBITRE : Faute : penalty pour eux.
JOUEUR 4 (énervé) : Comment ça y'a faute ? Y a rien là ! Il lui
prend la balle, c'est tout !
L'ARBITRE : Je ne discute pas : y'a penalty et je ne changerai
pas d'avis !
(Placement du joueur 1 pour tirer le penalty)
JOUEUR 1: Je vais tirer tellement fort que tu ne vas même pas
voir la balle. HA HA HA !
(Et le joueur1 tire et but!!! Le ballon part plus loin, dans la forêt
qui est au bord du terrain de foot).
L'ARBITRE : But !!! Magnifique ! Mais faudrait aller chercher le
ballon dans la forêt maintenant.
JOUEUR 1 (en s’adressant aux autres joueurs) : Eh les gars,
vous venez avec moi chercher le ballon ?
LES AUTRES JOUEURS : OK, d’accord !
(30 minutes plus tard : personne n’est revenu)
L’JULES(inquiet, s’adresse à un animateur) : Ils ne sont
toujours pas revenus : il faudrait peut-être aller les chercher ?
L’ANIMATEUR (inquiet) : Tu as raison : viens avec moi, nous
allons voir ce qu’ils fabriquent…

                           Séquence n°5 : La disparition mystérieuse

(Dans la forêt, l'animateur et JULES partent à la recherche des 4 enfants disparus.)

ANIMATEUR (inquiet) : Si on ne les trouve pas, il va falloir
s'enfoncer dans la forêt.
(L'JULESse met à trembler.)
L'JULES: Tu sais, ça ne me rassure pas ! On dirait que tu veux
me foutre la trouille !
(Soudain, ils entendent un bruit : ils regardent de partout mais
ne voient rien, l'JULESentend un craquement.)
L'JULES(effrayé) : Qu'est-ce que c'était ?
L'ANIMATEUR : Je ne sais pas.
(De derrière les arbres sort le cuisinier, un couteau à la main
droite et un panier dans la main gauche.)
LE CUISINIER : Bonjour.
L'JULES(soupçonneux) : Bonjour M. Dégoût.
LE CUISINIER (rêveur) : Que faites-vous par ici ?
L’JULES: On est à la recherche de 4 enfants : vous ne les
auriez pas vus par hasard ?
LE CUISINIER (intrigué) : Non, désolé, pourquoi ?
L'ANIMATEUR : Ils ont envoyé le ballon dans la forêt, mais ils
ne sont pas revenus.
LE CUISINIER : Oh, c'est inquiétant…
(Il n'a pas l'air inquiet du tout.)
(Le cuisinier repart en sifflotant).
L'JULES: J’en suis sûr que c’est lui qui les a enlevés.
L'ANIMATEUR (surpris) : Qu’est-ce que tu racontes là ? M.
dégoût n’a rien d’un criminel !!!
L'ENFANT: En tout cas, je ne suis pas très rassuré… Et si on
rentrait au château ?
ANIMATEUR : C'est d'accord. D’ailleurs, si ça se trouve, ils
sont déjà rentrés.
(Et ils font demi-tour pour rentrer au château.)

                                  Séquence n°6 : Le fil coupé

(L’animateur et l’enfant arrivent à l'accueil de la colonie.)

ANIMATEUR : On va appeler la police pour signaler leur
disparition.
(L'animateur prend le téléphone, mais le fil est coupé. )
(L'animateur jette un regard à l' JULESqui commence à
paniquer).
JULES(terrifié) : Il n' y a pas un autre téléphone dans la colo ?
ANIMATEUR : Non…
(Mme Kadavra apparaît avec un ciseau à la main.)
FEMME DE MENAGE (bizarre, avec un sourire aux lèvres) :
Bonsoir. Vous cherchez quelque chose ?
ANIMATEUR : Je voulais téléphoner mais le fil du téléphone
est…
FEMME DE MENAGE (elle lui coupe la parole) : Il est coupé ?
Oui, oui, je sais…
JULES(soupçonneux) : Et pourquoi vous avez un ciseau à la main
???
FEMME DE MENAGE (gênée) : Eeeeeeuuuuuh, ah oui !!!! Je
coupais des nappes pour le repas de ce soir...
(Mme Kadavra tourne le dos et s'en va ).
JULES(anxieux) : Bizarre… Bizarre… cette femme…
ANIMATEUR : Bon, je crois que je vais aller au village avec les
autres animateurs… c’est la seule solution pour retrouver tes
camarades.
                           Séquence n°7 : Le départ des animateurs

(Dans le dortoir : les enfants sont dans leur lit lorsque le groupe d’animateurs arrive).

ANIMATEUR : Nous allons au village prévenir la police. Le
directeur va rester ici avec vous. Allez, à demain et dormez
bien !
(Les animateurs partent).
ENFANT 1 : Yes !!! On peut faire ce qu'on veut!!!
JULES(inquiet) : Et ben moi, j’ai pas envie de faire grand
chose… tout ça, ça m’a foutu la chair de poule !
ENFANT 2 (peureux mais frimeur) : Et ben moi j’ai même pas
peur ! (Il se cache sous son oreiller) .
(Le directeur arrive).
DIRECTEUR (autoritaire) : Allez ! Ex… ex… extinction des
feux : tout le monde dort maintenant. Et att… att… attention :
pas de bêtises !
(Il éteint la lumière et sort du dortoir).



                              Séquence n°8 : Un cri dans la nuit

(Dans le dortoir. Il est dix heures du soir, JULES dort lorsqu’un cri retentit dans le couloir.)

(JULES se réveille d’un coup et allume sa lampe de poche).
JULES(terrifié) : Qu’est-ce que c’est ? Mais que se passe-t-il ?
Les disparitions des enfants et maintenant ce cri ! J’en étais
sûr : cette colonie est hantée...
JULES(surpris) (il regarde tout autour de lui) : Mais où sont
passés les autres?
JULES(apeuré) : Je fais quoi ? Je vais prévenir le directeur ?
Mais si je reste, je serai peut-être la prochaine victime ! Je
crois qu'il vaudrait mieux prévenir le directeur… Allez courage !
(Il se lève de son lit et se dirige vers la porte du dortoir).
                              Séquence n°9 : Le bruit étrange

(En pleine nuit, JULES marche discrètement dans les couloirs sombres du château).
(Il va en direction du bureau du directeur. Il ouvre la porte
mais il n’y a personne).
JULES(paniqué) : Même lui, il a disparu ! Mon dieu, pincez-moi
pour que je puisse sortir de ce cauchemar !
(Il entend un bruit de casserole venant du réfectoire).
JULES(à voix basse) : Qu'est-ce que c'est ce bruit ? On dirait
que ça vient du réfectoire…
(Il se dirige vers la porte du réfectoire, met une main sur la
poignée, ouvre et...)

                                Séquence n°10 : La surprise

(Dans le réfectoire, tous les enfants, le directeur, les animateurs et le personnel de la
colonie sont autour d’un énorme gâteau d’anniversaire).

TOUT LE MONDE : SURPRISE !!!!!!!!!!!!
JULES(très surpris et ému) : ……??????? !!!!!
(Tout le monde chante : « Joyeux anniversaire… »).
L'JULES(très ému) : Vous m'avez fait une peur bleue !!! Tout ça
juste pour mon anniversaire !
DIRECTEUR (impatient) : Allez rentre, reste pas planté là
comme un piquet !
(Toute la colonie rigole).
JULES: Mais pourquoi vous aviez disparu ? C'était pour faire le
gâteau ?
CUISINIER : Non, ça c’est moi qui m’en suis occupé… Il fallait
bien que je me rattrape après le repas de midi !
DIRECTEUR : Allez tout le monde sur la piste et que la fête
commence !!
JULES(à part) : Tiens, il ne bégaye plus lui…



                                               [FIN]

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Stats:
views:8
posted:3/23/2010
language:French
pages:7