Gérard Mulliez en compagnie de Nicolas Sarkozy en visite

Document Sample
Gérard Mulliez en compagnie de Nicolas Sarkozy en visite Powered By Docstoc
					                             Le secret de la famille Mulliez :
                           A la santé des salariés d’Auchan !
         Mulliez c’est Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Flunch, Kiabi, Pimkie, Saint-Maclou, Norauto,
         Boulanger, Kiloutou, Trois Suisses… une galaxie d'enseignes dans le monde mais surtout une
         forteresse imprenable, celle d’un clan extrêmement secret devenu aujourd'hui la première fortune
         de France. Un livre vient de paraitre retraçant ainsi deux ans d'enquête au cœur du système
         Mulliez.

         Il faut dire que ce livre tombe à point et permet un certain nombre d’éclaircissements sur les appétits
         de la famille Mulliez à l’heure même où à La Trinité des dizaines de camions traversent notre ville pour
         l’agrandissement du magasin et la construction d’un Décathlon.

         Intimidations et menaces.
         Son auteur, Bertrand Gobin, réussit dans ce livre à rassembler un certain nombre d’informations
         permettant de rentrer dans les secrets d’un système familial mis en place par Gérard Mulliez, le grand
         patron du groupe, en 1955. L’écriture du livre passionnant n’a pas vraiment été facile. Outre la
         multiplication des investigations, le journaliste a du faire face à de nombreuses pressions et
         intimidations de la part de la famille Mulliez. Même le grand patriarche a été obligé de prévenir
         l’auteur en lui faisant bien comprendre que si le livre sortait, il serait confronté à de sérieux
         problèmes. Cela n’a pas empêché le livre d’être publié. Mais personne ne pourra le trouver dans les
         librairies ou encore dans les hypermarchés puisque l’auteur a décidé de le vendre à compte d’auteur
         sur internet. Vous pouvez vous le procurez en le commandant sur www.lempiredesmulliez.com.

         Des comparaisons avec « Le clan des siciliens ».
         Alors pourquoi tant d’acharnement des Mulliez contre ce livre ? Tout simplement parce qu’un certain
         nombre d’informations sont révélées. De l’historique de la famille aux diverses méthodes utilisées par
         les Mulliez pour échapper au Fisc, tout y est passé au peigne fin de l’investigation. Ainsi le clan Mulliez
         a su créer et multiplier des holdings différents répartis au sein de la famille, leur permettant de
         pouvoir payer moins d’impôts. Certains membres de la famille se sont d’ailleurs exilés en Belgique pour
         ne pas verser l’impôt sur la fortune (ISF).

         Gérard Mulliez détrône Liliane Betancourt.
         Pourtant Gérard Mulliez est aujourd’hui la première fortune de France et le patrimoine professionnel
         est estimé à près de 20 Milliard d’euros. C’est d’une main de fer que sont dirigées l’ensemble des
         enseignes possédées par la famille. Mulliez, c’est une famille soudée ayant créé un véritable mécano
         capitaliste hors des marchés financiers, évitant ainsi de rendre des comptes à des actionnaires
         extérieurs à la famille. Il existe au sein même du clan un pacte familial établissant des règles dans le
         fonctionnement du groupe.

         C’est un véritable univers impitoyable générant un chiffre d’affaire de plus de 50 Milliards d’euros. Le
         livre décrit également les Mulliez comme de piètres lobbyistes excepté dans les commissions
         départementales d’urbanisme commercial où se négocient les ouvertures de magasins. Tiens tiens.

                            Grosse fortune et bas salaires !
40% c’est le                Même si Mulliez n’est pas rentré dans le jeu boursier, il n’en reste pas moins que le
nombre d’emploi             groupe est animé par l’esprit de rentabilité et de course au profit familial. Les
précaire à Auchan           quelques 280 000 salariés que compte l’ensemble des enseignes font les frais de
                            cette politique. Selon la presse économique, rien qu’Auchan aurait réalisé un
avec un salaire
                            chiffre d’affaire de 42 Milliards d’euros, soit 12% de plus que l’année précédente.
avoisinant les 500 €.       Pourtant les actionnaires familiaux ont décidé de faire des économies en
N’en déplaise aux           supprimant 730 postes en 2005 et près de 800 dans la période 2006-2008. A cela
défenseurs d’Auchan         s’ajoute les pressions faites sur les salaires et les salariés. Malgré les bénéfices
comme Mr le Maire,          enregistrés, Auchan fait subir à ses employés des conditions de travail de plus en
c’est un chiffre            plus dures, leur pouvoir d’achat se réduit petit à petit et les salaires sont en
                            bernes. Les contrats signés sont essentiellement des CDD et des temps partiels
officiel.                   aggravant ainsi la précarité de milliers de salariés. Pendant ce temps Mulliez et les
                            siens dorment tranquilles.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Stats:
views:17
posted:3/4/2010
language:French
pages:1