Docstoc

“Objets du Latts_ modes d'emploi”

Document Sample
“Objets du Latts_ modes d'emploi” Powered By Docstoc
					                             “Objets du Latts, modes d’emploi”

Atelier proposés par Robin Foot, Vincent Guigueno, Georges Ribeill et Jean-Marc Weller.




Michel Foucault



A Balnibari, Gulliver avait rencontré des savants qui avaient proposé, “puisque les mots ne servent
qu’à désigner les choses” de substituer aux mots les choses qu’ils désignaient. La difficulté d’un tel
langage était sa lourdeur, le nombre de valets qu’il fallait recruter pour pouvoir avoir une discussion
un peu nourrie. Certains, en particulier “les femmes, conjurées en cela avec le bas peuple et les
illettrés” ont voulu conserver la langue. Cette révolution essentielle n’a pu donc s’imposer et nous
devons toujours faire avec des mots.
Mais certains savants, des nostalgiques probablement, parlent sans cesse, dans leurs écrits, des choses
qu’ils ont rencontrées sur leurs terrains. Ils passent beaucoup de temps et d’énergie à rendre compte
des dispositifs matériels qui cadrent l’action des indigènes qu’ils observent ; ils pensent probablement
que sans cela ils ne comprendraient pas aussi bien ce qui se joue comme transformations dans nos
sociétés. Pour eux, la morphologie d’un compteur d’eau peut servir à retracer toute une controverse
autour du formatage des usages et des usagers. Il y aurait donc sinon de la morale du moins du pouvoir
social dans ces objets. L’analyse des objets et des dispositifs indigènes permettrait alors de
comprendre notre manière d’être et de penser.
A l’opposé, d’autres chercheurs ont eu tendance à poursuivre la critique de ce « langage objet », de
cette fâcheuse inclination à faire parler les objets en lieu et place des humains. L’homme est au centre,
il est la mesure de toute chose rappelait Protagoras. Inutile donc de s’encombrer de ces objets qui
parsèment le terrain car ils ne sont que l’expression d’un devenir humain, d’une manière d’être en
société. Poursuivons donc l’économie que nous propose le langage et débarrassons nous de ces
dispositifs qui encombrent nos relations sociales et allons à l’essentiel de ce qui les constitue.
L’analyse des discours des acteurs par la mobilisation d’objets savants permettrait alors de
comprendre notre manière d’être et de penser.
Et au Latts que faisons nous des objets rencontrés sur les terrains ?
Voilà l’interrogation qui nous a poussé à vouloir procéder à une première exploration des pratiques,
des modes d’emploi des objets au Latts. Le fil conducteur de cet atelier peut se résumer à une
interrogation : en quoi la prise en compte des objets modifie-t-elle les résultats même de la recherche
et pas seulement ses méthodes ? En quoi cette prise en compte modifie-t-elle notre compréhension de
nos manière de vivre en société ?

				
DOCUMENT INFO