Docstoc

Les cancers thyro_diens

Document Sample
Les cancers thyro_diens Powered By Docstoc
					Module Endocrinologie : pathologie thyroïdienne et parathyroïdienne                                    09/02/06
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                                  Les cancers thyroïdiens
Epidémiologie

     Ils représentent 2% de l’ensemble des cancers,
     Ils sont responsables de 4‰ des décès liés aux cancers,

Quand y penser ?

     Lors de la découverte d’un nodule thyroïdien ou d’une adénopathie cervicale :
         o Facteur de risque de malignité en présence d’un nodule :
                   Age : risque plus important chez l’enfant et l’adulte de plus de 60 ans,
                   Sexe : risque 4 fois plus important chez l’homme,
                   Expositions à des radiations ionisantes : multiplication par 10 ou 20 des
                      cancers thyroïdiens suite à l’accident de Tchernobyl,
                   Thyroïdite de Hashimoto : elle augmente le risque relatif de lymphome
                      thyroïdien qui demeure rare.

     Découverte de métastases pulmonaires ou osseuses, d’origine indéterminée,
     Association diarrhée motrice et flush => carcinome médullaire.

Les différents types

       Epithéliomas différenciés, papillaires et vésiculaires,
       Cancer médullaire de la thyroïde,
       Cancer anaplasique,
       Lymphome thyroïdien.

              Les épithéliomas différenciés, papillaires et vésiculaires

                       Cancer papillaire : 70% des cas,
                       Cancer vésiculaire : 15 % des cas,
                       Survie à long terme excellente (98% à 5 ans, 80% à 10 ans),
                       2 pics de fréquence : adulte jeune et soixantaine,
                       facteur de mauvais pronostic : présence de métastases osseuses ou pulmonaires
                        au moment du décès ( ????),
                       facteur positif : âge < 45 ans.

              Les traitements
                    Première étape : traitement chirurgical,
                    Traitement par iode radioactif I131,
                    Traitement hormonal :
                            Inhiber la sécrétion de TSH compte tenu de l’hormono-dépendance des
                               cancers thyroïdiens différenciés,
                            Compenser l’hypothyroïdie post chirurgicale.




                                                      1/2
Module Endocrinologie : pathologie thyroïdienne et parathyroïdienne                                    09/02/06
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
              Surveillance post opératoire
                   Contrôle clinique annuel,
                   Dosage de la thyroglobuline, couplé à la recherche d’anticorps anti
                      thyroglobuline annuellement,
                   Scintigraphie totocorporelle à l’iode 131.


              Cancer médullaire de la thyroïde
                   Moins de 10% de l’ensemble des cancers thyroïdiens,
                   Dans 25% des cas, il s’agit d’une forme héréditaire => dépistage familiale,
                   Diarrhée motrice + flush = caractéristique mais présent dans 30% des cas
                      seulement,
                   Le plus souvent, nodule ou adénopathie cervicale métastasique ou d’une
                      métastase à distance,
                   Survie à 95% à 5 ans dans les formes locales et < 40% dans les formes
                      métastasiques.

              Traitement et surveillance post-op
                   Traitement chirurgical,
                   Surveillance post-op sur calcitonine et ACE (Antigène Carcino Embryonnaire).

              Cancer anaplasique
                   Tumeur rare (2 à 6%),
                   Extension rapide,
                   Sujet âgé,
                   Pronostic catastrophique (survie n’excédant pas 6 mois),
                   Diagnostic : signes de compressions, cervicalgie antérieure,
                   Traitement urgent pour éviter la suffocation : chirurgie + radiothérapie et
                      chimiothérapie.


              Lymphome thyroïdien
                  1 à 2 % des cancers thyroïdien,
                  Hodgkinien ou non,
                  Prépondérance féminine,
                  Présentation : thyroïde nodulaire,
                  Plus fréquent en cas de thyroïdite chronique de Hashimoto.

A retenir

       Facteur de risque en présence de nodule,
       Les différents types de cancers,
       Les plus fréquents,
       Le plus grave.




                                                      2/2

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Stats:
views:12
posted:2/24/2010
language:French
pages:2