Docstoc

Présentation PowerPoint - Download as PowerPoint

Document Sample
Présentation PowerPoint - Download as PowerPoint Powered By Docstoc
					             Paramètres analytiques de
               surveillance des TAR :
        « Paramètres et outils actuellement
                  disponibles »


                    Paulina Cervantès, Sandrine Baron




Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
         Quels paramètres pour quel
                  objectif ?
1. Respecter la réglementation et réduire le
   risque de prolifération de Legionella
   pathogènes pour l’homme

2. Caractériser son installation
    définir un plan stratégique spécifique en cohérence avec
    les caractéristiques du circuit d’eau de la TAR


3. Stabiliser son installation en s’appuyant
   sur l’auto surveillance
    maintenir l’installation propre et en bon état
                                           2 et 3

  Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
Appliquer la norme Afnor au titre du contrôle
sanitaire ou investigation épidémiologique (1)
            Echantillons. Neutralisation des oxydants
 •       La norme NF T90-431 précise que pour les eaux traitées, les
         échantillons doivent être « neutralisés » pour éviter une sous-
         estimation du nombre de légionelles (voire une inhibition de la
         culture)

 •       Pour la neutralisation des oxydants (produits chlorés, bromés
         ou ozonés) le thiosulfate est utilisé. Mais dès lors que d’autres
         biocides sont appliqués, d’autres neutralisants doivent être
         envisagés

 •       La neutralisation doit intervenir immédiatement après le
         prélèvement en ajoutant une quantité adapté au volume de
         l’échantillon.



Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
 Appliquer la norme Afnor au titre du contrôle
 sanitaire ou investigation épidémiologique (2)
Echantillons. Transport et analyse en laboratoire certifié



        Les échantillons doivent parvenir au laboratoire
             au plus tard le lendemain du prélèvement
                et les ensemencements doivent être
             effectués au plus tard le surlendemain du
                                        prélèvement.




   Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
Appliquer la norme Afnor au titre du contrôle
sanitaire ou investigation épidémiologique (3)
       Analyse selon Norme Afnor NF T 90-431 (2003)


                                          1000 mL par filtration
                                          « eaux propres »
                                          500 mL par centrifugation;
                                          « eaux sales »




 Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
  Appliquer la norme Afnor au titre du contrôle
  sanitaire ou investigation épidémiologique (4)
     Interprétation des résultats selon la Norme Afnor
                     NF T 90-431 (2003)
Le bulletin d’analyse indique :
•     Legionella et L. pneumophila non détectées si absence de
      colonie confirmée en Legionella spp ou L. pneumophila au seuil
      de :
    –      < 250 UFC/L si filtration
    –     < 500 UFC/L si centrifugation
•     Présence de Legionella non quantifiables si 1 à 5 colonies
      confirmées en Legionella spp ou L. pneumophila au seuil de :
    –     < 250 UFC/l si filtration
    –     < 500 UFC/l si on a opté pour une centrifugation
•     Résultat quantifié si 5 colonies ou plus sur une boîte et
      sérotypage

  Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
   Respecter la réglementation. Analyse de risques de
              prolifération des légionelles
plan stratégique de surveillance spécifique à chaque TAR
  Conception
  - hydraulique (zone morte, …)
  - matériaux (qualité)
  - dimensionnement (vitesse d’eau
        faible, …)
  - accessibilité (tour, circuit)
                                                               Source Dalkia

Exploitation/Conduite
- hydraulique (marche/arrêts, …)              La conception, l’eau d’alimentation et
                                               l’hydraulique du circuit constituent
- traitement de l’eau (défaillance, mise en   de facteurs majeurs, pour le choix de
œuvre inadaptée,…)                                paramètres à caractériser dans
- qualité de l’eau (appoint, circuit…)            l’objectif de stabiliser l’eau de
- procédures (non définies ou inadaptées)                  l’installation à
- Fréquence de l’entretien, maintenance           < 103UFC/L de Legionella spp
- nettoyage-désinfection
- surveillance
    Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
Plan stratégique de surveillance spécifique
                légionelles

En vue d’un suivi d’une TAR, il convient de définir :
-    les paramètres
-    la fréquence des prélèvements à effectuer en tenant compte
     des délais d’obtention des résultats ainsi que d’analyse et des
     mesures à instaurer en cas d’évolution de ces taux
-    la fréquence et les modalités de prélèvement dans le cadre
     des opérations d’entretien habituel
-    la fréquence et les modalités de prélèvement dans le cadre
     des traitements biocides
-    les autres situations pouvant nécessiter un contrôle (dérive
     d’un ou plusieurs paramètres retenus pour le suivi



Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
A la recherche d’un signal d’alarme précoce.

              Indicateurs hydrauliques, physicochimiques ou
                                 biologiques

            Fréquence et point(s) de suivi représentatif(s)
            des parties de l’installation « les plus à risque
            de prolifération de légionelles »

            Amplitude de l’écart entre le système
            stabilisé versus le système en dépassement
            du seuil < 103UFC/L pour un ou plusieurs
            paramètre(s) retenu(s)

Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
Paramètres indicateurs d’une prolifération de
 légionelles dans le circuit d’eau d’une TAR

Indicateurs hydrauliques :
     Débit de l’eau dans le circuit, volume de la purge et de l’appoint,
     taux de concentration, …
Indicateurs physicochimiques :
     température, pH, conductivité, potentiel redox, dureté de l’eau,
     matière organique, matières en suspension, potentiel de
     corrosion, oxydant résiduel,…
Indicateurs biologiques
     Détection et quantification des Legionella spp et/ou Legionella
     pneumophila par concentration et amplification génique par
     réaction de polymérisation en chaîne (PCR) - Bactéries aérobies
     et anaérobies cultivables, bactéries viables non-cultivables sur
     milieu gélosé (VNC), amibes, algues, biofilm …


 Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
     Les outils de mesures de paramètres
                 hydrauliques


Automates de terrain :
     – Déconcentration asservie à la mesure de
       la conductivité
     – Relevé simultané du volume d’eau
       d’appoint versus eau de la purge
     –…



Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
     Les outils de mesures de paramètres
               physicochimiques


  • Appareils de mesures sur place en continu ou
    discontinu (ex. température, oxydant résiduel…)

  • Paramètres analysés en laboratoire (ex. COT…)

  • Paramètres analysés en laboratoires spécialisés
    (ex. potentiel de formation de calcaire, de
    corrosion…)



Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
    Les outils de mesures des indicateurs
                  biologiques

• Sur le terrain :
    –   Lames gélosées
    –   Capteurs de biofilm
    –   ATP
    –   …
• En laboratoire :
    – Culture (légionelle, amibes, flore totale, algues…)
    – PCR en temps réel de légionelles (méthode normalisée
      XP T 90-471)
    – Legionella, amibes dans le biofilm
    – Dénombrement par microscopie après marquage par de
      flourochromes, typage sérologique de colonies L.spp ou
      pn, analyse immunochromatique,
    – ...


Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
         Plan National Légionelles 2004 - 2008.
 Retour des Appel à Projet de Recherche (APR) : deux
 nouvelles méthodes pour la détection de Légionelles

Nouveau Milieu de culture :
   milieu de culture de Legionella optimisé (stimule la croissance de
     L.pneumophila) donc par conséquent réduit le temps
     d’incubation pour l’obtention d’une colonie visible par
     l’observateur. Réponse en environ 4 heures
Procédé dénombrement microscopique de
  bactéries viables :
   basée sur l’utilisation d’un cocktail d’antibiotiques capables de
     bloquer la division cellulaire bactérienne sans pour autant altérer
     le métabolisme bactérien et couplage avec une sonde FISH.
      Réponse en 12 H

 Plateforme Risques Légionelle-16/12/08
                              Conclusions

  Les paramètres indicateurs et les méthodes analytiques proposés
    sont nombreux

  A ce jour, il n’existe de corrélation (régression linéaire) démontrée
    entre un ou plusieurs indicateur(s) et le nombre de Legionella
    spp obtenu par la méthode normalisée Afnor NF T 90-431
    (2003) applicable à toutes les installations

  L’amplitude de l’écart pour un ou plusieurs indicateurs entre le
     système stabilisé versus le dépassement du seuil < 103UFC/L
     est un signal d’alarme à déterminer par l’exploitant

  Les indicateurs ne peuvent aujourd’hui se substituer à la méthode
    normalisée de concentration et dénombrement de Legionella
    pneumophila ou spp Afnor NF T 90-431 (2003)


Plateforme Risques Légionelle-16/12/08