PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES by clx19837

VIEWS: 38 PAGES: 8

									PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES
DES OUTILS POUR VOS CLASSES
                                          LA FICHE DE PREPARATION
Chaque jour, il est recommandé d’étayer la réflexion pédagogique et de compléter le cahier-journal par les fiches de préparation.
Ces fiches devraient concerner les moments les plus complexes de la journée (séances d’apprentissage, remédiation, …) et prévoir la gestion de
l’hétérogénéité…
Il convient de préparer une séquence dans sa globalité afin que chaque séance (qui fait chacune l’objet d’une fiche) s’inscrive dans une cohérence au
regard de l’objectif de la séquence.
En outre, elles prennent en compte les profils cognitifs.

Les éléments incontournables qui y figurent :

- FORME :
       cycle
       domaine d’activité et/ou champ disciplinaire
       objet de la séance (titre)
       nombre de séances
       sa place dans la séquence (ou progression)

- CONTENU :
       compétences :
               acquisition(s) en fin de séance
               compétences à conforter, à faire évoluer...
       consignes
       matériel utilisé et à préparer avant (livres, documents écrits, cartes, tableaux, appareils audio-visuels, …)
       durée de la séance
       formes de travail : individuel, collectif, groupes, ateliers, ...
       démarche prévue :
                 alternance de l’oral et de l’écrit, de l’individuel et du collectif…
                mise en situation, recherche, manipulation, questionnement, découverte, synthèse, structuration des connaissances, entraînement,
                réinvestissement, ...
               exercices d’entraînement ou d’évaluation (forme orale/écrite)
                  prévoir le mode de correction adopté selon la forme de l’exercice et sa place dans la démarche d’apprentissage
       nature des traces
       évaluation à prévoir (diagnostique, formative, sommative, immédiate, différée…)
       bilan :
               pour induire la suite, prévoir les réajustements éventuels (pour conserver la mémoire de la séance)
               pour faire le point sur la séance (réussites, difficultés)
                                                    LE CAHIER-JOURNAL
Le cahier-journal, ou journal de classe est un document obligatoire comme le rappellent les programmes 2002. C’est l’outil de travail premier du
professeur des écoles.
« Une organisation du cycle, de l’année et de chaque période d’apprentissage est indispensable. Elle doit être affichée dans la classe. Elle est complétée
par un contrôle a posteriori du travail fait, grâce aux indications portées sur le cahier-journal ».
                                                                                                                       B.O. du 14 février 2002—page 15

Ce document, reflet de la réflexion pédagogique préalable du professeur des écoles, doit être rédigé a priori (sauf dans le cas d’un premier jour de
remplacement).

Les éléments incontournables qui doivent y figurer :

        - la grille horaire de la journée, en cohérence avec l’emploi du temps
        - les domaines d’activités ou les champs disciplinaires
        - pour chaque séance :
                    le rappel de la compétence visée au cours de la séquence dans laquelle elle s’inscrit ainsi que la définition des compétences spécifiques
: discplinaire et transversale (langue, vivre ensemble)
                    un déroulement prévu de la séance retraçant, et les détaillant, ses étapes
                    le cas échéant, un renvoi à la fiche de préparation
                           les consignes écrites et orales
                           les formes de travail proposées
                           la place et le rôle du maître
                    le matériel nécessaire, les supports utilisés, les outils-élèves…
        - des activités de rupture, dont le contenu doit être anticipé, doivent également y figurer (même si elles ne sont pas précisément planifiées)
        - le bilan journalier par rapport aux apprentissages
        - N.B. : une rubrique « ne pas oublier » rend de précieux services (fiche à distribuer aux parents, documents à ramasser, …)

Ce document peut avoir comme support un cahier ou un classeur indépendant des fiches de préparation.
BILAN DÉFINITIF
                       LE PROJET INDIVIDUALISÉ EN S.E.G.P.A.
1) DIAGNOSTIC DE LA CLASSE                                              3) REPÉRER LES RÉPONSES DÉJÀ MISES EN OEUVRE
     Mieux comprendre pour mieux agir

 Photographie de la classe :                                              Réponses mises en œuvre dans la classe ou en S.E.G.P.A. :
     - description de la classe (nombre d’élèves – âge des élèves –           - au niveau des projets : un projet de classe (à condition que
   répartition filles/garçons – disposition de la classe – …).              celle-ci ne soit pas démantelée d’une année à l’autre) peut
                                                                            continuer à vivre et faire émerger des projets dérivés. Un projet
 Analyse des difficultés :                                                  peut se construire sur plusieurs années.
     - les évaluations nationales servent à cibler avec préciser les        Une équipe en S.E.G.P.A. peut choisir d’institutionnaliser un
   difficultés des élèves ;                                                 projet…
     - pour les autres niveaux, il faudra proposer des évaluations            - au niveau des enseignements : mise en œuvre de groupes de
   diagnostiques aux élèves pour repérer les erreurs.                       besoins, d’échanges de services au profit de l’élève, de dispositifs
                                                                            d’apprentissage particuliers, de l’alternance avec les entreprises...
 De l’analyse des erreurs au diagnostic individuel :
     - au bout de quelques semaines, l’enseignant pourra entamer un       Réponses mises en oeuvre par des aides extérieures :
   travail précis, minutieux, en établissant un projet individuel de          - grâce, notamment, aux partenaires sociaux, éducatifs,
   l’élève où ce dernier sera associé.                                  médicaux…


2) CIBLER
                                                                        4) EMPLOIS DU TEMPS
 Une priorité : aider les élèves à dépasser leurs difficultés :
     - en se basant sur les évaluations nationales (items les plus        Mise en place des emplois du temps :
   échoués, COMPÉTENCES NÉCESSAIRES ou DE BASE)                              - les compétences
     - proposer aux élèves une progression ambitieuse mais à leur            - les acteurs (professeurs – intervenants-…)
   portée (Zone Proximale de Développement)                                  - le dispositif pédagogique
     - établir avec les élèves un contrat de classe et un contrat            - la fréquence
   individuel qui porteront sur les exigences des enseignants face au        - le ou les lieu(x)
   travail, par rapport au comportement, ...
                                                                          Évaluation
 Un intérêt : réajuster le projet de la classe et de la S.E.G.P.A.      Évaluation des compétences retenues pour les élèves.
     - le projet de classe devra obligatoirement tenir compte des
   difficultés des élèves et sera un moyen pertinent d’y remédier.
                         FONCTIONS DU LIVRET DE COMPÉTENCES

Le Livret de Compétences de la 6ème à la 3ème permet :

  pour l’équipe enseignante :
     - de constituer un outil d’évaluation
     - d’aider les enseignants à adapter leurs progressions pédagogiques
     - de reconnaître des compétences acquises par l’élève
     - de contenir des informations précises à communiquer aux familles
     - de programmer les évaluations dans le temps (sur 4 années)
     - d’équilibrer le contrôle continu sur l’ensemble du cursus

  dans les relations pédagogiques entre enseignants et élèves :
    - de faciliter l’élaboration périodique de contrats d’objectifs en termes compréhensibles par l’élève
      - de favoriser le suivi individualisé des apprentissages de l’élève

  pour chaque élève :
     - à l’élève d’apprécier ses progrès
     - à l’élève d’ajuster son projet personnel

  dans les relations entre les différents enseignants intervenants en S.E.G.P.A. :
      - un accompagnement de l’élève dans son parcours individualisé de formation
    - la continuité des apprentissages au cours du cursus même d’un établissement à un autre.



Pratiques d’utilisation
1 - Il ne s’agit en aucun cas d’évaluer toutes les compétences chaque année.
2 - Les exigences de réussite doivent varier en fonction de la classe d’âge des élèves.
3 - Si une compétence est atteinte lots du cursus de l’élève au regard des exigences terminales, il n’est pas nécessaire d’évaluer cette compétence en
3ème.
4 - Les compétences terminales sont nécessaires au Certificat de Formation Générale sont ciblées dans le document. Pour les exigences de réussite et les
critères de réussite, il convient de se rapporter au livret du formateur C.F.G.
5 - Il faut conserver les évaluations de chaque élève dans une pochette archivée au collège tout au long de son cursus.

								
To top