GROUPE AD HOC DNC by hcj

VIEWS: 13 PAGES: 3

									GROUPE AD HOC DNC Vision « Matériaux et Procédés » MBDA Eléments proposés par M. Pays Réflexions issues d'une expérience de fusion en cours Travaux du 30/04/2002
Les industriels de l’aéronautique, de la défense et du spatial s’appuient, pour la conception de leurs produits, sur des « référentiels normatifs » comportant aujourd’hui un nombre important de documents spécifiques société, élaborés en interne. Que ce soit en France ou dans d’autres pays européens, ces DNC (Documents Normatifs Constructeurs) sont utilisés pour l’élaboration des « spécifications » émises par les donneurs d’ordre à destination soit des fournisseurs (en particulier matières ou semi-ouvrés, voire équipements), soit des sous-traitants ou coopérants. Des raisons et avantages ont conduit à ce choix, parmi lesquels on peut citer : 1- La non existence de normes reconnues (régionales, nationales ou internationales), particulièrement pour des technologies récentes ou émergentes, ou encore des matériaux nouveaux (non métalliques en particulier). 2- Une meilleure prise en compte des besoins propres à l’entité émettrice du document par rapport à des documents perçus comme plus (trop ?) généraux ou inadaptés au besoin 3- Une meilleure maîtrise des fournisseurs ou sous-traitant, par imposition des moyens 4- Une meilleure maîtrise de l’évolution et du suivi des documents 5- La différentiation (image de marque) par rapport aux « concurrents » (lorsqu'il n'y a pas de normes). Aujourd’hui, de nouveaux impératifs sont apparus, liés à l’ensemble des évolutions que connaît le secteur, tant sous l’aspect industriel (regroupements des donneurs d’ordre, mais également des soustraitants et des fournisseurs dans de nouvelles entités souvent transnationales) que sous l’aspect organisationnel (programme en coopération multipartite) : 1- Nécessité de regrouper des référentiels normatifs lors des rapprochements/fusion 2- Rationalisation des portefeuilles avec recentrage sur des grands standards (documents) chez les fournisseurs 3- Création de « référentiel programme » trans-nations et trans-sociétés 4- Corrélativement, diminution ou ré affectation des ressources nécessaires à l’élaboration/maintien des DNC ou à leur suivi/application chez fournisseur et soustraitant. En parallèle, des structures pour l’élaboration de normes reconnues existent ou se sont créées, avec les instances de certification associées, et poursuivent la publication de documents dans la plupart des domaines concernés. Dès lors, l’existence de DNC présente des inconvénients croissant de surcoût, de non-cohérence interne aux sociétés nouvelles, d’absence de reconnaissance mutuelle pour les programmes en coopération, et ce pour des documents dont la gestion devient de plus en plus difficile, et dont certains sont totalement redondants et superflus par rapport aux normes reconnues, car très proches ou identiques. Tout conduit donc aujourd’hui à participer à l’élaboration et à utiliser des normes reconnues (régionales, nationales ou internationales) plutôt que des DNC. A partir d’un besoin supposé ou exprimé, la démarche décrite page suivante pourrait être envisagée pour déterminer s’il y a lieu ou non de s’orienter selon ce qui devrait être la règle de base pour les sociétés européennes du secteur aéronautique, défense, espace : privilégier en toute circonstance les normes européennes ; en leur absence, s’orienter vers d’autres normes reconnues ; à défaut, proposer la création d’une norme européenne ; en dernier ressort, rédiger un DNC.

GT AD HOC DNC / AP – Draft 04/2002

page 1/3

Cette démarche est par ailleurs adaptable aux opérations de création d’un référentiel commun entre deux entités, en la complétant lorsque ne subsiste que la possibilité d’utilisation des éventuelles DNC par une opération d’évaluation des DNC par rapport au besoin, sélection du DNC le plus proche du besoin et rédaction d’une annexe indiquant les éventuels compléments nécessaires au document sélectionné. Création d'un référenciel

Dans le cadre des Matériaux et Procédés, et selon les politiques sociétés, c’est sur la base du référentiel ainsi établi (tant au niveau des spécifications techniques à mettre dans le glossaire. (Voir EN 3485, à confirmer) qu’au niveau des normes matériaux) que pourraient par exemple être bâties par l’Ingénierie Matériaux et Procédés, en liaison avec les entités Bureaux d’études, Achats, Réalisation la ou les listes préférentielles utilisées pour les opérations de sélection, approvisionnement et traitement des obsolescences.

Point restant à traiter : Les équivalences (interchangeabilité ; introduction de la notion de substitution) : sur quelle base doivent-elles être prononcées ? Envisager le fait que pour plusieurs DNC de plusieurs sociétés, le matériau ou le produit livré est très souvent le même, avec des contrôles ou opérations de tri particulières. Il doit être souvent possible de trouver entre deux DNC le périmètre englobant l’ensemble des exigences sans pour autant multiplier les coûts. C’est par essence d’ailleurs ce qui se passe lors des travaux de rédaction d’une norme européenne, et qui soutient le principe d’un organisme de certification, même si le ROI n’est pas toujours évident à calculer. Le problème se pose de toute façon lors du traitement des obsolescences. Comment est-il réglé ? On refait tout, on refait les points critiques, on s’appuie sur les « dires d’expert » ?

GT AD HOC DNC / AP – Draft 04/2002

page 2/3

Logigramme :
Expression du besoin Analyse documents existants (Normes / DNC)

Existence d’une norme répondant au besoin non

oui

Utilisation de la norme et suppression des éventuelles DNC

oui

Remise en cause possible d’éléments de besoin

non

Existence d’une norme répondant partiellement au besoin

non Existence d’une DNC

non

oui

oui

non

Evolution possible dans les délais impartis

Evolution vers norme possible dans les délais impartis

Création de norme possible dans les délais impartis

Rédaction d’une annexe avec référence à la norme

oui

oui Evolution / création d’une norme

oui non

Utilisation de la norme et de l’annexe Suppression des DNC éventuelles Lancement d'études

Utilisation de la norme Suppression des DNC éventuelles

Création DNC Evolution vers norme dès que possible

GT AD HOC DNC / AP – Draft 04/2002

page 3/3


								
To top